Le dogme du monothéisme

Page 4 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par Leleu le Jeu 17 Juin 2010 - 0:55

Oui bien évidemment, cependant ces combats exotériques ne doivent pas nous faire perdre de vue l’essentiel, c’est qu’ésotériquement nous ne marchons pas l’un sans l’autre. Orient et occident sont contraints de s’unir s’ils ne veulent disparaître.
La fin d’une certaine Jérusalem terrestre est peut-être là pour çà aussi ?
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par _Spin le Jeu 17 Juin 2010 - 6:14

Leleu a écrit:Oui bien évidemment, cependant ces combats exotériques ne doivent pas nous faire perdre de vue l’essentiel, c’est qu’ésotériquement nous ne marchons pas l’un sans l’autre. Orient et occident sont contraints de s’unir s’ils ne veulent disparaître.
La fin d’une certaine Jérusalem terrestre est peut-être là pour çà aussi ?
Peut-être, je ne sais pas, mais j'estime qu'il y a des valeurs à défendre, qui passent aussi par le choix des mots. "Religions du Livre" tend aussi à sous-entendre qu'il y a trois religions un peu plus légitimes que les autres, et c'est aussi pour ça que certains non-musulmans se l'approprient malgré tout.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par Leleu le Jeu 17 Juin 2010 - 9:55

Bonjour Spin.
Les valeurs à défendre, aujourd’hui, sont au-delà des cultures civilisatrices de chacun. Tous avons eu à défendre, avec plus ou moins de réussite, notre place et ses spécificités dans le monde. Cela fut acquit au prix de combats incessants, religieux, politiques, économiques. Les pays, les civilisations, les blocs se sont constitués de la sorte. Dans la suite logique de l’évolution notre devenir est devenu mondial, la mondialisation en est le reflet.
Pour cela nous en sommes arrivés au choc final des cultures. Les uns comme les autres pensons encore, comme au foot, devenir le champion du monde. Cela ne peut plus être. Seule reste possible une nouvelle civilisation apparue du dépassement des précédentes, non pas un mélange gris sans réalité mais une Trans-formation tant spirituelle que physique.
C’est le dernier combat mais il est de taille : accepté de tout perdre pour enfin être tout. Cette acceptation ne se fera pas de plein gré. Hélas nous sommes régit encore par l’ego (cette Jérusalem terrestre) et seule l’écroulement de nos valeurs respectives nous disposant nus devant le Réel pourra nous y contraindre. Ce jour "où le ciel s’ouvrira comme un Livre" alors notre tronc commun, ce Livre à bien comprendre sera notre commune Valeur.
La fin physique de Jérusalem c’est la fin de la Mecque, la fin de Rome et de ce qui en découle passant par la bourse. Il ne sera plus l’heure alors de se demander si nous sommes de Moïse du petit Jésus de Mahomet ou autre Bouddha ou d’une étagère spécifique constituant l’une de ces quatre orientations fondamentales.
Durant les travaux la vie continue et le combat pour la Liberté, toute la Liberté rien que la Liberté doit être notre éthique. De fait, en toute conscience des enjeux spirituels et physiques de la planète, cette compréhension de la situation précaire de notre actualité ne doit pas nous conduire à la passivité face à ceux qui profitent de l’obscurantisme ambiant pour tenter de nous imposer, en faux prophètes, que seule leur solution est juste.
L’heure est à la déchirure des voiles, tous les voiles.
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par _Spin le Jeu 17 Juin 2010 - 10:41

Bonjour,

Leleu a écrit:Bonjour Spin.
Les valeurs à défendre, aujourd’hui, sont au-delà des cultures civilisatrices de chacun. Tous avons eu à défendre, avec plus ou moins de réussite, notre place et ses spécificités dans le monde.
Ben désolé, je n'arrive pas à considérer une généralisation des Droits de l'Homme comme une victoire de quelque "civilisation" particulière que ce soit. Pas plus que la mise hors-la-loi de l'esclavage en son temps (qui pourrait d'ailleurs bien être remise massivement en cause si on continue à reculer face à l'islamisme, c'est ce qu'on veut ?).

Pour mémoire, si l'article 18 de la DUDH prévoit expressément la liberté de changer de religion, c'est parce qu'un Libanais a insisté pour qu'on le rajoute, les rédacteurs initiaux n'y avaient pas pensé tant ça leur semblait aller de soi.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par _La plume le Jeu 17 Juin 2010 - 13:06

Loubna
si je me dis que les autres religions peuvent être véridique c'est foutu, ça veut dire que je n'ai plus de foi.

Non ça veut dire que ta foi a muri, que tu as parcouru du chemin. C'est vrai que la voie religieuse exige qu'on se concentre sur un seul chemin, mais ce n'est pas une raison pour se mettre des oeillères. Sinon, c'est la voie ouverte au fondamentalisme, surtout dans le cas de l'islam qui prétend gérer toute la société.

Je dirais que les autres religions, ou les autres croyances, que les miennes, peuvent aussi pour d'autres, conduire à faire l'expérience d'un contact divin, mais la religion ou les croyances qui m'inspirent restent pour moi la seule et unique référence qui m'ait permis de faire cette expérience.

Il y a des images qui sont très parlantes. Si tu as fait de la randonnée en montagne, tu peux parfois apercevoir au détour du chemin, d'autres qui cheminent à leur rythme sur le versant d'en face, et les retouver à la pose, à un même col. Tu ne peux pas juger de la difficulté ou des agréments, du chemin qu'ils ont emprunté, mais tu peux constater que ce chemin conduit au même col, n'est-ce pas l'essentiel ?

Quant au sommet, tous autant que nous sommes, nous ne l'avons aperçu que d'en bas et sous des angles différents. Cool

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par Invité le Jeu 17 Juin 2010 - 16:00

Un sujet est très interessant qui me va droit au coeur.Merci à l'initiatrice du sujet.
Moi aussi je suis d'accord avec toi La plume sur ton dernier intervention Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par Leleu le Ven 18 Juin 2010 - 0:02

Spin a écrit:Bonjour,

Leleu a écrit:Bonjour Spin.
Les valeurs à défendre, aujourd’hui, sont au-delà des cultures civilisatrices de chacun. Tous avons eu à défendre, avec plus ou moins de réussite, notre place et ses spécificités dans le monde.
Ben désolé, je n'arrive pas à considérer une généralisation des Droits de l'Homme comme une victoire de quelque "civilisation" particulière que ce soit. Pas plus que la mise hors-la-loi de l'esclavage en son temps (qui pourrait d'ailleurs bien être remise massivement en cause si on continue à reculer face à l'islamisme, c'est ce qu'on veut ?).

Pour mémoire, si l'article 18 de la DUDH prévoit expressément la liberté de changer de religion, c'est parce qu'un Libanais a insisté pour qu'on le rajoute, les rédacteurs initiaux n'y avaient pas pensé tant ça leur semblait aller de soi.

à+

Rien compris à votre réponse comme si elle ne m’était pas adressée, ou peut-être que vous n’avez pas lu mon post au-delà de la deuxième ligne ? Où quoi ?

Et que vient faire le changement de religion là-dedans moi qui ne parle que de leur fin ? dubitatif
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par _Spin le Ven 18 Juin 2010 - 8:45

Leleu a écrit:Et que vient faire le changement de religion là-dedans moi qui ne parle que de leur fin ? dubitatif
"Fin", au sens d'objectif ou "fin" au sens de disparition ?

Cela dit on parlait des valeurs à défendre dont je prétends qu'elles ne sont pas liées à une civilisation ou culture particulière, et la liberté de changer de religion en est une, et je prétends que la défendre passe aussi par le refus d'une expression comme "religion du Livre". Une novlangue n'est jamais innocente.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par dan 26 le Ven 18 Juin 2010 - 9:14

Noubliez pas dans vos réflexions que le monothéisme est loin d'etre la seule religion au monde . Il n'y a strictement aucun element qui permer de confirmer que le monothéisme est la vraie religion .
Il est totalement inconcevable qu'une seule religion puisse etre plus vraie que les autres . C'est un fait avéré.
D'autre par dans l'histoire des religions et des mythes dans l'histoire de l'humanité, il faut savoir que le monothéisme est la religion la plus recente .Elle a comme origine un hénothéisme , sorti d'un polythéisme .
Le tout bien sûr imaginé par les hommes .
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par Leleu le Ven 18 Juin 2010 - 9:24

Bonjour Spin.
"Fin", au sens d'objectif ou "fin" au sens de disparition ?
Disparition évidemment n’avez-vous donc pas lu mon post jusqu’au bout ???
Cela dit on parlait des valeurs à défendre dont je prétends qu'elles ne sont pas liées à une civilisation ou culture particulière, et la liberté de changer de religion en est une, et je prétends que la défendre passe aussi par le refus d'une expression comme "religion du Livre".
Et moi je vous répondais que la Valeur à défendre se situait dans l’avenir (qui est déjà là) et non dans le passé.
Nous franchissons une marche, et qu’elle marche, dans l’échelle des Valeurs : l’universalité acquise en Conscience du tronc commun, le Livre ouvert !

Une novlangue n'est jamais innocente.
Si elle est adaptée à l’évolution de la Pensée, elle a l'innocence naturelle de ce qui est juste. Les idées évoluent, le sens des mots y participe.
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par Leleu le Ven 18 Juin 2010 - 9:39

Noubliez pas dans vos réflexions...
Taratatatatatata....je n’ignore rien de vos fadaises d’inconnaissances répétées en boucle comme on égraine un chapelet. Vos opinions vous appartiennent !
fatigué ou marre de
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par _Spin le Ven 18 Juin 2010 - 9:49

Leleu a écrit:
Et moi je vous répondais que la Valeur à défendre se situait dans l’avenir (qui est déjà là) et non dans le passé.
Il n'y aurait pas quelque chose comme un présent (et un futur proche) entre les deux ?
Une novlangue n'est jamais innocente.
Si elle est adaptée à l’évolution de la Pensée, elle a l'innocence naturelle de ce qui est juste. Les idées évoluent, le sens des mots y participe.
Je ne sais pas ce qu'est "la Pensée". Je sais ce que sont des idées discriminatoires voire totalitaires qui s'infiltrent dans le langage en attendant mieux. J'ai été assez piégé par les "masses laborieuses", etc. etc.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par _La plume le Ven 18 Juin 2010 - 10:30

Sur le monothéisme

Le monothéisme qui a causé le plus de mal à l'humanité n'est en rien supérieur aux autres conceptions du divin, bien au contraire. Pour l'évolution spirituelle, elle serait même plutot un frein. Si aujourd'hui en occident, nous avons des difficultés à l'admettre c'est que nous avons été conditionnés par des siècles de pensée judéo-chrétienne imposée, ce fameux "tronc" que j'appelerais plutôt l'Erreur monothéiste.

Voici ce que dit Alain Daniélou à ce sujet :

"Chaque fois que nous concevons l'existence d'un dieu, ce n'est qu'un dieu parmi d'autres. Lorsque nous l'appelons l'unique, nous restons aveugles à d'autres réalités, nous ne nous rapprochons en rien de l'Immensité. En ce sens, tout monothéisme écarte l'homme de la voie de la connaissance et de la réalisation métaphysique remplaçant un effort pour comprendre par un postulat simpliste et inexact [...]

Il est beaucoup plus difficile pour l'individu qui se trouve emprisonné dans un système monothéiste de prendre conscience des divers stades de son développement spirituel.

Toutes les tentatives du monothéiste pour dépasser les limites des dogmes et des lois du systeme dans lequel il se trouve tendent à lui faire perdre l'équilibre.

C'est pourquoi il y a si peu de place dans les systèmes monothéistes entre prosélytisme et irréligion, si peu de place pour la tolérance, si peu de respect pour les modes de pensée différents de la "norme".

Le monothéisme confond les plans religieux et moraux, les observances conventionnelles et le progrès intérieur, il mélange foi aveugle et propagande. L'homme qui se trouve dans un système monothéiste n'a guère d'alternative s'il ne veut se dégrader que de l'abandonner et mais cela peut le conduire à abandonner toute religion et même parfois toute recherche spirituelle.[...]

Nous ne devons pas être surpris de voir toutes les religions monothéistes combattant pour imposer leurs dieux et détruire les autres comme si Dieu n'était pas Un ainsi qu'elles le proclament. Le monothéisme est toujours fait d'exaltation du dieu préféré qui se dresse contre toutes les autres conceptions du divin, qu'il faut considérer comme fausses et dangereuses. La notion même d'un faux dieu est fallacieuse, s'il existait une divinité toute puissante, comment pourrait-il exister de faux dieu ? [...]

Le monothéisme apparait donc comme l'opposé même du non-dualisme.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par Invité le Ven 18 Juin 2010 - 11:47

Quand il y a un problème quelque part, le président envoie le préfet, si le problème est suffisamment grave, il envoie son ministre, et si la gravité est exceptionnel, alors le président se déplace lui-même. Aussi je crois qu'il en est de même de la gouvernance de l'univers.
pourquoi n'a t il envoyé personne à l'avènement de l'islam, c'est quand même un fait grave non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par Invité le Ven 18 Juin 2010 - 11:50

Je parie que tu dois aimer les horoscopes, les voyantes, l'art, les prophéties, la poésie , que tu dois interpreter les reves etc.
tu te trompes, je suis allérgiques aux voyantes et à l'horoscope,
je ne suis pas supersticieuse justement!
quand je vois une echelle je passe en dessous car je crois en un pilier de la foi qui dit qu'il faut croire en son destin qu'il soit bon ou mauvais!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par Invité le Ven 18 Juin 2010 - 11:52

dan, tu penses qu'adorer une vache ou une statue construite de nos propres mains puisse être une vérité?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par dan 26 le Ven 18 Juin 2010 - 15:40

loubnaen86 a écrit:
Quand il y a un problème quelque part, le président envoie le préfet, si le problème est suffisamment grave, il envoie son ministre, et si la gravité est exceptionnel, alors le président se déplace lui-même. Aussi je crois qu'il en est de même de la gouvernance de l'univers.
pourquoi n'a t il envoyé personne à l'avènement de l'islam, c'est quand même un fait grave non?
Mohamed n'a t'il pas été chassé de Médine !!!
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par bernard1933 le Ven 18 Juin 2010 - 15:45

La plume, Daniélou parle comme un sage ; il a eu la chance de ne pas être né trois siècles plus tôt, sinon, il aurait fini dans les fagots...
Et, pour terminer sa recherche stérile, désespéré, il a quitté les bras de Dieu pour les bras d' une jolie créature, rue Ponceau, qui l' envoyé en colissimo voir où se trouvait l' ultime vérité...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par dan 26 le Ven 18 Juin 2010 - 15:47

loubnaen86 a écrit:dan, tu penses qu'adorer une vache ou une statue construite de nos propres mains puisse être une vérité?
Tu penses qu'adorer un homme qui parait il a ressucité, fait des miracles, un Dieu que l'on nomme clement , et qui ordonne le contraire de la clémence, qui a fait un monde avec autant de malheur , alors qu'on le dit créateur et bon, puisse etre une vérité ? Detrompe toi Loubnaen personne n'est capable de determiner la vérité. Celà n'existe pas. Tu as besoin d'une réponse pour ton équilibre personnel, mais ce n'est pas pour celà quelle est vraie . Si tu etais née en Italie, tu odorerais le trapesiste, pendu à un bois.
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par dan 26 le Ven 18 Juin 2010 - 15:49

bernard1933 a écrit:La plume, Daniélou parle comme un sage ; il a eu la chance de ne pas être né trois siècles plus tôt, sinon, il aurait fini dans les fagots...
Et, pour terminer sa recherche stérile, désespéré, il a quitté les bras de Dieu pour les bras d' une jolie créature, rue Ponceau, qui l' envoyé en colissimo voir où se trouvait l' ultime vérité...
ET c'est vrai quelle belle mort tout de meme , pour un religieux qui prechait l'abstinence , et le célibat. .
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par dan 26 le Ven 18 Juin 2010 - 15:53

Leleu a écrit:
Noubliez pas dans vos réflexions...
Taratatatatatata....je n’ignore rien de vos fadaises d’inconnaissances répétées en boucle comme on égraine un chapelet. Vos opinions vous appartiennent !
L'histoire de l'etablissement des croyances et des religions , dans l'histoire de l'humanité , ne sont pas mes opinions . Mais l'histoire de la creation, la descriptions, l'évolution, par des spécialistes de ce phénomène sociologique. Quand on veut aborder à fond , ce sujet il est bon je pense , d'etudier tout ce qui à un lien avec celui-ci.
Amicalement .

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par dan 26 le Ven 18 Juin 2010 - 16:03

Leleu a écrit:
Noubliez pas dans vos réflexions...
Taratatatatatata....je n’ignore rien de vos fadaises d’inconnaissances répétées en boucle comme on égraine un chapelet. Vos opinions vous appartiennent !
Soit sympa de controler mes propos avant de dire celà. Les livres par exemple qui traitent des phénomènes religieux . Exemple précis peux tu me dire dans le livre sur les Religions de la préhistoire d'André Leroi Gourhan , (il y a des centaines de livres sur ce sujet), où vois tu une trace de monothéisme.
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par dan 26 le Ven 18 Juin 2010 - 18:40

Leleu a écrit:
En quoi le Coran serait il plus sérieux, que la thora, le Nouveau Testament, les Vedas, des dizaines de textes aussi sacrés etc etc .

Le Coran n’est pas plus sérieux que les autres textes, il l’est tout autant, adapté à qui il est destiné : "Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père".
Ce qui n’est pas sérieux ce sont ceux qui jugent alors qu’ils ne comprennent pas et de toute façon ne veulent pas comprendre.
Peux tu me dire pouquoi nous devrions lire ces textes , autrement que comme des livres classiques, en regardant leurs qualités et leurs defauts ?. Pourquoi quand il ne veulent rien dire , on reproche de ne pas les comprendre, et pourquoi quand il sont incompréhensibles il faut les interpreter ?
Réponse: parceque les croyants pensent qu'ils sont saints, inspirés, ou révélés, et que Dieu ne peut se tromper.
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par JO le Ven 18 Juin 2010 - 18:50

Il ne suffit pas de savoir lire. Pour comprendre ce qu'on lit, il faut le lire au bon degré de compréhension . Et ce degré dépend de celui qui lit, hélas .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22722
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dogme du monothéisme

Message par dan 26 le Ven 18 Juin 2010 - 18:57

[quote]
loubnaen86 a écrit:

mais non Bernard, je n'ai pas été programmé, je suis un être humain avec des certitudes et des doutes, je ne croit aveuglément, j'ai de trés bonnes raisons de croire, je ne vais pas te mentir et te raconter des miracles qui me sont arrivés, mais les expériences que j'ai vécu ne m'ont laissé aucun choix à la non croyance!
je sais qu'il y a des enfants qui meurent en souffrant, des vieillards, des femmes qui se font violer, oui bien sûr, mais chacun payera pour ses actes, le violeur n'aura que quelques années de prison à faire, mais le châtiment de Dieu est plus juste.
Je souligne les abhérations de la raison . Peux tu me dire ce que tu penses des abominations sur cette terre dont l'homme ne peut etre la cause, et dont le fautif serait Dieu? Exemple, naissance d'enfant handicapés, catastrophes naturelles dont l'homme ne peut etre la cause,erruption volcanique, tremblement de terre, tsunami, , climats extrémes .Comment sais tu que le chatiment de Dieu est plus juste ?.

Des millions de gens se convertissent chaque année à d'autres religions pour x raisons.
si je me dis que les autres religions peuvent être véridique c'est foutu, ça veut dire que je n'ai plus de foi.
Alors elle est bonne celle là, ta foi t'evite donc de raisonner.

le judaïsme ne m'intéresse pas, payer pour faire parti de la communauté de Dieu, je trouve ça aberrant!
le catholicisme ne m'intéresse pas car je n'arrive pas à imaginer un Dieu 3 en 1!
les autres croyances n'en parlons même pas!
Tu n'as pas répondu, je ne parle pas de toi, comment expliques tu que ces religions existent, et que ces croyants tout aussi honorable que toi, pensent aussi etre dans la vraie religion. ? repond si ta foi te le permet.

Je suis musulmane pour beaucoup de raisons.
J'ai entamé une lecture de l'évangile mais mon cœur n'accrochais pas, je voyais ce livre comme histoire qu'autre chose, même si je dois admettre que certains passages m'ont touché!
seul le coran réussit à apaiser mon cœur, je ne trouve la plénitude que dans le coran, le coran est un remède pour les cœurs!
il faut arreter de rever loubna , où es tu née ? Dans un pays musulman si c'est le cas il n'y a rien d'extraordinaire .
Dans quel milieu, environnement vis tu(famille, collègue, mari, etc!!! ? )Si c'est dans un environnement musulman, rien d'extraordinaire. aussi.
Comment t'a été révélé cette religion, si c'est par l'intermédiaire d'un enseignement c'est qeu tu as été endorctrinée point barre.
On n'a jamais vu naitre un chretien au milieu des musulmans, et un bouddhsite au milieux de chretiens. C'est ce que l'on appelle le determinisme, la religion que l'on pratique depend de beaucoup d'élement incontrolables, et determinés. .


mais tu as quoi comme preuve de ce que tu avances?
c'est le vécu!
dernièrement on a eu pas mal de soucis avec mon mari, il avait trop de problèmes à son travail, il a souhaité quitter son travail en décembre dernier, on voulait changer de vie quitter la ville où on était, ça ne s'est pas fait, c'était insupportable et il y avait pas mal de tensions, nous avons patienter en se disant que ce n'est qu'une épreuve, au mois de mars tout s'est arrangé, on a trouvé un logement avec une facilité inimaginable, à l'endroit où on voulait vivre, malgré un préavis de trois mois avec notre agence de location, on a réussi à avoir quelqu'un pour reprendre notre logement au même moment, il rentrait dans les critères, c'était quelqu'un qui vivait à 500km, il a visité un dimanche où j'étais sensée assister à un cours mais je n'ai pas pu y aller, j'étais déçue mais je me suis dit qu'il y a un bien en cela.
mon mari a pu négocier son départ et partir avec un chèque alors que quelques mois en arrière il était prêt à partir pour 0€!
il faut le vivre pour le croire, mais la sagesse de Dieu était présente!
je pourrais te raconter des choses extraordinaires, mais je n'aime pas partager ce genre d'expérience avec les gens!

je suis d'accord avec toi la plume!
Et alors rien d'extraordinaire tu a besoin de trouver uen casue à des faits simpel c'est tout. Tu es ni plus ni moins que superstitieuse.
amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum