Yi King, ou livre des mutations

Page 3 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant

Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par cana le Mer 19 Déc 2012 - 21:46

Telemaque a écrit:

c'est Magistralement Vrai. On apprends que de ses erreurs..
Beaucoup d'informations dans les réponses de ce post...Faire le tri...puis répondre plus tard je ferais
merci pour ce partage soutenir
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Age : 48
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par Telemaque le Mer 19 Déc 2012 - 22:55

Hello Jipé

Jipé a écrit:J'aime bien que les choses dites soient précises...Or, il me semble que tu reportes des éléments qui ne sont peut-être pas vrais, réels, mais simplement qui partent de ce fameux postulat dont je parle.

Qui d'autre que toi peut répondre à tes interrogations ?
Ceux qui ont un savoir qui est prouvé et non contesté, je n'ai pas personnellement la science infuse...Toi oui ?


    S'il est bon d'être modeste, mieux vaut l'accepter !

    Reste à chacun un pas l'un vers l'autre pour éliminer les sources d'un désaccord
    inconciliable avec la suite à donner à cet échange où il est conseillé de revenir
    sur ses malentendus et de corriger quelque chose pour conclure ou rompre de nouveaux accords.

    Être attentif c'est voir le nouveau dans ce que l'on a toujours vu.

    Désolé, si par inattention, je ne perçois pas la problématique du postulat que tu exposes si ce n'est qu'en relation
    avec des mots, des idées qui demeurent libres de ne point refléter la réalité, malgré le fait
    que j'ai pris soin de définir la portée des termes que j'utilise dans cet échange dès mon premier message.

    L'oeil peut-il se voir lui-même ?

    Quand bien même les idées deviennent alphabet de la lumière et la lumière alphabet de l'infini,
    comme la question reste, au milieu de ces conditions, d'aborder le langage par formes, car nous ne nous rendons
    bientôt plus compte combien nous sommes habitués à communiquer sur le plan mental, avec des mots,
    sans pour autant les relier aux quatre images dont parle le livre des transformations,
    qui par excellence traite du langage par formes de retour au coeur des choses et au coeur de toute paix.

    Il n'est pas dans mes habitudes de feindre d'ignorer que les choses ont un dedans.

    De même, et jusqu'à preuve du contraire, les yeux ne sont pas faits
    que pour voir les objets mais aussi les énergies qui les relient.

    Si bien que ce n'est ni à toi, ni à moi que s'adressent ces mots mais au même qui réside en chacun.

    Quelle indécision insoluble réside dans l'Illimité ?

    Tant que l'on recherche une comparaison entre toi et moi, seul l'incomparable échappe
    à cette comparaison dont le sujet, le verbe, l'objet est moi, moi, moi, ce qui dans un hexagramme
    correspond à la position du trigramme inférieur, si le yi king reste bien ici et en dernière analyse,
    au centre ce thème de discussion initialement abordé.

Bonne suite et souriante soirée

Telemaque
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 165
Localisation : Paris
Identité métaphysique : M.A.O
Humeur : comme un chant d'oiseau
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par Telemaque le Jeu 20 Déc 2012 - 0:59

Voici enfin, en correspondance avec les 64 hexagrammes du yi king, une rapide synthèse des 16 types de l’indicateur Jungien MBTI



Bonne suite et souriante journée

Telemaque
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 165
Localisation : Paris
Identité métaphysique : M.A.O
Humeur : comme un chant d'oiseau
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par JO le Jeu 20 Déc 2012 - 7:59

Intéressant mais impossible à utiliser dans un forum de discussion à visée ouvertement zététicienne . Le Livre des transformations demande, pour être reçu, une intuition solitaire ouverte à la compréhension d'un problême individuel . Le tirage fait lever un sens personnel, impropre à l'examen scientifique . C'est comme vouloir analyser Mozart, à partir d' un solfège .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22700
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par Jipé le Jeu 20 Déc 2012 - 8:53

Ce genre de tableau ne sert qu' à convaincre des convaincus d'avance...Complètement subjectif, sans fondement, basé sur du vent, croyance, ésotérisme. C'est un support qui peut servir à une forme de manipulation mentale, on peut l'employer peut-être dans de bonnes intentions, mais aussi dans de mauvaises, tout dépendra du manipulateur...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26095
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par JO le Jeu 20 Déc 2012 - 9:13

Mais il s'agit seulement de l'employer pour soi, dans le cadre d'une réflexion personnelle .
Convaincus d'avance sont les gens qui ne prennent pas la peine de savoir de quoi il s'agit et jugent a priori d'un sujet dont ils ignorent tout .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22700
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par Jipé le Jeu 20 Déc 2012 - 9:29

JO a écrit:Mais il s'agit seulement de l'employer pour soi, dans le cadre d'une réflexion personnelle .
Convaincus d'avance sont les gens qui ne prennent pas la peine de savoir de quoi il s'agit et jugent a priori d'un sujet dont ils ignorent tout .
Employer pour soi ?? Alors pourquoi tartiner le forum de ces tableaux ? N'est-ce pas pour les diffuser afin de les faire connaître à un grand nombre de personnes, pour en parler ? Une contradiction de plus... dubitatif

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26095
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par Telemaque le Jeu 20 Déc 2012 - 9:33

Bonjour Jo

JO a écrit:Intéressant mais impossible à utiliser dans un forum de discussion à visée ouvertement zététicienne . Le Livre des transformations demande, pour être reçu, une intuition solitaire ouverte à la compréhension d'un problême individuel . Le tirage fait lever un sens personnel, impropre à l'examen scientifique . C'est comme vouloir analyser Mozart, à partir d' un solfège .

    Ce n'est pas une excuse. Faut-lui dire à la zététique que le yi king n'est pas seulement divinatoire.
    Utiliser les chiffres arabes n'implique pas d'épouser l'islam, c'est la même chose avec le yi king.

    Le yi king est un traité complet de théorie et pratique musicale.
    La relation entre yi king et acupuncture est indiscutable,
    tout comme celle avec les arts martiaux, le jeu des échecs,
    l'écriture chinoise, le taoisme, le bouddhisme, le zen.

    Le yi king est le seul système philosophique qui ait produit
    une écriture comprise et pratiquée aujourd'hui par plus de la moitié de l'humanité.
    le yi king est construit sur la même logique que le code génétique.

    Le yi king constitue la grammaire du tao.
    C'est en étudiant le yi king que Leibnitz a découvert le système binaire
    à la base des systèmes informatiques.

    Pour étudier le yi king, le yi king est mieux placé que la zététique.

    Le yi king n'a rien à voir avec la zététique.
    La zététique utilse le yi king à l'insu de son plein gré puisqu'elle produit
    des raisonnememts à base de syllogismes.

    Les syllogismes sont basés sur la même logique que celle du code génétique,
    tout comme le yi king.

    Le fait d'affirmer cela me pousse probablement vers la sortie.

    La zététique considère comme un signe de haute naissance que d'avancer à cloche-pied.

    Il est temps d'apprendre à travailler en incluant plutôt qu'en excluant.

    La zététique se comporte comme un maitre-nageur de salon qui vous persuade
    que vous pouvez apprendre à nager et nager sans quitter le siège de votre salon.

    La zététique ne concerne que le langage de bon ton des conversations de salon.

    Je n'imagine pas en traitant du yi king, qu'il soit nécessaire de faire l'éloge de la zététique
    ou de la blâmer.

    Mieux jeter soi même un regard des fois que l'on y verrai avec les yeux d'un autre,
    ou avec ceux de la zététique....

    En ce qui concerne le yi king la zététique est qualifiée pour ne parler que de ce qu'elle ignore
    intentionnellement ou non.

    Le diagramme suivant démontre pour ceux qui étudie l'alchimie ou la chimie
    la relation du yi king avec ces disciplines non-divinatoires à la base.


    Ce diagramme indique comment est mis en relation certains trigrammes
    avec les éléments du code génétique, ce qui n'a rien de divinatoire,
    mais qui demande une certaine formation, plutôt complexe...

    Le yiking peut aisément s'apparenter à l'Art Bref de Raymond Lulle...

    Le yi king est le seul système à ma connaissance qui inclu le langage par formes
    et le langage par mots et si la zététique ne peut pas percevoir cela la raison
    en est d'une infinie simplicité : la zététique ne connait et ne reconnait que le langage par mots.

    En résumé, la zététique vous persuade qu'avancer à cloche-pied est un signe de haute naissance,
    tandis que pour cheminer le yi king vous dit qu'une partie du chemin est comme ceci (yin) ou bien comme cela (yang)

    Je doute pas un seul instant qu'un compte à rebours est déclenché avec la publication de ce point de vue :
    c'est à dire sur l'aspect non divinatoire du yi king, car c'est la zététique qui a décidé, tout ce que vous devez savoir
    sur le yi king et que vous n'avez jamais osé demandé.



Bonne suite et souriante journée à toi et à tous

Telemaque
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 165
Localisation : Paris
Identité métaphysique : M.A.O
Humeur : comme un chant d'oiseau
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par Telemaque le Jeu 20 Déc 2012 - 9:43

Hello Jipé

Jipé a écrit:Ce genre de tableau ne sert qu' à convaincre des convaincus d'avance...Complètement subjectif, sans fondement, basé sur du vent, croyance, ésotérisme. C'est un support qui peut servir à une forme de manipulation mentale, on peut l'employer peut-être dans de bonnes intentions, mais aussi dans de mauvaises, tout dépendra du manipulateur...

    Ce genre de tableau sert au langage par formes,
    généralement nié ou inconnu,
    suite à l'effet indéniable des connaissances livresques.

    Jusqu'à preuve du contraire,
    rejeter la psychologie de Jung, la désigner comme subjective,
    sans fondement, basée sur du vent, croyance et ésotérisme,
    revient à se perdre et à se retrouver dans l'interrogé.


Bonne suite et souriante journée à toi et à tous


Dernière édition par Telemaque le Jeu 20 Déc 2012 - 10:04, édité 1 fois

Telemaque
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 165
Localisation : Paris
Identité métaphysique : M.A.O
Humeur : comme un chant d'oiseau
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par Jipé le Jeu 20 Déc 2012 - 9:51

Telémaque, tu essayes de convaincre qui avec ton prosélytisme ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26095
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par Bulle le Jeu 20 Déc 2012 - 9:51

Telemaque a écrit:Bonjour Jo

JO a écrit:Intéressant mais impossible à utiliser dans un forum de discussion à visée ouvertement zététicienne . Le Livre des transformations demande, pour être reçu, une intuition solitaire ouverte à la compréhension d'un problême individuel . Le tirage fait lever un sens personnel, impropre à l'examen scientifique . C'est comme vouloir analyser Mozart, à partir d' un solfège .
Ce n'est pas une excuse. Faut-lui dire à la zététique que le yi king n'est pas seulement divinatoire.
Utiliser les chiffres arabes n'implique pas d'épouser l'islam, c'est la même chose avec le yi king.
Dire n'est pas suffisant, encore faut-il le démontrer.
Et tu auras beau en faire des tonnes (fait gaffe quand même, ici nous ne tolérons pas les innondations prosélytes, cf article 1 de la charte)
une écriture comprise et pratiquée aujourd'hui par plus de la moitié de l'humanité.
le yi king est construit sur la même logique que le code génétique.
Diantre !
C'est en étudiant le yi king que Leibnitz a découvert le système binaire
à la base des systèmes informatiques.
Et alors quel rapport avec l'art divinatoire ?
Le yi king n'a rien à voir avec la zététique.
La zététique utilse le yi king à l'insu de son plein gré puisqu'elle produit
des raisonnememts à base de syllogismes.
Ca va falloir que tu le démontres...
Les syllogismes sont basés sur la même logique que celle du code génétique,
tout comme le yi king.
Ah quand même ! lol!


_________________
Hello Invité ! Le du 01 juin est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41599
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par Telemaque le Jeu 20 Déc 2012 - 10:27

Jipé a écrit:Telémaque, tu essayes de convaincre qui avec ton prosélytisme ?

    Te retourner la question revient à s'engager dans le langage de bon ton de la conversation
    de salon... alors que d'autres points de vue sont abordables...

    En quoi suis-je concerné par cette phrase ci-dessus en citation ?

    Convaincre ? Prévaloir par l'autorité du coeur ou par celle de la raison ?

    C'est le moment de récupérer tes projections Jipé et te rendre compte
    que s'engager dans la justification fait du moindre échange
    un obstacle principal...

    L'intellectualisatio et ses structures mentales hypertrophiées,
    dans certains cas, ont produit un nouveau plan d'inconscience
    ou d'inconscience, peut-on dire, dont la connexion étroite
    avec le subconscient, intensifie une problématique où analyses
    et séparatismes verrouillent la libre circulation de l'énergie verticale
    que symbolise l'éveil de la kundalini, dont parle le yi king, avec le Ki,
    sur le plan énergétique initiatique de la voie spirituelle consciente.


    Il est possible d'échanger pour changer et non pas pour échanger
    Il est possible de changer pour échanger et non pour changer.

    Il est possible de partager des informations plutôt que chercher à convaincre.

    Alors c'est une question de choix ou de non choix,
    une question de partage ou de non-partage d'informations...

    Il me semble que le thème initial de discussion est le yi king,
    et que celui-ci est comparable aux chiffres arabes ...

    Sur le plan énergétique initiatique de la voie spirituelle consciente,
    il est plus honnête d'admettre que le sujet, le verbe et l'objet
    de cet échange n'est ni toi, ni moi mais le yi king, si bien
    que toute argumentation dont le sujet, le verbe, l'objet
    est moi, moi, moi appartient à une vision trigrammique
    qu'il n'est pas inutile de repérer.


A suivre...

Telemaque
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 165
Localisation : Paris
Identité métaphysique : M.A.O
Humeur : comme un chant d'oiseau
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par JO le Jeu 20 Déc 2012 - 10:48

On ne démontre pas Mozart . Or, c'est ce qui est ici demandé, Télémaque ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22700
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par Telemaque le Jeu 20 Déc 2012 - 10:55

Bulle a écrit:
Dire n'est pas suffisant, encore faut-il le démontrer.
Et tu auras beau en faire des tonnes (fait gaffe quand même, ici nous ne tolérons pas les innondations prosélytes, cf article 1 de la charte)
Crédulité gratuite ou pas ?

Merci de préciser ce que tu entends et veux dire avec innondations prosélytes ?

En quoi présenter un autre point de vue du yi king est prosélytisme ?

Où va-t-on chercher que le yi-king, livre des transformations,
ne traite pas du langage par forme ..

Avant de démontrer quoique ce soit ceux qui disposent
de la version du yi king de richard wilhem peuvent
se rendre à la page 359 du Livre des Transformation.

Cette page ouvre le chapitre XII appelé Récapitulation.

Autre chose les tableaux montrent déjà divers aspects
du langage par formes dont nous disposons avec les plantes
et les animaux avec ce qui correspond à la conscience géométrique.

Même Platon dit nul n'entre ici s'il n'est géomètre...

Cela fait beaucoup d'exclusions...

Exclure la conscience géométrique et les ondes de formes
voila ce qui est proposé, pour ne pas faire de vagues dans ces échanges
sur le yi king !

Les débats d'idées sur ce qu'est ou n'est pas le yi king revient
à prétendre se régaler avec ce qui est écrit sur l'étiquette
du pot de confiture...

Ceux qui préfèrent se régaler avec la confiture plutôt qu'avec l'étiquette de son pot,
ne peuvent pas dire le contraire.

Les autres peuvent toujours avaler l’ordonnance du médecin plutôt que la présenter
au pharmacien pour obtenir les médicaments nécessaires à son traitement.

A suivre...

Telemaque
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 165
Localisation : Paris
Identité métaphysique : M.A.O
Humeur : comme un chant d'oiseau
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par Telemaque le Jeu 20 Déc 2012 - 11:00

Yi King, ou livre des mutations

JO a écrit:On ne démontre pas Mozart . Or, c'est ce qui est ici demandé, Télémaque ...

    Ne pas tout mélanger reste préférable ...

    A part "on", en tant que "dogme social", peut-être,
    qui tient à démonter Mozart dans un sujet
    qui traite du Yi King, ou livre des mutations ?

    Et d'ailleurs je ne saisi pas ce que signifie cela,
    puisque le sujet initialement abordé est le yi king...


    Ce qui est demandé est de démontrer que le i king n'est pas seulement divinatoire.


    Ou bien c'est infiniment simple ou totalement complexe
    de reconnaitre que le yi king est à la base des études et pratiques de l'acupuncture,
    ce n'est pas une situation de non-choix, mais déjà une réponse à la question fondamentale :
    Pourquoi Quelque Chose plutôt que Rien ...


A suivre...


Dernière édition par Telemaque le Jeu 20 Déc 2012 - 11:08, édité 1 fois

Telemaque
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 165
Localisation : Paris
Identité métaphysique : M.A.O
Humeur : comme un chant d'oiseau
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par JO le Jeu 20 Déc 2012 - 11:06

Essaye toujours, tu perds ton temps . Ma comparaison avec Mozart vient du fait que le Yi Jing s'adresse à une sagesse,à une écoute intuitive pas à un raisonnement intellectuel qu'ici on te demande d'effectuer comme seul valide .Je le constate, je ne te critique pas . Je sais ce que tu dis et je le ressens juste comme un langage, qu'on ne peut employer qu'avec ceux qui veulent l'apprendre .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22700
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par Jipé le Jeu 20 Déc 2012 - 11:11

JO a écrit:Essaye toujours, tu perds ton temps . Ma comparaison avec Mozart vient du fait que le Yi Jing s'adresse à une sagesse,à une écoute intuitive pas à un raisonnement intellectuel qu'ici on te demande d'effectuer comme seul valide .Je le constate, je ne te critique pas . Je sais ce que tu dis et je le ressens juste comme un langage, qu'on ne peut employer qu'avec ceux qui veulent l'apprendre .
Ben oui Jo, qu'est-ce que vient faire Mozart dans cette histoire...? pette de rire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26095
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par Telemaque le Jeu 20 Déc 2012 - 11:51

JO a écrit:Essaye toujours, tu perds ton temps . Ma comparaison avec Mozart vient du fait que le Yi Jing s'adresse à une sagesse,à une écoute intuitive pas à un raisonnement intellectuel qu'ici on te demande d'effectuer comme seul valide .Je le constate, je ne te critique pas . Je sais ce que tu dis et je le ressens juste comme un langage, qu'on ne peut employer qu'avec ceux qui veulent l'apprendre .

    Le yi king n'est pas un langage, mais un méta-langage, servant à décrire tous les autres,
    qui, selon Jung et sa psychologie des profondeurs est utilisé par tous, synchronicité oblige.

    Les transformations dépendent du coeur, jamais du mental ce qui implique que résister aux transformation provoque l'illusion de la mort.

    Je n'estime pas comme une perte de temps que de souligner que le yi king n'est pas que divinatoire
    et qu'il repose sur des bases aussi solides que le code génétique ou d'autres bases
    dont il est probablement plus sage de ne pas mentionner l'existence dans un premier temps...

    Je n'estime pas comme une perte de temps, et ceci dans tout les sens du terme,
    que d'apprendre à travailler en incluant plutôt qu'en excluant dès qu'il s'agit
    de prendre le temps, unique phénomène idéalement subjectif, comme moyen d'action.

    La philosophie du Livre des transformations souligne combien Agir dans le non-agir
    revient à utiliser l'action consciente pour atteindre le non-agir inconscient
    . (Le Traité de la Fleur d'Or)

A suivre...

Telemaque
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 165
Localisation : Paris
Identité métaphysique : M.A.O
Humeur : comme un chant d'oiseau
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par Telemaque le Jeu 20 Déc 2012 - 11:57

Le yi king est un métalangage
la zététique n'est pas un métalangage

Le yi king peut décrire la zététique
la zététique ne peut décrire le yi king

La zététique correspond au langage par mots
le yi king correspond au langage par formes

la zététique estime avec raison qu'il n'est rien de plus profond que la surface des choses
le yi king ne feint pas d'ignorer le creux et le relief de chaque chose,
ni que chaque chose possède un dedans et un dehors, bien au-delà
de la voie l'éloge ou de celle du blâme.

Le langage est mélomane
le métalangage est musicien

(merci au Mozart du coeur)

Le langage est yin
le métalangage est yang

A suivre...

Telemaque
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 165
Localisation : Paris
Identité métaphysique : M.A.O
Humeur : comme un chant d'oiseau
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par Jipé le Jeu 20 Déc 2012 - 12:57

Beaucoup d'affirmations présomptueuses sans apporter le moindre élément tangible...Du vent, beaucoup de vent sourire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26095
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par Telemaque le Jeu 20 Déc 2012 - 13:25

Jipé a écrit:Beaucoup d'affirmations présomptueuses sans apporter le moindre élément tangible...Du vent, beaucoup de vent sourire

    Normal .... le sujet est le yi king le livre des mutations et non pas la zététique et ses éléments intangibles.

    Pour le moment je ne suis pas en désaccord avec le yi king et le livre des mutations
    si tu es en désaccord pas d'erreur c'est à toi d'apporter de élements tangibles et non pas l'inverse
    histoire d’honnêteté intellectuelle...

    Le sujet est le yi king, livre des mutations ... et non pas la zététique
    à moins bien sur que le sujet yi king livre des mutations ait été introduit
    comme un piège afin de permettre à ceux qui pronent la zététique avant tout
    de briller sans le moindre effort... ce qui rendrait plutôt suspecte toute contribution.



    Quel but poursuit celui ou celle qui fait du hors sujet ?

    Le sujet yi king, livre des mutations est-il publié pour faire l'éloge de la zététique
    ou bien pour échanger des informations sur le yi king,
    ou bien, ou bien, ou bien ?

    Quelle contribution adopte ici le point de vue du yi king ?

    Pourquoi et comment ignorer aborder le fait de s'ouvrir au langage par formes ?

    Quel crédit accorder à des avis qui ignorent ce dont sur quoi il est question ?




A suivre ...


Dernière édition par Telemaque le Jeu 20 Déc 2012 - 13:55, édité 2 fois

Telemaque
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 165
Localisation : Paris
Identité métaphysique : M.A.O
Humeur : comme un chant d'oiseau
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par cana le Jeu 20 Déc 2012 - 13:27

Jipé a écrit:Beaucoup d'affirmations présomptueuses sans apporter le moindre élément tangible...Du vent, beaucoup de vent sourire

« L'arbre devient solide sous le vent. »

je sors

avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Age : 48
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par Telemaque le Jeu 20 Déc 2012 - 14:08

cana a écrit:
Jipé a écrit:Beaucoup d'affirmations présomptueuses sans apporter le moindre élément tangible...Du vent, beaucoup de vent sourire

« L'arbre devient solide sous le vent. »

je sors


    Si nul ne vient ici pour s'accrocher au silence comme à une bouée...


      Alors, effectivement pour celui qui a su cueillir une branche pour s'en faire un cure-dent
      cela ne veut pas dire qu'il sait ce qu'est un arbre d'autant plus que
      c'est en s'opposant à l'aile du moulin que le vent devient énergie .


    Comme chacun, je tâche de ne pas m'agripper au moment présent
    mais d'apprécier les richesses continuelles que la vie redéploie
    en laissant ses instants aussi précieux que l'air que chacun respire
    devenir mémoire sans regret en accueillant avec maturité ce qui arrive
    des nouveaux moments présents tels qu'ils sont.


Créons-nous un excellent aujourd'hui

Telemaque
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 165
Localisation : Paris
Identité métaphysique : M.A.O
Humeur : comme un chant d'oiseau
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par Telemaque le Jeu 20 Déc 2012 - 14:22

Jipé a écrit:Beaucoup d'affirmations présomptueuses sans apporter le moindre élément tangible...Du vent, beaucoup de vent sourire

    Recherches-tu à obtenir un prix de modestie sans pour autant reconnaitre ton immense modestie ?

    Merci d'indiquer clairement, précisément et concrètement, quelques unes des affirmations présomptueuses que tu as pu relever ,
    excepté si, décidément, tu tiens à poursuivre avec les stratégies de manipulations auxquelles tu sembles t'opposer, au niveau des mots.

    Reste à estimer ce qu'il en est globalement et selon l'équilibre des mots et des formes.


    Merci d'indiquer à quel moment, est question de langage par formes ou par mots dans tes propos.

    De quelles affirmations présomptueuses s'agit-il ?
    Concernent-elles le langage par formes ou bien le langage par mots ?

    A toi de donner l'exemple et selon le yi king, livre des transformations de ce que tu cherches à accorder ...

    A quoi sert de mépriser le vent ? et au nom de quoi ?
    Au nom de sous-entendu malveillants ?
    A quoi sert de procéder par sous-entendus malveillants ?
    A quoi sert d'oublier que l'on parcourt soi-même la voie que l'on décrie ?

    En définitive quel est ton but ?

    Que recherches-tu dans cet échange ?

    Es-tu assez éveillé pour décider de baisser les bras face à l'inconnu ?

    Que connais-tu par toi même du yi king ?

    Pourquoi le yi king n'est pas pour toi qu'un art divinatoire ?

    Pourquoi ne pas te réveiller et reconnaitre qu'il te faut réapprendre une nouvelle manière d'apprendre ?

    Penses-tu parler de ce que tu connais ou bien de ce que tu ignores ?

    Si j'affirme que des intervenants parlent ici de ce qu'ils ignorent
    est-ce que ceci implique un bannissement à plus ou moins brève échéance,
    ou bien est-il admis que nul ne peut tout savoir, ni tout comprendre, ni tout ignorer ?

    Est-il autorisé de s'adresser à l'intelligence des lecteurs plutôt qu'à leurs pulsions
    et à leur bavardage intérieur dont le sujet, le verbe et l'objet est moi, moi, moi...

    Comment ne pas déjà comprendre que toute comparaison d'un toi à moi d'un intervenant à l'autre
    correspond à un bavardage intérieur en relation avec l'un des 18 petits moi dont parlent les hexagrammes ?...

    Le langage par mot n'est que tigre en papier disait mao tsé toung

    le mot feu ne brule pas
    le mot eau ne mouille pas
    ne pas comprendre ceci reste au-delà des mots




A suivre...


Dernière édition par Telemaque le Jeu 20 Déc 2012 - 15:01, édité 1 fois

Telemaque
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 165
Localisation : Paris
Identité métaphysique : M.A.O
Humeur : comme un chant d'oiseau
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yi King, ou livre des mutations

Message par Telemaque le Jeu 20 Déc 2012 - 14:50

    Bonjour Bulle

    Encore, ci-dessus, quelques questions anodines mais non politiques car finalement
    la politique demeure une religion comme une autre où il est souvent
    bon de prier que deux et deux ne fassent pas quatre...


    Diantre signifie : Que Dieu entre !

    les points intérieurs au cercle correspondent au mythe de la Caverne de Platon.
    le point absorbé par la ligne correspond à l'équilibre de la sagesse du tao défiant toute intelligence

    Couac

      Quel rapport entretenir (entretiens-tu) avec l'art ?
      Quel rapport entretenir (entretiens-t-on) avec la divination ?
      Quel rapport entretenir (entretenez-vous) avec l'art divinatoire ?

      Imaginer, Deviner, envider, devenir juste n'est-ce pas déjà exercer sa divinité ?
      Comment est-il possible qu'un athée ne puisse rien imaginer, rien deviner, rien devenir ?
      En quoi et comment l'impossible s'y tue et situe ?

      Quoique

      Hissons haut les coeurs
      Heureux y sont les sensibles
      Malheureux y sont les résistants
      Intolérés y sont les tolérants.

    En quoi t'estimes-tu compétente pour donner un avis sur le yi king non divinatoire ?
    Où es ton commentaire concernant les tableaux et diagrammes illustrant un langage par formes
    dont il est question avec le livre des transformations, durant ces échanges ?
    En quoi souhaites-tu être crédible ?

      Où sont tes questions ?
      Où sont tes efforts ?
      Où sont tes motivations ?
      Où sont tes priorités ?


    Car si j'ai déjà choisi le type d'idiot auquel j'appartiens et souhaite appartenir
    dans quel but souhaiter que je renonce à ce choix,
    si ce n'est pour un débat d'idées toujours libre de ne pas refléter la réalité ?



Amitié aux cueilleurs de rêves ambulants que tu connais


Bonne suite et souriante journée à toi et à tous

Telemaque
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 165
Localisation : Paris
Identité métaphysique : M.A.O
Humeur : comme un chant d'oiseau
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum