Le sens

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Mer 23 Mar 2011 - 4:12

Leleu a écrit:Bonsoir patanjali.
Leleu a écrit:Non c’est le je Suis qui est le Principe, 0 se réfléchissant 1 qui est la Vie.

L'homme comme principe "je suis" ou conscience serait le principe premier dont la Vie serait une réflexion?
Ce qui est étrange c’est votre interprétation !
0 se réfléchissant 1 ou imprononçable/prononcé, ce n’est pas l’homme. Je n’ose pas imaginer que nous soyons à ce point dans le quiproquo !
C’est l’Être, l’Être-Dieu, Dieu ou donnez-lui le nom que vous voulez. Je suis celui qui Est dit Dieu à Moïse. C’est 0/1 qui est Principe du vivant. Il n’y a pas de pré-essence à l’Être, de pré-vie, de pré-nature au milieu de laquelle Dieu se pointe. Il se manifeste (1) à partir de son seul potentiel (0) qui n’est donc pas rien ni néant mais imprononçable. Il est créateur de Lui-même à partir de Lui.
C’est l’Être qui est Vie, comme Principe Essentiel à l’Existence, cette existence étant la vie en tant que Nature (la Vierge des religions). Et c’est en cette Nature (de nature divine) que par minéral, végétal, animal, la nature s’exprime et par l’Homme se prononce car seul l’Homme peut Penser et peut nommer Dieu. Au bout du bout de la nature manifeste et concrète de l’Être, selon le Principe de la réflexion créatrice 0/1, l’Homme se trouve t-il la réflexion aboutie de Dieu, son Image. Image inversée (l’oreille de Van Gogh) dont le cheminement des cavernes à l’atome à la Sagesse est de la remettre à l’endroit ! Miroir, miroir, tout est miroir parce que tout est de la Pensée.
Voyez donc que l’Homme n’est pas Le Principe, mais dans le Principe son Objet, en tant que réalisation idéale à penser et verbaliser Dieu. Définition du terme de Fils.

Pour donner une autre réponse à gereve à propos de la Croix, l’Homme s’il est le produit abouti de la Nature sa Mère, est aussi le Fils de son Père comme moyen concret à son Verbe, le Miroir de sa Manifestation.
Non-manifeste/ Manifeste.
Manifeste/Manifestation en toute virginité, en toute nature de l’Être.
Ou :
0/1.
01/3.
(3 puisque 0/1 fait 2 avec Lui-même). D’où les déclinaisons, la métonymie du nom de Dieu chez les juifs.

Ce que tu affirmes est bien entendu excellent, comme toujours!
... Mais à mon avis, tu devrais essayer de faire un peu plus dans la "simplicité"!!!
Beaucoup de personnes, en effet, ont dites, dans tous les pays, et en tout temps, ce que tu dis, en exprimant les mêmes idées... Sans se perdre pour autant dans les méandres d'un language "alambiqué, "abstrus", et aisé à comprendre, seulement par des "initiés"!"

... En un mot comme en cent: "Pourquoi faire compliqué, quand on peut faire simple"?

"Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément", affirmait avec raison, Nicolas Boileau-Despréaux.

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Mer 23 Mar 2011 - 4:36

Jipé a écrit:
patanjali a écrit:
GERARDMENVUSSA a écrit:
En effet, pour PATANJALI, je suis persuadé que ce n'est QUE de l'érudition.

... Tout ce que tu dis, sur "l'érudition", sur "l'être", sur la compréhension du monde, sur la vraie solitude, etc. C'est ILIBADE; et non PATANJALI!

PATANJALI est un puits de science; mais c'est tout; ça s'arrête là! (Ce qui n'est quand même pas si mal!)
Moi, un érudit? pette de rire
Je préfère rire que de me vexer.
Tu ne sais pas que je définis l'érudit comme celui qui sait tout et ne comprend rien.
Là, je suis bien d'accord avec toi! Mais avec GMV, il suffit de faire des pages et des pages même si elles ne veulent rien dire, pour paraître érudit rire Il confond "quantité" et "qualité"...


Quant à Ilibade, malgré certaines divergences, j'ai la plus grande estime pour lui, pour son érudition associée à la compréhension profonde de l'état de notre société et de ses causes historiques et sociologiques.
(N'en déplaise à Jipé)
Tu parles d'érudition d'Ilibade... rire te moques-tu de lui, puisque pour toi, un érudit est: (je te cite): "celui qui sait tout et ne comprend rien."? Ou alors, c'est un lapsus, mais très révélateur!!
Tu es assez nouveau Patanjali sur ce forum, si tu voulais te donner un peu la peine de faire des recherches sur Ilibade, tu pourrais t'apercevoir avec étonnement, je pense, de certains de ses propos datant d' un ou deux ans...Peut-être que tu reviendrais sur ton avis admiratif a son égard! wistle

Mon pauvre Jipé!!!

Il paraît bien évident que tu ne risques pas de comprendre un traître mot, "des pages et des pages" (Comme tu le dis si "finement"!), que j'écris!!!

Mais tu ne devrais quand même pas prendre ton cas pour une généralité!!!

Dans ce Forum, (même si les "lumières" sont rares!)... Contrairement à toi, heureusement que LES GENS, EN GENERAL SAVENT LIRE!!!

(... Et écrire aussi autre chose que ces "pôv con", qui sont ta grande "spécialité"!!!)

... Grâce à Dieu!!!

... Ceci dit Amicalement, et sans la moindre animosité de ma part!

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Mer 23 Mar 2011 - 4:44

patanjali a écrit:
GERARDMENVUSSA a écrit:
En effet, pour PATANJALI, je suis persuadé que ce n'est QUE de l'érudition.

... Tout ce que tu dis, sur "l'érudition", sur "l'être", sur la compréhension du monde, sur la vraie solitude, etc. C'est ILIBADE; et non PATANJALI!

PATANJALI est un puits de science; mais c'est tout; ça s'arrête là! (Ce qui n'est quand même pas si mal!)
Moi, un érudit? pette de rire
Je préfère rire que de me vexer.
Tu ne sais pas que je définis l'érudit comme celui qui sait tout et ne comprend rien.
Comme médecin je n'ai fait que chercher à comprendre la vie de manière alternative, comme un Tout, une unité. Mes sources sont alternatives, différentes des sources habituelles connues et reconnues. C'est pourquoi cela te désoriente et te fait croire que c'est de l'érudition.
Mon savoir est très incomplet. Mes lectures sont sélectives et en diagonale à la recherche de ce qui fait la cohérence, la synthèse entre les différents domaines du savoir scientifique et traditionnel. Je suis le contraire de l'érudit à la mode de la "pensée unique".

Quant à Ilibade, malgré certaines divergences, j'ai la plus grande estime pour lui, pour son érudition associée à la compréhension profonde de l'état de notre société et de ses causes historiques et sociologiques.
(N'en déplaise à Jipé)

NB: Ah! Oui!!! J'oubliais!!! Très intelligentes, (Surtout pour un Médecin!!!), tes petites figurines ironiques au début de ton post à mon attention !!! Quelle "élégance"!!!

... Mais enfin: Comme ça, on voit bien le "niveau"! Merci, donc!!!

... Ne t'en déplaise!!!

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Mer 23 Mar 2011 - 4:47

Ce genre de contribution n'a rien à faire sur le forum

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Mer 23 Mar 2011 - 5:03

Jipé a écrit:
patanjali a écrit:
GERARDMENVUSSA a écrit:
En effet, pour PATANJALI, je suis persuadé que ce n'est QUE de l'érudition.

... Tout ce que tu dis, sur "l'érudition", sur "l'être", sur la compréhension du monde, sur la vraie solitude, etc. C'est ILIBADE; et non PATANJALI!

PATANJALI est un puits de science; mais c'est tout; ça s'arrête là! (Ce qui n'est quand même pas si mal!)
Moi, un érudit? pette de rire
Je préfère rire que de me vexer.
Tu ne sais pas que je définis l'érudit comme celui qui sait tout et ne comprend rien.
Là, je suis bien d'accord avec toi! Mais avec GMV, il suffit de faire des pages et des pages même si elles ne veulent rien dire, pour paraître érudit rire Il confond "quantité" et "qualité"...


Quant à Ilibade, malgré certaines divergences, j'ai la plus grande estime pour lui, pour son érudition associée à la compréhension profonde de l'état de notre société et de ses causes historiques et sociologiques.
(N'en déplaise à Jipé)
Tu parles d'érudition d'Ilibade... rire te moques-tu de lui, puisque pour toi, un érudit est: (je te cite): "celui qui sait tout et ne comprend rien."? Ou alors, c'est un lapsus, mais très révélateur!!
Tu es assez nouveau Patanjali sur ce forum, si tu voulais te donner un peu la peine de faire des recherches sur Ilibade, tu pourrais t'apercevoir avec étonnement, je pense, de certains de ses propos datant d' un ou deux ans...Peut-être que tu reviendrais sur ton avis admiratif a son égard! wistle

... Il suffit simplement de savoir que nous sommes toutes et tous "perfectibles", et que, comme l'affirmait Teillhard De CHARDAIN, que "L'évolutionnisme de l'homme est la seule chose vraie"!!!

"Si nous ne nous « rongeons plus les dents » contre notre passé, qui est bloc de granit et révolu !
... Si nous acceptons, pour nous réconcilier avec nous-mêmes, ce jour, comme il nous est donné, refusant avec force, de nous heurter à l’irréparable : Alors, l’Irréparable n’aura plus, pour nous, aucune signification, car il est la marque de tout passé !!!

… Comme il n’est point de but atteint, ni de cycle révolu, ni d’époque achevée, comment saurions nous qu’est à regretter la démarche qui n’a pas abouti, et qui n’aboutira jamais ?!

... Le sens des choses, en vérité, ne réside pas dans la provision, une fois faite, mais dans la chaleur de la transformation de la marche, ou du désir !"

Antoine De Saint Exupéry (Extrait de "CITADELLE")

NB : Comme toujours: "Trés intelligentes", et d'une "finesse" inouïe, tes petites figurines ironiques dans tous tes posts!!! Au moins, comme ça, on connaît, mon bon jipé, avec tes "pôv con" favoris, ton "niveau" intellectuel!

... Ce qui n'est pas si mal!!!

... Continue!

(Ceci dit, comme toujours, amicalement, et sans la moindre animosité de ma part!)

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Mer 23 Mar 2011 - 5:22

Gereve a écrit:Nous avons des façons de nous exprimer très différentes, et j'ai beaucoup de mal à comprendre ce que tu veux dire.
Et toi, comprends tu ce que je dis ?

Que tu aies du mal à comprendre quoi que ce soit, ce n'est pas étonnant!
... Quand à te comprendre, toi... Ce n'est pas bien difficile!

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Invité le Mer 23 Mar 2011 - 7:30

Gereve a écrit:Alors disons qu'elle n'est pas métaphysique, mais n'est-elle pas fondamentale, inhérente au fait d'être un sujet ?
Si tu parles de scission, elle n'est qu'apparente, pour celui qui croit que le sujet est. Je pense au contraire que le sujet devient, comme système ouvert, impermanent, évoluant en interdépendance parmi tous les autres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _Bib le Mer 23 Mar 2011 - 7:36

Ô Patanjali - c'est ton jour de gloire
Profitons en c'est maintenant-


_Bib
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 20/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Invité le Mer 23 Mar 2011 - 7:54

Leleu a écrit:Bonsoir patanjali.
Leleu a écrit:Non c’est le je Suis qui est le Principe, 0 se réfléchissant 1 qui est la Vie.

L'homme comme principe "je suis" ou conscience serait le principe premier dont la Vie serait une réflexion?
Ce qui est étrange c’est votre interprétation !
0 se réfléchissant 1 ou imprononçable/prononcé, ce n’est pas l’homme. Je n’ose pas imaginer que nous soyons à ce point dans le quiproquo !
C’est l’Être, l’Être-Dieu, Dieu ou donnez-lui le nom que vous voulez. Je suis celui qui Est dit Dieu à Moïse. C’est 0/1 qui est Principe du vivant.
Bonjour Leleu, je m'excuse d'abord du mot "blasphème", prononcé induement dans un moment d'agacement émotionnel.
Néanmoins, la phrase en question est pour le moins obscure et porte au malentendu.
Si l'on assimile la conscience humaine par analogie au principe universel O ou 1, c'est au moins une imposture. Or c'est ce que je comprends par "je suis" et c'est, je crois, ce qui est couramment admis dans le christianisme.
Je n'aime pas le mot Dieu; je l'ai déjà dit, car il sous-entend son contraire et on reste dans le domaine du relatif.
Si par Dieu vous comprenez l'être, le 1, je peux comprendre. Mais dans mon optique orientaliste et systémique, rien n'existe en soi, il n'y a qu'un devenir, comme je viens de le dire à Gereve.
Quant à l'absolu O, le vide du bouddhisme, on ne peut pas en parler, c'est l'ineffable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par JO le Mer 23 Mar 2011 - 8:17

Difficile de se considérer comme un processus en constante transformation et non comme un artefact pérenne . Il y faut des efforts soutenus, le souvenir du bébé qui a mis deux ans à dire "je" et à s'y cramponner jusqu'à ce que ce que nous appelons la mort, le dissolve .La mort est un nouveau soleil, écrivait Kubler Ross .
On devient ce qu'on est .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22726
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Mer 23 Mar 2011 - 8:54

Je pense "qu'on ne devient jamais"... Mais "que l'on reste" ce qu'on est... Avant, maintenant, et éternellement!

Le "JE" qui existe à l'état "de veille, de rêve, et de sommeil profond"... Est exactement le même que celui qui existait avant notre naissance, et qui existera encore... Au moment où nous quitterons ce corps, et après que nous l'aurons quittés, quand nous aurons franchis ce "cap" inéluctable que nous appelons "la mort"; mais qui n'est en Réalité, que le passage d'une "dimension" à une autre.

Le corps meurt; le mental meurt aussi... Mais le "JE" ne peut mourir.
Seul ce qui est né doit mourir; le "JE" n'étant jamais né ne peut mourir.
... Il est de toute éternité, et pour toute éternité.

... Ce qui donne toute sa "dimension" à cette expression de Kubler Ross que tu nous cites: "LA MORT EST UN NOUVEAU SOLEIL"!

... Savoir cela suffit! Tout le reste n'est que "littérature"!

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Invité le Mer 23 Mar 2011 - 9:04

JO a écrit:On devient ce qu'on est .
Génétiquement, par tous ceux qui ont précédé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Invité le Mer 23 Mar 2011 - 9:06

Le génome est comme base mais se transforme sous l'influence d'informations/ondes de l'environnement (champs morphiques)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Geveil le Mer 23 Mar 2011 - 9:16

patanjali a écrit:
Gereve a écrit:Alors disons qu'elle n'est pas métaphysique, mais n'est-elle pas fondamentale, inhérente au fait d'être un sujet ?
Si tu parles de scission, elle n'est qu'apparente, pour celui qui croit que le sujet est. Je pense au contraire que le sujet devient, comme système ouvert, impermanent, évoluant en interdépendance parmi tous les autres.
Dans " je pense", qui est " je" ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Invité le Mer 23 Mar 2011 - 10:28

Gereve a écrit:Dans " je pense", qui est " je" ?
Un agrégat de mémoires génétiques et acquises autour d'une illusion de permanence. (selon le bouddhisme)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par JO le Mer 23 Mar 2011 - 11:36

il y a changement permanent : la musique n'est pas illusoire et pourtant, si impermanente qu'on ne la retient que grâce aux moyens de REmémoration .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22726
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Mer 23 Mar 2011 - 12:03

Ah oui? La musique n'est pas "illusoire"???
Tu reconnais pourtant qu'elle est "impermanente"?!

... Quelque chose qui est "impermanent ", pourrait-il être autrement "qu'illusoire", d'après toi?

... Tout ce qui est né, ne doit-il pas mourir?

... N'est-ce pas plutôt ce qui est "permanent"... Qui ne serait pas "illusoire"?


_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Mer 23 Mar 2011 - 12:09

Gereve a écrit:
patanjali a écrit:
Gereve a écrit:Alors disons qu'elle n'est pas métaphysique, mais n'est-elle pas fondamentale, inhérente au fait d'être un sujet ?
Si tu parles de scission, elle n'est qu'apparente, pour celui qui croit que le sujet est. Je pense au contraire que le sujet devient, comme système ouvert, impermanent, évoluant en interdépendance parmi tous les autres.
Dans " je pense", qui est " je" ?

Que de belles phrases... Pour ne rien dire!!!

On nage en pleine euphorie!!!

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par casimir le Mer 23 Mar 2011 - 16:13

GERARDMENVUSSA a écrit:Ah oui? La musique n'est pas "illusoire"???
Tu reconnais pourtant qu'elle est "impermanente"?!

... Quelque chose qui est "impermanent ", pourrait-il être autrement "qu'illusoire", d'après toi?

... Tout ce qui est né, ne doit-il pas mourir?

... N'est-ce pas plutôt ce qui est "permanent"... Qui ne serait pas "illusoire"?


La musique est permanente dans le sens où elle a une continuité, ou un devenir pour reprendre le terme de Patanjali.
Ce qui est impermanent c'est qu'elle se transforme.

Mais je dois reconnaître que la permanence de la musique tient du silence, le silence est alors l'Etre de la musique, et le Son (lumière) en est l'existence.






avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par JO le Mer 23 Mar 2011 - 16:15

Il est illusoire de penser qu'il existe une forme permanent au monde . Ce qui est de l'ordre corpusculaire, matériel, composé , doit un jour se dé-composer, revenir à la simplicité ondulatoire, sans forme, mais non composée . C'est ce que je retire de ce qui précède, depuis le début et j'y adhère .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22726
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _Bib le Mer 23 Mar 2011 - 16:44

et moi j'adhère à Jo comme 1 arapède héhé..

_Bib
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 20/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Geveil le Mer 23 Mar 2011 - 16:50

patanjali a écrit:Un agrégat de mémoires génétiques et acquises autour d'une illusion de permanence. (selon le bouddhisme)
Alors, qui est dans l'illusion ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Cochonfucius le Mer 23 Mar 2011 - 16:53

L'illusion est peut-être

justement

dans le fait de poser le question "qui ?"
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25715
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Geveil le Mer 23 Mar 2011 - 17:01

Alors, si personne ne se fait d'illusion, c'est qu'il n'y a pas d'illusion. Nous ne sommes que des mouvements synaptiques, qui n'éprouvent rien, ne voient rien.
Ou alors, deuxième nous ne sommes que des illusions.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Cochonfucius le Mer 23 Mar 2011 - 17:06

Nous ne sommes peut-être qu'illusion vaine;

sauf, qui sait, pour de brefs instants au cours d'un rêve, ou d'un épisode passionnel.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 25715
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum