Méthodes douteuses et interrogations diverses.

Aller en bas

Méthodes douteuses et interrogations diverses.

Message par Pakete le Lun 6 Déc 2010 - 16:35

Bonjour,

Un enseignant de Manosque (Ref.) a présenté une vidéo nommée "No Need To Argue" (Ref.) à ses élèves de Seconde. Cette vidéo est une vidéo montrant les résultats d'avortement et les restes de l'acte médical.

L'enseignant a été suspendu, et a répliqué au journal La Provence:

"Je tiens à vous faire part de mon indignation devant le lynchage médiatique dont j'ai fait l'objet dans ce journal.

Tout d'abord, je suis écoeuré par votre manque de déontologie car, au nom du principe d'équité, vous auriez du me consulter pour recueillir mon avis, avant parution. D'autant plus que l'administration a du vous informer que mon fils aîné, âgé de 11 ans, a été renversé et très gravement blessé vendredi dernier. Je suis resté à son chevet jour et nuit jusqu'à maintenant, à l'hôpital à Marseille et je viens d'avoir connaissance de votre "article" (Le professeur a eu connaissance de toute cette affaire jeudi soir, NDLR).

Vous n'avez même pas tenté de me joindre par téléphone ou mail, contrairement à vos allégations.

C'est du fait de cet accident que je n'ai pu me rendre au rectorat mercredi. Sur le fond, je tiens à vous préciser que j'ai organisé, comme on me l'ordonne en éducation civique, juridique et sociale, des débats sur des sujets de société. Ce qui suppose d'utiliser, contrairement à vous, des sources contradictoires.

L'un de ces débats, proposé à toutes mes classes soit 113 élèves cette année, concernait l'avortement. Il avait été annoncé à l'avance.

Les élèves pouvaient évidement apporter toutes sources de leur choix, sans tabou ou interdit, pour étayer ce débat. Par ailleurs, le planning familial est intervenu dans toutes mes classes, pour faire l'apologie de l'avortement.

J'ai utilisé des sources variées suivant les classes : l'image d'un foetus à 12 semaines (neutre donc), texte de la loi Veil, discours de Mme Veil au moment du vote de la loi de 1975 (documents pro-avortement donc, en complément du planning familial), et documentaires vidéo (Sois un homme, No need to argue).

Concernant ce dernier documentaire, j'ai prévenu les élèves que, décrivant les procédures d'avortement, il était difficile à voir et j'ai invité ceux qui le souhaitaient à sortir. Ce que quelques élèves, une infime minorité, sur les 113 ont fait. Ceci afin de respecter la sensibilité de chacun.

Par ailleurs, le Rectorat a fait envoyé une lettre à toutes les familles, dans laquelle mon enseignement en ECJS était mis en cause et des accusations graves et injustes portées contre moi. Ceci dans le but de receuillir des témoignages et dénonciations m'accablant. Pratiques qui font penser plus aux régimes totalitaires nazi et soviétique qu'à une démocratie.

Enfin, une classe m'a remis une pétition de soutien, signée par tous les élèves et, qu'avec leur accord, je divulgerai, accompagné du texte rédigé par eux (34 élèves sur 34).

Je précise que l'inspection-sanction à la suite de ces débats s'est faite au mépris des lois de la République. Je n'ai été prévenu que le jour même, d'une double inspection, dans deux classes, sur deux heures et deux matières. Alors qu'il est réglementairement prévu de prévenir un professeur plusieurs jours à l'avance.

J'ai encouragé tous les élèves s'exprimer librement,dans le respect d'autrui et la tolérance. Mais, sur le sujet douloureux de l'avortement, il est interdit de décrire, de tenir compte de la science, de faire preuve de rigueur et d'esprit critique. Seule doit être enseignée et imposée aux élèves l'idéologie de l'Etat. Qui présente l'avortement comme un droit. Et impose à la population de penser comme lui. Ce même état qui souhaite que l'on note les opinions des élèves-et des professeurs- dans le cadre de l'ECJS afin de pouvoir s'assurer une population docile et servile. Certes, M. Chatel, on peut licencier un professeur par intolérance, et haine anti catholique... et en raison de ses convictions religieuses présumées. Mais peut-on arrêter une idée ?

Quand vos sanctions et discriminations auront échoué, M. Chatel, quelle est la suite des réjouissances dans votre meilleur des mondes ? Qu'est ce qui attend les élèves et les professeurs qui ne pensent pas comme vous, Monsieur le Ministre ? Le goulag, le bûcher, ou la chambre à gaz ?"
Je passerais sur la référence sur le bûcher et les chambres à gaz - je doute qu'ils aient beaucoup de leçon à donner sur ce sujet, mais j'ai tout de même quelques interrogations à faire partager:

_ Lorsque l'on revendique un débat, est-il pertinent de diffuser une vidéo "No need to argue" ("Pas besoin d'argumenter) ? Un débat est pourtant basé sur l'échange d'arguments, n'est-il pas ?

_ Diffuser cela devant des jeunes de 14-16 ans n'est- il pas trop facile ? Les jeunes en question ont-ils le bagage rhétorique pour répliquer, l'expérience, les connaissances ?

_ L'enseignant, lorsqu'il a demandé aux élèves d'amener des éléments sur le sujet, s'est-il véritablement soucié des matériaux amenés ou s'est-il contenté de sa vidéo ? Faut dire qu' un ado de 14-16 ans, si on lui dit que c'est facultatif, ne le fera pas - ou si peu...

_ L'enseignant se rappelle-t-il que l'école publique est laïque, et que les idéologies (quelles qu'elles soient) n'ont pas cour dans les salles de classes, et que si vous êtes suspendu c'est peut être parce que vous n'avez pas respecté ce principe ?

Autant de petites questions qui, je l'espère trouveront un echo. Peut être.
avatar
Pakete
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 912
Localisation : Nulle Part
Identité métaphysique : Sans
Humeur : Ni plus ni moins.
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méthodes douteuses et interrogations diverses.

Message par Anthyme le Mar 7 Déc 2010 - 20:09

Salut Citoyen …

L’aspect ‘trash’ du documentaire ‘médical’ que tu cites se comprend …

Cette vidéo m’a ramené aux temps glorieux où ; après qu’un Alain Peyrefitte eût vanté les mérites démocratiques et culturels de la RTF au JT du soir, une Catherine Langeais t’annonçait, dès 20h30 :
« Ce soir, Médecine Pour Tous nous conduira au service du Docteur Ducran-Lapoigne où nous assisterons à l’amputation d’une jambe gangrenée. »
… ou encore …
« Grace à une technique endoscopique révolutionnaire, la caméra de Médecine Pour Tous nous entrainera ce soir au cœur de l’ablation des amygdales au service ORL du Docteur Brasdefer. »

Temps héroïques où, ayant le choix entre la première chaîne et … la première chaîne ; pas mal de gens s’organisaient des soirées non pas ‘Monopoly’, mais au lit tout court …

Bref …
Une très catholique époque gaullienne où, faute de contraception et d’avortement, les émissions médicales contribuaient à soutenir la courbe de la natalité …

__________________________

Bon … Côté ‘documentaire’ …

C’est un peu comme si ‘Areva’ produisait un documentaire du genre :
« De la stratégie anxiogène des groupuscules écologistes et de la manipulation de masse qui s’ensuit. »

Qu’un actionnaire d’Areva, professeur de collège, s’en serve comme « matériau d’étude » ? :
Ça lui couterait à juste titre sa place.

Pour notre affaire, il s’agit là d’un militant « pro-life » qui en fait autant avec sa camelote …

Il dégage pareil : affaire classée !...

__________________________

Je ne vois pas où est le problème.

Tu pourrais préciser ?
avatar
Anthyme
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 896
Localisation : Entre deux mondes
Identité métaphysique : Libre
Humeur : À l’écoute du silence …
Date d'inscription : 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méthodes douteuses et interrogations diverses.

Message par Pakete le Mar 7 Déc 2010 - 21:44

Anthyme a écrit:
Tu pourrais préciser ?
Je me soucis guère de la vidéo en elle même, mais de la façon dont elle a été employée par ce professeur.

Il exploite la sensibilité plus qu'il n'a l'air de se soucier d'un véritable débat, se contentant ainsi de faire du prosélytisme pour son idéologie.

Il est en effet gonflé de parler de "débat" alors que l'on sort cette vidéo devant des jeunes qui n'ont qu'un très maigre bagage "technique" (rhétorique, connaissances....), d'autant une vidéo dont le nom est "No Need To Argue".

Il n'a fait, finalement, qu'exploiter le fameux chantage émotionnel si fréquent autour de ce sujet.
avatar
Pakete
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 912
Localisation : Nulle Part
Identité métaphysique : Sans
Humeur : Ni plus ni moins.
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méthodes douteuses et interrogations diverses.

Message par Anthyme le Mar 7 Déc 2010 - 22:29

… et il est lourdé ; bon débarras …

avatar
Anthyme
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 896
Localisation : Entre deux mondes
Identité métaphysique : Libre
Humeur : À l’écoute du silence …
Date d'inscription : 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méthodes douteuses et interrogations diverses.

Message par Anthyme le Mar 7 Déc 2010 - 22:52

Je sais, lu comme ça, ça a l’air très laconique …

Tu conviendras, Citoyen, que ça ne me ressemble pas …

____________________________

Je vais t’aider …
À qui je pense, en ce moment ?

Bon … Tu donnes ta langue au Grizzli aux yeux verts ? :

… Je pense au Dr Tiller …

____________________________

La problématique de ce sujet, à mon humble avis, ne vaut que si on établit un lien de causalité entre ce saltimbanque de l’enseignement et le tueur du Dr Tiller.

Je t’avoue que pour moi c'est facile car purement intuitif.
Ça te parait ardu à établir d'une façon rationnelle ; comme lien ?
avatar
Anthyme
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 896
Localisation : Entre deux mondes
Identité métaphysique : Libre
Humeur : À l’écoute du silence …
Date d'inscription : 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méthodes douteuses et interrogations diverses.

Message par Pakete le Mer 8 Déc 2010 - 0:01

Heu, un 'tit peu.

Y a pas eu mort d'homme dans le cas de l'enseignant, et il retrouvera une place assez facilement.
avatar
Pakete
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 912
Localisation : Nulle Part
Identité métaphysique : Sans
Humeur : Ni plus ni moins.
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méthodes douteuses et interrogations diverses.

Message par Anthyme le Mer 8 Déc 2010 - 7:37

Je me suis très mal exprimé, Citoyen.

Je vais prendre l’image d’un fil :

Dans une main c’est « Dur-piquant-sanguinolent » mais « on n’a jamais voulu ça » ; dans l’autre c’est « Sacrifié-à-la-cause » et « ne vous en faites pas cher ami nous sommes là ».

Je suis d’accord, c’est différent.

Ce qui m’intéresse, c’est le « fil » … le « lien » qui va d’une main à l’autre.

______________________________

Il vous semble superflu de le définir, ce lien ?

Personnellement, je n’ai aucun problème pour en trouver un qui va d'un brave Suisse qui téléphone à la police et un Alsacien qui glisse un bulletin F.N. dans une urne.

Vous allez me dire qu’il n’y a pas de sang, ni d’un côté, ni de l’autre !

« … parce qu’on n’a pas encore mis le pied dedans … »
Répondrais-je alors.

À ce soir.
avatar
Anthyme
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 896
Localisation : Entre deux mondes
Identité métaphysique : Libre
Humeur : À l’écoute du silence …
Date d'inscription : 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méthodes douteuses et interrogations diverses.

Message par JO le Mer 8 Déc 2010 - 8:36

Pauvres jeunes générations, endoctrinées au lieu d'être formées au sens critique .
Il serait normal de projeter un tel film, après un cours sur l'évolution de la contraception, pous mettre en face des jeunes , leur responsabilité face à une sexualité irresponsable . L'avortement , c'est pas une formalité, c'est ça, aussi : alors, à éviter . Suivrait un cours sur la sexualité responsable . Là, on traiterait l'élève en individu , pas en bulletin de vote .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méthodes douteuses et interrogations diverses.

Message par Alice le Mer 8 Déc 2010 - 13:52

Ce qui est dommage, c'est qu'apparemment (à vérifier), il n'existe pas de document vidéo "neutre" officielle présentant aussi bien les "bons côtés" de l'IVG que les "mauvais côtés", avec des informations médico-sociales objectives (dans la mesure du possible).
En l'état actuelle des choses, on a juste le choix entre des documentaires "pro-avortement" vantant des aspects socio-politiquement orientés (l'avortement présenté uniquement comme une avancée dans la libération de la femme) et des documentaires de la propagande pro-life...
Pauvres élèves effectivement.

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méthodes douteuses et interrogations diverses.

Message par Geveil le Mer 8 Déc 2010 - 13:58

avec des informations médico-sociales objectives
et psychologiques, car d'après les témoignages que j'ai reçus, une IVG n'est pas facile à porter, sauf peut-être par des femmes rendues insensibles par une vie difficile.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méthodes douteuses et interrogations diverses.

Message par Alice le Mer 8 Déc 2010 - 14:04

je mettais bien évidemment le "psy" dans le médico-social. Effectivement, cet aspect primordial est trop vite zappé par les pro-avortement...

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méthodes douteuses et interrogations diverses.

Message par Pakete le Jeu 9 Déc 2010 - 4:01

Anthyme a écrit:
Il vous semble superflu de le définir, ce lien ?

Personnellement, je n’ai aucun problème pour en trouver un qui va d'un brave Suisse qui téléphone à la police et un Alsacien qui glisse un bulletin F.N. dans une urne.

Vous allez me dire qu’il n’y a pas de sang, ni d’un côté, ni de l’autre !

« … parce qu’on n’a pas encore mis le pied dedans … »
Répondrais-je alors.
Si je te comprends bien, en faire une histoire est tout aussi idiot que ce qu'a fait l'enseignant ?
Alice a écrit:En l'état actuelle des choses, on a juste le choix entre des documentaires "pro-avortement" vantant des aspects socio-politiquement orientés (l'avortement présenté uniquement comme une avancée dans la libération de la femme) et des documentaires de la propagande pro-life...
Peu de "pro-choice" soutiennent que l'avortement est particulièrement agréable, mais les centres de planning familiaux gagneraient à ne pas insister sur des images souriantes avec "Avortement" marqué en gros.
avatar
Pakete
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 912
Localisation : Nulle Part
Identité métaphysique : Sans
Humeur : Ni plus ni moins.
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum