Le son créateur

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le son créateur

Message par Lila le Lun 6 Sep 2010 - 20:15

Le Verbe créateur...

Il y a sans doute du vrai dans cette vieille phrase biblique


Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par Curare- le Lun 6 Sep 2010 - 22:21

Je me suis mise à osciller devant l'écran dis donc ..
Je ne vais pas tomber enceinte au moins d'avoir vu ce truc, doux Jésus!

Bah je l'appellerai Jean-Baptiste, c'est 1 joli prénom ..

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 479
Localisation : --
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par JO le Mar 7 Sep 2010 - 8:12

non disponible, ton image .
Le son créateur engendre des ondes , cérébrales et matérielles ... Il émeut aussi nos coeurs . Divine musique ...

JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22024
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par Leleu le Mar 7 Sep 2010 - 9:32

C’est gentil ce que l’on voit mais je ne suis pas très certain de sa véracité. C’est en temps réel ?
L’univers émet un son. Le son est important dans la cohérence du tout. Si en esprit la Réflexion est créatrice dans l’espace et le temps c’est le son qui fait écho. D’où que l’on prête au Christ des répétitions genre en Vérité en Vérité.
Tout le monde connaît le Aeiou, le om en orient, au pouvoir d’ouvrir les Plans d’où sont tirés les psaumes et les chants grégoriens.
Dieu possède-t-il une fréquence ? Uniquement la Pensée. Le son n’existe qu’à partir de l’espace il ne peut y avoir de son sans mouvement.

Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par Lila le Mar 7 Sep 2010 - 9:49

JO a écrit:non disponible, ton image .
copie/colle ceci http://www.youtube.com/v/nO0bSSXmr1A
leleu a écrit:C’est gentil ce que l’on voit mais je ne suis pas très certain de sa véracité. C’est en temps réel ?
je n'en sais rien, mais le moins que l'on puisse dire, c'est que l'expérience serait facile à reproduire...

Le son étant des ondes concentriques communiquées à l'air, il faut sans doute 4 haut parleurs placés en carré pour arriver à ce résultat. C'est très plausible, il me semble.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par bernard1933 le Mar 7 Sep 2010 - 10:52

Extrêmement curieux, surtout les changements brusques dans les formes.
Je reste dubitatif . Un bon matheux devrait pouvoir traduire tout ça en équations, puisque les facteurs à prendre en compte sont peu nombreux .

bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par Lila le Mar 7 Sep 2010 - 11:37

pas besoin d'équation, je pense.

Si tu traces des cercles concentriques, 4 fois, et que tu fais interférer 4 séries dessinées à intervalle semblable, tu obtiendras ces dessins.

En augmentant la fréquence, tu rapproches les cercles concentriques, donc le dessin évolue.

Le son étant de l'air comprimé, il est logique que les petits objets soient influencés: il se grouperont le long de ces lignes.

Prend un compas et essaye ! Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par Millenium le Mar 7 Sep 2010 - 13:48

Voici une vidéo du même principe ,avec une expérience plus simple à réaliser.
http://www.youtube.com/watch?v=JgKzx3tZ59A&feature=related


Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Age : 38
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par Lila le Mar 7 Sep 2010 - 14:12

C'est très chouette ! Et en affichant ton lien, on trouve encore plein d'autres expériences ! Mais pour les oreilles, c'est pénible...

Aloooors, on en déduit quoi ?

Un scientifique pourra compléter/contredire ma déduction ? Pour moi, cela montre qu'une onde se propageant dans un milieu compatible, produit des formes, qui se maintiennent tant que l'onde est maintenue.

Par contre, la suite ne plaira sans doute pas à notre amie Bulle, mais je sais qu'elle est capable de supporter des idées qui lui semblent farfelues Wink

Je reviens à cette notion biblique de "Verbe créateur", de Dieu qui donne à Adam "le pouvoir de NOMMER toutes choses", la cosmogonie hindoue qui explique que notre pensée contribue à créer notre univers par interférence...

OK, ce n'est en aucun cas une "preuve scientifique" de quoi que ce soit, mais je trouve le rapprochement plus qu'intéressant...

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par tango le Mar 7 Sep 2010 - 23:02

Le son est vibration
sans le support de l' air il n' y a pas de son.
Ses expériences disent que c' est le son, mais il s'agit de vibrations.
On peut faire la même chose en faisant vibrer le support en silence, dans le vide.
Ce sont des effets de résonances qui amplifient ou diminuent les vibrations.
L' interrogation est toujours là, il n' est pas impossible que ce soient des mises en phases d' énergies vibratoires qui coaguleraient.
En continuant à délirer, on pourrait supposer aussi que ce que nous voyons se limite a ce qui serait en phase avec notre compatibilité vibratoire. Et de même pour nos cinq sens. Il serait même possible que notre imagination soit la coagulation de vibrations d'émetteurs qui échapperaient à nos sens. Sans vouloir vous faire vibrer dans le délire, il serait sage de se calmer.

tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par JO le Mer 8 Sep 2010 - 7:23

Ces considérations étayeraient l'hypothèse d'un "créateur"-émetteur de son, demandant nécessairement un "milieu" préalable, pour que la vibration soit créatrice

JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22024
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par tango le Mer 8 Sep 2010 - 8:53

JO
Je ne vois pas comment une chose unique se génèrerait elle même.
Et même à supposer que ce soit le cas, il lui aura bien fallu l' impulsion de le faire.

Il me semble bien qu' il faut nécessairement au moins 2 choses pour en faire 1.

La trilogie me semble de plus en plus universelle.

tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par bernard1933 le Mer 8 Sep 2010 - 10:08

tango, intéressant ce que tu écris . Il y a un rapport certain entre les fréquences de vibration et les formes qui se dessinent . Et je pense que le phénomène a déjà été mis en équations . Avis aux matheux du forum .
L' érosion de mon cerveau fait que le brouillard s' y installe...

bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par tango le Mer 8 Sep 2010 - 10:42

Bernard a écrit:
L' érosion de mon cerveau fait que le brouillard s' y installe...
laisses vibrer ton cerveau en phase avec ce qu' il observe...Le brouillard matérialisera les équations par sa coagulation.

tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par tango le Mer 8 Sep 2010 - 11:41

En fait ce qui se passe dans les images de la plaque qui vibre, c'est qu' au milieu on donne des coups répétés qui font vibrer le centre. Chaque coup fait se soulever le centre de la plaque, et comme la plaque a une résistance, le soulèvement se propage. Plus on s' éloigne du centre et moins il y a de soulèvement.
Si le sable était réparti uniformément, et qu'il n' y avait qu' un coup, le sable se soulèverait beaucoup plus au centre, et retomberait aléatoirement. Ainsi le centre serait le point le plus dégarni de sable.
Ce qui se passe c' est que la plaque, après son soulèvement, et à cause de son élasticité, récupère sa position première. Il en va ainsi pour chacun de ses points.
Chaque soulèvement se propage jusqu' au bout de la plaque, et là, l' inertie de la plaque étant au plus faible, il y a un effet d'écho. Ainsi il y a un retour de soulèvement qui va venir contrarier les nouveaux soulèvements.
Si la plaque était ronde, on ne pourrait coaguler que des cercles concentriques.
Comme la plaque est carrée , l' effet de résonance et la coagulation peut se comprendre. C'est aux endroits où l' onde d'aller et l' onde de retour se contrarient qu' il y a immobilité et que le sable se dépose.
L' équation est posable en tenant compte =
de la force des coups (en maintenant une variation régulière pour que l' observation nous soit sensible)
de la vitesse de propagation du soulèvement, (selon la nature et l' épaisseur de la plaque)
de la longueur a parcourir pour atteindre le bord et pour revenir en chaque point,
du temps régulier qui sépare chaque coup (période)
En fait le son émis n' est pas à l' origine du phénomène observé, il n'est que le résultat des coups.
Un coup fait vibrer la plaque qui donne une pression à l' air qui se propage jusqu'à notre tympan.
Si la vibration qui arrive à notre oreille est trop rapide ou trop lente ou trop faible, nous n' entendons pas de son.
Ainsi le son n' est qu' une parcelle des vibrations.
Il serait plus vrai de dire que ce sont les vibrations qui seraient créateurs. Tout en réalisant que beaucoup de vibrations n' excitent pas nos oreilles.

tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par Leleu le Jeu 9 Sep 2010 - 0:42

Salut Tango.
Je ne vois pas comment une chose unique se génèrerait elle même.
Et même à supposer que ce soit le cas, il lui aura bien fallu l' impulsion de le faire.
Il me semble bien qu' il faut nécessairement au moins 2 choses pour en faire 1.

La seule "chose" unique qui se génère elle-même est Dieu. Encore que dire se "génère" pour Dieu est faux puisqu’il n’est pas soumis au temps. Dieu est Créateur de lui-même hors Temps, hors Espace.
Il ne lui faut pour çà aucune impulsion extérieure puisque Absolu. L’Être est ou pas.
Il se manifeste à lui-même par le seul moyen de sa Pensée. Par Réflexion de sa Pensée il fait 2 avec lui-même.
La Création, ou conséquence existentielle de l’essence est duelle par le seul fait que l’existence est relative à l’essence, la Création au Créateur. Le relatif génère sa propre multiplication (son autonomie intérieure) par + et - : impulsion/réaction, anode/cathode que nous connaissons pour finir sous la forme de mâle et femelle.

Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par Magnus le Jeu 9 Sep 2010 - 1:08

Salut Leleu,
Dieu est Créateur de lui-même
Est-ce que ça "colle" avec le "engendré, non pas créé" du Credo chrétien ?

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.

Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23424
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par JO le Jeu 9 Sep 2010 - 8:19

Dieu est pensée, donc mouvement , au sein d'une Matière primordiale et il s'engendre lui-même, comme le tourbillon d'eau dans un siphon ... Je ne vois pas comment sortir, intelligiblement de ce problême oeuf/poule : le dualisme est constitutif de l'origine du monde. Mais pas au sens manichéen: bien / mal, mais pensée-mouvement / matière primordiale .Enfin: j'en suis là!

JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22024
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par Leleu le Jeu 9 Sep 2010 - 8:32

Magnus a écrit:Salut Leleu,
Dieu est Créateur de lui-même
Est-ce que ça "colle" avec le "engendré, non pas créé" du Credo chrétien ?
Bonjour Magnus.

"Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles…"
Le Credo parle du Christ en ces termes et non de Dieu. C’est le Fils qui est engendré pas le Père ! Le Fils c’est le microcosme, le "contenu" du macro paternel.
Dieu se révèle de Lui-même, par Lui-même sans distinction de centre et de pourtour (Absolu) puis Découvre, engendre (Infiniment) en son propre sein son contenant ou Architecture de lui-même.
Le Credo est un condensé parfait de la descente métaphysique. L’aspect gigogne des plans y est parfaitement perceptible si l’on cesse le répétitif de la litanie et que l’on se met à consciencialiser ce que l’on dit. Sortir des églises qui ne sont justement pas "une".

Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par Leleu le Jeu 9 Sep 2010 - 8:40

JO a écrit:Dieu est pensée, donc mouvement , au sein d'une Matière primordiale et il s'engendre lui-même, comme le tourbillon d'eau dans un siphon ... Je ne vois pas comment sortir, intelligiblement de ce problême oeuf/poule : le dualisme est constitutif de l'origine du monde. Mais pas au sens manichéen: bien / mal, mais pensée-mouvement / matière primordiale .Enfin: j'en suis là!
Si Dieu est dans une "matière primordiale" il n’est pas Dieu ! C’est cette matière primordiale, comme son nom voudrait l’indiquer, qui le serait !
lol!

Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par tango le Jeu 9 Sep 2010 - 9:35

Leleu bonjour
je vois que tu as bien approfondi certains sujets, jusqu'à peut-être toucher le vide.
Tu semblerais avoir touché le "savoir", sans pour autant pouvoir le dire et le rendre compréhensif.
Quand on touche le vide, il se remplit d' un coup.
C'est comme si le grand miroir de la connaissance tombait du ciel et se fracassait au sol, et que l'on ne puisse ramasser que quelques fragments.
Au delà de tes mots, je regarde l' articulation des idées que tu soulèves, et j' y retrouve un reflet de ce qui par essence ne peut se décrire par les mots. Les mots ne pouvant être que réducteurs, parce que déjà issus de la fragmentation.
Sans vouloir "pinailler" sur le sens de chaque mot, il me semble qu' il n' est plus possible, à ce niveau de prise de conscience, d' utiliser un mot sans accepter les contradictions qu' il puisse contenir.
Ainsi le mot "Dieu" ne peut être recevable dans la compréhension, qu' en acceptant d' intégrer l' articulation de la pensée trilogique. Ainsi quand on dit "Dieu", il est ce qu'il est, mais il contient aussi tout ce qu'il n' est pas. Il n' est plus possible de faire abstraction de l' abstraction qu' on ait pratiqué.
On recherche le "un" originel, mais cet objectif est un postulat qu' on a posé arbitrairement. Le "un" est déjà une conception fragmentaire. Parce que lorsqu'on dit "un", on oublie l'abstraction que l'on fait de tout ce que ne serait pas le "un".
Le "un" unique sans rien d' autre autour ne peut pas être.
Le 1 est 3. Ce qu'il est, ce qu'il n'est pas, et, ce qu'il y a entre les deux.

Je te remercie de m' inciter à t' écrire. Comme si c'était ton incitation qui écrivait.....
en toute maladresse d' expression verbale......

tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par JO le Jeu 9 Sep 2010 - 9:43

c'est un débat passionnant : le Un, posé est déjà deux : un et non/un
C'est pour ça que la bible commence par Beth, pour évoquer l'origine, et pas par aleph . Avant que Dieu crée, il est tohu/bohu et la/Parole-Dieu dit = trois (Pensée-matière-création) multiple splendeur ...

JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22024
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par tango le Jeu 9 Sep 2010 - 9:59

JO
Je vois que tu as ramassé aussi un petit morceau du miroir.
Fais gaffe il a des bords tranchants, et certains vont vouloir te l' arracher des mains.
Ne le retiens pas, tu risquerais de te couper.

tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par Leleu le Jeu 9 Sep 2010 - 10:58

Salut Tango.
Je ne vous répondrez pas par le menu cela serait trop long et puis je ne suis pas certain de tout comprendre de ce que vous dites.
Vite fait sur le "vide". Pour moi le vide ne peut exister que si il y a du plein c’est une conception dualitaire qui à sa place dans le relatif pas dans l’absolu. L’Être Dieu Est, sans quoi il n’y aurait rien, même pas rien qui est déjà quelque chose. Ni plein, ni vide, il Est.
Le nom Dieu est là pour signifier cet Innommable, cet Imprononçable.

Les mots ne pouvant être que réducteurs, parce que déjà issus de la fragmentation.
Faut-il s’en mortifier ? Qu’avons-nous d’autre à dire que ce que notre fragmentation humaine permet ? Nous sommes Homme avec les mots pour le dire ! De qui de quoi voudriez-vous avoir le langage ? de Dieu ? Mais nous l’avons, n’en déplaise aux intégrismes décharnés, puisque nous le pensons, le nommons. Croyez-vous que ceux qui ne parlent pas notre langue pensent moins bien que nous ? Non bien sûr, alors idem pour l’Homme en général par ses mots, il pense aussi bien que ce que l’on pourrait imaginer que pensent des plans supérieurs. Toujours la culpabilité d’une présupposée faute que nous n’avons pas commise puisque nous sommes nés Homme pour le pire certes, mais aussi pour le meilleur. Si l’on veut "croire" en Dieu ne faudrait-il pas commencer par croire en Soi, en l’Homme ? La modestie n’est pas de se flageller y compris mentalement tout au contraire, mais de s’affirmer dans sa dimension, toute sa dimension mais seulement sa dimension !

Ainsi le mot "Dieu" ne peut être recevable dans la compréhension, qu’en acceptant d’intégrer l’articulation de la pensée trilogique.
Je vous ai répondu plus haut sur le nom de Dieu. Par "pensée trilogique" vous évoquez je pense la tridimensionnalité. Vous avez raison de parler d’articulation, c’est de çà précisément dont il s’agit. Articulation, prononciation du Verbe de l’Être, conjugaison du verbe être : Être, je Suis, je Suis celui qui Est. Voyez que nos mots pour le dire disent bien ce qu’il y a à dire encore faut-il oser en user, ce qui est notre droit mais aussi notre devoir.

Bien à vous.

Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son créateur

Message par tango le Jeu 9 Sep 2010 - 11:39

Leleu
je vois qu' il y a de la consistance dans ce que tu dis.
Bien que l' imprononçable ne puisse se prononcer, je peux voir au travers de ce que tu dis un reflet, mais je ne peux pas voir comme toi.
Si je peux me permettre de tenter de faire refléter le reflet que tu m' envoies......
Pour moi le vide ne peut exister que si il y a du plein c’est une conception dualitaire qui à sa place dans le relatif pas dans l’absolu.
C'est en le touchant qu' on obtiens la certitude. On apprends que le vide est plein, que le plein est vide, et qu' il n' y a plus de contradictions.
Si on sait que les contradictions ne sont pas contradictoires, on peut utiliser le mot "Dieu".
Mais si celui qui le lit n'accepte pas les contradictions il ne comprendra pas le mot "Dieu".
Voyez que nos mots pour le dire disent bien ce qu’il y a à dire encore faut-il oser en user, ce qui est notre droit mais aussi notre devoir.
Les mots disent quelque chose à celui qui les prononce, mais les mots ne disent pas exactement la même chose à celui qui les entends.
Je suis d' accord avec toi quand tu dis "notre devoir", mais cela ne pourra être qu' une tentative d' exprimer l' inexprimable.
L' auditeur ne pouvant entendre que ce qu' il peut entendre.
Il est évident que si nous avons des effets de "résonance/raisonance", nous ne pourrons que grandir ensembles.

tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum