La mythologie et la science-fiction

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: La mythologie et la science-fiction

Message par _Spin le Lun 25 Juil 2011 - 19:45

Pakete a écrit:Tu nous parles de construction de mythes imaginaires, dont les "techniques narratives" n'ont rien à voir avec les critères de la biologie ou de la physique.

Le but d'une technique narrative est de faire passer un message, le but de la science empirique est de comprendre les mécanismes de l'univers. Ce n'est pas vraiment la même chose...
Donc toi aussi tu ne reconnais de sciences que "dures", exactes, ou je me trompe ?

Parce que les techniques narratives, la persuasion, le discours, le langage, etc. ça s'étudie aussi scientifiquement, non ? Ou alors, le débat est mal formulé...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mythologie et la science-fiction

Message par Pakete le Lun 25 Juil 2011 - 19:57

Spin a écrit:Donc toi aussi tu ne reconnais de sciences que "dures", exactes, ou je me trompe ?
En effet. Cela dit, je ne méprise pas non plus ce domaine, mais il n'a rien d'empirique.
Spin a écrit:
Parce que les techniques narratives, la persuasion, le discours, le langage, etc. ça s'étudie aussi scientifiquement, non ? Ou alors, le débat est mal formulé...
Les techniques narratives (écrits, discours, langages...) ne sont qu'une conséquence d'une culture particulière. En tant que tel, ils ne sont pas des "lois universelles", comme peuvent l'être l'évolution ou la dynamique des fluides.
avatar
Pakete
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 912
Localisation : Nulle Part
Identité métaphysique : Sans
Humeur : Ni plus ni moins.
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mythologie et la science-fiction

Message par _Spin le Lun 25 Juil 2011 - 20:16

Pakete a écrit:Les techniques narratives (écrits, discours, langages...) ne sont qu'une conséquence d'une culture particulière. En tant que tel, ils ne sont pas des "lois universelles", comme peuvent l'être l'évolution ou la dynamique des fluides.
Je t'ai donné un exemple de loi, facilement réfutable : dans un mythe ou un conte, une interdiction est toujours transgressée. En quoi n'est-ce pas "scientifique" ?

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mythologie et la science-fiction

Message par Pakete le Lun 25 Juil 2011 - 20:26

Spin a écrit:
Pakete a écrit:Les techniques narratives (écrits, discours, langages...) ne sont qu'une conséquence d'une culture particulière. En tant que tel, ils ne sont pas des "lois universelles", comme peuvent l'être l'évolution ou la dynamique des fluides.
Je t'ai donné un exemple de loi, facilement réfutable : dans un mythe ou un conte, une interdiction est toujours transgressée. En quoi n'est-ce pas "scientifique" ?

à+
Dans le Corbeau et le Renard, il n'y a pas d'interdit, ni dans le livre du Lièvre et de la Tortue. Tu oublies que c'est écrit par des hommes, qui veulent construire une morale en utilisant des exemples.

C'est une méthode, mais qui peut tout aussi être remplacée par une autre. Elle est donc irréfutable. Ce qui est un critère, il me semble.

Quelles sont les raisons qui te poussent à refuser que ça n'a qu'une valeur culturelle ? "Les interdits sont transgressés donc il t'arrive ça", il n'y a rien d'empirique là dedans. Tu peux, à la rigueur, t'en servir comme d'une psychanalyse d'une culture donnée, mais il n'y aucune technique narrative universelle (ça se saurait, tous les "intellectuels" d'Hollywood tente de trouver, et malgré les moyens déployés), qui peut être mise au même niveau que la TSE ou la Relativité Générale.
avatar
Pakete
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 912
Localisation : Nulle Part
Identité métaphysique : Sans
Humeur : Ni plus ni moins.
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mythologie et la science-fiction

Message par _Spin le Mar 26 Juil 2011 - 9:25

Pakete a écrit:Dans le Corbeau et le Renard, il n'y a pas d'interdit, ni dans le livre du Lièvre et de la Tortue. Tu oublies que c'est écrit par des hommes, qui veulent construire une morale en utilisant des exemples.
Je n'ai pas dit qu'il y a toujours un interdit, mais que quand il y en a un il est transgressé ! Par contre les conséquences peuvent être bonnes ou mauvaises, ce n'est donc pas seulement une question de "construire une morale". Et c'est juste pour dire qu'on peut repérer des lois (donc aussi les contester, à condition d'avoir de quoi) dans l'étude scientifiques des contes et mythes (sachant que la frontière entre les deux est tout sauf nette).

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mythologie et la science-fiction

Message par Fornaro le Mer 27 Juil 2011 - 0:43

Bulle a écrit:
Comment émettre une hypothèse éventuellement vérifiable à partir de rien ?

Je pense qu'on le fait tout les jours,quand tu t'entretiens avec une connaissance,un inconnu,la famille ou des amis.
Parfois tu choisis de leur faire confiance,de les croire alors qu'il n'y a aucune raison qui prouve qu'ils ont raison mis a part ta foi en leurs paroles.
Parfois tu as tort,d'autres fois tu as raison.

Le monde est créé sur des décisions,imaginons qu'il y ait d'autres espaces temps (J'avais lu quelque chose dans le genre il y a un moment,bien sur simple hypothèse),ou l'homme n'a pas choisi la voie de la consommation,de l'argent et du matérialisme et que des choses dite paranormales pour nous soit leurs quotidiens tandis que notre science leur paraitrait irréelle pour eux.

Le monde est modelable selon la volonté des gens.

Fornaro
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Humeur : r
Date d'inscription : 01/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mythologie et la science-fiction

Message par _Spin le Sam 30 Juil 2011 - 8:03

Bulle a écrit:
Comment émettre une hypothèse éventuellement vérifiable à partir de rien ?
Que des gens attachent de l'intérêt et de l'importance à telle histoire plutôt qu'à telle autre, ce n'est pas rien et ça peut, et ça doit, s'étudier !

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum