Psychotique.

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par Jipé le Dim 5 Déc 2010 - 15:50

La plume a écrit:Bernard
Dans quel groupe te classes- tu ? Je commence: je suis pervers et psycho-rigide ! Par contre, pas clitoridien du tout !
Salut, Monos ! Plus on est de fous, plus on se marre !
Salut Bernard,
Oh moi je me découvre un peu tous les symptomes psy en vieillissant.
Je me vois plutôt cyclotimique, des périodes d'optimisme suivi de périodes de pessimisme graves. Sentimental, un E.NA.S selon la caractériologie de Le Senne, mais c'est très démodé comme méthode.
serais-tu La plume, nostalgique, vulnérable, timide, introverti, méditatif et ruminant d'un passé douloureux ?

dubitatif

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par Cochonfucius le Dim 5 Déc 2010 - 15:51

Moi je suis normal (ou presque).
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23637
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _La plume le Dim 5 Déc 2010 - 16:04

serais-tu La plume, nostalgique, vulnérable, timide, introverti, méditatif et ruminant d'un passé douloureux ?

Nostalgique, certainement, mais de quoi ? Quel rapport avec un passé douloureux ? c'est justement le sentiment d'avoir vécu une enfance plutôt insouciante et libre qui pourrait me rendre nostalgique non ?

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par Jipé le Dim 5 Déc 2010 - 16:13

La plume a écrit:
serais-tu La plume, nostalgique, vulnérable, timide, introverti, méditatif et ruminant d'un passé douloureux ?

Nostalgique, certainement, mais de quoi ? Quel rapport avec un passé douloureux ? c'est justement le sentiment d'avoir vécu une enfance plutôt insouciante et libre qui pourrait me rendre nostalgique non ?
Je parle de traits relatifs au ENAS de Le Senne...mais est-ce exact ??
On peut être à la fois nostalgique et ruminant d'un passé douloureux, ce qui amène à la question des bénéfices secondaires dans le domaine du négativisme...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Dim 5 Déc 2010 - 16:35

Je viens de lire rapidement ce qu'est un ENAS et qui est René.

Alors Jipé, tu est psychiatre ou psychologue ?

_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Dim 5 Déc 2010 - 16:38

Cochonfucius a écrit:Moi je suis normal (ou presque).
Bonjour Cochonfucius.
C'est quoi être normal ?.

_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par Jipé le Dim 5 Déc 2010 - 16:57

monos_fr a écrit:Je viens de lire rapidement ce qu'est un ENAS et qui est René.

Alors Jipé, tu est psychiatre ou psychologue ?
Hello Monos,
tu sais les psys sur ce forum sont mal vus... lol!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par JO le Dim 5 Déc 2010 - 17:04

je me crois EAS . C'était ingénieux, comme classification
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par Invité le Dim 5 Déc 2010 - 17:17

Monos :
Bonjour Cochonfucius.
C'est quoi être normal ?.
Ben, pour un cochon, c’est avoir la queue en tire-bouchon. rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par bernard1933 le Dim 5 Déc 2010 - 22:06

Bon courage, monos ! Oui, Jipé peut t 'aider . Si tu as trouvé quelqu' un
en qui tu as confiance et qui t' apporte du positif, je pense que tu ne dois pas désespérer . Le plus dur , en ce domaine, est le choix et l' équilibre des médicaments . Il y a beaucoup d' apprentis sorciers ; j 'en ai payé le prix pour ma première épouse...Le Tofranil restera dans ma mémoire...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par Cochonfucius le Lun 6 Déc 2010 - 10:48

monos_fr a écrit:
Bonjour Cochonfucius.
C'est quoi être normal ?.

En fait, j'en sais trop rien.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23637
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par Ladysan le Lun 6 Déc 2010 - 17:23

bernard1933 a écrit:Bon courage, monos ! Oui, Jipé peut t 'aider . Si tu as trouvé quelqu' un
en qui tu as confiance et qui t' apporte du positif, je pense que tu ne dois pas désespérer . Le plus dur , en ce domaine, est le choix et l' équilibre des médicaments . Il y a beaucoup d' apprentis sorciers ; j 'en ai payé le prix pour ma première épouse...Le Tofranil restera dans ma mémoire...

Moi,c'est le Rohypnol qui m'avait été prescrit par mon généraliste qui provoquait chez moi des hallucinations visuelles. Je voyais double et j'avais l'impression de rêver même si j'étais éveillée.
Et dire que j'ai conduit dans cet état...On ne devrait pas permettre aux généralistes de prescrire des hypnotiques aussi puissants.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par Ladysan le Lun 6 Déc 2010 - 17:35

Jipé a écrit :
Hello Monos,
tu sais les psys sur ce forum sont mal vus... lol!

Pas tous Jipé, pas tous ! Comme dans toutes les professions, il existe des psys véreux.
Ce sont ceux qui exercent sans vocation.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par virgule le Lun 6 Déc 2010 - 18:08

Salut monos,

J'espère que tu permettras ces quelques questions pour m'aider a mieux te comprendre:

A quel âge ont commencé les problématique que tu rencontres?

Y a t il eu un évènement déclencheur particulier réel ou que tu soupsonnes?

Comment vis tu ce qu'il t'arrive?

Sents tu des énergies qui pourraient être hostiles à ta nature même?

As tu saisi la faille qui faisait que quelque chose de non voulu et de dérangeant pouvait prendre le dessus sur ta volonté?

Ressent tu ton "moi" comme destructuré, ou est il a peut prés stable?

Peut tu parler de ces choses sans t'en laisser absorbé?

Quelle est ton degré de souffrances?






virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _La plume le Lun 6 Déc 2010 - 18:42

Oui parce qu'aujourd'hui c'est Virgule le psy de garde, Jipé y récupère. Cool

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Mar 7 Déc 2010 - 13:28

virgule a écrit:Salut monos,

J'espère que tu permettras ces quelques questions pour m'aider a mieux te comprendre:
Salut Virgule, si tu me cherche une case, j'en ai déjà trouvé deux, je suis dans la psychose délirante chronique pour les psy et un démonisé pour certains évangéliques.

virgule a écrit:A quel âge ont commencé les problématique que tu rencontres?
Ma première rencontre avec l'encagoulé objet de mes hallucinations a eu lieu vers mes dix ans, puis stand-by, jusqu'en 2003.

virgule a écrit:Y a t il eu un évènement déclencheur particulier réel ou que tu soupsonnes?
Ma visite chez les évangéliques pentecôtistes en 2003 et leur doctrine des dons de l'esprit.

virgule a écrit:Comment vis tu ce qu'il t'arrive?
Mal, mais ça me donne le temps de lire et de méditer, finalement c'est un bien, un mal pour un bien.

virgule a écrit:Sents tu des énergies qui pourraient être hostiles à ta nature même?
Absolument mais elle s’arrentent a mon intégrité physique.

virgule a écrit:As tu saisi la faille qui faisait que quelque chose de non voulu et de dérangeant pouvait prendre le dessus sur ta volonté?
Pas une faille mais quelque chose avec une vie propre qui essaye de prendre le contrôle de moi, il y a une frontière que cette chose n'arrive pas à franchir, ma volonté.

virgule a écrit:Ressent tu ton "moi" comme destructuré, ou est il a peut prés stable?
Je n'existe plus, j'ai rempli un questionnaire sur moi il y a quelques jours et je me suis aperçu que je ne savait plus qui j’étais.

virgule a écrit:Peut tu parler de ces choses sans t'en laisser absorbé?
Oui, la preuve, mais le précipice n'est pas loin.

virgule a écrit:Quelle est ton degré de souffrances?
Brisé, je n'arrive même plus ni a me révolter, ni a pleurer.

_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par virgule le Mar 7 Déc 2010 - 17:32

Salut Virgule, si tu me cherche une case, j'en ai déjà trouvé deux, je suis dans la psychose délirante chronique pour les psy et un démonisé pour certains évangéliques.
Salut monos, deja je voudrais commencé par te remercier de m'avoir repondu.
Je ne te cherche pas de case monos, j'essaie juste d'entendre ce que tu dis, de comprendre ce que tu vis, et de voir s'il est possible de faire quelque chose.
Ma première rencontre avec l'encagoulé objet de mes hallucinations a eu lieu vers mes dix ans, puis stand-by, jusqu'en 2003
Etait il parti de lui même, ou étais ce toi qui lui avait refermé l'accès a ta personne?
Comment le voyais tu à l'époque?
Que pensais tu de lui?

Ma visite chez les évangéliques pentecôtistes en 2003 et leur doctrine des dons de l'esprit.
aie!...

Mal, mais ça me donne le temps de lire et de méditer, finalement c'est un bien, un mal pour un bien.
As tu une activité physique, un activité qui te recolle a la réalité purement physique et terrestre? C'est un point trés important pour contre balancer les choses.
virgule: Sents tu des énergies qui pourraient être hostiles à ta nature même?

monos: Absolument mais elle s’arretent a mon intégrité physique.
Tu veux dire qu'il ne s'agit que de sensation physique, ou parle tu d'autre chose?
Dans ce que tu disais j'avais compris que ton esprit étais lui aussi détourné pour te faire voir des choses sous un angle faussé. Ce que tu appelles le délire.

virgule: As tu saisi la faille qui faisait que quelque chose de non voulu et de dérangeant pouvait prendre le dessus sur ta volonté?

monos: Pas une faille mais quelque chose avec une vie propre qui essaye de prendre le contrôle de moi, il y a une frontière que cette chose n'arrive pas à franchir, ma volonté.

Mais cette chose avec cette vie propre comment a t elle acces a toi?
Ne faut il pas qu'elle aie trouvé une faille, ou qu'elle en aie créé une dans le bouclier de la nature humain, et terrestre?
Ta volonté est assez puissante, c'est une bonne chose qui témoigne de ta force. Tu peux vaincre, c'est sûr.
Je n'existe plus, j'ai rempli un questionnaire sur moi il y a quelques jours et je me suis aperçu que je ne savait plus qui j’étais.
Cela provient de la destructuration du moi. Tu existes, mais tu ne parviens pas a rassembler les morceaux, aussi tu ne vois plus l'unité du "je", d'ou tes sensations.
Ce "je" existe, mais il doit être et peut être reconstitué par une fermeté a toute épreuve. Les humains aguerris, les garde frontière sont là pour t'aider, mais c'est toi qui a la clef de ta volonté. Elle doit être sans faille, jusqu'au retablissement, jusqu'a la restructuration.
Une activité physique forte est indispensable, de même qu'il serait peut être bon d'éviter les sujet trop ésotérique et religieux pour le moment.

virgule Peut tu parler de ces choses sans t'en laisser absorbé?
monos: Oui, la preuve, mais le précipice n'est pas loin.
Oui, ce précipice est là, mais pour garder l'équilibre il ne faut pas regarder en bas.
Tourner ton regard vers autre chose et avancer sérieusement.

virgule: Quelle est ton degré de souffrances?


monos: Brisé, je n'arrive même plus ni a me révolter, ni a pleurer.
Oui, je comprends, mais tu vas arranger ça, il y a des solutions, et tu sembles être assez fort.

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Mar 7 Déc 2010 - 18:33

virgule a écrit: Etait il parti de lui même, ou étais ce toi qui lui avait refermé l'accès a ta personne?
Comment le voyais tu à l'époque?
Que pensais tu de lui?
Ben quand tu est gamin et qu'il t'arrive ce genre de chose, c'est plutôt l'épouvante, je m'en souvient encore 40 ans après, pas d'analyse rétrospective, c’était occulté, un mauvais souvenir.
virgule a écrit: As tu une activité physique, un activité qui te recolle a la réalité purement physique et terrestre? C'est un point trés important pour contre balancer les choses.
Ben, je fait le ménage, les courses, la bouffe, les devoirs des gamins, le bricolage, un peu de marche, la vie quoi.
virgule a écrit: Tu veux dire qu'il ne s'agit que de sensation physique, ou parle tu d'autre chose?
Ce monde est mon enfer son agression n'est pas encore physique mais tout est possible, je ne me fait pas d'illusion.
virgule a écrit: Dans ce que tu disais j'avais compris que ton esprit étais lui aussi détourné pour te faire voir des choses sous un angle faussé. Ce que tu appelles le délire.
Et ces délires étant construits sur un fond de véritè leur aspects véridiques entraînent l’adhésion, c'est pathologique.
virgule a écrit: Mais cette chose avec cette vie propre comment a t elle acces a toi?
Ne faut il pas qu'elle aie trouvé une faille, ou qu'elle en aie créé une dans le bouclier de la nature humain, et terrestre?

C'est vrai j'ai ouvert une porte, la porte du surnaturel (je dirais même et sans rire de l'occulte) charismatique évangélique.
virgule a écrit: Une activité physique forte est indispensable, de même qu'il serait peut être bon d'éviter les sujet trop ésotérique et religieux pour le moment.
C'est le discours médical, tu a raison, mais on ne se refait pas, mes chefs militaires on retenus chez moi le qualificatif "opiniâtre", quand tu a été élevé militaire toute ta vie, il y a des restes, je ne peut pas m’empêcher de creuser.
virgule a écrit: Oui, je comprends, mais tu vas arranger ça, il y a des solutions, et tu sembles être assez fort.
Merci Virgule, aide toi, le ciel t'aidera, je n'ai pas encore perdu la foi.

_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par virgule le Mar 7 Déc 2010 - 19:36

Ben quand tu est gamin et qu'il t'arrive ce genre de chose, c'est plutôt l'épouvante, je m'en souvient encore 40 ans après, pas d'analyse rétrospective, c’était occulté, un mauvais souvenir.
D'accords, mais comment ce phénoméne avait il été stoppé, t'en souviens tu?
Etait ce par l'intermediaire d'un traitement?
Ben, je fait le ménage, les courses, la bouffe, les devoirs des gamins, le bricolage, un peu de marche, la vie quoi.
Je parlais d'une activité qui te passionnerai vraiment, toi, ou que tu apprendrai a aimer et dans laquelle tu pourrai t'investir a fond.
Une activité qui s'appuierai entr'autre sur l'effort physique.
As tu ce genre d'activité donc?
Ce monde est mon enfer son agression n'est pas encore physique mais tout est possible, je ne me fait pas d'illusion.
Monos, ce monde n'est pas "TON" enfer, c'est "un" des enfer dont l'homme peut être victime.
Si la trappe est refermé, l'accès ne se fera plus, l'agression ne sera plus possible car tu seras a nouveau totalement sous le bouclier.
Le probléme consiste a savoir comment refermé la trappe.
Le fait de savoir que c'est possible est un premier point.
Et ces délires étant construits sur un fond de véritè leur aspects véridiques entraînent l’adhésion, c'est pathologique.
Une bréche ouverte qui laisse passer, ou crée par interaction des choses qui n'ont pas lieu d'être ici, dans ta réalité psychique et physique.
Ces choses sont perçu comme absolument réelle parce que ressenti en vérité. C'est là le fond. Un fond qu'il ne faut pas regardé car il absorbe, comme une erreur.
Notre vérité humaine n'as pas a accepter ces choses en ses domaines, on est chez nous, point, et l'ennemi, quelqu'il soit, doit être repousser sans discussion.

Ceci dit, quand il est là, il est là, n'est ce pas... et c'est ici qu'il faut s'entrainer a refuser par une volonté sans faille les contenus innaproprié a notre réalité terrestre du moment, et s'aider en regardant la vie dans des directions qui vont permettre la guérison.
Par ce chemin une restructuration nouvelle est possible, l'ennemi vaincu.
C'est vrai j'ai ouvert une porte, la porte du surnaturel (je dirais même et sans rire de l'occulte) charismatique évangélique.
Je comprends, et tu vas la refermer car c'est assez a présent.
virgule: Une activité physique forte est indispensable, de même qu'il serait peut être bon d'éviter les sujet trop ésotérique et religieux pour le moment.

monos: C'est le discours médical, tu a raison, mais on ne se refait pas, mes chefs militaires on retenus chez moi le qualificatif "opiniâtre", quand tu a été élevé militaire toute ta vie, il y a des restes, je ne peut pas m’empêcher de creuser.

Je ne suis pas médecin et mon discours n'est pas médical monos, seulement il faut bien comprendre qu'il a certains chemins a suivre pour recouvrer ton intégrité parfaite, et c'est possible. La médecine peut les avoir compris et donc nos discours peuvent se rapprocher en effet.

Si tu as une grosse entorse a la cheville il va te falloir suivre certaine condition pour pouvoir te remettre d'aplomb. Sans cela tu pourrais aggraver le problème. Il te faudra peut être même faire de la rééducation.
Et bien, là, c'est pareils, il y a un processus a suivre, et pas seulement médicamenteux. (D'ailleurs si ce n'est pas trop indiscret, et si tu es d'accords sans que cela te gène en quoi que ce soit, pourrai tu communiquer le contenu de ton traitement chimique et le resultat du diagnostic psychiatrique?)(Tu peux faire cela par mp aussi).

Merci Virgule, aide toi, le ciel t'aidera, je n'ai pas encore perdu la foi.
Bien alors sert toi de cette foi pour retrouver toute ta saine puissance de création dans notre monde, sans alteration, car on a besoin de toi.

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Mar 7 Déc 2010 - 21:00

virgule a écrit:comment ce phénoméne avait il été stoppé, t'en souviens tu?
Etait ce par l'intermediaire d'un traitement?
Non, ne m'en rappelle plus est ma mère étant décédée je n'ai plus accès a cette époque, la piste est intéressante.
virgule a écrit:Une activité qui s'appuierai entr'autre sur l'effort physique.
As tu ce genre d'activité donc?
Non, c'est pas trop mon truc, quand j’étais "jeune" ça me gonflais déjà.
virgule a écrit:Le probléme consiste a savoir comment refermé la trappe.
En remettant le royaume des cieux a sa place.
virgule a écrit:l'ennemi, quelqu'il soit, doit être repousser sans discussion.
C'est l'idéal de se trouver un ennemi du dehors, je crois que chez moi il est dedans, d'ailleurs je passe un irm du bulbe bientôt, je serais fixé quand à un éventuel ennemi identifiable.
virgule a écrit:Je comprends, et tu vas la refermer car c'est assez a présent.
C'est fait depuis longtemps, mais le mal est fait et quand on touche l'âme c'est sensible, le seul qui peut guérir l'âme c'est celui qui l'a faite, les autres sont des imposteurs.
virgule a écrit:Je ne suis pas médecin et mon discours n'est pas médical monos, seulement il faut bien comprendre qu'il a certains chemins a suivre pour recouvrer ton intégrité parfaite, et c'est possible. La médecine peut les avoir compris et donc nos discours peuvent se rapprocher en effet.
Oui, je crois que c'est ce qu'on appelle le bon sens.
virgule a écrit:pourrai tu communiquer le contenu de ton traitement chimique et le resultat du diagnostic psychiatrique?)(Tu peux faire cela par mp aussi).
Psychose délirante chronique, Risperdal 8 mg, Effexor 150 LP, Lexomil, Imovane, Lepticur.
virgule a écrit:sert toi de cette foi pour retrouver toute ta saine puissance de création dans notre monde, sans alteration, car on a besoin de toi.
C'est gentil l'encouragement merci.

_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par virgule le Mar 7 Déc 2010 - 21:55

Non, ne m'en rappelle plus est ma mère étant décédée je n'ai plus accès a cette époque, la piste est intéressante.
En effet, il pourrait être interessant de rechercher cette information. N'y a t il personne d'autre qui soit en mesure de t'y aider.
Non, c'est pas trop mon truc, quand j’étais "jeune" ça me gonflais déjà.
Je comprends, mais par la santé du corps, par la chimie qui s'y développe lors l'effort, tu peux améliorer la santé de l'esprit, et par la suite tout devient plus facile.
Si tu pouvais trouver la force et le courage d'au moins essayer... Tu ne tarderai pas a profiter des bienfaits de ton effort.
En remettant le royaume des cieux a sa place.
Le royaume des cieux... Qu'entends tu par là?
Ou verrais tu sa place pour que tout aille bien pour toi?
C'est l'idéal de se trouver un ennemi du dehors, je crois que chez moi il est dedans, d'ailleurs je passe un irm du bulbe bientôt, je serais fixé quand à un éventuel ennemi identifiable.
Plus haut tu disais: Pas une faille mais quelque chose avec une vie propre qui essaye de prendre le contrôle de moi, il y a une frontière que cette chose n'arrive pas à franchir, ma volonté.
C'est fait depuis longtemps, mais le mal est fait et quand on touche l'âme c'est sensible, le seul qui peut guérir l'âme c'est celui qui l'a faite, les autres sont des imposteurs.
Eh bien monos, si tu veux mon avis, celui qui fabrique une maison n'est pas pour autant celui qui y habite, celui qui fabrique un outils n'est pas pour autant celui qui s'en sert pour réparer.
Dans la souffrance certains humains ont une fonction d'aide, et ce n'est pas parce qu'ils ne sont pas les faiseurs d'âme qu'ils sont pour autant les imposteurs. Aprés je ne cherche pas a prendre les clefs de ta demeure, bien au contraire, que cela soit bien clair.
Psychose délirante chronique, Risperdal 8 mg, Effexor 150 LP, Lexomil, Imovane, Lepticur.
Je comprends qu'avec tout ça, l'effort physique doit être un effort surhumain.
Te sents tu trés fatigué, ou est ce que tu géres?
Que se passe t il quand tu reduis l'un ou l'autre de tes médicaments?
As tu déja essayer de remplacer le risperdal par l'abilify? Apparemment ce dernier réussirai mieux, dans certain cas, que le premier.







virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Mer 8 Déc 2010 - 11:19

virgule a écrit:En effet, il pourrait être interessant de rechercher cette information. N'y a t il personne d'autre qui soit en mesure de t'y aider.
Trop vieux, mais ça a intéressé les psychiatres de mon milieu pro., je me souvient quand même d'une mise en garde quelques années plus tard dans mon adolescence par un pope orthodoxe qui m'a dit, les dons spirituels apostoliques, c’était pour avant et que maintenant c’était fini puis aussi de me mettre en garde contre les hallucinations, je pense qu'il savait lui aussi des choses à ce sujet mais il est décédé voila des années.
virgule a écrit:Je comprends, mais par la santé du corps, par la chimie qui s'y développe lors l'effort, tu peux améliorer la santé de l'esprit, et par la suite tout devient plus facile.
Oui, c’était même écrit sur le fronton des camps "arbeit macht frei", il y a un fond de vérité a cette assertion, d'ailleurs dans les monastères le travail était une partie importante.
virgule a écrit:Le royaume des cieux... Qu'entends tu par là?
Ou verrais tu sa place pour que tout aille bien pour toi?
La porte du surnaturelle doit rester fermée aux hommes, au même titre que le new age ou l'occultisme, c'est pas le temps pour moi de toucher aux choses surnaturelles fussent t'elles avec un pseudo verni évangélique.
virgule a écrit:Plus haut tu disais: Pas une faille mais quelque chose avec une vie propre qui essaye de prendre le contrôle de moi, il y a une frontière que cette chose n'arrive pas à franchir, ma volonté.
C'est toujours vrai, j’espère juste que ce qui m'arrive est simplement un dysfonctionnement de mon cerveau par une cause mécanique ou génétique et pas la tentative d'envahissement par des entités extérieures auxquelles j'aurais ouvert la porte croyant l'ouvrir à Dieu.
virgule a écrit:Eh bien monos, si tu veux mon avis, celui qui fabrique une maison n'est pas pour autant celui qui y habite, celui qui fabrique un outils n'est pas pour autant celui qui s'en sert pour réparer.
Dans la souffrance certains humains ont une fonction d'aide, et ce n'est pas parce qu'ils ne sont pas les faiseurs d'âme qu'ils sont pour autant les imposteurs.
L'enfer est pavé de bonnes intentions, parfois les gens croient faire le bien, n'est t'il pas écrit quelque part que satan se déguise en ange de lumière (tient, j'y repense, j'ai vu un ange de lumière dans mes hallucinations, c'est beau).
J'en ai la conviction personnelle mais non la preuve formelle, les évangéliques ouvrent la porte en réalité a satan convaincu de l'ouvrir à Dieu, je ne maudis pas, je ne leur un veux pas, mais je suis sur que pour beaucoup, ils sont sous une puissance d'égarement.
virgule a écrit:Je comprends qu'avec tout ça, l'effort physique doit être un effort surhumain.
Te sents tu trés fatigué, ou est ce que tu géres?
Que se passe t il quand tu reduis l'un ou l'autre de tes médicaments?
Fatigué oui, chaque effort est devenu pénible, je n'ai plus ni envie ni volonté et je pense que la camisole chimique doit y être pour quelque chose.
Au début j'ai abandonné mes médicaments "par la foi", grosse rechute, je viens de ressayer, d'ou un sursaut de volonté dans mon discours, j'ai pas tenu trois jours, j'ai repris hier soir, symptômes de sevrage.
virgule a écrit:As tu déja essayer de remplacer le risperdal par l'abilify? Apparemment ce dernier réussirai mieux, dans certain cas, que le premier.
Oui bien sur, j'ai essayé l'abilify, puis j'ai eu des effets secondaires alors j'ai laissé tomber, à l'époque je prenais de l'Haldol.
Haldol qui a fini par me renvoyer en clinique tant j’étais devenu un zombie.

Je garde les psy pour les médicaments et le congé.

Dis moi, tu habite sur un haricot, est-ce une île ?.




_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par bernard1933 le Mer 8 Déc 2010 - 15:20

monos, je salue les efforts de virgule qui essaie de t' aider . Je n' ai pas grand-chose à t' apporter sinon ma sympathie . Je comprends que tu aies tant de peine à te sortir de cette désespérante situation . Une chose paraît certaine, l' action pernicieuse et néfaste des Evangélistes . Comme je l' ai écrit ce matin sur un autre post,
l' émotion nous dirige . Un coup de foudre pour Jésus conduit les moines et " moinettes " à lui sacrifier toute leur existence et à mener une vie d' ascète . Les Evangélistes ont détruit ton équilibre, sans doute déjà fragilisé .
Ne crois surtout pas à l' action de je ne sais quel diable; ça, c' est de la " foutaise " ! C' est en toi que tu retrouveras le moyen de t' en sortir !
Le problème, c' est qu' on se renferme sur soi, qu' on ressasse sans cesse ses malheurs; avec la conviction que " tout est foutu "!
Je pense que le forum peut être un excellent moyen de sortir de soi
et de voir le monde " du dehors ", avec ses facettes et sa diversité .
Les médicaments ? Sans doute nécessaires, mais toujours dangereux .
Tant de toubibs jouent à l' apprenti sorcier ! J' en sais trop là-dessus !
Ma première épouse a été soignée très longtemps, avec des résultats
rarement positifs, sauf une fois...J' ai toujours eu l' impression qu' ils
ne savaient pas où ils allaient, qu' ils essayaient, puis qu' ils renouvelaient leurs ordonnances...Et, parfois, le mélange est
catastrophique et irréparable...
Ce qu' il faut surtout, c' est sortir de soi, s' ouvrir à l' extérieur,
s' oublier ! Facile à dire, bien sûr, autrement plus difficile à faire..
Monos, notre sympathie t' accompagne ! Tiens bon !
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Mer 8 Déc 2010 - 16:07

bernard1933 a écrit:Ce qu' il faut surtout, c' est sortir de soi, s' ouvrir à l' extérieur,
s' oublier ! Facile à dire, bien sûr, autrement plus difficile à faire..
Monos, notre sympathie t' accompagne ! Tiens bon !

Merci Bernard1933, pour l'empathie et les conseils avisés.
Oui, merci aussi à Virgule.
J'ai bêtement appris dans ma vie de militaire que réfléchir c'est désobéir, maintenant je cherche de quoi il s'agit, a quoi je touche, c'est fini les moules, d'ou ma présence parmi vous.

_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Mer 8 Déc 2010 - 16:47

monos_fr a écrit:d'ou ma présence parmi vous.
Maintenant, je ne dit pas qu'on m'a pas "inspiré" à venir ici.

_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum