La philosophie védique

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _La plume le Mar 15 Mar 2011 - 17:34

Avant de dire que l'on sort du sujet, ou de traiter les autres de menteurs, réfléchis, ce n'est pas un sujet, car "la philosophie védique" ou le védisme dont tu te réclames n'existe pas, ou n'existe plus, à part dans le cerveau fêlé de certains pseudo gourous récupérateurs du terme pour se donner une authenticité.

Je ne connais que des philosophies très variées, des points de vue divers, des religions indiennes, issues d'une antique tradition védique, vaste courant dont plus personne ne connait l'origine et dont aucun mouvement ne peut prétendre avoir le monopole.

Ceci dit, celui qui prétendrait parler au nom d'une philosophie védique aujourd'hui serait certes un charlatan. Prends le comme tu veux.

Et si ta voie ne concerne que toi, comme tu le dis, tu te la gardes, je ne vois pas l'intérêt de ton sujet, tu perds ton temps à moins de jouer les gourous, mais on en a vu défiler d'autres, et je ne vois pas au nom de quoi tu te permettrais de faire la police !
Je pense que tu ferais bien de faire un séjour prolongé dans ta chambre!


_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Mar 15 Mar 2011 - 18:22

La pensée dravidienne pré védique n'a pas de nom en france. Pour rappeller ces traditions orales j'ai créer ce sujet : La philosophie védique. Celle ci étant ni un mouvement, ni une secte, ni une religion.

Ne contenant plus ta colère tu devient aggréssif et insultant.

Garde toi de dire :
Ceci dit, celui qui prétendrait parler au nom d'une philosophie védique aujourd'hui serait certes un charlatan.
Donc je te rapelle que le sujet ce n'est pas de savoir si je suis un charlatant ou pas mais de participé a une discution que j'ai nommé la philosophie védique qui est la pensé dravidienne pré vedique.
"la philosophie védique" ou le védisme dont tu te réclames n'existe pas, ou n'existe plus
Si tu le dit, c'est surrement vrai. mais sache que pour savoir ca il faudrai avoir deux qualités. Etre partout, savoir tout. Elles sont souvent attribué a dieu.
le cerveau fêlé de certains pseudo gourous récupérateurs du terme pour se donner une authenticité.
Oui ca existe et il est dit a ce sujet :
"Il est des naïfs qui tiennent des discours fleuris,
comblés par la lettre du Veda (Veda ici signifie tous les courants créer pendant l'époque bramhanique et après, comme l'hindouisme, le bouddhisme. Krna l'avais vu au dela des ages)
Ils ne sont que désir, et le ciel est leur but,
mais le fruit de leur action est renaissance,
ils s’embourbent dans le détail liturgique,
ils sont soumis à la puissance des objets."
Et si ta voie ne concerne que toi, comme tu le dis, tu te la gardes
Oui ma voie me concerne. Mais ce n'est pas le sujet. Je n'ai jamais dit pratiquer cette voie. Bien que je le fasse, mais c'est personnel. La philosophie vedique n'appartient a personne. A l'image d'ayaudhya, celle qui ne peut etre conquit.

Comme tu peut le voir tu t'ecarte encore une fois du sujet. Tu donne ton avis sur la personne (ce qui n'est pas le sujet).

Seigneur de la métaphysique Laplume, mon poulet , désormais quand tu veut juger la personne en t'écartant du sujet vien le faire dans la chambre de destruction de l'ego.
Tu dit que j'ai tord pourtant nombreuse ont été les questions ici.
Voila c'est fini !
Continuons. Désolé pour cette gène.
blabla

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _La plume le Mar 15 Mar 2011 - 18:43

Voilà notre saddhu vexé dans son orgueil et qui répond par l'ironie !
c'est Dieu qui te fait passer ce message, il te dit d'aller dans ta chambre !
Putain je me marre croule de rire

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Mar 15 Mar 2011 - 19:09

La plume a écrit:
Je pense que tu ferais bien de faire un séjour prolongé dans ta chambre!
en suite il dit :
c'est Dieu qui te fait passer ce message, il te dit d'aller dans ta chambre !

Donc voila. j'en dirai pas plus.

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Lila le Mar 15 Mar 2011 - 19:27

La Plume, tu as raison de donner ton avis, il est précieux, mais je trouve dommage que cela tourne de nouveau en pugilat.

Je sais que je n'ai de leçons à donner à personne, mais si on essayait de changer cela: arriver à dire franchement ce qu'on pense, mais sans être négatif, et sans inciter de réactions agressives chez l'autre ?

Ce serait sympa comme exercice, non ?

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Mar 15 Mar 2011 - 19:32

Varuna a écrit:
Voila ce qui est indique sur le post primaire :

Je ne proclame pas ca comme une vérité absolu. Mais j'aimerais partager avec d'autre ma passion du vedisme et d'hindouisme.

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Mer 30 Mar 2011 - 5:35

Salutations

Je vais essayer de mettre en évidence l'importance de la culture Dravidienne.

Extrait de wiki : Le mahā-múni Mayan (மாமுனி Māmuṉi, du sanskrit signifiant « grand ascète ») ou encore Brahma-rishi Mayan[1] est un héros prométhéen de la culture tamoule. Personnage central de diverses épopées de la tradition littéraire Sangam (le Silappatikaram, Manimekalai, et le Civaka Cintamani), il est fréquemment assimilé au roi des asura, le Maya Dānava (Mayasura) de la Mahābhārata, inventeur légendaire des règles de l'architecture traditionnelle indienne (la Vastu Shastra).

Selon le professeur V. Ganapati Sthapati, directeur du College of Architecture & Sculpture, Mayan aurait été vénéré par Vyasa comme le Vishvakarma, le forgeron primordial.

On lui attribue divers exploits, allant de la composition d'un « mantra primordial » à la construction de machines volantes. Selon la doctrine reçue du mysticisme nationaliste tamoul, la « Pranava Veda » de Mayan serait une transcription fidèle du Tamil Veda originel, composé il y a 10 000 ans au Kumari Kandam, et les Vedas hindous n’en seraient que des extrapolations.

On attribue encore à Mayan la paternité du Surya Siddhanta[3], et d'un traité (perdu) de grammaire sanskrite, l’Aintiram[4].

« L'inventeur de tous ces anciens savoirs est un certain Mayasura, de la tribu de ceux qui édifièrent la mayasabha du Mahabharata. Mais il vécut à l'époque du Ramayana, il y a 16 000 ans. Il fut le père de Mandodari et le beau-père de Ravana. Une de ses nièces était Sita, qui avait épousé Rama et par erreur il déclencha la guerre. Il était passé maître en plusieurs disciplines, dont la vastu shastra, la Jyotirganita-Surya Siddhanta, l’Aintiram... la géographie, la physique, le principe Brahma, le yoga shastra etc. Ses contributions à l'esthétique étaient fort prisées du défunt Pr. [Surendra] Barlinge. »

— R. R. Karnik, Deccan Herald[5] (29 septembre 2003)

Les mystiques nationalistes tamouls, tenants du mythe du continent perdu de Kumari Kandam, voient dans la « tradition Mayan » l'origine de toutes les grandes civilisations humaines, y compris la civilisation Maya.

Bien que Mayan soit un asura, un démon, il occupe une place essentielle dans la culture pré-védique. Cela fausse completement l'idée traditionelle des asuras et des devas. A bon entendeur.

Extrait de wiki : Kumari Kandam ou encore Kumai Nadu est un continent légendaire englouti au sud de Kanyakumari, à l'extrémité de l'Inde. Kumari Kandam a souvent été comparée et assimilée à la Lémurie.

D'après la tradition Tamil, les Dravidiens seraient à l'origine venus de Kumarikhandam, une île submergée au sud de l'Inde. Des épopées telles que Shilappadikaram et Manimekhalai décrivent la cité engloutie de Puhar. Selon la légende, il y avait deux principales rivières sur Kumari Kandam, le Pagliyaru et la Rivière Kumari. Il y avait également des montagnes. Le premier Sangam Tamil, Idai Sangam, est censé être sur le continent lémurien. Ce continent était administré en 7 ou 49 (7x7) régions. Le continent aurait été victime du kadatkol, une catastrophe décrite comme l'océan dévorant la terre, ce que les scientifiques, comme le Dr. A. Velupillai, rapprochent avec un tsunami. Le Sri Lanka, l'Australie comme Madagascar, feraient parties de ce continent disparu.

Le tamoul, à l'inverse des autres langues classiques indiennes, ne fait pas partie des langues indo-européennes, ce qui pourrait corroborer la théorie d'une origine étrangère.

À Mahabalipuram, près de Chennai, des ruines submergées ont été trouvées dans l'Océan.
Les dravidiens pourraient etre effectivement les habitants du continent hypothétique, la Lémurie.
Le sens du mot dravidien: il est fait sur un mot sanscrit, « drâvida », qui désigne le peuple occupant le sud de l'Inde et plus particulièrement l'extrême-sud. Ce mot présente pour variantes « dramila » et « damila », qui ne sont autres que le nom « tamil » (qui signifie « harmonieux » en s'appliquant à la langue) ; « tamoul » est une forme européanisée d'une variante populaire de la prononciation de ce mot.

Le ramayana c'est passé il y a 16000ans. Les dravidiens étant bien antérieur au ramayana. Suivant mon enseignement, les dravidiens seraient le peuple ancien le plus évolué. Son origine serait bien antérieur a celui des Sumériens par exemple. Les dravidiens serai a l'orgine du tamil veda originel sur lequel le veda hindouiste s'inspire.

Kashyap (Sanskrit कश्यप kaśyap) was an ancient sage (rishis), who is one of the Saptarshis in the present Manvantara; with others being Atri, Vashishtha, Vishvamitra, Gautama, Jamadagni, Bharadwaja [1]
Vamana avatar, Rishi Kashyap's son with Aditi, in the court of King Bali.

He was the father of the Devas, Asuras, Nagas and all of humanity.

Dans le bouddhisme Mahâyâna, Kashyapa (Kassapa en pali) est considéré comme le Bouddha du passé ayant précédé immédiatement le Bouddha historique.

Les devas et les asura sont créé par Kashyapa. Ils sont une symbolisation de la dualité présente dans le monde des humains.
Amicalement

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Lila le Mer 30 Mar 2011 - 7:21

ah, c'est chouette, merci.

Cela répond à ma question sur le "Vijnana Baïrava Tantra", le seul texte hindouiste que j'ai lu. D'après l'auteur qui le présentait, il datait de 10.000 ans avant notre ère, et venait des dravidiens. En effet il en parlait come d'un continent englouti, dont il reste des traces (ruines dans la mer), une écriture pas encore déchiffrée, montrant une civilisation très avancée.
Ce serait à relier avec le mythe de l'Atlantide.
Suite à cette lecture, je m'étais demandé si les Dravidiens n'auraient pas été à l'origine des toutes les religions des régions avoisinantes, ce qui expliquerait leurs points communs.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Invité le Mer 30 Mar 2011 - 9:08

Je me méfie des interprétations et datations contemporaines des védas et traditions religieuses indiennes empreintes de nationalisme et d'esprit de caste. Il faut tenir compte de certaines données archéologiques, historiques et culturelles.

Il y a eu bien sûr un cataclysme planétaire, mais il était bien antérieur aux migrations dont est issue la culture védique.

Il faut distinguer la culture aryenne, brahmanique originaire d'Asie centrale et la culture prévédique établie dans la vallée de l'Indus avec ses cités de Harappa et Mohenjo daro, qui a duré de 3300 jusqu'à 1600 av;J.-C.

Les aryens arrivés vers le 17ème siècle av. J.C. ont apporté les védas, des rites sacrificiels et les castes. Les plus anciens védas sont des épopées pastorales semblables à celles des Grecs qui apparurent à la même époque comme envahisseurs de la culture minoenne (comme aussi les Hyksos en Egypte).

La culture prévédique indienne est fondée sur la tradition initiatique et la méditation; elle n'utilisait donc pas l'écriture. On lui attribue la médecine ayurvédique avec ses 3 Gunas, trois qualités ou principes primordiaux. Ceux-ci apparaissent seulement dans les upanishads, la philosophie du Yoga et sont formalisés plus tard en système cosmologique du Samkhya. Ces principes ont influencé les principales philosophies indiennes, qui sont des syncrétismes entre les cultures aryenne et prévédique. Le bouddhisme était sans doute une renaissance de la tradition méditative prévédique en réaction au système de castes brahmanique.

Il faut remarquer que la civilisation de la vallée de l'Indus était en contact par voie maritime avec celle de l' Egypte Ancienne. Certains concepts et symboles sont communs aux deux cultures. A part les similitudes entre le livre des morts égyptien et le Bardo Tödol, j'ai remarqué que le Bouddha est représenté "né dans le lotus" comme Horus et que la déesse égyptienne Maât représentant l'ordre logique de l'univers correspond au principe Mahat du Samkhya dans le même sens de compréhension ou raison.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Mer 30 Mar 2011 - 20:47

patanjali a écrit:
La culture prévédique indienne est fondée sur la tradition initiatique et la méditation; elle n'utilisait donc pas l'écriture.
absolument.
patanjali a écrit:
On lui attribue la médecine ayurvédique avec ses 3 Gunas, trois qualités ou principes primordiaux. Ceux-ci apparaissent seulement dans les upanishads, la philosophie du Yoga et sont formalisés plus tard en système cosmologique du Samkhya.

C'est très exacte. Et suivant mon enseignement les trois gunas sont a l'origine direct de trimurti, qui est la description de prakrti(l'univers). Brahman est trimurti, prakrti, et les trois gunas.(Création-préservation-destruction). Brahman est la seule réalité suivant mon enseignement. Le yoga est ancestrale, d'ailleur antérieur au dravidiens selon moi. La philosophie védique est très élémentaire.

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Lila le Mer 30 Mar 2011 - 21:13

merci

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _La plume le Jeu 31 Mar 2011 - 10:56

Védisme, Brahmanisme, Hindouisme, sont des termes inventés par les conquérants arabes puis les occidentaux.

La tradition issue des Védas est le "Sanatana Dharma" ou Religion éternelle.
Selon la tradition, le dernier message ou rappel du dharma a été délivré il y a 5000 ans. Ainsi les deux systèmes qui prévalaient dans les âges précédents, le Samkhya et le Yoga ont été fondus dans une magnifique synthèse Védantique qui résume toute la Connaissance concentrée dans la Bhagavad-Gita.

Les puranas, textes anciens, prévoient des applications spécifiques pour chaque âge. Car il est évident que dans le Kali yuga, l'âge sombre, où le dharma ne tient plus que sur une patte, on ne pratique pas les mêmes disciplines spirituelles que dans les âges précédents.

Il existe 3 écoles reconnues authentiques du Védanta. Elles doivent obligatoirement faire référence au canon, soit les 108 Upanishads, les Brahma sutras, ou la Bhagavad Gita. Ce sont les approches du non-dualisme pur, du non-dualisme mitigé et du dualisme. Dans notre âge, aucun docte sage, ne peut inventer une philosophie prétendue védique si elle n'est pas prévue ou conforme à la Bhagavad-Gita.

Ainsi le tantrisme qui a pénétré divers courants tel que le shivaïsme et le shaktisme,
n'est pas védique, il fait entrer des éléments étrangers ou antérieurs à la tradition védique, peut être dravidiens ou mongols, car on le retrouve aussi dans le bouddhisme Vajrayana.

C'est l'enseignement que j'ai appris.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Jeu 31 Mar 2011 - 16:51

Merci pour ces explications.

Ce que je dis, c'est que mon point de vu. Je ne cherche pas a établir mon point de vu comme une vérité. Je vais vous donner mes conclusions.
Selon moi, les traditions primitives malgaches, australiennes, et indienne du sud sont issue de la culture dravidienne provenant de Kumari Kandam. Ces traditions qui sont antérieur a l'établissement du Sanatana Dharma par les hommes, sont élémentaire. Dans cette tradition il est question de respect pratique des éléments. Feu, eau, air, terre, akasha. Voir d'un oeil égal la pierre, la motte de terre, l'or, l'ennemis et l'amis, c'est le yoga comme le dit Krshna. C'est ce principe très simple, le yoga. Cette pratique n'a pas eu besoin d'attendre l'institution par les hommes du sanatana dharma ou du véda. Le yoga est ancestrale et universel.
D'ou krshna qui dit ensuite :

Verset : 9.26
Que l’on M’offre, avec amour et dévotion, une feuille, une fleur, un fruit, de l’eau, et cette offrande, Je l’accepterai.
Krshna est le 8eme avatar de vishnu. Qui lui même fais partit de trimurti. Trimurti qui ne peut etre constater que par l'observation de prakrti. Prakrti comme tout ce qui existe est tout simplement Brahman.
Krshna ajoute aussi qu'il faut depassé la sagesse scriptulaire des véda, et qu'un yogi reste indifférent. Le yoga est une profonde confiance en prakrti(Brahman) et un "remerciement perpetuel" des éléments de la part du sujet, purusha.
Amicalement

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _La plume le Jeu 31 Mar 2011 - 22:02

Je ne connais pas Kumari Kandan. Ce serait selon la tradition dravidienne l'ancien continent du sud ? Les historiens occidentaux pensent que les Védas sont venus avec les aryens du nord il y a 1500 ans, mais cette hypothèse est aujourd'hui remise en cause.
Certainement que l'Histoire des civilisations et celle de l'Inde en particulier est bien plus ancienne que ce que l'on connait.

En Inde, les archéologues étudient sérieusement des découvertes récentes en rapport avec la mythologie relatée dans les épopées.

- Des images satellites prouveraient l'existence du fleuve mythique Saraswati décrit dans les Védas.

- Le pont de Râma ou aussi nommé pont d'Adam entre L'Inde et Sri Lanka immergé sous 90m d'eau mais visible par satellite pourrait bien être en raison de sa structure et de sa courbure qui évoque les ponts les plus modernes, les restes d'une construction humaine ...

- L'archéologie sous marine a découvert des ruines circulaires en bois et en pierre au fond de la mer au large de Jamnagar, qui pourraient être les restes de l'ancienne Dwarka. L'étude de ces ruines pourrait dater le cataclysme (Tsunami) qui a engloutie la capitale de Krishna, épisode décrit dans le Bhagavatam.

- Une vaste cité de 8 km de long se trouverait immergée au large de la côte du Tamil Nadu, décrite dans le sangam tamoul.

Ces découvertes récentes tendent à prouver la véracité de faits que l'on considère en occident comme faisant partie de la mythologie. L'archéologie sous marine en Inde n'en est qu'à ses débuts. C'est passionnant mais je m'écarte du sujet.

http://www.jaia-bharati.org/invasion/index.htm

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par _Varuna le Jeu 31 Mar 2011 - 22:28

Merci pour ces informations. Tu es justement dans le sujet. Merci
Voici une explication du calendrier traduit de l'anglais :

R. Mathivanan, puis rédacteur en chef du projet Tamil Dictionnaire étymologique du gouvernement du Tamil Nadu, en 1991, a affirmé avoir déchiffré le script toujours pas lue Indus que le tamoul, suivant la méthode recommandée par son professeur Devaneya Pavanar, présentant le calendrier suivant (cité après Mahadevan 2002):

ca. 200.000 à 50.000 BC: évolution du «Tamilian ou Homo Dravida",
ca. 200.000 à 100.000 en Colombie-Britannique: les débuts de la langue tamoule
50.000 BC: Kumari Kandam civilisation
20.000 BC: A perdu la culture tamoule de l'île de Pâques, qui avait une civilisation avancée
16.000 BC: Lemuria submergée
6087 BC: Deuxième Tamil Sangam établies par un roi Pandya
3031 BC: Un prince Chera dans ses pérégrinations dans les îles Salomon a vu sauvages et la canne à sucre a commencé la culture de Kumari Kandam.
1780 BC: La troisième Tamil Sangam établies par un roi Pandya
7ème siècle avant JC: Tolkappiyam (la plus ancienne connue grammaire existante tamoul)

Bien sur cela n'est qu'un point de vu. Cela remet toute la theorie de l'évolution en question, comme je l'ai dit dans le passé a Lila. Il existe de la dissimulation archéologique a ce sujet.
Amicalement

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par Lila le Jeu 31 Mar 2011 - 22:41


je vous lis avec intérêt merci

Avec mon pseudo et avatar, il est temps que je m'intéresse à l'hindouisme, non ? Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par maya le Sam 23 Avr 2011 - 23:29

Merci pour tous ces détails. Il est un peu tard ce soir...je reviendrais.
Les Vedas m'intéressent. Après avoir étudié le shivaisme du Cachemire ou la philosophie Samkhya-Yoga je vais reprendre la lecture sur l'Inde Ancienne. merci
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La philosophie védique

Message par souffle le Ven 28 Déc 2012 - 20:35

MystikSheep a écrit:Salut Varuna.
Je dirais que s'il y avait une religion universelle elle serait PROCHE DE l'hindouisme, et s'il y avait une spiritualité universelle, elle serait PROCHE DU bouddhisme. Comme dans toutes les religions l'hindouisme a acculumé une bonne dose de superstitions mais le fond de cette religion est super intéressante et permet de s'accorder à n'importe quelle autre. La trinité à été déduite dans le christianisme et l'hindouisme de façon détachée, ce sont juste les noms qui différents. Quand à un absolu qui ne bouge pas, brahmane, en opposition à la trinité, c'est logique! Dieu s'incarne en Jésus, Bouddha revient-il a parler d'éveil de ces personnages? Vishnu peut-il s'incarner en chacun de nous? L'énergie du Saint-Esprit n'est-ce pas l'autre nom de la Kundalini? Quand on voit certains versets du Véda, le divin s'exprime avec des tournures grammaticales HYPER similaires à celles de la Bible ! C'est à se demander si on peut dire que la Bible, tout comme le Véda possèdent en partie une révélation, et en partie une invention humaine !
Pour résumer, je dirais que la religion/spiritualité est UNIVERSELLE. Les différences sont créées par les hommes.
J'espère que dans le futur, la religion sera abandonnée pour laisser place à une spiritualité. Une spiritualité est sans dogme, chacun peut analyser les révélations personnellement avec raison. Une spiritualité qui évoluera tout comme la science évoluera, deux domaines différents et complémentaires qui permettent chacun la compréhension de notre univers.
S'éveiller, se connecter à l'intelligence/conscience supérieure, accepter Jésus, rechercher le sens de l'existence, vivre avec Dieu n'est-ce pas la même chose?
N'est-t-on pas responsable de nos actions sans avoir besoin d'un juge extérieur (-->karma?). Je me pose de plus en plus de questions sur la réincarnation !

explo Wouch, je suis parti en vrille, que celui qui le veut analyse mes supositions ! affraid

Je découvre ce message ancien et j'en salue l'analyse .
Une petite leçon d'humilité pour nous les "occidentaux "; une invitation à ceux qui "absolutisent " nos écrits sacrés du judaïsme ou du christianisme dont l'origine lointaine est à rechercher du côté de l'hindouisme .

A titre d' exemple ,cet Upanisbad:

" Au commencement ,il n'y avait rien.
C'était l'insatiété ,pareille à la mort .
Se disant ;"Ayons le Soi"!,
la pensée fut .

Il s'abîma ensuite en adoration ,
De cette adoration jaillit l'eau .
En vérité ,se dit-il,l'eau jaillit de mon adoration .
Ainsi l'eau est le feu !
Des larmes assurément, viennent aux yeux
de celui qui voit que l'eau est le feu . "

Vu poétiquement ,voilà donc la naissance de l'univers comme l'est poétiquement la naissance de l'univers dans la bible hébraïque . Mais dans l'hindouisme ,pas de dualité car l'eau est le feu ,Dieu est Un !


souffle
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 207
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : chercheur d'Absolu
Humeur : normale
Date d'inscription : 10/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum