L'hypnose

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par _pandore le Mar 3 Aoû 2010 - 21:01

Quelques techniques utilisées pour générer des faux souvenirs

L’hypnose

Elle est la plus utilisée. L'hypnose est un état modifié de conscience différent de celui produit par la relaxation ou la méditation. Cet état peut être léger (rêverie, transe hypnotique légère…) ou plus profond. Selon Milton Erickson :

"L'hypnose offre tant au patient qu'au thérapeute un accès aisé à l'esprit inconscient du patient. Elle permet de s'occuper directement de ces forces inconscientes qui sont sous-jacentes aux perturbations de la personnalité, et elle autorise l'identification de ces éléments de l'expérience de vie d'un individu qui ont de l'importance pour la personnalité et auxquels on doit accorder toute l'attention requise si l'on souhaite obtenir des résultats thérapeutiques. Seule l'hypnose peut donner un accès aisé, rapide et large à l'inconscient, inconscient que l'histoire de la psychothérapie a montré être d'une telle importance dans le traitement des désordres aigus de la personnalité."

Nous ne nous prononçons pas ici sur la validité de ces affirmations, mais plusieurs témoignages de patients nous ont alertés sur l’utilisation de l’hypnose pour retrouver des souvenirs d’abus sexuels enfantins.

Voici un témoignage reçu à Psyfmfrance :

Il s’agit une patiente à qui son thérapeute avait révélé ces abus en prétendant avoir recueilli son récit sous hypnose. Troublée, elle en a parlé à son mari qui lui a proposé d’enregistrer ces révélations lors de la séance suivante à l’aide d’un magnétophone dissimulé. A sa grande surprise, le magnétophone a parfaitement enregistré les propos du thérapeute mais aucune trace de ses réponses. La supercherie éventée, la patiente nous a demandé conseil pour la suite à donner.

Dans notre page «Thérapeutes», au chapitre : le credo des thérapeutes, vous découvrirez que 84% des thérapeutes considèrent que la régression vers le passé par l’hypnose (hypnotic age regression) est une technique utile et que pour 75% l’hypnose permet aux gens de se souvenir précisément d’évènements oubliés.
http://www.psyfmfrance.fr/techniques.php

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par _pandore le Mar 3 Aoû 2010 - 21:59

mercredi 16 juin 2010
Faux souvenirs induits : le temps détraqué



(J'ai, dans L'emprise, abordé la question des faux souvenirs induits par un biais romanesque. Voici le sujet traité ici sous la forme d'une enquête publiée sur Le Cercle psy. Pour des raisons de droits j'ai mis ici une version antérieure à celle publiée sur le site. Vous pouvez retrouver l'article sur http://le-cercle-psy.scienceshumaines.com/)

La mémoire est une fiction. Les souvenirs ne sont que des reconstructions de reconstructions. Mais la suggestion et la soumission volontaire à l’autorité sont les choses du monde les mieux partagées. Ce pourrait être le point de départ d’un blockbuster américain à la Terminator. Ce sont surtout quelques unes des hypothèses qui expliquent la facilité effarante avec laquelle des thérapeutes persuadent leurs patients qu'ils ont été victimes d'abus sexuels ou de maltraitances qui n'ont jamais eu lieu, et les amener à couper les ponts avec leur famille, pour mieux les escroquer. Enquête.




Tout commence au début des années 1980, aux Etats-Unis. Des thérapeutes soutiennent l’idée que l’étiologie de certains troubles psychiques n'est accessible qu’à partir d’une forme précise de thérapie, souvent basée sur l'hypnose : la Repressed Memory Therapy (RMT). Par ce moyen, des souvenirs prétendument enkystés dans la mémoire du patient peuvent revenir à sa conscience. L’axiome, plutôt simple, ne semble guère différer de la bonne vieille méthode cathartique utilisée avant la naissance de la psychanalyse : en se remémorant ses souvenirs traumatiques, le patient pourrait, par abréaction, se libérer de son passé et éradiquer ses symptômes déplaisants. Mais, hasard étrange, les souvenirs qui émergent au cours des RMT concernent systématiquement un traumatisme sexuel infantile ou des situations de maltraitance. En peu de temps, les cas se multiplient. Comme une grande majorité de plaintes émanent de femmes, les associations féministes s’en emparent. Les médias s’en émeuvent. L’hystérie collective gagne le pays. Vingt-cinq états américains reconnaissent une valeur probante aux enquêtes sur le passé traumatiques des plaignants. Des milliers de procès d’enfants accusant leurs parents ou leurs grands-parents, vingt à trente ans après les faits, des pires atrocités, ont lieu dans tout le pays. Jusqu’à ce que l’on s’aperçoive qu'une écrasante majorité de ces accusations étaient fausses : les patients en étaient venus à croire à ces récits suggestionnés par leur thérapeute. Tant de crédulité pourrait presque susciter les moqueries des fâcheux, si elle n’aboutissait à des drames familiaux et judiciaires épouvantables et si elle n’était qu'une fantaisie de plus made in USA. Or, non seulement des faits similaires se produisent en France, mais ils se multiplient dans des proportions inquiétantes ces dernières années.




Manipulation mentale




Dans la salle où se tient l'assemblée générale des membres de l'association ASFI (Alerte Faux Souvenirs Induits), les témoignages des parents accusés à tort par leurs enfants d'abus sexuels et/ou de maltraitance se succèdent. On en croit à peine ses oreilles. Mais l’histoire bégaie. Une fois. Deux fois. Vingt fois. Si le milieu social des victimes, le cadre de l’intrigue et la personnalité du manipulateur diffèrent – ce peut-être un psychothérapeute, un naturopathe, parfois même un coach cautionné par une grande école de commerce ou même un psychologue authentiquement diplômé...- , la matrice du récit reste identique (un enfant qui commence une thérapie accuse du jour au lendemain ses parents d’inceste ou de maltraitance) et la manipulation se déroule en trois temps : séduction, rupture avec l'entourage, induction de faux souvenirs. Présidente de l’AFSI, Claude Delpech explique : « Séance après séance le thérapeute va amener son patient à retrouver de prétendus souvenirs, soit au moyen de l’hypnose, de l’imagerie guidée, du travail sur les rêves. Au bout d'un moment, la victime sera persuadée d'avoir été réellement abusée , même si elle n’en n’a aucun souvenir, puisque le thérapeute le dit…. » Certes, dans sa neurotica, Sigmund Freud avait postulé l'existence d'un abus sexuel refoulé, à la base de toute névrose. Mais dès 1897, il avait admis que les récits de viol de ses patientes hystériques étaient, la plupart du temps, bien plutôt de l'ordre du fantasme, franchissant de ce fait une étape théorique qui fut l’acte fondateur de la psychanalyse. Or, ici, la remontée des souvenirs est présentée comme un « nettoyage » salutaire pour le patient. Les parents, soudain promus au rang peu enviable d'abuseurs d'enfants sont désignés par le thérapeute comme le mauvais objet avec qui il faut rompre tout contact. Comme un lapin pétrifié au milieu d'une route se laisse aveugler par les phares d'une voiture, le patient obtempère, convaincu de sauver sa peau.

20 ans d'emprise, 700 000 euros dilapidés

http://sarah-chiche.blogspot.com/2010/06/faux-souvenirs-induits-le-temps.html

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par Jipé le Mer 4 Aoû 2010 - 7:42

Pandore,

je connais une histoire aussi de gynécologue qui a violé sa patiente....donc tous les gynécos sont dangereux et je conseille à toutes les femmes de ne plus aller chez aucun...

Je connais une histoire d'avocat et de juge véreux, donc faut surtout plus allez en consulter un...

Je connais une histoire de plombier qui à gonflé artificiellement une facture à un particulier, donc je conseille de ne jamais plus appeler un plombier...etc....etc....

Tu as raison sur le principe de se méfier, je suis le premier à être sceptique sur beaucoup de choses, Lila peut le confirmer! rire mais quand un maximum de garanties sont prises, qu'on passe par des professionnels reconnus et agréés, les risques sont extrêmement minces.

Maintenant personne ne t'oblige à consulter un hypnothérapeute si tu as des problèmes, c'est une démarche toute personnelle qu'il faut.
Le thérapeute et le patient doivent être en accord car cela facilite le travail.

En conclusion, tes copiés collés qui vont dans le sens de tes craintes sont très bien, pas inutiles du tout, mais sont un élément, une vision des choses. Un praticien d'hypnose médicale n'est pas dans l'ésotérisme, le surnaturel, le chamanisme etc...
Si de plus en plus de CHU, d'hôpitaux et cliniques font appel aux hypnothérapeutes, c'est que peut-être il y a un intérêt, à moins que tous fassent partie d'un grand complot pour violer et dépouiller leurs patients...rire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par _pandore le Mer 4 Aoû 2010 - 13:52

merçi Jipé. câlinchat

Le professionnelle de l'hypnose devrait recevoir de son merveilleux traitement,puisque c'est sans conséquence et aucunement dangereux et pourtant je ne connais aucun thérapeute qui goûte de sa médecine mais nous le petit peuple ignard ne sommes pas capable ,de lire,comprendre,penser et sourtout décider pour nous-même(le médecin sais mieux que nous ce dont nous avons besoin) ben quiens!
Quand tout les êtres intelligents de la planète (tel messieur Jipé) seront sous la férule de l'hypnotisme ,alors là j'essayerais!
J'ai lu dans des domaines variés,du sérieux comme des niaiseries ésotérique mais au moins, moi j'ai lu et avant de parler de quoi que ce soit,j'aime savoir,lire ne veut pas dire croire et adhérer à tout et rien ! ( pour votre gouverne messieur Jipé).(philo,éso,psycha,psycho,science,arché c'est trop long!)une chose est sure ne vennez pas me dire que l'hypnotisme date d'hier et qu'elle est sans conséquence et banale.d'autre avant vous l'ont utilisés et il y a énormément d'écris sur les conséquences et les dérapages de l'hypnotisme en psychiatrie.
T'elle les marchands de la pharmacopée (tout leurs produits ne sont pas sans conséquences).Faîtes vous faire des traitements et voyez-vous même!
Il y a différent type d'hypnotisme et tout dépends de celui que vous employez (je comprends ça!).l'hypnose ne m'intéresse pas,je veux garder mon subconscient tel qu'il est(intact) et delà a subir des opérations sous hypnotisme ,je vais passer mon tour(sans rancune).

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par Bulle le Mer 4 Aoû 2010 - 15:23

pandore a écrit: et delà a subir des opérations sous hypnotisme ,je vais passer mon tour(sans rancune).
Perso, je crois que je ne ferais pas non plus.
Les salles d'op sont trop impressionnantes et il y a les odeurs, les bruits (je les supporte pour les autres mais pas pour moi hihi...) donc je préfère la vraie bonne anesthésie qui épargne tout cela !!!
Ceci dit lorsque le corps ne supporte pas d'anesthésie générale, avoir une solution de rechange, c'est pas mal non plus !
L'hypnose, je la conseillerais en particulier pour les phobies : ça marche super bien ; la fille d'une amie pharmacienne galèrait avec une phobie des insectes et elle a été soignée à la Salpet : résultat génial en 4 consultations !
Pour la gestion des céphalées chez les petits aussi : c'est étonnant car ils apprennent à le faire eux même et là franchement c'est bien de ne plus avoir à prendre de ces traitements si lourds !
Et aussi pour la gestion des prises de somnifères chez les personnes âgées qui se cassent des cols du fémur parce qu'ils se lèvent à moitié dans le coltard et tombent... Ca c'est vraiment un vrai progrès...

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40279
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par bernard1933 le Mer 4 Aoû 2010 - 15:31

pandore, je me permets un conseil , fais comme moi, essaye ! Le monsieur ou la dame ne va pas te manger, à la rigueur te ronger un peu le bout du portefeuille ! J' y ai été surtout par curiosité, pour " savoir " . J' ai connu deux dames fort sympathiques, l' une à Paris, l' autre à Dijon et elles m' ont paru tout à fait honnêtes . Celle de Paris pratiquait aussi à l' hôpital . Je me souviens qu' elle m' avait dit avoir pratiqué l' hypnose sur son fils pendant une extraction dentaire . Bon, pour les quelques dents qui me restent, je n' irai pas chez elles .
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypnose

Message par _pandore le Jeu 5 Aoû 2010 - 0:49

Tu sais bernard1933,qu'ici (en amérique)des scandale sur l'hypnothérapie ,il y en n'a eu,plus que nécessaire(les exemples de dérapages abondent)la mode revient tous les 20ans(vas savoir pourquoi?)et puis les plaintes des patients refont surfaçe.
Le cerveau c'est pour moi un organe très précieux.
Je suis dans le middle âge,en ce qui concerne la chirurgie (je devrais analyser la thecnique avant et réfléchir à la situation,avant de prendre une décision aussi importante)
Mais sincèrement je me méfie et je suis de nature prudente et craintive a confier mon subconscient entre les mains d'une autre personne(alors,ce n'est pas pour moi!).

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum