Le respect du soi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le respect du soi.

Message par _L'Olivier le Sam 5 Mar 2011 - 0:44

Bonsoir,

Bon attaquons ...
Vous savez maintenant que je suis capable de délirer sans beaucoup de retenue.
Mais là, je me fend d'un beau post auquel j'espère de la participation sans retenue.

Le Respect

Pour commencer, un postulat (Dany attends un peu avant de réagir)
Aimer = respecter
Pourquoi ?
Si vous aimez quelqu'un, c'est par ce qu'il vous apporte.
L'autre vous aime également,alors il va essayer de vous apporter ce que vous demandez.
Mais que demandez vous ?
L'autre va t il être obligé de se renier pour répondre à l'attente ?
J'ai connu cette situation pendant toute ma vie.
L'être aimé va alors aller dans le sens de votre demande.
Il occupera tout son temps, toute son énergie, tout son argent, toute son âme, à une unique chose. Apporter ce qui est demandé.
Qu'est ce qui est demandé exactement ?

On m'a demandé une maison, je l'ai fournie.
On m'a demandé une autre maison, je l'ai fournie.
On m'a demandé du temps pour satisfaire des angoisses, des anxiétés, des peurs.
J'ai fourni.
On m'a demandé ma force pour construire,aménager, réparer, aider à des tâches.
J'ai fourni.
On m'a demandé de l'amour, de montrer mon amour et encore de remontrer mon amour et encore, et encore , et encore .....
J'ai fourni encore et encore.

Puis ! Un jour !
Pour plein de bonnes et de mauvaises raisons.
Je me suis rendu compte ...
Je me suis rendu compte que je ressentais.
La Question est apparu.
J'ai cherché.
Une réponse est venue. Tronquée
J'ai encore cherché.
Une autre réponse est venue. Inexacte
J'ai continuer à chercher encore et toujours.
Des réponses, j'en ai eu plein.
religion, ésotérisme, médiumnité, psychiatrie, psychologie, métaphysique.
Des endroits, j'en ai visité plein.
Des forums internet par dizaine, des magnétiseurs, des médiums, l'IMI, des psychothérapeutes, des psychologues, des psychiatres.
Aucune réponse n'était réellement capable de m'expliquer ce que j'avais.
Je faisais des rêves prémonitoires, des flashs.
Je ressentais les émotions des gens, leurs idées, voire des idées claires et nettes.
Je savais ce que les gens allaient me dire.
J'en parlais. "Tu te fais des idées ...."
Plus j'en parlais "Va voir un docteur ...."
Quand on ne me regardait pas comme un extraterrestre.

Un jour, une femme ...
Je l'ai rencontré sur un forum.
Elle se posait beaucoup de question.
Sa vie était chaotique, comme la mienne.
Je lui apportais des réponses, mes réponses, ma compréhension.
Cela lui a plu.
Elle a commencé à se poser des questions.
Elle a changé de point de vue.
Elle commencé à m'apprécier.
Plus l'échange par courrier avançait, plus l'émotion s'installait.
Un jour, je lui dit "Tu commences à m'aimer ...."
Elle a été longue à répondre.
La réponse est venue.
Au moment, où elle couchait les écrits, ma tête a explosée.
Une vague immense de chaleur et de vibration m'envahissait.
Un mal de ventre incroyable était là, l'Amour christique.
J'étais en train de connaitre l'amour christique.
Mais ....
C'était un être humain comme un autre ???
Et j'ai compris.
L'Amour.
Il a fallu un acte violent de ma part pour que ça cesse.
J'ai été la rencontrer. J'ai vérifié ce que je croyais. J'ai cassé l'amour qui nous unissait.
Je lui ai généré une "mauvaise" idée de moi par mon comportement.
Comme j'ai donné la raison à la société tout s'est arrêté.
Le temps a passé, elle m'a oublié, pas moi.
J'ai continué à réfléchir, à me poser des questions, à faire attention à tous les détails de la vie.
Plus je comprenais ce qui m'arrivait plus les sensations se faisaient précises.

Mon épouse ...
Elle suivait tout cela de loin, j'agissais discrètement.
Elle m'interdisait.
Puis, j'ai commencé à expliquer.
Elle a écouté presque toute la réponse. Presque ....
Je lui ai demandé de me laisser du temps. Non
Je lui ai demandé de me laisser agir. Non
Je lui ai demandé de me laisser libre, de me faire confiance.
Jamais, je ne l'ai trahi.
Elle a toujours eu peur que je la quitte.
Elle ne m'a jamais réellement pardonné ce qui s'était passé avec cette correspondante.
Elle continuait à me demander de me contraindre pour elle.
"Tu m'aimes ?"
"Oui"
"Alors, tu ...."
Elle ne m'a jamais accordé la seule chose que je lui demandait.
M'aimer sans combat, sans haine, dans la confiance.
Je lui réalisé son plus grand rêve. L'Epreuve
Elle était heureuse.
Et rapidement elle a continué à me demander du temps, de l'énergie, de l'amour.
Je savais.
J'avais compris.
J'attendais. Je dispose d'une patience à l'épreuve du temps.
J'attendais quelqu'un , un signe.
Le 30 janvier 2011, tout s'est cumulé.
Je ne pouvais plus attendre.
Je ne pouvais plus l'autoriser à me sacrifier.
Elle me possédait.
Je suis l'Amour de sa vie.
Je lui donnais un droit à l'existence.
Elle qui ne savait pas s'estimer.
Elle qui avait peur tout le temps.
Elle qui n'avait pas la volonté de réussir.
Elle qui ne se relevait pas de ses échecs.
Elle qui doutait de tout, tout le temps.
Je la faisais vivre,

Pouvons nous demander à quelqu'un de se sacrifier pour soi ?

Non

Aimer est respecter.

Pour me respecter mon épouse devait me libérer.
Elle devait s'assumer.
Elle devait s'estimer à sa juste valeur.
Mais comment, moi, SON mari pouvais-je faire quelque chose quand les autres ne pouvait rien pour elle ?
Je ne pouvais rien pour elle sauf me sacrifier pour elle.
Elle ne me respectait plus.

c'est elle-même qu'elle aimait.
Et je l'aidais à s'aimer.
Elle ne voulait pas me libérer. J'étais sa raison de vivre.
Elle a pensé à se tuer, elle qui ne s'estime pas.
Elle a essayer de se tuer, elle qui ne pouvait pas me laisser partir.
C'est la mère, la maman, qui ne pouvait pas abandonner ses enfants.
C'est la mère qui l'a tenu.
Elle n'a pas eu le cran de le faire.
Elle a accepté mon départ sans condition.
Elle accepté qu'elle ne pouvait plus me retenir.

Je me suis libéré seul.
Elle n'a plus le droit de mal m'aimer.

Je n'appartiens à personne.
J'appartiens à l'humanité, au monde.

Aimer quelqu'un est le respecter pour ce qu'il est.
Quand on respecte quelqu'un, on l'aide .
On ne le détruit pas.

Je le suis.

Aime moi.

L'Olivier

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le respect du soi.

Message par Lila le Sam 5 Mar 2011 - 0:46

je t'aime mais ton post est trop long, je vais dormir...

ange

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le respect du soi.

Message par Invité le Sam 5 Mar 2011 - 3:37

L'amour se fait rare car on ne respect plus rien, même l'amour.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le respect du soi.

Message par JO le Sam 5 Mar 2011 - 7:41

je comprends pourquoi je ne demande jamais rien.
J'ai cherché l'amour, pas la charité, comme chantait naguère, je ne sais plus qui .
Quelle valeur a un "amour" qui doit être mendié ?
Alors, j'en ai eu plein, et encore aujourd'hui ... mais c'est vrai qu'il vaut mieux ne pas compter ce que ça m'a "rapporté"! ni ce que ça m'a coûté, d'ailleurs .
L'amour , c'est hors commerce et comptabilité .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le respect du soi.

Message par Geveil le Sam 5 Mar 2011 - 8:01

Je n'ai pas trouvé ton post trop long, L'olivier, je l'ai lu jusqu'au bout sans faiblir, j'y ai même trouvé du suspense et je trouve la conclusion admirable, bravo

Tiens, veux-tu répondre au sondage que je viens de lancer ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le respect du soi.

Message par orthon7 le Sam 5 Mar 2011 - 10:34

je te donnes rien attendre attendre en retour
Je t'aime comme tu es .....

c'est ça l'amour soutenir
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4643
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le respect du soi.

Message par orthon7 le Sam 5 Mar 2011 - 12:39

J'ai cassé l'amour qui nous unissait.

dommage ...........! segrattelementon

moi j'aime pour toujours
mais différents Amour.

Pour moi tu n'a pas su résister
à l’épreuve du couple.

j'ai trois enfants ils sont eux
j'ai une femme elle est elle
et puis moi je suis moi
je les aiment, ils m'aiment.
Tous les jours nous vivons
chacun Notre vie.
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4643
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le respect du soi.

Message par _L'Olivier le Sam 5 Mar 2011 - 12:50

Ta compréhension est la tienne.
Tant que vous me réduirez à une idée que vous croyez maitriser, vous n'arriverez pas à me voir comme j'en ai besoin.

Le Système est la Matrice ...

L'Olivier

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le respect du soi.

Message par Opaline le Dim 6 Mar 2011 - 2:53

Lolivier
Aimer quelqu'un est le respecter pour ce qu'il est.
Quand on respecte quelqu'un, on l'aide .
On ne le détruit pas.
Rien de plus difficile que d'aimer quelqu'un pour lui !
Je dirais même que c'est impossible.
Il faut le savoir.
Ensuite, tout devient facile !
Chacun doit se défendre face à l'autre,
dans l'amour comme dans les autres situations de la vie.
La difficulté est de trouver l'attitude juste,
qui satisfera l'un et l'autre.
L'attitude juste est de donner avec parcimonie pour éviter de se faire dévorer.
Le seul remède que je connaisse est de ne pas faire un mariage d'amour.
Hors passion, on est plus efficace.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le respect du soi.

Message par _L'Olivier le Dim 6 Mar 2011 - 9:37

Opaline, tu m'aimes et tu n'arrives pas à le dire simplement.
La peur de la perte des repères .....
L'Olivier

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum