La géobiologie

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Lila le Ven 30 Juil 2010 - 18:50

à propos du Feng Shui, Radha, ne penses tu pas qu'il a son sens à l'intérieur d'une tradition séculaire, qui englobe de multiples aspects de la vie, mais n'en n'a plus quand on l'extrait de ce contexte, et qu'on le réduit à de la pure superstition, du style "collez une pastille rouge au-dessus de la porte d'entrée et vous deviendrez riches ?"

Pour ce qui est des "ondes de forme", ce sera un autre chapitre, mais je n'y ai pas beaucoup de compétences.


Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Radha2 le Ven 30 Juil 2010 - 19:34

Non, je pense qu'une vérité au sujet de l'influence de l'environnement (et du temps, c'est un autre sujet) sur le sens moral de l'homme existe - voire que certains l'exploitent dans certains cas. Je fais moins allusion a un Sheldrake indémontrable qu'à ceci ;

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Lila le Ven 30 Juil 2010 - 19:44

Je ne vois pas le rapport avec ma question, mais c'est très intéressant okey

Ce n'est pas moi qui vais nier l'influence de l'environnement sur l'humain dans son ensemble, et inversement Wink mais je déplore la réduction du feng shui à quelques gris gris ou recettes alors que c'est un domaine infiniment plus vaste (où je ne connais rien, d'ailleurs).

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Radha2 le Ven 30 Juil 2010 - 20:04

Je ne vois pas le rapport avec ma question, mais c'est très intéressant

J'ai répondu que je ne pensais pas que cette science n'aie de sens qu'à l'intérieur d'une tradition séculaire, en citant des éléments nouveaux sur une forme d'influence - qui à certes revêtu l'habit du feng-shui comme j'aurai pu citer celui d'Asmodée, des forgerons du Petit-peuple nordique, d'autres aspects des cultes aux grdes déesses comme des médiévales wouivres et autres Mélusines.

je déplore la réduction du feng shui à quelques gris gris ou recettes alors que c'est un domaine infiniment plus vaste (où je ne connais rien, d'ailleurs).

Je déplore quant à moi d'exclusivement les évoquer par peur de se heurter au Mystère ou aux sceptiques

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Lila le Ven 30 Juil 2010 - 20:15

Je déplore quant à moi d'exclusivement les évoquer par peur de se heurter au Mystère ou aux sceptiques
dubitatif
Je ne comprends pas.

Ce qu'il y a plus haut non plus.
Pourrais tu expliciter ton idée ? Tu veux dire que le feng shui "à la sauce occidentale" est un "autre habit" de nos traditions ?

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Radha2 le Ven 30 Juil 2010 - 20:21

J'ai déjà exprimé mon avis sur la tendance new-age déplorable

Je voulais dire que je pense que que sur un forum, des propos réellement motivés par la compréhension se détachent de la confrontation systématique des arguments de zététiciens. Comprenne qui pourra....

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Bulle le Sam 31 Juil 2010 - 7:55

Hello Radha !
Radha a écrit:Non, je pense qu'une vérité au sujet de l'influence de l'environnement (et du temps, c'est un autre sujet) sur le sens moral de l'homme existe - voire que certains l'exploitent dans certains cas. Je fais moins allusion a un Sheldrake indémontrable qu'à ceci ;
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Dans le premier lien que tu donnes, si j'ai bien compris, il est question de SMT. Une sonde agit sur des sillons cerébraux bien déterminés en envoyant des microimpulsions magnétiques. A un certain niveau ces impulsions sont inhibitrices et à d'autres, elles sont desinhibitrices et stimulantes. (D'où un jugement moral altéré comme chez les bipolaires en phase maniaque)
Cette technique montre une efficacité dans le traitement des dépressions, des hallucinations et des schizophrénies. Le gros problème était la précision et il me semble me souvenir qu'un robot "viseur" était en cours de fabrication il y a 2 ou 3 ans.
Peut-être que ces articles ont à voir avec ce projet médical ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42695
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Gerard le Sam 31 Juil 2010 - 12:24

Lila a écrit:Peu importe que ce soit "le rat ou les puces", en attendant, ils sont malades s'ils dorment ou séjournent sur un "point nocif" combinant le réseau H et une autre nuisance tellurique.
Neutral Pas "peu importe" : il faut savoir quelles sont les autres causes possibles d'alterations biologiques. Si je suis sur un "point nocif" Hartmann et que je suis aussi sur un gisement d'uranium, ou dans une chambre bourrée d'amiante, avec de la peinture au plomb.. etc... j'aurais des tas de problèmes biologiques, mais comment savoir lequel est le responsable ?...

Comme dirait House : quand on a des symptômes, il ne faut pas sauter sur la première explication qui vient à l'esprit. Faut faire une liste, faire des recoupements, et identifier précisément le mécanisme. Et vu qu'on ne connait pas bien le mécanisme des courants telluriques, je dirais que pour l'instant, cette cause est carrément "hors-débat" pour identifier l'origine d'un trouble biologique...

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8409
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Bulle le Sam 31 Juil 2010 - 14:15

Gerard a écrit:
Comme dirait House : quand on a des symptômes, il ne faut pas sauter sur la première explication qui vient à l'esprit. Faut faire une liste, faire des recoupements, et identifier précisément le mécanisme. Et vu qu'on ne connait pas bien le mécanisme des courants telluriques, je dirais que pour l'instant, cette cause est carrément "hors-débat" pour identifier l'origine d'un trouble biologique...
Et comme ajouterait Cuddy, je ne vois pas pourquoi on dépenserait de l'argent dans des examens qui ne servent à rien quand il n'y a aucun trouble mais juste une éventuelle/possible/supposition de futurs troubles... lol!

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42695
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Lila le Sam 31 Juil 2010 - 15:06

Gerard a écrit:
Lila a écrit:Peu importe que ce soit "le rat ou les puces", en attendant, ils sont malades s'ils dorment ou séjournent sur un "point nocif" combinant le réseau H et une autre nuisance tellurique.
Neutral Pas "peu importe" : il faut savoir quelles sont les autres causes possibles d'alterations biologiques. Si je suis sur un "point nocif" Hartmann et que je suis aussi sur un gisement d'uranium, ou dans une chambre bourrée d'amiante, avec de la peinture au plomb.. etc... j'aurais des tas de problèmes biologiques, mais comment savoir lequel est le responsable ?... ...
Cela fait aussi partie de la géobiologie "sérieuse" (=santé de l'habitat), comme je l'ai expliqué plus haut. L'analyse devrait D'ABORD être physique... d'ailleurs exclusivement physique, puisque j'y classe les cours d'eaux, failles et même le réseau H dans le "physique". Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Bulle le Sam 31 Juil 2010 - 16:05

Et pour soigner le réseau H il faut de la

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42695
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Lila le Dim 1 Aoû 2010 - 19:24

j'ai compris que pour toi, perdre 30 à 50% de sa force physique, en le mesurant avec un appareil mécanique, est un "truc pour berner les gogos", mais alors je fais partie de ces gogos, puisque cela me fait réfléchir, et cela me convainc "qu'il doit bien y avoir quelque chose". Wink C'est la seule "preuve" mesurable objectivement que j'ai pu trouver, mais je la trouve intéressante.


Je pense qu'on a fait le tour de cette question, j'aimerais maintenant savoir si des lecteurs ont des expériences qui pourraient illustrer une "croyance" en géobiologie qui dit que les chats sont attirés par les "mauvais" endroits, et les chiens par les "bons".

Personnellement, n'ayant aucune expérience sur cette question (ou si peu), je n'ai rien à proposer.

Par contre, j'ai souvent entendu des récits, aussi sur ce forum, de chats ou de chiens qui se comportaient comme s'il y avait quelqu'un (ou quelque chose) d'autre dans la pièce.

Je suis aussi intéressée par la réaction des plantes, à partir du moment où elles ont "tout ce qu'il faut" (air, bonne lumière, eau, aliments), elles dépérissent à certains endroit, et pas à d'autres.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par _La plume le Ven 11 Nov 2011 - 11:22

Je me fiche de savoir comment ça marche et ce qu'en pensent les zététitiens et autres scientistes, mais je sais que ça marche et je m'en sers pour moi. Il y a des lieux où les vibrations sont perceptibles, en négatif comme en positif et la géobiologie permet de confirmer, d'affiner, et de mesurer ces vibrations ressenties, car le corps humain est une antenne. Ce n'est pas un don, mais certains sont plus sensibles que d'autres aux vibrations de leur environnement et aux personnes au point de sentir un malaise physique.

J'ai commencé à pratiquer à temps perdu, seul pour mon bon plaisir, mais j'avais des doutes en pensant qu'il y avait une part d'auto suggestion. Puis récemment j'ai participé à une réunion de géobiologie. Un test nous a été donné, de mesurer sans se concerter le taux vibratoire d'une cathédrale en différents endroits et les résultats ont été identiques. Alors comment expliquer ?

Le taux vibratoire moyen est en accélération depuis plus d'une dizaine d'années ce qui fait que les données qui figurent dans certains livres datant des années 70, sont largement dépassées aujourd'hui.

Quant à la place du lit dans une maison, c'est bien sûr parce que c'est l'endroit où l'on passe le plus de temps immobile mais il est inévitable qu'il y ait au moins un ou 2 points H dans une pièce. Si celui qui emménage dans une nouvelle maison souffre d'insomnies, il serait effectivement judicieux d'essayer de changer même légèrement son lit de place. IL ne faut donc pas exagérer l'influence de ce réseau qui est le plus présent.

J'ai aussi à cette occasion tester l'efficacité de l'antenne de Lécher. La personne qui la tenait m'a dit sans hésiter au premier essai, que j'avais des douleurs à tel endroit. Pile.

Les antennes en L fonctionnent très bien pour détecter les canalisations, d'ailleurs bien des ouvriers s'en servent sur les chantiers. Dans les campagnes on fait toujours appel aux sourciers, c'est à croire que les gens des villes ignorent ces choses.

On peut se servir aussi de la radiesthésie pour tester des médicaments, des aliments ou ... des personnes, mais ici, pas besoin de ça pour savoir quelles sont les personnes négatives ! lol!

Pour les chiens, les chats, je ne sais pas. S'ils se sentent bien à tel endroit, il me semble que ça ne peut être mauvais pour l'homme ? Les animaux ressentent les déformations intenses des énergies telluriques en cas de tremblements de terre éminent et fuient.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Bulle le Ven 11 Nov 2011 - 14:08

La plume a écrit:Je me fiche de savoir comment ça marche et ce qu'en pensent les zététitiens et autres scientistes(...)
Visiblement les zététiciens en pensent la même chose que toi : la démarche scientiste est celle d'Hartmann qui veut prouver scientifiquement ce qui n'est pas prouvable.
J'ai commencé à pratiquer à temps perdu, seul pour mon bon plaisir, mais j'avais des doutes en pensant qu'il y avait une part d'auto suggestion. Puis récemment j'ai participé à une réunion de géobiologie. Un test nous a été donné, de mesurer sans se concerter le taux vibratoire d'une cathédrale en différents endroits et les résultats ont été identiques. Alors comment expliquer ?
J'ai fait comme toi : exactement comme toi et je me suis rendue compte grâce à mon ordinateur, qu'il était placé sur un noeud K... mdr
Le taux vibratoire moyen est en accélération depuis plus d'une dizaine d'années ce qui fait que les données qui figurent dans certains livres datant des années 70, sont largement dépassées aujourd'hui.
Un document qui pourra probablement t'éclairer : SPS n°266

ICI

Au sujet du magnétisme animal : Histoire critique du magnétisme animal
Joseph Philippe François Deleuze (1753-1835), préface de Serge Nicolas. Réédition 2004 en deux tomes chez l’Harmattan

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42695
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par _La plume le Sam 12 Nov 2011 - 11:46

Effectivement tu dois être assise sur un gros noeud négatif pette de rire ou coincée dans une une cheminée cosmo-tellurique pour ne pas être réceptive aux vibrations supérieures rire


_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Bulle le Sam 12 Nov 2011 - 14:15

La plume a écrit:Effectivement tu dois être assise sur un gros noeud négatif pette de rire ou coincée dans une une cheminée cosmo-tellurique pour ne pas être réceptive aux vibrations supérieures rire
C'est vrai que ton pseudo porterait à penser qu'en matière de noeud tu devrais y connaître quelque chose.
Seulement, étant donné que pour ma part tout va pour le mieux, sois tu as roupillé pendant le stage, soit ils t'ont raconté n'importe quoi lol!

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42695
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Lila le Sam 12 Nov 2011 - 14:22

La Plume

merci pour le partage de ton expérience.

L'influence d'un lieu sur le corps est tellement forte qu'on peut donc la mesurer avec un dynamomètre, comme je l'ai expliqué. Ca c'est une mesure rationnelle, indiscutable, et dont il suffit de faire l'expérience.

C'est encore plus sûr que l'antenne de Lecher ou le pendule... plus convainquant pour démontrer quelque chose, mais moins pratique pour chercher.
C'est donc parfait pour confirmer ce qu'on a trouvé, et le mieux est de faire faire le test du dynamomètre par une personne qui ne sait pas de quoi il s'agit, comme cela il n'y a aucune possibilité d'auto-conviction ou d'influence. Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Bulle le Sam 12 Nov 2011 - 15:08

Je ne saurais faire autrement que recommander ce numero de Science et Pseudo-science



Et également histoire de rafraichir les mémoires :

Quelques rappels
Le magnétisme est une branche très complexe de la physique. Qu’on nous pardonne donc les simplifications hardies de ces brefs rappels.
Un corps électrisé est un corps présentant un excès ou un défaut du nombre d’électrons qu’il renferme par rapport au nombre de protons présents dans les noyaux atomiques.
On dit qu’on est dans un champ magnétique quand un corps électrisé en mouvement subit une force perpendiculaire à la direction de ce mouvement. Cette force est également perpendiculaire à une direction privilégiée, appelée vecteur du champ magnétique. Quand le corps électrisé est un électron tournant autour d’un noyau, on voit aisément qu’il apparaît un couple tendant à orienter en direction du vecteur du champ l’axe de rotation. L’application la plus quotidienne du phénomène est dans les tubes cathodiques de nos téléviseurs et ordinateurs, où des électrons libres, cas le plus simple de corps électrisé, sont dirigés par des champs magnétiques générés à l’extérieur du tube.
De même qu’un champ magnétique exerce une force sur un corps électrisé en mouvement, de même un corps électrisé en mouvement génère un champ magnétique. Le fait que les atomes contiennent des électrons en orbite autour d’un noyau fait que chaque atome génère un champ magnétique.
Certains corps, dits ferromagnétiques (le fer par exemple), sont tels que les axes des atomes peuvent être forcés à être plus ou moins parallèles ; les champs magnétiques générés par les atomes s’ajoutent alors, on a affaire à un aimant. Ce qui est dit ci-dessus sur l’orientation de l’axe des atomes dans la direction du champ montre qu’un aimant fera de même, d’où la boussole.
Tout champ magnétique résulte de courants électriques, soit internes aux atomes, soit engendrés dans un fil par l’application d’une tension, soit résultant du mouvement d’un corps électrisé. Il n’y a pas de « charges magnétiques » comme il y a des charges électriques ; on parle parfois des « pôles » d’un aimant, mais cela n’a pas de réalité physique : quand on coupe un aimant en deux on obtient deux aimants et non deux pôles.
En dehors des corps ferromagnétiques, les champs magnétiques ont peu d’effet sur la matière ; ils n’interfèrent pratiquement pas avec les propriétés physiques des corps ni avec les réactions chimiques.
L’unité du Système international d’intensité du champ magnétique est le tesla ; une unité ancienne encore tolérée est le gauss. Un tesla vaut 10000 gauss. La composante horizontale du champ magnétique, celle qui oriente les boussoles, vaut environ 0,2 gauss. Un aimant permanent peut générer des champs de quelques centaines de gauss. Les plus forts champs obtenus en laboratoire atteignent 35 teslas ; les appareils d’imagerie médicale par résonance magnétique utilisent des champs de 10 à 20 teslas. Dans certains objets astrophysiques, on a des champs bien plus forts.
Ce qui précède concerne les champs magnétiques fixes, non variables dans le temps. Quand un champ magnétique varie dans le temps, il induit des courants électriques dans les milieux conducteurs. C’est sur cet effet qu’est fondée la définition du tesla : c’est le champ magnétique qui, présent dans une spire d’aire 1 mètre carré, induit une tension de 1 volt, quand on l’annule uniformément en une seconde. Les effets sur la matière de ces champs variables sont ceux des courants ainsi induits, qui peuvent éventuellement interférer avec l’activité électrique des êtres vivants.

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42695
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par gaston21 le Sam 12 Nov 2011 - 15:56

Par curiosité, j'ai été chercher sous mon établi les deux bouts de tuyau de cuivre diamètre 8-10, pliés en équerre , de côtés 20 et 30 cm .Les côtés de 20 cm sont à prendre dans chaque main, ceux de 30 cm étant parallèles à environ 10 cm l'un de l'autre . Et j'ai longé ma Twingo. Miracle, les estrémités des tubes se sont rapprochés et les tubes se sont mis en croix !
Et comme Galilée, j'ai crié à mon épagneul qui me regardait, intrigué : " Eppure, si muove !"
Vers 1970, j'ai accompagné plusieurs fois l'adjoint au maire de Plombières-les-Dijon ; il repérait ainsi les conduites d'eau ou de gaz, en fer ou en fonte ; et ça marchait à tous les coups !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Lila le Sam 12 Nov 2011 - 16:29

ben oui, c'est comme cela que pratiquent aussi les "fontainiers", employés municipaux, dans ma région. Mais ils le font discrètement (par ex quand il fait sombre), pour ne pas choquer les bonnes gens. Wink

Peu importe qu'on en ait l'explication, ça marche, et c'est pour cela qu'on continue à employer ce moyen.

Je fais confiance à la science: elle finira très certainement par trouver l'explication, bien avant de prouver l'existence de Dieu rire

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par _La plume le Sam 12 Nov 2011 - 18:51

Lila a écrit:La Plume

merci pour le partage de ton expérience.

L'influence d'un lieu sur le corps est tellement forte qu'on peut donc la mesurer avec un dynamomètre, comme je l'ai expliqué. Ca c'est une mesure rationnelle, indiscutable, et dont il suffit de faire l'expérience.

C'est encore plus sûr que l'antenne de Lecher ou le pendule... plus convainquant pour démontrer quelque chose, mais moins pratique pour chercher.
C'est donc parfait pour confirmer ce qu'on a trouvé, et le mieux est de faire faire le test du dynamomètre par une personne qui ne sait pas de quoi il s'agit, comme cela il n'y a aucune possibilité d'auto-conviction ou d'influence. Wink

Je ne connais pas le dynamomètre, mais pour l'instant je me limite aux outils conventionnels. Dans les campagnes on fait toujours appel aux sourciers et sur les chantiers comme dit Gaston, on se sert de L pour chercher les canalisations, pas besoin d'avoir un don, elles se croisent automatiquement.

Ce qui m'intéresse c'est la recherche de hauts lieux positifs, dont les qualités réparatrices étaient connus des anciens mais sont aujourd'hui oubliés. J'ai visité une chapelle perdue, sur le chemin des étoiles, qui vibre à 22000 unités, c'est un lieu de paix profonde, un taux vibratoire idéal pour la méditation. Au delà, ça peut être perturbant si on y reste trop longtemps, il suffit d'y venir se recharger. Il n'y a pas si longtemps, en lisant certains bouquins écrits dans les années 80, ce taux était considéré comme exceptionnel, mais je confirme que le taux global est en constante augmentation, y compris dans les habitations.

Beaucoup de médecins reconnaissent aujourd'hui les bienfaits de l'acupuncture pourtant la médecine occidentale sûre de sa supériorité, est incapable de l'expliquer, de prouver l'existence des différentes sortes d'énergies, des méridiens, des points en relation avec tel organe, et bien c'est pareil, la géobiologie est l'acupuncture de la terre alors je me moque bien de l'opinion des scientistes.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Lila le Sam 12 Nov 2011 - 18:59

le dynamomètre sert à peser des poids: on accroche une valise, par exemple: le ressort du dynamomètre se tasse et tu lis le poids sur la graduation. On l'appelle aussi "peson": ça ne coûte rien du tout.

Je l'employais pour mesurer la force: en tirant des deux côtés, on mesure un nombre de kilos X, puis en se mettant sur un point de très basse énergie, on n'arrive plus qu'à tirer la moitié.

Puis on revient sur un point positif, et on re-tire X.

Le mieux est de d'abord mesurer les points, tu mets un repère numéroté, puis sans avoir dit où sont les bons et les mauvais, tu demandes à un sceptique d'essayer. Evidemment tu inscrits d'abord sur un papier quels sont les bons er les mauvais, pour pouvoir lui montrer après.

Je le faisais systématiquement, aussi parce que j'aime bien vérifier mes mesures avec cette méthode qui est assez objective. Je peux t'assurer que le sceptique, après cela, n'est plus sceptique !

L'antenne de Lecher est vraiment un outil super, parce qu'on peut se passer de mentaliser: pas facile de rester avec la même question en tête sans se laisser distraire pendant toute la mesure !

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par _La plume le Sam 12 Nov 2011 - 20:32

heu j'ai pas bien compris le principe.

J'ai vu qu"il y a des pesons mécaniques, des pesons à cadran et des dynamomètres électroniques

Prenons le pesons mécanique. Il faut un poids assez conséquent ? Si tu fixes un poids de 5 kgs, le ressort va s'étendre et tu mesures la graduation indiquée par l'aiguille ? normalement elle devra indiquer 5 kgs quel que soit l'endroit où tu te trouves. Tu veux dire que celle-ci varie en fonction du lieu quand c'est toi qui tires dessus ? mais ce n'est pas très précis ?

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Lila le Sam 12 Nov 2011 - 21:05

mdrrr lol!

Tu prends un bout dans une main, l'autre dans l'autre, et tu tires de toutes tes forces. C'est donc ta force que tu mesureras.

Sorry, je n'ai pas été claire, mais c'est un truc tellement connu Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par _La plume le Sam 12 Nov 2011 - 21:16

Je confesse mon ignorance, mais ok, j'ai compris, c'est ta propre force qui varie.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum