La sience du mégalithique

Aller en bas

La sience du mégalithique

Message par Invité le Lun 28 Mar 2011 - 13:57

Avant notre histoire qu'on nous dit avoir commencé avec l'écriture, il y a eu d'autres histoires, d'autres civilisations. Avant le déluge dont témoignent toutes les civilisations et qui a fait suite à un des ces cataclysmes telluriques qui se sont répétés régulièrement dans le passé selon la géologie et la paléontologie, il existait une civilisation dont nous ne savons rien. Il n'en reste que des constructions dites mégalithiques, dont les pyramides, formées de blocs pesant parfois plusieurs dizaines de tonnes parfaitement ajustés, de manière à ne pas laisser passer une lame de rasoir. On en trouve aussi bien en Amérique du Sud qu'en Europe.

Comment ont-ils pu transporter, ériger et surtout ajuster ainsi les blocs. Des explications existent, selon nos conceptions actuelles de la mécanique, mais les essais laborieux de transport effectués ont pratiquement échoué et ne donnent en tout cas aucune explication de l'ajustage millimétrique.
Je ne mets pas en doute toutes les explications mécaniques que les spécialistes évoquent, mais pour réussir, il devait y avoir un truc facilitant le transport et surtout un truc pour ajuster les blocs énormes de manière quasi étanche.

Mon hypothèse est qu'ils mettaient en action des effets rythmiques, mécaniques et sonores, produisant une résonnance sur les fréquences propres des blocs qui, se mettant à vibrer sur leur support pouvaient glisser plus facilement et pouvaient par frottement et abrasion ajuster exactement leurs surfaces.

Cette civilisation qui ne connaissait pas le métal avait une science différente de la nôtre, elle comprenait l'univers par des rythmes et des cycles, des vibrations et des résonnances, comme on les trouve encore en médecine chinoise et dans le Yi King qui, à mon avis, remonte à une époque prédiluvienne et symbolise l'ensemble de principes premiers de l'univers.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La sience du mégalithique

Message par Opaline le Mar 29 Mar 2011 - 0:42

C'était des artisans habiles, capables de grandes précisions et d'une grande efficacité.
Ils avaient les même cerveaux , aussi ingénieux que certains, aujourd'hui (je ne parle pas du mien, tout petit mais costaud tapelatête )
Patanjali : Leur science comprenait l'univers par des rythmes et des cycles, des vibrations et des résonnances, comme on les trouve encore en médecine chinoise et dans le Yi King ...
Ils avaient surtout des esclaves qu'ils n'hésitaient pas à sacrifier pour leurs réalisations.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sience du mégalithique

Message par _L'Olivier le Mar 29 Mar 2011 - 0:52

patanjali a écrit:Je ne mets pas en doute toutes les explications mécaniques que les spécialistes évoquent, mais pour réussir, il devait y avoir un truc facilitant le transport et surtout un truc pour ajuster les blocs énormes de manière quasi étanche.
J'ai vu un reportage bien documenté.
Ils avaient tronçonné des blocs de pyramides égyptiennes et examinés au microscope l'agencement des minéraux.
Quand la nature fabrique, c'est plutôt désordonné.
Là, l'agencement était le même que dans nos bétons modernes.
Les égyptiens aurait peut être inventé le premier béton.
Pour les esclaves ... Ils étaient bien traités. ils construisaient la dernière demeure d'un roi.
Peut être parfois ...

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sience du mégalithique

Message par _dhmo le Mar 29 Mar 2011 - 5:24

Lolivier a écrit: Les égyptiens aurait peut être inventé le premier béton.

C'est du ciment, je ne me souviens pas si c'est le premier ou non. Pour le béton ce sont les romains qu'ils l'ont inventé. Mais la question est plutôt par rapport à la méthode pour les assemblées (les blocs de ciment). Sans grandes surprises... Je suis d'accord avec Opaline.

Pour ce qui est de l'autre hypothèse, il faudrait savoir si un bloc (sur un autre) peut vraiment "résonner" ou "être mis en état de résonnance" pour les faire se déplacer. Seule, à mon avis, une expérience tranchera.

P.S. Ce que j'ai mit entre les guillemets n'est pas une forme d'ironie. J'ai écrit de cette façon, car je ne suis pas certain d'avoir employé les bons termes.

_dhmo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 257
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum