Fukushima

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Fukushima

Message par _Spin le Mar 15 Mar - 17:28

Ca rime avec Hiroshima, c'est dans le coin opposé du Japon, mais ça semble se diriger vers un nouveau Tchernobyl, les réacteurs semblant échapper peu à peu à tout contrôle. Pire même parce qu'il y a plusieurs réacteurs en cause et une bien plus grande densité de population, déjà mise à mal par le séisme et le tsunami consécutif...

Est-ce qu'il ne faudrait pas réfléchir à notre nucléaire à nous ?

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Gerard le Mar 15 Mar - 17:54

...
Wink Je répondrais que les Tsunami sont trés rares en Alsace et que la tragédie du Fuck Ushima a peu de chance de s'y produire.

Signalons également que les quelques "démontages de centrales nucléaires" qui ont eu lieu se passent trés mal. La terre reste inhabitable et radio-active et l'infiltration des radiations dans la nappe phréatique devient plus fort, puisqu'il n'y a plus d'installations pour la canaliser.

Neutral Conclusion : il ne faut évidemment plus créer une seule centrale nucléaire, mais je suis assez opposé à l'idée de démonter les centrales existantes, car cela endommage encore plus l'environnement...

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8342
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par JO le Mer 16 Mar - 8:21

On peut arrêter les plus vieilles, les ensevelir, ou les surveiller, car, le temps qu'elles refroidissent , la terre le sera aussi .
Il va falloir apprendre à retourner au niveau de vie d'avant le nucléaire ... voter écolo, parceque l'esprit de lucre primera sur le souci sécuritaire . Renvoyer les Arabes, ça ne coûte rien, mais renoncer aux avantages financiers ... ça vaut bien un coup de poker menteur .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Lila le Mer 16 Mar - 8:40

la durée devient d'une centrale nucléaire en conditions normales est de 20 à max 50 ans. On ne peut pas parler d'énergie durable ! D'autant plus que le problème des déchets n'est toujours pas vraiment résolu.

Et quand on voit le gaspillage hallucinant de cette énergie produite, comme si on faisait tut pour pousser à la consommation depuis des décennies...

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Geveil le Mer 16 Mar - 9:20

JO a écrit:
Il va falloir apprendre à retourner au niveau de vie d'avant le nucléaire ... voter écolo, parceque l'esprit de lucre primera sur le souci sécuritaire .
Mon cerveau secrète que tout le problème est là, JO, et il te pose la question: le peuple, le fameux peuple si cher à Bulle est-il prêt à renoncer à ses bagnoles, à ses portables, au chauffage électrique, à l'illumination des bâtiments publics, aux enseignes au néon, à la télévision et aux écrans plasma, etc, etc,

Peut-être, après tout, peut-être qu'un sursaut de vie viendra du peuple.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Thierry le Mer 16 Mar - 9:29

Blog > Japon
Le 12/03/2011 à 21:18

C'est indéniablement une catastrophe humaine. Pas question de revenir là-dessus.

Il s'agit maintenant de comprendre ce qui y conduit.

Des hommes toujours plus nombreux qui s'installent en bord de mer parce qu'ils se sont coupés de la mémoire des peuples. Les tsunamis ont toujours existé, on en trouve des traces à toutes les époques, dans divers endroits de la planète. Sumatra avait déjà montré que l'oubli condamne les vivants à revivre les cataclysmes antérieurs. Mais leur ampleur, même si elle reste similaire, a des conséquences bien plus apocalyptiques parce qu'un autre paramètre a pris une place considérable. C'est la prétention. Celle qui conduit les peuples "développés"à imaginer que les technologies modernes les mettent à l'abri des forces de la nature. Vaste illusion dont on voit les effets. Des villes immenses construites dans des plaines côtières alors que les plaques tectoniques de la région ne sont que des pièces de puzzle sous tension. Aucune protection, aucune digue, aucune consigne d'évacuation. Les japonais sont éduqués aux séismes. Et personne n'a songé aux tsunamis. Ca paraît totalement insensé. Il ne s'agit pourtant pas d'un peuple insensé. Au premier abord...

Pourquoi le tsunami de Sumatra n'a-t-il pas convaincu les gouvernants d'une urgence absolue ? Comment expliquer que l'éventualité d'une telle catastrophe ne les a pas effleurés ?

Un peuple qui s'imagine à l'abri d'appareils enregistrant des secousses sismiques, de bâtiments quasiment indestructibles, d'entraînements répétés a éludé une part essentielle. Le danger n'est pas unique. Mais lorsqu'une population est rassurée par les dispositions prises par les gouvernants sur un point précis, il se crée une auto persuasion désastreuse. "Rien ne peut nous arriver puisque tout a été prévu."

"On domine la nature en lui obéissant." Un précepte bien connu qu'il faudrait remettre à jour. On ne la domine pas à travers des consignes et des manoeuvres parfaitement rôdées mais en gardant à l'esprit que sa puissance est incommensurable et qu'il s'agit avant tout de ne pas placer les individus dans une situation périlleuse. C'est là que la prétention entraîne un aveuglement ravageur.

Si on ajoute le fait que l'usage de centrales nucléaires dans un pays comptant un nombre incroyable de séismes est une folie absolue, on peut effectivement se demander s'il s'agit bien d'un peuple sensé. Et là, on ne touche plus seulement la population locale mais la planète entière.

Un autre paramètre est venu s'ajouter à la prétention. C'est l'avidité. L'énergie nucléaire brasse des sommes considérables, pharaoniques, des marchés financiers colossaux. Le Japon a totalement occulté l'éolien ou l'énergie marémotrice, celle des courants marins, celle de l'hydroélecticité, celle du solaire. Il n'est pourtant pas question dans ce pays de manque de moyens intellectuels, technologiques, scientifiques...Mais il existe des multinationales dont l'influence est immense et les pratiques impitoyables. On connaît le même problème en France avec Areva et EDF.

Au Japon, la superficie développée par les surfaces plates des toits d'immeubles, d'usines, de hangars représentent un terrain idéal à la pose de panneaux solaires. Pas besoin de terrains au sol. Quant à la puissance de l'Océan, il ne sera pas nécessaire désormais d'essayer de les convaincre. Le seul problème vient du fait que rien n'a été fait pour développer ces énergies. Pas d'argent débloqué, pas de recherches, pas de découvertes. C'est très simple.



Oubli, préténtion, avidité. Un cocktail détonnant.

Est-ce que le peuple japonais a la capacité désormais à devenir sensé ?



Et je n'oublie pas, en écrivant ça, le désastre humain en cours...Le traumatisme gigantesque. Est-ce que ça sera un tremplin ?

avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Thierry le Mer 16 Mar - 9:30

La mécanisation de l'existence.
Le 13/03/2011 à 16:45

Gurdjieff l'avait évoqué. La plus dangereuse mécanisation consiste à être soi-même une machine.

Au Japon, le drame humain est inimaginable, le traumatisme effroyable, mais je ne parviens pas à comprendre comment l'humain peut en arriver là...Il me semble que cette cassure entre l'humain et la nature est absolue, qu'il existe désormais une négation complète de l'univers du vivant et je ne vois pas la nature comme responsable de quoique ce soit. C'est la mécanisation de l'existence qui porte en elle les causes de ce désastre. Une certaine forme de folie, d'aveuglement qui consiste à penser que l'homme est au-dessus de tout, qu'il possède le pouvoir, jusqu'à en oublier les lois naturelles. Construire des villes dans des fonds de vallée, en bord de mer, dans un pays sujet aux pires séismes, pour développer des industries, accroître les richesses, pousser les individus dans une voie unique de profits, sans garder à l'esprit que tout peut disparaître en quelques instants, c'est mener les hommes à la mort. Le Japon s'est construit dans cette voie. Les individus sont mécanisés, extraits de leur lien avec la nature, ignorant des réalités, envoûtés par une idée de croissance agissant comme un aimant. Tout miser sur l'énergie nucléaire dans un pays sujet aux séismes...C'est consternant. Développer des villes côtières sans aucune protection contre les tsunamis, c'est hallucinant. Non seulement, la nature est ignorée mais la vie humaine elle-même est bafouée. Rien ne compte en dehors de cette course à la croissance. On joue avec des allumettes parce qu'on a construit des camions de pompiers. On est dans l'absurde.

Les humains sont donc de véritables machines travaillant seulement sous la pression d'influences extérieures. Les gouvernants, eux-mêmes, sont des machines. Ils ne sont pas des conducteurs de machines. Ils vivent eux aussi sous les influences d'égrégores qui les dépassent.

Un égrégore est, dans l'ésotérisme, un concept désignant un esprit de groupe, une entité psychique autonome ou une force produite et influencée par les désirs et émotions de plusieurs individus unis dans un but commun. Cette force vivante fonctionnerait alors comme une entité autonome. Le terme, apparu dans la tradition hermétiste, a été repris par les surréalistes, qui l'ont chargé d'un fort potentiel subversif.

Autant cet égrégore peut avoir un effet positif lorsqu'il est associé à une élévation spirituelle, autant il peut devenir la source d'un conditionnement lorsque des intentions perverses le sous-tendent...

Les connaissances qui sont développées depuis la révolution industrielle ne sont pas attachées à une voie spirituelle mais à une mécanisation des individus. La croissance est l'intention première. La médecine, par exemple, est de la mécanique. L'aspect holistique de l'homme est ignoré. La psychologie qui ne fonctionnerait pas en systémique est de la mécanique. Et encore doit-elle prendre en considération l'environnement spirituel de l'individu.



L'environnement est d'ailleurs un mot très révélateur dans l'usage qu'on en fait actuellement. On considère à travers ce terme que la nature nous environne, ce qui revient à dire que nous n'en faisons pas partie, que nous nous en sommes extraits, que nous sommes des entités à part. On voit ce que cette "philosophie" donne avec l'exemple de la catastrophe au Japon. Et il est évident que nous allons entendre des "machines" accuser la nature d'être cruelle. C'est logique dans ce fonctionnement. Il faut un coupable. Et c'est la nature. Puisqu'elle est la seule vivante et que nous sommes des machines malmenées par sa violence. C'est consternant. Combien de fois j'ai entendu des journalistes dire : "La montagne a tué" lorsque des alpinistes ou des skieurs sont emportés. Comme si la montagne avait eu une intention...Comme si ce tsunami était responsable de ces milliers de morts...On regarde la situation à l'envers.



C'est un drame humain qui concerne des machines. C'est ça la première catastrophe. C'est ce que l'homme est devenu le plus dramatique.

avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Thierry le Mer 16 Mar - 9:31

Les hommes machines.
Le 13/03/2011 à 21:01

Aujourd'hui on voit Borlo parler en tant que défenseur des valeurs environnementales alors que c'est lui qui a signé la veille de son départ du gvt entre Noel et jour de l'an, les autorisations concernant l'exploitation du gaz de schiste sur notre sol... Pas eu un seul bruit sur cela, personne n'était au courant, les maires et habitants ont été mis au courant il y a deux mois...Le gvt a fait cela sans bruit...

http://gasland.fr/documentaire.php

https://www.dailymotion.com/video/xhfvhy_gasland_news

Ces hommes vont faire la même chose que les gvt japonais avec leur population. On pousse aux profits et on fait miroiter une vie "meilleure"... Indignez-vous qu'il disait. NON !! C'est totalement insuffisant. C'est la désobéissance civile qui reste la seule solution.

avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Thierry le Mer 16 Mar - 9:31

Savoir et comprendre.
Le 13/03/2011 à 21:54

Oh, bien sûr que les Japonais ont développé des savoirs technologiques impressionnants. Et ça leur sert à quoi aujourd'hui. A se porter secours avec des brouettes et des pelles. Avant de recommencer à utiliser des machines plus puissantes et à améliorer leurs savoirs pour recommencer à oeuvrer dans la même voie.

Sans toujours rien comprendre.

Le savoir est associé à l'homme. La compréhension est du domaine de l'être humain.

L'homme développe des technologies.

L'être humain associe le savoir avec la conscience.

Pas une conscience morale quand elle ne fait que répondre à des intentions coercitives mais une conscience unitaire.

Une conscience qui prend en compte,non pas l'intérêt individuel au coeur d'un mouvement de masse, mais l'intérêt de l'univers du vivant au coeur des mouvements de masse.

La compréhension résulte de la conjonction du savoir et de l'être.

L'être unifié est celui qui maintient vivant en lui la conscience d'une appartenance à un tout et qui ne se soumet pas à des intentions individuelles servies par des mouvements de masse ou pire encore, qui est capable de créer des mouvements de masse pour répondre à des ambitions individuelles.

Ce qui revient à dire d'ailleurs que les politiciens sont des hommes et pas encore des êtres humains.



Les scientifiques, les politiciens, les industriels, les chimistes, les physiciens, les patrons du CAC 40...Des hommes possédés par leur savoir, une maîtrise particulière, un talent développé à l'extrême, une compétence inégalée, un potentiel exploité, des réussites sociales, des parcours remarquables dans le cadre d'une société vouée au savoir.

Et pourtant des hommes privés de toute forme de compréhension. Les architectes qui ont conçu ces villes japonaises qui viennent d'être englouties...Ils ont gagné combien d'argent en usant de leur savoir ? Ces physiciens qui ont mis au point ces centrales nucléaires qui menacent la planète entière, ils ont gagné combien d'argent ? Les bâtisseurs de ces monstres, ils ont gagné combien d'argent ? Un savoir immense, des constructions pharaoniques, une élévation constante dans la matérialisation de leur savoir, un gigantisme au service du profit.



Dans une totale incompréhension de l'univers du vivant. Parce que pour eux, il s'agit d'un "environnement" et qu'ils sont au-dessus de cet environnement, qu'ils n'en font pas partie, que leur savoir leur a donné l'impression d'être plus puissant que ce Tout qui les accueille.



Juste des hommes.

Pas des êtres humains. Pas encore.

avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Thierry le Mer 16 Mar - 9:32

Essence et personnalité.
Le 14/03/2011 à 21:04

J'essaie de comprendre...

D'où vient ce flegme des Japonais, cette étonnante sérénité, acceptation, stoïcisme, impassibilité ? S'agit-il bien de ça d'ailleurs ou plutôt d'un abattement, d'une stupeur qui les fige? ...

Je ne connais pas assez ce peuple pour pouvoir en juger. Mais l'interrogation m'amène à cette distinction entre l'essence et la personnalité. Y a-t-il en eux une part qui prédomine ou la fusion des deux explique-t-elle cette attitude ?



L'essence est ce que l'individu porte avant que l'éducation ne vienne y développer une personnalité fluctuante et amovible.

Et je fais un parallèle avec le fonctionnement des Kogis, cette maîtrise des émotions, cet amour ineffable de la Nature, cette bénédiction constante de la source de vie.

En écoutant les commentaires des Japonais, leur conscience soudaine de la force brute de la Nature, je sens poindre un retour à cette essence, comme si cette personnalité rapportée avait volé en éclat, ces certitudes balayées par le tsunami. Ce peuple qui vit dans une euphorie matérielle et qui voit disparaître tout ce sur quoi leur existence et leur personnalité se sont bâties...Et ce retour instantané, extrêmement violent à cette humilité que les Kogis n'ont jamais délaissée. Cette impression que nos sociétés matérialistes, celle des Japonais comme celle de l'Occident survivent dans une illusion particulièrement fragile, des personnalités issues d'un conditionnement sociétal, organisé, planifié, mercantile.

J'entends des individus ébahis par la puissance de la nature prendre conscience de leur infinie fragilité et en même temps être fascinés par cette hégémonie de cette Nature. Comme si, soudainement, jaillissait en eux une essence originelle, une conscience mise à jour devant le désastre et l'effacement de tous les paravents.

J'en suis immensément ému... Je rêve d'un nouveau monde.

L'essence et la personnalité fusionnées au coeur des âmes. Plus jamais ce détachement prétentieux, ni pour autant un retour à la "préhistoire" mais une conscience maintenue d'un partage respecteux entre une Nature indomptable et un établissement des êtres humains dans une sérénité contemplative. Cette impression que nous arrivons à un terme. Celui d'une exploitation inconsidérée et de la violence incommensurable qui en résulte.



Je rêve d'une humanité sereine. Cette "décroissance" dont nous connaissons les objectifs survient sous la fome d'un désastre humain. En faudra-t-il d'autres pour que nous comprenions que cette voie matérialiste est une erreur ?

Les Kogis ont développé une société spirituelle et nous les regardons comme des individus primitifs parce qu'ils ne cherchent pas l'exploitation outrancière de la Nature à laquelle ils appartiennent. Ils ne sont pas malheureux, ils ne refusent pas la modernité tant qu'elle ne les entrave pas bien qu'ils aient considérablement souffert de la violation de leurs terres, du massacre de leurs clans, du pillage de leur culture, des tentatives de christiannisation...Ils ont su maintenir cet équilibre duquel nous nous sommes extraits parce que la croissance nous apparaissait comme une voie de progrès, parce que certains individus habiles y trouvaient des intérêts et qu'ils ont su entraîner la masse dans leurs intentions possessives. Nous sommes éduqués à la croissance, nos personnalités ont pris le pas sur cette essence étouffée.

Il suffit d'un cataclysme pour que tout retombe.

Je rêve aujourd'hui d'une croissance de l'éveil.

avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Thierry le Mer 16 Mar - 9:32

Une phrase surprenante.
Le 14/03/2011 à 22:08

Un commentaire lu sur un site, un habitant de la région de Fukushima.



"La vie doit continuer. Les Japonais ne veulent pas paniquer pour quelque chose qu’ils ne maîtrisent pas. L’important, en dépit des drames, c’est d’être vivant."



On aurait plutôt tendance à penser que les individus sont amenés à paniquer quand quelque chose qu'ils ne maîtrisent pas survient... Dans l'inconnu, nous ne savons pas comment réagir étant donné que nous ne pouvons rien construire à partir de nos expériences. Aucun repère, aucune issue, il faut tout inventer sans savoir si les effets seront positifs. La panique survient parce que la pression liée à cet inconnu devient plus puissant que les actes eux-mêmes. Ca n'est évidemment pas la bonne solution...




Si on reprend la tournure employée par ce Japonais, la panique n'a aucune raison d'être devant l'inconnu. Puisqu'il n'y a aucune connaissance à utiliser et que tout est à inventer, il n'y a pas de risque de manquer le potentiel dont on dispose, de gaspiller l'expérience retenue, de faire valoir nos qualités, nos acquis. Il s'agit par coséquent de rester neutre devant cette épreuve et de la vivre avec détachement.



On peut envisager que la panique ne surviendrait que dans une situation connue devant laquelle l'individu perdrait pied en ne parvenant pas à user des ses acquis. C'est l'incapacité à profiter des expériences passées et à raisonner qui déclencherait la panique. La situation est connue et pourtant l'individu est débordée par ses émotions. D'où la panique. Ca n'est pas la panique qui interdit de trouver une solution mais l'incapacité à trouver une solution alors que l'individu dispose du potentiel nécessaire qui déclenche cette panique.

Surprenant et très révélateur de cet étrange détachement que je mentionnais précédemment...Ils ne paniquent pas justement parce que la situation leur est totalement étrangère. Ils n'ont rien à se reprocher dans cet abattement, cette consternation, cette stupeur. Alors, ils laissent passer les émotions.



Fascinant...

avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Thierry le Mer 16 Mar - 9:33

Rupture
Le 15/03/2011 à 22:08

Est-ce que le traumatisme engendré par le séisme, le tsunami et maintenant la propagation d'éléments radioactifs sont susceptibles de déclencher une rupture durable dans le processus de mécanisation de l'existence ?

Il ne s'agit pas d'un traumatisme identique à celui du 11 septembre. Rien à voir. Dans ce cas-là, tout ce que ça a apporté, c'est l'accroissement des dépenses militaires aux USA (enrichissement personnel des industriels et des actionnaires), extension des conflits armés, Irak et Afghanistan, exploitation des réserves de pétrole de l'Irak (enrichissement personnel des industriels et des actionnaires). Absolument rien de positif.

Ce traumatisme s'approche de celui du tsunami de Sumatra, à la différence essentielle qu'il touchait une région du monde dont le développement technologique n'avait rien à voir avec celui du Japon.

Cette fois, il s'agit d'une puissance économique, technologique, financière considérable. Le désastre n'en est pas moins effroyable. La technologie se révèle même une menace plus grande encore que les forces de la Nature. J'espère de tout coeur que les techniciens qui sont sans doute entrain de se sacrifier parviendront à leurs fins...Et qu'ils ne seront pas oubliés ensuite.



Est-ce que ce traumatisme aussi terrifiant qu'inattendu, inimaginable dans son ampleur peut déclencher une rupture dans le fonctionnement des humains ?



Le séisme en Chine n'a laissé entrevoir ensuite aucun changement dans l'attitude des dirigeants chinois. Leur volonté de puissance et d'extension économique reste la même.

Qu'en sera-t-il du gouvernement japonais et de ce peuple ?

Est-ce qu'l y aura une remise en question fondamentale, métaphysique ou juste une volonté de tout effacer pour repartir de plus belle ?



Est-ce que le fait que le Japon, alors qu'il compte parmi les premières puissances économiques, puisse être aussi atteint dans son intégrité physique, morale, dans sa fierté aussi (et c'est un aspect fondamental de cette civilisation ) va déclencher une réflexion de tout un peuple sur son positionnement vis à vis de la Nature, du Vivant ? Et si cela se produit, est-ce que d'autres peuples pourraient se servir de ce changement pour changer de cap ?



Une rupture spirituelle qui engendrerait un autre rapport au monde, un autre fonctionnement économique, une idée de "décroissance" ou tout du moins l'établissement d'un équilibre durable dans notre exploitation de la Terre. Avec cet infini respect pour sa puissance. Et sa douceur.



I have a dream...

avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par JO le Mer 16 Mar - 10:18

ce matin, déjà, on se félicitait sur les ondes, de la bonne tenue économique du Japon , malgré la catastrophe! Ne soyons pas trop utopistes : le dieu fric n'est pas mort . La nécessité nous obligera à reconsidérer nos manières de consommer, mais rien ne se dessine dans le sens souhaité , d'un redressement écologique et spirituel .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Geveil le Mer 16 Mar - 10:19

Ben dis donc, tu dois en avoir gros sur la patate pour y aller de six messages assez longs. Je les ai lus et te rejoins complètement, c'est fou ce que je me sens proche de toi.
Oubli, prétention, avidité. Un cocktail détonnant.
Est-ce que le peuple japonais a la capacité désormais à devenir sensé ?
Et je n'oublie pas, en écrivant ça, le désastre humain en cours...Le traumatisme gigantesque. Est-ce que ça sera un tremplin ?
Je l'espère. Mais ils sont tellement obéissants. Je me rêve allant là-bas et intervenir sur une TV pour leur dire à quel point on les admire, et que sur les bases de leur immense histoire spirituelle, ils peuvent bâtir une société nouvelle.

C'est un drame humain qui concerne des machines. C'est ça la première catastrophe. C'est ce que l'homme est devenu le plus dramatique.
C'était inévitable, je t'invite à retourner lire mon post " De la sensation à l'être". Je suis sûr que ce coup ci il te parlera.
Dans une totale incompréhension de l'univers du vivant. Parce que pour eux, il s'agit d'un "environnement" et qu'ils sont au-dessus de cet environnement, qu'ils n'en font pas partie, que leur savoir leur a donné l'impression d'être plus puissant que ce Tout qui les accueille.
Juste des hommes.

Pas des êtres humains. Pas encore.
Tout à fait, enivrés par leur technologie, les hommes ont perdu leur sensibilité, leur respect de la vie et leur amour de la nature.

Nous sommes éduqués à la croissance, nos personnalités ont pris le pas sur cette essence étouffée.

Il suffit d'un cataclysme pour que tout retombe.

Je rêve aujourd'hui d'une croissance de l'éveil.
C'est tellement vrai, hier je regardais un débats d'experts en économie. Leur seule inquiétude, c'est la croissance, disant qu'elle pourrait peut-être repartir avec la reconstruction, c'est fou, j'aurais aimé être sur le plateau pour le crier.
Une rupture spirituelle qui engendrerait un autre rapport au monde, un autre fonctionnement économique, une idée de "décroissance" ou tout du moins l'établissement d'un équilibre durable dans notre exploitation de la Terre. Avec cet infini respect pour sa puissance. Et sa douceur.
Voilà. Merci Thierry pour ces beaux messages.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Thierry le Mer 16 Mar - 11:33

Bonjour Jo, Gereve.
Je vais aller lire ce post "de la sensation à l'être".
J'ai entendu aussi ces commentaires de financiers qui parlent "d'opportunité" dans la reconstruction du Japon. A tuer ces gens-là...Le dégoût.
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Hannetton le Mer 16 Mar - 11:56

Ce matin je me suis dit de faire juste un petit truc : aller chercher des pastilles d'iode à la pharmacie.Au moins de manière symbolique pour marquer un état de conscience.Impossible bien entendu !Que je suis naïf !Les seuls à avoir le droit de faire ce simple produit en France c'est l'armée.Et la seule façon d'en avoir c'est que le gouvernement t'y autorise.Alors en fait à l'époque du nuage sur Tchernobyl sur la France les citoyens français qui sont mort quelques années après le passage du nuage n'auraient de toute manière pas pu se protéger par ce moyen.

Les gens qui sont autre chose que des gouttes dans la rivière pourront relire avec intérêt un sujet posté par moi il y a un an sur les suricates.

http://www.forum-metaphysique.com/t2314-video-n44-face-au-danger-arreter-d-etre-parano

Hannetton
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 364
Localisation : hiver
Identité métaphysique : porteur
Humeur : somnolence
Date d'inscription : 06/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Geveil le Mer 16 Mar - 12:09

Thierry a écrit:J'ai entendu aussi ces commentaires de financiers qui parlent "d'opportunité" dans la reconstruction du Japon. A tuer ces gens-là...Le dégoût.
A ce sujet, ça rejoint deux discussions: " tuer est-il compatible avec la spiritualité ?" et celui que j'avais lancé " Y-a-t-il des causes perdues ?".
J'ai lu aussi que des hommes de bonne volonté se battent contre le braconnage et la déforestation en Amazonie et aux Philippines.Ça m'a tellement mis en colère que des hommes puissent tout détruire pour leur profit immédiat, que je me suis vu les tuer.
Une femme, la présidente d'ATTAC, Susan Jorge se bat aussi, elle a côtoyé de ces financiers et autres profiteurs. Elle dit qu'on ne peut rien en tirer? Est-ce bien sûr, un humain, un vrai, ne pourrait-il pas trouver les mots et les gestes pour les guérir ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Gerard le Mer 16 Mar - 12:43

Thierry a écrit: Si on ajoute le fait que l'usage de centrales nucléaires dans un pays comptant un nombre incroyable de séismes est une folie absolue, on peut effectivement se demander s'il s'agit bien d'un peuple sensé.

dubitatif Je me demande quand même pourquoi aucun journaliste n'explique POURQUOI les 16 autres centrales nucléaires japonaises n'ont eu aucun problème suite au tremblement de terre et au Tsunami.

Il y a pourtant du beau linge : la centrale de Kashiwazaki-Kariwa, la plus grosse du monde qui contient 7 réacteurs.. et celle de Fukushima Daiichi (6 réacteurs), juste à coté de la désormais célèbre Fukushima Daini (4 réacteurs).

Les seules infos que j'ai pu glaner, c'est qu'il semblerait que le directeur (de la centrale qui a explosé) aurait hésité à appliquer les consignes de sécurité en cas de Tsunami car cela revennait à condamner les réacteurs... Bref... une erreur humaine. Et des erreurs humaines, que ce soit suite à un tremblement de terre ou autre, ça revient au même.

Liste des centrales nucléaires japonaises :



Correction : OOPs, je me suis trompé, c'est bien la Centrale Fukushima Daiichi (6 réacteurs) qui a été touchée.

Historique des 6 réacteurs :
http://www.lepost.fr/article/2011/03/16/2435903_la-situation-de-la-centrale-nucleaire-de-fukushima-hors-de-controle-apocalypse-now-ou-presque.html



...


Dernière édition par Gerard le Mer 16 Mar - 16:12, édité 1 fois

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8342
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Hannetton le Mer 16 Mar - 13:51

Moi je propose qu'on envoie un paquet pour les japonais de la part des membres du forum.

Gereve va envoyer un bon bouquin pour que les japonais puissent philosopher un peu.Il sera assez humble pour y mettre un autographe de lui ce qui vaut bien plus que celui de l'auteur.

Gerard va envoyer un paquet de clope et une bouteille de pinard aux japonais.Je suis sur que son geste les touchera.Et pourquoi pas aussi un épisode des Simpsons ça va leur faire du bien de rigoler un peu.

Magnus va faire un chèque pour que certains veufs puissent puissent avoir droit à des soins d'hygiène.

Bulle et Jipé pourront proposer une liste des bons psys du nord du pays.

Bernard enverra une photo de son chien.

Patanjali écrira une lettre disant tout son dégout pour le dieu des juifs qui tuent les shintoïste au lieu des sionistes.

Et Alice pourra leur indiquer comme devenir des hommes bons en pratiquant juste les lois de noé.


Hannetton
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 364
Localisation : hiver
Identité métaphysique : porteur
Humeur : somnolence
Date d'inscription : 06/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Lila le Mer 16 Mar - 14:09

eh , mais on a deux vrais auteurs publiés parmi nous !
Spin et Thierry !

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Babylon5 le Mer 16 Mar - 14:58

Je suis venue faire un tour dans "actualités" pour voir ce qui se dit ici à propos des centrales nucléaires de Fukushima. Je venais juste d'écouter les infos de midi, j'ai entendu que l' empereur est sorti de son silence et s'est adressé à son peuple. Rien que ce fait donne en lui-même la chair de poule.

Etonnée mais pas tant que ça de relire le nom de Gurdjeff. J'avais été frappée à l'époque en découvrant que nous fonctionnons comme des machines.

Je rejoins à fond tout ce que tu dis, Thierry. Je suis arrivée dans ce fil de discussion avec une montée d'adrénaline qui me faisaient trembler : oui, j'ai peur. Pas pour moi, mais pour les plus jeunes qui vont devoir payer cette dette.

Tes posts m'ont donné un peu d'espoir : et si (je dis bien "et si") ce cataclysme (car c'en est ou cela va en être un) ; joint à tous ces mouvements des peuples qui surviennent en même temps... et si c'était, en quelque sorte, annonciateur d'une nouvelle saison : et si c'était bientôt le Printemps...
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par _Spin le Mer 16 Mar - 15:16

Gerard a écrit:
dubitatif Je me demande quand même pourquoi aucun journaliste n'explique POURQUOI les 16 autres centrales nucléaires japonaises n'ont eu aucun problème suite au tremblement de terre et au Tsunami.
Elles sont peut-être moins inondables ou ont mieux résisté au séisme, il y a tellement de facteurs qui jouent. Il paraît qu'à la centrale française du Bugey, quelques mois avant Tchernobyl, on est passé tout près d'une panne totale du refroidissement, ce qui pouvait aller très loin. Depuis on a amélioré les systèmes, mais quand même...

Les seules infos que j'ai pu glaner, c'est qu'il semblerait que le directeur (de la centrale qui a explosé) aurait hésité à appliquer les consignes de sécurité en cas de Tsunami car cela revennait à condamner les réacteurs... Bref... une erreur humaine. Et des erreurs humaines, que ce soit suite à un tremblement de terre ou autre, ça revient au même.
Erreur d'appréciation dans ce cas. Tchernobyl, c'était une série de (très lourdes) erreurs humaines dans le cadre d'une expérimentation d'un dispositif... de sécurité.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Invité le Mer 16 Mar - 15:41

thierry merci pour tes postes ils sont très complets, très bien écrits. On comprend mieux la situation. Tout simplement parfait. bravo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par nuage bleu le Mer 16 Mar - 16:01

Combien de TCHERNOBYL faudra t'il pour que les Humains comprennent qu'il faut maitriser tous les aspects du nucléaire pour l'employer sécuritairement.
Comme nous ne maitrisons rien totalement, surtout pas dans le domaine des réacteurs nucléaires et de ses déchets radioactifs, il FAUT absolument abandonner ce mode de production d'électricité.

nuage bleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1079
Localisation : canada
Identité métaphysique : sans religion
Humeur : excellente
Date d'inscription : 08/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fukushima

Message par Gerard le Mer 16 Mar - 16:27

nuage bleu a écrit:... il FAUT absolument abandonner ce mode de production d'électricité.
Neutral Malheureusement, je crois que la logique nucléaire suit la même logique que les autres modes de production d'énergies polluantes.

Imaginons le meilleur pour la France :
I love you - Nous fermons nos centrales nucléaires et nous démantelons la société Areva (vous êtes d'accord que si nous cessons de construire des centrales nucléaires chez nous, ce n'est pas pour aller en construire dans d'autres pays), c'est le paradis.

dubitatif Malheureusement, tout comme pour l'interdiction de la bagnole, les pays émergeants vont nous dire :
diable fourche - Vous interdisez le nucléaire maintenant que vous vous êtes bien goinfrés et vous voulez que nous, on apprenne à rester pauvres ?!! Pas question !

pale Résultat : au lieu de recourir à ceux qui ont le plus d'expérience dans le nucléaire civil de qualité (les français), ils vont aller acheter leurs centrales à ceux qui ont fait celle de Tchernobyl et au bout du compte est-ce qu'on n'aura pas PLUS de catastrophes nucléaires que si on développe et perfectionne cette technologie ? Parce qu'avec 2 ou 3 "Tchernobyl", quelque soit l'endroit de la planète où ça arrive, on finira par être touchés, tout écolos irréprochables qu'on soit.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8342
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum