LE DESTIN

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par bernard1933 le Sam 11 Déc 2010 - 15:10

Tango, la Plume, bradou, Gereve , je me retrouve dans ce que vous exprimez, à la nuance près . Il me manque l' aspect donné par le bouddhisme . Mais je n'ai vraiment pas grand-chose à y ajouter . Nos ancêtres ont tellement donné à Dieu une image humaine qu' il est difficile de s' en abstraire, surtout qu' ils l' ont fait en y ajoutant une dose émotionnelle " maxi " . Il a même passé son Fils au mixer...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par tango le Sam 11 Déc 2010 - 20:25

SkyD a écrit:
En même temps, je pense que le Dieu biblique dans son incompéhensibilité est celui qui répond le mieux aux aspirations du “cœur“ de l'homme.
Il me semble que tu veuilles parler du mystère de la trinité...
L' homme peut se contenter de cette simple contemplation du mystère...
Et s'il veut comprendre la trinité, il y trouvera un déploiement du mystère tout à fait à la mesure de ce qu'il pourra appréhender.
Mais l'articulation trilogique n'appartient pas qu' au Dieu biblique...On la retrouve dans plusieurs doctrines...
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par _bradou le Dim 12 Déc 2010 - 12:46

bernard1933 a écrit: je me retrouve dans ce que vous exprimez, à la nuance près .
Je crois, Bernard, que nous disposons maintenant de suffisamment d’éléments pour tenter une récap.

-pour certains nous nous trouvons au beau milieu d’un marécage où nous nous enfonçons petit à petit jusqu’à disparaître à jamais.
-pour d’autres, il suffit de maitriser l’art de la natation pour ne pas s’enliser. Ça se passe entre toi et le marécage qui, comme chacun sait, n’a pas plus d’oreilles que de cœur, mais uniquement ses propres lois. Inutile donc de lui lancer des SOS. C’est le cas, entre autres, de Tango qui essaie de se faire subtil pour se dissoudre dans l’eau du marécage et ne pas couler. Malin, mais pas sans danger : il pourrait s’évaporer.
-pour d’autres encore, il y a sur la berge un maître-nageur qui veille prêt à sauver ceux qui lui ont fait allégeance en multipliant courbettes et implorations, et noyer les autres : les dissidents et les indifférents.
Trois cas de figure tous déprimants. N'en connais-tu pas un autre d'un peu moins triste?
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par tango le Dim 12 Déc 2010 - 13:02

Bradou
C’est le cas, entre autres, de Tango qui essaie de se faire subtil pour se dissoudre dans l’eau du marécage et ne pas couler. Malin, mais pas sans danger : il pourrait s’évaporer.
Tu fumes !
Trois cas de figure tous déprimants. N'en connais-tu pas un autre d'un peu moins triste?
L' Humour !
Quand tu te laisses envoûter par la divinité du rire, toutes les contradictions disparaissent, et un nouvel instant présent apparait en toute béatitude.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par Intégraal le Dim 12 Déc 2010 - 17:03

Pourquoi déprimant, Bradou?
C'est un jugement porté par ceux qui sont dans l'attente d'une vie idéale, à leurs yeux, et qui sont déçus, non?
Si on attend rien, qu'on Est, dans le présent, y a même pas l'idée de passé, futur, destin...Tout Est, là.!
Mais, comme dans ce monde, où on a une perception linéaire du temps, l'humain s'est crée l'idée d'un "destin" qu'il pourra rendre responsable de ses désillusions, de son mal-être. ("c'est pas ma faute si je vis un truc merdique, c'est mon destin...")
En effet, l'humour peut contribuer à prendre du recul pour reprendre contact avec l'Etre que nous sommes, vivant dans l'éternel présent.
avatar
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par tango le Dim 12 Déc 2010 - 17:45

Le passé ?...qu' en reste-t-il ?...quelques rares fragments déformés par les contorsions de notre mémoire.
Le futur ?...qu' en sera-t-il ?...une vague hypothèse qui se déformera par les aléas imprévisibles.
Le présent ?...Oui la seule réalité concrètement vraie, authentiquement tactile. C'est là, maintenant, tout de suite que les choses sont...sans aucunes déformations...

Destin ?...Si tu passes ton présent à regarder ton passé, tu n'y trouveras que du destin...Ton présent sera devenu passé, sans même que tu l'ais vécu. pette de rire

Eternel présent ?...oui, comme un collier de perles, une succession d'instants présents, où chaque instant nait, s'épanouit et meure, pour laisser place au suivant.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par apollonius le Dim 12 Déc 2010 - 17:50

pour Bradou....

une possibilité, peut-être:...assécher le marécage, irriguer les flots....
avec autant de sédiments, la terre ne pourra qu'être fertile....
avatar
apollonius
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 251
Localisation : Serpentaire
Identité métaphysique : Amoureux de Philosophie Naturelle
Humeur : Eve entée
Date d'inscription : 24/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par bernard1933 le Dim 12 Déc 2010 - 18:18

bradou, on est bien tous dans le marécage de la vie ! J' aime bien cette image .On essaie tous d' en sortir, mais on finit tous par couler !
Mais restons optimistes ! En cherchant bien dans l' eau boueuse, on tombe parfois sur de délicieuses sirènes...Et on coule avec , comme les marins !
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par Intégraal le Dim 12 Déc 2010 - 19:18

Tango a écrit:Eternel présent ?...oui, comme un collier de perles, une succession d'instants présents, où chaque instant nait, s'épanouit et meure, pour laisser place au suivant.
avec ton collier de perles, t'es encore dans le temps linaire puisqu'il y a une succession de "perles/instants présents"
Comme je "vois" cet éternel présent, c'est tous les instants en même temps...y a pas de fil, pas de perles, seulement notre perception humaine qui enfile les perles ...
De ton collier de perles, tu peux faire un chapelet(une petite chapelle de poche...pas un chat pelé) rire
avatar
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par tango le Dim 12 Déc 2010 - 21:08

Intégraal a écrit:
Tango a écrit:Eternel présent ?...oui, comme un collier de perles, une succession d'instants présents, où chaque instant nait, s'épanouit et meure, pour laisser place au suivant.
avec ton collier de perles, t'es encore dans le temps linaire puisqu'il y a une succession de "perles/instants présents"
Comme je "vois" cet éternel présent, c'est tous les instants en même temps...y a pas de fil, pas de perles, seulement notre perception humaine qui enfile les perles ...
De ton collier de perles, tu peux faire un chapelet(une petite chapelle de poche...pas un chat pelé) rire
La totalité englobe tous les instants et les malaxe en toute relativité.
Mais notre incarnation fait qu'il y a un fil...(pas un des fils du chat pelé)...Un fil qui suit le déroulement du temps terrien...un rythme dans le rythme...Notre conscience ne peut pas échapper à l'instant présent qui est là, perle parmi les perles.
Pour nous, pauvres incarnations terriennes qui sédentarisons, pour une durée de temps, notre conscience, nous ne pouvons pas échapper à ce déroulement temporel...
Le passé est bien passé et en décomposition, l'avenir est bien à venir et hypothétique.
Seul notre instant présent est notre vraie réalité.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par Intégraal le Dim 12 Déc 2010 - 21:47

ouais, on peut se dire: "terrien, t'es rien!"mais comme c'est pas très positif et que ça mène nulle part, on échafaude un tas de théories, ça nous donne l'illusion d'être quelque chose d'important...et on finit par croire nos histoires...le "destin" de ce terrien est peut-être de se libérer de toutes ces conneries accumulée pour Etre, simplement...????????????
avatar
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par tango le Dim 12 Déc 2010 - 22:53

Intégraal a écrit:ouais, on peut se dire: "terrien, t'es rien!"mais comme c'est pas très positif et que ça mène nulle part, on échafaude un tas de théories, ça nous donne l'illusion d'être quelque chose d'important...et on finit par croire nos histoires...le "destin" de ce terrien est peut-être de se libérer de toutes ces conneries accumulée pour Etre, simplement...????????????
Que de points ????????????
"Quelque chose d'important" ?....Oui et non...
-Oui, on peut s'interroger...cette interrogation est déjà somptueusement importante...
-Non, une poussière de poussière...voilà ce que nous sommes.

"Destin"?...Oui et Non
-Oui, notre corps a une durée de vie tout à fait compatible avec un destin.
-Non, l'instant présent permet de choisir d'échapper ou non à ce destin. D'autre part il n'est pas impossible que notre passage sur terre ne soit qu'une étape. Il importe donc de vivre pleinement chaque instant présent, pour ne pas louper le dernier.

"on finit par croire nos histoires"...Il n'est pas impossible que la croyance devienne réalité.
Cela se passe déjà comme cela sur la Terre. On croit en l'acte qu'on va faire, et on le fait.

"Etre simplement", oui c'est l' attitude à adopter, on avance dans le brouillard, la visibilité est à 2 mètres, il est périlleux d'accélérer.
Chaque chose en son instant. Et chaque instant pour une chose.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par _bradou le Lun 13 Déc 2010 - 11:12

En voilà des idées!
« Mais comme dans ce monde, où on a une perception linéaire du temps..
»
Comme si dans ce monde le temps n’était pas linéaire, quantifiable, mesurable, morcelable assemblable, additionnable, divisable, objectif !

Ou encore.
« Le présent ?...Oui la seule réalité concrètement vraie, authentiquement tactile. C'est là, maintenant, tout de suite que les choses sont...sans aucunes déformations...
»
Le présent seule réalité concrète ? Mais nous sommes toujours dans le présent. Quand ma pensée fouille le passé ou s’en va prospecter le futur, ma pensée, elle, est toujours dans le présent. Elle ne le quitte jamais. Je suis toujours dans et vis le présent.

Ou encore.
« -Non, une poussière de poussière...voilà ce que nous sommes.
»
Non, moi je ne suis pas une poussière. Je me trouve exactement au milieu entre l’infiniment grand et l’infiniment petit. Donc la taille idéale et, pour l'éveil, sur la plus haute marche du podium de la création.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par Millenium le Lun 13 Déc 2010 - 12:01

Je pense que la conscience est infiniment plus grande que l'espace temps et la matière ,c'est même le centre du tout.
Nous participons .à l'évolution de la conscience dans son développement final ,une réalisation impossible sans nous.(liberté)
Donc pour moi ,notre rôle est très loin d'être insignifiant à l'échelle de l'univers,il est même primordial.
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par Intégraal le Lun 13 Déc 2010 - 12:45

Millenum a écrit:Donc pour moi ,notre rôle est très loin d'être insignifiant à l'échelle de l'univers,il est même primordial.
"loin d'être insignifiant à l'échelle de l'univers", je suis bien d'accord
"primordial"...je sais pas... parce que si je "vois" tout en interdépendance, suis pas sûre qu'il y ait qqchose de primordial par rapport au reste...
avatar
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par tango le Lun 13 Déc 2010 - 13:17

Le peu qu'on peut est déjà énorme pour nous,
énorme pour l'Univers, j'en suis moins persuadé,
même que je ne vois pas en quoi on serait indispensable au déploiement de l' Univers.

Si la conscience universelle est, elle l'est sans nous. Nous ne serions que des instruments.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par _bradou le Lun 13 Déc 2010 - 13:45

Interdépendances dont nous sommes le noyau, et nécessaires pour donner prise à l’évolution de la conscience dans son développement final. Tout ce qui est est satellite en orbite autour de l’homme. Mais ce sera quoi au juste ce développement final ?
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par Intégraal le Lun 13 Déc 2010 - 14:39

bradou a écrit:Interdépendances dont nous sommes le noyau, et nécessaires pour donner prise à l’évolution de la conscience dans son développement final. Tout ce qui est est satellite en orbite autour de l’homme. Mais ce sera quoi au juste ce développement final ?
Tu sembles positionner l'homme comme centre du monde, quelle responsabilité!
Quand tu demandes ce que sera le développement final..., je ne comprends pas vraiment la question: dans ce domaine, "développement" n'implique pas "fin", à moins de concevoir la fin comme une contraction après le développement jusqu'au prochain développement...contractions, dilatations à l'infini...il me semble...
avatar
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par tango le Lun 13 Déc 2010 - 15:01

Entre se demander ce qu'on fait sur cette putain de Terre,
et se prendre pour le noyau de l'Univers,
il me semble qu'il y aurait à faire le choix d'une attitude intermédiaire.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par bernard1933 le Lun 13 Déc 2010 - 18:26

Mais pourquoi donc l' homme participerait-il au développement de je ne sais quelle conscience ? L' homme ne dure que le temps d' un éclair très local dans l' immensité de l' Univers . je pense qu' il faut se remettre au niveau de notre inutilité cosmique . L' Univers " tourne " depuis bien longtemps ; il " tournera " bien longtemps après notre disparition ...
Par contre, je ne renie pas la conscience . Et si nous n' étions qu' une partie infime et temporaire de la Grande Conscience, tout cela et rien que cela ? Je noie le bar, non...le poisson !
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par tango le Lun 13 Déc 2010 - 18:44

bernard1933 a écrit:Mais pourquoi donc l' homme participerait-il au développement de je ne sais quelle conscience ? L' homme ne dure que le temps d' un éclair très local dans l' immensité de l' Univers . je pense qu' il faut se remettre au niveau de notre inutilité cosmique . L' Univers " tourne " depuis bien longtemps ; il " tournera " bien longtemps après notre disparition ...
Par contre, je ne renie pas la conscience . Et si nous n' étions qu' une partie infime et temporaire de la Grande Conscience, tout cela et rien que cela ? Je noie le bar, non...le poisson !
Il n'est pas impossible que ton chien ait une conscience, que les plantes aussi, que chaque entité en ait une...que "Dieu" soit l'ensemble de ces consciences...
Il n'est pas impossible que chaque conscience fasse un cheminement progressif au fil de ses réincarnations pour finalement se fondre de plus en plus avec la Conscience de Dieu.
Il s'agirait alors que nos consciences prennent conscience d'elles-même, et qu'elles suivent le cheminement ascensionnel.
Les bouddhistes parlent de l'âme qui pourrait choisir sa nouvelle incarnation, en fonction de ses capacités quantifiées par son développement lors de sa dernière incarnation.
Sans pouvoir l'affirmer, ça ne me semble pas impossible.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par _bradou le Lun 13 Déc 2010 - 22:53

Intégraal a écrit:
Quand tu demandes ce que sera le développement final..., je ne comprends pas vraiment la question: dans ce domaine, "développement" n'implique pas "fin", à moins de concevoir la fin comme une contraction après le développement jusqu'au prochain développement...contractions, dilatations à l'infini...il me semble...

Ce qu'il y aura après le développement final, je n'en sais rien.
De toute façon, "développement final" je l'ai repris de Millénium(relire son post).
Je l'ai compris comme l'apothéose de la Conscience Cosmique en formation, que tu peux appeler Dieu si tu veux, un Dieu pas encore fait dont nous devons accoucher.
C'est comme cela que je l'ai compris, mais je ne garantis rien. Vous avez tous la manie de surfer dans les vagues en décrivant de larges paraboles allégoriques que ça nous fait .........tanguer de la tête.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par _GERARDMENVUSSA le Lun 3 Jan 2011 - 6:55

Coeur de Loi a écrit:Armaggeddon est notre destin, oui.

Tout ce qui a un début a une fin.

... Mais ce qui n'a pas de début, n'a jamais de fin : Seul ce qui est né doit mourir.. Ainsi, ce qui n'est jamais né ne peut-il mourir !

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par _GERARDMENVUSSA le Lun 3 Jan 2011 - 7:05

bradou a écrit:
Intégraal a écrit:
Quand tu demandes ce que sera le développement final..., je ne comprends pas vraiment la question: dans ce domaine, "développement" n'implique pas "fin", à moins de concevoir la fin comme une contraction après le développement jusqu'au prochain développement...contractions, dilatations à l'infini...il me semble...

Ce qu'il y aura après le développement final, je n'en sais rien.
De toute façon, "développement final" je l'ai repris de Millénium(relire son post).
Je l'ai compris comme l'apothéose de la Conscience Cosmique en formation, que tu peux appeler Dieu si tu veux, un Dieu pas encore fait dont nous devons accoucher.
C'est comme cela que je l'ai compris, mais je ne garantis rien. Vous avez tous la manie de surfer dans les vagues en décrivant de larges paraboles allégoriques que ça nous fait .........tanguer de la tête.

Je pense que le seul vrai problème, c'est que nous avons le tort d'appréhender communément "le futur", "linéairement"; c'est à dire, "sur une ligne continue", qui a un début et une fin. Mais la perspective change lorsqu'on le considère, non sur une ligne, mais... Inscrit dans une circonférence ! Alors seulement la notion "d'éternité" peut-elle prendre un sens: En nous permettant de concevoir aisément... Que nous ne sommes pas des êtres "limités" dans le temps, mais des Êtres, "hors du temps", Eternels, Immortels, et Infinis ! Des Êtres qui n'ayant, en Réalité, aucun commencement... Ne peuvent avoir de fin !

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DESTIN

Message par _GERARDMENVUSSA le Lun 3 Jan 2011 - 7:12

Je pense que le seul vrai problème, c'est que nous avons le tort d'appréhender communément "le futur", "linéairement"; c'est à dire, "sur une ligne continue", qui a un début et une fin. Mais la perspective change lorsqu'on le considère, non sur une ligne, mais... Inscrit dans une circonférence ! Alors seulement la notion "d'éternité" peut-elle prendre un sens: En nous permettant de concevoir aisément... Que nous ne sommes pas des êtres "limités" dans le temps, mais des Êtres, "hors du temps", Eternels, Immortels, et Infinis ! Des Êtres qui n'ayant, en Réalité, aucun commencement... Ne peuvent avoir de fin !

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum