Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Aller en bas

Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par Lila le Ven 2 Juil 2010 - 14:10

tentative de définition Wiki: La métaphysique est une branche de la philosophie qui étudie les principes de la réalité au-delà de toute science particulière. Elle a aussi pour objet d'expliquer la nature ultime de l'être, du monde, de l'univers et de notre interaction avec cet univers.

J'aimerais pouvoir un peu mieux cerner ce qui entre dans ce mot, avec des exemples concrets.
D'après cette définition, les religions en sont, c'est clair. Mais en dehors du monde religieux ??? dubitatif

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par JO le Ven 2 Juil 2010 - 14:47

la metaphysique est la vision de ce qui est derrière les choses physiques . L'artiste voit le monde , et le magnifie: voit autre chose derière ce qu'il matérialise .
L'ésotériste accède et fait accéder au sens profond, au symbolisme . Le philosphe, le théologien , pressentent des arrière- fonds dans l'activité humaine .

L'aphorisme zen dit ce qu'est la métaphysique:
d'abord la montagne est la montagne
et puis, la montagne n'est plus la montagne
enfin, la montagne est la montagne.
Trois montagnes ? non: la même, mais après la vision autre, métaphysique ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par bernard1933 le Ven 2 Juil 2010 - 14:59

J' ajouterais volontiers à la définition Wiki du mot Métaphysique ce qu' en dit Voltaire :

" ...Ce sont là les objets de la métaphysique.
On pourrait encore y joindre les principes mêmes des mathématiques, des points sans étendue, des lignes sans largeur, des surfaces sans profondeur, des unités divisibles à l’infini, etc. "

Le chercheur qui sonde les mystères de la nature, qui épuise ses neurones à percer le secret de l' Univers et de l' infiniment petit,
ou à allonger ses équations que parfois lui seul comprend..., n'est - il
pas plus métaphysicien que le barbu qui marmonne à la synagogue de Djerba, même si celui - ci est un spécialiste de la Kabbale ?

avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par Tibouc le Ven 2 Juil 2010 - 15:24

Le chercheur qui sonde les mystères de la nature, qui épuise ses neurones à percer le secret de l' Univers et de l' infiniment petit,
ou à allonger ses équations que parfois lui seul comprend..., n'est - il
pas plus métaphysicien que le barbu qui marmonne à la synagogue de Djerba, même si celui - ci est un spécialiste de la Kabbale ?

Oui car le chercheur n'est pas empêtrer dans un dogme, il est à la recherche de la Vérité.
Mais malheureusement de nos jours les scientifiques s'arrêtent aux apparences, ils sont "matérialistes". Soit disant pour "garder les pieds sur terre"...

Je suis nostalgique de l'époque où les scientifiques étaient en même temps philosophes, et métaphysiciens.

PS : pour moi la métaphysique se définit par la recherche des principes qui sont au delà du monde matériel, et des buts de la vie, de l'univers.
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par Miphum le Ven 2 Juil 2010 - 19:47

Je dirais pour ma part que la métaphysique est une recherche sur la nature et les propriétés de l'univers (ou de quelque chose de plus grand), mais pour la différencier de la physique, il faut ajouter qu'elle travaille dans un domaine plus abstrait et peu accessible aux démonstrations (les démonstrations en métaphysiques, sont souvent factices). Bref, pas de définition vraiment précise, mais plutôt empirique.
Il est amusant de constater qu'à l'antiquité et jusqu'à la renaissance, on appelait la physique "philosophie naturelle" ! Mais depuis, les sciences sont devenues de plus en plus matheuses, et il y a eu un schisme entre les deux disciplines.

Miphum
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par Sam le Mer 25 Aoû 2010 - 0:25

[quote="Tibouc"]
PS : pour moi la métaphysique se définit par la recherche des principes qui sont au delà du monde matériel, et des buts de la vie, de l'univers.

Tout à fait d'accord Wink.

Selon moi, la métaphysique est une sorte de philosophie où l'homme ne trouvera jamais de réponses. L'esprit humain est malheureusement fort limité.


Sam
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 4
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Agnostique
Humeur : Très bonne
Date d'inscription : 23/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par JO le Mer 25 Aoû 2010 - 9:22

c'est drôle : avant de me connecter , je me disais qu'il serait bien d'explorer la chose avant d'en parler !
Je viens de taper metaphysique, dans Google et hésité devant "métaphysique d'Aristote" et , finalement, j'ai tapé "metaphysique quantique", qui donne le panorama actuel de la pensée qui pense, en plus d'aligner les expériences et de recaler tout ce qui n'est pas reproductible en laboratoire . Et voilà, en préambule :
[quote]Le monde matériel :
A la base du diagramme se trouve la dimension que nous connaissons le mieux: la matière. C'est le monde des particules et des objets formés par ces particules: atomes, molécules, galaxies, étoiles, planètes, et êtres vivants. (pour plus de détails sur le monde de la matière et ses niveaux d'organisation, voir la page des dimensions de la matière)

Pour comprendre les dimensions suivantes, au-delà de la matière, il est important de savoir que les particules de matière ne sont pas comme des billes ou des micro-planètes. Pour les physiciens, les particules (dont notre monde et nous-mêmes sommes constitués) sont en réalité des ondes et de l'énergie, ou plus précisément des quantas d'énergie. C'est à dire des "paquets d'énergie", ou encore, des concentrations d'énergie dans l'espace.

Il faut aussi savoir que l'espace entre les particules n'est pas réellement vide. Le "vide quantique" est un niveau minimal d'énergie, mais c'est encore de l'énergie. Des particules de matière naissent spontanément de l'énergie du vide. En fait, le vide renferme une fantastique quantité d'énergie.

Par ailleurs, les lois qui régissent la matière ne sont pas les mêmes pour les "petits" objets comme les particules, et les "gros" objets qui peuplent notre monde familier. Le monde des gros objets est régit par les lois de la physique classique, et donc, les mêmes causes y produisent les mêmes effets. Si nous faisons l'expérience de laisser tomber un verre par terre, le verre se cassera à chaque fois que nous répèterons l'expérience.
Le monde des particules (dont les gros objets sont pourtant constitués) est régi par la physique quantique, et en contradiction avec la logique ordinaire, les mêmes causes n'y produisent pas toujours les mêmes effets. La même expérience (comme une collision entre particules) poura donner plusieurs résultats possibles, mais selon une proportion déterminée et prédictible. Autrement dit en physique quantique, il est impossible de déterminer le résultat d'une expérience, mais il est possible de prédire avec une grande exactitude la proportion des différents résultats possibles sur la moyenne d'un grand nombre d'expériences. La répartition de ces probabilités de résultats est habituellement représentée par une courbe que les physiciens appellent la "fonction d'onde" (avec les résultats possibles sur l'axe des X, et le niveau de probabilité sur l'axe des Y).[url=
http://www.syti.net/Hologramme.html]ici[/url]


Dernière édition par JO le Mer 25 Aoû 2010 - 9:38, édité 2 fois
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par ElBilqîs le Mer 25 Aoû 2010 - 9:31

moi, j'aime bien comme définition
"étude des principes premiers et des causes premières"
et puis, c'est aussi quelque part, "je pense donc je suis"
la métaphysique, c'est ce qui nous fait réfléchir à notre état d'être...
Ce n'est pas uniquement lié aux religions mais c'est difficile de ne pas en passer par là!
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par JO le Mer 25 Aoû 2010 - 9:42

il semble bien que la physique quantique détecte, au "bout" de la réalité matérielle , un arrière monde qui n'obéist pas aux mêmes règles . J'ai beau faire, je me dis que le monde de la pensée y "colle" admirablement, lui :les ondes de probabilité "s'effondrent" quand l'action est décidée, pour entrer dans la matérialisation : ce que nous nommons "réalité"
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par casimir le Mer 25 Aoû 2010 - 17:08

J'entends aussi metaphysique comme chercher à voir au delà des apparences.
Cette question étant évidement la conséquence du problème de l'impermanence du monde des apparences et la recherche de ce qui pourrait être éternel et sur lequel l'esprit pourrait se reposer.
Tout commence par cette dualité.

Cela revient à chercher au delà de ce que nous disent nos sens.
Mais comme nos sens sont le seul rapport que nous ayons au monde, il s'agit bien de chercher ce qui au fond de soi donne du sens.

La recherche métaphysique va du concret (l'objet de ce monde) à l'abstrait (le sujet de ce monde).

Arrive un moment, ou l'observateur et l'observé ne sont plus séparé.
Ce que je perçois me perçois. Il n'y a plus ni opposition ni attraction entre celui qui voit et ce qui est vu.
De fait, le monde en soi retrouve son unité.

avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par Ladysan le Mer 25 Aoû 2010 - 17:21

Pour faire simple je dirais que pour moi, la métaphysique c'est une investigation intellectuelle visant a essayer de comprendre ce qu'il y a au-delà de la réalité matérielle. D'une certaine manière, tenter de conçevoir l'inconçevable...C'est assez utopique, mais l'homme ne peut s'empêcher de penser.

Tu as eu raison de mentionner "hors religion"car selon freud, chez eux, (et je suis d'accord avec lui), il est interdit de penser.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par JO le Jeu 26 Aoû 2010 - 10:26

quand on a trouvé on ne cherche plus ... mais on n'a jamais , définitivement, trouvé ... ou alors on est mort à la vérité, qui est évolutive, comme le monde . Ce qui était vrai pour l'homme Jesus ne le serait plus pour lui, aujourd'hui . Mais on retrouverait tout ce dont il parle : les marchands du temple, l'hypocrisie, l'intolérance,et il poserait encore cette question aux Pilates : "qu'est-ce que la vérité ?"
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par JO le Jeu 26 Aoû 2010 - 10:39

je continue : la réfutabilité
c'est ce qui détermine si ce qu'on avance comme hypothèse est scientifique ou pas . Les effets étudiés d'une hypothèse, pour être appelés scientifiques , doivent être confirmés par l'expérience, avoir toujours le même résultat, mais, quant aux causes, l'hypothèse reste ouverte : l'avancement de la recherche confirme ou infirme l'hypothèse, mais reste dans le matériel mesurable, démontable et remontable, logiquement . Quand une hypothèse n'est pas réfutable, c'est qu'elle n'est pas scientifique et fait appel à l'opinion ou à la croyance : les causes alléguées sont irrationnelles , font appel à d'autres paramètres .
Les sciences humaines ne sont pas des sciences vraies, étant non réfutables . La métaphysique en fait partie .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par JO le Jeu 26 Aoû 2010 - 10:41

Ce qui précède est pur jus perso: si un vrai scientifique veut bien reprendre ce qui ne va pas, qu'il soit bienvenu et n'ait pas peur de me contredire .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par casimir le Jeu 26 Aoû 2010 - 18:20

Tu parle de la différence entre science exotérique et science ésotérique.

L'une est tourner vers l'exterieur, et se propose démontrer publiquement certains faits que tous les hommes sont censés pouvoir observés. (science du visible)
L'autre est tourner vers l'interieur, et participe d'une intiation et d'une prise de conscience qui n'est pas démontrable si on n'en fait pas soi-même l'experience. (science de l'invisible)

Les sciences humaines me paraissent être a cheval sur ces deux notions.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par JO le Jeu 26 Aoû 2010 - 18:39

elles ont pourtant leurs critères de vérité, qui les font reconnaitre comme savoir . Quels critères , pour la psychologie, l'histoire et dérivées... et pour la métaphysique?

La métaphysique quantique, ou
la reconstruction de l’engagement ontologique de la mécanique quantique, par contre,
s’intéresse à ce qu’il y a tout court (Forrest 1988).

Une distinction entre la métaphysique et l’ontologie qui est présupposée par la suite accorde une certaine priorité à l’ontologie. Considérons les questions suivantes : Existe-t-il une déesse ? (Oppy 1995)
Une personne est-elle une substance et si oui, simple ou complexe ? (Lowe 1996, Chisholm 1996)
Le temps est-il relationnel ? (Johansson 1989)
Sommes-nous libres ? (Moore 1998b, van Inwagen 1986)
Les valeurs dépendent-elles de nous ? (Ogien 1999)
Les sons et les couleurs sont-ils indépendants de nous ? (Casati & Dokic 1994, Maund 1995)
Les objets sociaux sont-ils construits ? (Searle 1998)
Le monde dépend-il de l’esprit, du sujet transcendental, du langage, de la société, des

théories.... ? (Dummett 1991, Devitt 1984) Un état mental est-il identique « token-token » ou « type-type » avec un état du cerveau ? (Braddon Mitchell & Jackson 1996, Pinkas 1995) Les propriétés mentales surviennent-elles sur les propriétés physiques ?(Jackson 1998) Appelons ces questions métaphysiques.


http://www.scribd.com/doc/2578951/METAPHYSIQUE-ET-ONTOLOGIE[url=voir]voir[/url]
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par casimir le Jeu 26 Aoû 2010 - 19:04

Ce sont deux langages différents et pas nécéssairement comparable.

L'un est davantage lié à la pensée, l'analyse, la raison...
L'autre à la sensation, l'intuition, le sentiment...

Je ne lis pas un poême comme je lis une analyse scientifique.
Cela n'empêche pas qu'à un certain niveau ils peuvent communiquer,
et qu'il y a bien une relation entre affect et intelect.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par casimir le Jeu 26 Aoû 2010 - 19:12

JO a écrit:elles ont pourtant leurs critères de vérité, qui les font reconnaitre comme savoir . Quels critères , pour la psychologie, l'histoire et dérivées... et pour la métaphysique?

Dans le domaine du savoir, tout peut être remis en cause.
Il n'y a pas de vérité acquise définitivement.
Ce ne sont que des étapes transitoire qui correspondent à une situation à un moment donné.
Si la situation change le savoir change.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par JO le Ven 27 Aoû 2010 - 7:33

mais dans le domaine du "savoir" spirituel aussi . Nos croyances dépendent de l'époque , ou deviennent de la superstition .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par casimir le Ven 27 Aoû 2010 - 13:16

Il n'y a pas de savoir spirituel, seulement la connaissance, naître avec...et mourrir.

Le domaine spirituel dans le sens large, c'est la vie dans son ensemble au regard de l'esprit.
La grande initiatrice c'est la vie, c'est elle qui nous éprouve et nous permet de connaître et de prendre conscience par le corps à travers l'esprit.
Tout dans la vie est spirituel, un corps sensible dans un monde sensible, toute l'experience est là.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par JO le Sam 28 Aoû 2010 - 7:34



voilà une image de la réalité . Ni un cercle, ni une droite , mais un combiné des deux . En mouvement, nous l'appelons espace/temps . Il n'y a aps l'avant vie et l'après vie , il y a succession ininterrompue du virtuel à l'actuel . L'autre vie est la partie invisible . C'est comme la terre et le soleil, le jour et la nuit ...ça ne change pas : c'est nous qui passons de l'une à l'autre .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par Invité le Sam 11 Sep 2010 - 19:17

J'appelle physique la réalité observée ou mesurée (Aristote) qui ne tolère pas de contradiction (logique d'identité et du tiers exclu).
J'appelle métaphysique les idées (Platon) qui expriment le devenir, un fonctionnement ou une probabilité entre deux limites contraires (logique de la complémentarité des contraires et du tiers inclus)
Par extension, la physique expérimentale est physique, la physique théorique et ses mathématiques sont métaphysique. La relation entre métaphysique et physique, entre les probabilités multiples de l'équation d'onde et le résultat unique observé, a été appelé "réduction du paquet d'onde."

Phédon (70d à 71b): Platon, Oeuvres complètes, sous la direction de Luc Brisson, Flammarion 2008:

- Or ce principe, si tu veux le comprendre plus facilement, ne l'examine pas seulement à propos des hommes, mais aussi à propos de tous les animaux, de toutes les plantes et, plus généralement, de toutes les choses qui ont un devenir. A propos de toutes, essayons de voir si c'est ainsi, et pas autrement, qu'elles adviennent toutes: les choses contraires à partir de rien d'autre que de leurs contraires – cela vaut pour tout ce qui se trouve entrer dans une relation de ce genre: par exemple, le beau, je pense, est le contraire du laid, le juste de l'injuste, et il y a des milliers d'exemples semblables. Examinons donc cette question; pour toutes les choses qui possèdent un contraire, est-ce une nécessité que ce contraire ne provienne d'absolument rien d'autre que de son contraire? Par exemple: quand une chose devient plus grande, n'est-il pas, j'imagine, nécessaire que ce soit après avoir été d'abord plus petite qu'elle devient ensuite plus grande?
- Evidemment.
- Donc aussi, quand elle devient plus petite, c'est après avoir été d'abord plus grande qu'elle deviendra ensuite plus petite.
- Tout juste, dit-il.
- Et c'est bien du plus fort que provient le plus faible, et du plus lent le plus rapide?
- Parfaitement.
- Et encore, quand une chose devient pire, n'est-ce pas d'avoir été d'abord meilleure? ou plus juste, d'avoir été d'abord plus injuste?
- Impossible autrement.
- Nous tenons donc ce point pour suffisamment établi, dit il: c'est ainsi qu'elles surviennent toutes, c'est à partir de leurs contraires que viennent à exister les choses contraires.
- Tout à fait.
- Autre chose, en ce qui les concerne, voici à peu près ce qui se passe: entre tous ces couples de termes contraires se produit, puisqu'il y a deux termes, un double devenir – d'un contraire vers l'autre, et, inversement, de cet autre vers le premier. Je veux dire: entre le fait pour une chose d'être plus grande et celui d'être plus petite, n'y a-t-il pas accroissement et diminution? – c'est ainsi que nous nommons d'une part le "s'accroître", de l'autre le "diminuer"?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que peut-on qualifier de "métaphysique" ?

Message par Posedao le Mer 13 Oct 2010 - 19:26

La métaphysique est une grosse blague.
Qu'a-t-elle apporté ? Des siècles de recherches inutiles.

Les philosophes devraient arrêter de vouloir concurrencer la science, et se concentrer sur la seule chose qui en vaut la peine : l'éthique.

Posedao
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 1
Localisation : au loin
Identité métaphysique : (item idiot)
Humeur : sage
Date d'inscription : 13/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum