Le noyau.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Le noyau.

Message par Intégraal le Sam 19 Mar 2011 - 1:11

chacun sa façon de voir...le verre moitié plein, ou le verre moitié vide Wink
avatar
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le noyau.

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Sam 19 Mar 2011 - 2:12

"Gereve a écrit :c'est se faire complice de ce qui se passe en coulisse"
Quand je regarde la beauté de la nature, au delà du bien et du mal dans nos vies, je n'aspire qu'à cela; être le complice. Car la petite voix à l'intérieur, me souffle que tout est parfait et que c'est un véritable bonheur que de participer activement à cette perfection.

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le noyau.

Message par Opaline le Sam 19 Mar 2011 - 2:17

bradou a écrit:
Opaline a écrit:
Tu sais pourquoi tu le trouves moche ? parce que tu lui associes Dieu !
Considère-le sans Dieu et tu verras sa beauté !
Tiens, Opaline tu es donc là. Cela fait si longtemps que je ne t'ai pas vue que je me disais qu'un pirate ou un corsaire a dû kidnapper notre Opaline.
Je suis toujours là, à tourner en rond !
Je fais des ronds, ronds de jambes, ronds de serviettes, ronds dans l'eau,
j'arrondis les angles, aussi, c'est très utile !


Tu trouves donc qu'avec ce qui se passe au Japon, en Libye, au Yemen, Bahrein, au Sahel...le froid, la faim, les maladies, les malheurs..............il n'est pas moche? Tant mieux!
Si tu veux qu'on parle de ces problèmes , on peut mais il faut changer de fil ! c'est pourquoi je dis :
Mais qu'est-ce que ça a à voir avec l'univers ? l'arbre ?
Tu évoques les saloperies du monde, c'est un jugement de valeur qui t'est totalement personnel !
L'univers n'a pas la même perception que toi, si tant est qu'il ait des perceptions.
Tu sais comme moi que l'univers est mouvant, qu'il a une fin et qu' il emportera , dans sa fin, toutes les "saloperies" qui te dérangent.
Donc l'univers n'est pas moche ! et son noyau encore moins !


Moi je préfère revenir à mon ancienne idée, savoir que tout est moche et que le beau n'est là que pour servir d'intermède. Un malheur, puis repos(que nous appelons beau ou bien) en attendant le malheur suivant. Le beau et le bien ne sont là que pour nous faire mieux goûter les affres de la vie. C'est comme pour les esclaves et les prolétaires, il faut bien les nourrir pour ne pas les perdre. Même chose pour nous, s'il n'y avait que malheurs on se suiciderait tous, et Dieu n'aurait plus personne sous la main à faire souffrir.
Tu n'es qu'un simple humain qui a du mal à s'extraire des vissicitudes de la vie, pour t'élever alors que l'univers te tend les bras !
Tu es encore tout imprégné des acquis culturels qui nous ont formés mais que l'on doit dépasser parce que notre espace de vie , qui était la terre, le soleil et la lune pour nos ancêtres formateurs, est l'univers pour nous !
Nous devons raisonner en fonction de ce nouvel environnement et , bien entendu, changer aussi, notre approche et notre perception du monde.
N'évoque plus Dieu, il ne t'entend pas et ne t'a jamais entendu !
Il faut considérer ce monde nouveau avec hauteur et ambition.
Nous ne sommes plus tributaire d'un Dieu !
80% de nos problèmes sont de notre fait et donc, les solutions dépendent de nous !
Pour arriver à comprendre cela, il faut chasser de nos têtes le vieux monde .
Pour que le monde nouveau soit, Nous devons en être persuadé !

Pour que l'arbre soit débarrassé des chancres qui le blessent et pour que l'univers trouve la stabilité
à laquelle il aspire !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le noyau.

Message par Geveil le Sam 19 Mar 2011 - 6:11

Opaline, tu es une sage, malgré ton jeune âge, mais voyons tout de même quelques détails.
Opaline a écrit:Si tu veux qu'on parle de ces problèmes , on peut mais il faut changer de fil ! c'est pourquoi je dis :
Mais qu'est-ce que ça a à voir avec l'univers ? l'arbre ?
C'en est une branche, non ?
Toutes ces horreurs ne sortent pas de nulle part, non ?

Tu n'es qu'un simple humain qui a du mal à s'extraire des vissicitudes de la vie, pour t'élever alors que l'univers te tend les bras !
Mais c'est pour m'étouffer !
Tu es encore tout imprégné des acquis culturels qui nous ont formés mais que l'on doit dépasser parce que notre espace de vie , qui était la terre, le soleil et la lune pour nos ancêtres formateurs, est l'univers pour nous !
Nous devons raisonner en fonction de ce nouvel environnement et , bien entendu, changer aussi, notre approche et notre perception du monde.
Qu'est-ce que ça change aux horreurs que cite Bradou ? Ça nous fait grandir, devenir des Géants qui voient toutes ces choses en tout petit et donc pour lesquels elles n'ont plus d'importance? Qui se soucie de la vie d'une fourmi, il est vrai ? Et l'aviateur qui largue la bombe A, se soucie-t-il des morts qu'elle va provoquer ? Non, il s'en fout, il est tout en haut, le monde n'est pour lui qu'un pachwork de bleu, de vert, de blanc et d'ocre, splendide !
Quand tu t'émerveilles comme Rousselot de la beauté d'une prairie, de ses fleurs et de ses papillons, ne voient tu pas les papillons qui se font prendre dans une toile d'araignée, les mantes religieuses qui bouffent leur amant, la lutte acharnée qui règne entre les plantes pour la conquête du terrain ?
N'évoque plus Dieu, il ne t'entend pas et ne t'a jamais entendu !
Il faut considérer ce monde nouveau avec hauteur et ambition.
Nous ne sommes plus tributaire d'un Dieu !
C'est cela, avec hauteur, comme l'aviateur.
80% de nos problèmes sont de notre fait et donc, les solutions dépendent de nous !
Pour arriver à comprendre cela, il faut chasser de nos têtes le vieux monde .
Pour que le monde nouveau soit, Nous devons en être persuadé !
Ça me paraît juste, mais

Pour que l'arbre soit débarrassé des chancres qui le blessent et pour que l'univers trouve la stabilité à laquelle il aspire ! [/color]
Hélas, l'univers ne sera jamais stable, c'est une oscillation perpétuelle entre l'être et la néant, une lutte permanente avec son lot de merveilles certes, mais aussi d'horreurs sans nom.

Après, c'est une question de choix: la vie, avec son cortège de joies et de souffrances ou la mort, sans joie ni souffrance ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le noyau.

Message par apollonius le Sam 19 Mar 2011 - 9:52

l'univers ne sera jamais stable, c'est une oscillation perpétuelle entre l'être et la néant
cette oscillation perpétuelle n'est-elle pas stable pour être....perpétuelle?
la stabilité ne peut-elle pas se trouver dans le(s) rythme(s) de cette oscillation?
avatar
apollonius
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 251
Localisation : Serpentaire
Identité métaphysique : Amoureux de Philosophie Naturelle
Humeur : Eve entée
Date d'inscription : 24/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le noyau.

Message par _bradou le Sam 19 Mar 2011 - 11:35

Intégraal a écrit:chacun sa façon de voir...le verre moitié plein, ou le verre moitié vide Wink
Cela est une façon d'éluder le problème. Le verre à moitié plein ou vide chacun peut effectivement le voir comme il veut.....à condition de pouvoir, parce que pour certains ce n'est pas évident.
En fait, il ne s'agit pas ici de verre. Nous nous trouvons en vérité dans un mortier* avec un pilon qui tantôt se lève, tantôt s'abat sur notre tête, et nous nous demandons pourquoi c'est ainsi.
* un mortier est un ustensile de cuisine, dans le cas où la citadine que tu es ne le connaisse pas.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le noyau.

Message par Geveil le Sam 19 Mar 2011 - 12:36

apollonius a écrit:
cette oscillation perpétuelle n'est-elle pas stable pour être....perpétuelle?
la stabilité ne peut-elle pas se trouver dans le(s) rythme(s) de cette oscillation?
Je ne sais pas, il se peut qu'un jour tout s'arrête.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le noyau.

Message par Millenium le Dim 20 Mar 2011 - 13:51

Je pense que dans son évolution , la fusion du noyau est inévitable,ce ne serais pas une fin ,mais un accomplissement .
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le noyau.

Message par Geveil le Dim 20 Mar 2011 - 16:25

Oui, pourquoi pas? Mais n'est pas sûr.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le noyau.

Message par JO le Lun 21 Mar 2011 - 8:26

tout s'arrêtera, mais ça ne veut rien dire, à l'échelle du temps humain .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22667
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le noyau.

Message par Geveil le Lun 21 Mar 2011 - 9:29

Pas sûr, tout peut s'arrêter du jour au lendemain, car il est écrit que le monde repose sur la volonté de Dieu;
Bien sûr, ce n'est pas parce que c'est écrit que c'est vrai, mais c'est une éventualité.
Alors si Dieu en a marre de souffrir par sa création et en a marre de créer, il peut décider de s'anéantir.
Il y a bien d'autres scénari, en particulier le scénario indou qui parle des phases de centaines de millions d'années, depuis l'époque paradisiaque où tout était harmonie à la notre, où tout tourne au chaos.

Donc, JO, il est possible qu'au moment où tu auras fini de lire ce message, pouf, il n'y ait plus rien !
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum