La philosophie védique

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La philosophie védique

Message par _Varuna le Ven 11 Mar - 9:23

[je tien a m'excuser de mes fautes d'orthographes. car il y en aura.]
Salutations
la trinité (trimûrti) vedique est la symbolisation des trois forces primordiale du cosmos :

Création, préservation et destruction.

Elle est constitué de trois concepts, qui sont respectivement les dieux Brahma, Vishnou, et Shiva.
Les caracteristiques des dieux sont des descriptions métaphoriques de ces differentes force cosmique.
Par exemple Brahma est un dieu créateur et symbolise l'initiation. Il serai a lui tout seul la cosmologie védique.
Il est souvent decrit comme possesseur de vestige naga (sheshanaga). Brahma est le grand architecte cosmique.
les yugas se compte de manière décroissante, soit 4,3,2,1. Ces unités font partis du cycle cosmique.
1 yugas periode d'harmonie cosmique(1728000ans)
2 yugas periode d'harmonie maintenut par les hommes(1266000ans)
3 yugas periode de delabrement morale (864000ans)
4yugas periode d'ignorance, de cupidité, de guerre. (432000) (nous en somme a la)
Le caractère décroissant est très important, il s'agit de la dissipation progessif de dharma, qui dans le vedisme est la loi cosmique universelle. Le dharma est sous la responsabilité de Vishnou, qui représente le lien, la cohésion. Du faite que l'energie dharmique suit la rythmique croissance/decroisance, qui sont les souffles de Brahma, au plus bas de ca décroissance ou lors d'événement particulier, Vishnou s'incarne sur terre, pour le maintient de l'energie dharma. Cette incarnation est un avatar, comme krsna, ou rama, et bientot kalki suivant le calendrier védique. Vishnou est souvent accompagné de sheshanaga comme Brahma. Selon la tradition vedique le peuple mi serpent mi homme, les nagas, sont des etres vivant durant le cycle précédant le notre, soit il y a 8yugas environs. Il sont les vestiges d'une puissante civilisation du passé, qui apparament aide Brahma et Vishnou dans leur tache actuel. Cette civilisation serait sorti vainqueur de l'illusion (maya). Shiva est le dieu de la destruction, brulant du feu de la connaissance toutes les injustices. Ce feu jaillit de son troisième oeil. Ce dieu méditant et rustique garde les clés de l'oppositions des forces qui règne dans l'univers. Je finirai par dire que nombreuse sont les preuves de l'existence des avatars : comme les moine du monastère de Shaolin qui vénère l'avatar de Vishnu Rama(bodirama) leur ayant appris cette variante du kung fu, le kung fu Shaolin.

Je ne proclame pas ca comme une vérité absolu. Mais j'aimerais partager avec d'autre ma passion du vedisme et d'hindouisme. En tout humilité, Merci.

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 09/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par JO le Ven 11 Mar - 10:31

je n'ai pas étudié l'hindouisme et pourtant, c'est encore ce qui se rapprocherait le plus de mes instinctives croyances . La danse de Shiva me parait incroyablement évocatrice de la vie . Et c'est beau de s'imaginer danser sur le monde, chacun .Dans le tarot , la dernière lame, le Monde, évoque cette danse éternelle . Juste après, le Fou repart, avec son baluchon , longeant l'abîme ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22439
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Ven 11 Mar - 11:53

Shiva fais durer le monde par sa méditation assimilant l'energie dharma en descente. En ce temps son energie destrutrice augmente. Pour que a la fin de chaque kalpa, il ouvre son troisième oeil en meme temps que brahma bat d'un oeil. Il sont harmonisé parfaitement. un autre kalpas est engendré par brahma.

Kalpa c'est un unité de mesure du temps (4,3milliard d'année)
il y a aussi le mahayugas, qui scindé en 4 donne les valeurs decroissante yugas

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 09/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par JO le Ven 11 Mar - 12:09

j'aime bien ce temps cyclique , contraire au temps d'Einstein, linéaire
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22439
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Ilibade le Ven 11 Mar - 12:19

Varuna, vous oubliez la place de l'homme dans tout cela et la notion temporelle de Manvantara. De même, où situez-vous le législateur Manou ? Pouvez-vous nous instruire sur ces notions ?

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Ven 11 Mar - 21:02

Varuna, vous oubliez la place de l'homme dans tout cela et la notion temporelle de Manvantara. De même, où situez-vous le législateur Manou ? Pouvez-vous nous instruire sur ces notions ?
salut, merci de participé
effectivement le premier message décrit trimurti(trinité) et c'est aussi une petite introduction a la cosmologie védique; biensur la décrire dans ca totalité ne serai pas fais en un post.

Oui j'ai pas tout mis, certaines choses influencerons certains connaisseurs a se manifesté.

Manvantara et le 4eme yugas (kali yugas) devrais etre decrit? j'aimerai savoir ce que vous en pensez d'abord Ilibade.

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 09/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Sam 12 Mar - 10:51

je n'ai pas étudié l'hindouisme et pourtant, c'est encore ce qui se rapprocherait le plus de mes instinctives croyances .
Salutations,
JO, merci de participé
Ce n'est pas l'hindouisme, mais du vedisme. Il y a une différence.
Cela dit je t'ai compris alors, j'ajouterai que la philosophie védique est accéssible a tous. J'essayerai de repondre aux question de mon mieux, dans un esprit sincère de partage et accepterai toutes critiques qui seront dans le sujet pour debattre positivement.
a bientot

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 09/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Invité le Sam 12 Mar - 11:19

Merci, Varuna pour tes explications.
Les philosophies indiennes sont extrêmement variées et enchevêtrées. Peux-tu m'expliquer ce que tu entends par philosophie védique, la différence par rapport à l'hindouisme. Est-ce le vedanta?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Sam 12 Mar - 11:34

Salutations
Le védisme est la philosophie des rishis, les sages anciens.
L'hindouisme est arrivé bien après, mais entre le vedisme et l'hindouisme il y avait le brahmanisme. C'est a cette époque que les castes ont été instauré, que l'hindouisme a gardé d'ailleur.

La philosophie védique est la forme de vedisme la plus pure et ancienne.
La religion védique, a sont propre pantheon de dieu. Les dieux anciens védiques.
Le vedanta est un texte sacré identifié souvent aux Upanishads.
C'est l'ensemble des textes majeurs hormis les vedas si je me trompe pas.
Le conflit qu'on retrouve entre les puristes du vedanta et du veda est semblable a la discorde entre musulman et fidèle judeo-chretien. Oui on peut dire que le vedanta symbolise la rupture entre la philosophie vedique et hindouisme. Mais c'est bien sur complémentaire, toujours.
J'espère repondre a tes questions
Amicalement

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 09/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Invité le Sam 12 Mar - 12:24

A ma connaissance (j'avoue sélective et incomplète) puisée dans la collection "History of indian philosophy" de Dasgupta, il faut distinguer la tradition des vedas de celle des upanishads. La première, rituelle et sacrificielle, remonte aux envahisseurs aryens. La seconde, renaissance de traditions orales prévédiques des populations antérieures d'éthnie dravidienne, est essentiellement ésotérique et méditative. Elle a conduit au Yoga et à la cosmologie du Samkhya. Celui-ci est une cosmologie réaliste sur laquelle est fondée la médecine ayurvédique.

Le bouddhisme me semble être une réaction aux misères du système de castes du brahmanisme, dans l'esprit du Yoga.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Sam 12 Mar - 12:57

La première, rituelle et sacrificielle, remonte aux envahisseurs aryens
bakti* = la religion védique.
de traditions orales prévédiques des populations antérieures d'éthnie dravidienne
= la philosophie védique.
Tu as absolument raison.
Bakti qui veut dire devotion je crois, ou sacrifice.
Merci pour ton explication.
Manvantara et ca relation a kali yugas ont va expliquer bientot mais c'est ilibade qui nous éclairera.
Tu as deja une petit idée Patanjali ?

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 09/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Invité le Sam 12 Mar - 13:06

Wikipedia:
Manvantara (sanskrit: मन्वन्तर) ou âge de Manu est, dans la mythologie hindoue, une ère cosmologique entre deux déluges qui compte 12000 année divines ou 71 mahāyuga soit environ 307 millions d'années[1]. Dans la cosmogonie hindoue, le manvantara correspond à une période de Manu, c'est-à-dire à celle présidée par lui-même et ses fils, Indra, un groupe de dieux et un groupe de sept Rishi[2].
Mais Ilibade a sans doute ses propres interprétations et logiques ... rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Invité le Sam 12 Mar - 13:10

Il est intéressant de noter qu'il y aurait une inversion des pôles magnétiques environ tous les 11.500 ans...
Ces ères indiennes ou maya ne sont sans doute pas seulement des mythes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Ilibade le Sam 12 Mar - 22:09

Bonjour à tous. Je vous propose de partir des définitions, qu'on trouve dans divers dictionnaires.

Le kalpa est une période cosmique correspondant à un "jour de Brahmâ" et qui équivaut à 1000 Mahâyuga, soit une durée totale de 4 320 000 000 de nos années. C'est la durée totale de la création de l'univers et cela correspond approximativement à l'âge de la terre des astrophysiciens. Comme cela est généralement le cas, le jour est suivi d'une "nuit de Brahmâ" dont la durée est égale à celle du jour. Cette nuit est une période de non-création, qui apparaît après une destruction totale (Pralaya). Le kalpa est divisé en quatre longs âges, les yuga, dont la durée dans l'ordre chronologique est respectivement 4/10, 3/10, 2/10,1/10 de celle du kalpa entier. Durant la nuit cosmique, Vishnu, allongé sur le serpent Ananta (infini), se repose en attendant que Brahmâ renaisse de son nombril. Lorsque le kalpa est mentionné comme valant 2000 mahâyuga, c'est que l'on évoque la période entière composée du jour et de la nuit, soit 8 640 000 000 années solaires.

Le mahâyuga, millième partie d'un kalpa et il est appelé "Grand âge". Sa durée est donc de 4 320 000 de nos années. Comme le kalpa, il est aussi divisé en 4 yuga, selon une proportion identique aux yuga du kalpa. En outre, on divise le mahâyuga en 12000 "années divines" (divyavarsha) comptant chacune 360 années solaires.

Le yuga est le cycle qui rythme la phase d'évolution d'un univers. Un univers passe par différentes phases : l'apparition, l'évolution, la maturation et la destruction. On peut appliquer ces quatre étapes au kalpa, mais aussi à chaque mahâyuga. Dans ce dernier cas, on parle de chaturyuga. Les chatur-yuga sont comptés en 1/10 de la durée du cycle évolutif. Comme un mahâyuga dure 4 320 000 années solaires, on peut alors décrire les durées des quatre chatur-yuga :
- Krita Yuga = 1 728 000 ans
- Tretâ Yuga = 1 296 000 ans
- Dvâpara Yuga = 864 000 ans
- Kali Yuga = 432 000 ans.

Nous sommes actuellement dans le Kali yuga du dernier mahâyuga, et cet âge Kali a démarré en 3102 avant notre ère. Cet âge se finira donc dans 426 887 années solaires (puisque nous sommes en 2011).

Il faut savoir que le Rig Veda, qui est aussi le plus ancien texte, ne mentionne aucune de ces notions. C'est avec Manu et le Mahâbhârata qu'elles apparaissent. Les quatre âges sont alors décrits ainsi :
L'âge Krita est l'âge d'or, l'âge idéal qui ne connaît ni haine, ni envie, ni peine, ni peur, ni menace. Dans cet âge, il n'existe encore qu'un seul dieu, un seul Véda, une seule loi et un seul culte. Les hommes agissent avec désintéressement et la lutte entre les castes étant inexistante, c'est comme si il n'y avait qu'une seule caste, c'est-à-dire qu'un seul groupe, qu'une seule humanité.

Avec l'âge Tretâ commencent les sacrifices : la droiture diminue d'un quart. Les sacrifices nécessitant de l'ordre, on instaure des rites et des cérémonies. Les hommes agissent avec intention et ils attendent en retour des récompenses pour leurs rites et leurs cultes. Le sens du devoir s'émousse.

Au cours de l'âge Dvâpara, la droiture se réduit de moitié et il existe désormais quatre Védas mais qui ne sont plus étudiés que par quelques rares personnes. Les rites se sont développés et diversifiés et peu d'hommes se soucient de chercher la vérité. Les désirs et les maladies font leur apparition. L'injustice se développe.

Enfin, au cours de l'âge Kali (pensez à la Californie, la fournaise de kali), la droiture qui était d'un quart restant va s'estomper. Les aspirations spirituelles et morales s'endorment, les connaissances sombrent dans l'oubli. Le mal domine. On a donc un fameux cocktail : maladies, famines, épuisement, colère, peur, désespoir, mensonges frappent les hommes qui n'ont plus de but.

Selon Swâmi Shrî Yukteshvar (1855-1936), ces âges sont en réalité légèrement plus courts et il propose une méthode de calcul qui repose sur les cycles astrologiques. Il est célèbre pour avoir évoqué l'harmonie profonde qui existe entre le livre biblique de l'Apocalypse et la Samkhya de l'Inde.

Venons-en à Manu. Manu désigne ce qui est "humain", et le mot provient de la racine "man" (penser) dont on a tiré le mot manas qui désigne le mental. Manou représente un principe intermédiaire entre l'homme et Dieu, qui procède à l'organisation de la création pendant tout un Mahâyuga. Il est le principe législateur qui établit, pour le cycle dont il a la charge, les "lois de Manu". Il y a donc un Manu pour chaque mahâyuga, soit 4 320 000 ans. Toutefois, les principes législateurs n'ont pas toujours été de type Manu, et en réalité, le Manu est le type législateur de seulement 14 mahâyuga qui sont appelés Manvantara, en référence avec le caractère man du principe législateur. Avant ces 14 cycles spéciaux humains, il n'y avait pas de Manu, mais des principes législateurs incapables de penser par eux-mêmes, directement contrôlés par le divin. C'est donc avec le premier Manu qu'est apparue la possibilité pour un Mahâyuga, de donner lieu à une création plus ou moins indépendante de Dieu, et donc incorporant plus ou moins de libre arbitre. Par ailleurs, 7 des 14 manvantara ne sont sont pas encore démarré, puisque nous sommes présentement dans le cours du 7° manvantara, présidé par le 7° Manu, dont le nom est Vaivashvata (Né du Soleil). Le Manvantara est donc un des 7 derniers Mahâyuga. C'est à ce 7° Manu que l'on doit le récit du Déluge indien que l'on trouve dans le Mahâbhârata et dans le Shatapatha-Brâhmana.

Récit du déluge Indien
Un petit poisson, lors d'une tempête se trouve échoué sur la berge. Risquant de mourir, Manu le recueille, d'abord dans un bocal, puis, au fur et à mesure de sa croissance, dans divers récipients jusqu'à ce que sa taille oblige à le remettre dans l'océan. Très reconnaissant envers Manu, le poisson devenu grand et fort, sachant la survenue d'un déluge, décide de le dire à Manu et lui conseille de construire un bateau. Manu rendit hommage au poisson et lorsque le Déluge survint, Manu attacha le bateau à la corne du grand poisson, qui tirant le bateau, le mena jusqu'en des lieux élevés. Lorsque les eaux baissèrent, Manu s'aperçut qu'il n'y avait plus d'êtres vivants et qu'il était le seul survivant. Mais désireux d'avoir une descendance, Manu offrit un sacrifice qui produisit une femme nommée Idâ, et qui disait être la soeur de Manu. S'unissant dans un inceste nécessaire, il engendra l'humanité. Dans le Râmâyana, cette histoire a une légère variante, qui met en scène une "Manu féminine", ce qui fait du Râmâyana, le texte féministe le plus ancien.


Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _L'Olivier le Dim 13 Mar - 3:21

Ilibade,
C'est puissant ce que tu as écrit ici.
Je consent à tous ton écrit.
J'ajouterai simplement que tu as écrit les histoires mêlées du système solaire, la Terre et l'Homme.
Tout correspond exactement.
Nous le savons depuis la nuit des temps c'est inconscient.
Ce savoir est aujourd'hui contenu dans l'Inconscient Collectif.

C'est une réalité qui appartient au Destin.

Le Monde doit changer et se réunir pour retrouver une droiture qu'il a perdu depuis qu'il est Homme.

Sinon, le Destin s'accomplira.

Il est grand temps de s'activer à redevenir ce que l'on n'aurait jamais du cesser d'être.

Un jour, je sortais du boulot, il faisait du stop.
C'est un zaïrois. Je l'ai pris dans mon auto. J'avais été outré du véhicule me précédant.
Il m'a raconté son histoire.
Enfant, guerre civile. Meurtre, Son oncle fusillé pendant qu'il se cachait sous lit.
Avec sa mère. fuite à pied. traversée du pays. Caché dans le fumier quand soldat.
Perdu sa mère. perdu son père. perdu ses frères et soeur.
C'était vrai. Horrible. Il avait a ce moment 40 ans, petit travail.
Il me racontait son histoire sans honte en souriant.
Je lui ai demandé "Comment tu peux sourire en me racontant des histoires pareils ?"
Il me répondit "Il me reste le plus important ... Je suis en vie ...."
Il s'appelait Samuel.

Le Destin doit s'accomplir nous avons toujours le choix.

L'Olivier

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par JO le Dim 13 Mar - 8:39

oui, mais c'est beau comme une histoire, vrai comme les mythes . La racine de tous les mythes fondateurs pourrait être plongée dans l'hindouisme
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22439
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _GERARDMENVUSSA le Dim 13 Mar - 11:15

Supprimé par la modération.


Dernière édition par GERARDMENVUSSA le Dim 13 Mar - 11:45, édité 2 fois

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Jipé le Dim 13 Mar - 11:42

Texte effacé car se rapportant à un autre texte effacé.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25842
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _GERARDMENVUSSA le Dim 13 Mar - 12:15

Supprimé par la modération.


Dernière édition par GERARDMENVUSSA le Dim 13 Mar - 12:31, édité 1 fois

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Jipé le Dim 13 Mar - 12:28

Texte effacé, car se rapportant à un autre texte effacé.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25842
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _GERARDMENVUSSA le Dim 13 Mar - 12:47

Texte supprimé car se référant aux effacements de la modération.

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Curare- le Dim 13 Mar - 12:57

Humour déplacé par rapport à la modération.
Effacé.

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 479
Localisation : --
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Magnus le Dim 13 Mar - 13:00

annonce haut Et maintenant, on revient au sujet SVP !


Dernière édition par Magnus le Dim 13 Mar - 13:04, édité 1 fois

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23899
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Curare- le Dim 13 Mar - 13:04

Quelle honte !
alors que le vent la pluie les nuages
s'engouffrent dans la queue de l'hiver
pas âme qui vive sur ce forum n'a d'humour ..

Quand on demande au Dalaï Lama quel est son passe-temps préféré, il répond : "rire !"

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 479
Localisation : --
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Magnus le Dim 13 Mar - 13:06

Je ne suis pas le Dalaï Lama et j'en ai marre de ces hors-sujets de règlements de comptes !

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23899
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum