Les vrais et les faux amis.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les vrais et les faux amis.

Message par _GERARDMENVUSSA le Jeu 3 Mar 2011 - 5:38

"Qui sont les monstres luisants oscillant entre l'amour et la haine ? Les faux amis et ceux qui nous entourent mais prétendent ne nous vouloir que du bien!"
... "Les gens qui sont dans le monde recherchent un renforcement de leur ego dans le choix de leurs amis et associés. Ce lien est fondé sur la vanité et n'apporte ni bonheur, ni paix, ni prospérité ou profit spirituel!"

Rachen Yeshey Gyaltsen était un moine d'une région reculée du mont Everest, il fit une retraite méditative de douze ans dans une grotte-ermitage non loin du mont Everest, puis retourna à Kyirong, la vallée toute proche qui l’avait vu naître. Personne ne lui manifestait le moindre intérêt et il vivait dans une relative obscurité. Un jour il fut invité à Lhassa et chargé d'être le gourou du jeune Huitième Dalaï-Lama. Cette tâche d'importance le fit passer aussitôt de l'obscurité à la position d'un des lamas les plus respectés du pays. Les gens de sa vallée commencèrent à le réaliser.

Un jour, un groupe d'entre eux arriva à Lhassa et lui demanda audience. Il fit préparer un grand banquet pour eux, et le fit servir. Sur sa propre assiette toutefois, il n'y avait que de l'argent et des bijoux. Il les regarda puis se prosterna devant en disant :
« Auparavant, quand je n'étais qu'un moine méditant, personne ne s'intéressait à moi. On aurait dit que je n'avais ni amis ni parents. Maintenant que j'occupe une position prestigieuse, j'ai tout à coup pléthore des deux. Je m'incline devant la richesse et la gloire, qui m'ont donné amis et famille quand je n'en avais aucun avant. »

Le Septième Dalaï-Lama compare les faux amis à des monstres luisants oscillant entre amour et haine, car certains amis des beaux jours se précipitent quand la période est faste et disparaissent dès que ça tourne mal ; Leur intérêt n'est pas la véritable amitié mais le profit qu'ils peuvent tirer d'une association !"

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par Lila le Jeu 3 Mar 2011 - 7:22

tu as vraiment des comptes à régler avec de "mauvais amis", pour le moment ? dubitatif

On a les amis qu'on mérite: si on chercher les flatteries et que nos activités sont superficielles ou bling bling, on aura des amis "assortis". Il ne faut pas non plus trop attendre d'eux.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par _GERARDMENVUSSA le Jeu 3 Mar 2011 - 8:41

Mais non! Tu te trompes! Je n'en fais pas "une affaire personnelle"! Rassure-toi!!! Je n'ai aucun démêlé avec de "mauvais", ou de "bons" amis!!!
... Je n'ai d'ailleurs que d'excellents Amis, avec lesquels j'ai les meilleures relations du monde, et avec lesquels nous partageons beaucoup d'affinités!

... Cette réflexion de l'un de tes "Maîtres" en "Spiritualité et en Sagesse" ne me concerne pas particulièrement! Elle s'adresse à chacun, afin que nous prenions un peu de temps pour y réfléchir quelques minutes!

... Ceci dit: Surtout "toi", qui te dis "Bouddhiste" depuis si longtemps, tu devrais savoir que tu contredis "ta" doctrine-même en affirmant
"qu'on a les amis qu'on mérite!". Tu sais très bien, en effet (Et c'est, si j'ai bonne mémoire, l'un des "piliers" du Bouddhisme!), qu'il n'en est rien, car l'on n'a que les amis qui nous sont imposés par notre Destinée; non ceux qui surviendraient "au gré du hasard", et de façon "fantaisiste", dans notre existence, par nos mérites, par nos démérites, par notre "chance", par notre malchance, etc.!!! ça, c'est "l'Absolu", bien évidemment, puisque dans la pratique, nous nous imaginons (Bien à tort!) que ce sont nos Amis qui nous choisissent, ou nous qui les choisissons!

Je pense qu'il nous faut essayer de comprendre les réflexions d'un DALAÏ LAMA autrement que trop "littéralement", en les situant dans leur contexte, certes, mais sans en négliger pour autant "l'essence"!!!

Par ailleurs, quand tu affirmes : qu'il ne faut pas non plus trop attendre d'eux", je suis au regret de t'affirmer que tu te trompes encore!
... Du fait qu'attendre quoi que ce soit de ses Amis, ce n'est plus de l'Amitié: Mais que c'est de l'"exploitation"! Ce n'est en tout cas, sûrement pas une preuve d'Amitié!!!

NOUS NE DEVONS JAMAIS ATTENDRE RIEN DE NOS AMIS! Nous devons simplement les aimer, et être à leur écoute... Sans même demander à ce qu'ils soient à la nôtre!

... En fait, en voulant le surpasser en Sagesse, je constate avec amertume que tu "galvaudes" assez le fond de la pensée de l'un de tes propres Maîtres Spirituels! Ce qui, il faut l'avouer, est bien surprenant, pour une personne comme toi qui prétend être une "authentique" Bouddhiste, depuis un grand nombre d'années!

... Sans vouloir te vexer, je trouve qu'au travers de l'agressivité latente que je décèle dans la plupart de tes "post": Tu es un peu, finalement, comme ces Catholiques que tu as raison de mépriser, et qui sont les Pharisiens "modernes"... Ceux qui s'attachent essentiellement à la lettre, sans se soucier le moins du monde de l'esprit!

Ainsi, peut-être pourrais-tu t'imprégner un peu plus des préceptes de Bonté, d'équanimité, d'Amour, de Sagesse, et de Compassion de cette Magnifique Doctrine que tu professes, à laquelle tu prétends adhérer depuis tant d'années... Et que tu sembles, hélas, si peu connaître!

Tout cela est dit, sois en persuadée, "Amicalement", et sans la moindre animosité de ma part!

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par Lila le Jeu 3 Mar 2011 - 10:09

ben... je neme sens pas d'agressivités non plus, si vous voyiez comme je peux me marrer devant mon écran, même (surtout?) quand j'ai l'air sérieuse... Wink
Tu as mal interprété ce que je dis, mais en me relisant, je comprends pourquoi: en fait, dans ma tête mes deux phrases ne sont pas liées: la seconde ne t'est pas adressée personnellement, mais est "en général". Je te présente mes excuses pour cette mauvaise formulation: je ne passe ici qu'en coup de vent, je n'ai pas le temps que retourner mes posts dans tous les sens pour qu'ils soient parfaits.

Tu démontres exactement ce que j'ai dit "on a les amis que l'on mérite", en expliquant le contexte général, avec le karma etc. Je sous entendais également tout ce contexte, cela est si évident pour moi que je ne juge pas nécessaire de le répéter à chaque fois.

De même quand je dis qu'il ne faut pas attendre trop de ses amis, tu dis que me trompe puis tu expliques exactement la même chose !

Autre petite mise au point; je ne me suis jamais présentée comme une bouddhiste modèle, au contraire, je précise toujours que je pratique un bouddhisme "personnel", et je suis très très loin d'être un modèle dans la vie.
Quand je vois, dans des posts, des erreurs flagrantes par rapport aux enseignements, je le signale, et je pense que c'est normal de le faire. Cela ne signifie absolument pas que je suis parfaite et que je suis à 100% tous ces enseignements, loin de là ! Cela me paraît évident, je suis étonnée de devoir faire cette mise au point.

Une dernière: le Dalaï Lama n'est pas un maître à penser pour moi: je n'en n'ai pas. Je pêche seulement ici et là les enseignements qui me parlent, aussi bien dans la Nature, que dans les discours de n'importe qui, même parfois des mots d'enfants ou...des pubs ! Je suis opposée à la vénération des personnes sous quelque forme que ce soit. Tout humain peut se tromper. Pour moi tous les humains ont la même valeur, aucun ne "vaut" plus que l'autre (sur le plan cosmique), ce sont les actes qui diffèrent, peuvent être jugés, appréciés, rejetés, etc...

Et encore
Tu es un peu, finalement, comme ces Catholiques que tu as raison de mépriser,
mais où as-tu été chercher une idée pareille ? Où ais-je dit que je méprisais les catholiques ??? Je méprise l'Eglise, les défauts tels que l'intégrisme, etc, mais pas les gens !!! Je ne supporte pas l'intolérance, la violence, l'injustice, l'exploitation, etc... Comme dit plus haut, ils ont tous une valeur humaine, un potentiel respectable, même le pire des criminels.
Les criminels, petits et grands, agissent mal par ignorance: c'est l'ignorance qui est la grande ennemie. La compassion, c'est vouloir les aider à sortir de cette ignorance (qui inclut les angoisses compulsives, les traumatismes, etc) et augmenter leur niveau de conscience par rapport à l'interdépendance et l'impermanence. Mais il faut avoir le même respect-amour pour eux que pour les personnages très médiatiques comme le Dalaï Lama.

Enfin, c'est mon avis, et je ne demande à personne de le partager Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par Jipé le Jeu 3 Mar 2011 - 10:17

Lila:
Les criminels, petits et grands, agissent mal par ignorance: c'est l'ignorance qui est la grande ennemie.
Ignorance de quoi ?
Un assassin qui massacre une famille à coups de hache, par exemple, ignore quoi ?
La compassion, c'est vouloir les aider à sortir de cette ignorance (qui inclut les angoisses compulsives, les traumatismes, etc) et augmenter leur niveau de conscience par rapport à l'interdépendance et l'impermanence.
Faux! la compassion n'aide en rien, elle ne fait que souffrir avec...
Deux personnes qui souffrent en même temps n'ont aucune démarche positive, elles subissent!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25833
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par JO le Jeu 3 Mar 2011 - 10:24

savoir que l'autre comprend, ce n'est pas un constat de passivité : prendre une main suffit souvent à apaiser une souffrance .Quand j'avais à m'occuper de parents confrontés à la perte d'un enfant, il m'arrivait souvent de pleurer , simplement, avec eux , avant de chercher à donner une aide concrète .

avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22439
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par _GERARDMENVUSSA le Jeu 3 Mar 2011 - 10:32

Lila a écrit:ben... je neme sens pas d'agressivités non plus, si vous voyiez comme je peux me marrer devant mon écran, même (surtout?) quand j'ai l'air sérieuse... Wink
Tu as mal interprété ce que je dis, mais en me relisant, je comprends pourquoi: en fait, dans ma tête mes deux phrases ne sont pas liées: la seconde ne t'est pas adressée personnellement, mais est "en général". Je te présente mes excuses pour cette mauvaise formulation: je ne passe ici qu'en coup de vent, je n'ai pas le temps que retourner mes posts dans tous les sens pour qu'ils soient parfaits.

Tu démontres exactement ce que j'ai dit "on a les amis que l'on mérite", en expliquant le contexte général, avec le karma etc. Je sous entendais également tout ce contexte, cela est si évident pour moi que je ne juge pas nécessaire de le répéter à chaque fois.

De même quand je dis qu'il ne faut pas attendre trop de ses amis, tu dis que me trompe puis tu expliques exactement la même chose !

Autre petite mise au point; je ne me suis jamais présentée comme une bouddhiste modèle, au contraire, je précise toujours que je pratique un bouddhisme "personnel", et je suis très très loin d'être un modèle dans la vie.
Quand je vois, dans des posts, des erreurs flagrantes par rapport aux enseignements, je le signale, et je pense que c'est normal de le faire. Cela ne signifie absolument pas que je suis parfaite et que je suis à 100% tous ces enseignements, loin de là ! Cela me paraît évident, je suis étonnée de devoir faire cette mise au point.

Une dernière: le Dalaï Lama n'est pas un maître à penser pour moi: je n'en n'ai pas. Je pêche seulement ici et là les enseignements qui me parlent, aussi bien dans la Nature, que dans les discours de n'importe qui, même parfois des mots d'enfants ou...des pubs ! Je suis opposée à la vénération des personnes sous quelque forme que ce soit. Tout humain peut se tromper. Pour moi tous les humains ont la même valeur, aucun ne "vaut" plus que l'autre (sur le plan cosmique), ce sont les actes qui diffèrent, peuvent être jugés, appréciés, rejetés, etc...

Et encore
Tu es un peu, finalement, comme ces Catholiques que tu as raison de mépriser,
mais où as-tu été chercher une idée pareille ? Où ais-je dit que je méprisais les catholiques ??? Je méprise l'Eglise, les défauts tels que l'intégrisme, etc, mais pas les gens !!! Je ne supporte pas l'intolérance, la violence, l'injustice, l'exploitation, etc... Comme dit plus haut, ils ont tous une valeur humaine, un potentiel respectable, même le pire des criminels.
Les criminels, petits et grands, agissent mal par ignorance: c'est l'ignorance qui est la grande ennemie. La compassion, c'est vouloir les aider à sortir de cette ignorance (qui inclut les angoisses compulsives, les traumatismes, etc) et augmenter leur niveau de conscience par rapport à l'interdépendance et l'impermanence. Mais il faut avoir le même respect-amour pour eux que pour les personnages très médiatiques comme le Dalaï Lama.

Enfin, c'est mon avis, et je ne demande à personne de le partager Wink

Je te remercie infiniment pour cette "mise au point": Et je te demande à mon tour de me pardonner une erreur d'appréciation évidente!
La phrase qui m'a convaincu que je m'étais trompé est celle-ci: "... Cest l'ignorance qui est la grande ennemie."
Tu as MILLE FOIS RAISON!!! Seule l'Ignorance est péché; elle est même "le péché suprême", puisqu'elle oppose ses ténèbres à la Lumière de la Connaissance! Grâce à cette petite phrase que j'ai grand plaisir à redire ici: "... Cest l'ignorance qui est la grande ennemie."... Nous nous retrouvons sur un terrain "familier"! Ainsi ton excellent exposé m'a touché, car il atteste, sans le moindre doute, de la présence d'une belle et grande Âme!
... Au point même qu'il m'a fait penser à cette Magnifique phrase d'Ernest Hello:
"La Gloire de la Charité, c’est de « deviner » ! Celui qui aime la grandeur et qui aime l’abandonné, quand il passera à côté de l’abandonné, reconnaîtra la grandeur, si la grandeur est là!"

... Je reconnais que la gentillesse de ta nature témoigne de la tendresse de ton coeur!

Bien Cordialement à toi!


Dernière édition par GERARDMENVUSSA le Jeu 3 Mar 2011 - 10:36, édité 1 fois

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par _GERARDMENVUSSA le Jeu 3 Mar 2011 - 10:36

JO a écrit:savoir que l'autre comprend, ce n'est pas un constat de passivité : prendre une main suffit souvent à apaiser une souffrance .Quand j'avais à m'occuper de parents confrontés à la perte d'un enfant, il m'arrivait souvent de pleurer , simplement, avec eux , avant de chercher à donner une aide concrète .


Je ne saurais mieux faire que de dire à toi aussi ce que j'ai dit à Lila, et comme pour elle, en toute sincérité:
"La gentillesse de ta nature témoigne de la tendresse de ton coeur!"

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par Lila le Jeu 3 Mar 2011 - 10:43

Jipé a écrit:Lila:
Les criminels, petits et grands, agissent mal par ignorance: c'est l'ignorance qui est la grande ennemie.
Ignorance de quoi ?
Un assassin qui massacre une famille à coups de hache, par exemple, ignore quoi ?
La compassion, c'est vouloir les aider à sortir de cette ignorance (qui inclut les angoisses compulsives, les traumatismes, etc) et augmenter leur niveau de conscience par rapport à l'interdépendance et l'impermanence.
Faux! la compassion n'aide en rien, elle ne fait que souffrir avec...
Deux personnes qui souffrent en même temps n'ont aucune démarche positive, elles subissent!
j'entends la compassion dans le sens bouddhiste, Jipé, pas dans le sens "souffrir avec". (on est dans la section "bouddhisme" ici Wink )
J'ai répondu à tes questions dans le post. Je pensais que ce serait clair.
Pour l'ignorance:
qui inclut les angoisses compulsives, les traumatismes, etc et augmenter leur niveau de conscience par rapport à l'interdépendance et l'impermanence.
Les notions d'interdépendances et d'impermanences ont été développées à plusieurs reprises. Si tu comprends ces principes, tu comprendras aussi pourquoi c'est l'ignorance qui est la cause des conduites destructives.

La compassion bouddhiste, en résumé, c'est :
vouloir les aider à sortir de cette ignorance
, cela inclut des psychothérapies, faire prendre conscience que l'autre a souffert, qu'il a autant droit au bonheur que nous, etc...

Deux liens: L'ignorance est la cause de tous les conflits
La compassion bouddhiste

Désormais, je dirai toujours "compassion bouddhiste" pour qu'on ne confonde pas avec la compassion de chez nous, qui est tout à fait à éviter, je suis bien d'accord, Jipé Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par Lila le Jeu 3 Mar 2011 - 10:50

Gérard: j'adore les réconciliation à un point que je chercherais les petits conflits pour pouvoir en déguster ange
Ce que j'apprécie le plus, c'est l'explication qui permet de mieux comprendre l'autre et d'aplanir les malentendus. Ils sont inévitables dans toute communication, mais sont source d'amitié renforcée quand on arrive à passer au-dessus.

Par contre, attention, je n'aime pas les compliments, ils ont le même effet sur moi que du citron sur un huître, alors s'il te plaît, évite les "grandes âmes" et autres mielleries, je suis simplement comme tout le monde, avec mes défauts et mes qualités. Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par _GERARDMENVUSSA le Jeu 3 Mar 2011 - 10:50

Jipé a écrit:Lila:
Les criminels, petits et grands, agissent mal par ignorance: c'est l'ignorance qui est la grande ennemie.
Ignorance de quoi ?
Un assassin qui massacre une famille à coups de hache, par exemple, ignore quoi ?
La compassion, c'est vouloir les aider à sortir de cette ignorance (qui inclut les angoisses compulsives, les traumatismes, etc) et augmenter leur niveau de conscience par rapport à l'interdépendance et l'impermanence.
Faux! la compassion n'aide en rien, elle ne fait que souffrir avec...
Deux personnes qui souffrent en même temps n'ont aucune démarche positive, elles subissent!

"Un assassin qui massacre une famille à coups de hache ignore l'Amour qu'il a dans son coeur! (J'ai reproduis cette phrase "à la main", sans la "citer"!)
Cet assassin IGNORE l'Amour qu'il a dans le coeur pour sa famille! C'est donc l'IGNORANCE qui le fait agir de cette manière horrible!
... Il n'y a rien de pire que l'Ignorance qui nous voile l'Amour que nous avons dans notre coeur: Comme elle voile, dans notre coeur, la Foi, la tendresse, la Charité, la Paix, la Béatitude, la Félicité, le Bonheur, la beauté qui y resplendissent!
... Ces nobles sentiments resplendissent en nous, plus lumineux, plus brillants que le soleil: Il faut donc que l'Ignorance soit bien infiniment puissante pour parvenir à nous les cacher!!!

... Ceci dit: Peut-être attaches-tu trop d'importance à vouloir absolument à ce que la Compassion soit un défaut, et non une qualité!
"Deux personnes qui souffrent en même temps n'ont aucune démarche positive, elles subissent" (J'ai reproduis également cette phrase "à la main", sans la "citer"!)
... Voi-tu, partager une souffrance, c'est exactement comme partager une joie; la souffrance et la joie qui alternent inexorablement dans notre vie,font partie de notre Amour l'un pour l'autre! C'est ça, la Compassion!
... Mais la Compassion exige aussi "la lutte" pour sortir de cette souffrance! Non la passivité!
(Bien que, parfois, quand il n'y a plus aucun recours, nous ne pouvons pas faire autrement qu'"acte" de Compassion "passivement", quand l'on assiste, impuissant, par exemple, à la mort lente de l'un de nos proches, dévoré par un cancer généralisé!)

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par Jipé le Jeu 3 Mar 2011 - 11:04

Lila:
Désormais, je dirai toujours "compassion bouddhiste" pour qu'on ne confonde pas avec la compassion de chez nous, qui est tout à fait à éviter, je suis bien d'accord, Jipé
Bonne initiative, car je pense que lorsque nous parlons et écrivons ici en français, il est juste et nécessaire d'employer des mots et expressions compréhensibles par des francophones.
Je ne vois aucun intérêt à prendre un mot dont la définition traduite dans une langue étrangère est différente du français!
Pourquoi ne pas faire alors un phrase avec un mot traduit du bantoue, un autre mot de cette phrase en javanais et un troisième en quechua ?
J'ai montré d'où venait par l'étymologie latine, le mot "compassion", je pense qu'il serait bon de s' y tenir lorsque ce mot est employé seul et en français.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25833
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par Jipé le Jeu 3 Mar 2011 - 11:10

Gérard,
il y a des assassins par amour ("je l'ai tué parce que je l'aimais trop"), donc pas d'ignorance d'amour pour ces cas là...
Mais la Compassion exige aussi "la lutte" pour sortir de cette souffrance! Non la passivité!
alors ce n'est plus seulement de la compassion, c'est une étape après et différente.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25833
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par Lila le Jeu 3 Mar 2011 - 11:13

désolée, Jipé, ce n'est pas moi qui ait choisi cette traduction. Je la trouve aussi très malheureuse.

Il est un fait que cette erreur induit une image fausse de l'enseignement bouddhiste chez ceux qui n'ont pas appris. Il aurait mieux valu choisir un autre ou carrément garder le mot sanskri.

Il y a la même confusion avec "non violence", = ahimsha, que l'on comprend trop facilement comme "passivité, fatalisme", alors que c'est tout l'inverse, mais il faut au moins 5 pages d'explications et d'exemples pour bien comprendre cette notion.
Lui ajouter le qualificatif "active" n'arrange pas grand'chose.


Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par Lila le Jeu 3 Mar 2011 - 11:21

Pour revenir au sujet du fil, voici à quoi je reconnais ceux que j'appelle mes "amis"
- même si on n'a pas de contacts avec eux pendant 10 ans, quand on les revoit, c'est comme si on s'était quitté la veille
- on sait dans quelles limite on peut leur faire confiance, et réciproquement
- notre amitié a surmonté des épreuves et en est sortie grandie
- on se pardonne mutuellement nos maladresses, défauts
- on n'idéalise pas l'autre
- ils sont là quand on a besoin d'aide (et réciproquement)

Malheureusement, la vie nous sépare souvent, on ne peut pas garder toutes les amitiés "actives", et finalement, les seules qui se maintiennent sont celles avec qui on a une activité commune.

Mes amis sont plus proches qu'une partie de ma famille, où beaucoup m'ont rejeté depuis que je ne suis plus croyante, heureusement, certains évoluent et le contact se renoue plus tard. J'ai eu plus d'aide et d'affection de mes amis que de ma famille (fratrie, cousins).

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par _GERARDMENVUSSA le Jeu 3 Mar 2011 - 11:43

Lila a écrit:ben... je neme sens pas d'agressivités non plus, si vous voyiez comme je peux me marrer devant mon écran, même (surtout?) quand j'ai l'air sérieuse... Wink
Tu as mal interprété ce que je dis, mais en me relisant, je comprends pourquoi: en fait, dans ma tête mes deux phrases ne sont pas liées: la seconde ne t'est pas adressée personnellement, mais est "en général". Je te présente mes excuses pour cette mauvaise formulation: je ne passe ici qu'en coup de vent, je n'ai pas le temps que retourner mes posts dans tous les sens pour qu'ils soient parfaits.

Tu démontres exactement ce que j'ai dit "on a les amis que l'on mérite", en expliquant le contexte général, avec le karma etc. Je sous entendais également tout ce contexte, cela est si évident pour moi que je ne juge pas nécessaire de le répéter à chaque fois.

De même quand je dis qu'il ne faut pas attendre trop de ses amis, tu dis que me trompe puis tu expliques exactement la même chose !

Autre petite mise au point; je ne me suis jamais présentée comme une bouddhiste modèle, au contraire, je précise toujours que je pratique un bouddhisme "personnel", et je suis très très loin d'être un modèle dans la vie.
Quand je vois, dans des posts, des erreurs flagrantes par rapport aux enseignements, je le signale, et je pense que c'est normal de le faire. Cela ne signifie absolument pas que je suis parfaite et que je suis à 100% tous ces enseignements, loin de là ! Cela me paraît évident, je suis étonnée de devoir faire cette mise au point.

Une dernière: le Dalaï Lama n'est pas un maître à penser pour moi: je n'en n'ai pas. Je pêche seulement ici et là les enseignements qui me parlent, aussi bien dans la Nature, que dans les discours de n'importe qui, même parfois des mots d'enfants ou...des pubs ! Je suis opposée à la vénération des personnes sous quelque forme que ce soit. Tout humain peut se tromper. Pour moi tous les humains ont la même valeur, aucun ne "vaut" plus que l'autre (sur le plan cosmique), ce sont les actes qui diffèrent, peuvent être jugés, appréciés, rejetés, etc...

Et encore
Tu es un peu, finalement, comme ces Catholiques que tu as raison de mépriser,
mais où as-tu été chercher une idée pareille ? Où ais-je dit que je méprisais les catholiques ??? Je méprise l'Eglise, les défauts tels que l'intégrisme, etc, mais pas les gens !!! Je ne supporte pas l'intolérance, la violence, l'injustice, l'exploitation, etc... Comme dit plus haut, ils ont tous une valeur humaine, un potentiel respectable, même le pire des criminels.
Les criminels, petits et grands, agissent mal par ignorance: c'est l'ignorance qui est la grande ennemie. La compassion, c'est vouloir les aider à sortir de cette ignorance (qui inclut les angoisses compulsives, les traumatismes, etc) et augmenter leur niveau de conscience par rapport à l'interdépendance et l'impermanence. Mais il faut avoir le même respect-amour pour eux que pour les personnages très médiatiques comme le Dalaï Lama.

Enfin, c'est mon avis, et je ne demande à personne de le partager Wink

NB : Si tu veux bien te marrer, (En réponse à ta première phrase!!!) je te suggère de télécharger "sous les pavés de la plage"; il s'agit d'une pièce de Théâtre "super" avec GUY MONTAGNER; elle est roulante, et je me propose de la revoir encore une fois ce soir!
... Je te la suggère: Mais je la suggère aussi, bien entendu, à toutes et à tous! Cette pièce étant une pure Merveille, avec Guy MONTAGNER au mieux de sa forme, avec son immense talent de "conteur"!!!

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Mais non !!!

Message par _GERARDMENVUSSA le Jeu 3 Mar 2011 - 11:53

Merci pour cette expression de ton "ressenti"!
... Mais sois bien persuadée qu'il ne s'agit pas là de "mielleries": D'autant que, si je suis capable d'Admiration ("Il n'y a que les imbéciles qui n'en sont pas capables!", affirmait Léon BLOY) je suis parfaitement inapte aux compliments!!!
JE SUIS TRES SINCERE!!!

("... Une grande Âme" est de toute façon un pléonasme... Puisqu'il n'est aucune Âme qui ne soit pas grande!)


Lila a écrit:Gérard: j'adore les réconciliation à un point que je chercherais les petits conflits pour pouvoir en déguster ange
Ce que j'apprécie le plus, c'est l'explication qui permet de mieux comprendre l'autre et d'aplanir les malentendus. Ils sont inévitables dans toute communication, mais sont source d'amitié renforcée quand on arrive à passer au-dessus.

Par contre, attention, je n'aime pas les compliments, ils ont le même effet sur moi que du citron sur un huître, alors s'il te plaît, évite les "grandes âmes" et autres mielleries, je suis simplement comme tout le monde, avec mes défauts et mes qualités. Wink

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par democrite le Jeu 3 Mar 2011 - 21:15

[quote="Lila"]Pour revenir au sujet du fil, voici à quoi je reconnais ceux que j'appelle mes "amis"
- même si on n'a pas de contacts avec eux pendant 10 ans, quand on les revoit, c'est comme si on s'était quitté la veille
- on sait dans quelles limite on peut leur faire confiance, et réciproquement
- notre amitié a surmonté des épreuves et en est sortie grandie
- on se pardonne mutuellement nos maladresses, défauts
- on n'idéalise pas l'autre
- ils sont là quand on a besoin d'aide (et réciproquement)

Malheureusement, la vie nous sépare souvent, on ne peut pas garder toutes les amitiés "actives", et finalement, les seules qui se maintiennent sont celles avec qui on a une activité commune.

Mes amis sont plus proches qu'une partie de ma famille, où beaucoup m'ont rejeté depuis que je ne suis plus croyante, heureusement, certains évoluent et le contact se renoue plus tard. J'ai eu plus d'aide et d'affection de mes amis que de ma famille (fratrie, cousins).[/quo



J'approuve lila cette bonne description de l'amitié !
Un véritable acte hédoniste que l'amitié, partager un repas, un débat, un moment entre amis, entre gens qui s'apprécie, une dés pierres indispensables pour l'édification de son bonheur .
Un dés piliers pour atteindre l'ataraxie !!!

democrite
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1837
Localisation : Pas loin.........
Identité métaphysique : athée en attendant ...
Humeur : Réciproque
Date d'inscription : 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par nuage bleu le Jeu 3 Mar 2011 - 23:31

JE n'ai pas d'amis et donc pas d'entraves et ne m'en plaint pas. J'ai des connaissances que je ne fréquente pas, mais une relation cordiale a l'occasion d'une rencontre.
J'aime entendre la vie autour de moi, ses mille bruits, ses odeurs, ses couleurs, mais je préfere de loin la solitude.
Quand j'ai besoin de présence humaine, je vais dans un restaurant populaire bruyant ou sa sent la biére et la pizza et au milieu de la cacophonie j'observe mes semblables heureux...comme moi.

nuage bleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1079
Localisation : canada
Identité métaphysique : sans religion
Humeur : excellente
Date d'inscription : 08/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par _GERARDMENVUSSA le Ven 4 Mar 2011 - 6:51

nuage bleu a écrit:JE n'ai pas d'amis et donc pas d'entraves et ne m'en plaint pas. J'ai des connaissances que je ne fréquente pas, mais une relation cordiale a l'occasion d'une rencontre.
J'aime entendre la vie autour de moi, ses mille bruits, ses odeurs, ses couleurs, mais je préfere de loin la solitude.
Quand j'ai besoin de présence humaine, je vais dans un restaurant populaire bruyant ou sa sent la biére et la pizza et au milieu de la cacophonie j'observe mes semblables heureux...comme moi.

Magnifique ressenti! Magnifique réflexion!!!
Nuage bleu, tu es "super"!!!

... Mais pour dire un petit mot quand même: Tu sais, quand on parle "d'Amitié" dans l'Absolu, il s'agit, disons... D'une sorte de métaphore!
... Au relatif, le terme de "connaissances" convient tout à fait!

"Si tu peux aimer tous tes Amis en frères... Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi"... Disait Kipling!

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par JO le Ven 4 Mar 2011 - 9:15

cette distance spéculative m'est étrangère . Je suis parmi des frères, j'en fais partie, j'aime les toucher, je m'intéresse à leur vie, je vibre et je pleure avec eux : la compassion, ils appellent ça, les bouddhistes, je crois . "Ce misérable, ce voyou, ça pourrait être moi", en d'autres circonstances . Je fais pour lui ce qu'il faut pour lui . Pas davantage . Je ne lui demande rien en échange, même pas de l'amour .
Le bon Samaritain de l'évangile , quoi ... modèle biblique bien de chez nous ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22439
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par Lila le Ven 4 Mar 2011 - 9:18

Je suis parmi des frères, j'en fais partie, j'aime les toucher, je m'intéresse à leur vie, je vibre et je pleure avec eux : la compassion, ils appellent ça, les bouddhistes, je crois .
NOOOOOON ! ce n'est pas du tout la compassion bouddhiste !
Ah si je tenais celui qui a choisi le mot "compassion" pour traduire le mot karuna, je lui ferais passer un mauvais quart d'heure ! furieux

explication de Karuna

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par JO le Ven 4 Mar 2011 - 9:31

Sogyal ( le livre des morts tibétains) nous en parlait ainsi :
cum : avec
patio: pâtir

pâtir avec, parcequ'on ne sait pas ce qu'on serait , à la place de l'autre, avec le même karma . Se voir comme lui, donc faire pour lui ce qu'il faut pour l'aider à dominer son karma . Sans s'attacher : c'est le piège, évidemment .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22439
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par _GERARDMENVUSSA le Ven 4 Mar 2011 - 9:41

"Sans s'attacher" est ici un mot "clef".
... Ce qui rejoint un peu cette conception de Kipling ("If"):

"Si tu peux aimer tous tes amis en frère
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi!"


_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vrais et les faux amis.

Message par Jipé le Ven 4 Mar 2011 - 9:52

JO a écrit:Sogyal ( le livre des morts tibétains) nous en parlait ainsi :
cum : avec
patio: pâtir

pâtir avec, parcequ'on ne sait pas ce qu'on serait , à la place de l'autre, avec le même karma . Se voir comme lui, donc faire pour lui ce qu'il faut pour l'aider à dominer son karma . Sans s'attacher : c'est le piège, évidemment .
les explications sont [cl]là[/cl]

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25833
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum