L'Homme est le fils de Dieu

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

L'Homme est le fils de Dieu

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Mar 25 Jan 2011 - 23:37

Donc l'homme est un Dieu qui s'ignore, puisqu'il est le fils de Dieu.
Quand nous nous dépouillons de notre enveloppe charnelle, nous nous retrouvons nus, délivrés des chaines de ce corps matériel. Alors l'étincelle divine qui est notre moi véritable, notre âme, est libérée dans le monde de l' esprit, non visible par le non éveillé, ou le non initié. Quelle est la nature, l'origine, les attributs de cette étincelle divine qui sommeillait, plus ou moins, en l'homme matière? pourquoi s'incarner et se réincarner dans ce monde pénible? Je pense que nous sommes des Dieux, et que nous nous amusons dans l'immensité de la création. Mais tous jeux ont des règles, et dans tous les jeux il y a quelque chose à gagner.

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Jeu 27 Jan 2011 - 14:00

de mes expériences j'en ai tiré les conclusions suivantes que je portes à vos critiques si vous le voulez bien sinon c'est pas grave! je suis imperturbable.

Le corps n’existe pas, la matière n’existe pas, tout n’est qu’énergie, vibrant différemment.
Prenons exemple sur l’eau, il peut exister sous trois états ; solide, liquide et gazeux. Chaque état a ses propres qualités (volume, densité, poids, température) mais c’est la même eau.
De même l’homme est âme, esprit, et corps et chaque aspect a comme l’eau des caractéristiques différentes, on dit une conscience différente; avec des attributs, des potentiels différents.
Tout n’est que vibration et la différence réside dans la fréquence vibratoire. Ce que nous constatons pour l’eau et l’homme, existe dans toute la création ; Les rochers, les plantes, les animaux, les planètes les étoiles ont leurs représentations dans le monde de la matière, le monde de l’esprit, et le monde du pur esprit en tant qu’ âme ou étincelle divine.
L’âme est l’état originel, et cette âme fait partie du monde des esprits, du monde de vibrations hautes. C’est vers cette conscience d’âme que l’homme doit consciemment retourner, grâce à son esprit et par son travail personnel, là est le but de notre apprentissage ici bas.
Retourner consciemment par nos propres efforts à la source pour jouir enfin des attributs de notre nature d’âmes.
COMMENT ?
1°) – En réalisant et en acceptant d’abord le fait que nous ne sommes pas seulement fait de chair, mais d’abord d’esprit, que nous sommes les maîtres de notre destinée, que nous ne sommes pas limiter et que nous pouvons voir au-delà de la matière, que nous pouvons agir sur notre corps, sur notre vie sur notre environnement, que nous pouvons vivre des expériences qui nous apporterons tellement de bonheur et de plaisir que nous ne pouvons l’imaginer, accepter que au-delà des apparences, au-delà des croyances traditionnelles, religieuses, morales, nous soyons plus, bien plus que ce que l’on nous a rabâché à longueur de journée, à longueur d’années et pendant des siècles.
Toutes les grandes vérités commencent par être des blasphèmes et bien la vérité de notre temps présent, la vérité de l’ère du verseau, la vérité de cette fin de cycle, accrocher vous bien ; c’est que nous sommes des DIEUX .
Ce point est très important c’est ce que l’on appelle la réalisation de soi. Le simple fait de le comprendre, de le réaliser et de l’accepter déclenche des mouvements énergétiques dans les plans spirituels, ouvre des portes, en vue de notre accomplissement c’est la première étape. Et mes amis ils sont très peu ceux qui sont à cette étape qui parait pourtant si simple tant le conditionnement spirituel de l’homme est important. Car il y a des êtres et mêmes des hommes qui ne veulent pas que les hommes soit au courant de ces vérités.
Nous sommes des dieux qui avons décidés depuis la nuit des temps et en accord avec la source et d’autres dieux, de venir en formation par l’expérience dans ces mondes de matières et au-delà.
L’âme au début est de l’energie pur qui vient de la source mais qui doit évoluer afin de s’autonomiser et d’être un travailleur associé à la création. C’est un peu le schéma que nous avons dans nos sociétés humaines. L’enfant innocent, sans expérience, avec tous ses potentiels, est envoyé à l’école, monde d’apprentissage parfois douloureux, ou il doit apprendre, grandir, réussir, pour ensuite être autonome, ne plus être dépendant de ses parents et même d’aider ses parents ou ses frères. La différence avec l’âme est qu’avant d’être envoyé sur ce plan de matière, elle doit oublier tous les souvenirs de ses vies passées et de sa vrai demeure qui est le plan spirituel. Et ce sera à elle de retrouver son chemin de retour vers sa véritable nature en étant dans ce corps physique.
2°) Comprendre les lois spirituels.
- La loi du bien ou du mal ( la dualité)
- La loi du karma
On dit souvent ce qui est bon est mal et ce qui est mauvais est bien ;
L’âme s’incarne dans ce plan de matière régi par une des lois de l’évolution, la loi du bien et du mal. Tout ce qui est bien pour l’âme nous apporte la joie et nous fais évoluer sur le chemin du retour, et tout ce qui est mal (par exemple alcool, tabac, dépravation etc.…) nous apportent souffrances et malheur et nous éloigne de plus en plus de nos attribut et de notre essence véritable.
L’âme arrive dans ce monde terrible et dois avoir un corps, celui-ci est sous sa responsabilité, c’est son temple, c’est cette partie d’elle-même qui s’est fait chair. Ce corps doit être entretenu, conservé, pour que l’âme puisse rester dans ce plan de matière. Donc la première chose à faire au début de l’humanité c’est survivre. Pour cela dès le début nous avons cet instinct de conservation qui nous pousse à tout faire pour rester en vie, quitte à tuer d’autres animaux, d’autres hommes. Nous avons des pulsions dont la plus importante est la pulsion sexuelle qui nous pousse à nous reproduire pour la pérennisation des espèces, ces pulsions, ces instinct sont inscrites dans l’homme animal ; cet instinct de conservation nous pousse à développer des techniques de survie et est à l’origine de la science et autre.
L’homme à oublié sa vraie nature il s’est dépouillé de ses pouvoirs et il doit faire avec les moyens de bord pour survivre.
N’oublions pas que les lois spirituelles s’appliquent à l’homme depuis son apparition dans le monde de la dualité. Tu ne tueras point, tu ne voleras point, tu ne forniqueras point etc.…Mais cette nouvelles âme tue, vole, fornique, car elle n’as pas le choix, elle doit survivre. Elle subit alors de plein fouet les conséquences de son animalité et elle accumule du karma, des énergies négatives, qui vont l’éloigner de plus en plus de son essence divine pour plonger à fond dans la matière pour devenir de plus en plus homme animal, et cela de vie en vie et à travers les âges, pendant des siècles voir des millénaires.
Et puis de temps en temps parmi ces hommes il y en a qui s’éloignent du groupe lèvent la tête vers les étoiles sont émerveillés devant la beauté de la nature des sentiments naissent, certains peuvent entrer en contact avec des êtres venus d’ailleurs pour les aider, des avatars, des chamanes, des prêtres vont apparaitre dans les différentes civilisations, des religions vont se créer l’homme va lentement très lentement commencer le chemin du retour.
Mais là est une autre histoire.


NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par Nailsmith le Jeu 27 Jan 2011 - 15:26

NICOLAS ROUSSELOT a écrit:Donc l'homme est un Dieu qui s'ignore, puisqu'il est le fils de Dieu.
Quand nous nous dépouillons de notre enveloppe charnelle, nous nous retrouvons nus, délivrés des chaines de ce corps matériel. Alors l'étincelle divine qui est notre moi véritable, notre âme, est libérée dans le monde de l' esprit, non visible par le non éveillé, ou le non initié. Quelle est la nature, l'origine, les attributs de cette étincelle divine qui sommeillait, plus ou moins, en l'homme matière? pourquoi s'incarner et se réincarner dans ce monde pénible? Je pense que nous sommes des Dieux, et que nous nous amusons dans l'immensité de la création. Mais tous jeux ont des règles, et dans tous les jeux il y a quelque chose à gagner.
Ce que vous avez écrit est de caractère gnostique. Je trouve que cette pensée n'est pas mauvaise en soi, mais elle est sectaire dans le sens que certaines personnes peuvent arriver à un certain niveau tandis d'autres ne peuvent pas dû à leur carence intellectuelle et spirituelle et cela me rechigne un peu.
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1178
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par _Le Grand Absent le Jeu 27 Jan 2011 - 15:42

Cette pensée est mauvaise en soi puisqu'elle prône la mort comme préférable à la vie.
avatar
_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1925
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par Opaline le Jeu 27 Jan 2011 - 17:41

Nicolas Rousselot
Je pense que nous sommes des Dieux,

Peut-être, mais des Dieux en devenir !
Tout le savoir que nous accumulons ( qui devient conséquent, c'est vrai!), comment allons-nous l'utiliser ?
Nous avons déjà la réponse car , régulièrement, des scandales apparaissent, ici ou là , provoqués par ce mauvais usage de la connaissance.
Mais le plus grand des scandales est à venir :
L'homme se prenant pour Dieu mais encore immature, va oeuvrer pour sa propre destruction.

Avez-vous constaté combien la population a augmenté (et va continuer ) depuis que l'atome et le génie génétique, ont été découverts ?
La nature , qui a la science infuse (je le crois de plus en plus!), nous prépare à l'apocalypse.
Il y aura beaucoup de destructions, en hommes et en savoirs, mais la vie repartira, à la redécouverte d'elle-même et de la nature.

Alors , nous pourrons de nouveau espérer être des Dieux !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par _bradou le Ven 28 Jan 2011 - 1:30

Opaline a écrit:Nicolas Rousselot
Je pense que nous sommes des Dieux,
Alors , nous pourrons de nouveau espérer être des Dieux !
Minute là, j'ai pas bien suivi.
Entre le titre "l'homme est fils de Dieu" et "nous sommes des Dieux ou espérons l'être", j'arrive pas à me retrouver.
Sommes-nous Dieu lui-même fait, ou bien d'autres Dieux à côté de Dieu, ou bien des Dieux sans autre Dieu, ou bien de petits Dieux en formation qui se fondront en un seul Dieu qui n'existe pas encore?
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Ven 28 Jan 2011 - 6:37

Nailsmith a écrit:
NICOLAS ROUSSELOT a écrit:Alors l'étincelle divine qui est notre moi véritable, notre âme, est libérée dans le monde de l' esprit. Quelle est la nature, l'origine, les attributs de cette étincelle divine qui sommeillait, plus ou moins, en l'homme matière? pourquoi s'incarner et se réincarner dans ce monde pénible? .
Ce que vous avez écrit est de caractère gnostique. Je trouve que cette pensée n'est pas mauvaise en soi, mais elle est sectaire dans le sens que certaines personnes peuvent arriver à un certain niveau tandis d'autres ne peuvent pas dû à leur carence intellectuelle et spirituelle et cela me rechigne un peu.
Gnostique? peut-être, là n'est pas le sujet, nous sommes tous doués d'intelligence, mais nous ne l'utilisons pas tous" au même moment" de la même manière, et je pense que quelque soit le domaine nous ne pourrons jamais être tous au même niveau" en même temps", car devant la même situation dans les mêmes conditions deux personnes pourront avoir des choix différents en fonction de leur expérience personnelle, c'est comme dans un jeu nous connaissons tous les rêgles, mais nous n'évoluons pas dans le jeu de la même manière. merci

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Ven 28 Jan 2011 - 6:46

Le Grand Absent a écrit:Cette pensée est mauvaise en soi puisqu'elle prône la mort comme préférable à la vie.
Jamais je n'ai dit que l'étincelle divine n'existe que quand nous sommes morts, cette étincelle divine est en nous, est nous.Et sa nature est la même que nous soyons morts ou vivant, seulement pour mieux se la représenter, il faut la dépouiller " intellectuellement" de son habit qui est le corps, ma question est qu'elle est sa nature réelle et ce qui en découle logiquement ses attributs?

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Ven 28 Jan 2011 - 6:59

Opaline a écrit:Nicolas Rousselot
Je pense que nous sommes des Dieux,

Peut-être, mais des Dieux en devenir !
Tout le savoir que nous accumulons ( qui devient conséquent, c'est vrai!), comment allons-nous l'utiliser ?

L'homme se prenant pour Dieu mais encore immature, va oeuvrer pour sa propre destruction.
Avez-vous constaté combien la population a augmenté (et va continuer ) depuis que l'atome et le génie génétique, ont été découverts ?
La nature , qui a la science infuse (je le crois de plus en plus!), nous prépare à l'apocalypse.
Il y aura beaucoup de destructions, en hommes et en savoirs, mais la vie repartira, à la redécouverte d'elle-même et de la nature.
Alors , nous pourrons de nouveau espérer être des Dieux !
un chien ou un chat ne peut pas être un éléphant ou un chameau en devenir c'est un chien ou un chat un point c'est tout, nous sommes des dieux ou non. Mais des dieux qui ont oublié volontairement leur nature divine, pour refaire le travail inverse de la reconquête de ce souvenir avec des moyens très limités, par ce corps et ce plan de la matière, qui seront mis à leur disposition, quand à ce que nous ferons de notre savoir, personne ne le sait exactement, nous sommes doués du libre arbitre, et nous ferons des choix, mais là n'est pas mon propos. lol!

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Ven 28 Jan 2011 - 7:06

bradou a écrit:
Opaline a écrit:Nicolas Rousselot
Je pense que nous sommes des Dieux,
Alors , nous pourrons de nouveau espérer être des Dieux !
Minute là, j'ai pas bien suivi.
Entre le titre "l'homme est fils de Dieu" et "nous sommes des Dieux ou espérons l'être", j'arrive pas à me retrouver.
Sommes-nous Dieu lui-même fait, ou bien d'autres Dieux à côté de Dieu, ou bien des Dieux sans autre Dieu, ou bien de petits Dieux en formation qui se fondront en un seul Dieu qui n'existe pas encore?
Quand une personne meurt j'ai souvent entendu, "il a rendu l'âme" et je me suis toujours posé la question qui a rendu quoi? le il c'est qui et l'âme c'est quoi quelle est sa nature? si tu répond à cette question peut être pourrons nous trouver des réponses à tes questions très pertinentes. merci

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par Lila le Ven 28 Jan 2011 - 8:44

Je découvre ce fil très intéressant. Merci à tous les intervenants.


@Nicolas
Je partage tout à fait ta vision, exposée ICI comme étant une "théorie plausible" (pas une croyance).
J'ajouterais que des "apprentis-dieux" qui se noieraient dans l'inconscience de la matière juste pour parvenir à en ressortir me semble faible comme motivation. Pour apprendre, oui, d'accord avec toi, mais j'irais plus loin.

Je me demande si le but n'est pas "la conscience". Elle peut être globale (nous serions des petites flammes qui grandissent pour rejoindre le grand feu, donc pas d'ego) ou individuelle. Dans ce cas on rejoint la notion bouddhiste tibétaine selon laquelle seuls les humains ayant atteint un certain niveau de conscience sont capables de se réincarner avec leur "esprit" personnel, le temps que durera leur mission de Boddhisatvas. Après, la question reste ouverte si cette nouvelle conscience resterait individuelle (=naissance d'un nouveau "dieu") ou se fondrait dans un grand Tout.

Bien sûr, je ne considère cela que comme une théorie intéressante, cohabitant avec l'autre, qui est que notre conscience n'est rien et que tout cela disparaîtra totalement. Je me plais quand même à élaborer cette théorie parce que je constate que "rien ne se perd, tout se transforme" est une loi de base de la nature qui ne souffre (à ma connaissance) aucune exception. Il serait donc illogique que notre vie ne serve à rien: tout a une utilité dans la Nature, même ses erreurs et tâtonnements, même si nous n'avons pas assez de recul pour tout expliquer. Je me demande même si le but de tout l'Univers, de cette "illusion, cette ville fantôme suspendue dans le vide" n'a pas cela comme seul but: " ...d'attirer les âmes vers plus d'élévation, pour qu'ils sortent de la dualité "
(entre guillemets, des explications données par des textes dravidiens, vieux de plus de 10.000 ans)

Voici une traduction de ce texte, elle est fort différente et plus difficile à saisirqude celui que j'avais lu mais que je ne retrouve plus:

Il commençait comme cela (de mémoire) "Bhaïrava et Bhaïravi sortirent de l'indifférencié pour que leur dialogue illumine les êtres". Cette phrase m'avait émerveillé parce qu'elle résume peut-être la création de l'univers par la "dualisation" qui est sa structure de base (lumière/ombre, bien/mal, matière/vide, vie/mort, etc)
Le Vijnâna Bhaïrava Tantra se termine en disant que Bhaïrava et Bhaïravi retournèrent dans l'indifférencié, mais si j'ai bon souvenir, il y avait une notion de joie intense dont nous avons un échantillon avec l'orgasme simultané.

Bhairava répond :

Bien ! Bien ! O Très aimée ! ta question forme la quintessence des Tantra. Ce sujet est extrêmement ésotérique, O Bienheureuse ! pourtant je te l’expliquerai, Déesse. Tout ce qu’on déclare forme composée appartenant à Bhairava doit être considéré comme une fantasmagorie, une illusion magique, un rêve, le mirage d’un château dans le ciel, du fait de son manque de substance.

Du point de vue absolu, ce bhairava n’est ni la nonuple formule, ni l’ensemble des sons. Il n’est pas non plus le Dieu à trois têtes. La triple énergie ne constitue pas son essence. Il ne consiste pas non plus en nâdabindu, ni en candrardha ni en nirodikhâ (ensemble d’énergies de plus en plus subtiles) et ne s’associe pas au cours de la Roue cosmique. L’énergie ne forme pas son essence, car ces conceptions ne sont que des épouvantails à l’usage des enfants et des hommes à la pensée non encore éveillée, elles jouent le même rôle que la douceur qui cache le médicament. Leur description n’a d’autre but que de faire progresser l’aspirant.

La félicité éprouvée comme sienne au plus profond de soi n’est pas soumise à la pensée dualisante. Elle échappe aux exigences de temps et de lieu ainsi qu’aux spécifications de l’espace. Dans l’ordre de la vérité absolue, elle ne peut être suggérée et demeure ineffable. Telle est l’expression de la plénitude, la Bhairavi, l’énergie du Soi de Bhairava. En vérité on doit discerner cette Merveille immaculée qui emplit le cosmos. A un tel degré de réalité qui donc est adoré et qui se plait à l’adoration ? Cette condition de Bhairava qu’on célèbre de la sorte est attestée comme suprême. C’est elle que sous sa forme la plus lointaine, on déclare ‘Déesse suprême’.

Puisqu’il ne peut jamais y avoir aucune distinction entre énergie et détenteur d’énergie, ni entre substance et attribut, l’énergie suprême est identique au Soi suprême. Comme on n’imagine pas d’énergie consumante distincte du feu, la distinction entre énergie et porteur d’énergie n’apparaît pas lorsqu’on s’absorbe dans la Réalité de la connaissance absolue.

Si celui qui pénètre dans l’état de l’énergie réalise qu’il n’en est pas distinct, son énergie divinisée assume l’essence de Shiva et on la nomme alors ‘ouverture’. De même que, grâce à la lumière d’une lampe ou aux rayons du soleil, on prend connaissance des diverses portions de l’espace, de même O Bien Aimée ! c’est grâce à son énergie que l’on peut connaître Shiva.


Lien vers le texte complet Tout ce texte est merveilleux: il explique les religions, l'utilité et l'artificialité de leurs rites, il explique que le moment présent, quoi qu'on fasse (même éternuer) est une porte vers l'infini, pourquoi on ne peut enseigner cette "connaissance" à n'importe qui... Ce dernier point avait été abordé par Max Heindel. Il disait que jusque maintenant, l'humanité n'était pas assez mûre que pour que "la clef de la connaissance", ou "les lois de la Nature" soient enseignées à tous: elles auraient pu être mal utilisées, raison pour laquelle elles ne se transmettaient que de maître à disciple, donc de façon ésotérique. Mais nous entrons dans la période ou suffisamment de personnes peuvent les comprendre et bien les utiliser, et que ce savoir se vulgariserait (il disait cela il y a exactement un siècle!).

Théorie, rêve, imagination, placebo... ou tout ce que vous voulez, mais que voilà une théorie qui se tient bien !

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par _bradou le Ven 28 Jan 2011 - 12:14

Pour te suivre, Nicolas, il faut être un grand poète, ce qui n'est pas donné à tout le monde.
Je fais quand même un effort pour me laisser bercer.
Je fais un deuxième effort pour admettre comme vraies la longue chaine de tes assertions.
Je fais un troisième effort pour me fier, sans trop y regarder, à ce que t'a révélé ton expérience.
Je suis donc très conciliant, mais il ne faut pas trop m'en demander, je ne peux pas aller plus loin.
Car après avoir tout accepté, je veux une explication globale qui intègre tous les éléments et pas seulement quelques uns choisis arbitrairement,les intègre et les imbrique comme des éléments interdépendants formant un tout cohérent. Mon cheval et la planète Mars par exemple doivent y avoir leur place.
Les assertions et les hypothèses, j'en veux bien, à condition qu'elles se soutiennent et s'expliquent les unes les autres, les unes par les autres.
Je veux bien tout accepter, à condition que tout soit lié par un réseau de liens... pour former un réseau, ou si tu veux un système.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Ven 28 Jan 2011 - 14:29

Pourquoi pesonne n'essaye de répondre aux quelques questions posées? cette essence? cette âme? c'est quoi? de la matière de l'energie? un esprit? une vibration? c'est la pensée? dépouillons nous par l'imagination de ce corps il reste quoi?

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par Nailsmith le Ven 28 Jan 2011 - 15:16

NICOLAS ROUSSELOT a écrit:Pourquoi pesonne n'essaye de répondre aux quelques questions posées? cette essence? cette âme? c'est quoi? de la matière de l'energie? un esprit? une vibration? c'est la pensée? dépouillons nous par l'imagination de ce corps il reste quoi?
Cher Nicolas, allez sur l'onglet "rechercher" et tapez âme, énergie, vibration vous allez découvrir des pages et des pages de questionnements et de réponses.
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1178
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Ven 28 Jan 2011 - 15:27

tu me renvoie à des définitions si je voulais avoir des définitions j'ouvre un dico, nous sommes dans une discussion interactive et je veux que les gens répondent pas par rapport à ceux que les autres pensent, mais par rapport à ce que eux ils pensent donner comme réponse à la question que nico à posé, même si on n'en a déjà débatu 1000 fois même un million de fois, on en a pas débattu avec nicolas rousselot. Mais si personne ne veux répondre pas grave. c'est qu'une conversation comme on dit chez nous ça ne va pas nous tuer. Salut!

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par Lila le Ven 28 Jan 2011 - 15:36

Je me tiens toujours à la description que fait Max Heindel, en attendant de trouver mieux. C'est, à mes yeux, la plus plausible.

Pour lui notre corps est composé de plusieurs matières.
Matière dans le sens atomes et/ou énergie.

Matières solides, liquides, gazeuses,
énergétiques (contenant la mémoire et tenant le corps en vie)
sentiments et émotions
pensées...

Au-delà se trouve l'esprit, mais la description devient vague.

Donc pour moi tout ce qui est cité, pensées inclues, c'est de la matière appartenant à notre univers dualiste, matière/énergie/espace/temps


Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par Nailsmith le Ven 28 Jan 2011 - 15:49

NICOLAS ROUSSELOT a écrit:tu me renvoie à des définitions si je voulais avoir des définitions j'ouvre un dico, nous sommes dans une discussion interactive et je veux que les gens répondent pas par rapport à ceux que les autres pensent, mais par rapport à ce que eux ils pensent donner comme réponse à la question que nico à posé, même si on n'en a déjà débatu 1000 fois même un million de fois, on en a pas débattu avec nicolas rousselot. Mais si personne ne veux répondre pas grave. c'est qu'une conversation comme on dit chez nous ça ne va pas nous tuer. Salut!
Si vous voulez des réponses sur l'âme, j'en ai fait 3 versions et Bradou en a fait une quatrième:
Re: âme mortelle ou immortelle ?
Message par Nailsmith le Ven 7 Jan 2011 - 22:32
Voici 3 versions personnelles sur l'âme, à vous de choisir:
Version 1
Le corps n’est que l’enveloppe temporelle de l’âme. L’âme est le bon grain qui repose dans l’homme dont celui-ci n’est que de la terre, de la poussière. Cette terre, dont la richesse est représentée par ses actes, par ses valeurs, par son amour sera le lieu d’éclosion de l’âme qui deviendra l’Homme intemporel que Dieu a voulu. Cet Homme ne sera pas dans l’éternité mais dans l’état de grâce et de lumière. Certains hommes, par une carence de leur terre, resteront dans l’éternité, dans le monde des hommes de terre et de poussière. Il auront à subir le temps sans mourir dans notre monde.

Version 2
L'âme est une entité intemporelle. Du vivant d'une personne, son âme n'existe pas comme tel. La spécificité de l'âme est en fonction du vécu temporel d'une personne paradoxalement impliquée à des sentiments qui ne font pas partie du temps (amour, espérance, charité). La mort induira l'âme. Par la résurrection, l'âme induira le corps, à la condition que la spécificité de l'âme soit compatible à ce corps transcendant.

Version 3
Avec le temps, l'homme naît, croit en grandeur et en sagesse (enfin pas tous), vieillit et meurt. Par l'absence d’oxygène les cellules meurent, les synapses de neurones se détruisent. Tout l'information d'une vie, les joies, les peines, les connaissances, les haines et l'amour, tout est disparut. Est-ce vrai?
Personnellement je ne crois pas. Dans l'univers rien ne se perd, rien ne se crée. Si vous prenez un ressort, vous le compressez avec une tige non corrosive et vous le plongez dans une solution corrosive comme l'acide, avec le temps, ce ressort va se désagréger ou mourir par son environnement. Mais où est passé l’énergie accumulée dans ce ressort. Cette énergie potentielle s’est transformée en énergie cinétique ou bien thermique. En d’autres mots il y a eu transformation d’un mode énergétique à l’autre.
Cette analogie peut être transportable dans l’humanité. Le temps est un corrosif. Nous vieillissons et nous mourrons dans le temps. Nous sommes comme un ressort compressé retenu par une tige. Cette tige, certains hommes modifient sa substance. Cette substance devient de la même nature que le ressort. Avec les effets corrosifs du temps, cette tige se dissous plus vite que le ressort. À la fin, l’énergie du ressort se dissipe mécaniquement dans le temps des hommes, sans transformation et il ne reste plus rien. Par contre, si un homme ou une femme gardent cette tige (non corrosive) qui lui a été donné à sa naissance pendant toute sa vie, alors ils mourront dans le temps mais pas hors du temps. Toute cette énergie accumulée durant sa vie sera transformée mais pas perdu. Est-ce qu’il y a réversibilité? Tout dépend de la foi de chacun.

Version 4 à bradou:
Message par bradou le Ven 7 Jan 2011 - 23:58
Dieu aurait donc ramasser une poignée de poussière pour façonner l'homme puis lui aurait soufflé dans les narines une âme immortelle.
Selon une autre version religieuse, très sérieuse d'ailleurs, l'immortalité de l'homme est dans son coccyx. Je ne plaisante pas. Cet os parait-il ne pourrit pas, ce que la science vient d'ailleurs de confirmer par la voix d'un prix nobel.
Cet os planté en terre avec le de cujus contiendrait tous les éléments constitutifs de l'homme, ce qui permettra à ce dernier de repousser le moment venu.
Voilà, c'est beaucoup plus sérieux, car un souffle dans les narines possible qu'il n'en reste aucune trace quelques secondes après, tandis qu'un coccyx tu es bien obligé de le garder jusqu'à et après la mort.

Alors des réponses en veux-tu en voilà.

avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1178
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Ven 28 Jan 2011 - 15:50

je crois que l'homme est fait de matière dense le corps et de l'âme QUI EST ESPRIT OU ENERGIE CONSCIENTE; cette âme existe même que nous soyons vivant ou mort, cette âme à la mort du corps continue d'exister. elle n'existe pas du fait d'une génération spontanée, elle vient de la source originelle.Dieu ou quelque soit le nom que vous lui donner, qui est également esprit ou énergie consciente. Donc l'âme est d'essence divine donc est divine, principe simple, donc nous sommes les fils de dieux=> question plus simple; OUI OU NON?

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par Opaline le Ven 28 Jan 2011 - 15:56

NICOLAS ROUSSELOT a écrit:je crois que l'homme est fait de matière dense le corps et de l'âme QUI EST ESPRIT OU ENERGIE CONSCIENTE; cette âme existe même que nous soyons vivant ou mort, cette âme à la mort du corps continue d'exister. elle n'existe pas du fait d'une génération spontanée, elle vient de la source originelle.Dieu ou quelque soit le nom que vous lui donner, qui est également esprit ou énergie consciente. Donc l'âme est d'essence divine donc est divine, principe simple, donc nous sommes les fils de dieux=> question plus simple; OUI OU NON?

Mais tous les êtres ont-ils une âme ?

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par Lila le Ven 28 Jan 2011 - 16:16

NICOLAS ROUSSELOT a écrit:je crois que l'homme est fait de matière dense le corps et de l'âme QUI EST ESPRIT OU ENERGIE CONSCIENTE; cette âme existe même que nous soyons vivant ou mort, cette âme à la mort du corps continue d'exister. elle n'existe pas du fait d'une génération spontanée, elle vient de la source originelle.Dieu ou quelque soit le nom que vous lui donner, qui est également esprit ou énergie consciente. Donc l'âme est d'essence divine donc est divine, principe simple, donc nous sommes les fils de dieux=> question plus simple; OUI OU NON?
Oui ou non ?
Comme tout ce qui précède ne sont que des suppositions, que la question est aussi basée sur une supposition (l'existence d'un Dieu), je trouve qu'il est impossible de se prononcer.

Pas pour rien que je me déclare agnostique.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Ven 28 Jan 2011 - 17:44

Lila a écrit:
NICOLAS ROUSSELOT a écrit:je crois que l'homme est fait de matière dense le corps et de l'âme QUI EST ESPRIT OU ENERGIE CONSCIENTE; cette âme existe même que nous soyons vivant ou mort, cette âme à la mort du corps continue d'exister. elle n'existe pas du fait d'une génération spontanée, elle vient de la source originelle.Dieu ou quelque soit le nom que vous lui donner, qui est également esprit ou énergie consciente. Donc l'âme est d'essence divine donc est divine, principe simple, donc nous sommes les fils de dieux=> question plus simple; OUI OU NON?
Oui ou non ?
Comme tout ce qui précède ne sont que des suppositions, que la question est aussi basée sur une supposition (l'existence d'un Dieu), je trouve qu'il est impossible de se prononcer.

Pas pour rien que je me déclare agnostique.
je suis désespérer, mais imperturbable. Agnostique? ce n'est qu'une des étiquettes, tu es un être humain doué d'intelligence et raison et pour moi c'est tout ce qui m'importe, le fait que tu sois agnostique t'empêche t'il de réfléchir, supposons si tu le veux que un instant tu ne soit pas agnostique et que tu ne considère pas que la vie soit apparue brusquement à partir de rien, à un instant T, et que cette vie je veux dire tout ce qui existe vienne de quelque part, que répondrait tu a mes interrogation sur la nature de l'homme?

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Ven 28 Jan 2011 - 17:52

Opaline a écrit:
NICOLAS ROUSSELOT a écrit:je crois que l'homme est fait de matière dense le corps et de l'âme QUI EST ESPRIT OU ENERGIE CONSCIENTE; cette âme existe même que nous soyons vivant ou mort, cette âme à la mort du corps continue d'exister. elle n'existe pas du fait d'une génération spontanée, elle vient de la source originelle.Dieu ou quelque soit le nom que vous lui donner, qui est également esprit ou énergie consciente. Donc l'âme est d'essence divine donc est divine, principe simple, donc nous sommes les fils de dieux=> question plus simple; OUI OU NON?

Mais tous les êtres ont-ils une âme ?
Vous êtes méchants dans ce forum, je suis surs que vous vous amusez et essayé de savoir à quel moment je vais abandonner et cesser de m'agiter, surtout BRADOU,confused pas grave. OUI ou NON?

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par SkyD le Ven 28 Jan 2011 - 18:12

Bon ben, ma compréhension que je crois biblique est que j'ai un corps physique et une nature spirituelle similaire à celle des anges, des démons, de Dieu, etc. Plus qu'avoir une âme, je suis une âme, c'est à dire que je suis animé, vivant.
Par définition, les animaux ont aussi une anima, ils sont vivants. Quand on meurt, l'âme disparaît, ou bibliquement pour les humains, elle subsiste dans un état de demi-vie, en attente de la résurrection physique.

SkyD
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1092
Localisation : Jura
Identité métaphysique : anabaptisme pomo
Humeur : volage
Date d'inscription : 09/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par Opaline le Ven 28 Jan 2011 - 18:17

NICOLAS ROUSSELOT a écrit:
Opaline a écrit:
NICOLAS ROUSSELOT a écrit:je crois que l'homme est fait de matière dense le corps et de l'âme QUI EST ESPRIT OU ENERGIE CONSCIENTE; cette âme existe même que nous soyons vivant ou mort, cette âme à la mort du corps continue d'exister. elle n'existe pas du fait d'une génération spontanée, elle vient de la source originelle.Dieu ou quelque soit le nom que vous lui donner, qui est également esprit ou énergie consciente. Donc l'âme est d'essence divine donc est divine, principe simple, donc nous sommes les fils de dieux=> question plus simple; OUI OU NON?
Mais tous les êtres ont-ils une âme ?
Vous êtes méchants dans ce forum, je suis surs que vous vous amusez et essayé de savoir à quel moment je vais abandonner et cesser de m'agiter, surtout BRADOU,confused pas grave. OUI ou NON?

lol! je ne suis pas méchante, moi ! en tous cas, pas volontairement.
A propos de l'âme :
Pour moi c'est NON dans l'état actuelle de nos connaissances.
Mais si tu as des informations prouvant son existence, je t'en conjure, partage avec nous !

Je viens d'entendre récemment que l'évolution se faisait par à-coups et de plus en plus rapidement .
La biologiste concluait :
"Comme si la mémoire de cette évolution était déjà, au départ "!

Tu vois, ça c'est une interprétation qui m'interpelle !
Si tout est déjà pré-programmé, il y a donc un projet !

Pour l'instant j'en suis là !
Il n'y a pas de survie de l'âme, prouvée !


Dernière édition par Opaline le Ven 28 Jan 2011 - 18:21, édité 1 fois

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme est le fils de Dieu

Message par Lila le Ven 28 Jan 2011 - 18:19

NICOLAS ROUSSELOT a écrit: je suis désespérer, mais imperturbable. Agnostique? ce n'est qu'une des étiquettes, tu es un être humain doué d'intelligence et raison et pour moi c'est tout ce qui m'importe, le fait que tu sois agnostique t'empêche t'il de réfléchir,
mon agnosticisme est le résultat de mes réflexions.
NICOLAS ROUSSELOT a écrit:supposons si tu le veux que un instant tu ne soit pas agnostique et que tu ne considère pas que la vie soit apparue brusquement à partir de rien, à un instant T, et que cette vie je veux dire tout ce qui existe vienne de quelque part, que répondrait tu a mes interrogation sur la nature de l'homme?
je n'en n'ai aucune idée, je ne suis pas capable d'imaginer cela. J'ai essayé de répondre à ta question, il faut accepter ma réponse (je n'ai pas dit: approuver), et non pas essayer de me faire dire autre chose. Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum