UNADFI, passe droit au nom de la lutte contre les "sectes"

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: UNADFI, passe droit au nom de la lutte contre les "sectes"

Message par _Coeur de Loi le Lun 11 Juin 2012 - 13:01

- On dit "secte" quand on aime pas.
- On dit "religion" quand on aime.

C'est juste une question de vocabulaire.
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNADFI, passe droit au nom de la lutte contre les "sectes"

Message par Bulle le Lun 11 Juin 2012 - 13:37

Rio sur Seine a écrit:Sauf que depuis la MIVILUDE a fait une enquête sérieuse, en particulier vis à vis des couples
avec enfants à charge, et qui a abouti à des conclusions tout à fait différentes de celles de l'UNADFI,
quand certaines allégations sont tout simplement fausses.
Sauf que l'article ne parlait pas de l'antenne française de la secte mais de ce qui se passait au Japon.
Sauf que les dérives de la secte française étaient bel et bien existantes et c'est tant mieux si les accusations sont aujourd'hui caduques.
Mais ce n'est pas une raison pour accuser UNAFI et MIVILUDE d'avoir manqué de sérieux ou propagé des mensonges car il y avait d'excellentes raisons pour que la Soka Gakkai figure sur la liste des mouvements dérivants.
Je cite Le Monde des Religions septembre-octobre 2011 p.10
"En 1995, la Soka Gakkai a été inscrite par une commission parlementaire sur la liste des mouvements à caractère sectaire. En cause, la confusion entre ses activités religieuses et commerciales, alimentées par des plaintes d'anciens adeptes à propos d'exigences financières. Le mouvement a alors entrepris des réformes afin de se conformer à la loi française , en distinguant ses activités cultuelles, culturelles et commerciales. Quant aux pratiquants, ils sont, aujourd'hui en tout cas, libres de contribuer ou non au financement du mouvement. Georges Fenech, président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) confirme : "Depuis plus de cinq ans, nous n'avons aucun signalement de dérives sectaires concernant la Soka Gakkai. Le mouvement a séparé ses activités cultuelles et commerciales, et ne pose, en France en tout cas, aucune difficultés"

Pour la phrase :
« La paix dans le monde est l’un des thèmes de base de la campagne de communication mise en place par la Sōka Gakkai dans le cadre de sa stratégie d’expansion mondiale. Afin de cultiver cette image, elle s’appuie sur l’ONU dont elle est une ONG, comme d’autres grands mouvements sectaires, et elle finance des projets culturels et éducatifs. »
C'est un fait semble-t-il indiscutable. D'ailleurs la Soka Gakkai fait bel et bien partie, au Japon, du paysage politique (le Komeito). Que ce rappel d'incompatibilité avec la loi de séparation soit fait, ne me semble pas extraordinaire.

_________________
Hello Invité !  Le du 01 décembre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42916
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNADFI, passe droit au nom de la lutte contre les "sectes"

Message par Bulle le Lun 11 Juin 2012 - 13:38

Coeur de Loi a écrit:- On dit "secte" quand on aime pas.
- On dit "religion" quand on aime.

C'est juste une question de vocabulaire.
Ne raconte pas n'importe quoi Coeur de Loi stp, juste histoire de faire original cette semaine...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 décembre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42916
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNADFI, passe droit au nom de la lutte contre les "sectes"

Message par Rio sur Seine le Lun 11 Juin 2012 - 18:06

Bulle a écrit:
Mais ce n'est pas une raison pour accuser UNAFI et MIVILUDE d'avoir manqué de sérieux ou propagé des mensonges car il y avait d'excellentes raisons pour que la Soka Gakkai figure sur la liste des mouvements dérivants.
Je cite Le Monde des Religions septembre-octobre 2011 p.10

"En 1995, la Soka Gakkai a été inscrite par une commission parlementaire sur la liste des mouvements à caractère sectaire. En cause, la confusion entre ses activités religieuses et commerciales, alimentées par des plaintes d'anciens adeptes à propos d'exigences financières.

Je parle de l'UNADFI et non pas de MIVILUDE, pour cette dernière la Soka Gakkaï a toujours entretenu le dialogue et négocié avec eux.

Je sais que les scientologues ont contacté la SG pour combattre la MIVILUDE et ils se sont fait refouler.

En 25 ans je n'ai jamais eu affaire à des exigences financières dans les termes comme exprimés, à part le dont qui existe dans tout les courants bouddhistes, et celui-ci n'a jamais eu de caractère obligatoire. La dénonciation, puisque ça vient d'une seule personne, est le fait de quelqu'un qui a été exclu de la SG pour certains motifs.

Pour parler des autres courants bouddhistes, il faut savoir que le dont annuel représente l'inscription à un Dojo ou à un centre de méditation, qui vous permet juste d'avoir des réductions sur les activités, autrement les séances de méditation et les cours ou toutes sorte de d'activités sont toujours payantes, et les retraites peuvent coûter très chères.

D'un autre côté c'est un peu normal, car dans les autres courants vous avez affaire à des moines professionnels, qui doivent être rémunérés ainsi qu'ils ont des frais et des charges de toute sorte. A l'inverse la SG est une association de pratiquant laïques et bénévoles qui utilisent le plus souvent des moyens et des locaux particuliers, ce qui permet aux membres le plus souvent de pratiquer et de faire des activités à coûts zéro.

Pour ce qui est de la fiscalité, ce qui l'article ne dit pas, c'est qu'il y avait à une époque des vides juridiques, et c'est sur cette base qu'il y a eu un redressement fiscal car autrement il n'ont rien trouvé. Or ils sont procédé à de nouvelles lois, et les sommes exigées sont encore aujourd'hui en suspend dans la mesure où avec la nouvelle juridiction la SG n'est même plus redevable. Pour le reste ce n'est qu'une question de statuts commerciaux et de réorganisation juridique. N'en déplaise à ceux qui veulent faire du sensationnalisme, en réalité il n'y rien de bien spectaculaire.

Ils ont également fait des descentes chez les principaux responsables où ils sont épluché toute leur comptabilité, ils n'ont absolument rien trouvé.


Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNADFI, passe droit au nom de la lutte contre les "sectes"

Message par Bulle le Lun 11 Juin 2012 - 19:00

Rio sur Seine a écrit:Je parle de l'UNADFI et non pas de MIVILUDE, pour cette dernière la Soka Gakkaï a toujours entretenu le dialogue et négocié avec eux.
Unadfi dont l'article concerne le mouvement au Japon...
En 25 ans je n'ai jamais eu affaire à des exigences financières dans les termes comme exprimés, à part le dont qui existe dans tout les courants bouddhistes, et celui-ci n'a jamais eu de caractère obligatoire. La dénonciation, puisque ça vient d'une seule personne, est le fait de quelqu'un qui a été exclu de la SG pour certains motifs.
Il faut croire que d'autres personnes n'ont pas eu le même vécu que toi...
Pour ce qui est de la fiscalité, ce qui l'article ne dit pas, c'est qu'il y avait à une époque des vides juridiques, et c'est sur cette base qu'il y a eu un redressement fiscal car autrement il n'ont rien trouvé.
Inutile que l'article le précise. Il y a une loi qui est simple, claire, nette et précise : une association cultuelle a des avantages fiscaux et la tendance à faire passer des activités commerciales sous couvert d'activités cultuelles est fréquente et récurrente et non admis en France (et cela ne date pas de 1990). D'où les changements qui ont eu lieu et tout est rentré dans l'ordre
N'en déplaise à ceux qui veulent faire du sensationnalisme, en réalité il n'y rien de bien spectaculaire.
Pas plus de sensationnalisme que de beurre en branche, la preuve ils s'empressent de dire que tout est rentré dans l'ordre : simplement des associations qui font leur boulot et le font bien. Et sont tout à fait utiles...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 décembre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42916
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNADFI, passe droit au nom de la lutte contre les "sectes"

Message par Rio sur Seine le Lun 11 Juin 2012 - 22:47

Bulle a écrit:
Inutile que l'article le précise. Il y a une loi qui est simple, claire, nette et précise : une association cultuelle a des avantages fiscaux et la tendance à faire passer des activités commerciales sous couvert d'activités cultuelles est fréquente et récurrente et non admis en France (et cela ne date pas de 1990). D'où les changements qui ont eu lieu et tout est rentré dans l'ordre


Le vide juridique était en ce qui concerne le forfait des séminaires, qui incluait tout les frais de fonctionnement
en terme d'alimentation et frais de personnels, dont ils ont conclu à l'appréciation du juge au regard des comptes
et du vide juridique que c'étaient en fait des cotisation religieuses.

Les cotisations sont bien évidemment imposables, mais pas les dons, qui sont eux déductibles d'impôts sur déclaration.

Il y a eu exactement le même problème au Japon, dès lors que de nombreux temples se sont rallié à la SG et qu'ils ont
commencer à gérer les cérémonie funéraires, alors qu'ils n'y avait le législation en la matière au sujet des organisations
laïques. Il y a donc eu des TVA au niveau de l'état en suspend en attendent une nouvelle législation. Ent terme de
propagande à l'époque cela c'est traduit par "la SG escroque le fisc" alors que les sommes étaient gelées en attendant
la facture à l'issue de la nouvelle juridiction.

On n'est donc pas dans des trucs de détournement et de fraudes caractérisées, car bien évidemment ce type de société adoptent ce qui leur est le plus avantageux en matière fiscale, ce qui est tout à fait légitime, en attend que les pouvoir publiques
réagissent, et ainsi en terme de réajustement vis à vis de la législation en vigueur la SG n'a jamais rechigner à accepter les
règles du jeu.

C'est une stratégie de bonne foi qui fait qu'entre la SG et la MILUDE c'est installé une relation de confiance, mais il
est vrai qu'à une certaine époque les autorités en présence étaient un peu dépassées et qu'ils ont très peur de ce que ce
mouvement pouvait représenter en termes de risques pour la société.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNADFI, passe droit au nom de la lutte contre les "sectes"

Message par Rio sur Seine le Lun 11 Juin 2012 - 23:25

Bulle a écrit:
En 25 ans je n'ai jamais eu affaire à des exigences financières dans les termes comme exprimés, à part le dont qui existe dans tout les courants bouddhistes, et celui-ci n'a jamais eu de caractère obligatoire. La dénonciation, puisque ça vient d'une seule personne, est le fait de quelqu'un qui a été exclu de la SG pour certains motifs.

Il faut croire que d'autres personnes n'ont pas eu le même vécu que toi...

Le Bouddhisme à la Soka Gakkaï c'est GRATOS !









Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNADFI, passe droit au nom de la lutte contre les "sectes"

Message par Bulle le Mar 12 Juin 2012 - 10:01

Le bouddhisme est payant habituellement ? mdr

_________________
Hello Invité !  Le du 01 décembre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42916
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNADFI, passe droit au nom de la lutte contre les "sectes"

Message par maya le Mar 12 Juin 2012 - 17:30

C'est exact qu'il y a une cotisation annuelle à règler dans les centres bouddhistes lorsqu'on est un membre habituel, y compris l'assurance cela se monte en général autour de 50 euros.
Les retraites sont payantes, autour de 20 euros pour l'enseignant et ensuite pour les repas et le couchage une somme qui peut varier de 5 à 12 euros mais peut ne pas etre règlée par ceux qui ont des difficultés, chomage ou faible revenu.

Les dons sont imposables depuis 2011 pour les congrégations religieuses et le donateur ne peut plus bénéficier d'exonération fiscale.

avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNADFI, passe droit au nom de la lutte contre les "sectes"

Message par maya le Mar 12 Juin 2012 - 17:35

les prix ci-dessus pour les retraites c'est evidemment le prix journalier...d'une retraite de quelques jours.
En cas de grands évenements (reception d'un grand Lama...etc) la retraite avec des enseignements durant plusieurs jours peut etre plus chère, de l'ordre de 400 à 500 euros.
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNADFI, passe droit au nom de la lutte contre les "sectes"

Message par Bulle le Mar 12 Juin 2012 - 18:39

maya a écrit:C'est exact qu'il y a une cotisation annuelle à règler dans les centres bouddhistes lorsqu'on est un membre habituel, y compris l'assurance cela se monte en général autour de 50 euros.
Ben comme dans toutes les associations, même sportives karaté, piscine etc...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 décembre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42916
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNADFI, passe droit au nom de la lutte contre les "sectes"

Message par maya le Mar 12 Juin 2012 - 18:59

Bulle a écrit:
maya a écrit:C'est exact qu'il y a une cotisation annuelle à règler dans les centres bouddhistes lorsqu'on est un membre habituel, y compris l'assurance cela se monte en général autour de 50 euros.
Ben comme dans toutes les associations, même sportives karaté, piscine etc...

Eh oui! exactement comme dans toutes les associations l' inscription volontaire.
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNADFI, passe droit au nom de la lutte contre les "sectes"

Message par Rio sur Seine le Mar 12 Juin 2012 - 21:22

maya a écrit:
Les dons sont imposables depuis 2011 pour les congrégations religieuses et le donateur ne peut plus bénéficier d'exonération fiscale.

C'est parce qu'on vous donne une somme fixe au niveau du dons à réaliser, donc fiscalement c'est considéré
commune cotisation et non pas comme un dons au regard de la loi.

A la SG les gens donnent ce qu'ils veulent donc au regarde de la loi fiscale c'est considéré comme un dons, et donc déductible des impôts.

Ils nous avaient fait un redressement fiscal parce qu'ils avait considéré que les frais de séminaires, parce qu'il
y avait toujours la même somme sur les chèques étaient des cotisations, ce qui n'était pas bien évidemment pas le cas, mais il
y avait un vide juridique en matière et ça été laissé à l'appréciation du juge. Depuis le redressement est caduc et ils n'ont jamais payé ces sommes.

On est très loin des scandales épouvantables présentés par l'unadfi.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum