Eve mitochondriale et l'Adam Y-chromosomique

Aller en bas

Eve mitochondriale et l'Adam Y-chromosomique

Message par JO le Mer 15 Déc 2010 - 8:21

Et si on se penchait sur l'Eve mitochondriale et l'Adam Y-chromosomique, évoqués par Sky-D?

"En génétique humaine, le plus récent ancêtre patrilinéaire commun est l'homme de qui tous les chromosomes Y des hommes vivants descendent.

En analysant l'ADN de gens dans plusieurs régions du monde, le généticien Spencer Wells a conclu que tous les humains vivant aujourd'hui sont les descendants d'un homme qui a vécu en Afrique il y a environ 60 000 ans."


En tenant compte de la vitesse de mutation (concept de l’horloge moléculaire), dans cet ADNmt, les calculs font supposer que l’Ève mitochondriale a vécu il y a quelque 150 000 ans. La phylogénie suggère qu’elle a vécu en Afrique[1] (aujourd'hui Éthiopie, Kenya ou Tanzanie).

... ce qui laisse penser qu'eve s'est reproduite par parthénogenèse pendant 90000 ans et a donc précédé Adam .
Elisabeth Badinter avait développé cette dernière hypothèse, supputant que L'Y provenait de la perte d'une jambe du chromosome X : mutation réussie ?



avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eve mitochondriale et l'Adam Y-chromosomique

Message par _Spin le Mer 15 Déc 2010 - 9:09

JO a écrit:En tenant compte de la vitesse de mutation (concept de l’horloge moléculaire), dans cet ADNmt, les calculs font supposer que l’Ève mitochondriale a vécu il y a quelque 150 000 ans. La phylogénie suggère qu’elle a vécu en Afrique[1] (aujourd'hui Éthiopie, Kenya ou Tanzanie).
... ce qui laisse penser qu'eve s'est reproduite par parthénogenèse pendant 90000 ans et a donc précédé Adam .
Elisabeth Badinter avait développé cette dernière hypothèse, supputant que L'Y provenait de la perte d'une jambe du chromosome X : mutation réussie ?
Il peut y avoir eu, pendant ces 90000 ans, des ancêtres masculins communs dont la descendance a disparu au profit de celle d'un seul...

Cela dit, il semble qu'il y ait eu, il y a environ 35000 ans, une énorme vague sapiens qui a refoulé partout H neandertalensis jusque là dominant, avec je suppose les premières armes de jet efficaces parce que sinon, contre Neandertal au corps à corps, des sapiens chétifs n'ont aucune espèce de chance... quoi qu'il en soit, ce n'est pas incompatible avec l'ancêtre commun à -60000.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eve mitochondriale et l'Adam Y-chromosomique

Message par JO le Mer 15 Déc 2010 - 9:20

Ils ont fini par faire l'amour, pas la guerre : Cupidon veni, vedi, vici ... Le y pourrait alors venir de Neanderthal ... je me disais bien lol!
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eve mitochondriale et l'Adam Y-chromosomique

Message par Tiel le Mer 15 Déc 2010 - 14:43

JO a écrit:Et si on se penchait sur l'Eve mitochondriale et l'Adam Y-chromosomique, évoqués par Sky-D?

"En génétique humaine, le plus récent ancêtre patrilinéaire commun est l'homme de qui tous les chromosomes Y des hommes vivants descendent.

En analysant l'ADN de gens dans plusieurs régions du monde, le généticien Spencer Wells a conclu que tous les humains vivant aujourd'hui sont les descendants d'un homme qui a vécu en Afrique il y a environ 60 000 ans."


En tenant compte de la vitesse de mutation (concept de l’horloge moléculaire), dans cet ADNmt, les calculs font supposer que l’Ève mitochondriale a vécu il y a quelque 150 000 ans. La phylogénie suggère qu’elle a vécu en Afrique[1] (aujourd'hui Éthiopie, Kenya ou Tanzanie).

... ce qui laisse penser qu'eve s'est reproduite par parthénogenèse pendant 90000 ans et a donc précédé Adam .
Elisabeth Badinter avait développé cette dernière hypothèse, supputant que L'Y provenait de la perte d'une jambe du chromosome X : mutation réussie ?
Ah mon avis JO il faudrait te renseigner un peu plus en détails sur l’évolution en général et l’évolution humaine en particulier.

Sinon oui le chromosome Y est issu d’un chromosome X qui peu-à-peu s’est atrophier et a accumulé divers mutations faisant de ce chromosomes le déterminant du sexe masculin chez les marsupiaux et les placentaires, mais cela remonte donc à bien avant l’origine de l’homme, cela remonte loin dans l’évolution des mammifères lorsque ceux-ci cohabitaient encore avec les dinosaures non-aviens et cela s’est fait sur des millions d’années voir même des dizaines de millions d’années au moins.

Concernant l’évolution des chromosomes sexuels il faut aussi comprendre que la détermination du sexe présente chez la plupart des espèces, se fait souvent de manière très différentes, par exemple chez certaines espèces point de différenciations chromosomiques similaires aux notre mais une détermination du sexe se faisant dans l’œuf en fonction de la température externe. Ne parlons même pas des poissons changeant de sexe au cours de leur vie.

Aussi les lointains ancêtres des mammifères bien que se différenciant en deux sexes différents le faisaient peut-être eux-aussi par d’autres moyens que cette différenciation chromosomique, mais bon c’est de l’histoire très ancienne n’ayant guère de rapport direct avec ce qui t’intéresse ici JO à savoir «l’Ève Mitochondriale» et «l’Adam Chromosomique».

Petite mise au point

L’ADN mitochondriale est exclusivement transmis par la mère, le père ne transmet jamais son ADN mitochondriale à sa descendance
Le Chromosome Y se transmet uniquement de père en fils la mère ne peut le transmettre car ne disposant bien évidemment pas de chromosome Y forcément sinon elle n’aurait pas pu être mère.
Ensuite que signifie «Ève Mitochondriale»?

Simplement que les mitochondries présents au sein de l’humanité moderne ont un ancêtre commun remontant entre 150'000 et 200'000 ans et que donc une femme est à l’origine de l’ensemble des mitochondries de l’ensemble des populations humaines actuels.

Cela signifie-t-elle que l’Ève mitochondriale s’est reproduite par Parthénogenèse?

Bien sûr que non cela signifie simplement qu’au fil des générations dans une population réduite seule les mitochondries de cette femme ont finit par passer et donc remplacer tous les autres, cela ne signifiant pas que nous descendions d’une seule femme, les autres femmes ayant laissé une descendance au travers de leurs fils. Le schéma ci-dessous illustre comment pareille chose peut se produire.


Le même phénomène s’est produit avec le chromosome Y entre 89'000 à 35'000 en arrière.

En espérant que cela réponde à tes questions.
avatar
Tiel
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Quelque Part
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Boarf
Date d'inscription : 12/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eve mitochondriale et l'Adam Y-chromosomique

Message par Alice le Mer 15 Déc 2010 - 15:47

Concernant l’évolution des chromosomes sexuels il faut aussi comprendre que la détermination du sexe présente chez la plupart des espèces, se fait souvent de manière très différentes, par exemple chez certaines espèces point de différenciations chromosomiques similaires aux notre mais une détermination du sexe se faisant dans l’œuf en fonction de la température externe. Ne parlons même pas des poissons changeant de sexe au cours de leur vie.

Dans le cas des poissons changeant de sexe au cours de leur vie, je ne pense pas qu'il s'agisse d'une "évolution des chromosomes sexuels" (les chromosomes n'évoluent pas en cours de vie pour donner un mâle ou une femelle, mais le "stock chromosomique de base" du poisson concerné contient à la fois des chromosomes sexuels mâles et femelles, l'un ou l'autre étant "activé" au besoin.
Me trompes-je ?

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eve mitochondriale et l'Adam Y-chromosomique

Message par Tiel le Mer 15 Déc 2010 - 15:57

Alice a écrit:Dans le cas des poissons changeant de sexe au cours de leur vie, je ne pense pas qu'il s'agisse d'une "évolution des chromosomes sexuels" (les chromosomes n'évoluent pas en cours de vie pour donner un mâle ou une femelle, mais le "stock chromosomique de base" du poisson concerné contient à la fois des chromosomes sexuels mâles et femelles, l'un ou l'autre étant "activé" au besoin.
Me trompes-je ?
Non tu ne te trompes bien au contraire tu es dans le mille car je parlais justement des divers façons existantes en matière de déterminations sexuelle y compris celles ne se faisant non pas au travers de chromosomes sexuelles mais de facteurs environnementaux (température, stress, etc, etc.....). Wink
avatar
Tiel
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Quelque Part
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Boarf
Date d'inscription : 12/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eve mitochondriale et l'Adam Y-chromosomique

Message par JO le Mer 15 Déc 2010 - 18:41

merci de ces précisions .
un article intéressant, je crois :
ici
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eve mitochondriale et l'Adam Y-chromosomique

Message par noureddine2 le Lun 23 Mai 2011 - 17:02

JO a écrit:merci de ces précisions .
un article intéressant, je crois :
ici
d'apres ton lien
L'espèce humaine présente moins de diversité génétique qu'elle ne devrait. Probablement parce que dans le passé, elle a échappé de peu à l'extinction totale.

C'est du moins ce que révèle une étude menée par Pascal Cagneux, un biologiste de l'évolution à l'Université de Californie à San Diego. Son argument repose sur le concept de variabilité génétique. Au fil des âges, la diversité de l'espèce aurait dû s'accroître. Or, il n'en est rien...

Seule explication plausible : dans le passé, une catastrophe a réduit l'humanité à une poignée d'individus, détruisant du coup la majeure partie de la diversité. Quelle fut la nature de cette catastrophe ? Quand eut­-elle lieu ?
je suppose que l'ancetre male à 60 000 ans c'est Noé qui a epousé plusieurs femmes seules rescapés du deluge ,
et l'ancetre femelle est eve mariée à adam il y'a 150 000 ans .
avatar
noureddine2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 462
Localisation : maroc
Identité métaphysique : science
Humeur : determniste
Date d'inscription : 16/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum