Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Aller en bas

Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par lennonslegacy le Sam 31 Juil 2010 - 4:11

Un petit texte sur une question que je me suis posée. Admettons que nous possédions vraiment une âme (ce que je tenterai de démontré), et qu'elle transmigre d'un corps à l'autre, pourquoi n'en avons-nous aucun souvenir?

Pour expliquer ce que j'entends par âme je vais citer la métaphore du chariot, qui provient de la culture hindoue. Les chevaux ce sont les sens. Les reines représentent votre esprit. Le conducteur occupe la place de votre moi, ou personnalité et l'âme prend place comme passager. Les chevaux (sens) tiraillent et doivent être contrôlé par l'esprit, le conducteur qui contrôle lesdits chevaux ces le moi, vous, personnalité. L'âme est cette partie de vous qui, comme la Bhagavad Gita l'affirme, ne peut être brulée par le feu, asséché par le vent ou mouillé par l'eau, en terme plus clair qui ne se détruit pas. L'âme ( en grec anima) anime et ressent les « sens ».

Ressentir, tel le vers qui se roule lorsqu'on le touche par exemple, est un phénomène qui foisonne dans tout l'ensemble du monde animal! Même par des bactéries! Autre exemple, prenez l'humain le plus confus de la planète, malgré cela sa « fonction ressentir » continuera à fonctionner. Le fait de ressentir est présent chez des gens qui possèdent un cerveau mutilé, accidentellement ou médicalement. Pour faire court, le corps informe l'âme sur le monde extérieur via les sens, et ce malgré de durs coups portés à son intégrité. La thèse voulant que la conscience surgisse de l'activité de l'ensemble des systèmes nerveux, se trouve dès lors, remise en question. De plus, retirez au cerveau la fonction de fabriqué la totalité de votre univers mental, retirez-lui la nécessité de créer ce qu'il percevra lui-même, votre "âme", et vous lui retirez une très lourde charge. Le rasoir d'Ockham tranche.

Une image simple peut tout résumer et vous convaincre de l'existence de l'âme. Prenez des caméras de surveillances par exemple. Si personne ne surveille les écrans à quoi servent t — elle? Pareillement pour vos yeux, ils voient, mais c'est l'âme qui regarde. Vos oreilles entendent, mais c'est votre âme qui écoute. Vos mains touche, mais c'est l'âme qui ressent. Ne pas avoir d'âme équivaudrait à posséder des caméras de surveillance sans surveillant. Mais s’il est vrai qu'elle existe, pourquoi ne possédons-nous pas de souvenir d'anciennes incarnations?

Selon moi la mémoire, semble être le fruit de l'activité du cerveau puisqu'elle se détériore lorsque l'on détériore le cerveau. Par exemple, lorsque l'on est atteint d'Alzheimer. Alors si nous avons une âme, elle ne serait pas impliquée dans le phénomène qu'est la mémoire. Si l'âme existe, elle n'a point de mémoire. Prenant ceci en ligne de compte, il est donc logique que si l'âme existe réellement, et vagabonde vraiment d'une vie à l'autre, d'un corps à l'autre, nous n’en possédions aucun souvenir. La raison en est simple : la mémoire est le produit de la physiologie du cerveau et partie intégrale du corps, seulement l'âme à ceci de particulier qu'elle n'est que le passager du corps, indépendamment de lui, elle n'a pas de mémoire. Après tout il est difficile pour la majorité des gens de se remémorer ce qu'ils ont mangé la semaine dernière. Il me semble donc évident que s’il y a métempsychose, il est normal, évident, cohérent et consistant que nous soyons incapables d'avoir des souvenirs des différentes existences qui précèdent celle que l'on vit actuellement, puisque la mémoire n'est pas un attribut de l'âme.

Conclusion : L'âme et le corps sont séparés, la mémoire relève du domaine corporel des choses tandis que l'âme en est dépourvue, expliquant de ce fait l'absence de souvenirs de vies passés, au cas ou l'âme existerait réellement..[b]

lennonslegacy
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 227
Localisation : 3ieme roche à partir du Soleil
Identité métaphysique : Organisme à base de carbone
Humeur : Agréablement Contagieuse
Date d'inscription : 23/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par Lila le Sam 31 Juil 2010 - 7:46

Je comprends bien ton raisonnement et il a sa logique, mais hélas à mon avis il ne prouve rien, parce qu'il part de données trop limitées. Par exemple, il n'y a pas seulement deux possibilités: l'âme existe séparément du corps, ou n'existe pas. Tu parles de la mémoire, et suppose qu'elle a son siège dans le cerveau, mais si, comme l'expliquent les bouddhistes, l'âme se dissout après la mort comme les molécules d'eau d'un nuage s'évaporent, et se re-mélangent pour former une nouvelle âme (incarnation), alors les deux possibilités restent: ou chaque composant du corps et l'âme se souvient (expliquant l'instinct), ou seulement celles du corps...

L'âme pourrait aussi se composer de plusieurs "couches": énergétique, émotionnel, pensées, esprit..., certaines étant associées au corps, d'autres pouvant s'en détacher.

Ne pas se souvenir d'éventuelles incarnations passées ne signifie pas qu'on ne les aurait pas mémorisées: on pourrait les avoir stockées quelque part, mais on n'aurait pas accès à cette mémoire.

On peut aussi évoquer la mémoire Akashique, sorte de mémoire collective absolue.

Bref, les possibilités ne manquent pas, et je pense aussi que notre imagination (donc notre raisonnement) n'est qu'embryonnaire et que la réalité nous échappe encore complètement. La seule chose qui soit certaine, est que le cerveau s'active quand on pense, et que des détériorations suppriment certaines fonctions. Comme tu l'évoques, on ne sait pas encore si c'est le cerveau qui génère les pensées et tout le reste, ou s'il n'en n'est que l'interface. On n'a toujours pas trouvé de "disque dur" dans le cerveau, on connaît juste quelle zone s'active lors de telle action ou réaction. Il est la "mémoire vive" mais on n'a encore aucune certitude par rapport au "disque dur".

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par JO le Sam 31 Juil 2010 - 8:16

la corporéité de la mémoire est très controversée, même scientifiquement .
La mémoire de l'eau, retrouvée par Luc Montagnier...
8 décembre 2008 08:54, Les mots ont un sens

Mémoire de l'eau : Luc Montagnier décrit ses expériences relatives à la mémoire de l'eau. mémoire eau Luc Montagnier vaccin contre sida jacques benveniste. La mémoire de l'eau, retrouvée par Luc Montagnier... - LMOUS
Luc Montagnier, prix Nobel 2008 de médecine, a estimé qu'un vaccin thérapeutique du sida pourrait voir le jour dans "quatre ou cinq ans". Une petite phrase et la presse s'emballe. Pourtant, en 2007, il avait annoncé quelques découvertes surprenantes qui tendaient à confirmer la théorie de la "mémoire de l'eau". Détonnant... Mais la presse n'avait pas alors jugé utile de s’emballer... Un trou de mémoire, peut-être ?

Deux chercheurs aux destinées uniques

Le professeur français Luc Montagnier, à l'origine de la découverte du rétrovirus du sida il y a 25 ans, a reçu cette année la récompense ultime du prix Nobel de médecine, partagé avec Françoise Barré-Sinoussi. Une fierté nationale saluée comme telle. On utilise même son nom, aujourd'hui, pour justifier de la retraite à 70 ans. Respect. De l'autre côté de la force, Jacques Benveniste, biologiste et chercheur régulièrement cité dans les classements des plus grandes... arnaques scientifiques de l'histoire, au titre de sa découverte controversée de la "mémoire de l'eau".

Quand la "mémoire de l'eau" refait surface

Quand le premier, porté aux nues, déclare qu'un vaccin thérapeutique du sida pourrait voir le jour dans "quatre ou cinq ans", la presse ne se prive pas de saturer les ondes pour diffuser la bonne parole, tant il est vrai qu'il s'agit d'une annonce majeure. Mais pour faire bonne mesure, il faudrait aussi signaler une conférence au cours de laquelle ce même génie de la science avait rendu un hommage posthume très appuyé à son collègue pourtant banni et discrédité, en octobre 2007. Cet hommage, s'il n'a aucune valeur scientifique, prend une toute autre saveur lorsque l'on étudie son contenu, particulièrement épicé en révélations : Luc Montagnier a en effet remis la "mémoire de l'eau" au goût du jour... Pas moins.

Cette conférence se tenait à Lugano (Suisse), le 27 octobre 2007. Et la première phrase de l'élocution de Montagnier est sans ambiguïté : "Cette conférence est un hommage à Jacques Benveniste, qui était un de mes collègues. Au début, je ne l'ai pas suivi dans ses percées tout à fait nouvelles mais il se trouve que mes travaux sur le virus du SIDA ont conduit à me rapprocher de ses idées". Par la suite, il présente les résultats de ses travaux sur le VIH.

Des organismes à génération spontanée

Montagnier déclare (entre autres) qu'il a constaté que lorsque du sang infecté était filtré de telle façon que plus aucune bactérie ni virus ne pouvait subsister dans la solution, certaines structures vivantes réapparaissaient spontanément après une vingtaine de jours. Autre découverte aussi surprenante : ces bactéries et virus qui émettent des signaux électromagnétiques dans le milieu... alors qu'ils en ont été extraits ! Etonnantes, ces découvertes détaillées par la prix Nobel (voir les vidéos), qui lui font dire que "l'information génétique peut-être transmise de l'ADN à quelque chose qui est dans l'eau". "Ceci est un pas de plus dans la science fiction. Je crois que Jacques Benveniste avait beaucoup d'idées très audacieuses. Moi, je suis un peu son tracé" a-t-il conclu.

Une science, deux chercheurs, trois possibilités

Il est curieux que les résultats de ces travaux n'aient jamais été relayés par la presse, pas plus que par la communauté scientifique. Peut-être attend-on de voir à quoi aboutiront finalement les recherches du professeur Montagnier. Mais si c'est le cas, pourquoi ne pas avoir fait preuve d'autant de prudence dans le cas Benveniste ? Un mystère sur lequel la science se penchera peut-être un jour...

Les vidéos originales sont disponibles sur le site colombre.it
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par lennonslegacy le Sam 31 Juil 2010 - 8:45

Lila a écrit: il n'y a pas seulement deux possibilités: l'âme existe séparément du corps, ou n'existe pas. .

Je dois avouer que j'ai bien de la misère à imaginer une autre solution mise à part celles-ci... Dans le cas ou le corps et le psychiquee ne font qu'un, on parle alors de conscience. Ces le propre de l'âme d'être immatérielle, donc, séparé du corps. Je ne vois vraiment pas comment l'âme pourrait se tenir dans une situation entre les deux, c'est-à=dire , soit qu'elle est séparé du corps et existe ou soit nous n'avons pas d'âme, seulement une conscience.

Dans le fond, soit nous n'avons que la conscience ou bien nous avons une âme, bien sure ce n'est que mon opinion ... Mais j'aprécie, l'objectif fixé lors du postage de ce message était justement de préciser mon raisonnement, confronter mes idées à celles de d'autres personnes férus de métaphysique, grâce à vos ou ton commentaires, je découvre d'autre facette du topic et de comment je l'ai abordé. Répondez en grand nombre.

lennonslegacy
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 227
Localisation : 3ieme roche à partir du Soleil
Identité métaphysique : Organisme à base de carbone
Humeur : Agréablement Contagieuse
Date d'inscription : 23/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par Lila le Sam 31 Juil 2010 - 8:47

Intéressant... encore un exemple où ce qui dérange est occulté.
Tu peux donner le lien stp ?
colombre.it ne donne rien

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par Lila le Sam 31 Juil 2010 - 8:55

lennonslegacy a écrit:Je dois avouer que j'ai bien de la misère à imaginer une autre solution mise à part celles-ci... Dans le cas ou le corps et le psychiquee ne font qu'un, on parle alors de conscience. Ces le propre de l'âme d'être immatérielle, donc, séparé du corps. Je ne vois vraiment pas comment l'âme pourrait se tenir dans une situation entre les deux, c'est-à=dire , soit qu'elle est séparé du corps et existe ou soit nous n'avons pas d'âme, seulement une conscience.
Au moins toi tu admets que notre imagination est limitée ! bravo
Ma réponse est dans cette phrase ci:
L'âme pourrait aussi se composer de plusieurs "couches": énergétique, émotionnel, pensées, esprit..., certaines étant associées au corps, d'autres pouvant s'en détacher.
D'après Max Heindel et beaucoup d'autres, pendant notre sommeil ou lors de "voyages astraux", une partie du corps énergétique reste dans le corps, les autres "corps" se détachent et voyagent, toujours reliés par "la corde d'argent (il n'explique pas comment éviter de faire des noeuds entre toutes les "cordes" des gens qui dorment rire ). A la mort du corps, le corps énergétique quitte le corps et c'est pour cela qu'il commence à se décomposer. D'après lui, la mémoire est inscrite dans la partie du corps énergétique qui constitue le "corps astral". Si on suit cette théorie (je j'aime bien, sans pour cela l'ériger en croyance), il est facilement explicable que le cerveau ne puisse pas être conscient de tout ce que contient la mémoire. Expliquer n'est pas prouver, j'insiste, mais la théorie est très intéressante et cohérente.
J'y fait allusion juste pour monter qu'il y a plein de possibilités, pas seulement deux.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par JO le Sam 31 Juil 2010 - 9:03

ici
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par JO le Sam 31 Juil 2010 - 9:06

si la mémoire est extra corporelle , l'hypothèse d'un "corps" immatériel devient crédible . Mais elle comporterait la mémoire ancestrale qui suivrait, au fil des incarnations et des générations ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par lennonslegacy le Sam 31 Juil 2010 - 9:28

Ma réponse est dans cette phrase ci:
L'âme pourrait aussi se composer de plusieurs "couches": énergétique, émotionnel, pensées, esprit..., certaines étant associées au corps, d'autres pouvant s'en détacher. A la mort du corps, le corps énergétique quitte le corps et c'est pour cela qu'il commence à se décomposer. D'après lui, la mémoire est inscrite dans la partie du corps énergétique qui constitue le "corps astral". Si on suit cette théorie (je j'aime bien, sans pour cela l'ériger en croyance), il est facilement explicable que le cerveau ne puisse pas être conscient de tout ce que contient la mémoire. Expliquer n'est pas prouver, j'insiste, mais la théorie est très intéressante et cohérente.


[/quote]

Personnelement je crois qu'il y a de l'information "sur l'état du systeme" qui parcourt la totalité de notre corps, je te parle d'information, puisqu'en quelque sorte la mémoire en est un récipiant (d'information). Et fait en sorte que chaque partie du corps est en contact avec le restant. Je pense à l'information puisque ces la seule chose immatériel que l'on connaissent. Je crois qu'avec l'acuponcture, les chinois ont compris cela depuis longtemps. Je ne sais pas pour vous mais l'acuponcture est remboursé par le gouvernement au Québec!!! Il doit y avoir une part de vérité!!!

Non sans blague. Je crois sincèrement que tout le système est incessamment informé en tout point tout lieu du corps, le bout de vos pieds sait ce qu'il y a dans votre tête etc... Seulement, je ne l'ai jamais vu de mes yeux. Ce flot d'information doit-être en lien direct avec, à supposer qu'elle existe, l'âme. est-ce le cerveau qui puisse ne pas être conscient de tout ce que contient la mémoire ou l'âme qui ne peut tout recevoir du cerveau? L'âme limite le flo d'information ou bien le cerveau le fait?

lennonslegacy
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 227
Localisation : 3ieme roche à partir du Soleil
Identité métaphysique : Organisme à base de carbone
Humeur : Agréablement Contagieuse
Date d'inscription : 23/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par _La plume le Sam 31 Juil 2010 - 9:30

Pour moi cela parait évident que nous ne sommes pas ce corps qui n'est qu'un véhicule. Le corps ce n'est pas seulement l'enveloppe physique mais aussi les enveloppes subtiles. L'enveloppe physique serait la plus éphémère, et donc le monde physique est aussi celui qui a le moins de réalité. Nous voyons le corps physique changer, se développer puis dépérir, les cellules du corps se renouvellent constemment, alors que le "Je" reste le même et conserve les expériences faites dans ce corps.

Pour l'hindouisme la plus grossière erreur consiste à s'identifier au corps physique. Quand l'âme quitte le corps, elle emmène avec elle le mental et les sens subtils qui donc ne dépendent pas du cerveau et des organes physiques. Ce qui explique que ceux qui font des expériences de sortie du corps continuent à voir, à entendre, à avoir une vie individuelle tout aussi réelle sinon plus que dans le monde physique.

Quand l'âme achève son cycle de réincarnations après avoir pérégriner à travers des dimensions physiques, astrales ou mentales, elle abandonnent finalement ses différentes enveloppes, physiques et subtiles, et retrouve sa forme propre, éternelle, qui est "Sat-Chit-Ananda" toute de connaissance-conscience et félicité, dans le monde spirituel qui est sa véritable demeure.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par lennonslegacy le Sam 31 Juil 2010 - 9:40

La plume a écrit:Pour moi cela parait évident que nous ne sommes pas ce corps qui n'est qu'un véhicule. Le corps ce n'est pas seulement l'enveloppe physique mais aussi les enveloppes subtiles. L'enveloppe physique serait la plus éphémère, et donc le monde physique est aussi celui qui a le moins de réalité. Nous voyons le corps physique changer, se développer puis dépérir, les cellules du corps se renouvellent constemment, alors que le "Je" reste le même et conserve les expériences faites dans ce corps.

Je suis pleinement d'accord avec toi. D'ailleur je crois que tu as surement lu la Bhagavad-Gita. Seulement j'aurais une question pour toi. Qu'elle est la difference entre le "Je" et l'âme, puisque dans l'hindouisme le "je" est de seconde main si ont veux l'accent est surtout mis sur la part "qui anime" notre corps et qui recoit l'information des sens. Personnelement je crois que notre personnalité et nos traits de caractere font partie de notre identité matérielle, l'âme est plus haute, selon moi bien sure.

Pour l'hindouisme la plus grossière erreur consiste à s'identifier au corps physique. Quand l'âme quitte le corps, elle emmène avec elle le mental et les sens subtils qui donc ne dépendent pas du cerveau et des organes physiques.

D'accord avec toi sur ce point aussi.


lennonslegacy
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 227
Localisation : 3ieme roche à partir du Soleil
Identité métaphysique : Organisme à base de carbone
Humeur : Agréablement Contagieuse
Date d'inscription : 23/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par _La plume le Sam 31 Juil 2010 - 10:16

Lennonslegacy
Je suis pleinement d'accord avec toi. D'ailleur je crois que tu as surement lu la Bhagavad-Gita. Seulement j'aurais une question pour toi. Qu'elle est la difference entre le "Je" et l'âme, puisque dans l'hindouisme le "je" est de seconde main si ont veux l'accent est surtout mis sur la part "qui anime" notre corps et qui recoit l'information des sens. Personnelement je crois que notre personnalité et nos traits de caractere font partie de notre identité matérielle, l'âme est plus haute, selon moi bien sure.

Oui, je crois que le "je" illusoire, éphémère, n'est pas notre vraie personnalité, le "Je" est conditionné par son contact avec le corps, et il s'épure au fur et à mesure pour devenir le vrai "Je" et cela doit correspondre à la purification des différentes enveloppes, émotionnelles, mentales etc... qui doivent devenir totalement transparentes pour que ce vrai "Je" s'exprime pleinement.

Comme dit la Gita, le "Moi" est un ami mais le "moi" est un ennemi...

Que peut-on dire de notre vrai "Je" ? C'est difficile. Nous le ressentons au plus profond de nous, mais nous ne pouvons dire il est ceci ou cela, il n'est pas cette fausse personnalité qui s'exprime, qui croit être un homme, une femme, etc... bien qu'il se manifeste dans le temps à travers ces masques.

Il y a des cas de souvenances de vies antérieures, mais j'imagine que cela doit être pénible à vivre. La sagesse veut qu'un voile d'oubli tombe sur ces identités illusoires car à quoi bon se souvenir d'une identité qui n'est pas plus réelle que la présente ?

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Je m'excuse si ces long..crise d'hypergraphie.....

Message par lennonslegacy le Sam 31 Juil 2010 - 13:25

Imaginez un ordinateur infiniment puissant. Faites-en un robot humanoïde, puis programmez-le pour qu'il agisse exactement comme un humain, oui cela est possible. Je crois effectivement qu'un robot pourrait simuler presque tous les comportements d'un humain.

Mais quand on y pense, il y a quelque chose de particulier. Prenez par exemple, notre super robot pris dans une situation où il doit faire un choix parmi plusieurs, malgré les apparences, « à l'intérieur » de lui il n'y a que des calculs de probabilités et des analyses mathématiques de la situation, et ce, malgré que de l'extérieur il puisse paraitre humain. Simulez ce que vous voulez, mais, peu importe ce qu'il fera, son comportement sera dicté par sa constitution mathématique.

Un humain par contre, un vrai, lorsque plonger dans une situation ou il doit faire un choix, ne calculeras pas les propriétés et probabilités comme un ordinateur, il agira selon ce qu'il ressent. Un robot, aussi puissant en calcul soit-il, ne pourra jamais ressentir des émotions tels la peur et le désir. Une unité de support, comme un disque dur et une unité de calcul tel un ordinateur, aussi puissant soient -ils en calcul, ne peut qu'inclure les informations contenues dans sa mémoire dans des algorithmes, et agir en conséquence, pour que de l'information déclenche une réaction dans le monde réel. Donnant l'apparence d'une certaine volonté en surface.

La mémoire doit être décodée. Un disque dur seul (ou l’équivalent d'une mémoire) a besoin de quelque chose qui pourra produire un effet réel, en d'autres termes il ne peut se lire soi-même, un ordinateur ne pense pas. il calcule.

Tout comportement de sa part sera le fruit de calcul de probabilité, et même si ont le perfectionnerait jusqu'à qu'il manifeste de l'amour, cet amour ne sera le produit que de sa programmation, jamais d'un vrai ressentir. On ne peut créer un état mental, on ne peut que le simuler. Et même s’il dévie du programme par l'apprentissage puis décide de tuer son maître. Ce sera la conséquence de comment il fut programmé à la base.

Seulement chez l'humain, nous possédons cette capacité à ressentir les choses. Nous ne calculons pas nos décisions, nous choisissons selon ce que l'on ressent. J'inclus la totalité de toutes activités psychiques conscientes chez l'homme. Cette totalité se résume ainsi à ressentir, et grâce à cette capacité, tout ce que notre corps peut faire additionné des capacités de l'esprit peut faire, comme ressasser sa mémoire, avoir du plaisir, de la peur, du désir, et bien d'autres choses deviennent possibles.

Le verbe ressentir, est selon moi un des principaux attributs de l'âme. Nous ressentons notre corps, ce qui fait de nous des êtres qui existent vraiment! Prenez la peur ou la douleur par exemple, un robot ne pourrait que comprendre que la situation est dangereuse ou que son intégrité est en jeu et se mettre dans un mode où il agit en personne apeurée ou affligée de douleur, il ne la ressentira pas.

L'humain ressent les peurs, les désirs, les joies, les peines, le désespoir, la preuve? Les conséquences sur les choix que prennent les gens en fonction justement de ce qu'ils ressentent (toujours ce verbe RESSENTIR). Parfois le comportement illogique de quelqu'un démontre clairement que le duo corps-âme peut fonctionner de travers.

Il est fascinant de constater les effets de la privation sensorielle. Un badtrip par manque de stimulation, il faut qu'il se passe quelque chose dans notre tête autre que du calcul de probabilité pour augmenter l'entropie d’un système sans même l'alimenter en informations. Ce qu'il y a de particulier c'est que la conscience que l'on observe (j'embrasse tout les animaux « supérieurs ») chez les êtres vivants possède un nival d'entropie. Plus l'entropie est élevée et plus ce qui parvient à l’esprit possède un certain degré de désordre, une élévation de l'entropie que seul le sommeil peut rétablir. Un robot laissé au repos aura tendance à baisser le niveau d'entropie de son système, simplement en baissant l'utilisation de ses divers composants, tandis que le contraire s'applique aux humains, l'on prive le cerveau de toute activité sensorielle et pourtant l,entropie va youjours en augmentant. Donc, contrairement à un ordinateur, l'entropie de l'esprit va toujours en croissant et ce jusqu'a ce que le someil, tout spécialement les rêves, la réduise. Et vous, par la suite vous etes en forme pour une autre journée. Ce que cette histoire d'entropie m'indique ces qu'une constante activité tant au niveau psychique que physique semble être en marche dans la tête des gens. (Je suis désolé je suis certain seulement dans mon cas, je n'ai jamais visité la tête de quelqu'un d'autre).

. Un humain n'est pas programmé et il est impossible que le cerveau procède par simple calcul de probabilité pour faire surgir des sensations et des actions telle la peur la volonté et la colère sans qu'il y soit un programmeur derrière, et je ne crois pas qu'il n'y en a un. À certains égards nous fonctionnons comme une machine, notre côté behavioriste si on veut, mais nous possédons aussi notre côté cognitivo comportemental, nos actions résultent de ce que l'on ressent et pour ressentir et agir en conséquence il doit il y avoir « acte de volonté ». Promenez-vous 15 secondes dans l'époque de votre vie préférée.

L'information (vos souvenirs), située dans votre cerveau, si on se fit à mon post original, possède toute les qualités de l'information (tautologie je sais...). Elle doit être décodée. Un support ne peut logiquement pas se décodé lui-même. Ce serait comme lire un blue-ray sans que personne l'écoute. Projetez un film au cinéma sans spectateurs. En d'autres termes, la mémoire étant contenue sur un support matériel qu'est le cerveau,elle nécessite un décodeur, que je pense être l'âme. Si nous ne possédions pas de décodeur telle l'âme ou que le cerveau se décodait lui-même (sa mémoire), nous serions comme le robot imaginé plus haut. Humain en apparence, mais artificiel côté conscience.

Donc, pour conclure cette nuit d'insomnie, je vais résumer. Il est évident avec le résonnement du robot que le cerveau n'est pas un superordinateur côté vitesse de calcul. Il est aussi évident que nous ne pourrons jamais produire une « sensation » au sens d'une action produite par un humain, tel une « volonté » artificielle (matériel si vous voulez). Nous « réagissons », à l'opposé du robot qui ne fait qu'agir, puisque tout ce qu'il fait n'est qu'une conséquence de l'état de sa programmation. Chez l'humain le comportement est une conséquence de ce qui manquera toujours à un robot : une vie intérieure. Prenez par exemple un toxicomane qui tente de s'abstenir, il prend la décision de s'abstenir malgré la forte envie de consommer. Il va contre son propre gré, ce qui prouve que quelque chose se produit à l'intérieur de lui.

De plus, le cerveau semble être le support de la mémoire et de tout ce que l'on peut ressentir. L'âme faisant office de décodeur, elle assiste au spectacle offert par les sens, les souvenirs, les espérances, les craintes, etc. Il est donc impossible de simuler le verbe « ressentir » et la mémoire elle, nécessite un décodeur, l'âme. Si j'ai tort le cerveau se décode lui-même et fait office de support et de décodeur, du coup retirant tout libre arbitre puisque s’il en va ainsi, nous ne sommes que comme ce robot du future, programmé et calculateur de probabilité sans la moindre vie intérieure. Mais j'en doute fort.

Donc, on revient sur le thème de l'âme qui « habite » le corps et qui n'est pas de la même substance. Et si la mémoire réside dans le cerveau sous forme de support matériel, j'émets l'hypothèse suivante : notre âme décode ce qu'elle reçoit du corps comme informations pour produire une activité psychique , ce ne sont pas des calculs de probabilité qui caractérise ce que vous êtes en tant que personne, votre moi, votre personnalité.

lennonslegacy
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 227
Localisation : 3ieme roche à partir du Soleil
Identité métaphysique : Organisme à base de carbone
Humeur : Agréablement Contagieuse
Date d'inscription : 23/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par Lila le Sam 31 Juil 2010 - 15:13

Une autre idée est que notre corps physique serait une "cristallisation", une "matérialisation" des autres corps. Il n'y a donc pas séparation entre les deux: les deux sont de même nature et découlant l'un de l'autre.


(sorry si quelqu'un l'a déjà dit plus haut: je ne fais que passer en vitesse, je viendrai relire ce fil à l'aise plus tard)

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par gaston21 le Mar 10 Avr 2012 - 16:49

Une histoire amusante..., ou comment revivre ses vies passées . Mais le voyage coûte très cher !
Et, chères dames, si vous êtes sensibles, ne plongez pas dans vos existences antérieures ! Vous découvrirez certainement que votre père vous a violée...Chacun n'a qu'une vie...Le spermato qui se démène sur l'ordre du Très-Haut, la vallée de larmes, puis le paradis ( ou l'enfer pour les mécréants du forum !)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par Jipé le Mar 10 Avr 2012 - 17:13

Voilà le genre typique de charlatan qui arrive à faire des ravages aussi bien psychologique que financier sur des personnes en état de faiblesse.
A l'exemple de Bernard Touchebeuf qui « s'est vu dans le ventre de sa mère, quand il n'était qu'un embryon » et qui a alors « aperçu une aiguille à tricoter ».
Le genre de régression ( rebirth ) qui fait croire que l'on peut revivre son accouchement, ou sa vie prénatale, voire sa/ses vie/s antérieure/s.
On rejoint là l'arnaque, l'attrape gogo...Cela mérite la prison et le remboursement des victimes !

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26375
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par lennonslegacy le Mar 10 Avr 2012 - 17:57

Le texte que j'ai écrit date d'un bon moment, mais je crois encore que si jamais notre âme, conscience, esprit whatever comment vous l'appelez existe, et bien la mémoire en est un phénomène physiologique. Et surtout je ne suis surtout pas scientologue et je crois que ce n'est que de l'arnaque que de remonter dans des souvenirs qui à première vue paraissent inexistant. D’ailleurs , nous pouvons inventer des souvenirs, et ça , il y a des gens qui en profitent. Bref, vies antérieures ou pas, je crois encore que la mémoire s'inscrit dans un support matériel, et vous faite bien de le mentionner, non seulement la mémoire peut-être défectueuse mais elle peux aussi jouer des tours.

lennonslegacy
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 227
Localisation : 3ieme roche à partir du Soleil
Identité métaphysique : Organisme à base de carbone
Humeur : Agréablement Contagieuse
Date d'inscription : 23/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par Sorcière le Mar 10 Avr 2012 - 18:52

Personnellement, je crois qu'il existe un lien entre nos vies passées, présente et future. Par contre, débourser de l'argent pour avoir acess a se genre de souvenir c'est prendre 99.99% de chance de ce faire escroqué.

De plus, pourquoi faire affaire avec ce genre de personne quand l'on peut arriver a faire tout ça sois même?

Sorcière
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1016
Localisation : Quebec
Identité métaphysique : Wicca
Humeur : le plus possitif possible
Date d'inscription : 15/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par Jipé le Mer 11 Avr 2012 - 9:42

L'erreur de certains "thérapeutes" est de croire que la notion de refoulement et du retour du refoulé serait une copie conforme. Mais la mémoire n'est pas reproductrice avec exactitude, c'est faux de le croire ainsi.
Nous n'avons pas toujours accès à la "vraie" mémoire mais nous recréons une séquence qui ressemble parfois peu à la réalité "historique".Il y a de nombreuses altérations, déformations de souvenirs, y compris dans des évènements marquants qu'on aurait pu croire indélébiles.
Notre mémoire est loin d'être fiable, la mémoire est plastique, malléable et reconstructrice. Elle se module selon notre état psychologique, en fonction d'abattement, de dépression, de peur (stupeur), de sidération, de situations traumatisantes. Certains états émotionnels particuliers peuvent également élaborer un faux souvenir.

C'est en cela ou les charlatans sont un véritable danger, ils peuvent en jouer, profiter de ces faiblesses et manipuler des "patients", plutôt "clients" dans ces cas-là.
Un maximum de précautions doivent être prise avant de consulter, et le mieux est de passer par des centres spécialisés ou des médecins hospitaliers qui adresseront les patients sur du personnel apte dans la pratique de l'hypnothérapie, par exemple, reconnu dans leur spécialité et "traçable"...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26375
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par JO le Mer 11 Avr 2012 - 10:08

La mémoire est une des propriétés de la matière . Tout impact, matériel ou psychique , "informerait" la matière qu'elle imprime. Nous sommes donc un "digest" de la mémoire du monde, mais, par bonheur, la remémoration est un processus aléatoire, qui réinvente le passé, vécu, imprimé, mais interprété pour l'actualiser dans la pensée-hôte
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par noureddine2 le Jeu 12 Avr 2012 - 23:13

moi , je vois une relation entre la téléportation quantique et l’âme .
énergie + information = matière
energie + âme = matière
chaque atome ou particule possède son propre âme .
donc , la téléportation quantique peut téléporter l’âme .
avatar
noureddine2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 462
Localisation : maroc
Identité métaphysique : science
Humeur : determniste
Date d'inscription : 16/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours sur l'existence de l'âme et sur l'absence de souvenirs de vies passées

Message par Golem le Sam 14 Avr 2012 - 15:54

Puis-je participer au discours sur l'existence de l'âme si je constate en moi la présence de souvenirs de vies passées ?

Cherchez-vous souvent dans votre mémoire, connaissez-vous des techniques et des disciplines méorielles, avez-vous deja tenté de retrouver les souvenirs d'avant votre naissance pour conclure que nous ne pouvons pas accéder à ce type d'information ?
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum