la normalité

Aller en bas

la normalité

Message par Invité le Lun 19 Juil 2010 - 17:37

La normalité

Souvent on se réfère à la normalité, en considérant que ce qui n’est pas conforme à la norme est faux.

Mais qu’est-ce que la normalité ?

La normalité, la norme, du latin norma – règle équerre – est un repère qui permet de placer, dans un cadre bien précis, des individus à qui on demande de ne pas dépasser les limites de ce cadre, sans quoi…… ils seront traités d’anormaux, de déviants, de malades.

Mais comment savoir ce qui est normal ? Quelle est cette règle ? Ces trois règles en fait (laissons de côté les autres normalités : sociale…..etc… ), car on va trouver la normalité canonique –ce qui est conforme aux lois fondamentales- la normalité subjective – ce qui est perçu comme « normal » par le sujet, en fonction à ses propre croyances – et la normalité biologique – qui est conforme aux lois biologiques –

Pour la première, la normalité canonique, on va vite s’apercevoir qu’elle est tributaire de bases tout ce qu’il y a de flou. Pendant longtemps, on a cru que la terre était plate et ceux qui disaient qu’elle était ronde, à cette époque, étaient considérés comme anormaux, de même que la position géocentrique de la terre dans l’Univers. Mais même aujourd’hui, nous considérons par exemple que le ciel est bleu, mais en fait le ciel n’a pas de couleur et même en admettant qu’il soit bleu, quel bleu ? Car on sait bien que le bleu de l’un n’est pas le bleu de l’autre et même peut correspondre à tout autre coloris. Nous disons que le temps passe, alors que le temps est immobile et que c’est nous qui passons dans le temps. Nous disons que la matière est solide, alors que nous savons qu’elle est constituée de plus de vide que de plein, et si ce n’était pas la vitesse élevée des électrons, nous passerions à travers les murs……etc, etc….. Alors, quelle normalité ?

Pour les deux autres normalités, on peut les associer et parler de normalité « psychobiologique » en considérant l’activité psychique de la constitution neurologique de l’humain.
Si on considère un groupe important de sujet, on va se retrouver avec des profils psycho comportementaux très différents, surtout si les sujets font parti de populations culturellement différentes. Est-ce à dire que ceux qui ne rentrent pas dans la normalité, sont anormaux ? Ou cela veut-il dire que les diverses expressions psychologiques et comportementales sont le résultat de la faculté qu’ont les structures cérébrales à un élargissement de leur potentiel.
Un sujet « normalement » constitué biologiquement, peut très bien se développer dans son aspect comportemental, affectif et cognitif d’une manière totalement différente d’un autre, sans que pour cela se soit le résultat d’une anomalie ou d’une pathologie. Alors, qu’elle normalité ?

La normalité est un concept arbitraire, soumise à la loi du plus grand nombre, du troupeau. Il faut s’identifier au groupe et ne pas se faire rejeter en étant différent. Mais quelle ineptie ! Qu’elle prison pour l’individu, obligé de porter un masque pour se fondre dans la foule.
La normalité est castratrice dans le fait qu’elle empêche la « personnalité » profonde de l’individu de s’exprimer en érigeant des barrières au nom d’un conformisme anesthésiant.

Pour Michel Foucault, « la normalité est une obsession et le concept de folie un outil de contrôle social, une manière de stigmatiser la différence, bref une source d'aliénation pour quiconque ne cadre pas avec l'ensemble. »




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la normalité

Message par JO le Lun 19 Juil 2010 - 18:49

on est réputé normal tant qu'on est capable de fonctionner sans troubler le cours habituel du milieu où l'on vit . Mais nous sommes tous plus ou moins névrosés . Le tout est de s'accomoder de sa névrose sans qu'elle tourne à la psychose (de mémoire : Pommier)
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: la normalité

Message par Lila le Lun 19 Juil 2010 - 18:59

la normalité est relative. En soi, elle n'existe pas, donc elle sera toujours "par rapport à " quelque chose.

La section centrale de la courbe de Gauss... ?

Les psys ont horreur de cette expression, à juste titre.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: la normalité

Message par Anima le Mar 20 Juil 2010 - 19:27


Il y a une dictature dans la norme qui aurait tendance à la longue à priver les individus de leur liberté. Les gens veulent la norme parce-que cela les rassure et place des limites à leur environnement, sans norme, certains se sentent comme l'agoraphobe devant le vide.
Mais la norme n'est qu'une perception arbitraire, un angle de vue individuel. Quel mauvaise idée de vouloir l'imposer à l'ensemble de la population. C'est à cause des normes que le monde devient plat et ennuyeux.

Pour moi la norme c'est une barrière de sécurité pour les gens qui n'ont pas de bol (zut, j'ai oublié le « u » et le « e » du mot bol!).

A bas la norme !! Vive la diversité!!


avatar
Anima
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 263
Localisation : Dans ma peau
Identité métaphysique : Faithful
Humeur : oeil du cyclone
Date d'inscription : 04/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: la normalité

Message par JO le Mar 20 Juil 2010 - 20:58

La loi, elle, n'est pas à options .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: la normalité

Message par Half-moon le Ven 23 Juil 2010 - 23:20

il est préférable (pour moi) de garder certaines distances... je trouve qu'il difficile voir impossible de suivre les lois imposées par la majorité.
il faut toujours une personne qui s'échappe des normes, les brise pour faire naitre une nouvelle idée, une nouvelle théorie...

Half-moon
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 163
Localisation : Un bout de nuage
Identité métaphysique : Pensive
Humeur : Indifférent
Date d'inscription : 24/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: la normalité

Message par _pandore le Sam 24 Juil 2010 - 5:41

Qu'est-ce que la normalité?
Suivre les normes imposé par le plus grand nombre et la société.
La normalité est évolutive et fluctuante.
Ce qui est préconisé aujourd'hui comme étant socialement correct et non dérangeant.
Je suis normal parce que je dis,pense et fais comme les autres.
Merci mon Dieu je suis normal! Amen

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: la normalité

Message par JO le Sam 24 Juil 2010 - 7:40

quand une loi est mauvaise,on la change, quand on est assez nombreux et influents pour ça . La république demande la majorité et c'est, pour une communauté, raisonnable . Elle tolère une frange de marginalité, mais le pourcentage de travailleurs doit pouvoir suffire pour nourrir les inactifs .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum