La perfection de la sagesse

Page 5 sur 26 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 15 ... 26  Suivant

Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par _Coeur de Loi le Jeu 14 Avr 2011 - 9:57

bradou a écrit:
Coeur de Loi a écrit:
Par contre il a trouvé la Loi de l'univers, celle qui délivre du malheur du cycle des morts et des renaissances.
Sans ironie, ni sarcasmes, si bouddha a découvert cette loi, et sans vouloir nullement en douter, mais juste pour comprendre, pourquoi Bouddha qui a découvert cette loi n'en a-t-il pas fait usage pour ne pas mourir?
Bouddha n'est pas mort, il a disparu.

À sa mort pour les profanes, il a en faite disparu pour ses disciples, car le Bouddha n'est pas son corps, qui n'était qu'une manifestation du vrai Bouddha éternel.
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par bernard1933 le Jeu 14 Avr 2011 - 10:11

Mais, au fait, dans ces coins reculés, on voit de temps en temps le yéti ...Ne serait-ce pas le Bouddha qui pointe son nez sous un déguisement ? D' ici à ce qu' on le voie un jour sous la burka...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par _bradou le Jeu 14 Avr 2011 - 12:24

Coeur de Loi a écrit:
Bouddha n'est pas mort, il a disparu.
À sa mort pour les profanes, il a en faite disparu pour ses disciples, car le Bouddha n'est pas son corps, qui n'était qu'une manifestation du vrai Bouddha éternel.
Sans vouloir aucunement diminuer de la valeur de l'enseignement de Bouddha, au demeurant universellement reconnue, ni mettre en doute la foi de qui que ce soit en Bouddha, je me demande pourquoi on ne sait pas en parler de façon un peu, un tout petit chouia, compréhensible? Pourquoi ces formules laconiques et absconses enveloppées dans du surnaturel?
Quand on communique, c'est pour être compris.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par _Coeur de Loi le Jeu 14 Avr 2011 - 12:37

Oui, c'est pour ça qu'il y a plusieurs niveaux dans l'enseignement.

On ne peux pas parler de math sup à des enfants de primaire.
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par Cochonfucius le Jeu 14 Avr 2011 - 12:47

bernard1933 a écrit:Mais, au fait, dans ces coins reculés, on voit de temps en temps le yéti... Ne serait-ce pas le Bouddha qui pointe son nez sous un déguisement?

L'explication du Yéti est dans les oeuvres d'Attilio Mordini.

avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25908
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par _Coeur de Loi le Jeu 14 Avr 2011 - 12:52

Hors sujet.
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par Jipé le Jeu 14 Avr 2011 - 12:59

Bouddha, avant d'être bouddha a quand même abandonné femme et enfant avant de faire le méditant sous un arbre...pas très beau non plus hein! étonné un

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26329
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par _Coeur de Loi le Jeu 14 Avr 2011 - 13:08

Ils étaient avec la famille royale, d'ailleurs son fils Rahoula et sa femme Yashodhara, entreront plus tard dans la vie religieuse sous sa direction.
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par _bradou le Jeu 14 Avr 2011 - 13:23

Coeur de Loi a écrit:Oui, c'est pour ça qu'il y a plusieurs niveaux dans l'enseignement.
On ne peux pas parler de math sup à des enfants de primaire.
Certainement.
Sauf qu'on sait quand même distinguer un exposé cohérent difficile à comprendre et des incohérences amalgamant contradictions et surnaturel.
Quand on me parle de maths sup, le discours est sensé, susceptible d'être compris, même si je ne comprends pas.
Mais là, il s'agit manifestement d'incohérences qui défient raison et bon sens.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par _bradou le Jeu 14 Avr 2011 - 13:36

Jipé a écrit:Bouddha, avant d'être bouddha a quand même abandonné femme et enfant avant de faire le méditant sous un arbre...pas très beau non plus hein! étonné un
C'est ce qu'on appelle le détachement, si tu ne le sais pas. Il faut abandonner femme, enfants, amis, pays, biens, tout. Etre pauvre, ne rien posséder, ne rien aimer, ne rien détester. Accepter de la même façon, sans ciller, le bien et le mal. Ne se réjouir de rien, ne s'affliger de rien. Supporter la souffrance, et les malheurs, repousser la jouissance.
Bref, il faut vivre mort.....pour pouvoir vivre après le mort.
Une bon investissement pour ses vieux jours dans l'au-delà. Le hic est qu' il ne promet même pas le paradis! Vaut mieux faire un placement ailleurs, c'est plus rentable.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par _Coeur de Loi le Jeu 14 Avr 2011 - 13:50

"On ne peut juger que ce qu'on peut mesurer."
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par Jipé le Jeu 14 Avr 2011 - 14:10

Coeur de Loi a écrit:Ils étaient avec la famille royale, d'ailleurs son fils Rahoula et sa femme Yashodhara, entreront plus tard dans la vie religieuse sous sa direction.
Il les a abandonnés, les laissant seuls dans le besoin, pour aller s'engraisser comme un porc gras, sans rien foutre de ses journées (ou méditer, ce qui revient au même...) . La légende est peut-être bien belle, mais le personnage n'était pas un exemple de responsable familial!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26329
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par dan 26 le Ven 15 Avr 2011 - 19:36

bradou a écrit:
Sans vouloir aucunement diminuer de la valeur de l'enseignement de Bouddha, au demeurant universellement reconnue, ni mettre en doute la foi de qui que ce soit en Bouddha, je me demande pourquoi on ne sait pas en parler de façon un peu, un tout petit chouia, compréhensible? Pourquoi ces formules laconiques et absconses enveloppées dans du surnaturel?
Quand on communique, c'est pour être compris
.
On dirait dan 26 qui s'eexprime, bienvenue au Club. Cela permet de cacher une science , une sagesse qui n'est pas . Le principe même de la Gnose .
Amicalement


Dernière édition par dan 26 le Ven 15 Avr 2011 - 19:38, édité 1 fois

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par dan 26 le Ven 15 Avr 2011 - 19:37

Cochonfucius a écrit:
bernard1933 a écrit:Mais, au fait, dans ces coins reculés, on voit de temps en temps le yéti... Ne serait-ce pas le Bouddha qui pointe son nez sous un déguisement?

L'explication du Yéti est dans les oeuvres d'Attilio Mordini.

Spin connais tu ce livre ?
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par dan 26 le Ven 15 Avr 2011 - 19:41

Coeur de Loi a écrit:"On ne peut juger que ce qu'on peut mesurer."
C'est pour cela que l'on fait des phrases absconses afin d'eviter de les comprendre, et afin de faire croire à une certaine sagesse qui n'est pas !!!

"Leurs ignorances fait toute notre science ou sagesse!!! "A mediter!!
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par dan 26 le Ven 15 Avr 2011 - 19:42

bradou a écrit:
C'est ce qu'on appelle le détachement, si tu ne le sais pas. Il faut abandonner femme, enfants, amis, pays, biens, tout. Etre pauvre, ne rien posséder, ne rien aimer, ne rien détester. Accepter de la même façon, sans ciller, le bien et le mal. Ne se réjouir de rien, ne s'affliger de rien. Supporter la souffrance, et les malheurs, repousser la jouissance.
Bref, il faut vivre mort.....pour pouvoir vivre après le mort.
Une bon investissement pour ses vieux jours dans l'au-delà. Le hic est qu' il ne promet même pas le paradis! Vaut mieux faire un placement ailleurs, c'est plus rentable.
Il promet le neant!!! Rien en definitive!!!
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par _bradou le Ven 15 Avr 2011 - 23:53

dan 26 a écrit:
bradou a écrit:
Sans vouloir aucunement diminuer de la valeur de l'enseignement de Bouddha, au demeurant universellement reconnue, ni mettre en doute la foi de qui que ce soit en Bouddha, je me demande pourquoi on ne sait pas en parler de façon un peu, un tout petit chouia, compréhensible? Pourquoi ces formules laconiques et absconses enveloppées dans du surnaturel?
Quand on communique, c'est pour être compris
.
[color=green]On dirait dan 26 qui s'eexprime, bienvenue au Club.
Disons que c'est presque du Dan. Note quand même que je ne nie pas la grande sagesse de Bouddha, sans pour autant aller jusqu'à pratiquer sa discipline. Je retiens juste son côté moraliste, et on ne peut qu'être estomaqué par tant de lumières venant de temps aussi lointains. Je comprends aussi que Bouddha ne puisse parler de ces choses extraordinaires dans une langue ordinaire facile d'accès.
Mais enfin certains l'ont compris et viennent en parler.On voudrait qu'ils en parlent, de préférence dans une langue aussi claire que possible. Et c'est là que je ne comprends pas la démarche de mon ami CdL. Il place un sujet, une phrase, une citation qui aiguillonne ta curiosité, parfois même renversante. Puis s'en tient là, freine des quatre fers. Tu t'approches, tu veux comprendre, mais tu n'obtiens rien, à part des réponses laconiques encore plus obscures que ce qu'elles sont censées expliquer, si ce n'est des réponses dans le style :" c'est comme ça, tout est dit dans l'énoncé du sujet, y a plus rien à dire, tu comprends ou tu comprends pas, tu y crois ou tu n'y crois pas, un point c'est tout".
Mais c'est peut-être difficile à exprimer. Tiens je vais potasser un truc sur bouddah pour voir si on peut le traduire en "langage humain".
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par tango le Sam 16 Avr 2011 - 0:31

Bradou,
pas évident ton aventure de traduire Bouddha en langage accessible...
Comment expliquer ?.... Plus tu te rapproches du Un et plus c'est vaporeux... ainsi paradoxalement il te faudra de plus en plus de mots...
Et pourquoi donc ?... et bien parce que les mots sont à une échelle de grossièreté qui ne permet pas de désigner la subtilité, aussi pour se rapprocher de la désignation dans sa plus proche perfection, cela nécessitera une multitude de mots... mais jamais tu ne pourras atteindre la parfaite désignation... aussi pour arriver à appréhender l' idée subtile que l'écrivain a voulu désigner, il s'agira pour le lecteur de faire lui même un cheminement vers la subtilisation...
Ainsi est l'impossibilité de parvenir à la parfaite description, c'est pourquoi les grands mystiques parlent de cet "indescriptible", ou, de cette incompréhensibilité de Dieu.

Tiens prends une phrase de Bouddha... regardes chaque mot... regardes leurs définitions, tu vas voir dans quel labyrinthe tu vas te retrouver... et pourtant ce qu'il a sorti est fantastique.

En tout cas Bradou, bravo de t'y intéresser. Continues à regarder dans tous les sens, là est la Voie.
La Voie Une et Universelle, se manifeste dans de multiples voies singulières. Et Bouddha en est une de ses manifestations.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par _bradou le Sam 16 Avr 2011 - 1:13

tango a écrit:Bradou,
pas évident ton aventure de traduire Bouddha en langage accessible...
Comment expliquer ?.... Plus tu te rapproches du Un et plus c'est vaporeux... ainsi paradoxalement il te faudra de plus en plus de mots...
Je suis totalement d'accord. Qu'il est très difficile d'exprimer certaines choses, et que plus on se rapproche du Un plus c'est vaporeux, etc.
Mais pour Bouddah, je viens de me taper de bonnes lectures. Bouddha est traduit clairement sans mystification, ni tabou. Certains savent en parler correctement et clairement. Eh bien, c'est tout simplement du terre à terre.
Derrière les dhamma, samgha, les chevaux ailés, le secret des morts et renaissances, des six mondes, de l'éveil, de la vérité, il n'y a que du terre à terre, du reste très discutable, d'une banalité à faire bailler d'ennui.
Mais Bouddha est une idole et ses fans font tout pour ne pas le déshabiller. Ils l'enveloppent dans des nuages de fumée, lui font dire ce qui n'a jamais effleuré son esprit.
Bouddha est un homme de son temps, ni plus ni moins, avec tout ce que cela suppose comme superstitions et archaïsmes.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par Lila le Sam 16 Avr 2011 - 6:35

eh bien Bradou, je suis d'accord avec toi sur la vision que tu dégages du personnage historique de Sakkyamuni, le Bouddha.
Un homme, tout simplement, avec son expérience, et un enseignement, qui a été enrichi (ou dilué, ou enjolivé, voire perverti ?) au fil du temps par d'autres "sages"... et moins sages.
Rien de plus. Je suis contre la vénération dune personne, contre cette espèce de déification, contre ces "absolus" et ces "perfections" qui le plus souvent, ne servent qu'à flatter l'orgueil de celui qui les agite comme des drapeaux.

D'ailleurs "bouddha" désigne un état (=éveillé) et non pas une personne, et à l'origine, c'est ce que représentent les statues, et c'est cet état d'éveil qui devrait être vénéré (et non pas le personnage légendaire). Il peut être un but ou un moyen, une aide, une direction de vie. Il paraît que cet état peut se réaliser, mais c'est une autre affaire.
Il faut accepter humblement notre condition humaine, notre imperfection, et juste chercher à progresser vers plus de conscience, plus de bonté dans notre banal quotidien. Pas de drapeau à agiter pour faire du vent, mais des actes.

Dans le bouddhisme, comme tu le dis aussi, il y a les superstitions et les archaïsmes comme dans toutes les religions, mais il est facile de s'en débarrasser puisqu'il n'y a pas de dogme, pas de livre "sacré"; juste un enseignement à mettre en pratique. C'est ce qui fait que les bouddhismes ont pu s'adapter partout et prendre des formes aussi variées que le dépouillement austère du Zen (qui a ma préférence), jusqu'à la truculence des bouddhas chinois, ou le kitch du panthéon tibétain. Exporté et "nettoyé", l'enseignement peut retrouver plus facilement sa pureté d'origine.

Il est triste de voir certains se perdre à nouveau dans le méandres tortueux des couches accumulées par les humains, rechercher des textes (tardifs) intégristes et des coutumes locales, et les ériger en "Vérité", ou tomber dans le piège des religions intégristes, comme le fait Coeur de Loi.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par tango le Sam 16 Avr 2011 - 10:37

bradou a écrit:
Mais pour Bouddah, je viens de me taper de bonnes lectures. Bouddha est traduit clairement sans mystification, ni tabou. Certains savent en parler correctement et clairement. Eh bien, c'est tout simplement du terre à terre.
Oui, terre à terre, c'est bien pour cela que je me suis plus rapproché du zen que d'autres doctrines qui souvent sont refermées sur elles-mêmes...

Mais Bouddha est une idole et ses fans font tout pour ne pas le déshabiller. Ils l'enveloppent dans des nuages de fumée, lui font dire ce qui n'a jamais effleuré son esprit.
Une vedette sans public n'est pas une vedette... mais quand même la mode "Bouddha", semblerait persister...

Bouddha est un homme de son temps, ni plus ni moins, avec tout ce que cela suppose comme superstitions et archaïsmes.
Bien sur qu'il a été aussi con que nous, que c'est un homme comme tous les hommes, mais bon il aura quand même dit certaines choses qui persistent, bien qu'il n'ait jamais rien écrit.

Lila a écrit:D'ailleurs "bouddha" désigne un état (=éveillé) et non pas une personne, et à l'origine, c'est ce que représentent les statues, et c'est cet état d'éveil qui devrait être vénéré (et non pas le personnage légendaire). Il peut être un but ou un moyen, une aide, une direction de vie. Il paraît que cet état peut se réaliser, mais c'est une autre affaire.
L'enseignement de Bouddha dit, qu'il faut devenir ce Bouddha, et que pour se faire il faut tuer le Bouddha.
Aussi ceux qui le deviennent vraiment, passent inaperçus...
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par _bradou le Sam 16 Avr 2011 - 12:03

Bouddha, comme tous les prophètes, est un marchand de rêves.
C'est bien d'être éveillé, mais d'un éveil qui ne soit pas lui-même un rêve.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par _Coeur de Loi le Sam 16 Avr 2011 - 12:22

Libere-moi du rêve, car je suis chretien et bouddhiste.

Prouve moi juste qu'ils ont torts, toi qui sais.
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par _bradou le Sam 16 Avr 2011 - 13:03

Coeur de Loi a écrit:Libere-moi du rêve, car je suis chretien et bouddhiste.

Prouve moi juste qu'ils ont torts, toi qui sais.
Non, ils n'avaient pas tort. C'étaient des hommes et avaient vécu en hommes.
Nous sommes aussi des hommes.
En aucun cas ils ne doivent se substituer à nous pour vivre en nous notre vie d'hommes, ou ne devons nous fondre en eux pour revivre en eux leur vie.
C'est nous qui avons tort en voulant nous incarner en eux ou les incarner en nous.
Tiens, je parle moi aussi aussi bien que Bouddha, et si je voulais je ferais beaucoup mieux.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perfection de la sagesse

Message par _Coeur de Loi le Sam 16 Avr 2011 - 13:19

S'ils n'avaient pas tort, c'est qu'ils avaient peut-être raison.

Qui suis-je pour juger de la sagesse du Bouddha ?
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 26 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 15 ... 26  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum