La philosophie védique

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Dim 13 Mar 2011 - 15:15

Enfin, au cours de l'âge Kali, Les aspirations spirituelles et morales s'endorment, les connaissances sombrent dans l'oubli. Le mal domine. On a donc un fameux cocktail : maladies, famines, épuisement, colère, peur, désespoir, mensonges frappent les hommes qui n'ont plus de but
Je voudrai re-centré cette discution (Philosophie Védique) sur Kali yugas. La description des caracteristiques de kali yugas est tout a fais vérifié aujourd'hui. Vishnu, est le seul gardien du dharma. Ce dharma, qui est la loi cosmique universelle regissant les hommes et la nature, est arrivé a son niveau le plus bas aujourd'hui. Ainsi les hommes sont livré a eux même, sans la cohésion de l'energie dharmique, lors du Kali yugas. Ici nous parlerons de la philosophie védique et de sa cosmologie.

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Ilibade le Dim 13 Mar 2011 - 17:56

Varuna a écrit:Je voudrai re-centré cette discution (Philosophie Védique) sur Kali yugas. La description des caracteristiques de kali yugas est tout a fais vérifié aujourd'hui. Vishnu, est le seul gardien du dharma. Ce dharma, qui est la loi cosmique universelle regissant les hommes et la nature, est arrivé a son niveau le plus bas aujourd'hui. Ainsi les hommes sont livré a eux même, sans la cohésion de l'energie dharmique, lors du Kali yugas.
Ah ! Et bien c'est Magnus qui va être content ! Il trouve que notre époque est pleine de moralité et de liberté. Le papillon aussi est libre d'aller se jeter dans la flamme.

Varuna, il semble que vous fassiez une distinction entre période pré-védique, période védique et période brahmanique. Pouvez-vous indiquer ce qui vous amène à cette découpe de la tradition de l'Inde. Existe-t-il des écoles de pensée, ou des textes qui se rapportent à cette distinction ?

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Dim 13 Mar 2011 - 21:20

Salutations Ilibade
Mes sinceres remerciements pour votre participation. Votre démarche est très positif.

Varuna, il semble que vous fassiez une distinction entre période pré-védique, période védique et période brahmanique. Pouvez-vous indiquer ce qui vous amène à cette découpe de la tradition de l'Inde.
Selon mon école de pensée et ce que je me souvient des enseignements, la periode pré-vedique correspond a la période ou les peuple ancien dont les dravidiens sont les enfants, établissent ou perpetue "la pensée" la plus pure. Nous restont dans l'incapacité de prouver que les dravidiens appelaient ca du védisme. Ainsi la periode pré vedique est anterieur a la période Védique où la religion védique est identifié avec certitude. Cette pensée pure ancestral est appellé la philosophie védique, à l'origine même des veda-upnishad.
La periode Brahmanique ce situe entre la periode vedique et l'hindouisme. Elle est
a l'origine des castes, c'est la période ou l'homme cupide "administra" la religion vedique, je dirais.
Existe-t-il des écoles de pensée, ou des textes qui se rapportent à cette distinction ?
Dans tout temple, ashram, qui propose un enseignement védique, et où un érudit de cosmogonie et/ou cosmologie vedique enseignera, vous pourrez retrouver cette connaissance. Pour exemple Le Ramayana se passe dans la période védique et des références au monde pré-védique y sont faites.
Je m'excuse pour mes fautes,
Amicalement

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par MystikSheep le Dim 13 Mar 2011 - 23:13

Salut Varuna.
Je dirais que s'il y avait une religion universelle elle serait PROCHE DE l'hindouisme, et s'il y avait une spiritualité universelle, elle serait PROCHE DU bouddhisme. Comme dans toutes les religions l'hindouisme a acculumé une bonne dose de superstitions mais le fond de cette religion est super intéressante et permet de s'accorder à n'importe quelle autre. La trinité à été déduite dans le christianisme et l'hindouisme de façon détachée, ce sont juste les noms qui différents. Quand à un absolu qui ne bouge pas, brahmane, en opposition à la trinité, c'est logique! Dieu s'incarne en Jésus, Bouddha revient-il a parler d'éveil de ces personnages? Vishnu peut-il s'incarner en chacun de nous? L'énergie du Saint-Esprit n'est-ce pas l'autre nom de la Kundalini? Quand on voit certains versets du Véda, le divin s'exprime avec des tournures grammaticales HYPER similaires à celles de la Bible ! C'est à se demander si on peut dire que la Bible, tout comme le Véda possèdent en partie une révélation, et en partie une invention humaine !
Pour résumer, je dirais que la religion/spiritualité est UNIVERSELLE. Les différences sont créées par les hommes.
J'espère que dans le futur, la religion sera abandonnée pour laisser place à une spiritualité. Une spiritualité est sans dogme, chacun peut analyser les révélations personnellement avec raison. Une spiritualité qui évoluera tout comme la science évoluera, deux domaines différents et complémentaires qui permettent chacun la compréhension de notre univers.
S'éveiller, se connecter à l'intelligence/conscience supérieure, accepter Jésus, rechercher le sens de l'existence, vivre avec Dieu n'est-ce pas la même chose?
N'est-t-on pas responsable de nos actions sans avoir besoin d'un juge extérieur (-->karma?). Je me pose de plus en plus de questions sur la réincarnation !

explo Wouch, je suis parti en vrille, que celui qui le veut analyse mes supositions ! affraid

MystikSheep
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 533
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Lun 14 Mar 2011 - 0:25

Salut
Suivant tes paroles je dirais que tu as une formation judeo-chretienne.
Quand on voit certains versets du Véda, le divin s'exprime avec des tournures grammaticales HYPER similaires à celles de la Bible ! C'est à se demander si on peut dire que la Bible, tout comme le Véda possèdent en partie une révélation, et en partie une invention humaine !
J'ai expliqué plusieur fois la difference entre vedisme et hindouisme. Ce sujet est la philosophie védique qui, si tu lit le sujet en entier, n'a jamais été une religion. Il n'a jamais été question de religion ici.
Les vedas ne sont pas ecrit par un Dieu comme pour les autres religion.
La genese n'a jamais été decrit par la philosophie védique. Cela veut dire que le vedisme ne se proclame pas, a l'inverse de beaucoup de mouvement religieux, d'etre a l'origine du monde. La philosophie védique, qui est l'objet de ce sujet, est la description métaphorique des force présente dans l'univers. Le vedisme n'est pas l'hindouisme qui lui même est a l'origine du bouddhisme. je rajouterai que bouddha n'avait pas de religion. Et que le Bouddhisme est une religion contrairement a ce qu'on pretend naivement en occident.

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Lun 14 Mar 2011 - 0:41

N'est-t-on pas responsable de nos actions sans avoir besoin d'un juge extérieur (-->karma?).

Le Karma n'est pas un juge exterieur. Mais la somme de tes vies anterieur te guidant sur ta voie. Ton karma, tu en es responsable.

Amicalement

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Ilibade le Lun 14 Mar 2011 - 1:38

Il me faut intervenir ici, afin de restaurer le sens premier des mots. C'est que, par un esprit de fantaisie, le monde moderne inverse fréquemment le sens originel des mots. Ainsi, on inverse habituellement le sens des mots religion et spiritualité.

La religion est le degré de conscience qui "re-lie" (ou lie à nouveau) une conscience d'être individuel comme nous sur ce forum, à l'être réel qui est la cause de notre existence individuelle. Cette démarche est comme un contact entre deux niveaux de l'existence. Il n'y a bien sûr qu'une seule religion, même si les techniques d'approche de ce contact sont diverses et multiples. Une fois le contact plus ou moins perçu, l'individu se sent immergé dans une réalité beaucoup plus vaste, où il apparaît aussi relié aux autres individus, dont l'être causal est le même pour tous.

Une spiritualité est l'ensemble des rites, cultes et techniques visant à atteindre la religion. Il y a DES spiritualités alors qu'il n'existe réellement qu'une seule religion. On peut même trouver des spiritualités antireligieuses ou contrereligieuses. Si la religion est comme le sommet d'une montagne, les spiritualités religieuses sont les divers chemins qui existent sur les divers flancs, chemins plus ou moins droits, plus ou moins pentus. La religion est le lien entre le sommet et la plaine, alors que la spiritualité est le chemin précis qu'emprunte le lien. Quant aux spiritualités antireligieuses, elles présentent non pas une élévation, mais un cheminement vers le bas, plaçant le sommet en arrière ou dans le dos.

En réponse à Varuna
Il y a donc quatre phases : période prévédique, période védique, période brahmanique et hindouisme, soit quatre yugas. C'est la même chose dans la tradition biblique, où l'on a aussi une phase édenique, une phase prédiluvienne, une phase législative (Moïse) et enfin une phase messianique post-législative. Les sept Rsh'is de la tradition védique sont comparables aux sept patriarches qui précèdent Noé, chacun étant un représentant du Manu d'un cycle. Les cultes et les discriminations n'apparaissent véritablement qu'avec la phase législative, qui s'accompagne d'un ensemble d'obligations et des conséquences de la transgression. La phase messianique se déroule comme la seule phase réellement religieuse ou spirituelle, car celle-ci a pour objectif de sortir l'être humain du conditionnement de la loi. Est-ce que l'hindouisme, en tant que quatrième phase faisant suite à l'abaissement de la condition humaine depuis la phase prévédique jusqu'aux excès du brahmanisme, ne constitue pas aussi une sorte de voie de libération, notamment par l'intermédiaire de la fin du Véda (Vedânta), c'est-à-dire la fin de ce qui avait occasionné la chute de l'état prévédique ?

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Lun 14 Mar 2011 - 2:05

Est-ce que l'hindouisme, en tant que quatrième phase faisant suite à l'abaissement de la condition humaine depuis la phase prévédique jusqu'aux excès du brahmanisme, ne constitue pas aussi une sorte de voie de libération,
Absolument et je rajouterai que même le bouddhisme est "une voie de libération", sans aucun doute.
notamment par l'intermédiaire de la fin du Véda (Vedânta), c'est-à-dire la fin de ce qui avait occasionné la chute de l'état prévédique ?
Si on parle de l'hindouisme, on doit parler par la chute de l'etat brahmanique ou védique a la limite. La philosophie vedique (epoque pre-vedique) n'a pas chuté par dysfonctionnement, et d'ailleur n'a pas totalement disparu.

Il y a donc quatre phases : période prévédique, période védique, période brahmanique et hindouisme
Oui, selon ce que je sais.

soit quatre yugas.
Ces quatres phases se sont passer dans le dernier yugas. Les trois premiers yugas etant sous la gestion naturelle et universelle de l'energie dharmique(vishnu). C'est lors du 4eme yugas que l'homme doit créer un mode de pensé et/ou religion pour pouvoir accédé a dieu. N'etant plus porter par le dharma, L'homme du 4yugas doit etre autonome dans ca croyance.

Exemple : les yugas :
1 Un chef d'entreprise vous demande de faire un certain travail et il vous aide pour votre tache,
2 Alors voyant que vous y parvenez sans problème il vous laisse faire mais vous surveille,
3 Vous voyant bien faire il rentre chez lui et vous fais confiance, vous surveillant comme vous le savez par caméra.
4 Il simule ca mort pour voir quel est votre vrai nature. Allez vous rester dans ca ligne de conduite ?" L'homme du 4yugas doit etre autonome dans ca croyance."

Ici le chef d'entreprise c'est Dharma.

Amicalement

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _La plume le Lun 14 Mar 2011 - 11:02

Bonjour,

Je me permets d'ajouter mon grain de sel. Je me répète.
Les Védas tels qu'ils ont été vus et reçus par les rishis, (religion védique) ne peuvent plus être compris dans leur forme originelle dans notre âge de décadence, le kali yuga, c'est pourquoi cette science éternelle (sanatana dharma) doit être adaptée selon l'âge, le lieu. C'est dans les Upanishads, la Gita et les Puranas, (immense savoir compilé à l'intention des hommes du Kali Yuga) par l'avatar Vyasa) que la Religion éternelle est restée la plus pure, malgré tous les défauts de cet âge matérialiste.

Brahma, Vishnou, Shiva sont les trois formes ou les trois fonctions d'Ishvara, ou l'aspect dynamique de la Vérité. Dans la pratique Ishvara peut être vénéré sous l'une de ses trois fonctions, mais dans l'approche religieuse, c'est Vishnou, le Conservateur, qui est la fonction la plus appréhendable et naturelle à l'esprit humain. L'aspect statique c'est le brahman ou aksara, impersonnel et indifférencié. Au delà de ces deux purusha, il y a l'Être suprême, le Purusha Uttama, ou Parambrahm.

A ces trois aspects du divin s'ajoutent 2 énergies (prakritti) qui en émanent directement : l'énergie matérielle, externe ou inférieure, et l'énergie spirituelle, les êtres vivants (jiva).

Pour les néo-vishitadvaitins (forme moderne du Sanatana dharma, débarassée de ses superstitions) ce sont les 5 aspects de la Vérité éternelle, il n'y en a pas d'autres.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Lun 14 Mar 2011 - 11:42

Salut La plume et merci pour ses explications.

Pour les néo-vishitadvaitins (forme moderne du Sanatana dharma, débarassée de ses superstitions) ce sont les 5 aspects de la Vérité éternelle, il n'y en a pas d'autres.

Es tu de cette ecole de pensée ?

Brahma, Vishnou, Shiva sont les trois formes ou les trois fonctions d'Ishvara, ou l'aspect dynamique de la Vérité. Dans la pratique Ishvara peut être vénéré sous l'une de ses trois fonctions, mais dans l'approche religieuse, c'est Vishnou, le Conservateur, qui est la fonction la plus appréhendable et naturelle à l'esprit humain. L'aspect statique c'est le brahman ou aksara, impersonnel et indifférencié. Au delà de ces deux purusha, il y a l'Être suprême, le Purusha Uttama, ou Parambrahm.

Je suis heureux de te rencontrer, et commande 1 kilo de sel. tongue

Les Védas tels qu'ils ont été vus et reçus par les rishis, (religion védique) ne peuvent plus être compris dans leur forme originelle dans notre âge de décadence, le kali yuga

Là, à mon sens il y a un Hic . Les vedas tels qu'ils ont été vus et recus par les rishis, Peut très bien etre compris aujourd'hui car toute l'épopé pré-vedisme, vedisme ..., ce passe dans Kali yugas. Il suffit d'estimé la disparition du peuple dravidien en corrélation avec la durer d'un yugas... Qu'en penses tu ?

Amicalement

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Invité le Lun 14 Mar 2011 - 16:34

Ilibade a écrit:
Il me faut intervenir ici, afin de restaurer le sens premier des mots. C'est que, par un esprit de fantaisie, le monde moderne inverse fréquemment le sens originel des mots. Ainsi, on inverse habituellement le sens des mots religion et spiritualité.

La religion est le degré de conscience qui "re-lie" (ou lie à nouveau) une conscience d'être individuel comme nous sur ce forum, à l'être réel qui est la cause de notre existence individuelle. Cette démarche est comme un contact entre deux niveaux de l'existence. Il n'y a bien sûr qu'une seule religion, même si les techniques d'approche de ce contact sont diverses et multiples. Une fois le contact plus ou moins perçu, l'individu se sent immergé dans une réalité beaucoup plus vaste, où il apparaît aussi relié aux autres individus, dont l'être causal est le même pour tous.

Une spiritualité est l'ensemble des rites, cultes et techniques visant à atteindre la religion. Il y a DES spiritualités alors qu'il n'existe réellement qu'une seule religion. ...
C'est votre définition très personnelle qui est l'inverse du sens habituel, tel qu'il est aussi décrit dans Wikipedia.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Spiritualit%C3%A9#Religions_et_spiritualit.C3.A9
Bien que les aspirations et pratiques spiritualistes se soient développées de façon souvent très normative (dans le cadre d’Églises établies, ou de rites traditionnels) au point de rendre les termes religion et spiritualité synonymes pendant plusieurs siècles, la notion de spiritualité s'applique en fait et désigne des croyances et comportements humains universels antérieurs aux religions historiques
La spiritualité est universelle. Les religions re-lient les individus entre eux et à leur inconscient collectif symbolisé par un dieu. Elles sont historiques, culturelles et multiples.

La spiritualité comme pratique consiste à se délivrer des limitations contradictoires pour atteindre le non manifesté, sans forme, sans nom. Les normes doctrinales religieuses lient et ne sont qu'un obstacle.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _La plume le Lun 14 Mar 2011 - 18:37

Varuna
Là, à mon sens il y a un Hic . Les vedas tels qu'ils ont été vus et recus par les rishis, Peut très bien etre compris aujourd'hui car toute l'épopé pré-vedisme, vedisme ..., ce passe dans Kali yugas. Il suffit d'estimé la disparition du peuple dravidien en corrélation avec la durer d'un yugas... Qu'en penses tu ?

Je ne sais pas si les Védas tels qu'ils ont été vus par les rishis peuvent être compris dans le kali yuga. Par exemple, l'épopée de Rama prend place à la fin du tetra yuga. Pour chaque âge, on on trace des voies plus adaptées pour la majorité, ce qui n'empêche certains de suivre des voies abruptes. Dans notre âge c'est bhakti qui est préconisée pour la grande majorité. Dans des âges passés, c'était l'ascèse, les sacrifices, les rituels, puis jnana la voie du discernement, etc...

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par MystikSheep le Lun 14 Mar 2011 - 18:51

J'ai expliqué plusieur fois la difference entre vedisme et hindouisme. Ce sujet est la philosophie védique qui, si tu lit le sujet en entier, n'a jamais été une religion. Il n'a jamais été question de religion ici.
Les vedas ne sont pas ecrit par un Dieu comme pour les autres religion.
La genese n'a jamais été decrit par la philosophie védique.
Mais ce livre du Véda est écrit par des auteurs "éveillés", non? Dites-moi si je me trompe. Après par Dieu j'appèle l'intelligence supérieure qui peut inspirer quelque soit sa religion. LA génèse est probablement à 95% non-divine.
J'aimerais comprendre, l'hindouisme se base en partie sur les Védas, tout comme le christianisme se base en partie sur la bible. Alors on peut parler de philosophie Védique comme on dirait philosophie Biblique ? Bon je vais me renseigner plus sur le Védisme/Hindouisme...

MystikSheep
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 533
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Lun 14 Mar 2011 - 20:21

Salut, j'essaierai de repondre a tes questions.
Les védas c'est un ensembles de livres/enseignement. La Philosophie Vedique est la pensé pré-védique. La philosophie pré-védique a donné naissance au véda. Le veda est a l'origine de l'hindouisme. Effectivement.
Selon mon école de pensée et ce que je me souvient des enseignements, la periode pré-vedique correspond a la période ou les peuple ancien dont les dravidiens sont les enfants, établissent ou perpetue "la pensée" la plus pure. Nous restont dans l'incapacité de prouver que les dravidiens appelaient ca du védisme. Ainsi la periode pré vedique est anterieur a la période Védique où la religion védique est identifié avec certitude. Cette pensée pure ancestral est appellé la philosophie védique, à l'origine même des veda-upnishad.


_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _La plume le Lun 14 Mar 2011 - 20:25

"Hindous" est un terme inventé par les musulmans qui désignaient les croyances des peuples au delà du fleuve Shindu, ou Hindus. Donc hindouisme ne veut pas dire grand chose. Il y a énormément de religions en Inde qui ont des points communs mais aussi des divergences.

Le vrai nom de la tradition védique est Sanatana dharma, que l'on pourrait traduire par l'ensemble des Lois éternelles. Avec l'influence des âges successifs, la connaissance du dharma a été dévoyée, et a donné naissance à des religions et des philosophies très variées mais qui ont gardé comme référence les Védas. Le Véda c'était le Savoir, la Connaissance directe, bien avant d'être séparé et retranscrit dans des livres.

La tradition védique, a donné naissance a des religions théistes, mais aussi des philosophies athées, qui ne s'excluent forcément pas les unes les autres, à la différence des monothéismes sémitiques. Ce sont des "darshanas", ou points de vue différents car la Vérité ne peut être vue qu'à partir du point où nous sommes.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _La plume le Lun 14 Mar 2011 - 20:27

Varuna
Salut, j'essaierai de repondre a tes questions.
Les védas c'est un ensembles de livres/enseignement. La Philosophie Vedique est la pensé pré-védique. La philosophie pré-védique a donné naissance au véda. Le veda est a l'origine de l'hindouisme.

Quelle est pour toi la pensée pré védique ? et ou la trouve-t-on aujourd'hui le mieux préservée selon toi ?

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Lun 14 Mar 2011 - 21:04

et ou la trouve-t-on aujourd'hui le mieux préservée selon toi ?
Dans tout temple, ashram, ou institut qui propose un enseignement védique, et où un érudit de cosmogonie et/ou cosmologie vedique enseignera, vous pourrez retrouver cette connaissance. Elle est délivré généralement par les pretres qui dans leur theme astral (indien) possèdent les qualités requise au Paramahamsa Vijnana Yoga (connaissance de la vérité ultime) bien loins de Bakti. Suivant notre tradition familliale et local.

Quelle est pour toi la pensée pré védique ?
La décrire dans ca totalité est impossible. Mais elle reunie deja Paramahamsa Vijnana Yoga, Vibhuti-Vistara Yoga, Raja-Vidya-Guhya Yoga, dans ca base. Ces yoga décrive parfaitement a quel type de pensé la philosophie védique appartient.

Amicalement

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Lun 14 Mar 2011 - 21:06

Exemple du Paramahamsa Vijnana Yoga dans la Bhagavad gita :

Après de nombreuses renaissances, lorsqu’il sait que Je suis tout ce qui est, la cause de toutes les causes, l’homme au vrai savoir s’abandonne à Moi. Rare un tel mahâtmâ.
"je" et"Moi" étant Vishnu.

Faut aussi comprend l'adaptation des textes face a l'evolution du culte. J'ajouterai que la philosophie védique tant a pensé que Vishnu est une force de l'univers et non un dieu. Pourtant la Philosophie Védique applique la trinité.

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par JO le Mar 15 Mar 2011 - 8:11

un dieu, dans l'esprit humain, a une forme, humaine ou animale . Difficile de concevoir une énergie pensante, sans forme .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22700
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Mar 15 Mar 2011 - 8:31

Difficile de concevoir une énergie pensante, sans forme .

Salut JO, merci pour ta participation.
En effet, c'est très difficile. Mais pas impossible.
Voici un petit proverbe Kréol :
Pa capable é mor san esséyé
"L'incapable est mort sans essayé"

Amicalement

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Lila le Mar 15 Mar 2011 - 8:41

Votre conversation est fort istructive merci

Je ne connais pas l'hindouisme, le seul texte que j'ai lu est le Vijnana Baïrava Tantra, qui m'a fait forte impression, que j'ai étudié dans tous les sens: une pure merveille, pour moi il résume tout, y compris ce que le bouddhisme enseigne par la suite, et sa cosmogonie est époustouflante, j'ai des frissons chaque fois que je la lis (je cite par coeur) "ils sortirent de l'indifférencié pour que leur dialogue illumine les êtres",
*"Tout ce qu’on déclare forme composée appartenant à Bhairava doit être considéré comme une fantasmagorie, une illusion magique, un rêve, le mirage d’un château dans le ciel, du fait de son manque de substance. (...) L’énergie ne forme pas son essence, car ces conceptions ne sont que des épouvantails à l’usage des enfants et des hommes à la pensée non encore éveillée, elles jouent le même rôle que la douceur qui cache le médicament. Leur description n’a d’autre but que de faire progresser l’aspirant. c'est toute l'histoire des religions, et la fin est aussi sublime, le retour à l'unité dans un bonheur inouï, l'orgasme cosmique... (mais cela dépend fort des traductions, l'extraits marqués d'un * est pris ICI , traduction beaucoup moins évocatrice que la première que j'avais lue.

Cher Varuna, peux tu le situer par rapport aux courants que tu décris ?

Dans le premier livre que j'ai lu à son sujet, l'auteur disait que c'était un texte dravidien, qui aurait 10.000 ans d'âge. Tu as confirmation ou infirmation de ce chiffre ?


Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Mar 15 Mar 2011 - 11:57

Salut Lila,
Merci de participer.

peux tu le situer par rapport aux courants que tu décris ?
La philosophie védique imprègne tout le Rudrayamala, car elle est a l'origine du vedisme et de l'hindouisme. Vijnana Baïrava Tantra est un chapitre du Rudrayamala.

extrait de définition : Le tantrisme reprend les éléments védiques et brahmaniques en n'en retenant que les éléments que l'expérimentation a jugé les plus efficaces dans la recherche du « Soi ». Parmi les tântrika (adeptes du tantrisme) modernes de France, beaucoup se réclament de l'influence du Shivaïsme du Cachemire comme Eric Baret, Daniel Odier, Pierre Feuga. Le Québécois Pierre Bédard prend plutôt ses racines dans le tantrisme Shaktique du Tibet. Même si la finesse du Tantrisme originel semble bien éloignée des préoccupations et des attitudes modernes, et presque inaccessible à l'esprit occidental, certaines synthèses modernes sont particulièrement pertinentes pour l'évolution moderne de l'humanité.
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tantrisme

l'auteur disait que c'était un texte dravidien
Selon mon enseignement, c'est impossible. Bien que tout le védisme et ces conséquences soit imprégné de la pensé Dravidienne, aucun texte n'existe selon moi.
Patanjali 12 mars 13h54 :
"La seconde, renaissance de traditions orales prévédiques des populations antérieures d'éthnie dravidienne, est essentiellement ésotérique et méditative. Elle a conduit au Yoga et à la cosmologie du Samkhya. Celui-ci est une cosmologie réaliste sur laquelle est fondée la médecine ayurvédique."

La philosophie védique est la philosophie pré-védique dravidienne.

10.000 ans d'âge. Tu as confirmation ou infirmation de ce chiffre ?
Je ne sais pas. Mais je te donne mon avis : oui. En raison de la fragilité de la science moderne et de la theorie de l'evolution, nombreuse sont les dissimulations archéologique, selon moi on pourrait remonter jusqu'a 35000 avant JC, et pourquoi pas plus.

Amicalement


Dernière édition par Varuna le Mar 15 Mar 2011 - 12:33, édité 2 fois

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Ilibade le Mar 15 Mar 2011 - 12:19

Patanjali a écrit:C'est votre définition très personnelle qui est l'inverse du sens habituel, tel qu'il est aussi décrit dans Wikipedia.
Wikipedia n'a jamais été la source de mes connaissances. Je me base sur l'étymologie, qui est "le langage de vérité" : ethimos = vérité et logos = langage. C'est déjà suffisamment difficile de retrouver l'origine des choses sans avoir en plus à s'encombrer de choses inutiles et souvent pleines d'absurdités. Quand on veut faire de la métaphysique, il faut voyager léger.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _La plume le Mar 15 Mar 2011 - 13:18

Varuna, je ne juge pas, je ne connais pas ta voie et j'ai du mal à la situer. Tous les prêtres des temples ou des ashrâms sont loin d'être réalisés. Beaucoup sont remplis d'égo et pensent avant tout à renforcer leur emprise ou à étendre leur mouvement.

Un vrai maitre prêche d'abord par son exemple dans sa vie de tous les jours. Forcément il y a plusieurs voies, car les hommes sont divers dans leurs aptitudes et ne sont pas tous au même niveau d'avancement.
Il n'existe pas une voie qui puisse convenir à tous.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Mar 15 Mar 2011 - 15:16

Ce sujet est la philosophie védique. Et on s'ecarte dans des propos totalement egocentrique. Je previent a tout le monde, je vais pas faire la police tout le temps, respecté l'espace de discution en restant STRICTEMENT dans le sujet s'il vous plait !

Tous les prêtres des temples ou des ashrâms sont loin d'être réalisés.
As tu visité toutes les communautés ? Connais tu tous les prêtres du monde pour pouvoir juger de ce qu'ils sont ? Dieu seul en est capable ? Qui ce prend pour dieu ? Surrement pas les prêtres.
Bien sure il existe des charlatants. Mais ces pretres réalisé que tu juge, dont je n'ai jamais fais allusion, sont deja bien plus loins spirituellement, que ces maitres connu en occident et très médiatisé qui recherche le succé, de "la Vérité". Car c'est toi qui demande, je repond mais ca n'a rien a faire ici et tu t'écarte du sujet !
Une petite pensé d'orient :
"Il est des naïfs qui tiennent des discours fleuris,
comblés par la lettre du Veda (souvent l'image que l'occident en a)
Ils ne sont que désir, et le ciel est leur but,
mais le fruit de leur action est renaissance,
ils s’embourbent dans le détail liturgique,
ils sont soumis à la puissance des objets."

Il n'existe pas une voie qui puisse convenir à tous.
Pourquoi affirme tu ca ?, je n'ai jamais dit le contraire, et je suis même d'accord profondément.
En plus tu l'affirme comme si toi même tu etais maitre. Ce qui est possible car tes propos m'ont parus correcte jusqu'a maintenant, helas!

Varuna, je ne juge pas
Si si tu juge, et si tu le precise c'est que tu juge avec précaution. T'en rend tu compte ? (Ce n'est pas le sujet mais bon c'est toi qui le veut.) Sans oublier que de ce faite ca devient un menssonge. (Tu es peut etre menteur, mais c'est pas le sujet)


Beaucoup sont remplis d'égo et pensent avant tout à renforcer leur emprise ou à étendre leur mouvement.
Effectivement, oui . beaucoup sont rempli d'ego et pas que les prêtres.

je ne connais pas ta voie et j'ai du mal à la situer.
Ma voie me concerne pourquoi veut tu la connaitre. La philosophie védique que tu ne connais pas apparament, est le sujet. Et non ma voie. Me situer ou? par rapport a quelle echelle ou caracteristique ? Les tiennes ? . Garde tes commentaires personnel pour toi s'il te plait.

Voila donc je te le re dit, ce n'est pas le sujet.
Si maintenant toute fois tu éprouves le besoin de repondre a ce message (ce qui n'est pas le sujet), tu le fera dans "La chambre de destruction de l'ego" créer avec l'accord de la modération pour regler un conflit.
Sinon tu es libre de continuer a discuté de ce sujet si toute fois tu as encore a apprendre ou a donner. (Sur le sujet)
Continuons s'il vous plait ...

Forcément il y a plusieurs voies, car les hommes sont divers dans leurs aptitudes et ne sont pas tous au même niveau d'avancement.

Oui tu as raison, d'ailleur Bouddha dit :
"N'accepte pas mes preceptes avant de pourvoir les comprendre de ton propre ton de vue."

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum