Que vienne cet automne

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Que vienne cet automne

Message par Babylon5 le Mer 29 Sep 2010 - 14:09

Le prince a dans ses yeux le reflet de la fleur.
Très belle image.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vienne cet automne

Message par Radha2 le Mer 29 Sep 2010 - 17:30

Le prince a dans les yeux le reflet de la fleur
De son parfum boisé, l'élément attractif
Parfois à respirer le rendrait trop hâtif -
Il ne saurait le nier, lui qui en a si peur.

Mais ici est un lieu ou la fleur choisit
Ce qui de sa beauté honore la raison :
L'eau, le discours, ou la silencieuse oraison ?
Qui par ses yeux prétends, est soustrait de sa vie.

Ce qui est essentiel est entrevu sans peine :
Est-ce à dire qu'une fleur est rendu trop lointaine -
Ou qu'un autre parfum dissimule sa peur ?

Je reste concentré sur les causes premières
L'astre mourant aussi inonde de lumière :
C'est la fleur qui reflète du prince la valeur.

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Apprivoisement

Message par Cochonfucius le Mer 29 Sep 2010 - 17:49

Quand le prince a choisi de quitter sa planète,
Il a dit à la fleur "Je pars avec amour".
Il ne pouvait savoir quand serait son retour,
Son trajet n'était pas bien tracé dans sa tête.

Il ne savait de quoi il s'en allait en quête.
Du Système Solaire il n'a pas fait le tour,
Et son corps sur la Terre était beaucoup plus lourd
Que sur son sol natal ou sur une comète.

Donc, lorsqu'il entendit le propos du renard,
Il a compris le sens, avec bien du retard,
De l'apprivoisement, un mutuel baptême.

La deuxième leçon fut celle du serpent,
Maître à la vraie grandeur, même s'il est rampant:
Et son souffle dernier porta les mots "Je t'aime".
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23218
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Mon village

Message par Cochonfucius le Sam 16 Oct 2010 - 15:56

Tout est calme, aujourd'hui, au coeur de Saint-Denis.
Ici on fait la queue pour la demi-baguette,
Et là, quatre vendeurs, en pause-cigarette ;
A l'arrêt d'autobus, un pépère qui lit.

La foule fait sa vie, nonchalante à-demi,
Plus vive un petit peu quand l'autobus s'arrête.
Au comptoir d'un café, un vieillard en goguette
Partage une tournée avec quelques amis.

On traîne au centre-ville, on fait passer le temps,
Attendant sans savoir quelle chose on attend,
Suivant les longs trottoirs comme on suit un rivage.

On sort malgré la pluie, ou parce qu'il fait beau ;
Revoir la basilique, admirer les tombeaux,
Voir comment va chacun dans ce petit village.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23218
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Le noircissement des pages

Message par Cochonfucius le Mer 20 Oct 2010 - 11:32

-- Pages qu'ici et là j'ai voulu mettre en ligne,
Qu'apportez-vous au monde ? -- Oh, rien de très nouveau,
Nous ne présentons pas de superbes travaux,
Nous sommes d'attention distraite, à peine dignes.

Mais pourquoi ton papier à la blancheur de cygne
Doit-il être marqué du noir de ton stylo?
Tes vers de chaque jour, tu les vends au kilo ?
Dans une librairie, au public tu les signes ?

-- Je ne vends pas de texte et je ne me vends pas ;
Un air souvent me vient quand je fais quelques pas,
Auquel, à l'occasion, j'assemble des paroles.

J'écris comme un taulard qui ne dort pas la nuit,
Comme un vieux boulanger pendant que son pain cuit,
Comme un petit enfant qui s'ennuie à l'école.


Dernière édition par Cochonfucius le Mer 20 Oct 2010 - 12:10, édité 1 fois
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23218
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vienne cet automne

Message par Babylon5 le Mer 20 Oct 2010 - 12:03

J'aime particulièrement le dernier tercet : c'est comme ça que je me sens aussi parfois.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vienne cet automne

Message par Cochonfucius le Mer 20 Oct 2010 - 15:55

avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23218
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vienne cet automne

Message par Curare- le Mer 20 Oct 2010 - 19:59

Nous sommes googlés-
Le rouage de l'infernale machine ..
En cache, c'est Athésouhait qui est à découvert ..

Le sirop de vetiver
donne ceci sur google :

www.forum-metaphysique.com/.../silence-tactile-2-t5696.htm - En cache

Vivement que Curare retrouve son anonymat...

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 479
Localisation : --
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Merci Google !

Message par Cochonfucius le Jeu 21 Oct 2010 - 11:33

Vue sur cette rubrique:

http://www.google.fr/search?q=%22forum+metaphysique%22+%22f19%22&filter=0

-- 500 et quelques résultats, seulement.






Dernière édition par Cochonfucius le Jeu 21 Oct 2010 - 12:28, édité 2 fois
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23218
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vienne cet automne

Message par Curare- le Jeu 21 Oct 2010 - 11:38

Nous sommes tous entrés dans la légende !

Youpi ..

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 479
Localisation : --
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vienne cet automne

Message par JO le Jeu 21 Oct 2010 - 11:45

comme jette le naufragé,
sa bouteille à la mer
espérant la marée
qui amènera le frère
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22371
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vienne cet automne

Message par Cochonfucius le Jeu 21 Oct 2010 - 17:01

avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23218
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Resi-stance ?

Message par Radha2 le Jeu 21 Oct 2010 - 18:32

La poétique ivresse, à belle contexture
De nos communs précieuse, serait donc indigence
D'éclat et vénusté - l'ultime corégence
De nos vies, disparue - et non de nos ratures ?

Scléroser de candide d'intérieures stances
Jamais n'aura été partageuse mission
Dévouée à une cause d'interlinéation -
Mais plutôt spontanée et douce résistance.

Aura-t-il donc fallu à l'onde lumineuse
Vivre en ce clerc obscur tendance pernicieuse
Pour marquer son éclat par effet de contraste ?

Inspirante égérie tatouée en ma plume :
D'une main écrivons folie par quoi nous crûmes
Devenons de l'ombreux la substance néfaste !

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Texture et nourriture

Message par Cochonfucius le Ven 22 Oct 2010 - 11:15

Composer des sonnets, c'est chercher des textures?
Je m'appuie bien un peu sur pareille notion,
Puisqu'il règne contrainte en la disposition
Des mots souvent chassés ailleurs par mes ratures.

Mais à ces mots, je dois aussi la nourriture
Des rêves que produit mon imagination,
Je leur dois le sourire et la folle passion
Et toutes les couleurs trouvées dans la nature.

Car nul ne confondra la friche et le jardin,
Eux dont l'éclat diffère au soleil du matin ;
Même au clair de la lune on perçoit leur contraste.

Et pour ceux d'entre nous qui n'y voient pas assez,
La lumière surgit du poème tracé :
Puisque tu nous écris, ce jour est un jour faste.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23218
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vienne cet automne

Message par Cochonfucius le Dim 24 Oct 2010 - 16:24

Cela n'empêche pas d'aller chaque matin

Retrouver l'employeur qui nous change en esclaves...

Heureux quand par faveur, il aime les sonnets.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23218
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vienne cet automne

Message par _pandore le Lun 25 Oct 2010 - 9:09

La nuit des gangrènés

À sa vie insideuse et à ses amours haineux
Son visage couvert de l'abattement des enfers
Sa bouche amer ,débite les affres de l'immonde
De saccage et de rage ,ce jette impérativement dans l'imprécation
Elle n'est plus que le cris et l'infâme douleur du mal vécu d'amour
Tête à couper ,la meurtrière sévit sa soeur amie
Écoute à mon oreille ...écoute ma soeur
Je te hais ,te maudit vipère et sale chienne
Par obéissance je m'incline et avale ses vomissures
Ses vociférations,ses injures et en naissance le jour du martyr
Jusqu'à, m'en bouffir le visage et les yeux
Sous sa férule ,elle m'incrimine de toutes sa vie de merde
Ma soeur ,cette apposition est trahison
Comment pourrais-je encore t'aimer...
Ma conciliation est une obole si maigre à la douleur de ton coeur
Mon réceptacle est saoulé de tes frasques
Ma chair est gravé de ta destruction
Mes yeux aveuglés par le don de mon coeur
Ma mortel amie ,ma compassion, te jalouse le dard
D'un air grave tu sillonne ,mes reins et cherche mon talon d'achille
Ce soir tu désir me voir périr
Ma soeur ,ma soeur
Pourquoi moi ,tout simplement parce que tu es là

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Décennies

Message par Cochonfucius le Lun 22 Nov 2010 - 11:18

Est-ce la même voix, est-ce la même peau?
De mon corps vieillissant , que puis-je encore attendre?
Même si à fort peu de charme il peut prétendre,
Certains jours, il advient qu'il soit frais et dispos.

Il a bien plus souvent besoin de son repos,
Mais je vois qu'il a tant de plaisir à le prendre...
Ce qui est bon pour lui, comment le lui défendre
(Ou ce qui est mauvais, quand ça vient à propos).

De sa jeunesse, un corps a-t-il des souvenirs?
Ou des prémonitions, quant à son avenir?
Le corps se soucie peu de ces choses lointaines.

Il laisse aller le sang et palpiter le coeur,
Ni vaincu désolé, ni triomphant vainqueur,
Les ans ne sait compter que par quelques dizaines.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23218
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vienne cet automne

Message par Babylon5 le Mar 20 Sep 2011 - 18:01

Septembre

Et dans les lents pâtis voici :
Les anges élus se sont tus,
Et dans l'herbe par les veaux meurtrie
Piétinent nos espoirs déçus.

Au ciel les nuages moissonnent
Les volées de moineaux têtus.
Sous les arbres les fleurs frissonnent
Au matin qui les met à nu.

avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum