«De toute façon, ce mec, c'est qu'un frustré !...»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

«De toute façon, ce mec, c'est qu'un frustré !...»

Message par Morphée le Mar 9 Nov 2010 - 20:51

Qui n'a jamais prononcé ou au moins entendu ce genre de propos ? En général, ils sont suivis par des soupirs accablés de l'assistance, une joie d'avoir saisi l'insulte ultime - celle qu'on pourra proférer avec l'assentiment de tous -, la satisfaction de ne pas être soi-même frustré(e)... Et ça repart !
Si vos observations rejoignent les miennes, alors nous pouvons nous démander pourquoi c'est insultant, d'être un frustré.

Un "frustré" n'étant qu'une personne qui ne possède pas ce qu'il désire, où se situe l'insulte ? De deux choses l'une :
- soit on critique un désir excessif.
- soit on critique une impuissance.

Donc soit nous vivons dans une société ascétique, qui voit d'un mauvais œil le développement d'une libido et d'une ambition excessive, préférant la mesure où la médiocrité (auquel cas "frustré" signifie avant tout "libidineux" ou "mégalomane"), soit nous sommes dans une société de la démesure où seule est blâmable l'impuissance des individus à posséder. 

Qu'en pensez-vous ?

Morphée
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 75
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: «De toute façon, ce mec, c'est qu'un frustré !...»

Message par Geveil le Mar 9 Nov 2010 - 23:53

Troisième possibilité: celui qui insulte fait ce qu'on appelle une projection.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: «De toute façon, ce mec, c'est qu'un frustré !...»

Message par Morphée le Mer 10 Nov 2010 - 1:46

:)

Oui, effectivement, la projection... Le seul problème, qui rend cette remarque non-pertinente - à défaut d'être fausse -, c'est que tout discours prononcé sur autrui est une projection. À défaut de se projeter soi, on projette son système de valeur sur autrui... Sinon, il n'y aurait rien à en dire.

Or, tout l'intérêt de cette conversation est de décrypter un système de valeurs. Donc de ne s'intéresser qu'aux discours dictés par une projection.

Disons que ça se décompose comme ça :


  • Projection
-> valorisation morale positive
-> valorisation morale négative

  • Pas de projection
-> pas de valorisation de morale : indifférence
-> version extrême : pas de discours possible, à défaut d'objet stricto sensu (puisqu'il n'y a plus de grille de lecture du tout)

Morphée
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 75
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: «De toute façon, ce mec, c'est qu'un frustré !...»

Message par Geveil le Mer 10 Nov 2010 - 8:45

Morphée a écrit:

Un "frustré" n'étant qu'une personne qui ne possède pas ce qu'il désire, où se situe l'insulte ? De deux choses l'une :
- soit on critique un désir excessif.
- soit on critique une impuissance.

Donc soit nous vivons dans une société ascétique, qui voit d'un mauvais œil le développement d'une libido et d'une ambition excessive, préférant la mesure où la médiocrité (auquel cas "frustré" signifie avant tout "libidineux" ou "mégalomane"), soit nous sommes dans une société de la démesure où seule est blâmable l'impuissance des individus à posséder. 

Qu'en pensez-vous ?
Les deux, ma capitaine, les gens ont un désir de posséder excessif, gonflé par la publicité et les films de l' "American way of life"( Las Vegas et autres ) et la société est désespérante,
Ils sont impuissants à posséder car le système , à commencer par notre enseignement élitiste, est sous le contrôle des possédants qui tirent leur illusion de grandeur de la possession et donc tiennent à faire partie d'une caste peu nombreuse.

On en sortira qu'en remplaçant le désir de possession par le désir de relation.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: «De toute façon, ce mec, c'est qu'un frustré !...»

Message par JO le Mer 10 Nov 2010 - 8:47

oh oui, oh oui, oh oui !!
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: «De toute façon, ce mec, c'est qu'un frustré !...»

Message par Geveil le Mer 10 Nov 2010 - 9:11

Content de ton enthousiasme, JO ! C'est un signe de jeunesse. okey
Et en t'écrivant cela, je fais de la relation copains
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: «De toute façon, ce mec, c'est qu'un frustré !...»

Message par MrSonge le Mer 10 Nov 2010 - 13:44

Donc soit nous vivons dans une société ascétique, qui voit d'un mauvais œil le développement d'une libido et d'une ambition excessive, préférant la mesure où la médiocrité (auquel cas "frustré" signifie avant tout "libidineux" ou "mégalomane"), soit nous sommes dans une société de la démesure où seule est blâmable l'impuissance des individus à posséder.
Je suis de l'avis de Gérève : les deux, mon capitaine.
Sexuellement, d'abord, parce que c'est le fondement de tout, comme toujours :
- Le sexe est omniprésent, banalisé, aseptisé («Quoi, vous avez des relations sans préservatif ? Mais vous êtes complètement inconscient !», nous nous trouvons donc devant ce paradoxe étrange : à l'heure d'une sexualité débridée, qui s'exhibe, qui se veut totalement libre, nous assistons à un espèce de puritanisme à l'envers qui fait que la sexualité véritable, celle qui a pour corolaire l'érotisme et la volupté (le Mal, selon Baudelaire et Sade) se retire sur la pointe des pieds à une vitesse hallucinante.
Exemple pratique : une jeune fille se promène ne mini-jupe, avec un écart de 30 centimètres entre son T-Shirt et son pantalon, un décolleté vertigineux, bref un panneau clignotant au-dessus de la tête : «J'ai envie de sexe.» Faites un jour l'expérience de lui mettre la main aux fesses, et si vous êtes courageux, ajoutez : «On va chez toi ou chez moi ?» et vous allez vous prendre la gifle de votre existence, et des suivantes, le tout saupoudré d'une avalanche cataclysmique d'insultes moralisantes qui vous laisseront sur le trottoir à vous frotter la joue.
De même, teste statistique : plus les décolletés deviennent profonds, plus les jupes se raccourcissent, plus les hommes se font traiter de pervers parce qu'ils laissent leurs yeux trainer. Cherchez l'erreur.

Tout le reste de la société suit cette logique, puisque comme je l'ai dit, pour prendre la température d'une époque, il suffit de se pencher sur sa vie sexuelle. D'un côté : exhibition, libéralisation, donc banalisations, donc extinction. De l'autre : pudibonderie morale, retour de la Fidélité érigée en valeur suprême, new chastety au états-unis, raves partys applaudies parce qu'elles ne font aucun cas des différences sociales et culturelles...
Le «frustré», dans notre société, est donc un individu à la fois impuissant à trouver ce qu'il désire, et désespéré de voir l'ersatz de remplacement s'étaler avec tant de complaisance sous ses yeux.

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: «De toute façon, ce mec, c'est qu'un frustré !...»

Message par StoopidWhenINeedit le Lun 27 Déc 2010 - 13:52

Je pense qu'il y a beaucoup de certitudes ici pour un forum philosophique... Peut on résumer la frustration en deux mots? Peut on résumer l'insulte en deux mots ? Et le statu de la femme? Nous somme dans une société patriarcale parait-il et ce que je lis ici sur la sexualité et sur les femmes ne fait que le confirmer. La femme qui s'habille "sexy" désire-t-elle coucher avec le premier homme qu'elle croise dans la rue désire-t-elle n'être qu'un objet de désir et se faire pincer les fesses par un vieux satyre libidineux qui dans sa jeunesse a charmé si peu de femmes qu'il se rattrape par un harcèlement plus ou moins subtil de "minettes en chaleur". Je suis désolé Mr songe mais à ta phrase il ne manquai que " c'est de l'incitation au viol de s'habiller comme ça" quelle horreur... Et si tout simplement cette femme qui séduit avec son corps du moins de prime abord, ne faisait que suivre les lignes que la société lui a tracé pour se sentir belle. En effet pourquoi cacher son visage et montrer ses fesses et ses seins pour se sentir belle? Parce qu'on fait croire aux femmes qu'il n'y a que comme ça qu'elle peuvent être belles et ce à coup de viol de l'inconscient que ce soit à travers les modèles féminins de réussite ou à travers l'image de la femme qui est reflétée dans la société de consommation. Sinon pourquoi la tranche d'age la plus influençable en matière de marketing c'est à dire 6 18 ans s'habillerait de la sorte, j'espère du moins pour vous qu'une enfant qui montre des attraits qu'elle n'a pas et ce pour faire comme tout le monde ne vous parait pas avoir une forte envie de sexe. Et peut être qui si une femme dit "celui la de toute façon c'est qu'un frustré", c'est peut être qu'elle croit que son seul pouvoir sur les hommes est en effet la sexualité et peut être que les hommes lui on démontré qu'ils ne s'intéressaient qu'à ça. Le sexe ou le désir de sexe n'est pas à blâmer l'aliénation de toute une partie de la population si!!!!

StoopidWhenINeedit
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 37
Localisation : 94
Identité métaphysique : rien n'existe d'autre que la nature la souffrance le plaisir le reste n'est que fruit de l'inconscient collectif
Humeur : umor
Date d'inscription : 27/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: «De toute façon, ce mec, c'est qu'un frustré !...»

Message par Alice le Lun 27 Déc 2010 - 15:09

Bonjour Morphée,

Une synthèse de ce que tu dis pourrait-il être :
de toute façon, que ce soit l'un ou l'autre, le "frustré" est perdant.

Il s'agit juste d'une attaque visant à délégitimer l'autre, à annuler la valeur de son attitude/comportement (c'est un frustré : soit il veut trop - accusation d'excès, soit il n'ose pas assez - accusation d'impuissance).

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: «De toute façon, ce mec, c'est qu'un frustré !...»

Message par StoopidWhenINeedit le Lun 27 Déc 2010 - 16:27

Je cite Mr Songe : "Exemple pratique : une jeune fille se promène ne mini-jupe, avec un écart de 30 centimètres entre son T-Shirt et son pantalon, un décolleté vertigineux, bref un panneau clignotant au-dessus de la tête : «J'ai envie de sexe.» Faites un jour l'expérience de lui mettre la main aux fesses, et si vous êtes courageux, ajoutez : «On va chez toi ou chez moi ?» et vous allez vous prendre la gifle de votre existence, et des suivantes, le tout saupoudré d'une avalanche cataclysmique d'insultes moralisantes qui vous laisseront sur le trottoir à vous frotter la joue.
De même, teste statistique : plus les décolletés deviennent profonds, plus les jupes se raccourcissent, plus les hommes se font traiter de pervers parce qu'ils laissent leurs yeux trainer. Cherchez l'erreur."

Y'a des femmes sur ce forum et ça vous interpelle pas?!!!
Une femme à le droit de se faire belle mais elle à aussi le droit de ne pas coucher avec tous les vieux sadique (c'est le cas de le dire puisque monsieur site Sade) qui leur tapent le cul dans la rue non?
Après, peut être que la femme n'as pas besoin de tant d'artifices pour être belle je suis d'accord!!


StoopidWhenINeedit
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 37
Localisation : 94
Identité métaphysique : rien n'existe d'autre que la nature la souffrance le plaisir le reste n'est que fruit de l'inconscient collectif
Humeur : umor
Date d'inscription : 27/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: «De toute façon, ce mec, c'est qu'un frustré !...»

Message par Opaline le Jeu 30 Déc 2010 - 23:21

Mr Songe :
une jeune fille se promène en mini-jupe, avec un écart de 30 centimètres entre son T-Shirt et son pantalon, un décolleté vertigineux, bref un panneau clignotant au-dessus de la tête: «J'ai envie de sexe.»
Fantasmes, que tout cela !
Quand j'étais une toute jeune fille, j'adorais me maquiller (un peu trop) et être habillée aussi sexy que possible (sans pour autant vouloir choquer) mais jamais , au grand jamais et je m'en souviens très bien , je ne pensais à séduire ou à provoquer !
Je cherchais surtout à me plaire (c'était mon objectif premier),à me comprendre et même j'étais très gênée quand les garçons et surtout les hommes , me regardaient avec trop d'insistance.
En disant cela , je rejoins StoopidwhenIneedit.
Lui, au moins, il a compris les femmes !

StoopidwhenIneedit:
Après, peut être que la femme n'as pas besoin de tant d'artifices pour être belle je suis d'accord!!
Il faut tenir compte du fait que le système hormonal se met en place et que cela ne se fait pas toujours doucement. la jeune fille est généralement mal dans sa peau, se cherche parfois dans l'excès de toilette ou de maquillage, éprouve des angoisses devant les changements qui s'opèrent en elle...
Si c'était une "envie de sexe", la baffe (ou l'indignation) ne serait pas , il me semble !
Il faut lui laisser le temps de murir !

Et puis, la civilisation nous apprend à maitriser nos sens, non ?

.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: «De toute façon, ce mec, c'est qu'un frustré !...»

Message par Billie_Holiday420 le Ven 31 Déc 2010 - 19:45

StoopidWhenINeedit a écrit:Je pense qu'il y a beaucoup de certitudes ici pour un forum philosophique... Peut on résumer la frustration en deux mots? Peut on résumer l'insulte en deux mots ? Et le statu de la femme? Nous somme dans une société patriarcale parait-il et ce que je lis ici sur la sexualité et sur les femmes ne fait que le confirmer. La femme qui s'habille "sexy" désire-t-elle coucher avec le premier homme qu'elle croise dans la rue désire-t-elle n'être qu'un objet de désir et se faire pincer les fesses par un vieux satyre libidineux qui dans sa jeunesse a charmé si peu de femmes qu'il se rattrape par un harcèlement plus ou moins subtil de "minettes en chaleur". Je suis désolé Mr songe mais à ta phrase il ne manquai que " c'est de l'incitation au viol de s'habiller comme ça" quelle horreur... Et si tout simplement cette femme qui séduit avec son corps du moins de prime abord, ne faisait que suivre les lignes que la société lui a tracé pour se sentir belle. En effet pourquoi cacher son visage et montrer ses fesses et ses seins pour se sentir belle? Parce qu'on fait croire aux femmes qu'il n'y a que comme ça qu'elle peuvent être belles et ce à coup de viol de l'inconscient que ce soit à travers les modèles féminins de réussite ou à travers l'image de la femme qui est reflétée dans la société de consommation. Sinon pourquoi la tranche d'age la plus influençable en matière de marketing c'est à dire 6 18 ans s'habillerait de la sorte, j'espère du moins pour vous qu'une enfant qui montre des attraits qu'elle n'a pas et ce pour faire comme tout le monde ne vous parait pas avoir une forte envie de sexe. Et peut être qui si une femme dit "celui la de toute façon c'est qu'un frustré", c'est peut être qu'elle croit que son seul pouvoir sur les hommes est en effet la sexualité et peut être que les hommes lui on démontré qu'ils ne s'intéressaient qu'à ça. Le sexe ou le désir de sexe n'est pas à blâmer l'aliénation de toute une partie de la population si!!!!

De toute façon, c'est une des insultes les plus basse qu'on puisse faire à un interlocuteur.
Il n'y a aucun fondements. Cela revient au même que dire: "Ce mec est un Nazi".
Cette injure est la version bêta du Goldwin Point.
avatar
Billie_Holiday420
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 74
Localisation : Brux-Hell
Identité métaphysique : Rainbow Children
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 22/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum