Haute-Science : Science et Religion par PTDC

Aller en bas

Haute-Science : Science et Religion par PTDC

Message par Thomas2 le Dim 20 Fév 2011 - 12:24

Dans le phénomène humain :

"
En apparence la Terre Moderne est née d’un mouvement anti-religieux.
L’Homme se suffisant à lui-même. La Raison se substituant à la Croyance.

Notre génération, et les deux précédentes n’ont guère entendu parler que de conflit entre Foi et Science. Au point qu’il a pu sembler un moment que ceci était décidément appelé à remplacer cela.

Or, à mesure que la tension se prolonge, c’est visiblement sous une forme toute différente d’équilibre, non pas élimination, ni dualité, mais synthèse, que semble devoir se résoudre le conflit. Après bientôt deux siècles de luttes passionnées, ni la Science ni la Foi ne sont parvenues à se diminuer l’une l’autre ; mais, bien au contraire, il devient manifeste que l’une sans l’autre
elles ne pourraient se développer normalement : et ceci pour la simple raison qu’une même vie les anime toutes les deux. Ni dans son élan, en effet, ni dans ses constructions, la Science ne peut aller aux limites d’elle-même sans se colorer de mystique et se charger de Foi.

Dans son élan, d’abord. Ce point, nous l’avons touché en traitant du problème de l’Action. L’Homme ne continuera à travailler et à chercher que s’il conserve le goût passionné de le faire. Or ce goût est entièrement
suspendu à la conviction, strictement indémontrable à la Science, que l’Univers a un sens, et qu’il peut, ou même qu’il doit aboutir, si nous sommes fidèles, à quelque irréversible perfection.
Foi au progrès.

Dans ses constructions, ensuite. Nous pouvons considérer scientifiquement une amélioration presque indéfinie de l’organisme humain et de la société humaine. Mais sitôt qu’il s’agit de matérialiser pratiquement nos rêves, nous
constatons que le problème demeure indéterminé, ou même insoluble, à moins que nous n’admettions, par une intuition partiellement supra-rationnelle, les propriétés convergentes du Monde auquel nous appartenons.
Foi en l’Unité.

Plus encore. Si nous nous décidons, sous la pression des faits, pour un optimisme d’unification, nous rencontrons techniquement la nécessité de découvrir, en plus de l’élan qu’il faut pour nous pousser en avant, en plus de l’objectif particulier qui doit fixer notre marche, le liant ou ciment spécial qui associera vitalement nos vies sans les fausser ni les diminuer.
Foi en un centre souverainement attrayant de personnalité.

En somme, dès que dépassant le stade inférieur et préliminaire des investigations analytiques, la Science passe à la synthèse, — une synthèse culminant naturellement dans la réalisation de quelque état supérieur d’Humanité, — aussitôt elle se trouve conduite à anticiper et à jouer sur le Futur et sur le Tout : et du même coup, se dépassant elle-même, elle émerge en Option et en Adoration.

Renan et le XIXe siècle ne se trompaient donc pas en parlant d’une Religion de la Science. Leur erreur a été de ne pas voir que leur culte de l’Humanité impliquait la ré-intégration, sous une forme renouvelée, des forces
spirituelles mêmes dont ils prétendaient se débarrasser.
Lorsque, dans l’Univers mouvant auquel nous venons de nous éveiller, nous regardons les séries temporelles et spatiales diverger et se dénouer autour de nous et vers l’arrière comme les nappes d’un cône, nous faisons peut-être de la Science pure. Mais lorsque nous nous tournons du côté du Sommet, vers la Totalité et l’Avenir, force nous est bien de faire aussi de la Religion.

Religion et Science : les deux faces ou phases conjuguées d’un même acte complet de connaissance, — le seul qui puisse embrasser, pour les contempler, les mesurer, et les achever, le Passé et le Futur de l’Évolution.
Dans le renforcement mutuel de ces deux puissances encore, antagonistes, dans la conjonction de la Raison et de la Mystique, l’Esprit humain, de par la nature même de son développement, est destiné à trouver l’extrême de sa
pénétration, avec le maximum de sa force vive.
"

Qu'en pensez-vous ?

Bonne journée.
Thomas.

Thomas2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 552
Date d'inscription : 02/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haute-Science : Science et Religion par PTDC

Message par Lila le Dim 20 Fév 2011 - 12:37


Très intéressant, mais y répondre me demande encore quelque réflexion.

Je pense qu'il faudrait remplacer "religion" par "spiritualité", pour écarter les dogmes et les visions réductrices, les scories accumulées au cours des siècles. Je pense que seul le bouddhisme y est arrivé, grâce à son expatriation forcée, et grâce au fait qu'il n'est pas dogmatique du tout. L'enseignement qu'ils ont importé chez nous est donc sans doute meilleur que celui qui est dispensé dans les peuples de tradition bouddhistes, souvent dévié par des sectes locales.
Ce sont de grands maîtres qui enseignent ici, et pas de petits enseignants locaux, qui doivent se plier au folklore et superstitions.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haute-Science : Science et Religion par PTDC

Message par Geveil le Dim 20 Fév 2011 - 12:52

l’Esprit humain, de par la nature même de son développement, est destiné à trouver l’extrême de sa
pénétration, avec le maximum de sa force vive.
"
C'est un programme qui me convient bien, surtout avec des houries.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haute-Science : Science et Religion par PTDC

Message par Opaline le Dim 20 Fév 2011 - 13:57

Thomas
En apparence la Terre Moderne est née d’un mouvement anti-religieux.

HE BEN VOILA ! j'ai tout compris ! et je partage (pas comme d'autres!Evil or Very Mad ).

Voilà pourquoi, depuis les premières sociétés, il y a un chaman (la connaissance) et le groupe.
Le reste du groupe n'avait pas le droit à la Connaissance (avec un Gd C).

On retrouve le même interdit avec Dieu qui chasse A & E du paradis et leur interdit l'arbre de la Connaissance du bon et du mauvais.
Ils sont malins chez la Bible : ils disent c'est Dieu qui le veut !Plus de contestation possible !

Chez les bouddhistes-hindouistes, c'est pareil : ils n'autorisent pas tout le monde à y accéder. les femmes en sont exclues (à quelques rares exceptions ?)

L'église a longtemps interdit la recherche (astrologie, sur le corps humain...)

Nous avons droit à une connaissance, celle qui nous permet de survivre et puis c'est tout !

Il a donc fallu que l'homme se libère du véto des croyances pour avoir accès à la Connaissance.

Reste à savoir où cela nous mènera ! On en a déjà une petite idée. pale

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haute-Science : Science et Religion par PTDC

Message par Opaline le Dim 20 Fév 2011 - 14:06

Gereve a écrit:
l’Esprit humain, de par la nature même de son développement, est destiné à trouver l’extrême de sa
pénétration, avec le maximum de sa force vive.
"
C'est un programme qui me convient bien, surtout avec des houries.

Je vous conseille vivement de vous constituer des houries artificielles parce que c'est plus possible ! diable au fouet

D'ailleurs , il n'est dit nulle part que les houries du paradis d'Allah soient des humaines.
Elles auront l'aspect, la couleur, la forme (ça c'est garanti!).... mais ne seront pas humaines non mais

I love you Alors, arrêtez de fantasmer !!!

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haute-Science : Science et Religion par PTDC

Message par Athéna le Dim 27 Fév 2011 - 19:11

La science peut être associée à la philosophie, elles vont d’emblée ensemble. La science est un dialogue avec la nature et en même temps, nous donne des renseignements sur la position de l’homme dans la nature, ce qui est un problème philosophique. Il en découle que spiritualité et science sont parfaitement conciliables, puisque d’une part la science explique comment, et que la philosophie va tenter de dire pourquoi. La science mène à la philosophie, qui mène à la spiritualité, et d’autre part, la spiritualité peut également s’exprimer dans l’émotion, « une admiration sans limite pour la structure du monde dans la mesure où notre science peut la révéler » disait Einstein de ce qui pour lui était la religiosité, et encore « Ce que je vois dans la nature, c’est une superbe structure qu’on ne peut comprendre qu’imparfaitement et qui doit donner à celui qui réfléchit un profond sentiment d’humilité. C’est un sentiment profondément religieux qui n’a rien à voir avec le mysticisme »
En revanche, la Religion dans ses mauvais côtés ne mène à rien pour la simple et bonne raison qu'elle croit tout dire, tout montrer, tout expliquer avec le guignol que nous présente les monothéismes. Donc pour moi, science et religion/foi seront à jamais inconciliable pour cette raison mais aussi parce que la seconde considère la première comme une menace et empiète sans cesse sur son territoire, tandis que la première s'est défendue bec et ongles pendant des siècles, et maintenant s'acharne sur son ennemie à terre mais encore vigoureuse.


Athéna
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 869
Localisation : Hennuyère
Identité métaphysique : Libre penseuse
Humeur : Fouineuse
Date d'inscription : 20/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haute-Science : Science et Religion par PTDC

Message par Invité le Lun 28 Fév 2011 - 4:42

Thomas2 a copié-collé:
...
En somme, dès que dépassant le stade inférieur et préliminaire des investigations analytiques, la Science passe à la synthèse, — une synthèse culminant naturellement dans la réalisation de quelque état supérieur d’Humanité, — aussitôt elle se trouve conduite à anticiper et à jouer sur le Futur et sur le Tout : et du même coup, se dépassant elle-même, elle émerge en Option et en Adoration.
...
Et voilà de nouveau le grand mot "Humanité" avec majuscule, que je dénonce comme religion de notre civilisation occidentale dégénérée dans le sujet Le sens que j'ai ouvert en même temps dans la rubrique philosophie.
Pourrais-tu au moins indiquer la source de ce texte et expliquer ce qu'est cette "religion PTDC"?

Je me joins aux propos de …
Lila:
Je pense qu'il faudrait remplacer "religion" par "spiritualité", pour écarter les dogmes et les visions réductrices, les scories accumulées au cours des siècles. Je pense que seul le bouddhisme y est arrivé, grâce à son expatriation forcée, et grâce au fait qu'il n'est pas dogmatique du tout.
…en comprenant le bouddhisme comme philosophie et en ajoutant le taoïsme et la cosmologie du Samkhya, qui sont toutes des philosophies et spiritualités athées.

La contemplation des sciences conduit à la philosophie et à la spiritualité. Elle est incompatible avec la foi aveugle en un dieu ou en l'Homme élevé au rang de Dieu. Elle remet l'homme à sa place modeste d'espèce impermanente de primate prédateur parmi les milliards d'autres espèces tout aussi admirables et en évolution permanente .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Haute-Science : Science et Religion par PTDC

Message par Thomas2 le Dim 6 Mar 2011 - 13:47

Parlons donc de visible et d'invisible .... alors !, non ?
Thomas

Thomas2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 552
Date d'inscription : 02/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haute-Science : Science et Religion par PTDC

Message par MystikSheep le Dim 6 Mar 2011 - 14:34

Super Thomas2 bravo

MystikSheep
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 533
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum