La géobiologie

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Lila le Mer 28 Juil 2010 - 15:43

bernard1933 a écrit:Lila, très intéressant ce que tu écris .
merci, Bernard.
Je pense que c'est un secteur très mal connu, pourri par les charlatans, alors qu'il y a des aspects très intéressants et utiles. Contribuer à faire la part des choses est une nécessité.


... dans la mesure de mes modestes moyens, bien sûr: quand j'en atteints la limite, je le dis.
Je n'ai aucune honte à dire "je ne sais pas".

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Gerard le Mer 28 Juil 2010 - 18:26

Lila a écrit:Je n'ai aucune honte à dire "je ne sais pas".
Wink C'est la sagesse...

dubitatif Mais je pense que la géobiologie a de l'avenir. Le texte de Henri Brugère qui dit "pas de pseudo-science sans ondes" va un peu loin dans le dénigrement : les ondes ont une influence. Je rappelle que la lumière est une onde, les radiations aussi et qu'on dirait bien que les relais de téléphone portables ou de lignes haute-tension provoquent bien des influences biologiques mesurables (et que les pigeons voyageurs trouvent leur chemin sans boussole).

Aprés effectivement, il ne faut pas dire n'importe quoi. Regardez cette pub de 1933 pour une eau minérale qui SE VANTE d'être hautement radio-active :


pette de rire A l'époque, y avait pas eu Hiroshima ni Tchernobyl et les gogos s'imaginaient que la radio-activité était bénéfique pour l'organisme.

Donc ils disaient des conneries, mais la vraie connerie aurait été de dire que "la radio-activité" ça n'existe pas ou que ça n'a aucune influence sur l'organisme.

C'est pareil avec toutes les "ondes" (telluriques, magnétiques, etc...) auxquelles on prête des effets qu'on prétend connaitre. C'est de la connerie, non pas que ça n'existe pas, mais que je doute fortement qu'on ait identifié les mécanismes pour s'en servir à notre profit. Ce qu'on pense trés positif pour l'organisme est peut-être trés négatif.

confused Chez moi, l'image de ma télé penche et j'ai un record de pannes informatiques. Je me suis toujours demandé si je n'étais pas dans un "mauvais champ d'ondes"... mais peut-être aussi que c'est trés positif pour moi ?... Comment savoir ?... Je ne vais pas essayer de deviner, sinon je vais sombrer dans la parano.

Neutral Bref, je pense que la géobiologie est une vraie science en friche, mais qu'on est trés loin de pouvoir en tirer des applications pratiques.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8424
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Lila le Mer 28 Juil 2010 - 18:37

c'est aussi ce que je pense, Gérard. Le manque d'"objectivation" fait qu'on avance encore dans ce flou que j'ai évoqué plus haut. Le jour où on aura compris la nature de ces "ondes cosmo-telluriques", tout s'éclairera, les pièces du puzzle vont s'assembler, on pourra jeter les erronées, éclaircir les confusions... Maintenant, on ne sait même pas si le terme "onde" est approprié. C'est peut-être une énergie ?

Quand cela sera compris, la médecine fera des progrès fulgurants, parce qu'elle pourra prendre ce qu'il y a de bon dans les différentes traditions comme la chinoise, avec son "ki", la nôtre avec la "vouivre", etc...

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Jipé le Mer 28 Juil 2010 - 18:55

GG:
C'est pareil avec toutes les "ondes" (telluriques, magnétiques, etc...) auxquelles on prête des effets qu'on prétend connaitre. C'est de la connerie, non pas que ça n'existe pas, mais que je doute fortement qu'on ait identifié les mécanismes pour s'en servir à notre profit. Ce qu'on pense trés positif pour l'organisme est peut-être trés négatif.
Oui mais alors, si on n'y connait pas grand chose sur les réelles causes et effets, que ce n'est que le balbutiement, et qu'il faut bien reconnaître que ce n'est en rien (pour le moment) une science, comment peut-on être d'accord qu'un appareil comme un "ionisateur" à des effets positifs sur l'environnement, voire sur la santé ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26375
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Bulle le Mer 28 Juil 2010 - 19:03

Gerard a écrit: Le texte de Henri Brugère qui dit "pas de pseudo-science sans ondes" va un peu loin dans le dénigrement : les ondes ont une influence.
Gégé il ne dit pas que les ondes n'ont pas d'influences il dit que toutes les pseudos sciences récupèrent les ondes en leur trouvant des effets comme ci et des effets comme ça parfois sans aucun fondement !
L'exploitation de la peur est lucrative.


_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42718
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Gerard le Mer 28 Juil 2010 - 19:25

Bulle a écrit:Gégé il ne dit pas que les ondes n'ont pas d'influences il dit que toutes les pseudos sciences récupèrent les ondes en leur trouvant des effets...
Wink Oui, mais c'était juste son titre qui était un peu outrancié : "Pas de pseudo-science sans ondes", donc si je bosse sur les ondes y a des chances que je sois dans une pseudo-science ? croule de rire

Lila a écrit:Le jour où on aura compris la nature de ces "ondes cosmo-telluriques", tout s'éclairera...
Neutral Oui, et ça n'aura peut-être rien à voir avec ce qu'on s'amuse à supposer.

Les "ondes cosmo-tellurique", j'avais étudié le sujet avec Elisabeth Tessier (l'astrologue) qui avait commandé une campagne de com dans mon agence en 1989, car elle voulait rétablir les cours d'Astrologie à l'université (où ils existaient de façon officielle il y a 200 ans..). J'avais essayé d'être "ouvert" à sa théorie. Pour résumer notre conversation :

Neutral - La lune provoque des marées qui soulèvent des milliards de tonnes d'eau. Et nous, qui sommes constitués à 80% d'eau, on ne subirait aucune influence ?

Wink - Vous marquez un point.

Neutral - Les ondes magnétiques du soleil provoquent des aurores boréales et sont capables de détruire les relais électroniques des sattellites et n'auraient aucune influence sur nous ?

Wink - Vous marquez encore un point.

Neutral - Donc les forces gravitationelles, telluriques, magnétiques venant du cosmos ont fait la preuve de leur influence. Par conséquent, l'alignement Uranus, Jupiter, Saturne a surement une grosse influence sur nous...

dubitatif - Heu là... je ne vous accorde pas de point. Si je veux bien admettre que l'influence de la Lune peut me faire l'effet d'une aspirine, l'effet de Jupiter doit se résumer à une poussière d'aspirine, c'est-à-dire RIEN.

Neutral - Et pourtant elle influe également sur les DESTINS ! Tout le déroulement de votre vie est guidé par les astres !

silent - Heu... je crois qu'on va s'arrêter là...


rire Finalement, on n'a pas fait la com de Tessier. Elle a préféré consacré son argent pour passer chez Dechavanne, où, entre deux tartes à la crème lancées par Carmouze, elle a annoncé la fin du monde pour 1995.

Y a pas eu de fin du monde, y pas eu non plus de restauration de l'astrologie à l'université, mais elle a vendu un sacré paquet de bouquins cette année ! (On a les ambitions qu'on peut atteindre.) croule de rire

Neutral Mais moi j'avais toujours regretté qu'on n'ait pas creusé d'avantage le début de son argumentaire, qui pouvait se défendre..

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8424
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Lila le Mer 28 Juil 2010 - 22:16

comme suggéré plus haut, ce serait sans doute bien de la faire entrer dans le domaine sérieux via l'écologie de l'habitat et des lieux de travail. Tant que la géobiologie est mêlée à tous ces charlatans, elle n'en sortira pas.

M'enfin, ce n'est pas à nous de le faire pette de rire

J'avais vu une publicité pour une entreprise qui faisait cela: elle parlait d'abord des produits polluants, de l'électrosmog, d'ergonomie, puis une allusion habilement tournée pour le cosmo/tellurique. Ils étaient bien équipés. Ca je trouve OK, c'est ce que j'aurais aimé faire, même si en cachette, on emploie les moyens sensitifs pour gagner du temps (mais on confirme après avec les instruments de mesure "normaux").

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Bulle le Mer 28 Juil 2010 - 22:46

Personnellement ce qui me gêne énormément c'est qu'il n'y a aucune, mais alors aucune preuve, de l'existence de courants telluriques ou de noeuds machins bidules. Aucune publication scientifique digne de ce nom.
A part la pub des nostaligiques du New Age...
Pour ce qui est des "mesures" c'est du pareil au même, il n'y a que des des mesures subjectives. Que le principe de la mesure subjective soit admis pour l'échelle des douleurs est une chose mais elle n'est à mon sens pas admissible lorsque l'on veut parler de science.
Les expressions employées comme "points cancer" me choquent également. Elles sont, à n'en pas douter, choisies pour frapper l'esprit des gens : quand on prononce ce genre d'expression on joue sur la peur.

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42718
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Lila le Mer 28 Juil 2010 - 22:55

tout à fait d'accord pour "point cancer", d'ailleurs je l'évitais, surtout devant les gens.

Pour le reste, je comprends ton point de vue, la différence entre toi et moi, c'est l'expérience sur le terrain: je ne suis pas une théoricienne, mais une pragmatique. Je ne me contente pas des opinions des autres: j'essaie Wink

Tu représentes un extrême, les charlatans l'autre, et je me sens au milieu.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Gerard le Jeu 29 Juil 2010 - 1:08

Bulle a écrit:Personnellement ce qui me gêne énormément c'est qu'il n'y a aucune, mais alors aucune preuve, de l'existence de courants telluriques...
Neutral Bulle, encore une fois, faut pas généraliser les termes utilisés par les charlatans comme du charlatanisme en soi.

Les ondes, ça existe. Le magnétisme aussi. Le tellurisme, c'est juste un terme pour différencier les planètes solides des planètes gazeuses. Donc les courants telluriques sont juste des courants électriques mesurables induits par la gravitation et le magnétisme (et d'autres facteurs non-identifiés). Si certains ont détourné les sens initiaux pour en faire des notions ésotériques, ça n'empêche pas les sens initiaux d'être avérés.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] :
CATEGORIE : GEOPHYSIQUE

" Le courant tellurique est un courant électrique qui circule dans la croûte terrestre. La densité moyenne de ce courant est de 2 A/km2. Ce courant a une origine naturelle :
- variations du champ magnétique terrestre ;
- phénomènes d'ionisation dans la haute atmosphère dus au rayonnement solaire ;
- déplacement de fluides conducteurs dans le champ magnétique (magnétohydrodynamique).
La majorité des courants telluriques sont directement liés à l'ensoleillement, ils disparaissent presque complètement pendant la nuit, un phénomène qui se traduit par une nette amélioration nocturne de la réception des radios émettant dans la gamme des ondes moyennes.
"

pette de rire Mais j'oserai pas vous parler du réseau Hartmann :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
CATEGORIE : PSEUDO-SCIENCE



affraid Woaw ! j'ai cliqué sur "PSEUDO-SCIENCES", je savais pas qu'il y en avait autant !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Wink Pourtant "les courants telluriques" n'en font pas partie.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8424
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Lila le Jeu 29 Juil 2010 - 7:47

Les ondes, ça existe. Le magnétisme aussi. Le tellurisme, c'est juste un terme pour différencier les planètes solides des planètes gazeuses. Donc les courants telluriques sont juste des courants électriques mesurables induits par la gravitation et le magnétisme (et d'autres facteurs non-identifiés). Si certains ont détourné les sens initiaux pour en faire des notions ésotériques, ça n'empêche pas les sens initiaux d'être avérés.
ben oui... d'autant plus qu'ils sont mesurables avec des appareils de mesure électroniques, je ne vois pas où est le problème. Le réseau cosmo-tellurique le plus connu est le champ magnétique terrestre. Il se mesure avec une boussole, le corps humain (certaines personnes ne dorment bien que la tête au Nord), les oiseaux migrateurs. Le cours d'eau souterrain est aussi mesurable électroniquement. Ce sont des ondes électromagnétiques (EM), de la même nature que les ondes radar, radio, micro-ondes, chaleur (IR), lumineuses (couleurs), chimiques (UV), cosmiques, radio-actives... Il y en a sans doute d'autres, à des fréquences encore supérieures. Pas de raison que la gamme s'arrête aux capacités de nos instruments de mesure: la radio-activité n'a pas été découverte il y a si longtemps que cela.

La physique quantique démontre qu'elles peuvent être OU énergie, OU trajectoire d'une masse (photon...). Là, Bulle a tout à fait raison ON NE CONNAIT PAS ENCORE LEUR VRAIE NATURE, mais de là à en déduire qu'elles n'existeraient pas, heu...

Peu-être que Bulle devrait se renseigner sur ce que sont les ondes électromagnétiques, les ondes cosmiques, le phénomène d'harmoniques créé par leurs interférences ? C'est de la physique, pas de la géobiologie.

Ce sont les réseaux Hartmann, Curry, etc dont on ne connaît pas encore la nature exacte (à ma connaissance!), mais ils sont vraisemblablement aussi de nature EM, et en tous cas, leur existence est tout à fait plausible "physiquement". (A mon humble avis, il faut chercher du côté des harmoniques, ou des VARIATIONS du champ magnétique: ce sont des réseaux "engendrés" et non pas "émis", ce qui expliquerait leur régularité et la difficulté de les mesurer avec des appareils, ou alors elles ont une fréquence en-dehors de leur fourchette de mesure)

Yves Rocard est un ingénieur nucléaire très connu, et les recherches qu'il à faites sont tout à fait rationnelles. Il s'est peut être trompé par endroits certains détails (je ne sais pas), mais sa recherche était faite avec un esprit scientifique.
Il n'est donc pas correct de dire qu'aucune étude n'a été faite, et que rien n'est prouvé !!! Il a démontré comment fonctionnait la baguette du sourcier de façon tout à fait plausible, par contre pas un mot du pendule, qu'il a beaucoup employé.

Il est normal que peu de recherches sont faites, si l'ensemble est rejeté de façon si catégorique, en bloc, en faisant un amalgame entre le vrai et le faux. Il ne faut pas tout mélanger ni, une fois de plus, jeter le bébé avec l'eau du bain !

Si on demande à des géobiologue de mesurer le réseau Harmann d'un endroit, tous trouveront la même chose, au centimètre près. J'en ai fait assez souvent l'expérience, et je suis loin d'être la seule ! Bernard cite un autre exemple, où plusieurs personnes "sentent" le magnétisme rayonnant d'une voiture. Cela constitue en soi, une preuve suffisante qu'il existe quelque chose.*Note 1

Bulle, j'ai expliqué plus haut (tu as lu?) que les "instruments sensibles" ne sont PAS des instruments de mesure, mais seulement des amplificateurs de ce que le CORPS ressent. Or, celui ci est sensible à des variations infimes du magnétisme ambiant. Comme les oiseaux migrateurs suivent une route "magnétique" par rapport au magnétisme terrestre, nous aussi sommes capables de sentir cela. Yves Rocard a découvert les "pièces" de notre corps qui le sentent: ce sont les "magnétites", confirmées par autopsie, et découvertes chez les oiseaux migrateurs par la suite aussi. Mais notre matérialisme et rationnalisme a étouffé cette sensibilité: on n'"y croit pas", donc on bloque la manifestation de cette sensibilité. Les instruments sensitifs nous permettent de la retrouver, en "court-circuitant" ce bloquage mental. Il a été prouvé que le mouvement du pendule est généré par d'infimes mouvements musculaires, corresondant à la convention mentale décidée (ex: "oui" il tourne à gauche, "non", il tourne à droite). Donc, c'est le corps qui sent, pas le pendule.

Donc le pendule ou la baguette ne mesurent rien du tout., contrairement à l'affirmation de certains livres de géobiologie encore en circulation.

Ils amplifient et rendent visible une sensibilité du corps humain. C'est pour cela que j'ai désigné notre corps comme une "merveilleuse antenne".

Yves Rocard a constaté que ces magnétites ont la possibilité de mesurer des variations du champs magnétiques de l'ordre du miligauss: bien moins que ce qui est produit par un courant souterrain. Les appareils de mesure pour sentir des variations aussi petites existent, mais si on leur demande de chercher un cours d'eau souterrain, ils réagiront à toutes les causes de variation: fil électrique, matières magnétiques dans le sol, etc... Il faut déjà une voiture pour les transporter, vous imaginez le pratique... (Je parle ici de mesurer des variations du champs magnétique terrestre, perturbé par les ondes EM émises par le frottement de l'eau souterraine sur le sol)

Impossible donc de chercher l'eau avec cela! Comme raconté plus haut, on envoie d'abord le sourcier en douce pendant la nuit, puis la voiture de mesure confirme ses résultats au grand jour.
Par un mécanisme encore étonnant, le corps humain est capable de sentir la différence entre la perturbation générée par l'eau, ou le courant électrique, ou... tout ce qu'on veut.

C'est comme si, en pensant à l'eau, il réglait son cerveau sur la "fréquence" de l'émission d'ondes dues à l'eau (qui est réelle, je le rapelle), de la même façon qu'on peut sélectionner une fréquence sur un poste de radio.
Il est connu de tous que chaque objet émet un faisceau d'ondes diverse, semblables à un "code barre". C'est grâce à cela que les astronomes font tous leurs calculs. Un corps humain émet aussi son "rayonnement" propre, un endroit du sol aussi. (Là on est en physique, en sciences donc).

On entre dans la géobiologie en supposant que le cerveau humain est capable, par la pensée, de "chercher" n'importe quelle onde ou faisceau d'ondes. C'est comme cela qu'on pourrait "sentir" certaines choses à propos d'une personne bien précise, et "matérialiser" cette sensation par le mouvement d'un pendule. J'en ai fait aussi l'expérience avec ce géobiologue médecin, qui était aussi acupuncteur. Un exemple de nos multiples expériences.

Nous étions une quinzaine en classe, et "H" (nommons le comme cela) avait apporté son appareil de mesure électronique qui permet de mesurer OBJECTIVEMENT l'énergie émise par les différents points d'acupuncture. * note 2

Quand on mesure au pendule l"'énergie" d'une personne (=son niveau de santé global), on l'exprime en "unité Bovis" (en attendant d'avoir trouvé une "vraie" unité de mesure), en réalité on mesure l'énergie (=l'onde émise par...) la lymphe. J'ai proposé qu'on fasse une expérience. J'étais limite agaçante au cours, parce que toujours en recherche de "preuves". J'ai proposé qu'on mesure au pendule chacun tous les participants, on note le chiffre, puis avec l'appareil de H, on mesure l'onde émise par la lymphe, pour faire une correspondance entre les deux types de mesure.

Le résultat: 15x15 mesures au pendule correspondaient toutes, à 10% de précision (on était des élèves!). Donc par exemple, les mesures pour moi oscillaient entre 7000 et 7700 unités Bovis, alors que ce chiffre se situe entre 3000 et 10.000 selon les personnes. Cela fait déjà 225 résultats de mesure sensitives, faites en "aveugle", qui correspondent. Pas mal pour un "pur hasard", non ?
Eh bien les mesures faites avec l'appareil électronique ont confirmé ces mesures sensitives. Encore un hasard ? hum hum... Là on peut utiliser la science des statistiques pour prouver que ce n'en n'est pas un ! (ici je suis ironique, mais j'avais acquis quelques bases pour pouvoir analyser mes résultats d'expériences. Il est évident qu'il ne faut pas arriver à 100% pour prouver un phénomène: une proportion supérieure à la moyenne du hasard suffit)

Les mesures sensitives sont donc réelles, efficaces, de cela je suis 200% sûre, mais elles ne sont pas maîtrisables à 100%: une perturbation extérieure les faussera, comme par exemple si le sourcier est placé dans un environnement très perturbé (laboratoire) ou inhibé par des observateurs: ils sont très gênants. A moins de beaucoup d'expérience et de rechercher quelque chose de précis et facile, comme l'eau, leur seule présence peut inhiber la mesure. J'en ai fait de nombreuses fois l'expérience, raison pour laquelle je préfère travailler seule, ou seulement avec des collègues.
Que penser alors des "expériences scientifiques" faites dans un environnement électromagnétique ultra-pollué, des électrodes sur la tête, entouré d'observateurs moqueurs ou sceptiques... comment voulez vous qu'on mesure des "ondes" aussi subtiles dans ces conditions ??? Alors, victoire des sceptiques: "vous voyez bien que tout cela est de la blague".
Pas très convainquant...
Regardez plutôt passer un vol d'oies ou d'hirondelles ou comme Yves Rocard: un sourcier qui lui dit où il doit creuser et à quelle profondeur pour trouver de l'eau. "Comment faites vous?" lui avait demandé Rocard... "Comme mon père m'a appris", a répondu le sourcier d'un air agacé (n'en sachant sans doute pas plus).



*Note 1 Pour info, en géobiologie telle que je l'ai apprise, avec comme professeurs un électronicien, puis un médecin/physicien, il est déconseillé de dormir au-dessus d'un garage où est garé une voiture, son magnétisme risquant de perturber les réseaux.


*Note 2 En passant, cela fait tout à coup entrer l'acupuncture dans le domaines scientifique, raison pour laquelle elle est maintenant "officielle", alors qu'elle a fonctionné sans cela pendant des milliers d'années avec la perception humaine comme seule source d'information. Ce qui serait une preuve de plus de la finesse (maintenant encore ignorée) de nos perceptions.


Dernière édition par Lila le Jeu 29 Juil 2010 - 8:12, édité 1 fois

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Jipé le Jeu 29 Juil 2010 - 8:11

GG,
comme toi croquis (voir ci-dessus) le confirme une fois de plus, je repose la question:

"Si on part du principe qu'il y a un "fameux" noeud Hartmann sous une maison (croisement avec cours d'eau, ondes, etc...comme l'explique Lila), pourquoi faut-il qu'obligatoirement il se situe sous la partie "chambre" et de plus, là où on va mettre le lit ?"
Est-ce que ces noeuds attireraient les lits ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26375
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Lila le Jeu 29 Juil 2010 - 8:13

m'enfin Jipé, j'ai déjà répondu à cette question idiote en long et en large !

Que dois-je en conclure ?

Pour info, il y a un croisement "Harmann" tous les 2 mètres, donc quand il y a un cours d'eau ou une faille géologique, il a un "noeud".... tous les 2 mètres.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Jipé le Jeu 29 Juil 2010 - 8:20

Non, tu n'as pas répondu, désolé....Tu as dit qu'il peut y avoir d'autres endroits, mais en règle générale, on entend et voit que cela se situe pratiquement toujours au niveau des lits dans les chambres...pourquoi ?
Quant à savoir si cette question est idiote...tu en penses ce que tu veux, j'ai le droit d'en penser autre chose!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26375
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par JO le Jeu 29 Juil 2010 - 8:27

parceque rares sont les souris qui se plaignent de malaise dans un placard ou sous une armoire ! lol!
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Lila le Jeu 29 Juil 2010 - 8:27

ok, j'allais retirer "idiote", excuse moi pour ce mot.

Il n'empêche que j'ai très bien répondu: ton affirmation de base est fausse
on entend et voit que cela se situe pratiquement toujours au niveau des lits dans les chambres
et j'y ai répondu aussi.

JO
okey peut-être que si j'avais répondu cela, il aurait compris plus vite pette de rire

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Jipé le Jeu 29 Juil 2010 - 8:32

Voir sur Wikipédia:

C'est ici le point essentiel. Il n'y a aucune rigueur scientifique dans les "travaux" du dr hartmann! Et la moindre des choses est de le dire au lecteur, pas de faire un article où aucun doute ne plane et où on a l'impression que cette théorie est validée par des études et la communauté scientifique! Ce qui n'est absolument pas le cas. Et il me semble que le "travail" de Hartmann, avant de devoir être invalidé, devrait d'abord être validé, c'est ce qui se passe en tout cas pour tout travail scientifique.

Actuellement, aucune étude n'a prouvé que ce réseau existait, ces fameux ondes telluriques ne sont pas observables, ne sont pas detectables et ne sont pas mesurables.

Et leur soit disante nocivité, qui pourrait elle, être eventuellement retrouvée lors d'une étude scientifique digne de ce nom (prospective en double aveugle) ne l'a jamais été. Contrairement à ce que nous laisse croire l'article en l'état actuel.

Quant à l'application dans ce cas du principe de précaution .... je pense qu'il faudrait avant tout démontré le début d'un commencement de réalité quant à l'existence de ce réseau. Sinon on à pas fini de subir ce principe, utilisé à outrance. --Grook Da Oger 4 décembre 2006 à 21:58 (CET)

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26375
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Jipé le Jeu 29 Juil 2010 - 8:35

JO a écrit:parceque rares sont les souris qui se plaignent de malaise dans un placard ou sous une armoire ! lol!
Jo, je ne vois pas le rapport, des millions de personnes dans le monde passent beaucoup de temps à leur bureau, assis sur leur fauteuil...Y at-il des "noeuds Hartmann" sous les bureaux ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26375
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Lila le Jeu 29 Juil 2010 - 8:36

j'ai aussi répondu à cela, mais quand on en arrive à ce niveau de discussion , je laisse tomber Wink

Spoiler:
Non, pas parce que la question est idiote, mais parce qu'elle dépasse mon niveau intellectuel: trop fort pour moi pette de rire

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Bulle le Jeu 29 Juil 2010 - 8:47

Gérard a dit :
Bulle, encore une fois, faut pas généraliser les termes utilisés par les charlatans comme du charlatanisme en soi.
Mais ce ne sont pas les termes des charlatans, ce sont les termes d'Hartmann !


Lila tu parles d'ondes mesurables, mais elles ne sont justement pas mesurables !
Les mesures au pendule et autres appareils décrits dans l'article cité sont des mesures subjectives
Et il n'y a aucune raison de prétendre une nocivité quelconque ! Ce n'est pas parce que des symptômes sont résistants à un traitement qu'il ne sont pas d'origine psychosomatique. Seulement ce mot là les gens ne veulent pas l'entendre.
Le sauveur qui va venir leur trouver une "vraie explication" même si elle est totalement bidon sera donc plus crédible que le médecin qui dira : monsieur vous n'avez pas de maladie mais vous somatisez. Effet Lourdes garanti.
Que cela fonctionne ne me pose aucun problème, mais cela amha n'autorise pas à dire que les noeuds Hartmann ou autres sont des éléments scientifiques.

C'est du pur sophisme que de prétendre que quelqu'un est en souffrance ou court un risque parce qu'un cours d'eau ou je ne sais quoi est maléfique.

J'ai vécu plusieurs années dans une maison soi-disant bourrée de points machin (foi de sourcier, guérisseur et diplômé de géobiologie) et je n'ai jamais eu le moindre problème. Ni aucun membre de ma famille.

Jo : d'une manière générale les gens passent plus de temps à leur "table de travail" que dans leur lit... Si l'exemple du lit est pris systématiquement il y a une raison.

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42718
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Jipé le Jeu 29 Juil 2010 - 8:50

Au sujet du pendule et de la radiesthésie

"Le fait de ne pas prendre en compte un certain nombre de critères méthodologiques lors de l’élaboration d’un protocole expérimental peut amener à conclure en l’existence de phénomènes qui ne sont en fait qu’illusion.
C’est en grande partie grâce à l’application de ces critères que la science peut progresser dans la compréhension d’un certain nombre de phénomènes (car l’illusion est rarement féconde).

La mise en place d‘une expérience de radiesthésie se doit, si l’on veut pouvoir en tirer des conclusions, de respecter au moins trois principes propres à la démarche scientifique : l’utilisation d’un groupe témoin, qui permet de comparer les résultats à une référence (souvent le résultat du hasard), il permet de relativiser un résultat qui peut paraître à première vue extraordinaire.

Effectuer une répartition aléatoire : effectuer un tirage au sort sur toutes les variables n’ayant pas une influence directe sur le phénomène.
Inclure une procédure de double aveugle : Ni la personne testée ni celles qui assistent à l’expérience ne doivent connaître le résultat attendu, ceci afin d’éviter tout phénomène de suggestion."

(Lu sur l'observatoire zététique)


Dernière édition par Jipé le Jeu 29 Juil 2010 - 8:52, édité 1 fois

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26375
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Lila le Jeu 29 Juil 2010 - 8:52

Jo : d'une manière générale les gens passent plus de temps à leur "table de travail" que dans leur lit... Si l'exemple du lit est pris systématiquement il y a une raison.
la raison est que quand on dort, nos défenses contre ce genre de nuisance seraient affaiblies.

Mais je ne suis pas d'accord avec l'affirmation de base: si il y a quelque chose de nocif à un endroit, il le sera quoi qu'on y fasse: dormir, travailler, manger...

Pour le reste: il est probable que notre sensibilité à la nocivité à toutes ces "ondes nocives" est variable d'une personne à l'autre, et selon son état de santé général. Certaines personnes seront plus sensibles à la pollution EM que d'autres, par exemple, d'autres plus sensibles aux cours d'eau souterrain...

Comme je l'ai déjà dit ailleurs, je trouve la démarche d'objectivation scientifique indispensable, par contre je désapprouve le rejet systématique de TOUT ce qu'on ne comprends pas: normalement, pour soulager la souffrance et la maladie, aucune piste ne devrait être négligée.


Dernière édition par Lila le Jeu 29 Juil 2010 - 8:57, édité 1 fois

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Jipé le Jeu 29 Juil 2010 - 8:56

Lila a écrit:
Jo : d'une manière générale les gens passent plus de temps à leur "table de travail" que dans leur lit... Si l'exemple du lit est pris systématiquement il y a une raison.
la raison est que quand on dort, nos défenses contre ce genre de nuisance seraient affaiblies.
Ah ? quelles défenses ? Et qu'est-ce qui te fait dire cela ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26375
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Lila le Jeu 29 Juil 2010 - 8:58

le médecin qui nous enseignait l'avait expliqué: je ne suis pas médecin, donc je ne peux que répéter. J'ai d'ailleurs mis un conditionnel Wink

Je n'en tiens d'ailleurs pas compte, comme dit plus haut.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La géobiologie

Message par Jipé le Jeu 29 Juil 2010 - 9:01

lila:
Comme je l'ai déjà dit ailleurs, je trouve la démarche d'objectivation scientifique indispensable, par contre je désapprouve le rejet systématique de TOUT ce qu'on ne comprends pas: normalement, pour soulager la souffrance et la maladie, aucune piste ne devrait être négligée.
donc, ce qui revient à dire que la démarche des géobiologues est bel et bien une démarche visant la santé humaine.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26375
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum