Conscience morale et empathie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conscience morale et empathie.

Message par Thierry le Jeu 17 Fév 2011 - 18:22

Conscience morale et empathie.
Le 15/02/2011 à 21:53

Un débat philo en classe aujourd'hui (29 élèves de CM2)

Durée 1h15.

Les discussions sont bien plus longues que ce résumé...



"Imaginons que vous n'aimiez pas une personne, un enfant ou un adulte, et que vous passiez devant chez lui. L'envie vous prend de sonner à la porte et de vous sauver. Vous êtes excités par cette idée, vous avez un peu peur, vous savez que vous faites quelque chose d'interdit. Vous avez largement le temps d'aller vous cacher, personne ne peut vous voir. Vous allez sonner et au dernier moment vous vous arrêtez. Quelque chose en vous qui vous empêche d'aller jusqu'au bout de votre désir. Qu'est-ce que c'est ?

-Et bien on sait que c'est pas bien.

-C'est interdit. C'est une bêtise.

-Oui, d'accord mais d'où vient cette idée ?

-C'est nos parents qui nous ont appris que ça se fait pas.

-Comment vous pourriez nommer cette interdiction ? Qu'est-ce qui se passe en vous ? Essayez de vous imaginer dans cette situation et essayez de voir ce qui se passe en vous."



Silence...



"Je vous donne un autre exemple. Vous avez eu un skate board et vous avez déjà réalisé pas mal de figures avec. Vous décidez de tenter quelque chose de plus périlleux que ce que vous faites d'habitude. Vous allez descendre le sens interdit près du tennis, vous voyez où c'est ?

-Oui, c'est super raide comme descente.

-Et en plus quand vous allez arriver en bas, vous tournerez à droite et vous traverserez le carrefour devant la poste.

-Ah, non mais là c'est n'importe quoi, on va se tuer !!

-Qu'est-ce qui te fait dire ça ? C'est quoi à l'intérieur de toi qui te dit que c'est trop dangereux ?

-C'est pas raisonnable.

-Ah, voilà le mot que j'attendais ! mais, ça c'est un adjectif. Quel est le nom commun ?

-La raison.

-Et bien voilà, on y est. C'est donc la raison qui vous dit que c'est trop dangereux ou que de sonner à la porte c'est interdit. Mais d'où vous vient cette raison ? Est-ce que vous êtes nés avec ou est-ce qu'elle s'est installée peu à peu ?

-Ben, moi je dirais que pour la sonnette, c'est mes parents qui m'ont appris que c'était interdit.

-Et moi, pour le skate, je pense que c'est parce que je pense que je n'en suis pas capable.

-Ce sont donc des idées qui se sont installées avec vos expériences de vie. Votre raison a trouvé des justifications. Mais alors comment expliquer que parfois, un enfant va sonner à la porte ou tenter cette descente ?

-Et bien son désir est le plus fort.

-Dans ce cas-là, on peut dire que parfois notre raison s'efface devant le désir. Mais est-ce que notre raison ne trouve pas des justifications pour nous pousser à le faire ?

-On s'invente des raisons alors ?

-Oui, c'est ça. Des raisons qui vont permettre d'étouffer la raison qui nous disait de ne pas le faire. On finit par se dire qu'on a raison alors que notre raison nous disait le contraire.

-C'est le même mot pour deux raisons différentes alors ?

-Oui, exactement. La raison finit par se rallier à des raisons. Il y a la raison générale et des petites raisons qui s'accumulent et sont parfois plus fortes que la raison générale.

-Oui, moi, ça m'est arrivé. J'avais caché le doudou de ma petite soeur parce qu'elle était entrée dans ma chambre. Je savais que c'était pas bien mais je trouvais qu'elle le méritait.

-Et donc tu as fini par écouter toutes les raisons que tu avais en tête alors que ta raison s'y opposait.

-Oui, c'est ça.

-Cette raison qui nous empêche parfois de commettre des gestes méchants, quel nom pourrait-on lui adjoindre ? Un autre mot qui montrerait que cette raison correspond à notre éducation.

-C'est la morale.

-Oui, très bien, c'est ça. Mais alors, puisque parfois, cette raison morale n'est pas assez puissante pour nous empêcher de commettre des actes méchants, que pourrait-on utiliser pour lui venir en aide ? "



Silence.

"Dans quel état êtes-vous lorsque vous savez que vous faites quelque chose d'interdit ?

-Moi j'ai le coeur qui bat fort !

-Beaucoup d'émotions alors ?

-Oui, c'est ça et j'aime bien !

-Oui, c'est sûr ! Mais puisque souvent ces actes amènent des conséquences pénibles, une punition ou un accident, il vaudrait mieux apprendre à les maîtriser. Qu'est-ce qui pourrait nous aider ? Etant donné que notre raison n'a pas toujours la force de résister aux émotions, qu'est-ce qui pourrait nous permettre de ne pas perdre le contrôle ? Il faudrait quelque chose qui soit au-dessus de la raison puisque parfois elle a des accès de faiblesse.

-Ah, oui, c'est la conscience !

-Bien ! Mais quelle conscience ? Est-ce que c'est une conscience morale construite en parallèle à la raison morale ? Est-ce que ça ne serait pas la même chose ?"



Silence.

"Imaginons que l'on inverse les rôles. C'est chez vous qu'un enfant va venir sonner juste quand vous êtes en train de faire la sieste, vous avez de la fièvre, vous êtes couchés et vous allez devoir vous lever pour ouvrir.

-Ah, ben celui-là, si je l'attrape !

-Tiens, tu n'as pas l'air d'apprécier sa farce ?

-Ben, non ,c'est nul ! Moi je voulais dormir !

-Pourquoi est-ce que tu trouves ça nul alors que tout à l'heure vous trouviez ça plutôt rigolo ?

-Ah, oui, j'ai compris. C'est parce qu'on s'est mis à sa place.

-Est-ce que vous avez besoin d'avoir été éduqué par vos parents pour comprendre que c'est une farce qui n'est pas drôle du tout ?

-Ben, non, en fait, il suffit qu'on prenne sa place.

-Donc, on peut dire que la conscience morale est insuffisante pour qu'un individu se comporte correctement et qu'il vaut mieux qu'il apprenne à se mettre à la place des autres pour savoir ce qui est juste et bon. On appelle ça l'empathie. Personnellement, je pense que c'est une conscience plus essentielle encore que la conscience morale parce qu'elle relie les individus entre eux et ne vient pas d'une éducation qu'on peut parfois renier.

Je suis l'autre. "

avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience morale et empathie.

Message par _Coeur de Loi le Jeu 17 Fév 2011 - 18:44

Bonjour Thierry

Pourtant je ne suis pas l'autre.
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience morale et empathie.

Message par Thierry le Jeu 17 Fév 2011 - 20:00

Coeur de Loi a écrit:Bonjour Thierry

Pourtant je ne suis pas l'autre.

Je dis ça par rapport à la relation avec l'autre. Quand je suis tout seul en montagne, je ne suis qu'avec moi.
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience morale et empathie.

Message par _Coeur de Loi le Jeu 17 Fév 2011 - 20:12

Tu es toujours avec toi.

Quand tu te met à la place de l'autre, tu t'imagines artificiellement un autre toi.
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience morale et empathie.

Message par Thierry le Jeu 17 Fév 2011 - 20:17

Coeur de Loi a écrit:Tu es toujours avec toi.

Quand tu te met à la place de l'autre, tu t'imagines artificiellement un autre toi.
Ca c'est ta façon de voir l'autre. Pas la mienne.
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience morale et empathie.

Message par _Justícia le Jeu 17 Fév 2011 - 20:29

Thierry a écrit:
Coeur de Loi a écrit:Tu es toujours avec toi.

Quand tu te met à la place de l'autre, tu t'imagines artificiellement un autre toi.
Ca c'est ta façon de voir l'autre. Pas la mienne.

Ni la mienne albino
avatar
_Justícia
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 820
Localisation : France
Identité métaphysique : Amaterasu
Humeur : jinja
Date d'inscription : 31/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience morale et empathie.

Message par _Coeur de Loi le Jeu 17 Fév 2011 - 20:30

Amusant

Qui te dis que j'existe, et que ce n'est pas un programme web de réponse automatique ?

Ce que j'ai dit c'est la vérité objective, le reste est donc subjectif.
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience morale et empathie.

Message par Thierry le Jeu 17 Fév 2011 - 20:36

Coeur de Loi a écrit:Amusant

Qui te dis que j'existe, et que ce n'est pas un programme web de réponse automatique ?

Ce que j'ai dit c'est la vérité objective, le reste est donc subjectif.

Personnellement, la question qui me taraude n'est pas de savoir si tu existes mais plutôt pourquoi?...
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience morale et empathie.

Message par _Justícia le Jeu 17 Fév 2011 - 20:49

Thierry a écrit:
Coeur de Loi a écrit:Amusant

Qui te dis que j'existe, et que ce n'est pas un programme web de réponse automatique ?

Ce que j'ai dit c'est la vérité objective, le reste est donc subjectif.

Personnellement, la question qui me taraude n'est pas de savoir si tu existes mais plutôt pourquoi?...

croule de rire Excellent
avatar
_Justícia
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 820
Localisation : France
Identité métaphysique : Amaterasu
Humeur : jinja
Date d'inscription : 31/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience morale et empathie.

Message par _Coeur de Loi le Jeu 17 Fév 2011 - 20:56

Les pourquoi mènnent à d'autres pourquoi.

Comment te mettras-tu à ma place si je ne suis qu'un programme informatique qui te répond pour remplir les forums ?
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience morale et empathie.

Message par Thierry le Jeu 17 Fév 2011 - 20:58

Coeur de Loi a écrit:Les pourquoi mènnent à d'autres pourquoi.

Comment te mettras-tu à ma place si je ne suis qu'un programme informatique qui te répond pour remplir les forums ?

Oublie-moi.
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience morale et empathie.

Message par _Coeur de Loi le Jeu 17 Fév 2011 - 20:58

Et pourquoi ?
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience morale et empathie.

Message par _Justícia le Jeu 17 Fév 2011 - 21:07

Je m'suis fait chi** à te répondre sur un autre sujet C2L, j'éviterai à l'avenir, tu es comme Zakari.
avatar
_Justícia
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 820
Localisation : France
Identité métaphysique : Amaterasu
Humeur : jinja
Date d'inscription : 31/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience morale et empathie.

Message par Thierry le Jeu 17 Fév 2011 - 21:15

Coeur de Loi a écrit:Et pourquoi ?

Je ne parle pas aux programmes informatiques.
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience morale et empathie.

Message par Ladysan le Jeu 17 Fév 2011 - 21:45



Thierry a écrit :

-C'est pas raisonnable.

-Ah, voilà le mot que j'attendais ! mais, ça c'est un adjectif. Quel est le nom commun ?

-La raison.

-Et bien voilà, on y est. C'est donc la raison qui vous dit que c'est trop dangereux ou que de sonner à la porte c'est interdit. Mais d'où vous vient cette raison ? Est-ce que vous êtes nés avec ou est-ce qu'elle s'est installée peu à peu ? -Ben, moi je dirais que pour la sonnette, c'est mes parents qui m'ont appris que c'était interdit.
Bon, soit ! tes parents t'ont appris qu'il était interdit de sonner aux portes des gens pour les embêter Ok ? Mais je ne penses pas qu'à chaque fois que tu vas faire une bêtise tu vas penser : "Ah! non, Maman a dit que c'est interdit" ! Ce n'est donc pas pour faire plaisir à maman que tu t'es ravvisé avant de sonner à la porte de cette personne que tu avais probablement pour une raison ou une autre envie d'embêter...

Ce n'est que mon avis, mais selon moi, un raisonnement, c'est une petite lutte qui se passe en nous même. C'est notre cerveau qui tel un ordinateur calcule les pour et les contres en faisant une sorte de bilan. Un être humain, n'est ni complètement mauvais, ni complètement bon. Ton cerveau, a donc freiné ton impulsion, en te donnant une information "codée" qui t'a fait prendre conscience de renoncer à sonner à la porte de cette personne. Nos intuitions sont du même ordre. Cela me fait penser aux pseudos-médiums, qui prennent leurs intuitions pour de la clairvoyance. Le cerveau, est un mécanisme très difficile à comprendre, et quand il nous "joue des mauvais tours", c'est que nous n'avons pas bien capté l'information codée. Je sais qu'il existe des termes plus appropriés pour expliquer tout ça, mais je n'ai pas envie de m'empétrer dans un charabia scientifique que je maîtrise mal.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience morale et empathie.

Message par Ladysan le Jeu 17 Fév 2011 - 21:58

Thyerry a écrit :
-Cette raison qui nous empêche parfois de commettre des gestes méchants, quel nom pourrait-on lui adjoindre ? Un autre mot qui montrerait que cette raison correspond à notre éducation.

-C'est la morale.

Un impulsion négative
Un neurone en grève
Qu'importe le mot qu'on lui donne, quand on sait que le terme "mal" c'est de faire tout ce qui peut nuire à autrui ?
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience morale et empathie.

Message par Thierry le Jeu 17 Fév 2011 - 22:03

J'aime bien donner des noms qui me parlent. "Quant aux intuitons des médiums que se voudraient de la clairvoyance", je dirais que pour quelques-uns, c'est bien plus puissant que ça. Au-delà de nos petites "raisons".
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum