Une vraie question pour notre forum...?

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par nuage bleu le Dim 31 Oct 2010 - 22:27

NON, pour sauver la planéte il faut plusieurs choses, dont un gouvernement mondial ou une véritable instance internationnale pour centraliser, coordonner les actions, avoir des lois appliquées et applicables sur tte la planéte.
Il faut conscientiser tous les individus de l'urgence et de la pertinence des actions.
Reduire notre consommation en ttes choses, ne plus polluer, en fait en arriver a la simplicité volontaire, en arriver a partager non seulement l'espace planétaire, mais aussi ses ressources.
Abandonner la loi du plus fort, fraterniser, aller vers plus de spiritualité et laisser de coté le matérialisme.
Mettre au rancard le capitalisme et l'économie tjrs sur une pente ascendante, qui ne méne qu'a la mise a sac de notre vaisseau spatial.
Laisser de coté les religions source de violences et de guerres, reconnaitre que nous ne connaissons pas vraiment DIEU.

nuage bleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1079
Localisation : canada
Identité métaphysique : sans religion
Humeur : excellente
Date d'inscription : 08/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par dan 26 le Dim 31 Oct 2010 - 22:49

Tibouc a écrit:
Seulement, comme certaines cultures ne peuvent pas être mélangées, la culture unique que vous aurez en résultat sera un mélange explosif.
Ben non, il n'y aura plus de mélange explosif justement. Car les conflits viennent du "choc des cultures", donc s'il n'y a plus qu'une seule cultures, il n'y a plus de conflits.
Arrêtez de rêver les enfants les différences de cultures sont directement liées aux climats, tant que nous aurons des climats différents tout cela n'est qu’utopie donc............;
]quote]De la même manière, un gouvernement unique sera nécessairement une dictature très sanguinaire.
Je ne vois pas pourquoi. On peut très bien imaginer une démocratie mondiale.
Voir au dessus.


Pourquoi ne pas aussi vouloir faire une seule grande équipe de football unique dans le monde ? Il n'y aurait plus qu'une seule équipe et cela mettrait un terme à toute forme de
compétition ou de guerre.
C'est pour ça que j'aime pas le sport, car il pousse à la compétition. L'esprit du sport est donc l'esprit de la guerre.

Alors là une seule équipe de foot, avec 11 joueurs qui représenteront tous les pays!!! Il faut le faire, et contre qui la feras tu jouer ? Contre les martiens peut être.

Ce n'est donc pas un état mondial dont nous avons besoin, mais plutôt une communauté de Nations dans une concurrence loyale réglementée. De la même manière que le corps humain dispose d'une grande diversité d'organes et de cellules différents qui le rendent fonctionnel, l'humanité a besoin de nations fonctionnelles et différentes, rendant possible un véritable arbitrage des questions.
Non, tant qu'il y aura plusieurs nations, certaines seront plus puissante que d'autres, et donc l'exploitation existera.[/quote]
Il faut inventer le paradis terrestre c'est tout , c'est simple pourtant.
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Tibouc le Lun 1 Nov 2010 - 0:38

Arrêtez de rêver les enfants les différences de cultures sont directement liées aux climats, tant que nous aurons des climats différents tout cela n'est qu’utopie donc............;
Non, les différences de cultures sont du à l'enfermement des groupes sur eux-même, à l'absence d'ouverture au monde.

Alors là une seule équipe de foot, avec 11 joueurs qui représenteront tous les pays!!! Il faut le faire, et contre qui la feras tu jouer ? Contre les martiens peut être.
C'est Ilibade qui a parler d'une seule équipe de foot (soi-disant pour critiquer mes propos).

Moi j'ai dit supprimons les équipes (pas seulement de foot d'ailleurs), supprimons cet "esprit du sport" (dont on nous rabache les oreilles dans les médias) car c'est un esprit de compétition, donc de guerre.
En clair : à bas le sport !

Il faut inventer le paradis terrestre c'est tout , c'est simple pourtant.
Tout à fait ! cheers
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Invité le Lun 1 Nov 2010 - 7:12

L'homogénéisation, c'est le deuxième principe de la thermodynamique: l'évolution vers l'entropie, la mort thermodynamique.
Heureusement la nature ne fonctionne pas selon ce seul principe, il y a aussi une néguentropie ou auto-organisation qui crée la complexité et diversité.
La nature fonctionne par l'équilibre entre les deux principes et elle crée ainsi, par la compétition, l'équilibre entre les espèces. C'est ce qu'étudie l'écologie scientifique, à ne pas confondre avec l'écologie politique.

L'écologie politique est devenue le contraire de l'écologie scientifique. Elle prône l'homogénéisation dans un gouvernement mondial. L'écologiste politique est typiquement le rouge qui a viré au vert, à l'exemple de Cohn-Bendit, agitateur politique toujours au service de la même puissance. Le politicien écologiste, comme l'internationaliste socialiste ou le mondialiste néolibéral, veut faire disparaître toute diversité culturelle à l'exemple et sous la direction d'une seule: celle de l'Empire financier.

La pensée de Tibouc est en contradiction totale et totalitaire avec la pensée de Teilhard de Chardin, auteur de sa signature, qui étudiait la paléontologie, et voyait la perfection de Dieu dans la multiplicité et diversité de sa créativité.
tire langue

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Thierry le Lun 1 Nov 2010 - 7:24

Claude Dorpierre a écrit:Il y a un moyen simple de changer le monde.
Repenser complètement notre système d'éducation.
Eduquer les enfants, de toutes origines et dès leur plus jeune âge, dans les principes de la tolérance et du respect de l'autre.
Que cela devienne naturel pour eux, indiscutable.
Il faudrait évidemment prévoir des budgets autrement plus importants, sinon les plus importants de l'état.
Cela permettrait de créer des infrastructures modernes et agréables, de disposer d'un personnel de qualité et motivé.
Tout encadrement religieux serait exclu. Ce choix se fera lorsque la maturité de le faire sera atteint.
Je suis persuadé, qu'il ne faudrait que deux générations pour voir surgir, d'une manière significative, une sociète ou chaque être humain aura droit au respect, quelle que soit sa condition.
Et cette mentalité rejaillira immanquablement sur les responsables appelés à gérer le bien public.

Rien de mieux à proposer. Mais ça fait 28 ans que je me bats pour ça...
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Invité le Lun 1 Nov 2010 - 7:47

Une homogénéisation par l'éducation donc.
Staline a essayé, mais il n'a pas réussi...

Pourquoi? Parce que les gens sont différents génétiquement et culturellement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Thierry le Lun 1 Nov 2010 - 8:00

Il s'agissait bien déjà à l'époque pour l'auteur d'une question d'éducation des enfants.

Discours de la servitude volontaire
Résumé du texte de La Boëtie (note*)
La première raison pour laquelle les hommes servent volontairement, c'est qu'il naissent serviles et qu'ils sont élevés comme tels. Puis vient l'habitude, et le pouvoir se renforce et peut devenir tyrannique. Par peur ou par faiblesse, tous les hommes obéissent plutôt que de s'opposer à l'autorité. De cela découle que, sous la tyrannie, les gens deviennent lâches, mous et efféminés. Ils revendiquent plus de liberté mais manquent de volonté pour l'exercer. Il est certain qu'en perdant ses libertés, on perd vite la vaillance, l'intrépidité. Les gens soumis n'ont ni ardeur ni pugnacité au combat. Ils y vont tout engourdis, comme s'acquittant avec peine d'une obligation. Alors que l'ardeur de la liberté fait mépriser le péril et donne envie de gagner auprès de ses compagnons, quitte à mourir avec l'honneur et la gloire de n'avoir pas failli à son devoir, ni même faibli [les soldats de Bonaparte avaient retrouvé l'ardeur en se sentant porteurs des idéaux de la Révolution (liberté, égalité, fraternité)]. Les tyrans le savent bien et font tout leur possible pour avachir leurs sujets, et les outils de la tyrannie sont toutes sortes de drogues, de distractions, de récompenses (décorations, médailles), de jeux, tombolas, courses, championnats, et autres exutoires (arènes)... Mais il leur faut un bouc émissaire, et ils désignent l'étranger pour ennemi, et tous vont alors dépenser leur ardeur contre l'ennemi désigné.
Le peuple des villes, abruti de tant de ces choses alléchantes, de ces spectacles qu'ils trouvent beaux, émouvants, ou de ces plaisirs puérils qui les amusent, s'habituent à servir ainsi niaisement leur maître, et à leur obéir servilement [et avec la TV ceux de la campagne dorénavant]. Le tyran fait quelques largesses de temps en temps, mais ce n'est pas le dixième de ce qu'il reçoit ; il vous laisse les miettes du gâteau que vous lui offrez par votre servitude. Le peuple ignorant a toujours été ainsi ; il abandonne tous les pouvoirs au premier qui se présente assez sûr de lui pour les commander. Ces millions de gens sous le joug d'un seul n'y ont pas forcément été contraints par la force, mais parce qu'ils sont fascinés et comme ensorcelés par le seul nom d'un seul, qu'ils craignent, alors qu'ils ne devraient pas le redouter puisqu'il est seul et qu'ils sont des millions.
Telle est pourtant la faiblesse des hommes, contraints à l'obéissance depuis leur enfance, éduqués pour temporiser, qui s'habituent à leur condition d'esclaves et ne se rendent pas compte de la valeur de la liberté qu'ils n'ont jamais connue. Si, contrainte par la force des armes, la nation est soumise au pouvoir d'un seul, il ne faut pas s'étonner qu'elle serve, mais bien le déplorer, ou plutôt, supporter ce malheur avec patience et se préserver pour un avenir meilleur. Il peut aussi arriver qu'un peuple ait de la reconnaissance pour un de ces hommes rares qui lui ait donné des preuves de grande prévoyance pour les sauvegarder, d'une grande hardiesse pour les défendre, d'une grande prudence à les gouverner ; s'il s'habitue à la longue à lui obéir et à se fier à lui jusqu'à lui accorder une certaine suprématie, sait-on alors s'il fera aussi bien là où on le place que ce qu'il a procuré lorsqu'il était à sa place naturelle, d'égal à égal avec d'autres, comme l'on se trouve entre compagnons ou amis ?
Mais quel est ce vice qui atteint la grande majorité des hommes, le petit peuple ignorant, prêt à obéir, à servir, jusqu'à se faire tyranniser, n'ayant plus aucune possibilité de se démettre de celui qui est alors leur maître ? La contrainte ne durerait pas s'il n'y avait pas un accord entre les partis. Ce qui suit est le ressort secret de la domination, le soutien et le fondement de toute tyrannie. Les tyrans s'entourent toujours de quelques gens très dévoués et fidèles (de leur famille ou des commis), car ceux-ci partagent les avantages du tyran et en tirent avantage. Ces dix commandent à cent, lesquels recrutent mille autres, et les mille empêchent le reste du peuple à vivre libre et heureux. La contrainte est acceptée par un grand nombre, lesquels la supportent de par leur nature : ce sont des êtres dépendants, instables, hésitants. C'est là tout le rouage de l'État, et ses fonctionnaires vous obligent à payer le tribut à l'Armée et les diverses taxes qui augmentent sans cesse, sans aucun contrôle.
C'est par manque d'éducation, puis pas l'habitude que s'émousse la volonté ; c'est ainsi que par lâcheté ou faiblesse, vous perdez votre droit à la liberté et vous finissez par vous y accommoder. Les impôts sont de plus en plus lourds, jusqu'à vous priver des moyens de vous associer et de vous organiser pour reprendre votre liberté. Autant vous êtes démunis, autant l'Armée du tyran se renforce, réprime toute rébellion, et alors le poids de la soumission est terrible à supporter. Est-ce là vivre heureux ? Est-ce même vivre ? Apprenons à lutter contre cet état insupportable, je le dis à tous ceux qui veulent faire figure d'homme.

Liberté - Egalité - Fraternité : ça ne veut plus rien dire !
« Le mot pour qualifier dignement le mercantilisme et tout ce qui est médiocre est, comme on sait, le mot "libéral" ». (Volonté de Puissance, Livre IV, Pourquoi les faibles sont victorieux). Le "libéralisme" est le parti de ceux qui veulent imposer la dictature du Marché, la "libre-concurrence", la puissance par l'argent, en quelque sorte. On connait trop les inconvénients de la libre-concurrence et de la compétition dans le travail : fusions, délocalisations, les ententes de prix illicites qui faussent la concurrence... le harcellement au travail.



--------------------------------------------------------------------------------

La Boëtie, ami de Michel de Montaigne, publia ce Discours en 1576. [Nouvelle traduction en français moderne de Séverine Auffret du texte intégral, Éditions Mille et une Nuits]. Nous avons considérablement résumé son texte admirable.
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par JO le Lun 1 Nov 2010 - 8:12

je ne crois pas que les hommes naissent serviles . Mais ils naissent dépendants et ne peuvent survivre que par et dans l'entraide communautaire . La tribu vaut mieux que la galère solitaire . On s'en sort mieux en unissant les forces qu'en les particularisant .
Thierry a raison : tout passe par l'éducation .Il faut tout repenser .Mais je scanderais volontiers avec Ségolène : fra-ter-ni- té !
Un problême crucial se pose déjà : la longévité . C'est bien beau d'allonger la vie , mais pour quoi faire ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Thierry le Lun 1 Nov 2010 - 8:18

Il faudrait reprendre les travaux de Korzybski...Ou relire "le monde des A" de Van Vogt.

http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9mantique_g%C3%A9n%C3%A9rale
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par JO le Lun 1 Nov 2010 - 8:26

connais pas : merci du lien .
Mais je pensais ce matin, au sens à donner à ces années qu'on nous a rajoutées, de forme physique indéniable et même mentale, sinon spirituelle . Centenaires , nous pèserons sur nos petits enfants , dont les parents seront déjà vieux , et eux-mêmes retraités!!
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Invité le Lun 1 Nov 2010 - 8:30

JO:Thierry a raison : tout passe par l'éducation.

Elle dépend de l'éducateur et tend toujours vers un endoctrinement selon les principes de l'éducateur, donc vers une manipulation.

Ce qu'on n'enseigne pas, c'est l'esprit critique, le doute qui compare et vérifie, et le droit d'avoir une opinion différente.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Thierry le Lun 1 Nov 2010 - 8:32

patanjali a écrit:
JO:Thierry a raison : tout passe par l'éducation.



Ce qu'on n'enseigne pas, c'est l'esprit critique, le doute qui compare et vérifie, et le droit d'avoir une opinion différente.

Si, moi, je le fais. J'en ai un peu ma claque que TOUS les enseignants passent pour des manipulateurs.
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par JO le Lun 1 Nov 2010 - 8:38

je parlais d'éducation à l'esprit critique .
On est en train d'évacuer l'histoire de l'enseignement et sournoisement, le privé va remplacer le public, partout . Quand l'etat n'aura plus de charge , il n'aura plus de dette! Mais nos enseignants ne sont déjà plus du niveau du siècle passé et j'ai entendu dire que le gouvernement estime qu'ils ont juste besoin de savoir ce qu'ils ont à enseigner !! Savoir c'est pouvoir . Aporès, on apprend à chacun à faire le tri . Mais si on n'a pas de quoi trier, on n'accède pas au discernement .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Geveil le Lun 1 Nov 2010 - 8:39

Le noyau du résumé est là:
Les tyrans s'entourent toujours de quelques gens très dévoués et fidèles (de leur famille ou des commis), car ceux-ci partagent les avantages du tyran et en tirent avantage. Ces dix commandent à cent, lesquels recrutent mille autres, et les mille empêchent le reste du peuple à vivre libre et heureux. La contrainte est acceptée par un grand nombre, lesquels la supportent de par leur nature : ce sont des êtres dépendants, instables, hésitants.
Les tyrans modernes sont les multinationales, des êtres polycéphales.
La question est : n'existe-t-il qu'un tyran à la tête de chaque multinationale, ou même un tyran mondial qui tire toutes les ficelles.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Invité le Lun 1 Nov 2010 - 8:46

Thierry:
Il faudrait reprendre les travaux de Korzybski...
Je vois selon le lien que Korzybski met en cause la logique d'Aristote.

Je n'ai cessé de le dire: c'est la logique rigide d'Aristote contenue dans les principes unilatéraux de la méthode scientifique (matérialiste, réductionniste et déterministe) qui est à l'origine d'une dégénérescence de la civilisation occidentale.

Mais il n'y a pas à inventer une nouvelle logique. Elle existait déjà chez Platon qu'on veut oublier.

Comme je l'ai expliqué plus haut, il faut développer les capacités du cerveau droit, les capacités de synthèse et la logique de la complémentarité des contraires, des symboles et de l'analogie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Invité le Lun 1 Nov 2010 - 8:48

et les tyrans quels qu'ils soient (pape, Staline, Bush etc.) s'appuient sur la logique de la contradiction exclue

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par JO le Lun 1 Nov 2010 - 8:51

quand on n'y croit pas, officiellement,au cerveau droit, c'est impensable d'en enseigner les valeurs .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Ilibade le Lun 1 Nov 2010 - 11:03

Patanjali a écrit:Comme je l'ai expliqué plus haut, il faut développer les capacités du cerveau droit, les capacités de synthèse et la logique de la complémentarité des contraires, des symboles et de l'analogie.
Je pense que le cerveau droit est trop nourri par des synthèses fallacieuses qu'on lui sert sous le label "Pensée unique". On lui offre du rêve avec les arts (cinéma inclus), de la compétition (en mettant en exergue les valeurs sportives), de la musique de mauvaise qualité plein les oreilles et souvent trop plein de décibels où les nuances les plus délicates sont évincées, des allégories et des analogies fausses et de mauvais goût servies par des mots transmutés de leur vrai sens, etc.

Or, pour démonter tout cela, on doit le faire avec le cerveau gauche. Il faut dans un premier temps casser ce monde de voyeurisme et de jouissance préformatée et prête à penser, et cela ne peut passer que par la restauration du langage, l'exercice de l'analyse d'information, le recensement des modes de la manipulation et de la servitude. De la même manière que j'interprète IHVH autrement que les rabbins, les prêtres et les imams, on doit pouvoir évaluer le sens des mots autrement que ce que nous suggère les moyens modernes de propagande. Ce travail dialectique doit être entrepris dans un esprit scientifique, sans donner de privilège à la disjonction exclusive. Sinon, on retombe inévitablement dans le jeu pervers gauche-droite qui divise tous les peuples. La correction des sens (cerveau droit) et la maîtrise du logos (cerveau gauche) sont les deux axes de toute vraie spiritualité.

quand on n'y croit pas, officiellement,au cerveau droit, c'est impensable d'en enseigner les valeurs .
Pourtant, c'est ce cerveau-là qui nous rend esclave et qui est la cible des manipulateurs. C'est le jeu des slogans. Le mot SLOGAN = S + LOGOS = le logos des Sens.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par JO le Lun 1 Nov 2010 - 11:40

ce qui prouve une fois de plus que la vie s'établit sur des complémentaires qu'on atort d'opposer . Science et conscience ne peuvent se passer l'une de l'autre . C'est un truisme, mais on l'oublie régulièrement .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Invité le Lun 1 Nov 2010 - 16:08

[Ilibade a écrit:
Patanjali a écrit:Comme je l'ai expliqué plus haut, il faut développer les capacités du cerveau droit, les capacités de synthèse et la logique de la complémentarité des contraires, des symboles et de l'analogie.
Je pense que le cerveau droit est trop nourri par des synthèses fallacieuses qu'on lui sert sous le label "Pensée unique". On lui offre du rêve avec les arts (cinéma inclus), de la compétition (en mettant en exergue les valeurs sportives), de la musique de mauvaise qualité plein les oreilles et souvent trop plein de décibels où les nuances les plus délicates sont évincées, des allégories et des analogies fausses et de mauvais goût servies par des mots transmutés de leur vrai sens, etc.
Non, le cerveau droit est tout simplement inhibé et fonctionnellement atrophié par éducation selon les principes unilatéraux matérialiste, réductionniste et déterministe, corollaires du principe aristotélicien de la contradiction exclue, qui encombrent le cerveau gauche; et le show-business virtuel qu'on offre ne s'adresse pas au cerveau droit mais directement au mésencéphale, centre primitif des instincts et de l'affectivité.

Le cerveau gauche gère la vie consciente, il reçoit des sensations et exécute l'action, ses choix excluent des possibilités contraire ou tierces. Il est régi par la logique aristotélicienne qui s'applique à l'observation et à l'expérimentation.

Le cerveau droit gère l'imaginaire subconscient, il prépare les choix, il examine des possibilités de fonctionnements et relations d'un ensemble, souvent symboliquement en images ou figures géométriques (p;ex; yantra ou mandala). Il est régi par une logique de complémentarité de contraires qui ne peut pas être réduite à une répétition additive et linéaire d'alternatives ou bits (à la manière du théorème de Gödel). Elle implique des auto-organisations, des transcendances de niveaux selon le mode non commutable, irréversible, des structures dissipatives de Prigogine.

La logique générale des systèmes naturels et ses homologies holographiques reposent essentiellement sur des alternatives triples. Elles ne reposent pas sur des bits mais sur des triplets.

Le Yi King avec ses 3 * 2 = 8 triplets est la parfaite représentation de la logique du système. Son interprétation chinoise symbolique devient parfaitement compréhensible si l'on considère les triplets comme les faces triangulaires d'un octaèdre dont les trois axes sont les conditions universelles, ontologiques et épistémologiques de l'existence: matière espace et temps, exprimés non pas par des chiffres mais par leur sens fonctionnel (les idées oubliées et décriées de Platon).

La Chine est non seulement la grande puissance économique qui émerge, c'est aussi la tradition de la logique de complémentarité (yin-yang) et de l'évolution cyclique des systèmes. La culture occidentale arrive à sont terme par dégénérescence. La culture chinoise pourrait connaître une renaissance si elle retrouve sa tradition en l'associant aux acquis des sciences occidentales.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Geveil le Lun 1 Nov 2010 - 16:46

Ahhhh! Merci Patanjoli, enfin quelqu'un qui sait de quoi il parle.

J'aimerais tant que la Chine, qui jouit d'une longue tradition spirituelle, ne cède pas aux mirages de la société occidentale, et si mon vœux était exhaucé, je n'aurais pas peur du " péril jaune".
Hélas, on dirait qu'elle y cède et souhaite jouir du matérialisme de consommation.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Invité le Lun 1 Nov 2010 - 16:48

Tao Te King, verset 42
Le Tao produit le Un; le Un produit le Deux; le Deux produit le Trois; le Trois produit tous les êtres.
Toutes les choses ont l'obscurité derrière elles et tendent vers la lumière et la force immatérielle leur apporte l'harmonie.

Les gens haïssent la solitude, la modestie; et pourtant les princes s'en attribuent les qualités.
En effet, les uns grandissent en diminuant, les autres diminuent en grandissant.

Ce que d'autres enseignent, je l'enseigne aussi:
Les puissants ne meurent pas de mort naturelle.
J'en fais le principe de mon enseignement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Geveil le Lun 1 Nov 2010 - 16:51

Très beau, une sagesse résumée en quelques lignes.

Mais la Chine contemporaine lui est-elle fidèle ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Invité le Lun 1 Nov 2010 - 16:53

Gereve, la Chine est en pleine transformation, elle est très pragmatique; alliant le dirigisme socialiste au libéralisme économique, elle applique déjà la complémentarité des contraires, selon les principes confucianistes.

J'ai grande confiance en son avenir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Geveil le Lun 1 Nov 2010 - 16:58

Ah, voilà une réponse !
Donc, elle applique des principes élevés, est-ce bien sûr ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum