LE GOUT DU NEANT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE GOUT DU NEANT

Message par _GERARDMENVUSSA le Dim 20 Fév 2011 - 16:50

J’implore ta pitié toi l’unique que j’aime
Du fond du gouffre obscur où mon cœur est tombé
C’est un univers morne à l’horizon plombé
Où nagent dans la nuit le doute et le blasphème.

Un soleil sans chaleur plane au-dessus six mois
Et les six autres mois, la nuit couvre la terre.
C’est un pays plus froid que les terres polaires,
Sans homme, sans chaleur, sans verdure, ni bois !

Or il n’est pas d’horreur, au monde, qui surpasse
La froide cruauté de ce soleil de glace
Et cette horrible nuit, semblable au vieux chaos !

… Je jalouse le sort des plus vils animaux
Qui peuvent se plonger dans un sommeil stupide
Tant l’écheveau du temps, lentement, se dévide !

CHARLES BAUDELAIRE

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum