Qu'est-ce que l'épistémologie?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'est-ce que l'épistémologie?

Message par Invité le Ven 14 Jan 2011 - 16:08

Je reproduis ici la question que j'ai posée sur le forum futura-sciences:
"Qu'est-ce que l'épistémologie pour vous?"
Sur wikipedia on apprend que:

Etymologiquement épistémologie signifie science du discours ou de la logique.

Selon la tradition francophone elle « étudie de manière critique la méthode scientifique, les formes logiques et modes d'inférence utilisés en science, de même que les principes, concepts fondamentaux, théories et résultats des diverses sciences, et ce, afin de déterminer leur origine logique, leur valeur et leur portée objective » .

Dans la tradition philosophique anglo-saxonne, l'épistémologie se confond avec la théorie de la connaissance, et ne porte donc pas spécifiquement sur la connaissance scientifique.

Ma question est: Que signifie l'épistémologie pour vous, intervenants habituels ou modérateurs?
Il s'en est suivi une assez longue discussion provoquée par ma critique des bases logiques et épistémologiques de la méthode scientifique et dérivant à la fin dans une discussion avec un physicien sur la relativité et la gravité selon Einstein.

J'ai formulé entre autres ma position par ces arguments:
La "vérité" est en effet un terme ambigu et un jugement relatif soit à l'objet soit au sujet: il n'y a pas d'une vérité absolue, souvent unique.

Un fait d'observation perceptible ou mesurable est toujours relatif à un objet, un lieu et un moment précis. Il est alors soit vrai soit faux, il n'y a pas de milieu. C'est le fondement du principe de la contradiction exclue applicable aux phénomènes des sciences expérimentales.

Dès que l'on quitte l'observation concrète pour interpréter une série d'observations permettant de comprendre le fonctionnement de la réalité, on applique soit un jugement, soit en physique une équation qui réduit cependant la réalité au quantitatif. C'est le domaine de la logique de complémentarité des contraires.

Le jugement relatif au sujet observateur donne un sens à l'observation, un sens qui détermine l'orientation d'une réaction possible.
Exemple: Le sujet juge qu'un bain est froid ou chaud en fonction de sa propre température corporelle. La réalité est que la température peut varier de manière continue entre un minimum et un maximum mais est perçue physiologiquement selon une échelle logarithmique centrée sur la température du sujet. On juge donc par analogie au sens positif ou négatif d'un gradient.

Cette logique antagoniste peut être parfaitement formalisée par une échelle logarithmique dont les valeurs antagonistes -1 et +1 correspondent aux limites prises comme base logarithmique. Le logarithme est en effet l'analogique du nombre réel, comme le jugement et le langage qui l'exprime est l'analogique de la perception.

Il existe bien une réalité commune à toutes les sciences, mais la perception et la formulation ou description de cette réalité diffère selon l'objet de chaque science. Une unité des sciences ne pourrait être réalisée que sur une base analogique, une épistémologie transdisciplinaire.
J'ai clos la discussion par le constat que "pour la communauté scientifique francophone, l'épistémologie se limite à la méthodologie, aux idées de Popper ou au pragmatisme américain de William James, la définition la plus étroite du cartésianisme, et que l'évocation même de l'épistémologie comme théorie de la connaissance est suspecte d'être subjective et contraire à l'esprit scientifique".

Nous sommes ici sur un forum de métaphysique ouvert à toutes les opinions et je m'attends aux réponses et arguments aussi bien des matérialistes cartésiens d'une part que des idéalistes, subjectivistes, agnostiques ou théistes d'autre part, partisans les uns comme les autres de la logique aristotélicienne de la contradiction exclue et donc de la vérité absolue et unique.

Ma réponse est la voie du milieu cherchant à concilier la réalité objective et subjective conformément aux sciences cognitives qui comprennent les travaux de Piaget et la découverte de Prigogine:

La connaissance émerge de l'interaction entre le sujet et l'objet, à la suite d'un processus d'auto-organisation.

L'auto-organisation est une propriété des systèmes dits chaotiques qui fonctionnent en réseau aussi bien au niveau quantique qu'au niveau neurologique. Ce qui en émerge n'est pas quelque chose qui existe indépendamment comme vérité mais un jugement qui donne une orientation, un sens à la réaction possible.

La connaissance est un échange permanent entre une réalité extérieure et une réalité intérieure qui obéissent tous deux aux mêmes lois.
Dans les conclusions de "L'épistémologie génétique", Piaget écrivit:
Reste le problème des relations entre le sujet et les objets, ainsi que de l'accord surprenant des opérations logico-mathématiques et de l'expérience puis de la causalité physiques. A cet égard, la solidarité de la psychogenèse et de la biogenèse des instruments cognitifs semble fournir une solution presque contraignante: si l'organisme constitue le point de départ du sujet avec ses opérations constructives, il n'en demeure pas moins un objet physico-chimique parmi les autres, et obéissant à leurs lois, même s'il en ajoute de nouvelles. .
Il existe en effet des principes ontologiques et épistémologiques communs entre la réalité intérieure et la réalité extérieure. C'est pourquoi on dit que ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ou suivant un commentaire du Yi King (traduction de Wilhelm):
En examinant soigneusement et jusqu’au bout l’ordre du monde (extérieur) et en explorant la loi de leur propre nature intérieure jusqu’au centre le plus secret, ils (les saints sages) sont parvenus à l’intelligence de la destinée.
Ces principes, qui sont communs à toute connaissance et à toute tradition, je les évoquerai dans un autre sujet, la transdisciplinarité, en fonction des réponses reçues.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'épistémologie?

Message par Lila le Ven 14 Jan 2011 - 17:01

Youpiii !
J'avais déjà ouvert un fil à ce sujet sous mon ancien pseudo Leela.
ICI
Dommage que Caillou ne soit plus là.

J'espère qu'ici, il ne faudra pas déclarer à quelle école d'épistémologie on "appartient" avant de pouvoir intervenir pette de rire

Blague dans le coin, merci Patanjali, d'avoir ouvert ce sujet.

_______________________

Pour ma part, j'aimerais avoir des exemples concrets de comment est utilisée l'épistémologie dans la recherche scientifique.

Je suppose qu'avant de se lancer dans une recherche, on décide d'abords quel protocole on va utiliser, quelles "règles" d'épistémologie on va choisir pour l'établir, puisqu'il y en a pléthore (je suppose que chaque chercheur ou groupe de chercheur fini par établir la "sienne" ?)

Je suppose aussi que cette méthode sera discutée, critiquée par les autres, une fois les résultats publiés ?

Y a-t-il des types de "protocoles" utilisés de préférence dans tel ou tel cas ?

Comme je l'ai déjà expliqué, c'est un domaine que je trouve passionnant, mais où je ne connais rien: je suis seulement au stade de la découverte. Je serai donc surtout lectrice Wink


Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'épistémologie?

Message par Invité le Ven 14 Jan 2011 - 18:42

Lila, j'ai lu l' introduction à ton sujet "épistémologie" et quelques posts. Il y est question de méthodologie, d'induction, de déduction et de la théorie de réfutabilité de Popper. Mon intention n'est pas de reprendre l'épistémologie dans ce sens, mais dans celui de la théorie de la connaissance.

D'ailleurs le principe de Popper est lui-même réfutable car il s'appuie sur le postulat évolutionniste d'après lequel la science comme les êtres vivants évolueraient de manière continue vers le progrès. Or tout me porte à constater que l'évolution de la science et de la pensée en général est discontinue et qu'il peut se produire des retours en arrière après de évolutions aberrantes. La théorie de la relativité générale ou le big bang par exemple sont considérés par de nombreux chercheurs indépendants comme des erreurs et la tendance est à un retour à l'éther, à Kepler et Newton et quelques autres théories oubliées du 19ème siècle, évincées par les conceptions d'Einstein.

Mais cela n'est pas le sujet ici. Je veux démontrer par la suite que, conformément au "rasoir d'Ockham", tout est déductible d'un petit nombre de principes épistémologiques transdisciplinaires, en complémentarité bien sûr avec la méthode d'induction qui n'est pas à rejeter, même si toute induction est imparfaite et peut être réfutée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'épistémologie?

Message par Lila le Ven 14 Jan 2011 - 18:46

très bien !

Comme cela, nous explorerons différentes facettes de ce domaine si intéressant, si vaste et si varié Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'épistémologie?

Message par nuage bleu le Sam 15 Jan 2011 - 16:06

J'essayerais de suivre, ca parait interessant, bien que je ne vois pas ou cela méne.

nuage bleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1079
Localisation : canada
Identité métaphysique : sans religion
Humeur : excellente
Date d'inscription : 08/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'épistémologie?

Message par JO le Sam 15 Jan 2011 - 18:49

A noter en passant, que la science découvre aujourd'hui des réalités rejetées hier . Benveniste a soutenu que la "mémoire" de l'eau expliquait bien des faits d'évolution, et le Pr Montagner, vient de le redécouvrir sans soulever d'anathème .

"
Cette conférence se tenait à Lugano (Suisse), le 27 octobre 2007. Et la première phrase de l'élocution de Montagnier est sans ambiguïté : "Cette conférence est un hommage à Jacques Benveniste, qui était un de mes collègues. Au début, je ne l'ai pas suivi dans ses percées tout à fait nouvelles mais il se trouve que mes travaux sur le virus du SIDA ont conduit à me rapprocher de ses idées". Par la suite, il présente les résultats de ses travaux sur le VIH.

Des organismes à génération spontanée
Montagnier déclare (entre autres) qu'il a constaté que lorsque du sang infecté était filtré de telle façon que plus aucune bactérie ni virus ne pouvait subsister dans la solution, certaines structures vivantes réapparaissaient spontanément après une vingtaine de jours. Autre découverte aussi surprenante : ces bactéries et virus qui émettent des signaux électromagnétiques dans le milieu... alors qu'ils en ont été extraits ! Etonnantes, ces découvertes détaillées par la prix Nobel (voir les vidéos), qui lui font dire que "l'information génétique peut-être transmise de l'ADN à quelque chose qui est dans l'eau". "Ceci est un pas de plus dans la science fiction. Je crois que Jacques Benveniste avait beaucoup d'idées très audacieuses. Moi, je suis un peu son tracé" a-t-il conclu.
Une science, deux chercheurs, trois possibilités
Il est curieux que les résultats de ces travaux n'aient jamais été relayés par la presse, pas plus que par la communauté scientifique. Peut-être attend-on de voir à quoi aboutiront finalement les recherches du professeur Montagnier. Mais si c'est le cas, pourquoi ne pas avoir fait preuve d'autant de prudence dans le cas Benveniste ? Un mystère sur lequel la science se penchera peut-être un jour...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22382
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'épistémologie?

Message par _Le Grand Absent le Sam 15 Jan 2011 - 21:52

J'ai quelque part que l'épistémologie était l'étude du "pourquoi croit-on ce que l'on croit ?".
avatar
_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1925
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum