Une réalité irréelle

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Sebi le Jeu 7 Oct 2010 - 0:41

Pas tout lu, trop de coups de griffes et de queues de poissons.

Une envie de citer

MrSonge a écrit:
N'importe quoi !!! xD

D'abord, premier point, relisez Nietzsche.
Second point, essayez d'étudier un peu le bouddhisme et le communisme avant de parler, parce que dire que «le bouddhisme mène au communisme» c'est heu... raconter des âneries monumentales, si je puis dire.

Ou alors, c'est tout simplement un point de vue, une perspective sur la réalité... dont il faut s'approcher, pour la connaître, et qu'importe le dégoût s'il est présent.

avatar
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Sebi le Jeu 7 Oct 2010 - 0:47

A mon sens, la réalité est faite d'objets et il n'y a partout que des objets, de différentes tailles ceci dit. Pour prendre une image, il y aurait des cailloux et des grains de sable.

Les cailloux sont observables et quantifiables, tandis que les grains de sable ne le sont pas. "Dieu" ou "dragon" pourrait être vu comme des grains de sable, des objets que l'on ne peut observer, mais dont on peut observer l'impact sur le positionnement des cailloux.

Je suis réel, l'écran est réel, vous êtes réel... et le dragon est bel et bien là, au travers des trois.
avatar
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Tétraèdre le Jeu 7 Oct 2010 - 14:24

C'est comme la philosophie qui n'a pas pour but de dire la réalité souhaitable seulement ni la vérité mais a pour but de tout situer ce qui existe en bien ou en mal et en neutre .
Tandis que la théologie catholique et aussi la philosophie et la psychologie catholiques ont pour but d'indiquer la vérité seulement et de montrer ce que serait la réalité sans le mal donc sans les mauvaises utilisation de tout et de tous donc d'indiquer ce qui est bien essentiellement bien .
Dans ce sens le mensonge n'est pas le réel mais simplement une déformation du réel
avatar
Tétraèdre
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 692
Localisation : Montréal, Québec
Identité métaphysique : catholique
Humeur : mystique
Date d'inscription : 01/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par MrSonge le Jeu 7 Oct 2010 - 18:24

Ou alors, c'est tout simplement un point de vue, une perspective sur la réalité... dont il faut s'approcher, pour la connaître, et qu'importe le dégoût s'il est présent.
C'est un point de vue que j'ai approché en effet maintes fois dans ma vie, et je t'assure que je suis loin du dégoût. Il aurait plus du mépris de ma part, pour ce genre de stupidité, mais après tout là n'est pas la question.

C'est comme la philosophie qui n'a pas pour but de dire la réalité souhaitable seulement ni la vérité mais a pour but de tout situer ce qui existe en bien ou en mal et en neutre .
Que voilà une bien piètre idée de la philosophie !
La philosophie est là pour dire le «pourquoi» du monde, pas pour le situer sur une échelle de valeur. Son travail, justement, est placé au-delà du bien et du mal. La philosophie n'est pas la moral. Tandis que la théologie, elle, n'a pas réussi et ne réussira jamais à dépasser ce niveau pitoyable qu'est celui de la réflexion moralisatrice (quand on parle de spiritualité). C'est en quoi elle ne sera jamais l'égal de la philosophie, et que les seuls théologiens dont le travail mérite qu'on s'y arrête sont en fait des philosophes sans le savoir. L'inverse est possible aussi, il y a de nombreux philosophes sans intérêt qui ne sont que des prêtre déguisés, pataugeant dans des considérations morales tout en étant persuadé de faire de la philosophie.

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Tétraèdre le Ven 8 Oct 2010 - 14:59

C'est le but même de la philosophie ( Pluraliste et divisionniste ) de décrire la réalité existante sans nécessairement chercher la vérité . Tandis que l'unique théologie catholique ( unificatrice ) cherche la Vérité dans tous les mensonges de la philos psychos et physios
avatar
Tétraèdre
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 692
Localisation : Montréal, Québec
Identité métaphysique : catholique
Humeur : mystique
Date d'inscription : 01/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par casimir le Ven 8 Oct 2010 - 15:20

Chercher la Vérité dans le mensonge ?
Ainsi la Vérité ne pourrait se trouver qu'en prouvant le mensonge.
Bizarre que la Vérité ne puisse exister sans le mensonge ? dubitatif
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Sebi le Ven 8 Oct 2010 - 18:22

Qu'est la Vérité si ce n'est la réalité parfaitement exprimée? Elle peut alors être sans le mensonge, théoriquement, dans un monde parfaitement éclairé.

Le but de la philosophie me semble être la recherche de la sagesse, comme le terme l'indique. Il n'est pas toujours sage de se diriger vers la vérité... Par exemple, Icare y a perdu la vie.

Il me semble aussi que Nietzsche pourrait être considéré comme un théologien plutôt qu'un philosophe ou alors qu'il fut philosophe avant d'être théologien... Par delà le bien et le mal me semble être un but qui dépasse la philosophie et les "spiritualistes" aujourd'hui commentent plus "Dieu est mort" que "Au commencement"... même en Inde.

La théologie n'a pas échoué... Elle a plus d'emprise sur le monde que la philosophie et le chaos ne domine pas. Elle rebondit juste moins souvent et ne l'a pas fait depuis "longtemps" selon une perspective (trop) humaine, dirais-je.





avatar
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par MrSonge le Ven 8 Oct 2010 - 18:29

C'est le but même de la philosophie ( Pluraliste et divisionniste ) de décrire la réalité existante sans nécessairement chercher la vérité . Tandis que l'unique théologie catholique ( unificatrice ) cherche la Vérité dans tous les mensonges de la philos psychos et physios
Prouve-moi que la philo ment, et après on pourra discuter.
Je crois, moi que c'est ta majuscule à Vérité qui divise, que c'est la théologique qui divise, que c'est la vérité qui divise, que c'est la religion qui divise, que c'est le catholicisme (entre autres) qui divise.

Il me semble aussi que Nietzsche pourrait être considéré comme un théologien plutôt qu'un philosophe ou alors qu'il fut philosophe avant d'être théologien... Par delà le bien et le mal me semble être un but qui dépasse la philosophie et les "spiritualistes" aujourd'hui commentent plus "Dieu est mort" que "Au commencement"... même en Inde.
Je ne suis pas du tout d'accord.
Nietzsche est le plus philosophe de tous les philosophes, et il traitait lui-même Kant de «prêtre masqué». Nietzsche renie à chaque ligne de son œuvre, la théologie, la métaphysique et Dieu lui-même. Je dirais même que Nietzsche est le plus grand athéologien de tous les temps, sans doute. Tout théologien se doit d'accepter la transcendance et la métaphysique, deux concepts que Nietzsche déteste et déboulonne longuement dans ses œuvres.
Nietzsche est donc bien plutôt le Philosophe par excellence, celui qui ne peut faire de la philosophie que par opposition à la théologie.

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Sebi le Ven 8 Oct 2010 - 19:34

Soit, j'ai peu lu Nietzsche (J'ai trouvé Zarathoustra chiant, Par delà-le bien et le mal m'a donné l'impression d'entendre un frère et la Généalogie de la morale m'a semblé pertinent, même s'il manque un petit quelque chose de profondeur sur certains points ou une plus juste expression, à mon sens), tu as peut-être raison. Puis-je dire que c'est un incontournable de la théologie alors? rire

avatar
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par MrSonge le Ven 8 Oct 2010 - 19:49

Puis-je dire que c'est un incontournable de la théologie alors?
Pour tous ceux qui ont la sainte envie d'en être radicalement dégoûté (de la théologie), oui, très certainement ! ^^

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Sebi le Ven 8 Oct 2010 - 20:49

Si l'envie est sainte, n'est-elle pas fondée sur une amitié avec Dieu?
avatar
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par MrSonge le Ven 8 Oct 2010 - 21:37

Non, chez moi «sainte» était clairement et fondamentalement ironique, je le crains. ^^
Et il y avait aussi vaguement un ersatz de jeu de mot avec «saint(e)» et «sain».

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Sebi le Ven 8 Oct 2010 - 22:03

Moui, je m'en doutais. Je voulais découvrir sans trop avancer, c'est tout. C'est une façon comme une autre d'obtenir une vue sur le lac Wink

Sur ce, là n'est pas le sujet... et que celui qui ne m'a pas vu pêcher le premier se jette la pierre en relisant.

Avons-nous une emprise sur le réel si nous ne savons le définir?
avatar
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par virgule le Ven 8 Oct 2010 - 23:43

Les Bouddhistes disent( sans le savoir) fait le vide de bien et de mal et recommence sans fin dans l'illusion des réincarnations

Les catholiques disent fait le vide de mal et le plein de bien sans fin dans l'unique et finale résurrection vers le Souverain Bien
Salut tetra,

Juste une petite parenthese pour signifier une petite erreur de langage.
Si tu veux mettre en confrontation deux doctrines, il convient de les appeler réciproquement par leur nom.
Ainsi dans ton exemple, en face du bouddhisme, c'est le christianisme que tu dois citer, et non un sous produit de celui ci, le catholicisme.

Nietzsche renie à chaque ligne de son œuvre, la théologie, la métaphysique et Dieu lui-même. Je dirais même que Nietzsche est le plus grand athéologien de tous les temps, sans doute.
En vérité, mrsonge, je ne suis pas si sûr que nietzsche ait vraiment renié, aussi absolument que tu le supposes ce "Dieu lui même". Pour moi c'est plutôt l'idée que se font les hommes de la "Divinité" qu'il se refuse a accepter, car il en voit trop les limites et les perversions qui naissent dans l'ombre.
Même quand il dit dieu est mort, il ne le renie pas... c'est ça qui est fou chez lui, et avec un peu sensibilité il est facile de percevoir en nietzsche autre chose qu'un simple athée. C'est seulement entre les lignes qu'on peut voir en cet homme ce qui briller, et ce qu'il voulait épurer. C'est mon avis.

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par MrSonge le Ven 8 Oct 2010 - 23:46

Même quand il dit dieu est mort, il ne le renie pas... c'est ça qui est fou chez lui, et avec un peu sensibilité il est facile de percevoir en nietzsche autre chose qu'un simple athée. C'est seulement entre les lignes qu'on peut voir en cet homme ce qui briller, et ce qu'il voulait épurer.
Pas tout-à-fait d'accord, on peut trouver des lignes qui prouvent l'athéisme de Nietzsche. Je ne les ai pas sous la main mais je pourrais les retrouver à l'occasion.
Mais en revanche, même si j'aurais tendance à le penser, je n'ai jamais dit qu'il reniait le concept de Dieu. J'ai parlé de religion, de théologie, de transcendance, de métaphysique, mais Dieu lui-même, en effet, c'est beaucoup moins flagrant dans ses textes. On pourrait même aller jusqu'à douteux si l'on veut se cantonner aux interprétations «certaines» et évidentes, même si elles ne sont pas foule à propos de l'œuvre de Nietzsche.

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par virgule le Sam 9 Oct 2010 - 13:29

Salut mrsonge, je me permets de reprendre une des réponse que tu fais a tétra.
Ps: Je ne defends pas son point de vue que je trouve faussé.
mrsonge:
Prouve-moi que la philo ment, et après on pourra discuter.
La philo n'est pas menteuse car cela ne voudrait rien dire, mais ce que l'on en fait peut nous rendre dupe.
Cet art de la philosophie, c'est mon avis, n'est pas fait pour les petits théoricien de fortune qui pullulent ici bas, mais pour les esprits en quête d'une véritable authenticité, pour les hommes et les femmes qui ont le courage nécessaire pour accepter ce que la vérité pourrait faire d'eux; Eux seuls peuvent traverser la marée des duperies humaine naissant des philosophies, ou d'autres approches.


Je crois, moi que c'est ta majuscule à Vérité qui divise, que c'est la théologique qui divise, que c'est la vérité qui divise, que c'est la religion qui divise, que c'est le catholicisme (entre autres) qui divise.
Comment la vérité pourrait elle diviser?

Tandis que la théologie catholique et aussi la philosophie et la psychologie catholiques ont pour but d'indiquer la vérité seulement et de montrer ce que serait la réalité sans le mal donc sans les mauvaises utilisation de tout et de tous donc d'indiquer ce qui est bien essentiellement bien .
sourire amusé... vraiment!


virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par MrSonge le Sam 9 Oct 2010 - 14:11

La philo n'est pas menteuse car cela ne voudrait rien dire, mais ce que l'on en fait peut nous rendre dupe.
Oui, là je suis tout-à-fait d'accord. La philosophie n'est ni «bonne» ni «mauvaise» en soi, comme tout. Ce n'est que l'utilisation qu'on en fait qui peut varier.

Eux seuls peuvent traverser la marée des duperies humaine naissant des philosophies, ou d'autres approches.
Il faudrait alors s'entendre sur «des philosophies». Pour moi, justement, la vraie philosophie est ce qui permet, la seule chose qui permette de traverser «la marée des duperies humaines».

Comment la vérité pourrait elle diviser?
Comme Dieu, la vérité divise parce qu'elle n'existe pas. (La vérité ontologique du moins, hein, pas la vérité du genre : «Hier j'étais chez mon coiffeur» «Vous mentez !») Ce qui fait que de nombreux fous dangereux croient la détenir, et ils se forgent chacun la leur. Et une fois qu'ils se sont créé leur vérité, évidemment, ils n'ont de cesse que de l'imposer au monde entier. Manque de pot, parfois, le monde entier pullule d'autres vérité. Il faut donc au fou, décider de raser de la surface de la terre toutes ces vérités qui sont forcément fausses, pour imposer la sienne qui est forcément la seule vraie, puisqu'elle est vérité.

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Tétraèdre le Sam 9 Oct 2010 - 15:22

La philo décrit toutes les croyances peu importe qu'elles soient souhaitable ou pas souhaitable , la théologie catholique explique la vérité et englobe la physiologie la psychologie et la philosophie. Les croyances réincarnationistes( Bouddhisme hindouisme Nietches) sont de vulgaires mensonges philosophiques.
avatar
Tétraèdre
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 692
Localisation : Montréal, Québec
Identité métaphysique : catholique
Humeur : mystique
Date d'inscription : 01/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par MrSonge le Sam 9 Oct 2010 - 15:33

la théologie catholique explique la vérité
Prouve-le.

Les croyances réincarnationistes( Bouddhisme hindouisme Nietches) sont de vulgaires mensonges philosophiques.
Prouve-le. ^^

(Tu places Nietzsche du côté des réincarnationistes ??? 0.o Tu es sûr de l'avoir lu au moins une fois ?)

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Tétraèdre le Sam 9 Oct 2010 - 15:42

La réincarnation humaine n'existe pas sauf peut-être dans la nature ( minéraux végétaux animaux)
Seule la Résurrection humaine catholique existe depuis 2000 ans
Le premier ressuscité c'est Jésus
avatar
Tétraèdre
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 692
Localisation : Montréal, Québec
Identité métaphysique : catholique
Humeur : mystique
Date d'inscription : 01/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par MrSonge le Sam 9 Oct 2010 - 15:45

La réincarnation humaine n'existe pas sauf peut-être dans la nature ( minéraux végétaux animaux)
...
Prouve-le !

(Tu confonds réincarnation et résurrection. Encore une fois, est-tu sûr de bien maitriser tout ce dont tu parles ? -Nietzsche, Bouddhisme, hindouisme, j'ai l'impression que tu nages un peu...)

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Jipé le Sam 9 Oct 2010 - 15:47

Tétraèdre a écrit:La réincarnation humaine n'existe pas sauf peut-être dans la nature ( minéraux végétaux animaux)
Seule la Résurrection humaine catholique existe depuis 2000 ans
Le premier ressuscité c'est Jésus
et tu crois à ses conneries toi croule de rire il a décollé avec une fusée dans le cul tu penses ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26295
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Tétraèdre le Sam 9 Oct 2010 - 15:48

C,est à toi de prouver le contraire de ce que je dis concernant ces croyances. Je réitère tout ce que j'ai dis car je ne parle que de ce que je connais
avatar
Tétraèdre
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 692
Localisation : Montréal, Québec
Identité métaphysique : catholique
Humeur : mystique
Date d'inscription : 01/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Tétraèdre le Sam 9 Oct 2010 - 15:49

Vous ne faites qu'insulter car vous présentez votre ignorance
avatar
Tétraèdre
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 692
Localisation : Montréal, Québec
Identité métaphysique : catholique
Humeur : mystique
Date d'inscription : 01/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Jipé le Sam 9 Oct 2010 - 15:53

Tétraèdre a écrit:Vous ne faites qu'insulter car vous présentez votre ignorance
Mais arrête un peu de nous vendre ta soupe, elle est rance et tu n'y connais rien en plus !
Tu passes pour un simplet ici, tu t'en rends compte au moins ?
lol!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26295
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum