L'hypnose

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par Jipé le Sam 31 Juil 2010 - 18:42

lila:
que cette amnésie pour quelques minutes n'est pas le but recherché, mais fait partie du processus d'hypnose.
Mais quelle amnésie ?
certaines seraient simplement des suggestions, le patient restant conscients, mais on dirait que dans certains cas, ils ne se souviennent de rien.
Quels cas où, "ils" (les patients) ne se souviendraient de rien ?
Et pourquoi de la part du thérapeute ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par JO le Dim 1 Aoû 2010 - 7:42

Je pense qu'il s'agit du fait qu'au réveil, comme dans le sommeil normal, on oublie le vécu en état d'hypnose . Il a suffi de l'extirper de l'inconscient profond pour s'en délivrer , même si la mémoire consciente ne revient pas ? Enfin, quelque chose comme ça ... C'est une des fonctions des rêves .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par Jipé le Dim 1 Aoû 2010 - 9:25

JO a écrit:Je pense qu'il s'agit du fait qu'au réveil, comme dans le sommeil normal, on oublie le vécu en état d'hypnose.
Je te demande, comme à Pandore, est-ce qu'un patient dort pendant une séance d'hypnose thérapeutique ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par mikes356 le Dim 1 Aoû 2010 - 13:16

Jipé a écrit:
JO a écrit:Je pense qu'il s'agit du fait qu'au réveil, comme dans le sommeil normal, on oublie le vécu en état d'hypnose.
Je te demande, comme à Pandore, est-ce qu'un patient dort pendant une séance d'hypnose thérapeutique ?

Mais oui vous avez pas encore compris ? si il oublie ce qu'il a dit pendant son état d'hypnose c'est pour ne plus se souvenir du code bancaire et de l'emplacement de sa carte bleu visa dit à l'hypnotiseur...
avatar
mikes356
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 267
Localisation : dans les abîmes
Identité métaphysique : spirituel
Humeur : philosophique
Date d'inscription : 09/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par Lila le Dim 1 Aoû 2010 - 19:14

Jipé a écrit:lila:
que cette amnésie pour quelques minutes n'est pas le but recherché, mais fait partie du processus d'hypnose.
Mais quelle amnésie ?
Je pose la question, j'attends une réponse.
Si tu avais "cité" le début de la phrase et celle qui suit, elle prend un autre sens.
Effectivement, en isolant ce morceau de phrase, le lecteur pourrait croire qu'il s'agissait une affirmation Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par _pandore le Mar 3 Aoû 2010 - 14:45

Tu parles d'amnésie, mais être amnésique veut dire avoir perdu la mémoire...comment peut-on se souvenir de sensations de la séance d'hypnose, si on perd sa mémoire alors ?

Parce que l'hypnose peut varier selon le sujet(patient). certains patient peuvent atteindre une hypnose profonde(le somnanbulisme,la perte de mémoire(amnésie,blanc et catalepsie), alors que pour d'autres l'hypnose sera différente et a leurs réveilles ,ils se souviendront de sensation et d'impressions partiel ou total.
Le thérapeute prend t'il un risque avec le patient et quel serait son but?
Holà ,Oui le thérapeute prend un risque car il ne peut anticiper la scéance et son déroulement ,ni les effets sur court-long.
L'hypnose peut être implanté,suggestive et oui alors on peut dire et faire voir et ressentir ce que l'on veut au sujet(patient).
Le patin de l'hypnose peut recevoir des mots clefs ,si il vient a rencontrer une personne au hazard qui prononce ce mots ,il tombera immédiatement en état d'hypnotisme.

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par Jipé le Mar 3 Aoû 2010 - 15:19

Pandore:
Parce que l'hypnose peut varier selon le sujet(patient). certains patient peuvent atteindre une hypnose profonde(le somnanbulisme,la perte de mémoire(amnésie,blanc et catalepsie)
je ne sais pas si tu connais bien la signification de certains mots ?
amnésie = perte de mémoire (partielle ou totale)
somnambulisme = Personne pouvant agir durant son sommeil.
catalepsie = Perte momentanée du mouvement volontaire des muscles.
Pour l'amnésie, je ne vois pas l'intérêt du thérapeute que son patient perde sa mémoire même partiellement, au contraire...Le patient doit se souvenir de ce qui se passe et ce qui est dit par le thérapeute pour y repenser et que puisse se faire un travail à postériori.
Quant au somnambulisme, c'est pour peut-être l'hypnose de foire...
Et la catalepsie, il peut y avoir des tests de lévitation d'une main, d'un bras pendant une séance pour contrôler le niveau d'hypnose. Le patient s'en rend compte, mais ne contrarie pas le geste, ce n'est qu'un test.
Oui le thérapeute prend un risque car il ne peut anticiper la scéance et son déroulement ,ni les effets sur court-long.
Il ne peut anticiper ?? Ah! alors pourquoi on emploie l'hypnose pour certaines opérations simples dans des CHU ? Crois-tu que les médecins chirurgiens et anesthésistes prendraient le risque de voir une séance sans contrôle, au risque de se faire attaquer par le patient ou la famille si cela tournait mal !
L'hypnose peut être implanté,suggestive et oui alors on peut dire et faire voir et ressentir ce que l'on veut au sujet(patient).
Oui on utilise la suggestion pendant une séance d'hypnose, mais quand c'est à but thérapeutique, ce n'est pas pour suggérer n'importe quoi! Il y a des protocoles qui doivent être respectés scrupuleusement.
Le patin de l'hypnose peut recevoir des mots clefs ,si il vient a rencontrer une personne au hazard qui prononce ce mots ,il tombera immédiatement en état d'hypnotisme.
Là tu répètes ce que certains ont imaginé dans des films ou des histoires de SF...cela n'existe pas!
Tu ne connais rien de rien à l'hypnose thérapeutique Pandore, tu répètes ce que tu as lu ou entendu par n'importe qui et tu crois que c'est vrai.
Achète un livre sur Erickson et tu comprendras mieux...peut-être.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par Lila le Mar 3 Aoû 2010 - 15:22

Pandore a écrit:Tu parles d'amnésie, mais être amnésique veut dire avoir perdu la mémoire...comment peut-on se souvenir de sensations de la séance d'hypnose, si on perd sa mémoire alors ?
excuse moi, Pandore, je n'ai fait que reprendre les mots de Jipé, lui même ayant "reformulé" tes propos. Tu peux le voir ici:
http://www.forum-metaphysique.com/psychologie-f28/l-hypnose-t5554.htm#144746

Je posais justement la question pour savoir de quoi il s'agissait, mais Jipé n'ayant cité qu'une partie de ma phrase, cela en a transformé le sens. Mon post d'où est extrait ce bout de phrase est ici : http://www.forum-metaphysique.com/psychologie-f28/l-hypnose-t5554-20.htm#144794

Mais je vois, avant de poster ma réponse, que Jipé a répondu
Il est donc pardonné pour avoir semé ainsi la confusion. Wink

Par contre, il n'y a toujours personne de compétent qui répond à la question: y a-t-il des cas où celui qui subit l'hypnose perd réellement la mémoire de ce qui s'est passé quand il était sous hypnose, comme on le fait croire dans les démonstrations en public.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par Jipé le Mar 3 Aoû 2010 - 15:28

lila:
Par contre, il n'y a toujours personne de compétent qui répond à la question: y a-t-il des cas où celui qui subit l'hypnose perd réellement la mémoire de ce qui s'est passé quand il était sous hypnose, comme on le fait croire dans les démonstrations en public.
Non!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par Lila le Mar 3 Aoû 2010 - 15:43

ok, donc ce sont toutes des simulations ? (Je n'aurais aucune peine à le croire: ça me paraît impossible, ce truc là, ou alors c'est une très forte suggestion sur un public très fort "suggestionnable")

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par Bulle le Mar 3 Aoû 2010 - 16:21

Si tu veux voici un lien qui explique ce qu'est l'hypnose Ericksonienne.

Hypnose thérapeutique

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40267
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par Lila le Mar 3 Aoû 2010 - 16:24

merci Bulle, mais sous cet angle, je connaissais déjà un peu. Un hôpital belge (le CHU de Liège) l'emploie déjà depuis un certain temps pour les traitements contre les dépendances et pour remplacer l'anesthésie. (Je ne parle pas spécialement de l'Ericsionniene: j'irai voir)

Mon médecin pratique l'hypnose à but médical/phychologique (mais je ne l'ai jamais faite).

C'est l'hypnose de spectacle qui m'intriguait Wink


Dernière édition par Lila le Mar 3 Aoû 2010 - 16:25, édité 1 fois

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par _pandore le Mar 3 Aoû 2010 - 16:25

Jipé a écrit:Pandore:
Parce que l'hypnose peut varier selon le sujet(patient). certains patient peuvent atteindre une hypnose profonde(le somnanbulisme,la perte de mémoire(amnésie,blanc et catalepsie)
je ne sais pas si tu connais bien la signification de certains mots ?
amnésie = perte de mémoire (partielle ou totale)
somnambulisme = Personne pouvant agir durant son sommeil.
catalepsie = Perte momentanée du mouvement volontaire des muscles.
Pour l'amnésie, je ne vois pas l'intérêt du thérapeute que son patient perde sa mémoire même partiellement, au contraire...Le patient doit se souvenir de ce qui se passe et ce qui est dit par le thérapeute pour y repenser et que puisse se faire un travail à postériori.
Quant au somnambulisme, c'est pour peut-être l'hypnose de foire...
Et la catalepsie, il peut y avoir des tests de lévitation d'une main, d'un bras pendant une séance pour contrôler le niveau d'hypnose. Le patient s'en rend compte, mais ne contrarie pas le geste, ce n'est qu'un test.
Oui le thérapeute prend un risque car il ne peut anticiper la scéance et son déroulement ,ni les effets sur court-long.
Il ne peut anticiper ?? Ah! alors pourquoi on emploie l'hypnose pour certaines opérations simples dans des CHU ? Crois-tu que les médecins chirurgiens et anesthésistes prendraient le risque de voir une séance sans contrôle, au risque de se faire attaquer par le patient ou la famille si cela tournait mal !
L'hypnose peut être implanté,suggestive et oui alors on peut dire et faire voir et ressentir ce que l'on veut au sujet(patient).
Oui on utilise la suggestion pendant une séance d'hypnose, mais quand c'est à but thérapeutique, ce n'est pas pour suggérer n'importe quoi! Il y a des protocoles qui doivent être respectés scrupuleusement.
Le patin de l'hypnose peut recevoir des mots clefs ,si il vient a rencontrer une personne au hazard qui prononce ce mots ,il tombera immédiatement en état d'hypnotisme.
Là tu répètes ce que certains ont imaginé dans des films ou des histoires de SF...cela n'existe pas!
Tu ne connais rien de rien à l'hypnose thérapeutique Pandore, tu répètes ce que tu as lu ou entendu par n'importe qui et tu crois que c'est vrai.
Achète un livre sur Erickson et tu comprendras mieux...peut-être.


Ce qu'il faut admettre c'est qu'avant l'hypnotisme le thérapeute ne sais pas comment le patient réagira.Je n'ai pas dis que le thérapeute avait de l'intérêt à...l'amnésie,le somnanbulisme et ou blanc de mémoire et état de catalepsie ,lorsque que ces choses surviennent ,elles sont en quelques sorte des dommages collatéraux pour le patient.D'un patient à l'autre ,les réactions sont différentes(voilà ce que j'ai dis!)
Désoler mais certains thérapeutes emploient cette thecnique des mots clefs..
Désoler mais j'ai lu sur le sujet et j'ai écouté un témoignage d'un homme qui a eu des scéances avec un thérapeute pendant plus de 20-25ans et ci ma mémoire est bonne ,et je peux te certifier qu'il n'en mennait pas large.
Pour le reste ,ce que je connais et ou que tu juge comme étant d'une ignarde et what ever(ça t'appartient!)je n'y peut rien et je n'ai rien à prouver.
Moi je me contenterais de me faire opérer de la bonne vieille manière(anasthésie et chirurgien)je n'ai pas peur de ça et ça me vas amplement.
******

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par Lila le Mar 3 Aoû 2010 - 16:27

Par contre, cette mise au point me fait venir une autre question à l'esprit.

Est-ce que "l'hypnose médicale" n'est pas tout simplement de la suggestion, une des nombreuses techniques de psychothérapie ? Pourquoi alors l'appeler hypnose, qui risque d'engendrer une confusion dans l'esprit du public ?

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par Jipé le Mar 3 Aoû 2010 - 17:44

Lila a écrit:ok, donc ce sont toutes des simulations ? (Je n'aurais aucune peine à le croire: ça me paraît impossible, ce truc là, ou alors c'est une très forte suggestion sur un public très fort "suggestionnable")
Oui, il y a une part de suggestibilité importante, mais pas au point de faire faire n'importe quoi à une personne.
QQun à qui tu lui dis de se prendre pour un chien et de faire "ouaf ouaf" c'est du spectacle, la personne se prêtera au jeu...c'est une ambiance, une assistance qui regarde, un conditionnement, etc...Elle fera se qu'on lui dit parce qu'elle est "prête" pour ça.
L'hypnose thérapeutique n'est en rien un spectacle, comme je l'ai dit déjà, il y a des protocoles à suivre, des étapes à franchir, un respect de la personne, de son "écologie", des densités et profondeurs "d'états" à respecter si on veut des résultats...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par Lila le Mar 3 Aoû 2010 - 18:20

merci Jipé okey

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par Jipé le Mar 3 Aoû 2010 - 18:25

pandore a écrit:
Ce qu'il faut admettre c'est qu'avant l'hypnotisme le thérapeute ne sais pas comment le patient réagira.
Il y a des séances légères au début de la thérapie, avec des repères visuels et kinesthésiques sur le patient.
elles sont en quelques sorte des dommages collatéraux pour le patient
Mais où tu as vu cela ? Tu crois qu'on laisserait faire des dommages sans rien dire par des thérapeutes si l'hypnose médicale comportait des risques réels et avérés ?
Je te parle de thérapeutes moi, pas de charlatans comme on en trouve dans tous les corps de métiers. Je ne doute pas qu'il y en a qui sont malhonnête, il faut les fuir vite fait. S'adresser et se faire recommander des professionnels par les CHU ou style.

Désoler mais j'ai lu sur le sujet et j'ai écouté un témoignage d'un homme qui a eu des scéances avec un thérapeute pendant plus de 20-25ans et ci ma mémoire est bonne ,et je peux te certifier qu'il n'en mennait pas large.
des séances pendant 25 ans ça n'existe pas!!!!!!!!!!!!
Ou ton gars c'est un vrai gogo et il est tombé sur un charlatan, ou c'est du pipo. Le nombre de séances est en général entre 1 et 10, rarement au-delà, et espacés de deux à trois semaines.
Pour le reste ,ce que je connais et ou que tu juge comme étant d'une ignarde et what ever(ça t'appartient!)je n'y peut rien et je n'ai rien à prouver.
Mais faut pas raconter n'importe quoi quand même,un minimum de renseignement est nécessaire avant d'affirmer non ?
Moi je me contenterais de me faire opérer de la bonne vieille manière(anasthésie et chirurgien)je n'ai pas peur de ça et ça me vas amplement.
Oui, mais si tu ne peux pas recevoir d'anesthésique, tu fais comment?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par _pandore le Mar 3 Aoû 2010 - 19:16


Claude Delpech, présidente et fondatrice de l'AFSI, Association Faux Souvenirs Induits,
créée en juillet 2005 pour venir en aide aux familles et aux patients abusés:
Comment entre-t-on en contact avec ces psychothérapeutes aux pratiques déviantes ?

Par le bouche-à-oreille, par Internet, lors de stages professionnels de «développement personnel», payés par l'entreprise ou par l’Etat, dans le cadre du 1% reversés pour la formation professionnelle. Ou alors, plus simple- ment, on a mal au genou, on va chez le kiné et on tombe sur quelqu’un qui ne veut pas soigner notre mal physique mais notre âme.

Quelles sont les techniques de manipulation employées ?

L’hypnose, la sophrologie, la psychogénéalogie, l’analyse des rêves, les images, les massages énergétiques … Le psychothérapeute suggère par ses questions un scénario que s’approprie son patient. Ce sont les faux souvenirs induits, mais les victimes sont persuadées de les avoir réellement vécus.

Se fait-on piéger quand on est équilibré ?

Non. Il faut être dans un état de fragilité : quand on a un souci, qu’on se pose des questions sur sa vie amou- reuse, qu’on est influençable, on est une proie idéale. Le travail de séduction et de destruction en est facilité. A l'association, 73% des victimes sont des femmes trentenaires et diplômées, qui occupent des fonctions de cadre.

Quel intérêt un psychothérapeute trouve-t-il à inciter son patient à réinventer sa vie ?

En plus d’un intérêt pécuniaire évident - car les séances coûtent cher -, il jouit de sentir son emprise sur une autre personne, de la libérer de sa supposée souffrance, de la soumettre. Pour que son influence soit totale, il faut que sa victime rompe avec sa famille. Bien sûr, le psychothérapeute dit que c’est pour son bien, que ça va guérir ses traumatismes, liés à son enfance.

Comment cela se passe-t-il quand d’anciennes victimes reprennent contact avec leur famille ?

Il y a plusieurs cas. Avant tout, si certains enfants reviennent, ils sont peu nombreux. A l’AFSI, on ne compte qu'une dizaine de cas de retours en arrière sur les quelque 200 familles que compte l’association. Ces repentis sont cassés. Leur manipulation a parfois duré presque dix ans et le retour est difficile. Les souffrances causées ont été énormes. Par exemple, un père contre qui sa fille avait porté plainte et qui avait été blanchi, n’a pas voulu repren- dre contact avec elle. D’autres victimes, qui n’ont jamais porté plainte contre leurs parents, ne veulent plus aborder le sujet.


http://www.info-sectes.ch/psychotherapie-faux-souvenirs.htm#nouvelles-sectes

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par Jipé le Mar 3 Aoû 2010 - 19:56

C'est bien à cause de gens comme cela que je dis qu'il faut passer par des listes de thérapeutes dans les CHU ou par médecins traitants qui connaissent des hypnothérapeutes qui ont pignon sur rue, reconnue par la profession etc...
Donc, tu généralises comme tous ceux qui prennent un exemple et qui en déduisent que TOUS font la même chose et sont des charlatans.
Certaines psychothérapies sont bidon, je n'en doute pas, d'autres sont pratiquées par des charlots...Donc, une fois de plus, prudence, il faut passer par des voies reconnues, sûres et de ne pas hésiter à en parler à son médecin traitant qui pourra donner un nom et une adresse de personnes compétentes.
Ce n'est pas très compliqué et cela évite de mal tomber et ensuite généraliser!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par Lila le Mar 3 Aoû 2010 - 19:57

et quels sont les diplômes officiels (unif, école d'état) qui reconnaissent l'hypnose comme une thérapie ? Est-ce remboursé par la sécu, quand ce n'est pas pratiqué par un médecin ou un psy ?

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par Jipé le Mar 3 Aoû 2010 - 20:08

On peut avoir un diplôme universitaire d'hypnose médicale.
L'enseignement se passe à l'Hôpital de La Pitié Salpêtrière et à la Faculté de Médecine PARIS VI.
Lorsque tu es médecin, la sécu prend en charge tout ou partie. Sinon, non.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par _pandore le Mar 3 Aoû 2010 - 20:13

Des phénomènes hypnotiques sont parfois considérés par certains auteurs comme résumant tous les autres signes de la transe. Ils représenteraient l'essence de l'hypnose. Leur description est plus complexe. Nous les nommerons ici signes cardinaux: la catalepsie, la suggestibilité, la dissociation.

La catalepsie
C'est un phénomène moteur qui survient fréquemment pendant les transes hypnotiques. Il est surtout observé au niveau des extrémités, particulièrement au niveau des doigts Il se traduit par une tonicité involontaire des muscles, conférant aux membres une spasticité cireuse. La catalepsie peut être généralisée, mais reste le plus souvent limitée à une portion du corps. C'est un phénomène spectaculaire, qui étonne le patient lorsque celui-ci constate par exemple que son bras conserve la position que le thérapeute lui donne.

Pour certains, la catalepsie est un signe d'hypnose légère, pour d'autres, sa survenue, spontanée ou suggérée, est un signe de transe moyenne.

Deux formes particulières sont décrites: La catalepsie des paupières désigne pour le patient l'impossibilité d'ouvrir les yeux, et la catalepsie oculaire l'impossibilité de déplacer ses globes oculaires. Cette deuxième s'observe surtout avec les techniques d'induction utilisant une fixation du regard.

Dans certaines échelles de profondeur de transe, on distingue deux niveaux de catalepsie: la catalepsie par relaxation , où le sujet ne peut plus déplacer ses membres ou la totalité de son corps, et la catalepsie par contracture , avec une hypertonie musculaire.

Enfin pour être complet avec la sémiologie classique, la catalepsie générale se traduit par une spasticité généralisée du corps. Ce phénomène intéresse surtout les hypnotiseurs de spectacle.

La catalepsie est parfois considérée comme un signe cardinal. Cette position a actuellement peu de représentants. L'état hypnotique comme état cataleptique signifie que c'est une situation de passivité globale , à la fois psychique et corporelle. Le sujet hypnotisé n'a plus aucune volonté, aucune initiative et devient le jouet de l'hypnotiseur. Au niveau somatique ( catalepsie corporelle ), cela se traduit par l'immobilité corporelle et le fait que les membres déplacés par l'expérimentateur conservent la position donnée. Au niveau psychologique ( catalepsie psychique ), les idées, les suggestions proposées par l'expérimentateur ne peuvent plus être critiquées et elles sont systématiquement adoptées par le sujet hypnotisé.

Pour Baruk:
la catalepsie:

" ... représente une sidération, ou une inhibition de l'appareil psychomoteur volontaire, appareil en rapport avec le fonctionnement entier, non seulement du cortex mais de tout le cerveau" .
" La catalepsie représente le sommeil de la volonté" .
Baruk - L'hypnose . PUF, Paris, 1972.

C'est avec une approche voisine que les élèves de Pavlov comprennent l'hypnose en la considérant comme une " inhibition corticale partielle" . C'est un état voisin du sommeil qui se déclenche dans certaines circonstances, un processus réflexe en réponse à des stimuli. Il y aurait une inhibition corticale d'origine sous-corticale . Ce phénomène existerait dans certaines pathologies, Comprise ainsi, l'hypnose est une sidération des fonctions psychiques supérieures, qui libère des processus réflexes. La principale fonction inhibée est la " volonté" , d'où la notion de suggestibilité censée être à l'origine de l'état hypnotique.

Freud définissait l'état hypnotique comme :

" une sorte de paralysie de la volonté et des mouvements, paralysie résultant de l'influence exercée par une personne toute puissante sur un sujet impuissant, sans défense, et cette particularité nous rapproche de l'hypnose que l'on peut provoquer chez certains animaux par la terreur."
Freud 1921 - Psychologie Collective et Analyse du Moi . in: Essais de Psychanalyse. Payot, Paris, 1950 .

La suggestibilité
Pour de nombreux auteurs, la suggestibilité du sujet explique tous les autres phénomènes hypnotiques. Autrement dit, hypnose et suggestion sont synonymes.

Pour Bernheim , l'action des suggestions est le résultat d'un processus psychologique qu'il appelle l'idéodynamisme . Ce phénomène naturel traduit la tendance des idées à se transformer en acte ou en sensation, comme l'évocation d'un repas peut provoquer une sensation de faim et des crampes à l'estomac. Bernheim rapporte cette anecdote: après une distribution d'eau sucrée à des malades hospitalisés, on leur expliqua qu'il y avait eu une erreur de flacons et ils avaient absorbé une substance émétique. La quasi totalité des malades eurent des vomissements. L'idée de vomitif avait provoqué l'acte de vomissement.

La suggestibilité et l'idéodynamisme sont des phénomènes normaux chez l'homme. Les inductions hypnotiques serviraient à les augmenter pour que le sujet puisse présenter toute la gamme des phénomènes hypnotiques. L'art des suggestions et celui de l'hypnose sont synonymes dans ces courants de pensées.

Cette conception de l'hypnose-suggestion n'arrive pas à rendre compte de la totalité des phénomènes hypnotiques. Même si la suggestibilité n'explique pas tout, elle n'en reste pas moins un phénomène important en hypnose.

Début de cette page
La dissociation
C'est le troisième phénomène pouvant être considéré comme représentatif de l'état hypnotique dans son ensemble. Sa définition est variable , il est possible d'en isoler trois.

Dans la perspective psychodynamique (comme chez Freud et Janet, bien qu'ils n'emploient pas explicitement le mot), la dissociation est une division du psychisme que l'hypnose met en évidence. (conscient inconscient chez Freud et conscient subconscient chez Janet).

" L'étude des phénomènes hypnotiques nous a habitué à cette conception d'abord étrange que dans un seul et même individu, il peut y avoir plusieurs groupements psychiques, assez indépendants pour qu'ils ne sachent rien les uns des autres. Des cas de ce genre, que l'on appelle " double conscience" , peuvent, à l'occasion, se présenter spontanément à l'observation. Si, dans un tel dédoublement de la personnalité, la conscience reste constamment liée à l'un des deux états, on nomme cet état: l'état psychique conscient, et l'on appelle inconscient celui qui en est séparé. "
Freud , 1909- Cinq Leçons sur la Psychanalyse . traduction française Yves Le Lay, Payot, Paris, 1966

Freud trouve le phénomène de suggestion post-hypnotique particulièrement démonstratif pour avancer l'idée d'une division du psychisme en conscient et en inconscient.

" Dans cette expérience, telle qu'elle fut réalisée par Bernheim, un sujet est placé en état d'hypnose puis réveillé. Pendant qu'il se trouve dans l'état d'hypnose sous l'influence du médecin, il reçoit l'ordre d'exécuter tel acte à tel moment après son réveil, disons une demi-heure plus tard. Il se réveille, semble être pleinement conscient et se trouver dans sa condition habituelle; il ne garde pas de souvenir de son état hypnotique et voici pourtant qu'au moment déterminé surgit dans son esprit l'impulsion de faire telle et telle chose, ce qu'il fait consciemment mais sans savoir pourquoi. Comment décrire le phénomène autrement qu'en ces termes: l'ordre est demeuré présent dans l'esprit de la personne sous forme latente, ou encore il a été présent inconsciemment, cela jusqu'à ce que le moment déterminé vienne, moment où l'ordre est devenu conscient."
Freud , 1915 Note sur l'Inconscient en Psychanalyse . in: Métapsychologie, Gallimard, 1968 .

Pour Janet , l'hypnose apparaît lorsqu'il y a une diminution de la "pensée intellectuelle" et de la " volonté" .A ce moment va apparaître un fonctionnement psychique subconscient qualifié d'automatique.

La deuxième définition de la dissociation se réfère à l'expérience subjective du sujet: pendant qu'une partie du sujet est engagée dans le processus hypnotique, une autre reste en position d'observateur. Ainsi, dans une remémoration sous hypnose, tout en revivant un souvenir avec les différentes sensations qui l'accompagnent, le sujet reste observateur de ce phénomène et garde à l'esprit le contexte hypnotique de la reviviscence. Tout se passe comme si une partie de lui-même était dans le passé de son souvenir, pendant qu'une autre garde à l'esprit le contexte hypnotique de la reviviscence. Le terme de co-conscience est synonyme.

Contrairement à la première définition où la dissociation du psychisme est constamment présente, ici elle est créée par l'état hypnotique.

" la dissociation princeps consiste en la séparation qu'introduit le thérapeute dans l'expérience du sujet, entre une partie consciente de sa personnalité (l'observateur) et une partie inconsciente qui gère de manière autonome et non intentionnelle l'apparition et le développement de certains phénomènes qualifiés par le terme d'hypnotique (l'observé)."
MALAREWICZ J.A. - Cours d'hypnose clinique, études éricksoniennes . ESF, Paris, 1990.

La troisième définition est influencée par la psychologie cognitive . Elle a surtout été développée par les travaux de Hilgard . Elle est appelée néodissociation Dans cette perspective, le psychisme est considéré comme un assemblage de fonctions manipulables par l'hypnose. Cette notion est utilisée dans le traitement des névroses traumatiques pour dissocier le souvenir et l'émotion désagréable qui l'accompagne.

http://www.aph-metaphore.com.fr/oframe/ovocab.html

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par _pandore le Mar 3 Aoû 2010 - 20:19

Nenon Jipé,je ne généralise pas..
j'ai mentionné que ces choses existent ,voilà tout!.
Entre me traiter ,de menteuse qui exagère et ne connais rien....il y a des limites.
L'hypnose n'est en rien une banalité ,elle vas directement à la psyché induite et se superpose à celle-ci.
Le problème latent est toujours là sous ,la nouvelle suggestion.
Le patient n'a pas traité son problème ,il ne l'a qu'ensevelit(voilà ce que j'ai dis!).



_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par Bulle le Mar 3 Aoû 2010 - 20:51

pandore a écrit:
Entre me traiter ,de menteuse qui exagère et ne connais rien....il y a des limites.
L'hypnose thérapeutique ne dure pas 25 ans : si le symptôme ne cède pas au bout d'un maximum de 10 séances le médecin demandera l'arrêt du traitement.
Le problème latent est toujours là sous ,la nouvelle suggestion.
Ca c'est lorsque le thérapeute fait du grand n'importe quoi. Un thérapeute digne de ce nom se servira de la suggestion pour aborder le problème (en principe résistant à une psychothérapie classique), à induire un nouvel éclairage de celui-ci et pas à le couvrir de je ne sais quoi !
Je ne dis pas qu'ils le sont tous et c'est la raison pour laquelle il faut passer par un médecin c'est à lui de diriger vers la thérapie adéquate. Et il connaît le thérapeute, ses résultats etc...
Mais 25 ans d'hypnothérapie franchement le gars qui raconte ça, amha, raconte n'importe quoi : il est allé voir un gourou mais pas un thérapeute !

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40267
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum