Vous avez dit métaphysique?

Page 4 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 22  Suivant

Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par bferrand le Ven 13 Aoû 2010 - 15:06

Salut tout le monde !
Désolé, je brise un peu le fil : je réponds à Hitori.

Bon, je crois que nous cernons un point important. Wink
Et bien, moi pas ! Wink
Voyons cela :

"Ou se niche la réalité ?" :
Je sais pas... dans mon jardin par exemple ! (simple hypothèse)
Oui, ton jardin, pourquoi pas, mais….. en dehors de ta conscience existe-il ? Comment peux-tu en être sûr ?
Aucun moyen d'en être certain, ni aucun moyen d'être certain du contraire... Ce n'est pas très important à mon avis.
Mais nous faisons comme si nous savions de quoi nous parlons, or qu'est-ce que l'existence ? qu'est-ce que la réalité ? qu'est-ce que la conscience ? Comment pouvoir prétendre atteindre un quelconque degré d'exactitude si, dés le départ, nous sommes dans le flou le plus complet quant au concepts que nous manipulons ? Et en plus ce ne sont que des concepts. La situation est inextricable.

Mais aussi précises que seront mes définitions, elles resteront ce qu'elles sont : des pensées. Je ne me prononce donc pas à ce sujet.
C’est donc que tu es d’accord sur un point, c’est que tout revient à nos « pensées ». Partant de là, il n’est pas certain qu’en dehors de nos pensées, les choses existent par elles-mêmes, non ?

J'aurais plutôt dis "perceptions" au lieu de "pensées". Perception regroupe pensées, émotions et sensations. Effectivement, aucun moyen d'en être certain, ni aucun moyen moyen d'être certain du contraire.

Nous ne pouvons pas appréhender ce qui est hors de notre conscience, car tout ce que l’on pourrait imaginer en dehors d’elle ne ferait qu’en étendre les limites. Le fait de vouloir appréhender un extérieur à la conscience le place immanquablement à l’intérieur de celle-ci.
Ce n'est pas parce que tu fais rentrer une encyclopédie dans un ordinateur, que ce dernier contient l'ensemble de la réalité. Il n'en contient qu'une représentation. Et comme toute représentation, d'un point de vue informationnel, elle est partielle. Certes tu peux rajouter des articles à l'infini dans l'encyclopédie... Mais ce n'est pas parce que l'ordinateur possède un article sur "l'émotion", par exemple, qu'il lui est possible d'en faire l'expérience, qu'il en contient la substance.

Oui, tes perceptions ne peuvent être qu'intérieures. Mais la réalité se résume-t-elle à l'ensemble de tes perceptions ? Comment expliques tu dans ce cas que tu ne sois pas conscient de ce qu'est conscient ton voisin ?
Mais qui te dis que ton voisin n’existe pas qu’en toi ? Comment peux-tu être certain qu’il existe à l’extérieur de ta conscience? Qu’elle preuve a-tu qu’il soit toujours là lorsque tu n’y es plus ?
Aucune, ni aucune du contraire. Mais admet qu'il pourrait (hypothèse) tout a fait exister hors de mon champs perceptif.
Quand tu fais une vidéo avec ton caméscope, tu te rends bien compte que ce qui a été filmé n'est qu'une petite partie de ce tu as vécu. Mais le caméscope affirme : "Hors du film, il n'existe rien, rien ne me garantit que ce que je filme continue d'exister lorsque je cesse de le filmer" (il a oublié de dire : "de mon point de vue")... et effectivement, la situation du caméscope est inextricable.

Effectivement, tu ne le peux pas, mais ce n'est pas suffisant pour dire que ta conscience est tout, et englobe tout.
Et qu’est ce qui me ferait douter de cela ?

Par exemple, le doute "scientifique". Tant que tu n'as pas apporté de preuve irréfutable ni d'une hypothèse, ni de sa négation, il convient de douter.

Puisqu’il il faut que je sois là pour que les choses existent. Comment puis-je être certain qu’elles sont toujours là lorsque je n’y suis pas ?

Puisqu'il faut que tu soit là pour les percevoir... Si tu ne percoit plus, c'est simplement que tu ne percoit plus, pas (forcement) que les choses perçues ont cessé d'exister.
Aucun moyen d'en être certain, ni aucun d'être certain du contraire.

Puisque ma conscience englobe la totalité du monde tel qu’il s’offre à moi
,
Ta conscience englobe la totalité des perceptions que tu as du monde (il n'est pas impossible que le monde se résume uniquement à tes perceptions... mais il n'est pas impossible non-plus, qu'il existe un "en dehors" de celles-ci)

un extérieur ne peut exister par essence, puisque je l’accapare à l’intérieur. Le constat est simple, peut être qu’en dehors de la conscience rien n’existe vraiment, car seule ma conscience est quelque chose d’absolu, elle a un caractère indubitable, alors que l’extérieur à la conscience n’est que « vraisemblable ». Et là le vertige nous prend, parce cela nous rappelle la peur archaïque de notre solitude et le mental va élaborer un stratagème nous permettant de « créer » un univers « extérieur à notre conscience….. pour tout simplement nous rassurer.
A ce que je sache, je ne suis pas en train d'élaborer un stratagème pour défendre bec et ongles l'existence d'un extérieur. Je défend juste la possibilité. Je défend surtout le doute. Mais le doute n'a de sens que lorsqu'il y a interrogation. Et on s'interroge lorsqu'on veut posséder.

Euh, j'ai pas du tout suivre... deux amours ?
Ben oui….. tu parlais d’amour….. d’aimer simplement l’homme que nous sommes et je te disais qu’en fait nous avions deux amours à faire fusionner, qui sont l’amour du Moi avec l’amour du Soi.

Le moi, le soi... Je ne parlais pas de cela. Le Soi je ne sais pas ce que c'est (et n'essaye surtout pas de me l'apprendre...).
Ce que je dis, c'est que je suis vivant (même si je ne sais pas ce qu'est "je") et qu'au nom de cette vie, j'aime, que ce soit moi-même (cet inconnu) ou l'autre (cet inconnu), ou la vie (cette inconnue).
Pourquoi ?
Il n'y a pas de raison !
Du dit de faire fusionner l'amour du Moi avec l'amour du Soi. Cela suppose déjà que tu sais ce qu'est le Moi. C'est une forme, contingente, mouvante, qui se fait des idées ou ne s'en fait pas... Mais aimer "une forme" en particulier, c'est déjà trop réduire l'amour, et de fait, il n'est plus...
Tu n'aimes pas "quelque chose"... (si tu aimes "quelque chose" en opposition à ce que tu n'aimes pas, c'est que c'est simplement une histoire de profit)
Soit tu aimes, soit tu n'aimes pas.
L'amour est un état d'être.

bferrand
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 225
Localisation : Rouen
Identité métaphysique : quelle importance ?
Humeur : tempérée
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par bernard1933 le Ven 13 Aoû 2010 - 16:54

Beaucoup de sagesse dans ce que tu as écrit, bferrand !
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par Bulle le Ven 13 Aoû 2010 - 18:18

Je plussoie ! Beaucoup de bon sens !

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40772
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par Claude Dorpierre le Ven 13 Aoû 2010 - 18:49

Bravo Dan.

Claude Dorpierre
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 463
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Libre penseur
Humeur : Tolérante
Date d'inscription : 22/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par bferrand le Ven 13 Aoû 2010 - 18:50

Cool .... alors ? c'est qui le patron ?!

rire

bferrand
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 225
Localisation : Rouen
Identité métaphysique : quelle importance ?
Humeur : tempérée
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par Bulle le Ven 13 Aoû 2010 - 20:27

bferrand a écrit: Cool .... alors ? c'est qui le patron ?!

rire
Magnus (bénie soit sa sainte canne) ! rire

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40772
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par Invité le Ven 13 Aoû 2010 - 20:50

Bferrand :
Aucun moyen d'en être certain, ni aucun moyen d'être certain du contraire...
Donc, Peut être ben que oui……


…..Ce n'est pas très important à mon avis.
Question de point de vue. Pour ma part je trouve au contraire que c’est important. Penser que le monde extérieur n’est qu’une projection de ma conscience me permet de vivre sans bouc émissaire.

Effectivement, aucun moyen d'en être certain, ni aucun moyen moyen d'être certain du contraire.
Toujours peut être ben que oui…..


Aucune, ni aucune du contraire. Mais admet qu'il pourrait (hypothèse) tout a fait exister hors de mon champs perceptif.
Oui, bien sûr, aucun problème, mais…..il pourrait tout aussi bien ne pas exister.

Par exemple, le doute "scientifique". Tant que tu n'as pas apporté de preuve irréfutable ni d'une hypothèse, ni de sa négation, il convient de douter.
Oui, je te l’accorde, mais douter de quoi ? Que le monde extérieur n’existe pas, ou douter qu’il existe. Car, on peut se placer de deux points de vue différents non ?

Puisqu'il faut que tu soit là pour les percevoir... Si tu ne percoit plus, c'est simplement que tu ne percoit plus, pas (forcement) que les choses perçues ont cessé d'exister.
Aucun moyen d'en être certain, ni aucun d'être certain du contraire.
Non pas forcément…….mais on ne peut en exclure la possibilité.

Ta conscience englobe la totalité des perceptions que tu as du monde (il n'est pas impossible que le monde se résume uniquement à tes perceptions... mais il n'est pas impossible non-plus, qu'il existe un "en dehors" de celles-ci)
Ben ouais…….toujours la même interrogation.


A ce que je sache, je ne suis pas en train d'élaborer un stratagème pour défendre bec et ongles l'existence d'un extérieur. Je défend juste la possibilité. Je défend surtout le doute. Mais le doute n'a de sens que lorsqu'il y a interrogation. Et on s'interroge lorsqu'on veut posséder.
Mais bferrand, moi itou, je ne défends rien du tout ! Je te fais part, dans un échange, de ma façon de voir les choses et je suis très heureux de l’avoir avec toi et de confronter nos opinions.
Mais j’ai bien peur que sur ce coup là, nous ne repartions chacun avec nos idées sous le bras, car les deux options se valent. Après, je dirais que c’est plus une question de ressenti, puisque aucune preuve ne peut étayer nos affirmations.

Le moi, le soi... Je ne parlais pas de cela. Le Soi je ne sais pas ce que c'est (et n'essaye surtout pas de me l'apprendre...).
Pourquoi, j’ai l’air d’un prosélyte ? T’inquiètes, ce n’est pas dans mes intentions, je respecte trop les autres pour vouloir les « gaver » de force.

L'amour est un état d'être.
Oui dans l’absolu, je te l’accorde, mais que fais-tu des contingences humaines ?




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par JO le Ven 13 Aoû 2010 - 22:28

on ne peut rien affirmer . Cependant, si l'autre répond quand je lui parle, c'est qu'il y a un autre ... à moins que ce ne soit qu'un rêve et alors, dormons , il ne faut plus rien dire ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22498
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par bferrand le Sam 14 Aoû 2010 - 1:39

Jo a écrit:Cependant, si l'autre répond quand je lui parle, c'est qu'il y a un autre
Pour aller dans le sens de Hitori (je te dois bien ça !) : Pas forcément. Si ta conscience est suffisamment puissante pour simuler toutes les réactions extérieures des autres de telle sorte que cela donne l'impression qu'un esprit autonome les habitent, de façon cohérente dans la durée, (de même pour les phénomènes naturels) alors tu n'y verras que du feu.

Jo a écrit:à moins que ce ne soit qu'un rêve
La grande question est : qui rêve ? ou qu'est-ce qui rêve ? et où dors-t-il ? dans un autre rêve ? et si en définitive il n'y avait pas de rêveur "premier" ? et si c'était le rêve lui-même qui rêvait qu'il était un rêveur, ou une multitude de rêveurs ?

Peut-être est-ce cela : il n'y a que le Rêve et il se rêve lui-même, sans limites autres que celles qu'il se fixe ?



Enfin bref.... peu importe !
Nous avons un rêve à rêver de façon harmonieuse !
Et cela n'appartient qu'au rêveur rêvé que nous sommes....
Alors on se retrousse les manches, et on va mettre les mains dans le cambouis !
(et je veux pas entendre rechigner dans les rangs du fond...)

I love you

bferrand
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 225
Localisation : Rouen
Identité métaphysique : quelle importance ?
Humeur : tempérée
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par tango le Dim 15 Aoû 2010 - 10:58

Je ne pense pas que nous ayons suffisamment d' hypothèses pour répondre, en toute logique, aux questions que nous nous posons...
par exemple:
pour le rêve, comme pour le reste, on peut affirmer oui comme non, et en même temps on ne peut rien affirmer...
La réponse n' est pas dans l' affirmation d' un extrême...
La compréhension serait plutôt dans l' étreinte des contradictions...
Comme si la compréhension était la compression des oppositions dualistes, jusqu'à en obtenir la fusion.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par JO le Dim 15 Aoû 2010 - 11:49

faudrait pouvoir sortir le serpent de sa situation scabreuse
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22498
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par bernard1933 le Dim 15 Aoû 2010 - 11:57

bferrand, ton dessin est une mine d' inspirations . A le regarder, les idées se bousculent dans ma tête, pas toujours dignes d' être étalées sur le forum...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par tango le Dim 15 Aoû 2010 - 13:40

Comme si la réalité n' était qu' un rêve....
Comme si le rêve était plus concret que la réalité...

Bernard
avouer l' occultation n' est pas très digne....

JO
dessiner un serpent qui se mange la queue est une chose...
on peut le dessiner continuant à se manger la queue...
mais au moment où il se croque la tête, c' est autre chose...
ainsi nous aussi on se casse la tête à essayer de ne plus se la casser...

Bferrand
Joli dessin...
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par Bulle le Dim 15 Aoû 2010 - 15:40

bernard1933 a écrit:bferrand, ton dessin est une mine d' inspirations . A le regarder, les idées se bousculent dans ma tête, pas toujours dignes d' être étalées sur le forum...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40772
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par Lila le Dim 15 Aoû 2010 - 22:06

Ce dessin est fabuleux ! Quel art consommé, aussi bien dans le fond que dans la forme. Extraordainire !
Je ne suis pas ce fil, mais je suis contente d'y avoir fait un petit tour: j'en ai fait une capture d'écran.

Il faut être un grand artiste pour faire cela: des années, voir des dizaines d'années d'expérience. Tu sais de qui il est, Baptiste ? Est-il possible de l'avoir en plus grand ?

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par Bulle le Lun 16 Aoû 2010 - 7:49

Lila a écrit:Ce dessin est fabuleux ! Quel art consommé, aussi bien dans le fond que dans la forme. Extraordainire !
Je ne suis pas ce fil, mais je suis contente d'y avoir fait un petit tour: j'en ai fait une capture d'écran.

Il faut être un grand artiste pour faire cela: des années, voir des dizaines d'années d'expérience. Tu sais de qui il est, Baptiste ? Est-il possible de l'avoir en plus grand ?
Tu le trouveras, avec d'autres, ici :
Froudounich.free
Sous le titre de "Le mythique symbole de l'entropie et de l'éternel recommencement"
L'auteur est "Auteur, Game-designer, Plasticien, Infographiste" du nom de Frederic S. et il a semble-t-il un forum où tu peux éventuellement probablement le contacter : ICI
Oki avec toi, c'est talentueux !

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40772
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par Lila le Lun 16 Aoû 2010 - 13:41

fascinant ! Merci pour ce lien.

Je comprends mieux la perfection technique de ce dessin, parce peu d'artistes en sont capables d'y arriver avec un pinceau et de l'encre.

Mais même pour le faire avec des moyens techniques, il faut déjà être artiste à la base.

édit: j'aurais pu voir qu'il s'agissait d'un dessin par ordinateur: chaque trait se termine de la même façon Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par bferrand le Ven 20 Aoû 2010 - 14:27

Salut Hitori !

…..Ce n'est pas très important à mon avis.
Question de point de vue. Pour ma part je trouve au contraire que c’est important. Penser que le monde extérieur n’est qu’une projection de ma conscience me permet de vivre sans bouc émissaire.
Cela reste tout de même dommage de baser ses comportements sur un fait hypothétique qu'aucune preuve ne parvient à étayer. Faut-il une raison pour vivre sans bouc émissaire ? N'est-il pas suffisant de considérer que notre tendance même à construire des boucs émissaires, est le résultat d'un jugement partial de notre part, d'une illusion de supériorité ?


Le doute "scientifique". Tant que tu n'as pas apporté de preuve irréfutable ni d'une hypothèse, ni de sa négation, il convient de douter.
Oui, je te l’accorde, mais douter de quoi ? Que le monde extérieur n’existe pas, ou douter qu’il existe. Car, on peut se placer de deux points de vue différents non ?
Douter des deux, bien sûr. Mais ne pas douter non-plus, parce que la réponse n'est importante que pour un esprit qui veut s'approprier le mystère.
Or le mystère est bien trop grand pour pouvoir rentrer dans la petite boîte d'un esprit humain qui n'a pas fait le vide de ses certitudes. Mais ce qu'il est important de comprendre, je pense, c'est le fondement de cette tendance à l'appropriation, à l'accumulation. Et selon moi, tout cela prend appui sur le refus de vivre tel que la vie se présente à nous, dans tout ce que cela représente d'immédiat et d'incompréhensible.


A ce que je sache, je ne suis pas en train d'élaborer un stratagème pour défendre bec et ongles l'existence d'un extérieur. Je défend juste la possibilité. Je défend surtout le doute. Mais le doute n'a de sens que lorsqu'il y a interrogation. Et on s'interroge lorsqu'on veut posséder.
Mais bferrand, moi itou, je ne défends rien du tout ! Je te fais part, dans un échange, de ma façon de voir les choses et je suis très heureux de l’avoir avec toi et de confronter nos opinions.
Mais j’ai bien peur que sur ce coup là, nous ne repartions chacun avec nos idées sous le bras, car les deux options se valent. Après, je dirais que c’est plus une question de ressenti, puisque aucune preuve ne peut étayer nos affirmations.
Attention Hitori, je ne prends pas partie pour l'existence d'un extérieur. Ce que je dis, c'est que je ne sais pas (et je t'éprouve un peu pour que tu reconnaisse que tu ne sais pas non-plus, et qu'a partir de là, croire, c'est se construire son petit confort, peu importe de quoi il s'agit, et le confort n'est rien d'autre qu'une protection face à son propre vide). Cela je le dis après avoir cherché très intensément. Mais à un moment donné, il m'a paru évident que la recherche était vaine, vide de sens, et handicapante (compte tenu du "but spirituel" que je m'étais fixé... je précise). De même pour les certitudes, et les croyances, elles maintiennent l'esprit dans un confort artificiel, superflu, et même parfois destructeur.

Le moi, le soi... Je ne parlais pas de cela. Le Soi je ne sais pas ce que c'est (et n'essaye surtout pas de me l'apprendre...).
Pourquoi, j’ai l’air d’un prosélyte ? T’inquiètes, ce n’est pas dans mes intentions, je respecte trop les autres pour vouloir les « gaver » de force.
Non, pas du tout Hitori. Ce que je voulais dire par là, c'est que préfère rester avec mon incapacité à appréhender via des concepts ce niveau de réalité (malgré la tentation parfois). Croire en "le Soi", ou toute autre forme de concept métaphysique distant, ne serait pour moi qu'un retour en arrière, une rechute, ce serait retomber dans le jeu du mental qui se croit tout puissant.

L'amour est un état d'être.
Oui dans l’absolu, je te l’accorde, mais que fais-tu des contingences humaines ?
Les contingences humaines, dans tout ce que cela représente de dramatique, sont le résultat (entre autres) de "l'amour sous condition" - ce qui ne peut en aucun cas être de l'amour, d'où l'absurdité destructrice du résultat.

bferrand
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 225
Localisation : Rouen
Identité métaphysique : quelle importance ?
Humeur : tempérée
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par JO le Ven 20 Aoû 2010 - 18:50

si la réalité ultime est un vaste champ d'interactions d'ondes électromagnétiques douées de conscience potentielle , qui ne deviennent réelles qu'avec la conscience d'un observateur (comme l'arret sur image), le problême perd son sens .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22498
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par Invité le Dim 22 Aoû 2010 - 21:56

Salut bferrand !

Je me réfère à ton dernier post et je n’ai qu’une chose à dire, c’est…… que je suis d’accord avec ce que tu dis. Tes écrits dénote une profonde réflexion et un cheminement fondamental, comment dire….. assez « chenu »…… 24 ans ?!! Tu es sûr ? …..Mais pourquoi pas après tout, ne dit-on pas qu’aux âmes bien nées…….

Mais, qu’à cela ne tienne, je vais quand même prendre le contre-pied de tes assertions. Premièrement parce que, comme tu le sais, aucune « vérité » ne peut se targuer d’être inattaquable et puis, cela nous permet de continuer cet échange que je trouve pour ma part, ma foi, fort amène.

Tu écris donc :

Cela reste tout de même dommage de baser ses comportements sur un fait hypothétique qu'aucune preuve ne parvient à étayer. Faut-il une raison pour vivre sans bouc émissaire ? N'est-il pas suffisant de considérer que notre tendance même à construire des boucs émissaires, est le résultat d'un jugement partial de notre part, d'une illusion de supériorité ?
Oui, oui, certes, mais quand je dis bouc émissaire, je ne me place pas sur un piédestal pour autant, je ne me prend pas pour Dieu…..quoique…. mais je veux dire par là que je me considère comme le seul responsable de ce qui peut m’arriver, en bien ou en mal. Je ne me dédouane pas en rejetant la faute sur autrui. De penser que je suis le créateur de mon « monde » me soulage de beaucoup de maux existentiels, en dehors de tout jugement justement.

Douter des deux, bien sûr. Mais ne pas douter non-plus, parce que la réponse n'est importante que pour un esprit qui veut s'approprier le mystère.
Mais pour ne pas douter, il faut avoir des certitudes, non ? Ne serait-ce que celle de ne plus douter. Et dire je ne veux pas m’approprier le mystère, ce n’est pas quelque part faire un peu l’autruche ? Ta réponse me ramène à la notion de Wu Wei chinois qui est traduit en français par non faire, alors que son sens est plus riche que ça et s’apparente plus à ne pas aller à contre courant et d’agir en harmonie avec le Tao. Nous avons un intellect qui nous pousse à chercher ce qui nous semble inaccessible, nous accrochons notre charrue à une étoile, nous mettons la barre tellement haute que bien que l’on sache pertinemment que nous ne la franchirons jamais, nos efforts pour y parvenir ne peuvent qu’être bénéfiques et valorisants pour l’humain que nous sommes. Tu penses qu’ainsi faisant nous nous opposons au Tao ?

Or le mystère est bien trop grand pour pouvoir rentrer dans la petite boîte d'un esprit humain qui n'a pas fait le vide de ses certitudes.
Oui, il faut faire le vide pour laisser entrer…. quoi, au fait ? Et si le mystère était plus simple que ce que nous croyons ? Et qu’il était en nous de toute éternité. Tellement évident qu’il en devient invisible

Mais ce qu'il est important de comprendre, je pense, c'est le fondement de cette tendance à l'appropriation, à l'accumulation. Et selon moi, tout cela prend appui sur le refus de vivre tel que la vie se présente à nous, dans tout ce que cela représente d'immédiat et d'incompréhensible.
Oui, ce peut être le cas, mais pas forcément. On peut très bien envisager un esprit épris d’absolu et cherchant sa pierre de Rosette, sans que cela soit un palliatif à un quelconque mal être.

Attention Hitori, je ne prends pas partie pour l'existence d'un extérieur. Ce que je dis, c'est que je ne sais pas (et je t'éprouve un peu pour que tu reconnaisse que tu ne sais pas non-plus, et qu'a partir de là, croire, c'est se construire son petit confort, peu importe de quoi il s'agit, et le confort n'est rien d'autre qu'une protection face à son propre vide).
Mais bferrand, bien sûr que je ne sais pas, tu n’as pas lu ma signature ? Cela ne m’empêche pas de considérer des « scénarios » qui à mon avis tiennent mieux la route que d’autres, non ?
Que cela soit en guise de confort personnel, encore une fois, pas obligatoirement, cela pourrait être uniquement pour la beauté du geste, pour le panache, tout simplement.

Cela je le dis après avoir cherché très intensément. Mais à un moment donné, il m'a paru évident que la recherche était vaine, vide de sens, et handicapante (compte tenu du "but spirituel" que je m'étais fixé... je précise). De même pour les certitudes, et les croyances, elles maintiennent l'esprit dans un confort artificiel, superflu, et même parfois destructeur.
Oui, je comprends ce que tu veux dire, mais là tu fais part d’une expérience personnelle, visant un but personnel et elle est valable pour ta personne. Tu ne peux pas en faire une règle absolue. Pour d’autres, peut être que leurs certitudes sont le moteur et le carburant de leur action.

Non, pas du tout Hitori. Ce que je voulais dire par là, c'est que préfère rester avec mon incapacité à appréhender via des concepts ce niveau de réalité (malgré la tentation parfois). Croire en "le Soi", ou toute autre forme de concept métaphysique distant, ne serait pour moi qu'un retour en arrière, une rechute, ce serait retomber dans le jeu du mental qui se croit tout puissant.
Donc, acte !

Les contingences humaines, dans tout ce que cela représente de dramatique, sont le résultat (entre autres) de "l'amour sous condition" - ce qui ne peut en aucun cas être de l'amour, d'où l'absurdité destructrice du résultat.
Oui……Mais c’est le jeu de Lila, le jeu divin et nous y sommes conviés de gré ou de force, que nous le voulions ou non.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par JO le Jeu 28 Oct 2010 - 9:00

Et c'est le principe même de ce forum. Il se veut meta-physique, c'est à dire ouvert à ce qui ne peut, scientifiquement, se prouver : non seulement à toutes les religions mais aussi à toutes les hypothèses, à condition que, une fois énoncées, on puisse les défendre, soit en disant qu'il s'agit d'une foi personnelle - partagée ou non -, soit avec des arguments, rationnels, eux .
Autrement dit : ou on a la foi, ou on affirme détenir la vérité , et là, il faut le démontrer .
Mais la foi se passe de démonstration et devrait se garder de prosélytisme .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22498
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par dan 26 le Jeu 28 Oct 2010 - 11:38

JO a écrit:Et c'est le principe même de ce forum. Il se veut meta-physique, c'est à dire ouvert à ce qui ne peut, scientifiquement, se prouver : non seulement à toutes les religions mais aussi à toutes les hypothèses, à condition que, une fois énoncées, on puisse les défendre, soit en disant qu'il s'agit d'une foi personnelle - partagée ou non -, soit avec des arguments, rationnels, eux .
Autrement dit : ou on a la foi, ou on affirme détenir la vérité , et là, il faut le démontrer .
Mais la foi se passe de démonstration et devrait se garder de prosélytisme .

Que dis tu là Jo , ceux qui ont la foi , sont convaincu de detenir "la" vérité . Par contre je suis
d 'accord il faut impérativement dénoncer le prosélytisme dans ce domaine, c'est trop dangereux.
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par JO le Jeu 28 Oct 2010 - 11:44

Mais tu as foi en ta conviction , c'est la difficulté, car tes arguments sont seulement d'avoir réfléchi et lu , avant de conclure . Mais moi aussi, et je conclus différemment !
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22498
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par dan 26 le Jeu 28 Oct 2010 - 16:37

JO a écrit:Mais tu as foi en ta conviction , c'est la difficulté, car tes arguments sont seulement d'avoir réfléchi et lu , avant de conclure . Mais moi aussi, et je conclus différemment !
Il suffit de comprendre que l'on puisse etre différent, le principal etant de ne pas essayer d'imposer sa conviction dans ce domaine.
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous avez dit métaphysique?

Message par JO le Dim 12 Déc 2010 - 9:42

Je reprends ici, dans l'espoir que le débat sera moins fermé qu'ailleurs .
Oui, je suis restée naïve .
Nous avons donc dit, en nous inscrivant :
"vous avez dit métaphysique"
Ce qui m'amuse , c'est le tunnel sous la manche ( avec ou sans majuscule) . Ce n'est pas la science sans la metaphysique, ni la metaphysique sans la science, mais l'éventuelle jonction entre les deux .
Tout le monde vit sur des certitudes - scientifiques ou(et) religieuses .
Moi, je doute .
Voulez-vous douter avec moi ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22498
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 22  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum