Avenir des animaux d'élevage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avenir des animaux d'élevage.

Message par _dhmo le Sam 26 Mar 2011 - 20:42

Bonjour,

Je pense que la question que je vous pose ici est philosophique, alors si je me trompe, désolé d'avoir ouvert ce sujet au mauvais endroit.

Avant que je pose ma question, il faut que je pose 1 axiome qui est (selon moi) nécessaire.

Premièrement tous les animaux quelqu'ils soient, ont été "programmé" pour se reproduire. C'est une façon vulgaire de dire que c'est leur plus grande envie. Bien entendu il y a l'exeption "l'être humain", mais je dirais que pour l'humain il a su dissocié son intinct de reproduction et son envie de sexe. Cet axiome ne devrait pas être contester dans ce sujet. Bien entendu vous avez le droit, mais j'aimerais qu'on l'accepte et qu'on tente de répondre à la question.

Ma question est par rapport aux animaux d'élevage. Étant homnivore et adorant la viande, cela me parait impensable, mais imaginons que demain nous devenions tous végétariens. Tous les animaux d'élevages (ou presque) seraient portés à disparaitre (je pense au poule et boeuf/vache). Ils ont été élevés pour être mangé pendant des millénaires et n'ont plus leurs instincts et capacités physiques pour échapper aux prédateurs.

En supposant qu'on leur enleverrait leur but premier, avoir une descendance, en les laissant tous mourrir, qu'elles seraient la meilleure solution pour qu'ils continuent d'exister?

J'exclue l'idée de la domestication comme avec le chat et le chien (sa me semble difficile à concevoir de domestiquer un boeuf de cette manière et l'avoir comme compagnon de vie).

Une dernière chose, pour moi la meilleure solution serait celle où ces animaux souffrent le moins possible.

Merci pour vos réponses.

_dhmo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 257
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir des animaux d'élevage.

Message par Opaline le Sam 26 Mar 2011 - 21:35

Il faudrait déjà savoir comment remplacer les protéines animales.
C'est parce que notre organisme a besoin de ces dernières que nous aimons la viande !

Pour la préservation des espèces, on peut voir l'exemple du cheval qui a été très utile et qui n'est plus qu'un animal de loisir.

Pour les bovidés, je vois les courses de vachettes !
Pour le porc, recherche de la truffe !
Pour les volatiles, ??????

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir des animaux d'élevage.

Message par _dhmo le Dim 27 Mar 2011 - 4:52

Moi aussi, ce sont les volatiles que je butte totalement! Les boeuf et les vaches pourraient nous servir, les porcs aussi. Mais les poulets! Aucune idée.

_dhmo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 257
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir des animaux d'élevage.

Message par Invité le Dim 27 Mar 2011 - 5:16

Premièrement tous les animaux quelqu'ils soient, ont été "programmé" pour se reproduire. C'est une façon vulgaire de dire que c'est leur plus grande envie.Bien entendu il y a l'exeption "l'être humain", mais je dirais que pour l'humain il a su dissocié son intinct de reproduction et son envie de sexe.
L'homme a surtout inventé la capote et la pilule. oops fallait pas le dire.
En supposant qu'on leur enleverrait leur but premier, avoir une descendance, en les laissant tous mourrir, qu'elles seraient la meilleure solution pour qu'ils continuent d'exister?
Si on leur enlève la reproduction ils sont condamnés à disparaître. Surtout qu'une poule sa vie pas des masses donc au bout de 20 ans plus de poule sur terre. Pourquoi les castrés? Si on les mangent plus autant les relâcher dans la nature.

Surtout que la poule, la vache et notre ami cochon n'ont pas besoin de nous pour vivre. Ils serviront de proie pour les animaux sauvages. Comme les lapins le font déjà.
Par contre vivre sans manger de viande étonné deux
Pour quoi faire, à part multiplier les carences.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir des animaux d'élevage.

Message par _dhmo le Dim 27 Mar 2011 - 6:41

marine2010 a écrit: Si on leur enlève la reproduction ils sont condamnés à disparaître. Surtout qu'une poule sa vie pas des masses donc au bout de 20 ans plus de poule sur terre. Pourquoi les castrés? Si on les mangent plus autant les relâcher dans la nature.

Surtout que la poule, la vache et notre ami cochon n'ont pas besoin de nous pour vivre. Ils serviront de proie pour les animaux sauvages. Comme les lapins le font déjà.
Par contre vivre sans manger de viande étonné deux
Pour quoi faire, à part multiplier les carences.
[/justify]
Je suppose que j'ai mal formulé. Je voulais dire par là que si on les laisse mourrir, on leur enlève leur but premier (la descendance). Ce qui veut dire que cette libération serait pire que l'esclavage. Alors je me demande comment nous, humain, devrions-nous nous occuper de leur "espèce". Une sorte de compensation pour les millénaires d'esclavages.

_dhmo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 257
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir des animaux d'élevage.

Message par Lila le Dim 27 Mar 2011 - 6:53

les animaux d'élevage sont utiles, ce qui est une horreur sont les élevages extensifs et industriels, produisant une viande de mauvaise qualité et un gaspillage énorme.

Que les riches mangent moins de viande, et les pauvre plus est une évidence.

Dans une petite ferme traditionnelle, il y a un équilibre entre élevage et culture. Je vis à côté d'une telle ferme depuis plus de 20 ans (et j'y avais déjà vécu précédemment). Les fientes des animaux sont précieuses comme engrais, ils mangent toutes sortes de déchets, et occupent des terrains impropres à la culture.

Il y a un équilibre entre les deux. On mange les coqs et les veaux en surnombre, on garde les femelles pour les oeufs et pour le lait.

Sans poules ni vaches, comment les végétariens pourraient ils manger des oeufs et des laitages ???

Se priver de produits d'origine animale est tout à fait possible, mais difficile, et comme dit Marine, cause de carences: certains ne peuvent pas s'en passer (d'autre oui). Pour y arriver, il faut : changer nos cultures traditionnelles, notre corps habitué à la viande depuis des millénaires doit se transformer, il faut donc le faire progressivement, connaître les plantes qui peuvent les remplacer: associer céréales et légumineuses, cultiver le quinoa, l'ortie...

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir des animaux d'élevage.

Message par _dhmo le Dim 27 Mar 2011 - 7:41

On peut avoir notre dose de protéines en mangeant des insectes pour remplacer la viande. Mais là n'est pas la question. Pour que cette question est un sens, il faut supposer que notre société a changée.

_dhmo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 257
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir des animaux d'élevage.

Message par Lila le Dim 27 Mar 2011 - 7:55

les insectes sont aussi des animaux.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir des animaux d'élevage.

Message par _dhmo le Dim 27 Mar 2011 - 7:57

La différence, c'est vu leur nombre sur cette planète, il est théoriquement possible de les "chasser" et ainsi ne pas les contraindre à l'élevage. Mais comme je l'ai dit, ce n'est pas la question...

_dhmo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 257
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir des animaux d'élevage.

Message par Invité le Dim 27 Mar 2011 - 8:14

Le problème c'est que ça revient moins cher de faire de l'usine à poulet, que de les chasser en pleine nature.
Dans cette société le mots d'ordre c'est profit, pas le temps de jouer les amis des animaux.
Regarde-on a déjà du mal avec les poulets fermiers alors du poulet sauvage. Sa risque d'être dure. Rattrapons-nous sur son cousin le canard.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir des animaux d'élevage.

Message par Lila le Dim 27 Mar 2011 - 8:26

Pour que cette question est un sens, il faut supposer que notre société ait changé
.ta question, en effet, n'a pas beaucoup de sens. Il faut rester pratique, concret.

Je ne sais pas très bien comment tu pourrais "chasser" les insectes en nombre suffisant pour nourrir la population mondiale. On arriverait inévitablement à les élever, comme on le fait déjà pour les ténébrions.
Dans la nature, ils se font manger par les autres animaux, donc très peu survivent. Pareil pour les poules ou les moutons: l'élevage, c'est de le maintenir en vie pour pouvoir les manger, et en avoir un nombre suffisant. On ne fait que reporter le moment de leur mort. Une poule, si elle arrive à survivre dans la nature, aura une quinzaine de poussins par an. Peu d'entre eux survivront, crois moi ! C'est pour cela que la nature est généreuse et produit infiniment plus de descendants que nécessaire à la survie de l'espèce.

Notre survie est aussi dépendante des autres formes de vie.

PS: les volailles sont des animaux très attachants: elles peuvent être aussi affectueuses qu'un chat, et utiles: elles mangent des insectes nuisibles au jardin, engraissent le sol... Mon potager est beaucoup plus productif depuis que j'ai des poules.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir des animaux d'élevage.

Message par JO le Dim 27 Mar 2011 - 8:40

typique réflexions purement utilitaires, sur des êtres vivants. Je confirme qu'une poule est aussi affectueuse qu'un chat et , pondant des oeufs, suffit à fournir des protéines animales, comme les vaches ou les brebis, chèvres, le lait .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22250
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir des animaux d'élevage.

Message par democrite le Ven 1 Avr 2011 - 22:05

Quel avenir des animaux (humains) d'élevage ?

E.T

democrite
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1837
Localisation : Pas loin.........
Identité métaphysique : athée en attendant ...
Humeur : Réciproque
Date d'inscription : 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir des animaux d'élevage.

Message par _Varuna le Ven 1 Avr 2011 - 22:32

_dhmo a écrit:
J'exclue l'idée de la domestication comme avec le chat et le chien (sa me semble difficile à concevoir de domestiquer un boeuf de cette manière et l'avoir comme compagnon de vie).

Une dernière chose, pour moi la meilleure solution serait celle où ces animaux souffrent le moins possible.

Merci pour vos réponses.

Dans les fermes en france et partout dans le monde, si tu parles a certains fermiers ils te diront qu'ils ont un grand amour pour leur bêtes(défois plus que leur animaux domestiques). Il se sacrifie (en temps bien sur) pour leur conforts et leur aménager un espace de vie. Comme l'a dit JO, très justement.
Alors je crois qu'il serait raisonnable de pensé, que d'avoir une attitude fraternel envers Tous les animaux fais partis des solutions.
Democrite dit : Quel avenir des animaux (humains) d'élevage ?

Amicalement

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir des animaux d'élevage.

Message par apollonius le Ven 1 Avr 2011 - 23:00


ils savent fabriquer la peau humaine...(cf ici)

ils sauront fabriquer un jambon ou un steak....

avatar
apollonius
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 251
Localisation : Serpentaire
Identité métaphysique : Amoureux de Philosophie Naturelle
Humeur : Eve entée
Date d'inscription : 24/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir des animaux d'élevage.

Message par Intégraal le Sam 2 Avr 2011 - 0:03

ils sauront fabriquer un jambon ou un steak...
super bon créneau, des usines à viande pette de rire
avatar
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir des animaux d'élevage.

Message par apollonius le Sam 2 Avr 2011 - 0:47

si la course au profit sera toujours d'actualité quand ça arrivera, (et qu'en dopant par exemple les cellules musculaires pour accélérer croissance et volume, tout en rajoutant quelques conservateurs aux noms barbares en passant), il feront des steaks à chier Wink


Dernière édition par apollonius le Sam 2 Avr 2011 - 0:56, édité 1 fois
avatar
apollonius
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 251
Localisation : Serpentaire
Identité métaphysique : Amoureux de Philosophie Naturelle
Humeur : Eve entée
Date d'inscription : 24/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avenir des animaux d'élevage.

Message par Intégraal le Sam 2 Avr 2011 - 0:56

ils feront des steaks à chier
Remarques, ça changera pas beaucoup...la "viande sur pied" est déjà imbibée de produits chimiques, d'OGM, d'antibiotiques...
avatar
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum