Mort et Sens de l'Existence

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Mort et Sens de l'Existence

Message par MystikSheep le Ven 4 Mar 2011 - 18:35

Est-ce qu'un vie éternelle HORS DU TEMPS à un sens selon vous?
N'y-a-t'il pas d'autres niveaux de réalités ?
S'il y avait un au-delà, vous le penseriez comment?
Est-ce qu'on peut réduire l'homme, l'univers, à des tas de matière ?
S'ils évoluent, n'est-ce pas qu'il y a un sens, un but derrière cela? L'homme et l'univers vont disparaître (l'univers on ne sait pas), mais alors quel est le sens de cette évolution dans ce cas? Il faut bien se raccorder à quelquechose d'éternel et d'inchangeant non ? Ce serait par rapport à cette chose que se définirait le sens.
Ne trouvez-vous pas absurde de dire que la vie n'a aucun sens ?
Dieu peut-il penser s'il n'est pas dans le temps ?
cassetête

MystikSheep
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 533
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par JO le Ven 4 Mar 2011 - 18:42

si, mais elle n'a forcément pas le sens que les religions lui donnent, et que nous lui donnons . Rien n'est fixe, tout change en permanence, à commencer par nous , entre naissance et mort de l'entité qui dit "je" . Mais on ne sait pas ce qui meurt de cette subjectivité que nous ressentons pour être notre essence .Ni, si elle perdure, de quelle façon elle le fait .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par MystikSheep le Ven 4 Mar 2011 - 18:47

si, mais elle n'a forcément pas le sens que les religions lui donnent, et que nous lui donnons
Je suis totallement d'accord, le sens est inaccessible mais pour moi on peut s'en rapprocher et recherchant ce qui ne change pas, je crois en une chose éternelle qui ne change pas que j'appelle Dieu. On peut définir le sens de toutes les choses qui changent en permanence à partir d'une chose qui est fixe non ?

MystikSheep
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 533
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par JO le Ven 4 Mar 2011 - 19:00

oui. Exemple, le trou qui sert de moyeu à une roue ... Le vortex d'un tourbillon .L'élément permanent sert d'axe , mais ce n'est pas une "chose" et peut-être même pas une entité figée . Je suis la même qu'hier et pourtant j'ai changé ...Dieu doit pouvoir changer aussi .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par Lila le Ven 4 Mar 2011 - 19:16

MystikSheep a écrit:Est-ce qu'un vie éternelle HORS DU TEMPS à un sens selon vous?
N'y-a-t'il pas d'autres niveaux de réalités ?
S'il y avait un au-delà, vous le penseriez comment?
Est-ce qu'on peut réduire l'homme, l'univers, à des tas de matière ?
S'ils évoluent, n'est-ce pas qu'il y a un sens, un but derrière cela? L'homme et l'univers vont disparaître (l'univers on ne sait pas), mais alors quel est le sens de cette évolution dans ce cas? Il faut bien se raccorder à quelquechose d'éternel et d'inchangeant non ? Ce serait par rapport à cette chose que se définirait le sens.
Ne trouvez-vous pas absurde de dire que la vie n'a aucun sens ?
Dieu peut-il penser s'il n'est pas dans le temps ?
cassetête
Ma réponse est : je ne sais pas, on verra bien quand on y sera.

La seule chose dont je sois sûre, c'est que je suis "ici et maintenant", et que cette vie finira par la mort. La mort donne le sens à la vie, c'est pour moi une amie.

La vie existait avant nous, donc elle n'a pas attendu notre présence pour en avoir un.

J'ai adopté la théorie qu'une forme de vie perdure après la mort, mais ce n'est pas une certitude. J'ai trop de témoignages de proches, et d'expériences personnelles (en plus de lectures qui les confirment, bien sûr), que pour pouvoir balayer d'un revers de main la possibilité d'une vie "non matérielle", mais je ne sais pas quelle forme elle aura, ni combien de temps elle pourrait durer, ni son "sens".
Cela ne me tracasse pas du tout, le présent me comble et me suffit. Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par MystikSheep le Ven 4 Mar 2011 - 19:38

J'ai adopté la théorie qu'une forme de vie perdure après la mort, mais ce n'est pas une certitude. J'ai trop de témoignages de proches, et d'expériences personnelles (en plus de lectures qui les confirment, bien sûr), que pour pouvoir balayer d'un revers de main la possibilité d'une vie "non matérielle", mais je ne sais pas quelle forme elle aura, ni combien de temps elle pourrait durer, ni son "sens".
Cela ne me tracasse pas du tout, le présent me comble et me suffit.

bravo Je suis dans le même cas, se poser ce genre de questions peut provoquer des maux de cranes mais bon, on aime ça Wink

MystikSheep
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 533
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par Invité le Ven 4 Mar 2011 - 21:52

MystikSheep a écrit:Est-ce qu'un vie éternelle HORS DU TEMPS à un sens selon vous?
Oui tout comme les rêves elle nous aide a échapper a la réalité n'étant qu'imaginaire. Mais le jours où on pourra démontrer que la vie éternelle existe, elle sera alors une réalité. Chacun devra lui trouver un sens comme chacun a son propre sens de la vie.

N'y-a-t'il pas d'autres niveaux de réalités ?
Surement comme il y a différentes vérités.

S'il y avait un au-delà, vous le penseriez comment?
Tout sauf comme je me l'avais imaginer, car la vie est pleine de surprise.

Est-ce qu'on peut réduire l'homme, l'univers, à des tas de matière ?
L'homme oui, sa conscience non n'étant pas une matière. Mais elle disparait avec lui quand il meurt. Celui qui créer et fait fonctionner notre conscience, notre intelligence, nos émotions et notre niveau de réflexion c'est notre cerveau; qui lui est matière donc si il meurt tout ce qu'il fait marcher disparait avec lui. Par contre, l'univers et encore trop complexe pour moi. Je ne serais te répondre.

S'ils évoluent, n'est-ce pas qu'il y a un sens, un but derrière cela?
Celui de vivre et de s'adapter au changement de son environnement grâce a chaque nouvelle générations. Le jours où l'homme ne sera plus s'adapter au changement de ce qui l'entour, il disparaîtra comme les autres espèces avant lui.

L'homme et l'univers vont disparaître (l'univers on ne sait pas), mais alors quel est le sens de cette évolution dans ce cas?
Grande question, Tout comme quelle est le sens réel de la vie. Pourquoi somme nous la?

Il faut bien se raccorder à quelquechose d'éternel et d'inchangeant non ? Ce serait par rapport à cette chose que se définirait le sens.
Non pas forcement continuer a se creuser la tête, à étudier notre environnement et ne pas inventer ou se réfugier dans une force divine qui expliquerait ce qu'on ne sait expliquer.

Ne trouvez-vous pas absurde de dire que la vie n'a aucun sens ?
Non certains ont le mal de vivre, la vie est une douleur. Ils n'ont plus de raison et d'espoir de vivre. Leurs vies n'a plus de sens. La vie surtout n'a plus de sens, tellement qu'ils préfèrent la mort a elle. Ont ils tord? Après tout chacun a sa vision sur le sens de la vie.

Dieu peut-il penser s'il n'est pas dans le temps ?
Bien sure c'est le tout puissant lol!


JO j'aime ta phrase --> si, mais elle n'a forcément pas le sens que les religions lui donnent, et que nous lui donnons bravo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par Opaline le Ven 4 Mar 2011 - 23:49

MystikSheep a écrit:Est-ce qu'une vie éternelle HORS DU TEMPS à un sens selon vous?
Personne n'est jamais revenu pour nous le dire sauf Jésus et il ne s'est montré qu'à ses amis, il y a 2000 ans. C'est une question de foi !
Après tout, il y a tant d'extraordinaire dans cet univers qu'il est possible que quelque chose subsiste de nous après notre passage sur terre. Patience dans l'azur !
En tous cas, la place ne manque pas pour nous accueillir !


N'y-a-t'il pas d'autres niveaux de réalités ?
On entend beaucoup de choses à ce sujet mais si on n'expérimente pas soi-même, il est vain d'y croire. J'aimerais bien qu'on nous ramène des preuves : par ex. pour le don d'ubiquïté

S'il y avait un au-delà, vous le penseriez comment ?
Au-delà de tout ce que je peux imaginer ! rire
Je ne le pense pas uniquement spirituel.


Est-ce qu'on peut réduire l'homme, l'univers, à des tas de matière ?
S'ils évoluent, n'est-ce pas qu'il y a un sens, un but derrière cela?
Il y a de la créativité , de l'intelligence, de l'imagination dans l'univers avec une part de règles fixes et une part d'aléatoire pour permettre à la création de se développer. Je dirais un grand sens artistique aussi !
Le but nous échappe mais ayons confiance, nous n'avons pas d'autre choix !


Ne trouvez-vous pas absurde de dire que la vie n'a aucun sens ?
Dieu peut-il penser s'il n'est pas dans le temps ?
La vie a un sens, bien sûr --->naissance-----> mort stop
Je plaisante (à peine!)
Le sens de la vie est très fort : Nous avons à grandir, à nous former l'esprit, à nous adapter, à communiquer avec les autres, à créer à notre tour, à aimer autant que possible.....
Je ne trouve pas la vie dépourvue de sens : aimer ! aimer ! aimer !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par pascal le Sam 5 Mar 2011 - 1:56

bon aller je donne ma vue,je ne suis pas vulcain mais pour moi la compréhension de toute chose passe par la logique, une suite de logiques en réponse à des questions s'accordants toutes entre elles.
Ma première déduction de la vie est forcement éternelle, rien ne naît de rien, l'éternité ne peut donc être que cyclique.
Un cycle ne peut exister que s'il se reproduit à l'identique à chaque cycle, sinon il n'y aurait plus de cycle, il partirait au hasard, pour aller buter où et donc d'où viendrions nous.
Pour que le cycle se reproduise à l'identique il lui faut une toile de fond, un fondement, appelé fil du destin ou fil d'arianne dans la mythologie nordique, il y a donc dans l'infiniment petit une constante sur laquelle la vie matériel prend forme et se transforme.
Dans quel but, et bien afin de maintenir une énergie pertuelle, toute transformation produit une énergie, nos incarnation ré alimente nos esprit en energie, c'est la vie, nous utilisons le terme dieu, bon, faisons avec, nous sommes dieu, disons nous l'étions quand nos esprits était en harmonie et nous ne le sommes plus, un changement fera en sorte de le retrouver. c'est ce que dit la prophétie de la bible.
la bible est une variante de mythologie qui sont eux des descritifs d'une année, et tout fonctionne comme une année, de par cette observation il a été dit qu'un changement, une évolution aura lieu, seulement il se peut que comme les précedentes elle se réalise à l'aide de d'évènement naturel, destruction et reconstruction.
Il y a 5 , 6, 7000 ans le terme dieu était l'égal de étape, étape janvier, puis étape févier, étape mars, avecl'évolution des langues, dieu janvier, dieu fevrier etc, j'usqu'au jour où il fut choisi un des 12 dieu comme celui créateur des autres, le premier mois de l'année.


pascal
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par JO le Sam 5 Mar 2011 - 7:31

l'é-ternité, c'est le hors espace/temps . C'est donc sans dimensions ni durée , surtout .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par Invité le Sam 5 Mar 2011 - 8:42

L'univers est hors de l'espace/temps, il est.
La vie est l'auto-organisation de l'univers. Elle donne à l'univers son sens: sa beauté créative désintéressée.

L'homme individuel ou l'homme comme espèce est impermanent, il se donne un sens intéressé.

L'homme n'est qu'une espèce impermanente, un primate gonflé qui se prend pour le maître de la nature et centre du monde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par MystikSheep le Sam 5 Mar 2011 - 13:03

Mais le jour où on pourra démontrer que la vie éternelle existe, elle sera alors une réalité.
Je crois que c’est impossible, indémontrable. Après, il y à des expériences de mort imminente/décorporations, manifestations d’esprits, médiums en contact avec l’au-delà mais tant qu’on ne l’a pas personnellement vécu on reste sceptique, mais certains cas nous amènent à nous poser des questions (j’ai un petit tas de connaissances là-dessus Wink )
L'homme oui, sa conscience non n'étant pas une matière. Mais elle disparait avec lui quand il meurt. Celui qui créer et fait fonctionner notre conscience, notre intelligence, nos émotions et notre niveau de réflexion c'est notre cerveau; qui lui est matière donc si il meurt tout ce qu'il fait marcher disparait avec lui.
Et si on faisait rentrer en jeu la notion d’âme…est-ce qu’une âme possède une conscience. Dans les christianisme c’est flou mais je crois comprendre qu’il y a ressurection de la chair donc du cerveau, mais c’est peut-être une image.
Le jours où l'homme ne sera plus s'adapter au changement de ce qui l'entoure, il disparaîtra comme les autres espèces avant lui.
Oui, je parle du donc du sens de la vie, pour une espèce quelle qu’elle soit.
Non pas forcement continuer a se creuser la tête, à étudier notre environnement et ne pas inventer ou se réfugier dans une force divine qui expliquerait ce qu'on ne sait expliquer.
Tout n’appartient pas au domaine de la science/raison. On ne se « réfugie pas » dans Dieu.
Non certains ont le mal de vivre, la vie est une douleur. Ils n'ont plus de raison et d'espoir de vivre. Leurs vies n'a plus de sens. La vie surtout n'a plus de sens, tellement qu'ils préfèrent la mort a elle. Ont ils tord?
Oui mais là c’est un jeu de mot. Je ne parle pas d’un sens personnel mais universel Wink

MystikSheep
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 533
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par MystikSheep le Sam 5 Mar 2011 - 13:07

La vie a un sens, bien sûr --->naissance-----> mort
Je plaisante (à peine!)
Le sens de la vie est très fort : Nous avons à grandir, à nous former l'esprit, à nous adapter, à communiquer avec les autres, à créer à notre tour, à aimer autant que possible.....
Je ne trouve pas la vie dépourvue de sens : aimer ! aimer ! aimer ! .
Moui, même s'il y a une forme de subsistance après la mort, tu n'appelles plus cela vie ?
Je suis d'accord, c'est le message de Jésus/Bouddha Wink mais pour moi cette expérimetation pendant un temps limité sert à quelque chose hors du temps, tout à un sens, comme l'univers, par rapport à ce que j'appelle Dieu Wink

MystikSheep
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 533
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Sam 5 Mar 2011 - 13:17

"MystikSheep" a écrit

Est-ce qu'un vie éternelle HORS DU TEMPS à un sens selon vous?

Hors du temps? je pense que le temps n'existe pas en tant que tel ce sont les évènements, les modifications énergétiques qui se poursuivent indéfiniment, sans début et sans fin, car rien ne se crée, tout se transforme

N'y-a-t'il pas d'autres niveaux de réalités ?

personnellement je pense qui si, pourquoi n'y aurait t'il qu'un seul niveau de réalité? Nous n'avons pas inventé la roue, les techniques pour expérimenter d'autres niveaux de réalités nous ont été laissé par d'autres hommes qui nous ont précédés maintenant tout dépend jusqu'à quel point tu veux le savoir, personnelement je pense que qui ne risque rien, n'a rien,Il faut oser ou se résigner à tout.

Tout en restant prudent.



S'il y avait un au-delà, vous le penseriez comment?

Il serait peuplé d'autres entités ayant la conscience, dans un monde plus subtil que le notre, où la pensée et l'imagination serait plus palpable et plus active que dans ce monde, c'est notre monde, à qui on a juste lever le voile de l'oubli, les âmes se retrouvant et exprimant leur véritable nature.


Est-ce qu'on peut réduire l'homme, l'univers, à des tas de matière ?

La physique quantique a démontré depuis un moment que la matière est faite d'énergie en perpétuel mouvement et que c'est l'attraction entre les atomes qui donne ces caractéristiques de poids, de volume et de densité. Tout est énergie et comme toute énergie, elle est sensible à d'autres énergie qui interféreront avec elle


S'ils évoluent, n'est-ce pas qu'il y a un sens, un but derrière cela?
L'homme et l'univers vont disparaître (l'univers on ne sait pas), mais alors quel est le sens de cette évolution dans ce cas?

Je pense que l'univers existe c'est tout, lui donner un sens n'as pas de sens, Maintenant cet univers est composé de tout ce qui existe et chaque microcosme à son importance, comme un individu avec ses différents organes si tout les organes fonctionnent parfaitement, sont en bon état, le corps fonctionnera bien et si des organes sont malades le corps ne fonctionneras pas bien. Bien surs à l'échelle de l'univers l'homme à un rôle plus complexe qu'un simple organe dans un corps, sinon nous n'aurions pas la conscience et l'intelligence de même que le libre arbitre et il nous revient de trouver notre rôle pour le bien de l'univers, donc pour notre bien.

Il faut bien se raccorder à quelque chose d'éternel et d'inchangeant non ? Ce serait par rapport à cette chose que se définirait le sens.
Ne trouvez-vous pas absurde de dire que la vie n'a aucun sens ?
Dieu peut-il penser s'il n'est pas dans le temps ?

je pense que le but de l'homme( en tant qu'âme) c'est de redevenir un être complet capable de jouer un rôle actif dans l'évolution de l'univers. Pour cela il doit retrouver la mémoire en sa véritable nature, mémoire qu'il a perdu volontairement en venant au monde. Pour retrouver cette mémoire, le chemin qu'il devra emprunter lui apportera des expériences traumatisantes et enrichissantes, des qualités; comme par exemple le discernement, l'intelligence, la patience, le courage etc, en un mot la sagesse. Au point que quand l'âme se souviendra "dans ce monde de matière" de sa véritable nature, elle sera plus riche, plus forte, plus sage qu'au début de son cheminement dans la matière des milliers de vies avant, et alors elle pourra jouer pleinement son rôle pour le bien de l'univers.

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par Magnus le Sam 5 Mar 2011 - 13:57

NICOLAS ROUSSELOT : la couleur rouge claire est strictement réservée à la modération !(j'ai donc tout remis en noir).

C'est pourtant bien indiqué dans l'article 5 de la Charte... .

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24057
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Sam 5 Mar 2011 - 14:11

Sorry!

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par Invité le Sam 5 Mar 2011 - 14:56

MystikSheep a écrit:
Après, il y à des expériences de mort imminente/décorporations, manifestations d’esprits, médiums en contact avec l’au-delà mais tant qu’on ne l’a pas personnellement vécu on reste sceptique, mais certains cas nous amènent à nous poser des questions (j’ai un petit tas de connaissances là-dessus Wink )
Je serais ravie que tu m'en dise plus la dessus

MystikSheep a écrit:Et si on faisait rentrer en jeu la notion d’âme…est-ce qu’une âme possède une conscience. Dans les christianisme c’est flou mais je crois comprendre qu’il y a ressurection de la chair donc du cerveau, mais c’est peut-être une image.
Si on fait rentrer en jeu la notion d'une âme alors on fait rentrer en jeux aussi une force divine qui la ferais fonctionner. Prouve moi que j'ai une âme et non une conscience et je remettrais en doute l'existence de Dieu. Prouve moi que c'est l'âme que Dieu m'a insufflée qui a donnée vie a l'enveloppe charnelle qui est mon corps. Prouve le moi par des choses concrètes et non par des textes écrits. Et je remettrais en doute mes convictions.

MystikSheep a écrit:Tout n’appartient pas au domaine de la science/raison. On ne se « réfugie pas » dans Dieu.
C'est sûre que tout n'appartient pas au domaine de la science/raison ou logique. Les premiers Dieux sont apparus comment? L'homme ne savait pas expliquer la foudre. Zeus a su combler le je ne sais pas en c'est une force supérieure. Sans parler des autres Dieux bien plus anciens encore.

MystikSheep a écrit:Oui mais là c’est un jeu de mot. Je ne parle pas d’un sens personnel mais universel Wink
Alors oui c'est absurde de dire que la vie n'a pas de sens d'un point de vu universel.


Dernière édition par marine2010 le Sam 5 Mar 2011 - 15:59, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par tango le Sam 5 Mar 2011 - 15:35

Mort et Sens de l'Existence
Si la vie n'avait pas de sens, elle serait absurde.
Si nous la voyons absurde c'est que nous n'en voyons pas le sens.
Peut-être s'agirait-il alors d' ouvrir les yeux pour voir le sens.

Si la vie était absurde, c'est que tout le serait... or nous voyons bien qu'il y ait des causes à effets... ainsi la vie a un sens.
Quant à savoir quel est le sens, peut-être est-ce justement le sens de la vie que de le trouver, et de le révéler... et la mort serait peut-être bien là pour nous pousser à porter notre attention sur cette recherche.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par JO le Sam 5 Mar 2011 - 16:09

si on part de la réflexion que notre systême nerveux est le récepteur/ réémetteur d'une information détenue hors du corps humain, puisqu'elle n'est plus reçue s'il est détruit, l'entité qui dit Je est hors espace/temps et purement psychique , seule réalité permanente . La mort n'est alors qu'un retour au vestiaire ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par tango le Sam 5 Mar 2011 - 16:36

JO a écrit:si on part de la réflexion que notre systême nerveux est le récepteur/ réémetteur d'une information détenue hors du corps humain, puisqu'elle n'est plus reçue s'il est détruit, l'entité qui dit Je est hors espace/temps et purement psychique , seule réalité permanente . La mort n'est alors qu'un retour au vestiaire ...
Si on y pense bien, on se souvient de très peu de choses de notre vie, juste quelques miettes par ci par là.... et finalement tout s'évapore... à quoi finalement doit-on s'accrocher ?

Peut-être qu'on se raccrocherait qu'à ce qu'on aurait oublié de faire... En définitive il n' y aurait que l'oubli qui soit permanent. rire
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par JO le Sam 5 Mar 2011 - 16:43

j'ai hésité avant d'écrire "permanente" : il faudrait dire, seule persistance identitaire en évolution permanente .
La mémoire consciente semble s'effacer mais tout ce qui a été vécu a laissé une trace dans l'invisible , puisque tout modifie un peu l'ensemble en mouvement .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par tango le Sam 5 Mar 2011 - 17:05

JO a écrit:j'ai hésité avant d'écrire "permanente" : il faudrait dire, seule persistance identitaire en évolution permanente .
La mémoire consciente semble s'effacer mais tout ce qui a été vécu a laissé une trace dans l'invisible , puisque tout modifie un peu l'ensemble en mouvement .
oui ce que tu dis n'est pas impossible, qu'il y ait une trace dans l'invisible, à l'image du karma chez les bouddhistes... ce qui fait qu'on se retrouverait devant les obstacles qu'on n' aurait pas franchis...
Il n' y aurait alors que notre présence qui serait tangible et permanente, et qui s'identifierait d'instant à instant à une forme puis à une autre, et qui suivrait l'inertie du mouvement, en y rajoutant une nuance de temps à autres...
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par MystikSheep le Sam 5 Mar 2011 - 17:55

Hey marine, je créerais un sujet demain avec des vidéos sur des mystères/miracles. Chacun pourra donner son point de vue, admettre que cela nous dépasse ou critiquer vous en pensez quoi ?
C'est sûre que tout n'appartient pas au domaine de la science/raison ou logique. Les premiers Dieux sont apparus comment? L'homme ne savait pas expliquer la foudre. Zeus a su combler le je ne sais pas en c'est une force supérieure.
Ecoute, à l’époque la foudre n’avais pas d’explication scientifique, je suis d’accord avec toi. Mais à notre époque on s’aperçoit qu’il y en a une. La foudre est un phénomène observable. Mais l’âme/Dieu/le spirituel n’est pas observable. Ces choses n’appartiennent pas au domaine de la science, comme le début ou l’avant Big-bang, les questions sur le SENS des choses…Si je te demande de me prouver que t'aime les chocobos ou pourquoi est-ce qu'il existe quelquechose, ces du domaine scientifique?
Cela te semble si improbable qu’il existe une conscience/intelligence supérieure ? L’univers est régit par des lois immatérielles qui doivent selon moi être pensées par une intelligence elle aussi immatérielle. Comment de la matière/énergie sans conscience peut naturellement tendre vers un ordre structuré et non le chaos ?
Prouve moi que j'ai une âme et non une conscience et je remettrais en doute l'existence de Dieu.
Pour moi, les expériences de morts imminentes peuvent DANS CERTAINS CAS être considérées comme preuve, mais bon tu me diras qu’il faut avoir cette expérience soit-même.
Pour moi, l’âme fait notre individualité psychique. Je veux dire toutes les cellules du corps se renouvellent, dont celles du cerveau qui contiennent notre mémoire, mais pourtant on ne perd pas notre expérience.
Essaye de comprendre ça : notre corps se renouvelle tout le temps, avec de la matière extérieure, ce que l’on consomme, l’eau, pourtant à chaque renouvellement le corps garde sa structure, l’organisation suit des lois chimiques, mais c’est comme pour l’univers, d’où sortent ces lois ?
C’est comme les plantes carnivores, tu ne peux pas dire qu’elles ont un cerveau qui leur donne la marche à suivre…

MystikSheep
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 533
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par pascal le Sam 5 Mar 2011 - 22:14

le sens de la vie c'est justement l'existence.
Les preuves d'une éternité, ce serait de pouvoir prédire ce qui serait demain et ceci assez souvent avec exactitude, ce qui arrive à tous à petite échelle quelques fois.
Ce qui veut dire que demain est déjà écrit, que ce nous ferons demain est inscrit dans nos esprits et s'ouvrira demain, si demain est déjà ecrit c'est parcequ'il à déjà existé au cycle précedent. Existence cyclique que certains avaient appelés Apocatastase.

pascal
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort et Sens de l'Existence

Message par Lila le Sam 5 Mar 2011 - 22:27

MystikSheep a écrit:Essaye de comprendre ça : notre corps se renouvelle tout le temps, avec de la matière extérieure, ce que l’on consomme, l’eau, pourtant à chaque renouvellement le corps garde sa structure, l’organisation suit des lois chimiques, mais c’est comme pour l’univers, d’où sortent ces lois ?
C’est comme les plantes carnivores, tu ne peux pas dire qu’elles ont un cerveau qui leur donne la marche à suivre…
argument intéressant: je retiens ! okey

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum