Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Page 10 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant

Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par Bulle le Ven 23 Nov 2012 - 13:19

JO a écrit:En cherchant l'effet de bord, je tombe sur ce contre argument :
Reprenons en détail les critiques de l'article du Cercle Zététique :
•un travail de parapsychologie est critiqué à partir d'un reportage télévisé,
•le chercheur qui a mis en place cette expérience est critiqué - voire même ridiculisé - car il se serait "laissé abusé par une illusion mathématique",
•or, la critique n'est pas valide,
•le sceptique propose des contre-expériences qui sont des paramètres utilisés dans l'expérience en question.
Nous sommes donc clairement dans le registre du pseudo-scepticisme
source:
http://zetetique.canalblog.com/archives/2007/09/27/6282250.html
Ce que tu aurais du commencer par vérifier c'est l'argument initial. En effet, il n'y a aucunement eu de commentaire à partir d'un reportage télévisé puisque les mêmes graphiques ont été obtenus sans poussins et que l'article souligne qu'aucune contre-expérience n'avait été faite, ce qui me semble ... un minimum avant de prétendre que celle-ci : ""prouva(it)" que les poussins pouvaient attirer un mobile par la seule force de leur pensée"
Je cite :
Il aurait néanmois du effectuer des contre-expériences. J'en proposerais trois types :
même expérience que celle réalisée par le Dr Peoc'h mais sans poussin.
même expérience avec poussin mais dans une salle de dimension très grande (salle de sport par exemple) afin de limiter l'"effet de bord" et en évitant de mettre le poussin au bord.
expérience en mettant le poussin au milieu du cadre de façon telle qu'il ne puisse pas gêner la progression du mobile ; par exemple en le suspendant au dessus du cadre ( si le déplacement du mobile peut être gêné par le poussin, on obtient une singularité du même type que l'effet de bord et un surcroît de déplacement au niveau du poussin). La dernière expérience semble la meilleure.


Katan a écrit:Et après, la zététique nous dit qu'elle œuvre pour l'avancement de la science et la lutte contre l'obscurantisme... C'est comme si des talibans nous expliquaient qu'ils luttent en faveur de la liberté de conscience.
Je crois que tu as encore perdu une occasion de te taire Tan...
Mais on sait que c'est bien difficile pour les adeptes du Professeur Parapschitt de ne pas cracher sur tout ce qui les contrarie ! pette de rire

_________________
Hello Invité !  Le du 01 juillet 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41872
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par Katan le Ven 23 Nov 2012 - 15:12

Bulle a écrit:Je crois que tu as encore perdu une occasion de te taire Tan...
Oui oui, à chaque fois que l'on ne va pas dans le sens du rationalisme, on perd une occasion de se taire, c'est bien connu.
avatar
Katan
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 417
Localisation : Ici et maintenant
Identité métaphysique : Vide
Humeur : Variable
Date d'inscription : 28/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par JO le Ven 23 Nov 2012 - 15:16

Au piquet, nous deux, Katan!
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22717
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par Katan le Ven 23 Nov 2012 - 15:29

La pseudo-critique
A partir de ce reportage, Damien Triboulot propose donc une critique. Mais, cette critique ne correspond pas aux expériences de Peoc'h et les effets observés ne peuvent être expliqués par l'effet de bord avancé par Damien Triboulot. Pour s'en convaincre, il suffit de consulter la petite expérience effectuée par Pierre Macias qui démontre clairement que cette hypothèse ne permet pas de rendre compte des résultats de Peoc'h (Gazette Fortéenne, Ed.Editions de l’Oeil du Sphinx, août 2002).
Mais Damien Triboulot ne s'arrête pas là, il propose même quelques contre-expériences possibles. Il propose que l'expérience soit effectuée dans une salle très grande afin d'éviter l'effet de bord, or, l'effet de bord ne peut rendre compte des résultats obtenus. En outre, Damien Triboulot propose deux autres paramètres à prendre en compte pour des contre-expériences : réaliser la même expérience sans poussin et placer les poussins dans une cage au dessus du cadre. Il s'agit pourtant de deux paramètres qui sont justement étudiés dans les expériences de Peoc'h !

Conclusion
Reprenons en détail les critiques de l'article du Cercle Zététique :
• un travail de parapsychologie est critiqué à partir d'un reportage télévisé,
• le chercheur qui a mis en place cette expérience est critiqué - voire même ridiculisé - car il se serait "laissé abusé par une illusion mathématique",
• or, la critique n'est pas valide,
• le sceptique propose des contre-expériences qui sont des paramètres utilisés dans l'expérience en question.

Nous sommes donc clairement dans le registre du pseudo-scepticisme. La science ne se fait pas à partir de reportages télévisés et de critiques injustifiées. De façon plus générale, qu'un article avec de tels biais puisse être publié par le Cercle Zététique laisse à s'interroger : Parmi les membres du comité éditorial de la revue du CZ, personne ne s'est interrogé sur le fait que l'expérience était critiquée à partir d'un reportage télévisé (le Cercle Zététique n'est-il pourtant pas prompt à critiquer les médias pour leur manque d'objectivité ?) ? Personne n'a vérifié la cohérence de la critique de Damien Triboulot ? De la même façon, personne n'a vérifié si les contre-expériences n'étaient pas incluses dans les travaux de Peoc'h ?
C’est du même acabit que les galipettes de Broch sur trois tisons censées montrer que les anasténarides font un truc banal.
avatar
Katan
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 417
Localisation : Ici et maintenant
Identité métaphysique : Vide
Humeur : Variable
Date d'inscription : 28/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par Bulle le Ven 23 Nov 2012 - 16:33

Katan a écrit:C’est du même acabit que les galipettes de Broch sur trois tisons censées montrer que les anasténarides font un truc banal.
Mais il n'a jamais dit un truc banal, il dit qu'ils font quelque chose faisable par un humain ordinaire sans dons particuliers...
Et puis Damien Triboulot n'a jamais proposé une critique à partir d'un reportage quelconque (qui par ailleurs ne démontre strictement rien) mais à propos d'un reportage et de la thèse du médecin (elle est très cocasse je vous la conseille !) ; et à partir des informations relatives au tychoscopède fournis par docteur J. Théodor...
Après si tu fais partie de ceux qui pensent la force de la pensée d'un petit oiseau brise la loi du hasard... mouarf, vachement plus fort que les humains les ti poussins ; mais au fait ce ne sont pas les mêmes qui disent qu'il n'y a pas de hasard ? Remouarf...
Et ce qui est de toute manière indiscutable c'est que les mêmes graphiques ont été obtenus... sans poussins sourire
Alors Tan ne crois-tu pas que ce sont plutôt des intraterrestres qui attirent le robot pour faire une blagounette au gentil médecin ? pette de rire

_________________
Hello Invité !  Le du 01 juillet 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41872
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par zizanie le Ven 23 Nov 2012 - 17:09

Le jour où l'on verra des poussins tordre des barreaux d'acier, c'est que nos poules n'auront plus de dents ... aurait pu dire Nougaro en sortant de Sing Sing. mdr
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par Katan le Sam 24 Nov 2012 - 12:42

Bulle a écrit:Mais il n'a jamais dit un truc banal, il dit qu'ils font quelque chose faisable par un humain ordinaire sans dons particuliers...
Oui, ça revient au même. Difficile d’avoir une conversation avec quelqu’un qui joue sur les mots en permanence. N’empêche que ce que sont censés faire les anasténarides n’a strictement rien à voir avec les galipettes de Broch. Les anasténarides marchent (paraît-il) dans des fossés remplis de braises dont on ne peut même pas s’approcher tant la chaleur rayonnée est importante. Rien à voir avec le sympathique feu de camp d’Henri.

Bulle a écrit:Et puis Damien Triboulot n'a jamais proposé une critique à partir d'un reportage quelconque (qui par ailleurs ne démontre strictement rien) mais à propos d'un reportage et de la thèse du médecin (elle est très cocasse je vous la conseille !) ; et à partir des informations relatives au tychoscopède fournis par docteur J. Théodor...
C’est exactement pareil. Il voit un reportage, et il démonte les travaux du scientifique dans le reportage sans être allé le rencontrer pour effectuer des expériences avec lui. Ce n’est ni scientifique, ni rigoureux.

Bulle a écrit:Après si tu fais partie de ceux qui pensent la force de la pensée d'un petit oiseau brise la loi du hasard... mouarf, vachement plus fort que les humains les ti poussins
Jugement a priori. C’est bien, on voit ton ouverture d’esprit comme ça.

Bulle a écrit:mais au fait ce ne sont pas les mêmes qui disent qu'il n'y a pas de hasard ? Remouarf...
Tu confonds le hasard et les probabilités.

Bulle a écrit:Et ce qui est de toute manière indiscutable c'est que les mêmes graphiques ont été obtenus... sans poussins
Ben si puisque c’est discuté :
Mais, cette critique ne correspond pas aux expériences de Peoc'h et les effets observés ne peuvent être expliqués par l'effet de bord avancé par Damien Triboulot. Pour s'en convaincre, il suffit de consulter la petite expérience effectuée par Pierre Macias qui démontre clairement que cette hypothèse ne permet pas de rendre compte des résultats de Peoc'h (Gazette Fortéenne, Ed.Editions de l’Oeil du Sphinx, août 2002).

Bulle a écrit:Alors Tan ne crois-tu pas que ce sont plutôt des intraterrestres qui attirent le robot pour faire une blagounette au gentil médecin ?
Oh que c'est drôle. Neutral
J'ai une autre blague : quelle est la différence entre un pullover et une moule ?
avatar
Katan
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 417
Localisation : Ici et maintenant
Identité métaphysique : Vide
Humeur : Variable
Date d'inscription : 28/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par Bulle le Mar 27 Nov 2012 - 10:47

Katan a écrit:
Bulle a écrit:Mais il n'a jamais dit un truc banal, il dit qu'ils font quelque chose faisable par un humain ordinaire sans dons particuliers...
Oui, ça revient au même. Difficile d’avoir une conversation avec quelqu’un qui joue sur les mots en permanence.
Non cela ne revient pas au même du tout. Et c'est bien mon but : je souligne tes glissements de sens, afin qu'il ne passent pas inaperçus.
Je répète donc : ce n'est pas banal de marcher sur des braises, c'est extra-ordinaire (cela sort de l'ordinaire) mais ce n'est pas pour autant lié à un pouvoir extra-ordinaire, c'est avec quelques précautions à la portée d'un humain tout ce qu'il y a d'ordinaire.
Du coup, les anasténarides perdent les attributs que tu leurs prêtes et que tu colportes.
D'autre part, il est tout à fait faux de prétendre que les deux expériences n'ont rien à voir : elles ont tout à voir, c'est exactement la même expérience ; d'autre part, la chaleur rayonnée cela ne veut strictement rien dire puisqu'il est question lorsque l'on pose le pied sur les braises de capacité calorifique (quantité de chaleur par unité de volume) et de conductivité thermique (rapidité de transfert).
C’est exactement pareil. Il voit un reportage, et il démonte les travaux du scientifique dans le reportage sans être allé le rencontrer pour effectuer des expériences avec lui. Ce n’est ni scientifique, ni rigoureux.
Absolument pas pareil du tout. Il voit un reportage, se documente sur la thèse sur laquelle s'appuie ce reportage, contacte des scientifiques pour s'informer et critique.
Jugement a priori. C’est bien, on voit ton ouverture d’esprit comme ça.
Non bon sens. Et il ne faut pas confondre ouverture d'esprit et crédulité.
Ben si puisque c’est discuté :
Mais, cette critique ne correspond pas aux expériences de Peoc'h et les effets observés ne peuvent être expliqués par l'effet de bord avancé par Damien Triboulot. Pour s'en convaincre, il suffit de consulter la petite expérience effectuée par Pierre Macias qui démontre clairement que cette hypothèse ne permet pas de rendre compte des résultats de Peoc'h (Gazette Fortéenne, Ed.Editions de l’Oeil du Sphinx, août 2002).
mdr Tu n'as rien de plus sérieux que l'autopromotion ? Je ne sais pas moi, l'expérience menée par un tiers neutre par exemple...
Cela étant, en lieux et place de tenter de justifier le bien fondé des conclusions de l'expérience, ils se sont contenté de faire une critique de la critique.
Mais c'est vrai que c'est particulièrement difficile de démontrer que les robots sont sensibles à l'affection des poussins plus qu'à la couleur des plumes croule de rire

_________________
Hello Invité !  Le du 01 juillet 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41872
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par keinlezard le Mar 27 Nov 2012 - 11:13

Antinea a écrit:on est bien d'accord.
mais c'est une base de travail.

aprés laquelle vient la théorie , les expériences, les conclusions et la publication à la communauté ...

toute chose manquante dans tes exemples ... reste vachement de chemin à parcourir :)

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par Katan le Mar 27 Nov 2012 - 13:32

Bulle a écrit:
Katan a écrit:Oui, ça revient au même. Difficile d’avoir une conversation avec quelqu’un qui joue sur les mots en permanence.
Non cela ne revient pas au même du tout. Et c'est bien mon but : je souligne tes glissements de sens, afin qu'il ne passent pas inaperçus.
Tu as raison, soyons rigoureux. La nuance est fondamentale.

Bulle a écrit:Je répète donc : ce n'est pas banal de marcher sur des braises, c'est extra-ordinaire (cela sort de l'ordinaire) mais ce n'est pas pour autant lié à un pouvoir extra-ordinaire, c'est avec quelques précautions à la portée d'un humain tout ce qu'il y a d'ordinaire.
Donc, si quelqu’un d’ordinaire peut le faire avec quelques précautions à la portée de n’importe qui, c’est absolument extraordinaire. Bon. On n'a pas la même définition des mots « banal » et « extraordinaire ».

Bulle a écrit:Du coup, les anasténarides perdent les attributs que tu leurs prêtes et que tu colportes.
D'autre part, il est tout à fait faux de prétendre que les deux expériences n'ont rien à voir : elles ont tout à voir, c'est exactement la même expérience
Oui oui, si tu veux, un petit feu de camp de rien du tout, c’est exactement pareil que 50 m3 de braises disposées dans un fossé de 2m de profondeur. Et il y a autant d’eau dans ma baignoire que dans la mer. Là par contre, il n’y a plus aucune nuance… On est tous convaincus.

Bulle a écrit:d'autre part, la chaleur rayonnée cela ne veut strictement rien dire puisqu'il est question lorsque l'on pose le pied sur les braises de capacité calorifique (quantité de chaleur par unité de volume) et de conductivité thermique (rapidité de transfert).
Il est question de transmission de la chaleur, c’est tout. Et la transmission de la chaleur se fait par conduction, et/ou par convection, et/ou par rayonnement. C’est de la thermodynamique de base. Or, plus un brasier est grand, plus la chaleur rayonnée est grande.
Dans le cas des anasténarides, le brasier est tellement grand que, paraît-il, la chaleur rayonnée (c’est-à-dire transmise) est trop importante pour qu’on puisse s’en approcher à moins de 2m sans se brûler.

Après, dans les deux cas, ce sont des feux de bois hein. Donc ce n’est pas la peine de convoquer la capacité calorifique à la table des arguments, puisque c’est la même dans les deux cas.
Quant à la conductivité, on dirait que c’est magique avec toi, mais tu peux avoir toute la corne que tu veux sous les pieds, tu peux avoir les pieds très très sales, ça ne t’empêchera pas de te brûler au 3e degré si tu vas te balader quelques minutes pieds nus sur un matelas de braises de 2m d’épaisseur. Et tu sais quoi ? Tu seras brûlée par conduction et par rayonnement.

Bulle a écrit:
Katan a écrit:C’est exactement pareil. Il voit un reportage, et il démonte les travaux du scientifique dans le reportage sans être allé le rencontrer pour effectuer des expériences avec lui. Ce n’est ni scientifique, ni rigoureux.
Absolument pas pareil du tout. Il voit un reportage, se documente sur la thèse sur laquelle s'appuie ce reportage, contacte des scientifiques pour s'informer et critique.
Ce n’est pas comme ça qu’on procède si on prétend avoir une démarche scientifique (Il a appelé quels scientifiques au fait ? Et il s’est documenté comment ? Pas en appelant le scientifique ayant réalisé cette expérience en tout cas. Pourtant, c’était bien lui le mieux placé pour lui apporter des informations précises concernant ses travaux).

Si on prétend avoir une démarche scientifique, quand on veut critiquer la thèse de quelqu’un, on va se confronter à lui. On va avec lui accomplir l’expérience. Puis on imagine une contre-expérience avec lui. Et surtout on évite de s’appuyer sur des contre-vérités en prétendant que le médecin qu’on critique n’a pas pris certains éléments en compte alors même qu’il les a pris en compte.

Bulle a écrit:
Katan a écrit:Jugement a priori. C’est bien, on voit ton ouverture d’esprit comme ça.
Non bon sens. Et il ne faut pas confondre ouverture d'esprit et crédulité.
Dialogue de sourds. J'ai souvent constaté que tu aimais ça.

Bulle a écrit:Tu n'as rien de plus sérieux que l'autopromotion ?
C’est toi qui dis ça ? C’est savoureux venant de quelqu’un qui se réfère toujours à la zététique, à Cortex, et aux associations rationalistes en général.

Bulle a écrit:Je ne sais pas moi, l'expérience menée par un tiers neutre par exemple...
Tu parles de l’expérience menée par ton zététicien ?

Bulle a écrit:Cela étant, en lieux et place de tenter de justifier le bien fondé des conclusions de l'expérience, ils se sont contenté de faire une critique de la critique.
Mais c'est vrai que c'est particulièrement difficile de démontrer que les robots sont sensibles à l'affection des poussins plus qu'à la couleur des plumes
Tout comme il est particulièrement difficile de faire croire à quelqu’un qu’on a lu les livres d’Eckhart Tolle quand ce n’est pas vrai.
avatar
Katan
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 417
Localisation : Ici et maintenant
Identité métaphysique : Vide
Humeur : Variable
Date d'inscription : 28/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par Jipé le Mar 27 Nov 2012 - 13:44

Tan,
si tu arrêtais un peu de nous prendre pour des imbéciles!!
50 m3 de braises disposées dans un fossé de 2m de profondeur.

Tes anasténarides ne font pas mieux que ce qu'à reproduit Henri Broch, voir la photo ci-dessous :



Source du CNRS

autre photo d'un autre site:



Source

Où est le fameux brasier dont tu parles ? Où sont tes éléments de preuves ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26205
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par Bulle le Mar 27 Nov 2012 - 14:51

Katan a écrit:Oui oui, si tu veux, un petit feu de camp de rien du tout, c’est exactement pareil que 50 m3 de braises disposées dans un fossé de 2m de profondeur.
C'est encore Yolande qui t'a raconté ça ?
Il est question de transmission de la chaleur, c’est tout.
Et bien non justement Tan : il n'est pas question de transmission de la chaleur et c'est tout. Il est question très exactement de ce que j'ai expliqué plus haut.
Après, dans les deux cas, ce sont des feux de bois hein. Donc ce n’est pas la peine de convoquer la capacité calorifique à la table des arguments, puisque c’est la même dans les deux cas.
C'est bien la raison pour laquelle il n'y a pas plus de truc bidule miraculeux pour l'un ou pour l'autre.
Ce n’est pas comme ça qu’on procède si on prétend avoir une démarche scientifique (Il a appelé quels scientifiques au fait ? Et il s’est documenté comment ?
Relis l'article tous les éléments sont donnés ; la thèse dont il est question est en ligne.
Si on prétend avoir une démarche scientifique, quand on veut critiquer la thèse de quelqu’un, on va se confronter à lui. On va avec lui accomplir l’expérience.

lol! Mais enfin Tan si tu arrêtais un peu de dire n'importe quoi !
Si la critique d'une démarche scientifique devait être invalidée par la non confrontation, on ne pourrait donc pas revenir sur ce qu'un savant mort aurait dit voyons.
Et franchement à quoi sert de reproduire une expérience avec des poussins alors qu'on arrive aux même résultats sans les poussins ? C'est curieux que tu ne "déclanches pas" tout de même !
Et encore une fois qu'est-ce qui prouve que cela viendrait de la force de la pensée du poussin et pas de sa chaleur ou encore de la couleur de son plumage ou de l'acidité de son haleine...
C’est toi qui dis ça ? C’est savoureux venant de quelqu’un qui se réfère toujours à la zététique, à Cortex, et aux associations rationalistes en général.
Mais bien entendu que c'est moi qui dit ça et particulièrement parce que je tiens à ce type de démarche. Comment veux-tu que quelqu'un soit crédible lorsqu'il affirme détenir la preuve scientifique de telle ou telle chose alors qu'il tire d'une expérience (mal menée puisqu'il oublie de prendre en compte l'effet de bord) des conclusions à partir d'un raisonnement qui ne tient pas la route ?
En clair : l'expérimentateur affirme que le poussin a une action psychique d'ordre affectif qui agit à distance sur les déplacements du robot. Mais
1) il ne prouve rien puisque même sans poussin d'autres expérimentateurs ont obtenu le même résultat
2) et de toute manière son expérience ne prouve pas une action "psychique d'orde affectif" ...
Capito ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 juillet 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41872
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par _Antinea le Mar 27 Nov 2012 - 19:03

le sujet amène forcément à évoquer la notion d'Energie.
mais c'est quoi l'Energie au juste.
La science en parle en long en large et en travers, mais ne reconnait pas l'existence du chi des orientaux. Pourtant, il ne peut s'agir que de la même chose.
On ne voit pas au nom de quoi il y aurait deux ou trois sortes d'Energie, ou autant que de sources.
l'Energie d'un Soliton, ou dégagée par le feu, n'est elle pas de même nature ?
je ne suis pas physicienne, juste philosophe, alors je m'interroge.
quelle différence entre celle qui fait bouillir l'eau, celle qui génère un Tsunami et celle qui tord une barre d'acier ?
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par keinlezard le Mer 28 Nov 2012 - 9:33

Je trouve dommage qu'une "philosophe" n'ai pas la moindre notion de physique de base ... pas plus que de raisonnement scientifique ...
Sans compter que pour les philosophe que je connais tous sans exception ont pris leur baton de pélerin et on parcourus les livres de base de la physique demandant explication aux spécialistes du domaine ...

Tu fais donc piètre figure pour cette discipline ...

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par _Antinea le Mer 28 Nov 2012 - 9:55

les réponses que l'on trouve dans les livres de base de la physique ne me conviennent pas dans la mesure où on ne trouve que des constatations castrées de leurs causes profondes.
Par exemple, ce qui m'intéresse n'est pas de savoir qu'une onde soliton provoque un tsunami quelque part, mais de savoir quel est en le mécanisme subtile.
Sur les forums, on peut trouver des idées fraîches, vierges de toutes certitudes enseignées à l'école, souvent pas si farfelues qu'elles paraissent, un peu comme celles des enfants. c'est ça qui me plait. et d'apprendre que des scientifiques montrent que l'univers est un gigantesque cerveau est déjà une grande avancée pour certains et une sacrée gifle pour la science.
Pour moi, la référence essentielle en physique est Tesla. Il avait sans doute compris intuitivement et expérimentalement une grande partie du mystère, et sa pensée me sert de fil directeur.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par Katan le Mer 28 Nov 2012 - 10:24

Bulle a écrit:
Katan a écrit:Oui oui, si tu veux, un petit feu de camp de rien du tout, c’est exactement pareil que 50 m3 de braises disposées dans un fossé de 2m de profondeur.
C'est encore Yolande qui t'a raconté ça ?
Les anasténarides, c’est connu. Rémy Chauvin en parle quand il critique Broch d’ailleurs.

Bulle a écrit:Et bien non justement Tan : il n'est pas question de transmission de la chaleur et c'est tout. Il est question très exactement de ce que j'ai expliqué plus haut.
Ben si : quand Broch essaye de justifier ses dires par la conductivité, c’est précisément pour faire croire que la transmission de chaleur est très faible. Quand il parle de corne sous les pieds, c’est parce que la corne freine la transmission de chaleur.

Bulle a écrit:
Katan a écrit:Après, dans les deux cas, ce sont des feux de bois hein. Donc ce n’est pas la peine de convoquer la capacité calorifique à la table des arguments, puisque c’est la même dans les deux cas.
C'est bien la raison pour laquelle il n'y a pas plus de truc bidule miraculeux pour l'un ou pour l'autre.
Ben si puisque si tu multiplies la quantité de braises par 10, tu multiplies aussi la quantité de chaleur par 10.

Bulle a écrit:
Katan a écrit:Ce n’est pas comme ça qu’on procède si on prétend avoir une démarche scientifique (Il a appelé quels scientifiques au fait ? Et il s’est documenté comment ?
Relis l'article tous les éléments sont donnés ; la thèse dont il est question est en ligne.
C’est justement parce que j’ai lu l’article et sa critique que je demande ça.

Bulle a écrit:Mais enfin Tan si tu arrêtais un peu de dire n'importe quoi !
Si la critique d'une démarche scientifique devait être invalidée par la non confrontation, on ne pourrait donc pas revenir sur ce qu'un savant mort aurait dit voyons.
Et franchement à quoi sert de reproduire une expérience avec des poussins alors qu'on arrive aux même résultats sans les poussins ?
Non, il n’arrive pas aux mêmes résultats sans poussins.

Bulle a écrit:C'est curieux que tu ne "déclanches pas" tout de même !
Et encore une fois qu'est-ce qui prouve que cela viendrait de la force de la pensée du poussin et pas de sa chaleur ou encore de la couleur de son plumage ou de l'acidité de son haleine...
Parce que l’expérience ne marche pas avec les poussins qui n’ont pas été conditionnés à adopter le robot.

Bulle a écrit:
Katan a écrit:C’est toi qui dis ça ? C’est savoureux venant de quelqu’un qui se réfère toujours à la zététique, à Cortex, et aux associations rationalistes en général.

Mais bien entendu que c'est moi qui dit ça et particulièrement parce que je tiens à ce type de démarche.
Eh bien si tu assumes d’être sectaire, ne viens pas te plaindre quand d’autres font référence à l’institut métapsychique.

Bulle a écrit:Comment veux-tu que quelqu'un soit crédible lorsqu'il affirme détenir la preuve scientifique de telle ou telle chose alors qu'il tire d'une expérience (mal menée puisqu'il oublie de prendre en compte l'effet de bord) des conclusions à partir d'un raisonnement qui ne tient pas la route ?
Mais ça tient parfaitement la route. C’est la critique de l’expérience qui ne tient pas la route : Pierre Macias l’a démontré, les effets observés ne peuvent pas être expliqués par l’effet de bord. Tu croyais vraiment que Triboulot avait convaincu qui que ce soit à part les gens déjà convaincus comme toi ?

Bulle a écrit:En clair : l'expérimentateur affirme que le poussin a une action psychique d'ordre affectif qui agit à distance sur les déplacements du robot. Mais
1) il ne prouve rien puisque même sans poussin d'autres expérimentateurs ont obtenu le même résultat
Non.

Bulle a écrit:2) et de toute manière son expérience ne prouve pas une action "psychique d'orde affectif" ...
Si. A part l’effet de bord qui ne peut pas expliquer les effets obtenus (plus de 600 tracés je crois), tu as quoi d’autre comme argument expliquant pourquoi le robot se dirige vers le poussin ?


Dernière édition par Katan le Mer 28 Nov 2012 - 10:26, édité 1 fois
avatar
Katan
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 417
Localisation : Ici et maintenant
Identité métaphysique : Vide
Humeur : Variable
Date d'inscription : 28/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par Katan le Mer 28 Nov 2012 - 10:26

Antinea a écrit:On ne voit pas au nom de quoi il y aurait deux ou trois sortes d'Energie, ou autant que de sources.
l'Energie d'un Soliton, ou dégagée par le feu, n'est elle pas de même nature ?
je ne suis pas physicienne, juste philosophe, alors je m'interroge.
quelle différence entre celle qui fait bouillir l'eau, celle qui génère un Tsunami et celle qui tord une barre d'acier ?
Je trouve que c’est une bonne question. La physique n’a pas de réponse à ma connaissance. C’est comme la lumière : on ne sait pas vraiment ce que c’est. Et la lumière, c’est de l’énergie.
avatar
Katan
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 417
Localisation : Ici et maintenant
Identité métaphysique : Vide
Humeur : Variable
Date d'inscription : 28/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par JO le Mer 28 Nov 2012 - 10:38

le poussin a , comme tout vivant muni d'un cerveau, la spécificité psycho affective innée de l'apprentissage par imitation . Le poussin , comme les oies de Lorentz, adopte pour "mère"-objet d'imitation- le robot et, séparé de lui, cherche à le rejoindre .Depuis la découverte des neurones miroir, on tend à penser que le mimétisme est comme un "troisième cerveau", à côté de l'affectif et de l'intellectuel ( chez l'humain ). Inversement, pourquoi l'énergie d'appel du poussin n'orienterait-elle pas le robot, sensibilisé au vocable "poussinique", par construction ? Rien de miraculeux : juste un conditionnement installé par l'expérimentateur .


Dernière édition par JO le Mer 28 Nov 2012 - 10:48, édité 1 fois
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22717
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par Jipé le Mer 28 Nov 2012 - 10:42

Tan,
tu as zappé les photos très explicites dans lesquelles nous voyons tes fameux marcheurs sur les braises, photos qui contredisent tes affirmations...
Voir ici

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26205
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par Katan le Mer 28 Nov 2012 - 12:41

N'importe qui peut mettre n'importe quelle photo. On ne fait pas de la science sur la base d'une photo, ni sur la base d'un film. Il faut se déplacer sur place, effectuer des mesures etc. Moi aussi je peux mettre des photos.


avatar
Katan
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 417
Localisation : Ici et maintenant
Identité métaphysique : Vide
Humeur : Variable
Date d'inscription : 28/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par Jipé le Mer 28 Nov 2012 - 13:50

Mais qu'est-ce que tu racontes Tan, ce sont des photos des anasténarides eux-mêmes, prises pendant leur cérémonie !
Donc, tu contestes ce que ces anasténarides disent et montrent ?!
Alors que reste-t-il de tes affirmations si elles vont à contresens des intéressés eux-mêmes ? C'est toi qui affabules si je comprends bien, tu as inventé cette histoire de fosse de 2 m de profondeur pour donner du poids à ton affirmation, alors que c'est entièrement faux, monté de toutes pièces par tes soins... Serais-tu un menteur Tan ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26205
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par gaston21 le Mer 28 Nov 2012 - 15:56

Antinea a écrit:le sujet amène forcément à évoquer la notion d'Energie.
mais c'est quoi l'Energie au juste.
La science en parle en long en large et en travers, mais ne reconnait pas l'existence du chi des orientaux. Pourtant, il ne peut s'agir que de la même chose.
On ne voit pas au nom de quoi il y aurait deux ou trois sortes d'Energie, ou autant que de sources.
l'Energie d'un Soliton, ou dégagée par le feu, n'est elle pas de même nature ?
je ne suis pas physicienne, juste philosophe, alors je m'interroge.
quelle différence entre celle qui fait bouillir l'eau, celle qui génère un Tsunami et celle qui tord une barre d'acier ?
Antinea, je ne pense pas qu'il puisse y avoir une définition de la nature intime de l'énergie . On constate qu'elle est, qu'elle se manifeste dans de nombreux domaines très différents, mais sa nature foncière, tintin. On ne la définit que par ses effets . Il en est de même des champs, qui sont d'ailleurs énergie .Pour moi, l' Energie, c'est comme Dieu, hors d'atteinte de notre misérable cerveau... D'ailleurs, mon Dieu à moi, il s'appelle Energie-Conscience, la Réalité suprême hors espace et temps...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par JO le Jeu 29 Nov 2012 - 7:50

On partage le même . Mais il ne peut être que pensant, puisque nous pensons : nos pensées puisent dans plus grand que nous .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22717
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par Katan le Jeu 29 Nov 2012 - 15:11

Jipé a écrit:Mais qu'est-ce que tu racontes Tan, ce sont des photos des anasténarides eux-mêmes, prises pendant leur cérémonie !
Donc, tu contestes ce que ces anasténarides disent et montrent ?!
Je vais te le redire doucement : ce n’est pas parce qu’on montre une photo où des anasténarides gazouillent sur un petit feu de rien du tout, que TOUS les anasténarides n’ont JAMAIS marché sur des feux plus gros. Tu comprends ? Il faut être exhaustif quand on prétend prouver ou réfuter quelque chose. Et moi je t’ai mis des photos avec des gros feux, dont un dans une fosse. Et puis on voit très mal sur tes photos. Et qu'est-ce qui me dit qu'ils ne restent pas une heure à danser sur leurs braises dans tes photos ?

Je te donne un exemple : si on nous raconte qu’il y a des étoiles doubles dans la constellation X, tu es bien d’accord qu’il ne suffit pas de prendre une photo d’une étoile simple dans la constellation X pour prétendre réfuter qu’il existe des étoiles doubles dans cette constellation ? Si on nous dit qu’il y a des types qui courent le 100m en moins de 10s. aux JO, il ne suffit pas de montrer un film d’un type qui court le 100m en plus de 10s. aux JO pour réfuter l’énoncé de départ. Tu comprends ?

Jipé a écrit:Alors que reste-t-il de tes affirmations si elles vont à contresens des intéressés eux-mêmes ? C'est toi qui affabules si je comprends bien, tu as inventé cette histoire de fosse de 2 m de profondeur pour donner du poids à ton affirmation, alors que c'est entièrement faux, monté de toutes pièces par tes soins... Serais-tu un menteur Tan ?
Allez, vlan ! Jipé arrive avec son procès.
« -Accusé, levez-vous ! Seriez-vous un menteur ?
-Non, je vous en supplie, épargnez-moi monsieur le juge !
»

Alors, les anasténarides : d’une part, j’en avais vaguement entendu parler, comme j’ai entendu parler des fakirs, des yogis et d’un tas d’autres truc. D’autre part, j’ai lu le bouquin de Rémy Chauvin qui s’appelle Le retour des magiciens dans lequel il parle d’Henri Broch et de Georges Charpak. Et à un moment, il ridiculise la critique d’Henri Broch à propos des anasténarides. C’est là que j’ai lu que les anasténarides feraient des fossés remplis de braises pour marcher dedans, et que ces feux seraient trop importants pour qu'on puisse s'en approcher. C’est en pages 213 et 214 de l’édition 2002 (JMG éditions). Voilà, tu es content ?
avatar
Katan
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 417
Localisation : Ici et maintenant
Identité métaphysique : Vide
Humeur : Variable
Date d'inscription : 28/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il tord une barre d'acier par la pensée (sérieux)

Message par Jipé le Jeu 29 Nov 2012 - 16:49

Tan,
tu ne sais plus comment te dépêtrer de ton histoire de marcheurs sur le feu sourire
Maintenant ce ne sont plus les anasténarides qui ont un don particulier pour marcher sur des braises (profondes de 2 m...), mais seulement quelques-uns...Ensuite, tu étais affirmatif et maintenant tu dis en avoir "vaguement" entendu parler...Ben voyons

Continue de ramer, tu m' amuses, comme tu amuses sur d'autres fils, Dédé, Gérard, Zizanie...Tu es comme le bouffon du roi, j'aime bien ! fluute

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26205
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum