La Bhagavad-Gîta

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Bhagavad-Gîta

Message par lennonslegacy le Lun 11 Oct 2010 - 21:58

J'ai lu plusieurs ouvrages sacrés. Le Tao-te-King, le Dhammapada, le pentateuque, les quatre.évangiles « officiels », le traité des 5 roues, le coran. Mais il y en a un qui a carrément changé ma vie. La Bhagavad Gita. J'invite tous ceux ne l'ayant jamais lu à la lire et tous ceux qui l'ont lurent à la relire. Le « dieu » décrit dans ce livre, surtout au chapitre onze, est à la hauteur de ce qui a bien pu créer l'univers. On dirait que c'est le seul « livre sacrée » (en incluant le Mahâbhârata), ou il n'est pas seulement question d'une parcelle de terre petite comme la Palestine, mais on parle de l'univers, de différentes planètes, etc. De plus, que l'on y croie ou non, les gens qui écrivirent ce texte étaient selon moi des scientifiques non pas du matériel, comme en occident, mais des scientifiques de l'intérieure. De l'âme de ses qualités et de son fonctionnement. De surcroit , 2400 ans est selon moi, un bon gage de qualité...
Que pensez-vous de ce livre?

lennonslegacy
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 227
Localisation : 3ieme roche à partir du Soleil
Identité métaphysique : Organisme à base de carbone
Humeur : Agréablement Contagieuse
Date d'inscription : 23/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par Lila le Lun 11 Oct 2010 - 22:07

j'ai essayé de lire ce livre, mais je me suis retrouvée avec le même problème que la Bible: il m'a terriblement ennuyée, donc j'ai abandonné.

Je précise que je ne suis pas capable de lire au-delà du premier degré, je ne cherche pas à interpréter, je ne cherche pas de sens symbolique: cela ne m'intéresse pas.

Il me faut un texte direct, simple, compréhensible à première lecture, sans ambiguïté.

Ou alors parfois à l'extrême opposé, un texte poétique ou hermétique peut me transporter littéralement au-delà des mots, comme par une sorte de résonnance, je décolle carrément, comme avec certains textes soufis ou le "vijnâna bhaïrava tantra" (dans la traduction de Daniel Odier) . lien

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par lennonslegacy le Lun 11 Oct 2010 - 22:16

Le problème avec la Bhagavad-Gîtâ, ce sont les traductions, il y en a des centaines. Moi j'en possède 7. 3 en anglais, 3 en français et une en sanskrit traduite mot-a-mot. Je trouve aucune traductions françaises satisfaisantes. La meilleur selon moi est celle en anglais de Barbara Stoller Miller, mais pour les versions françaises je ne sais quelle conseillé. J'ai moi-même sur un coup de tête décider de faire ma traduction de mon chapitre préféré, le chapitre 11, à partir du sanskrit. (Contacté moi si elle vous intéresse!! :).
N'oublier pas que la version sanskrite est extrêmement poétique, et malheureusement, lors d'une traduction, une bonne partie de la richesse initial se perd. Mais ici, ce qu'il y a de spécial, c'est que la version sanskrit que nous possédons est très proche de ce qu'elle était il y 2400 ans.

lennonslegacy
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 227
Localisation : 3ieme roche à partir du Soleil
Identité métaphysique : Organisme à base de carbone
Humeur : Agréablement Contagieuse
Date d'inscription : 23/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par Lila le Lun 11 Oct 2010 - 22:28

En effet, ce genre de texte est sûrement mille fois plus parlant que n'importe quelle traduction.

Celle que j'ai est de Shri Aurobindo

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par Intégraal le Dim 17 Oct 2010 - 13:48

La Bhagavad Gita est pour moi un texte "sacré" et un sacré texte qu'on peut lire à différents niveaux, comme la Bible, et qu'on peut la relire à différentes période de notre vie, chaque fois on y découvrira un sens plus vaste.La traduction d'Aurobindo est très bien, simplement, tout le monde ne capte pas forcément ses explications(je veux dire qu'il faut être sur la même longueur d'onde que lui pour le suivre et mon petit cerveau a quelques difficultés avec lui)par contre j'ai une traduction du texte sans commentaires qui me parle beaucoup. Interressant également: "Les bases occultes de la Bhagavad gita" de Rudolf Steiner...ça vaut le détour
avatar
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par _La plume le Dim 17 Oct 2010 - 13:54

Pour moi la Gita est le livre sacré le plus universel qui soit. Sauf quelques rares passages qui ont trait à la culture et à l'époque, sinon il transcende complètement les notions d'époques et de lieux.

J'en ai six versions avec des commentaires différents, il est vrai que l'on peut interprêter le texte selon qu'on soit plutôt théiste ou plutôt moniste, c'est une vaste stynthèse, toutes les voies sont prévues, c'est aussi cela qui fait sa valeur unique.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par tango le Dim 17 Oct 2010 - 15:40

Petit consommateur de lectures, j'ai brièvement cherché l'essentiel,
et j' ai copié/collé, sur wikepedia:
Selon la Bhagavad-Gîtâ, le but de la vie est de libérer l'esprit et l'intellect de leurs complexités et de les concentrer sur la gloire de l'âme.
Tout à fait d'accord !

L' âme nous donne l' élan du regard
Le regard oriente les yeux
les yeux informent l'intellect
l' intellect complexifie la vision...et oublie l'âme.

Le sens de la vie est de révéler l'âme !
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par Lila le Dim 17 Oct 2010 - 16:28

La Plume: laquelle conseilles tu ?

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par idrom le Dim 17 Oct 2010 - 17:51

Serait il possible d'avoir une petite liste des enseignements du Bhagavad Gîta qui sont important?

idrom
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 417
Localisation : France
Identité métaphysique : aucune, rien, a pu
Humeur : sais pas
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par _La plume le Dim 17 Oct 2010 - 18:02

Lila
La Plume: laquelle conseilles tu ?

Personnellement pour l'étude et la compréhension, je préfère la version de S.Radhakrishnan, avec les mots en sanskrit, et ses commentaires. Il met en évidence l'interprêtations des trois grandes écoles philosophiques du védanta (monisme, monisme mitigé et dualisme) ce qui permet de se faire un jugement, et il fait aussi des parallèles avec l'enseignement des évangiles. (Sarvepalli Radhakrishnan fut professeur de philosophie et de religions comparées, et président de l'Inde de 1952 à 1962)

J'aime bien celle des théosophes qui a le mérite d'être claire et sans aucun commentaire mais dont la traduction de William Q. Judge, date de 1890, donc quelques mots qui nous semblent aujourd'hui un peu désuets.

J'aime aussi celle de Sri Aurobindo qui est assez personnelle, il rajoute parfois certains mots à des versets pour en éclaircir le sens, mais le style épique ressort bien.

Pour les autres versions, je les trouve moins objectives.

Tu n'aimeras certainement pas celle du swami
Prabhupada, "Bhagavad Gita telle qu'elle est" qui est traduction parfois abusive, dans un sens essentiellement théiste dualiste, tandis que la version de Chinmayananda insiste au contraire trop sur le sens non théiste, non dualiste, alors que je pense que la Bhagavad Gita est une synthèse qui accordent justement les différents points de vue.

Il y a aussi celle de Patrick Mandala, et celle d'Alain Porte, qui n'apportent pas d'éclairage nouveau.

La traduction de Olivier Lacombe et AM Esnoul dans la collection "le point" sagesse, est trop universitaire, le style poétique n'apparait pas du tout.

Il y a encore bien d'autres traductions que je n'ai pas lues,

et une en ligne de la "Gita society" qui insiste plus sur l'action, le karma yoga (versets en rouge) :

http://www.gita-society.com/language/french.htm



_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par _La plume le Dim 17 Oct 2010 - 18:15

idrom a écrit:Serait il possible d'avoir une petite liste des enseignements du Bhagavad Gîta qui sont important?

ouh! c'est difficile car la Gita aborde d'une façon très
succinte tous les domaines, l'âme et sa relation à Dieu, les différents aspects du divin, l'énergie matérielle et ses trois sortes d'influence les 3 gunas, la réincarnation, l'action désintéressée, le devoir propre à chacun selon ses aptitudes, la possibilité et le but de l'incarnation divine (avatara), l'enseignement éternel ou dharma, le détachement, le devenir, les différents niveaux de la foi, la dévotion, l'abandon, la vision suprême de l'omniforme, la divinité personnelle etc...

Le mieux est que tu ailles sur le site de la Gita society et que tu relèves les versets en rouge.

http://www.gita-society.com/language/french_intro.htm

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par tango le Dim 17 Oct 2010 - 18:28

La plume
super ton lien gita
avant d'approfondir, me vient une ptite question:

Je vois qu'on y parle de transcendance, le zen refuse ce concept,
pourquoi cette opposition ?

J' ai ma petite idée là dessus, mais je voudrais entendre la tienne... merci
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par Lila le Dim 17 Oct 2010 - 18:29

J'aime aussi celle de Sri Aurobindo qui est assez personnelle, il rajoute parfois certains mots à des versets pour en éclaircir le sens, mais le style épique ressort bien.
C'est celle que j'ai. En effet, très épique, m'a fait penser par moments à la Bible.

merci

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par Intégraal le Dim 17 Oct 2010 - 19:02

la Plume, je me permets de vous répondre que moi je ne trouve pas que la gita aborde tous les domaines de façon succinte, au contraire, je trouve l'enseignement extrêmement profond.et , justement, on ne peut pas en extraire des passages sans en perdre une grande partie du sens. C'est à chacun de trouver...en se laissant guider, non pas par des conseils qui viendraient de l'extérieur, mais par Soi même... on trouve ce que qu'on a besoin d'y trouver(même dans une librairie ou sur un site) quand c'est le moment!
avatar
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par casimir le Dim 17 Oct 2010 - 20:10

Ce que j'aime beaucoup dans la Gita, c'est "l'idée" que l'Atman n'a aucun devoir d'agir. Qu'il est en lui-même complet et parfait.
Mais qu'étant incarné dans la matière qui est soumise a l'action des gunas, il ne peut pas ne pas agir. Même l'inaction est action, il se "doit" donc d'agir nécéssairement pour le monde.
La part incarnée appartient au monde et dans ce sens, elle doit être "sacrifié" au monde pour le bien du monde.
L'Atman est quand a lui détaché du fruit de son action, et n'en retire aucune jouissance. Puisque il est absolu, on ne peut rien lui ajouter et rien lui enlever.
Bien qu'il agisse, son action ne le concerne pas, elle est le don de son incarnation au monde.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par _La plume le Dim 17 Oct 2010 - 20:43

Je vois qu'on y parle de transcendance, le zen refuse ce concept,pourquoi cette opposition ?

Selon moi, je comprends que la Gita admet à la fois l'immanence et la transcendance. Ce serait long à développer, mais si tu considère seulement l'aspect statique, immanent et unique, c'est encore une vision incomplete qui n'explique pas comment la réalité Une, devient multiple, sinon que le monde est irréel et fruit du hasard.

Ce n'est pas le point de vue de la Gita qui admet que l'Être suprême (Purusha uttama) est au delà de tous les contraires, mais cet Être suprême tout en étant Un et transcendant, se conjugue en différents mode, le Brahman silencieux et immuable qui est la toile de fond, l'écran sur lequel apparaissent les phénomènes, Ishvara, le dieu personnel aux trois fonctions qui fait apparaitre les phénomènes en agissant sur la Nature à travers les gunas, les âmes et la nature matérielle, qui constituent son pouvoir de manifestation ou d'illusion, énergies dont il est la source...

A l'origine, le système du Samkhya est un système de pensée dualiste et non théiste, qui prévoit l'Esprit et la Nature, comme indépendants, l'Esprit se reflétant seulement dans la nature, qui existe indépendamment, mais la Gita développe à partir de ce point de vue, une autre vision plus complexe.




_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par _La plume le Dim 17 Oct 2010 - 21:07

Intégraal a écrit:la Plume, je me permets de vous répondre que moi je ne trouve pas que la gita aborde tous les domaines de façon succinte, au contraire, je trouve l'enseignement extrêmement profond.et , justement, on ne peut pas en extraire des passages sans en perdre une grande partie du sens. C'est à chacun de trouver...en se laissant guider, non pas par des conseils qui viendraient de l'extérieur, mais par Soi même... on trouve ce que qu'on a besoin d'y trouver(même dans une librairie ou sur un site) quand c'est le moment!

Je suis d'accord, l'enseignement de la Gita est très profond, mais je veux dire qu'elle ne se perd pas dans des détail et reste universelle. Chaque verset, chaque mot recèle un sens, et depuis des années, j'en découvre toujours de nouveaux. Après c'est à chacun d'écouter la Gita de son coeur.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par tango le Dim 17 Oct 2010 - 21:51

La plume
mais si tu considère seulement l'aspect statique, immanent et unique, c'est encore une vision incomplete
Je suis bien d'accord !
En fait pour résoudre une dualité telle que transcendance/immanence, il faut accepter les deux attitudes, en y faisant escale sans s'y attarder.
Accepter que la transcendance nous déresponsabiliserait...
Accepter que l'immanence nous valoriserait...
Le chemin continue, la "voie du milieu" traverse les illusions.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par tango le Lun 18 Oct 2010 - 10:54

Intégraal
C'est à chacun de trouver...en se laissant guider, non pas par des conseils qui viendraient de l'extérieur, mais par Soi même... on trouve ce que qu'on a besoin d'y trouver(même dans une librairie ou sur un site) quand c'est le moment!
Dans l' observation, on ne voit que ce qu'on peut voir...
Ce qui est vu à l' extérieur doit être aussi vu à l'intérieur, pour que la résonance soit.

Sans résonance, l' onde disparait.

Il faut nettoyer la carafe des deux cotés....
pour voir que tout est à l'intérieur comme à l'extérieur...
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par Intégraal le Lun 18 Oct 2010 - 13:56

Tango, je suis bien d'accord. N'empêche qu'avant l'observation, l'objet de cette observation(dans ce cas:une idée, un conseil, un livre...) peut être trouvé en se laissant guider par une "guidance" intérieure; c'est ce que je voulais dire...ça n'exclut pas pour autant ce qui vient de l'extérieur, et dans ce cas, le tri se fait par cette guidance intérieure(à mon avis) pour moi, le hasard n'existe pas et si on est mis en relation avec qqchose, ce n'est pas pour rien...
avatar
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par tango le Lun 18 Oct 2010 - 15:19

Le hasard est vu par les yeux qui veulent voir le hasard.
Le concept "hasard" a été inventé par des aveugles.
Si le hasard était l'origine de toutes choses, rien ne pourrait se raisonner.
Or tout est raisonnable, pour peu qu'on y prête attention.

Les balises du chemin sont là en permanence.
Sans pouvoir dire que c'est nous qui les attirons , ni que ce soient elles qui nous attirent, le chemin se déroule en les traversant , en y faisant escale, sans s'y attarder.
Il me semble bien que le but ne puisse se raisonner pour nous pauvres terriens avides de se reposer. Le but est le chemin, et le chemin est le but.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par lennonslegacy le Lun 18 Oct 2010 - 22:50

11:55
Engagez à exécuter mon œuvre, me considérant comme l'être Suprême, n'ayant de dévotion que pour moi seul, libéré du fruit de l'action et de la pensée spéculative, hostile à aucune créature, Oh! Fils de Pandu, un homme de dévotion vient à moi.




lennonslegacy
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 227
Localisation : 3ieme roche à partir du Soleil
Identité métaphysique : Organisme à base de carbone
Humeur : Agréablement Contagieuse
Date d'inscription : 23/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par Intégraal le Lun 18 Oct 2010 - 23:14

Bien dit...et moi, je vois les balises comme des graines qui germeraient au fur et à mesure qu'on avance sur ce chemin...mais on passe trop souvent sans rien voir... on s'égare un peu...mais cet égarement est notre chemin aussi, non? là, par contre, je m'éloigne un peu du sujet
avatar
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par idrom le Lun 18 Oct 2010 - 23:28

La plume a écrit:

ouh! c'est difficile car la Gita aborde d'une façon très
succinte tous les domaines, l'âme et sa relation à Dieu, les différents aspects du divin, l'énergie matérielle et ses trois sortes d'influence les 3 gunas, la réincarnation, l'action désintéressée, le devoir propre à chacun selon ses aptitudes, la possibilité et le but de l'incarnation divine (avatara), l'enseignement éternel ou dharma, le détachement, le devenir, les différents niveaux de la foi, la dévotion, l'abandon, la vision suprême de l'omniforme, la divinité personnelle etc...

Le mieux est que tu ailles sur le site de la Gita society et que tu relèves les versets en rouge.

http://www.gita-society.com/language/french_intro.htm

Merci plume, je vais voir ça.

idrom
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 417
Localisation : France
Identité métaphysique : aucune, rien, a pu
Humeur : sais pas
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bhagavad-Gîta

Message par lennonslegacy le Mar 19 Oct 2010 - 1:11

Compte rendu maison

La Bhagavad-Gîtâ est un tome de l'immense conte épique Indien Le Mahâbhârata. Rédiger en sanskrit entre 400 av JC et l'an 400 apr. J.-C. la Bhagavad Gita au fil du temps a pris une place à part dans la littérature religieuse indienne. La littérature liturgique indienne est très vaste, elle peut facilement remplir une bibliothèque, cependant comme je disais, au fil du temps elle s'est détachée du Mahâbhârata pour faire office de livre à part entière.
(Quoi que pour vraiment comprendre le contexte et les acteurs de la Gita il faut absolument se référer au Mahâbhârata., mais ce n'est pas nécessaire pour en comprendre l'essence). La Gita est un poème philosophique, qui en sanskrit se chante (ce qui a facilité la transmission orale).

Tout commence lorsque le roi aveugle « Dhritarashta » demande à son conseiller Sanjaya (doté du don d'ubiquité, tant spatial que temporel) de lui décrire la bataille sacrée qui a eu lieu entre les « les frères de Pandu et ses fils à lui, le Roi.

L'attention est portée sur Arjuna et son cocher. Nul autre que Krishna lui-même. (8e avatar de Vishnu si cela vous intéresse). Arjuna, en voyant devant lui ses ennemis qui sont en fait des membres de sa famille, se décourage complètement, son arc glisse de ses mains, ses poils se hérissent, son corps tremble, sa peau brule et il déclare qu'il ne voit pas du tout l'intérêt de tout ce carnage et refuse de se battre.
Mais toute cette bataille est une métaphore, une métaphore nous concernant tous, concernant le combat que chacun mène dans le cycle, naissance, souffrance, mort. Une métaphore concernant tout être humain.
Moi j'aime bien résumé ce livre avec un adage hindou que j'adore. Dharmo Rakshati Rakshita], soutenue le dharma soutient. Lorsque les parties de l'univers le soutiennent, l'univers soutient ses parties.

lennonslegacy
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 227
Localisation : 3ieme roche à partir du Soleil
Identité métaphysique : Organisme à base de carbone
Humeur : Agréablement Contagieuse
Date d'inscription : 23/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum