Le sens

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le sens

Message par Leleu le Lun 21 Mar - 11:12

Le "sens" est celui de la Révélation. Cependant que la Nature éternelle ne cache rien et que le ciel est grand ouvert.
Le sens va de – à +, c’est le procédé naturel du non-manifeste au manifeste posé comme Principe depuis toujours et à jamais et faisant Loi du manifeste au manifesté jusqu’à la moindre particule de la manifestation.
Tout ce qui est, est par la conscience qu’il a de lui-même, de la conscience implicite à la conscience formulée : le je suis.
En tant que point culminant de la manifestation, l’Homme soumis au temps durée, subit une maturation qui outre c’elle de son développement physique, façonne aussi sa pensée. Ainsi du feu carbonique au feu atomique, le "sens" s’accomplit-il de l’enfance à l’adulte maturé avant le feu subtil de la Sagesse. Il y a autant de révélations qu’il y a de marches pour gravir ce Golgotha métaphysique et c’est avec opiniâtreté inexorable que cette Passion se réalise, par monts et par vaux. Poussé par le "sens" déterminée de la loi du monde, l’Homme par son libre-arbitre construit son devenir à partir de chaque palier de conscience comme autant d’affirmation cependant provisoires. Le "sens" de l’histoire est alors la rétrospective de ses rectifications souvent douloureuses, une épuration permanente du caractère humain, une psychanalyse libératrice exercée au pied du mur du vécu. Guerres, grandes inventions, révolutions…l’éclosion au soleil de l’esprit passe par toutes les phases jusqu’au risque majeur de sa propre extinction, stade ultime de sa remise en cause, Apocalypse, degrés optimale de la chauffe, Conscience réalisée. Plus rien alors ne nous est caché.
La Croix est brisée et comme disait ma Grand-mère, rêveuse au soleil couchant de septembre, "la saison fut bonne, nous avons des confitures pour tout l’Hiver !"
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Geveil le Lun 21 Mar - 11:21

Très beau texte, Leleu, dont je retiens particulièrement ceci:
Leleu a écrit:l’éclosion au soleil de l’esprit passe par toutes les phases jusqu’au risque majeur de sa propre extinction, stade ultime de sa remise en cause, Apocalypse, degrés optimale de la chauffe, Conscience réalisée. Plus rien alors ne nous est caché.
La Croix est brisée et comme disait ma Grand-mère, rêveuse au soleil couchant de septembre, "la saison fut bonne, nous avons des confitures pour tout l’Hiver !"
Je comprends cette dernière phrase comme ceci: la croix, comme symbole du cœur où se croisent la transcendance, verticalité avec la solidarité, horizontalité est brisée car il n'y a plus rien si ce n'est une conscience cosmique.
Les confitures pour l'hiver seraient la contemplation du passé par cette conscience ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Invité le Lun 21 Mar - 11:57

Leleu a écrit:En tant que point culminant de la manifestation, l’Homme soumis au temps durée, subit une maturation qui outre c’elle de son développement physique, façonne aussi sa pensée.
Il fait de l'homme un dieu créateur, comme le fait le judéo-christianisme en général. C'est du blasphème.

Ce qui doit être adoré, c'est la VIE sous doutes ses formes. L'homme moderne n'est qu'une espèce de primate prétentieux et dégénéré qui va disparaître.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Lun 21 Mar - 13:07

C'est une simple question de point de vue... Qui n'est pas forcément partagé par tout le monde!
... Fort Heureusement!!!

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par casimir le Lun 21 Mar - 14:01

L'homme moderne, plus proche des machines que de la vie, n'est pas l'homme.
(et dire que je parle à travers un ordinateur Neutral )

Comme dit Lorenz, le chainon manquant entre le singe et l'homme, c'est nous.

La vie est dans l'homme, l'homme est dans la vie.
Impossible de les séparer, de la vie à la vie, en passant par l'homme.
La Vie est sacré, l'Homme est sacré.

Tout est consacré.
Haut les coeurs !
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Lun 21 Mar - 15:46

C'est pourtant l'homme qui a créé les machines?! Non l'inverse!

Quand à la vie, elle est certainement "sacrée", comme tu dis... Mais tout dépend encore de ce que tu entends par "sacré", et, SURTOUT, de ce que tu entends par "la vie"!!!

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Intégraal le Lun 21 Mar - 15:57

Le sens
le sens/direction ou le sens/but, ou les 2? Le pourquoi je vis? le pour quoi je vis?
Si nous avions LA réponse à ces questions, ne serions-nous pas en paix avec nous-même et avec les autres?
Si je me dis"La Vie n'a aucun sens", ma vie n'a pas de sens, celle des autres non plus...alors, pourquoi la respecter...ça n'a pas de sens!
Faut pas s'étonner de ceux qui tuent, torturent sans état d'âme, de ceux qui font souffrir des milliers d'autres êtres pour leur bénéfice personnel, du mal-être de jeunes qui se suicident...
Mais, à mon avis, avant de répondre à cette question, il faut avoir répondu à une autre question: "Qui suis-je?" et cette réponse amène obligatoirement à comprendre sens de la vie.
Mais je ne suis peut-être pas dans le "sens" du sujet proposé?
avatar
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _L'Olivier le Lun 21 Mar - 16:01

Le Sens ..... du Destin

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Lun 21 Mar - 16:39

A cette question qui lui avait un jour été posée:
"Que sont le libre arbitre et la destinée ?"
RAMANA MAHARSHI répondit:
M. La liberté de qui ? « La mienne » direz-vous.
En réalité, vous êtes au-delà de la liberté et de la fatalité.
Si vous demeurez en cet état, vous les transcenderez tous les deux. C'est ainsi qu'il faut comprendre le sens de l'expression : « maîtriser son destin par la volonté ». Le Destin peut être maîtrisé. Il est le résultat du passé. C'est dans la compagnie des sages que les mauvaises tendances sont maîtrisées. Les expériences que l'on a faites se révèlent alors dans leur juste perspective.
J'existe en ce moment. Je jouis de la vie et des fruits de l'action. «J'étais dans le passé, et je serai dans l'avenir. » Qui est ce « je » ?
Quand on parvient à découvrir que ce « je » est pure Conscience au-delà de l'activité et des jouissances qu'on éprouve, on obtient la liberté et le bonheur. Alors il n'y a plus d'efforts à faire, car le Soi est parfait, et il ne reste plus rien à obtenir.
Tant que se maintient le sens de l'ego, on est l'acteur et on jouit de l'action. Mais si l'ego est perdu, la Volonté divine vient prendre le relais et dirige le cours des événements. L'individu reste perceptible à. ceux qui ne perçoivent pas encore la Force divine.
Restrictions et disciplines sont pour les autres ; pas pour ceux qui sont libérés.
Le libre arbitre est impliqué dans l'injonction donnée par les Écritures d'être bon. Cela implique que l'on peut triompher du destin, et cela grâce à la Sagesse. C'est le feu de la Sagesse qui consume toutes nos activités... "

Et à cette autre question sur le Destin:
"J'ai tout ce que je peux désirer, tout ce qu'un être humain aimerait avoir, sauf... Sauf la paix de l'esprit. Quelque chose m’en empêche. Peut-être est-ce mon destin?"

... Il répondit:

Bien. Ce qui avait besoin d'être exprimé a été dit. Et maintenant voyons ce qu'il en est. Qu'est-ce que le destin? Il n'y a pas de destin. Soumettez-vous, et tout ira bien. Rejetez toute responsabilité sur Dieu. N'en portez pas le fardeau sur vos épaules. Que peut alors vous faire le destin? Si une personne se soumet à Dieu, Dieu prendra soin de son destin."


_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par casimir le Lun 21 Mar - 16:50

GERARDMENVUSSA a écrit:C'est pourtant l'homme qui a créé les machines?! Non l'inverse!

Oui, victime d'une illusion d'optique de type mécaniste.

Quand à la vie, elle est certainement "sacrée", comme tu dis... Mais tout dépend encore de ce que tu entends par "sacré", et, SURTOUT, de ce que tu entends par "la vie"!!!

Sacrée parceque c'est la seule qui soit, par delà le silence, à l'envers de la peau, le reste est image.


avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Lun 21 Mar - 17:08

... Je reconnais que comme conception, c'est assez, disons... Original?!

... Mais ce n'est pas antipathique!

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par casimir le Lun 21 Mar - 17:40

Et toi quelle est ta vision du sens ?
Puisque la vie nous parle avec des images, quoi que j'en pense.

Il m'arrive encore de lire Ramana, mais il me faut reconnaître que sous l'apparente simplicité de ses propos, se cache une vérité pas aussi évidente que cela, l'ego à vite fait de tourner les choses a son avantage.
(son ashram est magnifique, un oasis de lumière et de paix, au milieu de la "fièvre" hindoue).
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Nailsmith le Lun 21 Mar - 20:28

patanjali a écrit:La question est: comment redonner un sens à notre vie individuelle et collective?
En prenant le sens du bien commun non pas à l'échelle locale ou communautaire mais à l'échelle planétaire. Le bien commun qui est entendu comme principe ayant une dimension ou une finalité collective impliquant l'existence d'un enjeu supérieur à la somme des enjeux particuliers de nature sociale, morale, philosophique ou religieuse, en plus des implications économiques évidentes.
Si l'homme n'admet pas que la nature est son égal, cela ira de mal en pis.
Une personne regardant un couché de soleil sur la mer peut avoir deux attitudes. La première est d'analyser tous les phénomènes physiques, optiques et électromagnétiques du phénomène, l'autre est de trouver cela beau, tout simplement. Ce rappelant des moments passés ou des souvenirs heureux ou malheureux. Pour que ces deux attitudes se complètent et qu'il n'y est pas de contre sens ou de conflit , il faut être en syntonie, faculté de vibrer à l'unisson de l'ambiance et faculté de nous détacher de l'ambiance, souplesse à régler notre conduite sur les exigences de la réalité et aptitude à prendre du recul sur le jeu des forces extérieures
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1069
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Invité le Lun 21 Mar - 20:45

Je réponds avec retard sur ce sujet après avoir admiré dans l'après-midi la vie renaissante de la forêt vosgienne avec vénération et après avoir lu les intéressantes explications de la Tradition de Ilibade sur un sujet parallèle, des conceptions que je partage en grande partie.

casimir:
La vie est dans l'homme, l'homme est dans la vie.
Impossible de les séparer, de la vie à la vie, en passant par l'homme.
La Vie est sacré, l'Homme est sacré.
C'est ce qu'on appelle un raisonnement vicié.
La Vie est un principe universel commun à toutes les espèces végétales et animales, dont l'homme.
L'homme en tant qu'individu ou espèce est un aspect pariculier de ce que représente le principe universel de Vie. Il participe seulement de la vie.
Leleu n'a pas logiquement le droit de dire que l'Homme en tant qu'espèce ou le "Je suis" de l'individu représente la Vie en tant que principe universel, simplement du fait qu'il vit ou qu'il a conscience de vivre.

GERARDMENVUSSA:
Quand à la vie, elle est certainement "sacrée", comme tu dis... Mais tout dépend encore de ce que tu entends par "sacré", et, SURTOUT, de ce que tu entends par "la vie"!!!
La Vie comme principe universel je la comprends comme auto-organisation. De ce point de vue elle repose sur une trilogie structure-énergie-information .
Mais les sages antiques ont représenté cette même trilogie sous des symboles ou allégories différents. C'est ce que j'appelle Tradition, et elle est sacrée. Je l'ai expliqué ICI.

Intégraal:
Si je me dis "La Vie n'a aucun sens", ma vie n'a pas de sens, celle des autres non plus...alors, pourquoi la respecter...ça n'a pas de sens!
La Vie comme principe sacré est le Sens.
Si tu dis "ma vie n'a pas de sens", c'est que tu as perdu le goût de la créativité vitale.
Si je dis la vie contemporaine de l'homme moderne n'a pas de sens, c'est parce que la civilisation moderne laïque a perdu la culture de la Tradition qui définit les principes sacrés de la Vie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par casimir le Lun 21 Mar - 22:47

patanjali a écrit:C'est ce qu'on appelle un raisonnement vicié.
La Vie est un principe universel commun à toutes les espèces végétales et animales, dont l'homme.
L'homme en tant qu'individu ou espèce est un aspect pariculier de ce que représente le principe universel de Vie. Il participe seulement de la vie.

Bien que nous en ayons une approche rationnelle, je ne pense pas que la vie le soit.
Le rapport de l'homme à la vie n'est pas que logique, exprimer "vie sacrée" ou "ciel bleu" n'est ni rationnel ni raisonnable, c'est une émotion, un sentiment.
La raison s'applique à la conscience du principe, la cause, ce qui est son rôle.
Mais le principe reste formulation d'homme par la vie qui s'applique à travers lui.
Ce qui revient à dire que si tu ne crois pas l'homme, tu ne crois pas en ta vision

La Vie est sacrée, l'homme à son service est aussi sacré,
mais ce n'est pas pour ça que les autres formes de vie le sont moins, c'est une surinterprétation.
C'est pourquoi je trouve étrange que systématiquement tu écarte l'homme de sa vision, paradoxe ?
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Leleu le Mar 22 Mar - 0:23

Bonsoir gereve
Leleu a écrit:l’éclosion au soleil de l’esprit passe par toutes les phases jusqu’au risque majeur de sa propre extinction, stade ultime de sa remise en cause, Apocalypse, degrés optimale de la chauffe, Conscience réalisée. Plus rien alors ne nous est caché.
La Croix est brisée et comme disait ma Grand-mère, rêveuse au soleil couchant de septembre, "la saison fut bonne, nous avons des confitures pour tout l’Hiver !"

Je comprends cette dernière phrase comme ceci: la croix, comme symbole du cœur où se croisent la transcendance, verticalité avec la solidarité, horizontalité est brisée car il n'y a plus rien si ce n'est une conscience cosmique.
Oui globalement mais la conscience est plus liée à la tête qu’au cœur. Encore que le cœur est probablement l’éveil de la conscience.
Les confitures pour l'hiver seraient la contemplation du passé par cette conscience ?
La nourriture de la conscience et la conscience elle-même. Une survivance par auto consommation de l’acquit. Vaincre la seconde mort comme dis Jean.
Pour les anciens beaucoup plus proches de la nature que nous, les images pieuses se lisaient dans les actes simples de la vie.
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Geveil le Mar 22 Mar - 0:28

Nous avons des façons de nous exprimer très différentes, et j'ai beaucoup de mal à comprendre ce que tu veux dire.
Et toi, comprends tu ce que je dis ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Leleu le Mar 22 Mar - 1:25

Je ne comprends pas forcément tout de ce que vous dites mais je connais bien votre pensée comme en général la pensée de mes interlocuteurs.
Le questionnement est la meilleure approche qui soit. Les bonnes questions provoquent les bonnes réponses. On ne peut pas avancer autrement.
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Leleu le Mar 22 Mar - 1:40

patanjali :
Il fait de l'homme un dieu créateur, comme le fait le judéo-christianisme en général.
Un Dieu créateur l’homme ? Je dis çà moi ?
Comme les judéo-chrétiens après d'autres, je pense que l’Homme est à l’image de Dieu. Image, puisque si 1 est la réflexion de 0 (0 se pense, sinon pas même 1 et plus de 0), et bien 1 aussi se pense 1 sinon plus de 1 et plus de 0. Cette Pensée que le 1 a de lui génére le Miroir qui lui renvoie cette Pensée : l’Homme. Qui d’autre ? Qui donc pense Dieu ?
C’est la Logique métaphysique qui le dit.

C'est du blasphème.
Un blasphème à quoi, à qui, à qu’elle dogme ?


Leleu n'a pas logiquement le droit de dire que l'Homme en tant qu'espèce ou le "Je suis" de l'individu représente la Vie en tant que principe universel,
Pas le droit, blasphème… j’adore !
Non c’est le je Suis qui est le Principe, 0 se réfléchissant 1 qui est la Vie. L’homme au Miroir, à l’Image de 1, dit aussi pour exprimer sa conscience qu’il Est. L’Homme est le Fils de la Vie, le prononcé, l’organe pensant de la nature.

L'homme moderne n'est qu'une espèce de primate prétentieux et dégénéré qui va disparaître.
Toi-même ! pette de rire
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Mar 22 Mar - 2:36

Leleu a écrit:Je ne comprends pas forcément tout de ce que vous dites mais je connais bien votre pensée comme en général la pensée de mes interlocuteurs.
Le questionnement est la meilleure approche qui soit. Les bonnes questions provoquent les bonnes réponses. On ne peut pas avancer autrement.

Contrairement à ce que tu penses: Les bonnes questions ne provoquent malheureusement pas toujours les bonnes réponses!
... Elles peuvent y parvenir, certes; mais ce n'est pas toujours le cas: La qualité de la question, comme celle de la réponse dépendant essentiellement, à mon avis, de la "maturité" Spirituelle et intellectuelle", des interlocuteurs concernés!
... De plus, il importe dans une question comme dans une réponse, qu'il y ait aussi un minimum d'affinités: Afin que la "communication" s'établisse! Sinon c'est ce qu'on appelle communément, "un dialogue de sourds": Et c'est comme si l'on parlait... Dans le vent!

Ceci dit, tu n'as pas tort, quand tu affirmes que "le questionnement est la meilleure approche qui soit"... Car comme le dit aussi ce dicton : "De la discussion jaillit la Lumière"... Et il suffit pour ça, parfois, d'un simple "déclic"!




_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Mar 22 Mar - 2:52

Nailsmith a écrit:
patanjali a écrit:La question est: comment redonner un sens à notre vie individuelle et collective?
En prenant le sens du bien commun non pas à l'échelle locale ou communautaire mais à l'échelle planétaire. Le bien commun qui est entendu comme principe ayant une dimension ou une finalité collective impliquant l'existence d'un enjeu supérieur à la somme des enjeux particuliers de nature sociale, morale, philosophique ou religieuse, en plus des implications économiques évidentes.
Si l'homme n'admet pas que la nature est son égal, cela ira de mal en pis.
Une personne regardant un couché de soleil sur la mer peut avoir deux attitudes. La première est d'analyser tous les phénomènes physiques, optiques et électromagnétiques du phénomène, l'autre est de trouver cela beau, tout simplement. Ce rappelant des moments passés ou des souvenirs heureux ou malheureux. Pour que ces deux attitudes se complètent et qu'il n'y est pas de contre sens ou de conflit , il faut être en syntonie, faculté de vibrer à l'unisson de l'ambiance et faculté de nous détacher de l'ambiance, souplesse à régler notre conduite sur les exigences de la réalité et aptitude à prendre du recul sur le jeu des forces extérieures

M

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Mar 22 Mar - 2:58

casimir a écrit:Et toi quelle est ta vision du sens ?
Puisque la vie nous parle avec des images, quoi que j'en pense.

Il m'arrive encore de lire Ramana, mais il me faut reconnaître que sous l'apparente simplicité de ses propos, se cache une vérité pas aussi évidente que cela, l'ego à vite fait de tourner les choses a son avantage.
(son ashram est magnifique, un oasis de lumière et de paix, au milieu de la "fièvre" hindoue).

Ma vision du sens de la vie est telle que la concevait RAMANAH MAHARSHI; elle est d'une simplicité enfantine; elle est "ÊTRE"; "ÊTRE", tout simplement, sans être "ceci ou cela".
... Continue à lire Ramana, en t'imprégnant de son enseignement!
C'est excellent, et très positif!
... A chaque lecture et/ou relecture, tu y découvriras, (en le découvrant lui-même davantage, et en te découvrant toi-même, au travers de lui!), des trésors cachés qui feront du bien à ton Âme!!!

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Mar 22 Mar - 3:10

Leleu a écrit:patanjali :
Il fait de l'homme un dieu créateur, comme le fait le judéo-christianisme en général.
Un Dieu créateur l’homme ? Je dis çà moi ?
Comme les judéo-chrétiens après d'autres, je pense que l’Homme est à l’image de Dieu. Image, puisque si 1 est la réflexion de 0 (0 se pense, sinon pas même 1 et plus de 0), et bien 1 aussi se pense 1 sinon plus de 1 et plus de 0. Cette Pensée que le 1 a de lui génére le Miroir qui lui renvoie cette Pensée : l’Homme. Qui d’autre ? Qui donc pense Dieu ?
C’est la Logique métaphysique qui le dit.
C'est du blasphème.
Un blasphème à quoi, à qui, à qu’elle dogme ?
Leleu n'a pas logiquement le droit de dire que l'Homme en tant qu'espèce ou le "Je suis" de l'individu représente la Vie en tant que principe universel,
Pas le droit, blasphème… j’adore !
Non c’est le je Suis qui est le Principe, 0 se réfléchissant 1 qui est la Vie. L’homme au Miroir, à l’Image de 1, dit aussi pour exprimer sa conscience qu’il Est. L’Homme est le Fils de la Vie, le prononcé, l’organe pensant de la nature.
L'homme moderne n'est qu'une espèce de primate prétentieux et dégénéré qui va disparaître.
Toi-même ! pette de rire

"Dieu créa l'homme à Son image", nous dit la Bible
Le mot "blasphème" est un terme très relatif; voire, "abstrait"; ainsi le Christ affirmait-Il que le seul VRAI blasphème, celui qui était IMPARDONNABLE, était celui fait "contre l'Esprit"
... Mais là encore, il s'agit "d'interpréter": Et rien ne peut mieux le faire qu'en songeant à Socrate qui a préféré mourir en acceptant de boire la cigüe... Plutôt qu'accepter de trahir sa Conscience... C'est à dire, "lui-même"!
Quand cesseront-nous enfin de vouloir absolument interpréter par la raison... Ce qui la dépasse?
Albert EINSTEIN disait: "L'escalier de la science est l'échelle de Jacob, il ne s'achève qu'aux pieds de Dieu.”

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Mar 22 Mar - 4:16

casimir a écrit:
patanjali a écrit:C'est ce qu'on appelle un raisonnement vicié.
La Vie est un principe universel commun à toutes les espèces végétales et animales, dont l'homme.
L'homme en tant qu'individu ou espèce est un aspect pariculier de ce que représente le principe universel de Vie. Il participe seulement de la vie.

"Bien que nous en ayons une approche rationnelle, je ne pense pas que la vie le soit.
Le rapport de l'homme à la vie n'est pas que logique, exprimer "vie sacrée" ou "ciel bleu" n'est ni rationnel ni raisonnable, c'est une émotion, un sentiment."
Je suis tout à fait en accord avec toi!

"La raison s'applique à la conscience du principe, la cause, ce qui est son rôle."
Je ne pense pas que la raison "s'applique à la conscience"; je pense que la raison "fait partie de la conscience", qui est "tout", et de laquelle tout est issu... "Conscience" s'entendant comme "pure Conscience", et s'identifiant ainsi avec le Soi, qui est notre "principe directeur", et la seule et unique "chose" que nous soyons réellement.

Mais le principe reste formulation d'homme par la vie qui s'applique à travers lui.
Ce qui revient à dire que si tu ne crois pas l'homme, tu ne crois pas en ta vision

"La Vie est sacrée, l'homme à son service est aussi sacré,
mais ce n'est pas pour ça que les autres formes de vie le sont moins, c'est une surinterprétation."
... Je suis encore parfaitement en accord avec ce que tu dis!

"C'est pourquoi je trouve étrange que systématiquement tu écarte l'homme de sa vision, paradoxe ?
"

... Enrichissons-nous de nos différences!

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Mar 22 Mar - 4:21

Leleu a écrit:Bonsoir gereve
Leleu a écrit:l’éclosion au soleil de l’esprit passe par toutes les phases jusqu’au risque majeur de sa propre extinction, stade ultime de sa remise en cause, Apocalypse, degrés optimale de la chauffe, Conscience réalisée. Plus rien alors ne nous est caché.
La Croix est brisée et comme disait ma Grand-mère, rêveuse au soleil couchant de septembre, "la saison fut bonne, nous avons des confitures pour tout l’Hiver !"

Je comprends cette dernière phrase comme ceci: la croix, comme symbole du cœur où se croisent la transcendance, verticalité avec la solidarité, horizontalité est brisée car il n'y a plus rien si ce n'est une conscience cosmique.
Oui globalement mais la conscience est plus liée à la tête qu’au cœur. Encore que le cœur est probablement l’éveil de la conscience.
Les confitures pour l'hiver seraient la contemplation du passé par cette conscience ?
La nourriture de la conscience et la conscience elle-même. Une survivance par auto consommation de l’acquit. Vaincre la seconde mort comme dis Jean.
Pour les anciens beaucoup plus proches de la nature que nous, les images pieuses se lisaient dans les actes simples de la vie.

Le Mahatma Maharshi donnait cette interprétation:

"Le corps, c'est la Croix.
Jésus, le Fils de l'homme, c'est l'ego, autrement dit l'idée de « Je suis le corps ».
Lorsque le fils de l'homme est cloué sur la croix, l'ego périt. Seul l'Etre Absolu survit; c'est alors la résurrection du Soi glorieux, du Christ le Fils de Dieu."

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum