Bilan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bilan

Message par Babylon5 le Ven 18 Mar 2011 - 11:43


Depuis longtemps j'étais comme un train qui déraille. J'avais perdu ma voie, je courais vers la catastrophe. Cela c'était fait naturellement, par mépris des conventions et méfiance à l'égard du système. Je pensais qu'il valait mieux marcher à côté. Cependant, comme je ne marchais pas dans les clous, je me rendis compte que j'allais me faire écraser par le poids lourd de la vie : on ne peut impunément refuser de s'insérer dans le flot chaotique broyeur de coquilles friables. Je décidai donc de quitter mes chemins de traverse et mes raccourcis faciles. Mais donc, il me fallait accepter l'aide des agents de la circulation : médecins, infirmiers, sécurité sociale, fonctionnaires et autres.

Il allait de soi que je devais accorder mon entière confiance et sacrifier une bonne part de ma liberté. Il s'agissait de m'ajuster au moule. Je perdis d'abord une dizaine de kilos surnuméraires pour y entrer. Mais cela ne suffisait pas : je me rendis vite compte que le système réclamait sa part de chair et de sang. Pour vivre à nouveau dans la normalité, je devais mourir en quelque sorte : il me fallait à tout prix ne plus être moi, mais une patiente.

Je m'essayai donc à l'exercice de la patience. Plus j'étais patiente, plus d'obstacles inattendus se dressaient tout à coup devant moi : chicanes, herses hérissées de pointes, murs infranchissables, bataillons de couleuvres qu'il me fallait ingérer sans afficher la moindre émotion négative. Mon compte en banque comme mon psychisme en prirent un sacré coup : je faillis devenir folle et sans le sou. Il fallait tout de même continuer à sourire.

Aujourd'hui, je suis fatiguée de ce sport de l'extrême. J'ai compris qu'il ne convient pas de demander aucune aide, même et surtout si l'on vous enjoint de le faire. Il n'y a aucun endroit où les âmes et les corps fatigués d'être peuvent trouver le repos pour se revivifier. Ou peut-être, en retrait du monde mauvais, en haut d'une petite montagne, dans un lieu de silence rythmé par l'angélus, dans le recueillement et la prière qui est un don joyeux.

avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan

Message par _L'Olivier le Ven 18 Mar 2011 - 11:48

Seul l'Amour réchauffe les corps et fait battre les coeurs.
L'espoir est dans la Vie.
La Vie s'exprime dans l'Amour.

L'Olivier

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan

Message par Babylon5 le Ven 18 Mar 2011 - 12:09

Merci L'Olivier, d'avoir lu et répondu à ce texte-bilan. Je ne comprenais pas ce langage il y a quelque temps. C'était pour moi un discours vide. C'est plus clair maintenant.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan

Message par Alice le Ven 18 Mar 2011 - 13:13

Bonjour Babylon5,

La médecine actuelle a de nombreuses flèches à son arc quand il s'agit de soigner la chair... mais est souvent un vrai rouleau compresseur quand il s'agit de prendre soin du coeur et de l'âme de ceux qui souffrent...
Il faut trouver la force de rester soi, ailleurs.

Une pensée de la sagesse juive m'a beaucoup aidée dans les moments où j'ai eu personnellement à lutter, contre des saloperies de "coups du sort" et contre moi-même.
Cette pensée nous dit que Dieu ne met jamais sur notre chemin d'obstacle ou d'épreuve que nous ne puissions surmonter.

La réponse, la force de "continuer" est en chacun de nous, mais il est parfois difficile et long de la retrouver.

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Profiter de la vie

Message par Cochonfucius le Ven 18 Mar 2011 - 13:50

Heureux ce bref répit s'il nous permet de rire,
De boire et de chanter. Car tout ce qui respire
A le même destin que feuilles en hiver.

Heureuse la fourmi posée sur la brindille
Naviguant au ruisseau, sur qui le soleil brille :
Elle a foi dans son sort et dans notre univers.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 22420
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan

Message par Babylon5 le Ven 18 Mar 2011 - 15:03

Le terme "rouleau compresseur" est très approprié, Alice.
Cochonfucius : j'aime ta façon de regarder le monde comme un pécheur tranquille, au bord d'une rivière. C'est peut-être ça le truc : rester au bord de la rivière.
Je ne crois pas en Dieu, Alice. Cependant, l'idée de ????? est nécessaire : qu'est-ce donc, sinon cette force qui nous fait lever la tête hors de l'eau ?
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum