Les macaques aussi doutent

Aller en bas

Les macaques aussi doutent

Message par Nailsmith le Mar 22 Fév 2011 - 14:57

Des chercheurs ont montré, à l'aide d'une expérience utilisant un jeu électronique, que les macaques, tout comme les humains, peuvent ressentir le doute et l'incertitude.
La recherche a été présentée dimanche à la conférence de l'Association américaine pour l'avancement de la science (AAAS), à Washington.
Les scientifiques s'entendaient jusqu'à maintenant pour dire que cette capacité de réflexion était propre à l'humain.
L'équipe de John David Smith, professeur de psychologie à l'Université de New York à Buffalo, aux États-Unis, a entraîné des macaques à effectuer une tâche simple sur un ordinateur, à l'aide d'une manette.
Les singes devaient juger si la densité de pixels s'affichant sur un écran était faible ou élevée. Les singes devaient ensuite amener un curseur sur une lettre (F ou E) correspondant à la réponse.
S'ils obtenaient la bonne réponse, les singes recevaient une friandise. Sinon, le jeu s'arrêtait temporairement, empêchant pendant quelques secondes les animaux de tenter d'obtenir une autre friandise.
Les singes disposaient toutefois d'un troisième choix, un point d'interrogation, leur permettant d'annuler cet essai et de passer au suivant. Ils ne recevaient ainsi aucune friandise, mais le jeu ne marquait pas de pause.
Les chercheurs ont trouvé que les macaques utilisaient souvent cette troisième option, tout comme les humains qui refusent de répondre à une question trop difficile lors d'un examen. Ils choisissent de passer à la suivante.

Conscience
Ces macaques paraissent réaliser qu'ils peuvent commettre une erreur, a affirmé John David Smith à la BBC. Ils semblent savoir qu'ils ne savent pas, poursuit-il.
Les scientifiques ont aussi tenté l'expérience avec des capucins, de petits singes d'Amérique génétiquement plus éloignés de l'homme que le sont les macaques.
Les capucins ne choisissaient pas la troisième option.
Le professeur Smith se demande si cette capacité de douter serait apparue chez les primates de l'Ancien Monde, un groupe qui comprend les macaques, mais aussi les grands singes et l'homme. Il soutient que cette capacité de réflexion est au coeur de notre compréhension et de notre capacité d'apprentissage. Selon lui, ces travaux aideront à situer plus précisément l'origine de la conscience de soi chez l'homme et ses cousins.
Ref: BBC & Radio-Canada
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1208
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les macaques aussi doutent

Message par Lila le Mar 22 Fév 2011 - 18:08

passionnant merci

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les macaques aussi doutent

Message par Opaline le Mar 22 Fév 2011 - 19:31

Nailsmith
Selon lui, ces travaux aideront à situer plus précisément l'origine de la conscience de soi chez l'homme et ses cousins.

On ne peut qu'éprouver de l'empathie pour nos cousins si proches, finalement !
C'est pourquoi, je pense qu'il faut faire connaître ces travaux jusqu'aux coins les plus reculés de la planète.
Tout le monde doit savoir qu'ils sont si proches !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les macaques aussi doutent

Message par MystikSheep le Ven 25 Mar 2011 - 19:27

Vive les macaques, imaginez que par je ne sais quel hasard des êtres humains évolués et des macaques évolués cohabitent dans quelques millions d'années. COOL

MystikSheep
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 533
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les macaques aussi doutent

Message par Opaline le Ven 25 Mar 2011 - 20:12

MystikSheep a écrit:Vive les macaques, imaginez que par je ne sais quel hasard des êtres humains évolués et des macaques évolués cohabitent dans quelques millions d'années. COOL
Pourquoi dans quelques millions d'années ?
Mais nous sommes déjà sur la planète des singes !

L'espèce dominante est le singe nu et ça l'étonnerait qu'il accepte un jour de partager le pouvoir s'il n'est pas contraint de le faire !.
Sauf si les grands pouvoirs que donne la manipulation génétique nous crée une espèce d'aspect simiesque et d'intelligence humaine !
Mais je pense plutôt qu'on va nous créer l'inverse ! diable fourche

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les macaques aussi doutent

Message par bernard1933 le Ven 25 Mar 2011 - 22:51

Je suis toujours surpris qu' on refuse toute pensée aux animaux évolués . Il y a peu, ils
n' avaient même pas de conscience, ce qui justifiait qu' on les traitait comme des objets et qu' on les torturait allègrement . Il suffit pourtant d' observer son chat ou son chien pour
voir qu' ils réfléchissent, qu' ils adoptent des stratégies . Aux heures des repas, je mets l' écuelle remplie de mon épagneul vers la porte-fenêtre de la cuisine ; il sait que j' en profite pour accrocher sa laisse à la poignée de la porte-fenêtre . Je vous assure qu' il
a des ruses pour manger sans que je puisse le coincer...Ce n' est pas l' instinct bête et idiot . Et regardez comment, maintenant, on
dresse les animaux ou le travail des
comportementalistes...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les macaques aussi doutent

Message par casimir le Sam 26 Mar 2011 - 1:34

bernard1933 a écrit:Il y a peu, ils n' avaient même pas de conscience, ce qui justifiait qu' on les traitait comme des objets et qu' on les torturait allègrement .

Mais les abattoirs fonctionnent toujours à plein régime si je ne m'abuse ?

Et pourtant au moyen-âge les animaux passaient en jugement comme les hommes.
Bien entendu c'était le jugement des hommes, mais n'était-ce pas leur attribuer une conscience, au reflet de la notre.
Et avant encore on ne tuait un animal que si c'était nécéssaire pour notre survie, lui dédiant un rituel pour avoir offert sa vie.


Mais dans le fond, je pense que nous n'avons pas évolué depuis des milliers et des milliers d'années, nous nous sommes seulement reproduits, imités, répliqués, photocopiés.
Oh, avec des variantes d'idées et de valeurs et de styles et de goûts et ...mais le "ver est dans le fruit" depuis l'aube de l'histoire.
La modernité est le résultat inévitable de ce processus d'usure, et pourtant c'est sans doute aussi l'ordre des choses.

on les traitait comme des objets...Et regardez comment, maintenant, on dresse les animaux ou le travail des comportementalistes...

C'est peut-être aussi parceque nous en sommes à un point où nous nous retrouvons nous aussi objets de ce monde, que la différence semble moins importante.
Entre objets on se reconnait !
Alors que le "savoir" avance, nous ne savons toujours pas qui nous sommes, comment peut-on penser savoir ce qu'ils sont eux ?
Mais finalement, tout est parfait, êtres objet de la vie, et qu'en dernier ressort celle-ci nous échappe vers l'inconnu, c'est le passage que nous nous sommes efforcés de refuser, l'évolution.
Même si ça s'apparente à passer par le chat d'une aiguille et que cela semble sans issue.
La partie est jouée, les temps sont comptés.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum