Psychotique.

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par virgule le Mer 8 Déc 2010 - 17:19

v: Je comprends, mais par la santé du corps, par la chimie qui s'y développe lors l'effort, tu peux améliorer la santé de l'esprit, et par la suite tout devient plus facile.


m: Oui, c’était même écrit sur le fronton des camps "arbeit macht frei", il y a un fond de vérité a cette assertion, d'ailleurs dans les monastères le travail était une partie importante.
C'est plus qu'un fond de vérité monos, des expériences ont été mené qui prouvent que le fonctionnement du corps et du cerveau s'améliore nettement par l'effort physique. Si a cela tu ajoutes une motivation pour ce que tu fais, et une envie de progresser, cela peut être un nouveau moteur dans ta vie qui peut permettre a ton esprit de regarder en avant en ayant quelque chose qu'il veut faire évoluer en toi, pour toi, avec toi, et peu a peu par ce principe de palier(ça peu prendre un certain temps) aux problémes que tu rencontres, ou en tout cas bien les diminuer jusqu'a les rendre gérable. Il n'y a pas de certitude bien sûr, mais les probabilité sont là et ne peuvent être négligés tant elles sont sérieuses, aprés c'est a toi de voir.
Je sais que du point ou tu te trouves en ce moment, tu risques de balayer ce que je dis d'un revers de la main, mais si tu pouvais me faire confiance et essayer au moins pendant un mois ou deux de reprendre une activité physique réguliere et un peu poussé, alors tu serais fixé sur ce que peux t'apporter ou non cette pratique.

La porte du surnaturelle doit rester fermée aux hommes, au même titre que le new age ou l'occultisme, c'est pas le temps pour moi de toucher aux choses surnaturelles fussent t'elles avec un pseudo verni évangélique.
Il me semble aussi que cette porte, a part dans de rare exception doit rester minutieusement fermé.

C'est toujours vrai, j’espère juste que ce qui m'arrive est simplement un dysfonctionnement de mon cerveau par une cause mécanique ou génétique et pas la tentative d'envahissement par des entités extérieures auxquelles j'aurais ouvert la porte croyant l'ouvrir à Dieu.
Dans tous les cas, si ton traitement chimique agit sur tes symptômes il faut bien dire que le cerveau, et donc la cause mécanique, ne peut être occulté. Le bon réglage doit être rétabli, et si tu ne cédes en rien, et que tu te donne les moyens, il le sera.

L'enfer est pavé de bonnes intentions, parfois les gens croient faire le bien, n'est t'il pas écrit quelque part que satan se déguise en ange de lumière (tient, j'y repense, j'ai vu un ange de lumière dans mes hallucinations, c'est beau).
J'en ai la conviction personnelle mais non la preuve formelle, les évangéliques ouvrent la porte en réalité a satan convaincu de l'ouvrir à Dieu, je ne maudis pas, je ne leur un veux pas, mais je suis sur que pour beaucoup, ils sont sous une puissance d'égarement.
Les évangéliste sont des enfants qui jouent avec des choses qu'ils ne comprennent pas, tout en faisant comme s'ils comprenaient. Ils sont dangereux en ce sens que leur pratique peuvent conduire des personnes comme toi dans des impasses, puis ils s'en lavent les mains en accusant le diable... Et pourquoi s'en lavent ils les mains, parce qu'ils ne savent pas comment réparé leur bêtise.
Ceci dit, il est possible de réparé tant que tu n'as pas sombré, il faut pour cela, et par tout les moyens, éliminé ou inhibé les connexions cérébrales erroné qu'ils ont susciter en toi par ignorance et stupidité.
Fatigué oui, chaque effort est devenu pénible, je n'ai plus ni envie ni volonté et je pense que la camisole chimique doit y être pour quelque chose.
Au début j'ai abandonné mes médicaments "par la foi", grosse rechute, je viens de ressayer, d'ou un sursaut de volonté dans mon discours, j'ai pas tenu trois jours, j'ai repris hier soir, symptômes de sevrage.
Stopper n'est peut être pas la meilleure solution dans ton cas. Ton corps s'est habitué a une certaine chimie créé par la médicamentation, et ton équilibre psychique en dépand a présent. Par contre peut être que mieux gérer, pour que cela te laisse assez d'énergie et de volonté pour vivre et nourrir un projet, doit rester possible. Je crois qu'il faut y aller doucement, mais surement, avec courage, et il est prouvé par ton discours que tu n'en manque pas.
Oui bien sur, j'ai essayé l'abilify, puis j'ai eu des effets secondaires alors j'ai laissé tomber, à l'époque je prenais de l'Haldol.
Haldol qui a fini par me renvoyer en clinique tant j’étais devenu un zombie.
L'abilify peut demander un certain temps pour être accepter par l'organisme, 2, 3 mois dans certains cas. Quels étaient les effets secondaires dont tu parles?

Je garde les psy pour les médicaments et le congé.
Quelle sorte de psychothérapie suis tu, ou as tu deja suivi?
Qu'aurai tu a dire en bien ou en mal sur ces psychothérapies et ceux qui les pratiquent?
Dis moi, tu habite sur un haricot, est-ce une île ?.
Non, non, c'est un haricot, tout vert et tout long. Un haricot qui flotte sur l'eau, qui vole dans l'air, qui pousse en terre et qui selon les témoignages cuirait dans le feu... mais
secret

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Mer 8 Déc 2010 - 18:37

virgule a écrit:reprendre une activité physique réguliere et un peu poussé, alors tu serais fixé sur ce que peux t'apporter ou non cette pratique.
Je vais essayer.
virgule a écrit:Il me semble aussi que cette porte, a part dans de rare exception doit rester minutieusement fermé.
Pour moi et les miens absolument, malheureusement pour ceux qui suivent elle va s'ouvrir de plus en plus, dans notre monde désenchanté, la soif du surnaturel couplée a celle de la culture du résultat a de l'avenir.
virgule a écrit:Dans tous les cas, si ton traitement chimique agit sur tes symptômes il faut bien dire que le cerveau, et donc la cause mécanique, ne peut être occulté. Le bon réglage doit être rétabli, et si tu ne cédes en rien, et que tu te donne les moyens, il le sera.
Oui, je pense aussi.
virgule a écrit:Les évangéliste sont des enfants qui jouent avec des choses qu'ils ne comprennent pas, tout en faisant comme s'ils comprenaient. Ils sont dangereux en ce sens que leur pratique peuvent conduire des personnes comme toi dans des impasses, puis ils s'en lavent les mains en accusant le diable... Et pourquoi s'en lavent ils les mains, parce qu'ils ne savent pas comment réparé leur bêtise.
Je pense qu'ayant la foi en ce qu'ils ennoncent, ils refusent toute remise en question et tant pis pour le "sujet" de leur expérience si ça foire, d’ailleurs la réponse est en général "tu n'a pas eu assez de foi", de quoi être su le c... quand on a affaire a quelqu'un qui est capable de se créer des démiurges, ils ont la même démarche "intellectuelle" avec l'évangile du miracle et celui de la prospérité.
A un moment, au début de mon épisode "grave", mon épouse a demandé si il fallait que je me fasse hospitaliser, le pasteur n'a pas jugé cela utile, on à gobé et j'ai donc continué avec ma bouffée délirante sans soins croyant être l'objet de toute l'attention du diable.
virgule a écrit:Ceci dit, il est possible de réparé tant que tu n'as pas sombré, il faut pour cela, et par tout les moyens, éliminé ou inhibé les connexions cérébrales erroné qu'ils ont susciter en toi par ignorance et stupidité.
La croyance évangélique m'a amené a prendre l'action de la vie courante donc celle de Dieu pour celle du diable et à prendre mon épouse et des amis pour des démons, ils étaient comme tel dans mes hallucinations.
virgule a écrit:il est prouvé par ton discours que tu n'en manque pas.
Merci.
virgule a écrit: Quels étaient les effets secondaires dont tu parles?
De mes souvenirs mal au crane, tremblements.
virgule a écrit:Quelle sorte de psychothérapie suis tu, ou as tu deja suivi?
Qu'aurai tu a dire en bien ou en mal sur ces psychothérapies et ceux qui les pratiquent?
Je ne sait pas comment cela s'appelle, j'appelle ça de l’écoute un peu de questions et des rapprochements, je pense que comme les médecins, les psy soignent mais ne guérissent pas.
Sinon, de la suite de l'induction du levain évangélique, ce sont des démons, d'ou mon problème de ne plus savoir qui je suis ni qui est qui.

_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _pandore le Mer 8 Déc 2010 - 19:55

Oui Monos ,ce n'est pas facile,ce que tu traverse d'autres l'on vécu tout comme toi.
Je te donne un conseil ,n'abuse pas sur la médication et ne les arrêtes pas.
Ensuite va vers les boutiques naturelle ,ils peuvent te guider vers certains produits pour reconstruire ton systhème nerveux et immunitaire...
L'eau de quinton(eau de mer)une boîte dure 10 jours à deux ampoules( par.jours),bio-k 50 millards de bactéries(systhème immunitaire et le tractus instestinal,1/2 pot) par jours,la spiruline pour les glandes gonades surrénals(commence par 1 p.jours),l'oméga 3 (seulement) à forte concentration (1 par jours),tu as la protéïne de petit lait de chèvre Mt.Capra tu peux l'ajouter dans ton brevage chaud(café,chocolat chaud)ou dans des shakes aux fruits ...certains produits chélatés pourraient éléminés les métaux lourds de ton systhème (un test est vendu dans la boutique de produit naturelle ,pour voir si, tu en est atteint)...
Avec les médicaments ,le cauchemard continue ,pour te remonter le cadran tu dois tenter de réparer ton corps et ce n'est pas les médicaments qui feront se travaille ,tu dois te reprendre en main et te rebâtir.
Ta solution est un bon médicament et rebâtir ton systhème à l'aide de certains produits(laisse tombé la phytothérapie et l'homéothérapie c'est de la merde)...le systhème absorbe bien lorsque que l'élements est de type alimentaire.

Une autre chose ,je ne veux pas jouer les psychologues, ni les rabats joies mais pour un temps (si c'est possible)arrête de te culpabiliser sur les choix du passé (entre autre chose,sur ta foi) ,choisi le repos,des moments de détente,de la musique,des films pas trop violent à messages positifs,spectacle sur l'Humour(la bibliothèque possède des disquettes sur la relaxation,la psychologie ,des romans lu sur disque..)ce qui évite l'effort mental de lire,assis 30 minute dehors par jours...petite activité et laisse le temps arranger les choses ,tu va guérir ..



_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Mer 8 Déc 2010 - 20:15

pandore a écrit:éléminés les métaux lourds de ton systhème (un test est vendu dans la boutique de produit naturelle ,pour voir si, tu en est atteint)...
Merci Pandore, tu est la Pandore du forum d'Atoute ?
Ce que tu vient de me dire a propos des métaux lourds me fait penser que j'ai travaillé sur du blindage de véhicule blindés (meulage, soudure), de l'amiante aussi longtemps et que je sniffais le trichloréthylène gamin, ce qui m'a probablement a moins que ce ne soit la psychose détruit l'odorat, je pense que j'ai un peu trop fait souffrir mon bulbe.
J'ai essayé la phytothérapie, un jour ça allait vraiment pas, j'ai bu tout le flacon d'un coup.
J'ai été souvent malade de petits bobos dans ma vie, en général ça passe, je me suis dit ça va faire pareil faut être patient, ça fait plus de sept ans que ça dure.
Quand je me regarde dans la glace je ne me reconnait des fois plus, pareil avec mon épouse.
Enfin bref, merci d'être passée par la.

_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _pandore le Mer 8 Déc 2010 - 20:22

Je ne crois pas à la phytothérapie et voici pourquoi ,après avoir lu très attentivement ma conclusion fu celle-ci,les soins par les plantes varies de 3 jours à un mois maximum, après des problèmes de santé et d'intoxication peuvent survenir(voilà pourquoi je ne l'utilise pas)en plus avec certains médicaments ils peuvent être dangereux!ensuite l'homéothérapie une substance dilué à l'infinissitude ne peux agir (il ne reste que de l'eau)les supers aliments eux fonctionnent ,et sont très bien assimilés dans le systhèmes (ce qui est de trop est rejetter ,point barre)dans les urines ou excréments.

Je suis désolé ,d'entendre que ton calvaire à été aussi long,ne te regarde pas dans la glaçe,prend toi avec douceur et cesse de lutter...tu as le droit de penser ce que tu veux !
Quand on passe à travers des évènements aussi terrifiants et pénibles ,on se dit j'espère que sa ca vas s'arrêter un jours et on a peur (la peur d'avoir peur!)on s'observe et écoute nos moindres paroles et on deviens fou!
Tu me semble être en choc traumatique...du à ta psychose et tu as peurs des rechutes..
Tu as laissé tomber les lectures dans ce domaine ,tu as fais un pas ...ensuite il faut te pardonner l'erreurs de parcours (ce n'est pas si grave ...il faut que tu dédramatise ton choix!)dis toi que tu étais embarquer et que tu y croyais et que tu as capoté à fond mais cé pas si grave ...je suis toujours en vie et il me reste plein de chose encore à apprendre que je ne connais pas ...maintenant je me choisi et je choisirais mieux dans l'avenir ...
Mon expérience pourra en aider d'autres...j'étais fou mais bon allez j'avance ...ce reconnaître avec ses forces et comme un alcolo sa faiblesse (ma Foi)...


Dernière édition par pandore le Mer 8 Déc 2010 - 20:35, édité 1 fois

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par virgule le Mer 8 Déc 2010 - 20:29


Pour moi et les miens absolument, malheureusement pour ceux qui suivent elle va s'ouvrir de plus en plus, dans notre monde désenchanté, la soif du surnaturel couplée a celle de la culture du résultat a de l'avenir.
C'est pour cela qu'on a besoin de toi, vaillant et rétabli, courageux et plein de force.
Je pense qu'ayant la foi en ce qu'ils ennoncent, ils refusent toute remise en question et tant pis pour le "sujet" de leur expérience si ça foire, d’ailleurs la réponse est en général "tu n'a pas eu assez de foi", de quoi être su le c... quand on a affaire a quelqu'un qui est capable de se créer des démiurges, ils ont la même démarche "intellectuelle" avec l'évangile du miracle et celui de la prospérité.
A un moment, au début de mon épisode "grave", mon épouse a demandé si il fallait que je me fasse hospitaliser, le pasteur n'a pas jugé cela utile, on à gobé et j'ai donc continué avec ma bouffée délirante sans soins croyant être l'objet de toute l'attention du diable.
Ce que tu dis ne m'étonne absolument pas. La plupart de ces personnes ne sont pas compétente en matière de spiritualité, et ne savent qu'écouter leur propre spéculation sur ce qu'ils croient et s'imaginent a propos de l'homme.
Malheureusement ils sont loin d'avoir la maitrise nécessaire pour traiter le sujet, et en cela ils ne respectent pas les gens qui leur font confiance.
On ne peut pas s'abandonner au hasard dans ces domaines.
La croyance évangélique m'a amené a prendre l'action de la vie courante donc celle de Dieu pour celle du diable et à prendre mon épouse et des amis pour des démons, ils étaient comme tel dans mes hallucinations.
Maintenant que tu as compris cela, il te faut parvenir a chasser de ton esprit tout ce qui a rapport a ce type de croyance, éviter les personnes (au moins pendant un certain temps) qui croient a ces choses ou voudraient en parler, et reprendre a zero, dans une strate nouvelle, la reconstruction saine de ta personnalité. C'est possible vu la conscience que tu as des choses.

Quels étaient les effets secondaires dont tu parles?


De mes souvenirs mal au crane, tremblements.
D'accords, c'est vrai qu'il peut y avoir de tels effet. Certains passent le cap puis se portent mieux, d'autres pas. Donc je ne peux rien ajouter a ce sujet, tu es le seul juge.

Un peu plus haut tu disais utiliser 8 mg de riperdal(rispéridone) par jour. C'est un dosage trés élevé, surtout associé au reste du traitement. A combien as tu commencé, et pourquoi avoir augmenté jusqu'a ce seuil?

Sinon, de la suite de l'induction du levain évangélique, ce sont des démons, d'ou mon problème de ne plus savoir qui je suis ni qui est qui.
Il te faut recollé au corps purement et simplement. Le réparer, l'entretenir, le réveiller, t'en servir, retrouver par ce biais ton intégrité psychique-physique. Le reste viendra naturellement, logiquement.
En plus de l'activité nécessaire a cela, les massages te ferais sans doute beaucoup de bien, alors si tu as une femme dévoué, ou un peu d'argent de coté pour t'en payé... n'hésite surtout pas. Sinon il reste la prescription par un docteur, de massage kinesthésique. Là si tu as une mutuelle se sera gratuit.
Mets cela en place. Fais le, vraiment, et tu verras.





virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par Opaline le Mer 8 Déc 2010 - 21:04


Salut Monos

Ayant connu , à peu près, les mêmes choses que toi ,cela m'a détourné complètement de la foi et je ne m'en plains pas, bien au contraire.

Je ne crois plus en rien au niveau spirituel, je ne considère maintenant que le monde réel, celui qu'on touche . Et c'est bien plus simple !
Plus de questions existentielles, non plus, je n'en ai plus besoin .
je m'intéresse aux sciences de la vie, à l'histoire de l'évolution, à l'astronomie ...etc.....
Je trouve la recherche des hommes , pour se connaître , très émouvante. Ils me font penser au petit enfant qui tente ses premiers pas !

Quels que soient les sujets qui nous passionnent, l'essentiel est qu'ils nous apportent l'équilibre.

Amitiés

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Mer 8 Déc 2010 - 21:06

pandore a écrit:Mon expérience pourra en aider d'autres...j'étais fou mais bon allez j'avance ...ce reconnaître avec ses forces et comme un alcolo sa faiblesse (ma Foi)...
Voila c'est ça, mon expérience pourra peut être en aider d'autres, je l’espère.

_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Mer 8 Déc 2010 - 21:11

virgule a écrit:Un peu plus haut tu disais utiliser 8 mg de riperdal(rispéridone) par jour. C'est un dosage trés élevé, surtout associé au reste du traitement. A combien as tu commencé, et pourquoi avoir augmenté jusqu'a ce seuil?

J'ai commencé après l'haldol à 2mg, délire et hallucinations aidantes mes psy ont augmentés la dose de deux en deux, de mon côté j'ai plutôt tendance a la baisser histoire de me désintoxiquer, les psy m'on rarement contrariés sauf à l’hôpital.

_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Mer 8 Déc 2010 - 21:27

Opaline a écrit:Ayant connu , à peu près, les mêmes choses que toi ,cela m'a détourné complètement de la foi et je ne m'en plains pas, bien au contraire.
Tu en témoigne quelque part ?, c'est intéressant .

Opaline a écrit:Je ne crois plus en rien au niveau spirituel, je ne considère maintenant que le monde réel, celui qu'on touche . Et c'est bien plus simple !
C'est vrai, ta démarche est saine mais le monde spirituelle existe je l'ai vu, le monde appelle cela hallucinations, c'est certes plus commode et pour moi aussi de le définir ainsi.
Opaline a écrit: Plus de questions existentielles, non plus, je n'en ai plus besoin .
je m'intéresse aux sciences de la vie, à l'histoire de l'évolution, à l'astronomie ...etc.....
Je trouve la recherche des hommes , pour se connaître , très émouvante. Ils me font penser au petit enfant qui tente ses premiers pas !
Personnellement je ne me cherche pas à me connaitre moi même tant et si bien que j'en suis arrivé a ne presque plus savoir qui j’étais.

Opaline a écrit:Quels que soient les sujets qui nous passionnent, l'essentiel est qu'ils nous apportent l'équilibre.
Moi ma passion c'est de connaitre celui qui se cache derrière le rideau, celui dont mon âme est amoureuse.

Amitiés.

_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Mer 8 Déc 2010 - 21:31

virgule a écrit:Il te faut recollé au corps purement et simplement. Le réparer, l'entretenir, le réveiller, t'en servir, retrouver par ce biais ton intégrité psychique-physique. Le reste viendra naturellement, logiquement

Merci Virgule, après mon irm si on ne m'a pas trouvé de causes organiques, j'essaye.


_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Mer 8 Déc 2010 - 21:48

Dans mes hallucinations et je met cette inspiration sur le compte de la figure de l'entête de ce forum.
En 2003, j'ai entendu des gens avec des voix de robots, j'ai entendu par deux fois une soucoupe volante comme provenant d'une dimension parallèle dans la notre mais ne pouvant être vue.
Mes déductions qui en on suivies sont de l'ordre du délire.

_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par Opaline le Mer 8 Déc 2010 - 22:04

Monos a écrit :
Moi ma passion c'est de connaitre celui qui se cache derrière le rideau, celui dont mon âme est amoureuse

Eh bien, s'Il se cache derrière le rideau , c'est qu'Il ne veut pas qu'on le connaisse (trop tôt); nous sommes si balbutiants et nous avons encore tant de choses à apprendre !.

Je suis de ceux qui pensent qu'il ne faut pas Lui sacrifier notre vie mais, au contraire, chercher à la rendre la plus heureuse et la plus réussie possible. Tout le reste n'est que de la mauvaise influence qui ne mérite pas qu'on s'y attache et s'y attarde.

Le monde spirituel existe , peut-être, mais rien ne dit qu'il se manifeste à nous ; Il y a tant d'interférences humaines qu'on ne sait plus " à quel saint se vouer " ! ( si j'ose dire)

Je sais que lorsqu'on est sous influence, il est difficile de chercher à se connaître. C'est pratiquement "mission impossible".
Il faut savoir que rien ni personne ne pourra changer le fond de notre nature et qu'il sera toujours temps de se reconstruire lorsque cela sera possible.
Il faut faire preuve de beaucoup de patience, évidemment.
"Tout vient à point à qui sait attendre" n'est-ce-pas ?

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _pandore le Mer 8 Déc 2010 - 22:05

Je ne crois pas au réponse ,tu n'as pas eu assez la foi et etc...cé niaiseux et stupide ,je dirais le contraire ,il on trop eu(comme Astérix qui est tombé dedans!) justement la foi,mais bon le mal est fait... la romance du temps nuptial est passé et je divorce ...
Ce qu'il faut arriver à comprendre c'est que le fait de divorcé n'enlève pas votre ex de l'existence donc l'ex est toujours là...
J'apprend à composer sur de nouvelle base avec mon ex...soi je la déteste ...soi je suis amie avec ...soi je l'ignore et en fait fi ...soi j'accepte et vie avec elle en sa présence...
Il ni a pas d'histoire de tu n'as pas eu assez la foi...
La foi existe ,elle fait partie de ce monde et le 3/4 des individus sur terre vivent avec elle...certains y croient plus que d'autres et leurs motivations sont variées...beaucoup ne font pas de psychose.
Entre une chimie dérèglé au cerveau qui ne produit plus assez bien ...d'autres qui ne sont pas du tout croyants font des psychoses aussi(comment ça?) mais on évite le vrai débat ...un peut comme pour la cigarette qui devient le facteur principale du cancer ,que fait t'on des enfants qui sont de plus en plus atteint (du cancer) et qui ne fume pas ou bien ceux qui sont végétariens et bio accoter ne fume pas et on le cancer...
Je suis pour la neurobiologie oui oui ...les psy pour certains cas mais avant de jouer dans le coco ,il faut règlé sa chimie ...après un épisode aussi dramatique et traumatisant de psychose il faut du temps au temps ,quand après 3 ans de traitement vous n'allez pas bien ,il faut aider son corps ...le cerveau est un organe qui d'énorme besoin ,il faut s'assurer de lui offrir le meilleur (les aliments)et autres suppléments ...
Le sucre est connu pour occasionner la démence et la folie (regarder les effets du sucre sur la santé mental).



Je vous invites à cessez vos jugements ..sur le sujets de la psychose, regardez a présent ce lien et les différentes causes qui peuvent engendrer la psychose chez un individu ...la foi n'est pas seule responsable beaucoup de produits toxique attaquent litéralement le systhèmes nerveux!
Trop cé trop !

http://www.alpabem.qc.ca/voir.php?id=179

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par virgule le Mer 8 Déc 2010 - 23:31

J'ai commencé après l'haldol à 2mg, délire et hallucinations aidantes mes psy ont augmentés la dose de deux en deux, de mon côté j'ai plutôt tendance a la baisser histoire de me désintoxiquer, les psy m'on rarement contrariés sauf à l’hôpital.

A quelle dose sents tu personnellement qu'un équilibre a peu prés constant puisse être trouvé?
Qu'en pense tes proches?


Personnellement je ne me cherche pas à me connaitre moi même tant et si bien que j'en suis arrivé a ne presque plus savoir qui j’étais.

En réalité le liens que tu fais n'est peut être pas trés juste monos.
Ce n'est pas parce que tu ne cherches pas a te connaitre, que tu en es arrivé a ne presque plus savoir qui tu étais, mais parce qu'il y a eu en toi une sorte de destructuration psychique, une fragmentation du moi, induite sans doute par une mauvaise "connexion cérébrale" qui s'est établi suite a des concepts erroné, ou des sensations mal interprété. Si je reste sur cette vision des choses c'est parce que tu dis que ce qu'il t'arrive est survenu suite a la fréquentation de certain groupe religieux, et de certaines idées qu'ils nourrissent. Cela a donc pu faire dévier ta psyché vers des choses pour lesquelles elle n'est pas faite dans ton corps, et par la suite, peu a peu entrainé un déficit chimique faisant naitre tes troubles. Ce mauvais fonctionnement persistant a pu peut être toucher quelque zone de ton cerveau, comme le fait la dépression, chose qui apparaitra lors de l'irm que tu dois passer.
Dans tout les cas, vu que tu as encore le pouvoir de lucidité, tu peux, en partant de cette santé, encore réparer les dégats.

Moi ma passion c'est de connaitre celui qui se cache derrière le rideau, celui dont mon âme est amoureuse.

Si tu veux boire de l'eau a une source qui coule, est ce que tu vas encore chercher a creuser la roche d'ou elle s'écoule? Ne serai ce pas une erreur finalement? N'as tu pas déja trouvé suffisamment?
Et puis le risque de creuser est aussi de faire qu'il y ait un éboulement et ainsi de gâcher la source.
Ce qui est terrestre doit suffire a l'homme pour s'accomplir dans sa nature.


Pour le reste je suis a peu prés d'accords avec l'approche d'opaline, et elle montre qu'il est possible de revenir a un état de stabilité mentale, malgrés les grandes diffcultés rencontré. Le cerveau est capable de cela, il sait recréer des chemins vers la santé. La volonté et la ténacité joue un role important la dedans, ainsi qu'un traitement aidant, le temps de se refaire.


pandore: Je vous invites à cessez vos jugements ..sur le sujets de la psychose

Je n'ai vu personne juger ici.

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _pandore le Mer 8 Déc 2010 - 23:54


Avant de voir de quoi est fait l'aspartame, voyons quelques-uns des 92 symptômes : maux de tête, insomnies, fatigue chronique, cernes grises sous les yeux, baisse et troubles de la vue, réactions cutanées plus ou moins graves, rougeurs au visage, démangeaisons, prise de poids, dépression, chute plus ou moins importante des cheveux, faim et soif excessives, douleurs abdominales, ballonnements, diarrhées, douleurs articulaires, crampes, insomnies, pertes de mémoire, saignements de nez, vertiges, forte sensibilité aux bruits, sensation d'avoir froid même en plein été, problèmes menstruels, impuissance, problèmes sexuels, hyperventilation, attaques et convulsions, épilepsie, nausées, vomissements, hypo et hyperglycémies, baisse de l’intelligence, douleurs dans la poitrine, problèmes de thyroïde, tremblements, douleurs en avalant ou aussi en urinant, sensibilité aux infections, hypertension, asthme… Mais aussi troubles de la personnalité(maladie mentales tiens ,tiens )cé bon pour le public(si ils peuvent tous crever! j'ironise là!) comme : soudaines crises d’agressivité parfois avec violences physiques, paranoïa, agoraphobie, phobies, paniques, sensations de « déjà vu », irritabilité, crises de démence, altération du caractère, difficulté de concentration, confusion, hyperactivité… Et, plus grave, cancer du cerveau, rupture d'anévrisme, problèmes cardiaques, attaques d’apoplexie, et même mort !
De plus, l'aspartame provoque des symptômes semblables aux maladies suivantes ou les aggrave : fibromyalgie, arthrite, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, lupus, diabète et complications diabétiques, épilepsie, maladie d'Alzheimer, lymphome, malformations congénitales, syndrome de fatigue chronique.

Ce n'est que pour l'aspartame et ensuite les ogm et ensuite les vaccins aux hommes et animaux .les produits toxiques en tout genre et j'en passe ...nous sommes malades et avec raison car notre corps à ses limites...et on a des bonne compagnies comme Mosanto et d'autres pour nous aider à être malade !
Et lorsqu'un individu est malade et est mode survie ,il ne peut plus s'ingérer dans les affaires d'état...out of the game
Après avoir empoissonné la majorité ,ils devront se rétracter car qui s'occupera de la machine si nous sommes tous schyzo...Oups



_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Jeu 9 Déc 2010 - 8:47

Bonjour Opaline.
Opaline a écrit:
Eh bien, s'Il se cache derrière le rideau , c'est qu'Il ne veut pas qu'on le connaisse (trop tôt); nous sommes si balbutiants et nous avons encore tant de choses à apprendre !.
Qui sait, dans une relation amoureuse les raccourcis pour se retrouver passent au delà de la raison.

Opaline a écrit:Je suis de ceux qui pensent qu'il ne faut pas Lui sacrifier notre vie mais, au contraire, chercher à la rendre la plus heureuse et la plus réussie possible. Tout le reste n'est que de la mauvaise influence qui ne mérite pas qu'on s'y attache et s'y attarde.
Ben, c'est pas faux, nous ne sommes pas des parfaits d’ailleurs le péché est la condition de la grâce.

Opaline a écrit:Le monde spirituel existe , peut-être, mais rien ne dit qu'il se manifeste à nous ; Il y a tant d'interférences humaines qu'on ne sait plus " à quel saint se vouer " ! ( si j'ose dire)
De ce que je déduis de ce que j'ai vu, il y a plusieurs mondes spirituels, il est vrai que celui ou les gens que je vois dans la réalité sont des animaux étranges n'est pas très ragoutant, psychiquement je dois avoir beaucoup d'imagination.

Opaline a écrit:Je sais que lorsqu'on est sous influence, il est difficile de chercher à se connaître. C'est pratiquement "mission impossible".
On est toujours sous l'influence de quelque chose, on peut en limiter l'action mais pas la supprimer.
Je ne pense pas qu'il soit besoin de se connaitre pour avancer, en aidant l'autre c'est bien plus efficace, finalement c'est par rapport à l'autre, son prochain que l'on existe.
Opaline a écrit:Il faut savoir que rien ni personne ne pourra changer le fond de notre nature et qu'il sera toujours temps de se reconstruire lorsque cela sera possible.
Le temps et la vie nous fait changer, j'ai bien vu dans l'armée les pires voyous devenir les meilleurs soldats quand a se reconstruire je comprend le concept, il est logique mais je ne le vit pas .
Opaline a écrit:Il faut faire preuve de beaucoup de patience, évidemment.
"Tout vient à point à qui sait attendre" n'est-ce-pas ?
Heureusement Il est plus patient que nous, de notre côté nous avons notre libre arbitre et un minimum de liberté pour agir et faire bouger les choses.

_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Jeu 9 Déc 2010 - 9:23

pandore a écrit:regardez a présent ce lien et les différentes causes qui peuvent engendrer la psychose chez un individu ...la foi n'est pas seule responsable beaucoup de produits toxique attaquent litéralement le systhèmes nerveux!
http://www.alpabem.qc.ca/voir.php?id=179

Intéressant ce lien merci Pandore, c'est vrais que c'est plus "rassurant" de se donner une cause "mecanique" et rationnelle a une psychose que l'on subit.

_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Jeu 9 Déc 2010 - 10:34

virgule a écrit:A quelle dose sents tu personnellement qu'un équilibre a peu prés constant puisse être trouvé?
Qu'en pense tes proches?
2 mg, mes proches ne veulent pas parler et ne s’intéressent pas a mon "problème", je suis seul avec mon psy et mes médocs, de rares fois ont m'interroge .

virgule a écrit: parce qu'il y a eu en toi une sorte de destructuration psychique, une fragmentation du moi, induite sans doute par une mauvaise "connexion cérébrale" qui s'est établi suite a des concepts erroné, ou des sensations mal interprété. Si je reste sur cette vision des choses c'est parce que tu dis que ce qu'il t'arrive est survenu suite a la fréquentation de certain groupe religieux, et de certaines idées qu'ils nourrissent. Cela a donc pu faire dévier ta psyché vers des choses pour lesquelles elle n'est pas faite dans ton corps, et par la suite, peu a peu entrainé un déficit chimique faisant naitre tes troubles. Ce mauvais fonctionnement persistant a pu peut être toucher quelque zone de ton cerveau, comme le fait la dépression, chose qui apparaitra lors de l'irm que tu dois passer.
Dans tout les cas, vu que tu as encore le pouvoir de lucidité, tu peux, en partant de cette santé, encore réparer les dégats.
C'est très intéressant ce que tu dit virgule, tu est pragmatique.
virgule a écrit:Si tu veux boire de l'eau a une source qui coule, est ce que tu vas encore chercher a creuser la roche d'ou elle s'écoule? Ne serai ce pas une erreur finalement? N'as tu pas déja trouvé suffisamment?
Et puis le risque de creuser est aussi de faire qu'il y ait un éboulement et ainsi de gâcher la source.
Ce qui est terrestre doit suffire a l'homme pour s'accomplir dans sa nature.
Pourquoi m’arrêter de creuser, qui me dit que j'ai raison de poursuivre dans la vérité que l'on m'a inculqué depuis tout petit ?, peut être celle-ci conduit elle directement en enfer ou au néant, à ma connaissance il n'y a de ressuscités que dans le christianisme, maintenant il n'y a pas La preuve, ce qui est normal vu qu'il faut la foi en ce monde pour avancer, imagine si l'on a plus confiance en son prochain, c'est le chaos, c'est ce qui m'arrive, le chaos et pourtant ce chaos est né de la lecture de la bible qui devrait m'incarner, c'est le contraire qui s'est produit, ça m'a explosé, bref on peut faire dire à peu près n'importe quoi aux écritures jusqu’à faire passer le diabolique pour l'action de Dieu et vice et versa, c'est une chose de le concevoir cérébralement, c'est autre chose de le vivre dans sa chair.
Maintenant pour ce qui est du christianisme, je constate que j'en arrive finalement a un choix entre deux opposés, soit revenir à la loi, soit réussir a passer au delà du bien et du mal, dans l’immédiat pour beaucoup, c'est la solution médiane qui l'emporte, comme un peu partout, plus grand monde se mouille, solution médiane qui conduit à la tiédeur, tiédeur qui est vomie dans Apocalypse.
A mon sens, c'est important ce que l'on laisse ici bas, l'espoir ou le nihilisme.
C'est le règne des lois qui empêche la vie éternelle.
Bon désolé si je perd le cours du fil, ça me fait du bien de parler de ces choses.
virgule a écrit:Pour le reste je suis a peu prés d'accords avec l'approche d'opaline, et elle montre qu'il est possible de revenir a un état de stabilité mentale, malgrés les grandes diffcultés rencontré. Le cerveau est capable de cela, il sait recréer des chemins vers la santé. La volonté et la ténacité joue un role important la dedans, ainsi qu'un traitement aidant, le temps de se refaire.
Oui, c'est vrai, notre mécanique physique est bien faite, assez fragile quand même.

_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Jeu 9 Déc 2010 - 10:41

pandore a écrit:qui s'occupera de la machine si nous sommes tous schyzo...Oups

Bonjour Pandore, tu a de l'humour dit donc.

_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par virgule le Jeu 9 Déc 2010 - 13:37

2 mg, mes proches ne veulent pas parler et ne s’intéressent pas a mon "problème", je suis seul avec mon psy et mes médocs, de rares fois ont m'interroge
Quand on parle de risperdal, la différence entre 2 et 8 mg c'est énorme. A quelle dose es tu totalement débarasser de la survenue des délires? 2 mg aussi?

Comment aimerai tu que tes proches s'intéresse a ton probléme?
Qu'aimerai tu qu'ils te demandent?
Qu'aurai tu envie de leur dire s'ils pouvaient te comprendre?


Pourquoi m’arrêter de creuser, qui me dit que j'ai raison de poursuivre dans la vérité que l'on m'a inculqué depuis tout petit ?, peut être celle-ci conduit elle directement en enfer ou au néant, à ma connaissance il n'y a de ressuscités que dans le christianisme, maintenant il n'y a pas La preuve, ce qui est normal vu qu'il faut la foi en ce monde pour avancer,
La foi ce n'est pas forcement croire a des histoires que l'on ne peut pas vérifier monos. Cela est plutot de la crédulité.
Imagine si l'on a plus confiance en son prochain, c'est le chaos
Il y a peu de personne qui sont dignes d'une confiance sincére, mais si tu as une saine confiance en toi , alors c'est cette confiance qui te protége du chaos. Une confiance en soi saine et lucide, voila ce qu'il faut apprendre a développer.

, c'est ce qui m'arrive, le chaos et pourtant ce chaos est né de la lecture de la bible qui devrait m'incarner, c'est le contraire qui s'est produit, ça m'a explosé, bref on peut faire dire à peu près n'importe quoi aux écritures jusqu’à faire passer le diabolique pour l'action de Dieu et vice et versa, c'est une chose de le concevoir cérébralement, c'est autre chose de le vivre dans sa chair.
Nous sommes absolument d'accords.
Maintenant pour ce qui est du christianisme, je constate que j'en arrive finalement a un choix entre deux opposés, soit revenir à la loi, soit réussir a passer au delà du bien et du mal, dans l’immédiat pour beaucoup, c'est la solution médiane qui l'emporte, comme un peu partout, plus grand monde se mouille, solution médiane qui conduit à la tiédeur, tiédeur qui est vomie dans Apocalypse.
Passer par de la le bien et le mal, c'est oublier les notions de bien et de mal. Une unité parfaite, un accords parfait avec soi même conduit a cela. Pour autant, ce n'est souvent qu'a ses propres yeux que ces notions seront dépassés dans la réalité.

A mon sens, c'est important ce que l'on laisse ici bas, l'espoir ou le nihilisme.
En quoi consiste l'espoir a tes yeux?
C'est le règne des lois qui empêche la vie éternelle.
La loi tente de protèger des excès de certains, et tente d'établir un droit commun. Au final je ne sais pas si cela conduit a produire de la perversité ou du bon.
Bon désolé si je perd le cours du fil, ça me fait du bien de parler de ces choses.
Non tu ne perds pas le fils, et j'aimerai bien connaitre tes points de vue, donc pas de souci si tu veux continuer.

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Jeu 9 Déc 2010 - 15:18

virgule a écrit:Quand on parle de risperdal, la différence entre 2 et 8 mg c'est énorme. A quelle dose es tu totalement débarasser de la survenue des délires? 2 mg aussi?
Tu a l'air de bien t'y connaitre en risperdal, la dose ça dépend des fois mais trop de neuro chasse les hallus et les délires mais me zombiise, disons que si ça ne tient qu'a moi, j'en prend le moins possible et j'apprend a vivre avec la psychose, si j'ai une crise d'angoisse il y a les benzos, une crise de délire, j'augmente le neuro puis je vois un psy ou je vais sur un tchat ou un forum de schizo pour déconstruire ce délire, écouter d'autres malades m'a bien aidé, pas besoins de se perdre dans des digressions.

virgule a écrit:Comment aimerai tu que tes proches s'intéresse a ton probléme?
Qu'aimerai tu qu'ils te demandent?
Qu'aurai tu envie de leur dire s'ils pouvaient te comprendre?
Et bien en priant pour moi par exemple et en arrêtant de croire que je me complaît dans cette situation, personne ne me l'a encore dit mais je sens bien les non-dit genre "il se paie des vacances" à bon compte, qu'ils comprennent que j'en peu plus.
virgule a écrit:Il y a peu de personne qui sont dignes d'une confiance sincére, mais si tu as une saine confiance en toi , alors c'est cette confiance qui te protége du chaos. Une confiance en soi saine et lucide, voila ce qu'il faut apprendre a développer.
Je n'ai plus confiance en personne même plus en moi-même vu que mon propre esprit me ment alors j'ai pris pour stratégie de tout dire.
virgule a écrit:Passer par de la le bien et le mal, c'est oublier les notions de bien et de mal. Une unité parfaite, un accords parfait avec soi même conduit a cela. Pour autant, ce n'est souvent qu'a ses propres yeux que ces notions seront dépassés dans la réalité.
Si quand on est amoureux, mais c'est vrai qu'ici bas, ça dure pas.
virgule a écrit:En quoi consiste l'espoir a tes yeux?
La vie éternelle dans un monde de tout les possibles accessoirement une vie et une mort paisible sur terre.
virgule a écrit:Non tu ne perds pas le fils, et j'aimerai bien connaitre tes points de vue, donc pas de souci si tu veux continuer
Toute ma vie j'ai été un souffre douleur, depuis ma psychose j'ai une paix royale comme une trêve, mais je sent bien que je glisse petit à petit vers un statut de sdf, il faut que je me reprenne.
Je ne comprend pas le statut de chrétien victorieux, c'est une impossibilité, une utopie, un fantasme, toute cette foutaise n'est que mort et destruction sur laquelle on met un beau cantique bref de la propagande pour se faire crucifier, c'est comme les propagandes de recrutement militaire, un mensonge, une arnaque monstrueuse.
L'église à voulu faire de moi un bouc émissaire spirituel et temporel, un offrande a moloch, c'est une intuition fulgurante, j'ai compris juste à temps, mon frère maintenant handicapé rescapé de l'église catholique n'a pas eu cette "chance", je refuse de vivre ce statut merdique, j'ai trouvé plus de fraternité dans l'armée et avec des "athées", je met entre guillemets c'est volontaire.
Je crois qu'en réalité, plus haut, on nous prend pour de la chair à canon pour un holocauste, celui de "la fin des temps", bref, je fait acte de désertion, je n'ai pas demandé a venir dans ce monde.
Mon seul regret, avoir fait comme tout le monde, me marier, avoir des enfants, un travail, des voitures, des chiens etc.. quel malheur de savoir que c'est le pire qui les attends.
Dieu est donc un sadique, c'est bien ça, Il est au delà du bien et du mal.

_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par virgule le Jeu 9 Déc 2010 - 17:05

Tu a l'air de bien t'y connaitre en risperdal, la dose ça dépend des fois mais trop de neuro chasse les hallus et les délires mais me zombiise, disons que si ça ne tient qu'a moi, j'en prend le moins possible et j'apprend a vivre avec la psychose, si j'ai une crise d'angoisse il y a les benzos, une crise de délire, j'augmente le neuro puis je vois un psy ou je vais sur un tchat ou un forum de schizo pour déconstruire ce délire, écouter d'autres malades m'a bien aidé, pas besoins de se perdre dans des digressions.
J'ai étudié passé un temps les réponses que la science donnait aux malaises des personnes atteintes de trouble psychologique, d'ou certaines connaissance sur les traitements comme le risperdal.

Pour le reste tu as l'air de gérer a peu prés, et si tu parviens a prévenir et a reconnaitre une crise psychotique avant qu'elle ne s'attaque trop a la stabilité de la raison, c'est déja quelque chose.

Et bien en priant pour moi par exemple et en arrêtant de croire que je me complaît dans cette situation
Qui pourrait penser, a part un ignorant qu'il est possible de se complaire dans le type de souffrance que tu rencontres.
Malheureusement la connaissance (relative) nécessaire sur ce sujet ne s'acquiert que par le vécu en propre, l'information, par la lecture de divers témoignage.
personne ne me l'a encore dit mais je sens bien les non-dit genre "il se paie des vacances" à bon compte, qu'ils comprennent que j'en peu plus.
Peu être ne peuvent ils pas vraiment comprendre parce que ça les dépasse complétement.
Toi, pourquoi penses tu qu'ils pensent comme tu le supposes ici?
Je n'ai plus confiance en personne même plus en moi-même vu que mon propre esprit me ment alors j'ai pris pour stratégie de tout dire.
Il faut que tu mettes en place des choses dans lesquelles tu puisses évoluer et trouver une valorisation pour regagner peu à peu, par un autre chemin, ta confiance en toi. C'est le premier pas, un premier pas qui nécessite une volonté de fer, mais qui à la sortie vaut la peine de l'effort.
Je ne comprend pas le statut de chrétien victorieux, c'est une impossibilité, une utopie, un fantasme, toute cette foutaise n'est que mort et destruction sur laquelle on met un beau cantique bref de la propagande pour se faire crucifier, c'est comme les propagandes de recrutement militaire, un mensonge, une arnaque monstrueuse.
Nos points de vue se rejoignent.
j'ai trouvé plus de fraternité dans l'armée et avec des "athées", je met entre guillemets c'est volontaire.
Ca ne m'étonne pas, car au moins dans ce cas, on traite d'homme a homme.
Mon seul regret, avoir fait comme tout le monde, me marier, avoir des enfants, un travail, des voitures, des chiens etc..
Pourquoi ce regret, qu'est ce qui te géne au fonds dans cette situation?
quel malheur de savoir que c'est le pire qui les attends.
En quoi consiste ce "pire"selon toi?
Dieu est donc un sadique, c'est bien ça, Il est au delà du bien et du mal.
Je ne sais pas. Cela depends a mon avis de comment on regarde les choses, et des causes premières qui font que le monde est le monde.







virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par _monos le Jeu 9 Déc 2010 - 17:45

virgule a écrit:Peu être ne peuvent ils pas vraiment comprendre parce que ça les dépasse complétement.
Toi, pourquoi penses tu qu'ils pensent comme tu le supposes ici?
Parce qu'avant je pensait de la sorte, je crois que comme tout les malades je doit exercer une répulsion.
virgule a écrit:Pourquoi ce regret, qu'est ce qui te géne au fonds dans cette situation?
En quoi consiste ce "pire"selon toi?
Ce monde est devenu impitoyable, ils vont se faire broyer mais ils ne le savent pas tout est de l’acquis pour eux, le liberté etc...
Il faut être myope pour ne pas voir la misère, la guerre, la mort, les attentats, la famine, les tremblements de terre etc....
C'est pas nos cocons d'occidentaux qui nous protégerons si il y a une balkanisation de la situation avec l'islam en Europe.
Tout est centralisé, surveillé, fliqué, plus de droit a l'erreur, "vae victis" c'est le totalitarisme qui nous attend, un quatrième reich mais plus personne pour défendre la liberté.
Comment veut tu que je me réjouisse de ça, mes enfants vont me maudire un jour et je les comprendrais.







[/quote]

_monos
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 285
Localisation : Centre de la France
Identité métaphysique : ....
Humeur : Caméléon
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychotique.

Message par Billie_Holiday420 le Jeu 9 Déc 2010 - 18:21

Je suis sorti avec une maniaco dépressive, qui a fait de multiple TS et qui s'est fait violé à plusieurs reprises.
De plus, elle consommait comme vous des drogues dures.
Je veux pas généraliser, mais il me semble que les psychos sont drôles sans le faire exprès, limite poète.

Un jour, il pleuvait et je lui demande si elle a su éviter la pluie? Elle me répond qu'elle s'est lavée les cheveux le matin.
Ou parfois elle m'appellait Pacha Popol devant tout le monde... Sans aucune gêne. Popol en Belge ça veut dire zizi, et Pacha parce que je suis paresseux comme un prince chaton royale. Sans aucune gêne, et avec la voie haut perché.
Beaucoup de génies sont limites psychotiques, voir schyzoo...

Je dis pas que tous les schyzoos sont des futurs Baudelaire, mais je me dis que ça doit jouer un max sur l'imagination.
avatar
Billie_Holiday420
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 74
Localisation : Brux-Hell
Identité métaphysique : Rainbow Children
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 22/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum