Une réalité irréelle

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Lila le Sam 4 Sep 2010 - 21:33

L’univers est-il créé à partir de rien (sous-entendu par la volonté de Dieu) ou alors s’est-il créé par lui-même à partir de la gravité ?
ok, mais la gravité, ce n'est déjà pas "rien"...

Je me demande parfois si la gravité ne serait pas de l'amour (=attraction qui permet la Vie).

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par casimir le Sam 4 Sep 2010 - 22:21

Bradou, il ne s'agit pas d'un effet de style ou d'une volonté de distinction personnelle.

L'essence est par nature immuable et permanente.
L'existance est par nature changeante et impermanente.
Ce sont les conventions.
Dans ce sens dire que dieu existe c'est lui attribuer une nature changeante et impermanente.

Libre à toi de l'entendre comme tu veux, mais le miracle de la convention qui consiterais à tout mélanger sous le même terme risque de nous transformer en schtroumpf.



avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par _bradou le Sam 4 Sep 2010 - 22:34

casimir a écrit:Bradou, il ne s'agit pas d'un effet de style ou d'une volonté de distinction personnelle.

L'essence est par nature immuable et permanente.
L'existance est par nature changeante et impermanente.
Ce sont les conventions.
Dans ce sens dire que dieu existe c'est lui attribuer une nature changeante et impermanente.

Libre à toi de l'entendre comme tu veux, mais le miracle de la convention qui consiterais à tout mélanger sous le même terme risque de nous transformer en schtroumpf.



Si l'essence Dieu existe, je dis Dieu existe.
Si l'essence Dieu n'existe pas, je dis Dieu n'existe pas.
J'ai toujours lu dans la presse, les livres, entendu à la télé, dire que Dieu existe ou n'existe pas par les plus grands intellectuels, penseurs et philosophes.
Cela ne veut nullement dire que l'essence c'est l'existence.
Molière avait déjà pourfendu les enculeurs de mouches de son temps
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par casimir le Sam 4 Sep 2010 - 22:57

Justement si on ne confondait pas, la question de l'existence ou l'inexistance de dieu ne se poserait même pas.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Half-moon le Dim 5 Sep 2010 - 1:52

Lila a écrit:Half-Moon

Il est un fait que nous construisons notre réalité à travers les informations que nous recevons par nos ( (6?) sens et par notre intellect. Mais il est vrai aussi qu'on sait qu'on n'est qu'un des milliards d'humains sur terre, et que si 9/10 perçoivent les couleurs +/- de la même façon, et qu'on a expliqué pourquoi les autres ne les perçoivent pas, on accepte cette "réalité commune", on l'intègre à nos propres expériences.

Nous y sommes conditionnés dès notre naissance: nos parents et nos proches nous apprennent à identifier ce qui nous entoure, nous l'expliquent, nous l'interprètent, nous trompent de bonne foi quand eux-même sont restés dans l'erreur.

Ce que nous percevons comme réalité est donc une oeuvre collective intégrée à une perception individuelle, où chacun peut déplacer la frontière entre les deux, la remettre en question...
Et quand on aime remettre en question, comme c'est mon cas, on se demande parfois où se placent réellement les limites, comme le suggère la question du fil.
justement Lila, mais la quantité ne fait pas la raison, comme le nombre de connaissances ne fait pas le talent... as-tu vu le film "the illusionist"? (rien n'est tel que nous le voyons)...

Half-moon
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 163
Localisation : Un bout de nuage
Identité métaphysique : Pensive
Humeur : Indifférent
Date d'inscription : 24/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Leleu le Dim 5 Sep 2010 - 2:01

Bonsoir Bernard
Dieu n’a pas créé l’univers !
Fallait-il attendre Hawking pour comprendre cela ?

L’univers en tant qu’existant est consécutif à la manifestation divine. C’est du moins ce que j’avais cru comprendre d’Aristote, de Thomas d’Aquin, de Bernard de Clairvaux, d’Erigène de Teilhard de Chardin… bref des philosophes métaphysiciens de tout temps.
Car de quoi nous dit-on que Dieu serait le Créateur sinon de sa propre Manifestation ? En tant qu’Essence comment voulez-vous qu’il puisse tout de go faire le ciel et la terre ?
Prenons l’analogie mathématique ou Dieu est le zéro. Les esprits trop simples nous disent que zéro = rien, cependant c’est de zéro qu’apparaît 1 preuve qu’il n’est pas rien.
Quesque 1 ? Zéro +. Mais zéro + quoi ? zéro + lui-même, ce que l’on appelle la Réflexion. Zéro se réfléchit et s’obtient 1 au miroir ; ce que l’on nomme Création, comprendre Manifestation extraite de son non-manifeste (zéro) !
C’est peut-être plus simple à comprendre comme çà qu’avec l’abstraction pure, cependant que c’est par le Ressentir que l’on peut approcher en vérité le prodige.
Voilà de zéro à 1 cette Faculté créatrice en cette Manifestation hors Temps, hors Espace, macrocosmique qui manifeste, je n’ai pas dit concrétise, la Faculté créatrice de sa source zéro dont on sait à partir de là qu’elle était tout sauf rien !
Ce qui est au début se retrouve tout au long, si 1 se différencie de zéro par réflexion de celui-ci, la réflexion, ce que l’on nomme Esprit, demeure l’énergie qui engendre la suite.
Le Macrocosme se Pense, se Réfléchit et se découvre en tant que Macro un Microcosme soit un intérieure à lui-même comme un second en lui, bien que lui tout autant. C’est çà le Fils si mal compris !
Comment évolue notre pensée à partir de son émergence si ce n’est par Réflexion ? Tout le monde sait çà il suffit de faire l’introspection, je ne dis pas la psychanalyse, de sa propre pensée : le Je, le Soi.
Maintenant que notre Sphère macrocosmique infinie (forcément infinie puisque hors temps, hors espace) connaît son Microcosme, son intérieur soit par le fait le Principe du fini, Dieu est achevé en ce sens que sa Création ou totale manifestation de son Essence est accomplie. C’est comme un premier coup de pédale, le processus est lancé. L’univers est une condensation du Microcosme sa conséquence, l’Abstrait se multiplie, se concrétise.
Alors je contrarie peut-être ceux qui pensent que tout est Dieu, que Dieu est partout, pourtant d’une certaine façon ils ont raison aussi, l’univers étant une conséquence divine et tout ceci se jouant en le Macrocosme… Cependant ce qui est en haut est en haut et tout ce qui est en bas est en bas (haut et bas étant des notions symboliques bien évidemment) ! On peut faire la séparation ou on peut ne pas la faire, ce qui ne faut pas perdre de vue c’est que si Dieu n’est pas créateur de l’univers pour autant l’univers comme conséquence existencielle ne pourrait exister sans l’Essence divine.
Ni Hawking par le fait !
La soirée fut fort arrosée, difficile d'écrire dans ces conditions.
fatigué ou marre de je vais me réfléchir dans mon sommeil !
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Half-moon le Dim 5 Sep 2010 - 2:03

JO a écrit:Bernard d'Espagnat, Frijof Capra, Ilya Prigogine, David Bohm physiciens et philosophes etc. ...
Ils sont nombreux à ne pas se contenter de traiter des sciences en techniciens mais en philosophes, Bulle .

Une personne atteinte d'Alzheimer n'a plus accès aux données de sa MEMOIRE , c'est pour ça qu'elle finit par en mourir . La perception n'est pas altérée, elle s'oublie au fur et à mesure .
intéressant JO, dans quel cas la perception est altérée ?
est elle altérée chez une personne qui ne répond aux règles du groupe ?
JO: je n'exclue aucune possibilité !

Half-moon
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 163
Localisation : Un bout de nuage
Identité métaphysique : Pensive
Humeur : Indifférent
Date d'inscription : 24/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Half-moon le Dim 5 Sep 2010 - 2:14

Prenons l’analogie mathématique ou Dieu est le zéro. Les esprits trop simples nous disent que zéro = rien, cependant c’est de zéro qu’apparaît 1 preuve qu’il n’est pas rien.
Quesque 1 ? Zéro +. Mais zéro + quoi ? zéro + lui-même, ce que l’on appelle la Réflexion. Zéro se réfléchit et s’obtient 1 au miroir ; ce que l’on nomme Création, comprendre Manifestation extraite de son non-manifeste (zéro) !
wow Leleu ! tu me fait rappeler à quelque chose, Lavoisier a dit: "rien ne se perd rien ne se créé tout se transforme" , alors en chimie les gaz dans un degré (je m'en souviens pas) se disparaissent... et expérimentalement ceci n'est pas encore démontré car les conditions sur la terre ne le permettent pas...

Half-moon
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 163
Localisation : Un bout de nuage
Identité métaphysique : Pensive
Humeur : Indifférent
Date d'inscription : 24/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par _dhmo le Dim 5 Sep 2010 - 6:06

Leleu a écrit: Prenons l’analogie mathématique ou Dieu est le zéro. Les esprits trop simples nous disent que zéro = rien, cependant c’est de zéro qu’apparaît 1 preuve qu’il n’est pas rien.
Quesque 1 ? Zéro +. Mais zéro + quoi ? zéro + lui-même, ce que l’on appelle la Réflexion. Zéro se réfléchit et s’obtient 1 au miroir ; ce que l’on nomme Création, comprendre Manifestation extraite de son non-manifeste (zéro) !

Je ne saisi pas ce que tu veux dire par réflexion. Et 0, en tant que nombre, si on veut l'appliquer à quelque chose de concret (pomme, charge, etc), et bien cela donne 0 pommes, charge nulle, etc. 0 En tant que nombre, c'est rien.
Écrit moi l'équation s'il te plaît.

_dhmo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 257
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par _dhmo le Dim 5 Sep 2010 - 6:12

Lila a écrit:
dhmo a écrit:En fait ce sont les électrons qui nous empêchent de passer au travers. Il forme un champ autour des atomes et rend la matière, d'une certaine manière, continue. Par contre, il faudrait que je vérifie si c'est un champ magnétique, un champ électrique ou un champ électromagnétique. Désolé je ne m'en souviens plus. dubitatif
C'est plutôt la force de liaison qui relie les atomes entre elles, d'ordre chimiques (covalentes, ioniques, ...) Il y a les liaisons fortes, et faibles. (merci, grâce à ta question, j'ai trouvé des explications intéressantes ICI )

Oui, je connais tout ça. Mais ces liaisons existent surtout à cause de l'électron et je disais champ, plus pour dire qu'on ne touche jamais réellement au véritable constituant de la matière. L'atome est fait d'un noyau et d'électrons, les électrons, peu importe leur nombres, n'est qu'une toute petite fraction de la masse de l'atome et pourtant, nous ne touchons jamais au noyau! Mais bon merci de me rappeler pour les liaisons.

_dhmo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 257
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Curare- le Dim 5 Sep 2010 - 15:40

Je fais 1 aparté
Et je demande à Bulle d'excuser mes attaques verbales à son encontre- Je ne le ferai plus-

Petite pensée du jour d'1 réalisateur français célèbre que j'écoutais dans la nuit dans la matin et qui disait ceci :

Avant : on vivait !
Aujourd'hui : on survit !

Avant : on riait !
Aujourd'hui : on ricane !

Et cette réalité là n'est pas irréelle-


Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 479
Localisation : --
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par casimir le Dim 5 Sep 2010 - 16:23

Leleu

C'est vraiment fractale comme démonstration, je n'ai pas tout saisi.

Autant la condensation du macrocosme au microcosme, qui réalise le soi, je peux l'entendre, sans certitude de l'avoir accompli à ce jour.

Autant la multiplication de l'abstrait, et sa concrétisation me semble encore bien confus.
Est-ce le début de la science-fiction ?


avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Curare- le Dim 5 Sep 2010 - 21:15

Leleu devra faire preuve de + de simplicité et de patience pour essayer de nous convaincre de l'inexistence de dieu ..

Sinon pour citer Kepler qui disait ceci :
Les merveilles de notre Univers... Peut-on en effet ,se demande -t-il, imaginer que Dieu, qui est un être parfait, puisse bâtir un monde non parfait... On voit bien donc que six planètes ne créent que cinq intervalles.

http://www.futura-sciences.com/fr/biographie/t/astronomie-3/d/kepler_236/

Casimir, la science fiction amorce la réalité irréelle pour devenir du concret -
Et là, doit on y voir cette formidable intuition humaine ..
Le 1er cheval cloné né en 2003..
Pourquoi pas ..Jules Verne a bien anticipé le voyage sous les eaux ..

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 479
Localisation : --
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Leleu le Lun 6 Sep 2010 - 0:20

Bonjour Dhmo.
Et 0, en tant que nombre, si on veut l'appliquer à quelque chose de concret (pomme, charge, etc), et bien cela donne 0 pommes, charge nulle, etc. 0 En tant que nombre, c'est rien.
Écrit moi l'équation s'il te plaît.
Je ne parle ni de quantité ni de poids, mon propos se situe sur du hors temps hors espace !
Zéro c’est le non manifeste.1 est le résultat d’une Réflexion pas celui d’une addition. Il s’agit de numérologie pas de comptabilité. La réflexion de l’Être (zéro) sur lui-même (mais que voulez-vous qu’il réfléchisse d’autre ?) fait : Je Suis celui qui Est. Alors il est Lui et la Conscience qu’il a de Lui soit zéro + 1. C’est sa Manifestation, Création de Lui-même.

Création veut dire Manifestation en métaphysique et non début puisque nous sommes hors temps ! Sous entendu par Manifestation que tout est depuis toujours et à jamais avant même qu’il ne soit manifeste (j’ai bien dit manifeste et non manifesté, nuance !). Inutile de vous dire pourquoi tant d’incompréhensions à la lecture de la Bible !

Vous comprendrez que je n’ai pas d’équation à vous proposer puisque nous sommes dans aucune forme de complexité mais seulement dans l’Origine, la terrible simplicité des jeux de l’Unité.

Je ne saisi pas ce que tu veux dire par réflexion.
Vous n’êtes pas autiste donc je ne vous croie pas.supercontent
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Leleu le Lun 6 Sep 2010 - 0:28

Salut Casimir.
C'est vraiment fractale comme démonstration,

Tout est en tout l’était déjà ! Rien de nouveau sous le soleil. Les mots changent les idées restent.

je n'ai pas tout saisi.
Moi non plus ! pette de rire
Vous m’auriez dit le contraire que je ne vous aurez pas cru.

Autant la condensation du macrocosme au microcosme, qui réalise le soi, je peux l'entendre
Ce n’est pas exactement çà. Que le macro puisse découvrir en son sein le micro, un Fils, n’est pas le fait d’une condensation mais de sa Conscience au moyen de la Réflexion. Le macro se mire en lui-même. Il faut du Temps et de l’Espace pour condenser or que nous sommes là avec le Fils qu’au principe du Temps.
C’est la conséquence qui à partir de cet état acquis, de cette manifestation, se condense et sera de l’Espace.

Autant la multiplication de l'abstrait, et sa concrétisation me semble encore bien confus.
Si vous comprenez ce que j’essaie de faire passer au-dessus vous avez la clef, les bottes de 7 lieues, la multiplication se fera d’elle-même. L’Être, sa Réflexion ou Conscience en action, sa Manifestation = un second en Lui-même. C’est le second qui par sa propre Réflexion se multiplie (Pour aller au Père vous passerez par moi) et densifie la Pensée en Unité Mère ou Immaculée conception (l’Ether ou selon les modernes la matière noire), le Concret. Les mondes (l’univers) n’apparaissent qu’à partir de là.
Il faudrait des pages pour parler correctement et dans le détail de tout cela et surtout des schémas car c’est avant tout de la géométrie mais nous touchons là aux limites d’un forum généraliste.No

Est-ce le début de la science-fiction ?
A vous en votre âme et conscience de savoir ce que c’est.
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Leleu le Lun 6 Sep 2010 - 0:30

Curare dit :
Leleu devra faire preuve de + de simplicité et de patience pour essayer de nous convaincre de l'inexistence de dieu ..
croule de rire
Les convictions s’acquièrent par soi-même sinon ce n’est au mieux qu’adhésions.
Quant à la simplicité c’est certainement la chose la plus difficile à atteindre tellement nous sommes complexés, euh… Je voulais dire complexes.
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Half-moon le Lun 6 Sep 2010 - 5:43

Ce que l’on appelle la Réflexion. Zéro se réfléchit et s’obtient 1 au miroir
Leleu, mais dans des conditions bien définies, sinon en absence de lumière peut-on parler d'une réflexion?

Half-moon
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 163
Localisation : Un bout de nuage
Identité métaphysique : Pensive
Humeur : Indifférent
Date d'inscription : 24/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par _dhmo le Lun 6 Sep 2010 - 8:03

Leleu a écrit: Il s’agit de numérologie pas de comptabilité.
Ah ok, j'ai cru pendant un instant que tu parlais de mathématique... Merci pour ta réponse.
Je ne saisi pas ce que tu veux dire par réflexion.
Vous n’êtes pas autiste donc je ne vous croie pas.supercontent
Eh bien tu devrais. Mais oublie, maintenant que je sais que c'est de la numérologie, je préfère éviter le sujet et laisser ceux qui sont interesser débattre avec toi.

_dhmo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 257
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Leleu le Lun 6 Sep 2010 - 9:51

Half~moon a écrit:
Ce que l’on appelle la Réflexion. Zéro se réfléchit et s’obtient 1 au miroir
Leleu, mais dans des conditions bien définies, sinon en absence de lumière peut-on parler d'une réflexion?
Il y a Lumière par Être.
Bien évidemment il ne s’agit pas de lumière physique mais lorsque l’on parle de Lumière d’Espace et de Temps il ne s’agit pas non plus de physique mais de Dimensions. Il s’agit donc de la Lumière d’Être en regard du non être qui ne peut-être sans quoi il n’y aurait rien et même pas rien fusse même le hasard bien évidemment. La Lumière est la Pensée. L’Être : je suis, je suis celui qui Est, c’est une affirmation. A quoi il se complète pour tout verbaliser de Lui : la Conscience qu’il se contient également en tant que Microcosme intérieure. Je suis celui qui Est la Manifestation de l’Être. Le miroir est complet qui retourne à son Origine. C’est l’ouroboros de l’énergie développée par ce jeux de Conscience, de Pensée, qui multiplie et densifie la Pensée en substance et la substance en éléments et les éléments en "solides". Le concret est de la Pensée densifiée par dimensionnement en Temps et Espace, l’Espace en Espace-temps puis en espace et en temps (le notre celui-là). Comme un jeu de pliage, c’est de la géométrie.
Les nombres avant d’être de l’arithmétique comptable sont actes d’esprit, de la mathématique, de la spéculation philosophique : le Point, la courbe, la droite, pour finir au cube : une progression de conscience vers l’existence. Idem pour le langage : le son, les cris, les phonèmes, les concepts et les mots pour le dire : Je suis donc il Est !
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par bernard1933 le Lun 6 Sep 2010 - 10:21

Leleu, tu planes tellement haut que mon ULM a décroché...Je me demande s' il y a encore là-haut des gars du forum qui " tiennent " l' air...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Jipé le Lun 6 Sep 2010 - 10:51

bernard1933 a écrit:Leleu, tu planes tellement haut que mon ULM a décroché...Je me demande s' il y a encore là-haut des gars du forum qui " tiennent " l' air...
Bernard,
c'est le privilège des initiés ça ! rire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25512
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par _athéesouhaits le Lun 6 Sep 2010 - 11:53

bernard1933 a écrit:Leleu, tu planes tellement haut que mon ULM a décroché...Je me demande s' il y a encore là-haut des gars du forum qui " tiennent " l' air...
mon parachute s'est mis en vrille!!!
à l'aide!!!!

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par _bradou le Lun 6 Sep 2010 - 14:03

Leleu a écrit:
Prenons l’analogie mathématique ou Dieu est le zéro. Les esprits trop simples nous disent que zéro = rien, cependant c’est de zéro qu’apparaît 1 preuve qu’il n’est pas rien.
Quesque 1 ? Zéro +. Mais zéro + quoi ? zéro + lui-même, ce que l’on appelle la Réflexion. Zéro se réfléchit et s’obtient 1 au miroir ; ce que l’on nomme Création, comprendre Manifestation extraite de son non-manifeste (zéro) !

C'est pourtant simple!
Supposons un forumiste nul ou, mieux, invisible, donc assimilable à zéro ou au non-manifeste.
Il suffit de l'exposer aux rayons X pour que, Ô miracle, apparaisse son squelette, manifestation extraite de son non-manifeste.

Non, plus sérieusement.
Sans le O, origine des coordonnées d'un axe orthonormé, il est impossible de planter 1 sur l'axe des abscisses ou des ordonnées.
C'est simple, n'est-ce pas? C'est ce que le peuple dans la manifestation de son intelligence non-manifeste appelle l'enculage de mouches.
C'est aussi après avoir lu un truc pareil dans mes cahiers que mon papa a été un jour fiche deux bonnes claques au prof
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Curare- le Lun 6 Sep 2010 - 19:22

Réalité Irréelle

De Cet Esprit concupiscent
Nous n'avions pas tous ce talent
Et nous nous livrions tous hagards
sans se moquer de ses égards
Ments- au jeu d'esprit du Sieur Leleu
Lui se moquait sacré Bazar
De cette horde bernée de neuneus


J'ai mis 1 plombe pour écrire cette connerie
Alors imaginez le cerveau rempli de de neurones véhiculant
son intelligence fulgurante ..
Je retourne faire la vaisselle !

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 479
Localisation : --
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une réalité irréelle

Message par Invité le Lun 6 Sep 2010 - 19:40

Un truc qui me fait toujours marrer, c’est de voir des gus venir sur un forum Métaphysique et s’étonner d’y trouver des discussions de …… Métaphysique !!??

Vous voudriez y voir quoi comme discussions ? Le genre que l’on trouve dans « Gala » et « Voici » ? lol!


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum