Et Marie se pencha...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et Marie se pencha...

Message par Half-moon le Mar 21 Sep 2010 - 23:23




Et Marie se pencha...



Marie avec des joues pareilles à des fleurs

Porte en elle tant de chagrin et de malheur

Elle creuse le fond du ciel avec ses éternelles prières

Et elle s'est penchée pour nous offrir sa lumière...

Alors, Dieu lui a offert l'amour divin, le Sacré-Cœur

Et elle a enfanté pour nous notre Seigneur

Toi sainte Marie mère de toutes les mères

Qui te perd dans les rives de ses pleurs

Le rose de tes lèvres nous montre ta pudeur

Et la grâce en tes yeux protège tes mystères...

Oh vous,notre Seigneur, veuillez la protéger

Le fils divin par cette femme splendeur est né

ET nos âmes depuis sont pleines de bonheur

Car nous prions Marie d'écarter nos douleurs...

Half-moon
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 163
Localisation : Un bout de nuage
Identité métaphysique : Pensive
Humeur : Indifférent
Date d'inscription : 24/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et Marie se pencha...

Message par Imala le Mer 22 Sep 2010 - 13:37

Depuis le temps...

Mais Elle n'entend pas...
Et nos douleurs n'écarte pas...

Ou si peu...
Qu'on ne sait en être heureux !...

Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et Marie se pencha...

Message par bernard1933 le Mer 22 Sep 2010 - 17:22

Marie, je t’imagine innocente et mutine
Rêvant d’un beau berger et de ses doux moutons.
Mais Dieu ne rêvait pas et te choisit, gamine,
Pour enfanter un fils de curieuse façon.

Ainsi fut ton destin . Sans que tu ne décides,
Tu te trouvas timide aux mains du charpentier !
Il était doux mais vieux ; dans le matin, livide,
Il pleura son échec sur son outil brisé…

Mais rien n’était perdu ! Amère, te désolant,
Ton espoir évanoui, le berger regretta…
Un bel ange apparut, le regard envoûtant,
Et les armes à la main, en transes te plongea.

Ton ventre s’arrondit, Joseph s’en étonna !
Il se frotta la tête, craignit d’ être cornu…
Mais tu étais si belle ! Alors se résigna,
Je suis vieux, se dit-il, et de tout je suis nu…

Et puis, un beau matin, petit Jésus naquit .
Sans même que tu ne souffres d’aucune déchirure,
Tu le trouvas tout rose , par un miracle exquis,
Les bras en croix, déjà ! Ah ! Quelle sinécure !












avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Gabriel après l'amour

Message par Cochonfucius le Mer 22 Sep 2010 - 17:41

Moi, pauvre Gabriel, archange du Seigneur,
Je reçus l'autre jour l'ordre d'aller sur Terre,
Croyant devoir remplir une tâche ordinaire:
Inondation, fléau, typhon dévastateur...

Mais la dévastation s'en est prise à mon coeur,
Et le voilà brisé en mille éclats de verre.
Ma mission fut d'étreindre un être de lumière,
La fille de David, plus douce qu'une fleur.

J'ai rempli mon contrat, ce fut à mon honneur,
Mais je suis déchiré d'un terrible bonheur
Qui est entremêlé d'un malheur inconnu.

Et de retour au ciel, je baigne dans mes larmes,
Elles trempent ma robe et oxydent mes armes,
Et mon coeur a compris, soudain, qu'il était nu.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23203
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et Marie se pencha...

Message par _athéesouhaits le Mer 22 Sep 2010 - 19:22

sous un soleil de plomb,
Marie faisait cueillette.
perlaient dessus son front
de fines gouttelettes

chaude etait la journée
mais les dattes nombreuses
il 'y'aura a manger
Marie etait heureuse

de sa main fatiguée
une datte tomba.
ne voulant pas gacher
la Marie se pencha

erreur on ne peut plus funeste
des anges il vaut mieux se mefier
même si l'on dit qu'ils n'ont pas d'sexe
un miracle est vite arrivé


par derrière le vil malapris
pervers ,qui l'eut cru
leva la jupe de Marie
Spoiler:
et mis dans la crêch'.son jesus

marie poussa un Oh
et depuis dans les dattes
sur chacun des noyaux
un O rappelle cet acte..

vous pourrez vérifier la prochaine fois que vous mangerez une datte..
mon histoire est vraie





_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et Marie se pencha...

Message par bernard1933 le Mer 22 Sep 2010 - 22:06

La Vierge inspire les poètes ! Un miracle à rajouter à ceux, innombrables, de Lourdes ?
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et Marie se pencha...

Message par ElBilqîs le Jeu 23 Sep 2010 - 10:16

Bernard, j'adore ton poème!
JB, je comprends mieux le poème en réponse à celui de Bernard.
Athée, tu ne changeras jamais, mais c'est drôle! Merci de me faire rire!
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

La femme du charpentier

Message par Cochonfucius le Jeu 23 Sep 2010 - 12:13

Quand Gabriel a dit: «Marie, tu seras mère»,
Tu compris que ton fils irait à triste mort,
Et tout en acceptant l'inacceptable sort,
Ton coeur versa sur lui des larmes très amères.

Puis tu l'as fait grandir d'une vie de lumière,
Lui montrant qu'on ne doit à nul causer de tort,
Que pour dire le vrai il faut parler bien fort,
Sans trop se montrer tendre à ce corps de poussière.

Puis tu l'as vu marcher sur les humbles sentiers,
Et les prêtres doutaient qu'un fils de charpentier
Ait droit de célébrer les divins sacrifices.

Enfin, parmi la foule, à son exécution,
L'effroi gagnant ton âme en noire perdition,
Tu l'as vu, transpercé, sur les bois de justice.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23203
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et Marie se pencha...

Message par Imala le Ven 24 Sep 2010 - 11:00

Cochonfucius a écrit:Quand Gabriel a dit: «Marie, tu seras mère»,
Tu compris que ton fils irait à triste mort,
Et tout en acceptant l'inacceptable sort,
Ton coeur versa sur lui des larmes très amères.

Puis tu l'as fait grandir d'une vie de lumière,
Lui montrant qu'on ne doit à nul causer de tort,
Que pour dire le vrai il faut parler bien fort,
Sans trop se montrer tendre à ce corps de poussière.

Puis tu l'as vu marcher sur les humbles sentiers,
Et les prêtres doutaient qu'un fils de charpentier
Ait droit de célébrer les divins sacrifices.

Enfin, parmi la foule, à son exécution,
L'effroi gagnant ton âme en noire perdition,
Tu l'as vu, transpercé, sur les bois de justice.

Celui-là touche au coeur...

Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum