La zététique

Aller en bas

La zététique

Message par Invité le Ven 8 Avr 2011 - 5:54

Définition de Wikipedia:
La zététique est définie comme « l'art du doute » par Henri Broch1. La zététique est présentée comme l'étude rationnelle des phénomènes présentés comme paranormaux, des pseudosciences et des thérapies étranges. La zététique est destinée aux théories scientifiquement réfutables, c'est-à-dire respectant le critère de discrimination de Popper. De fait, contrairement aux autres mouvements sceptiques, elle ne pose pas la question des religions et des croyances non réfutables. Son objectif est la mise à l'épreuve d'énoncés pourvus de sens et de nature scientifique (id est réfutables) dont les explications ne semblent pouvoir se rattacher à aucune théorie communément acceptée.
La zététique se réclame aussi du scepticisme scientifique, et plus généralement de la démarche de doute cartésien qu'elle décrit comme nécessaire en science comme en philosophie, encore que ses critiques la rapprochent davantage du scientisme du XIXe siècle. Elle se veut, pour reprendre le mot du biologiste Jean Rostand, une « hygiène préventive du jugement »
Critique de la zététique

La zététique se réclame du doute cartésien, mais elle ne met nullement en doute les doctrines conventionnellement établies, comme l'exigeait Descartes. Bien au contraire, elle défend des conceptions "reconnues" par la "Communauté scientifique" et met en doute tout ce qui pourrait "falsifier" ces thèses conventionnelles, alors même qu'elle se réclame aussi de Popper.

Il est intéressant de remarquer que parmi toutes les affirmations des spiritualités, la zététique a choisi de ne s'intéresser qu'aux affirmations de phénomènes "paranormaux" parmi lesquels elle classe toute médecine alternative.

Les zététiciens motivent leurs activités contre le paranormal et les médecines alternatives par le prétexte de protéger la population contre les charlatans. Mais on ne les entend pas critiquer les nocivités et les abus de la pharmacothérapie tels que révélés par les scandales du Mediator ou des campagnes de vaccination.

Les zététiciens se recrutent apparemment surtout parmi les jeunes, les médecins, pharmaciens et biologistes mais beaucoup moins parmi les ingénieurs et physiciens. Ils ont en effet une vue infantile de la science qui se limite à une chimie représentant les atomes et molécules comme des pièces de Lego s'emboitant mécaniquement.

Les zététiciens veulent ignorer les interactions électromagnétiques que ce soit au niveau quantique, physico-chimique ou physiologique.
E. Guillé, chercheur en biologie moléculaire qui s'intéresse aussi à la radiesthésie a écrit:
"La matière vivante est constituée d'unités fonctionnelles duelles. Il s'agit de deux éléments interdépendants: un support vibratoire qui est le récepteur d'une énergie vibratoire spécifique. Nous obtenons ainsi le couple SV + EV.
A l'échelle matérielle: le support vibratoire peut être par exemple un colloïde-enzyme, glycoprotéine constituante des membranes cellulaires, acides nucléiques tels que l'ADN ou l'ARN, phospholipides, etc., ou une molécule aussi simple que la molécule d'eau.
A l'échelle énergétique: une gamme de vibrations que nous pouvons caractériser par leur direction, leur fréquence et leur amplitude met en action et "anime" les supports vibratoires définis ci-dessus.
Tous nos sens fonctionnent ainsi: des longueurs d'onde de fréquences et d'amplitudes déterminées déclenchent le fonctionnement de récepteurs spécifiques de l'oeil, de l'oreille, des papilles gustatives, etc.
Les recherches sur le son et la lumière se poursuivent sans qu'elles remettent en question l'ordre du cosmos et les opinions établies. Malheureusement il en va tout autrement lorsque nous tentons de généraliser l'étude des couples (SV + EV) sur l'ensemble des échelles de vibrations. Les scientifiques crient au paranormal, les médias s'alarment, les "anormaux" qui osent étudier ces choses marginales sont montrés du doigt. Pour peu, la foule les brûlerait..."
(E. Guillé, "L'alchimie de la vie", p. 61.)
Les zététiciens refusent des observations et des interprétations autres que les leurs. Ils exigent des expérimentations selon les méthodes en système fermé de la chimie, inapplicables aux systèmes naturels ouverts. Par contre, ils ne se gênent pas d'employer un prestidigitateur pour brouiller et faire échouer les expériences de chercheurs innovateurs (cas de Benveniste) et utilisent les mêmes argumentations circulaires qu'ils reprochent à leurs adversaires. Mais ils n'ont jamais rien produit de nouveau.

Ils refusent a priori toute théorie qui ne correspond pas aux leurs. Un critique qui a pu confronter dans le détail les arguments des sceptiques et des parapsychologues sur plusieurs dossiers a dit: "si les sceptiques sont sceptiques, c'est pour une raison simple : ils ne lisent pas la littérature". On peut comparer cette attitude doctrinaire à une profession de foi comme l'expliquait Tertullien: "Il ne reste au croyant, une fois qu'il a cru, qu'une seule chose à croire, celle qu'il n'y a plus rien d'autre à croire."

On pourrait dire que la zététique est par rapport à la science ce qu'une secte est par rapport à une religion. Mais cette secte a une fonction de manipulation des masses, elle discrédite toute thérapie autre que celles "reconnues" par le complexe financier médico-pharmaceutique. Le but final, mondial, est l'interdiction de toute thérapie concurrente de la chimie.

Volontairement ou involontairement, consciemment ou inconsciemment, sciemment ou par ignorance, les zététiciens travaillent objectivement pour des intérêts financiers qui dominent la planète

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message par Lila le Ven 8 Avr 2011 - 6:59

Je suis assez d'accord avec cela, et je trouve cela infiniment dommage.
Certaines de leurs expériences sont conduites dans des conditions qui n'ont rien à voir avec les méthodes scientifiques dont ils se réclament (ce qui est franchement malhonnête), et qui, de plus, montrent une ignorance totale du sujet qu'ils expérimentent. Il est évident qu'ils ont un parti pris et orientent leurs conclusions, ce qui n'est pas non plus scientifique.

Je les ai beaucoup lus au début, mais après plusieurs grosses déceptions, je les considère comme des fantaisistes, qui ne méritent pas qu'on les cite en référence pour appuyer une opinion. (Je parle du site internet)

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message par Bulle le Ven 8 Avr 2011 - 8:31

Je trouve cette démarche très zététicienne : il faut toujours mettre en doute !

Au fait quand apporterez-vous des éléments crédibles à propos des lits qu'il faut changer de place pour être en meilleure santé, des statistiques montrant que le cancer est guéri grâce aux médecines ayurvédiques ?
Cela leur en boucherait un sacré coin aux zététiciens tout de même !

lol!

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42718
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message par Lila le Ven 8 Avr 2011 - 8:43

ben non, ils ne sont pas intéressés: il refusent ce genre de témoignage, c'est justement cela leur problème.

Ta réponse est un exemple typique de leur démarche: incompétence concernant le sujet abordé, rejet en bloc de tout le phénomène, même s'il y a des éléments intéressants dedans, ce que j'appelle "jeter le bébé avec l'eau du bain."

Tu me répondras que tu ne vois pas de bébé dans l'eau, mais cela est justement le problème. Je me doute bien que si tu voyais un bébé, tu ne jetterais pas l'eau.

Il ne faut pas refuser de voir le bébé. Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message par Geveil le Ven 8 Avr 2011 - 8:58

Je ne connais rien à la zététique, le peu que j'en ai lu rejoins ce qu'en disent Patanjali et Lila, mais j'approuve aussi les questions de Bulle. J'aimerais rapporter ce qu'écrit Etienne Klein, docteur en philosophie des sciences dans son livre " Les tactiques de chronos ":

La physique a donc eu raison de limiter ses ambitions, d'abord et surtout parce qu'elle a su convertir sa modestie en puissance d'intelligibilité, qui s'étend depuis l'échelle des quarks jusqu'à celle des amas de galaxies. Ensuite parce que , comme nous venons de le montrer, elle perd de sa superbe lorsqu'on veut la faire intervenir hors du domaine dans lequel elle s'était initialement cantonnée.. Mais gardons-nous de conclure trop vite: les difficultés que nous avons évoquées pourraient être dépassées un jour, notamment grâce aux ponts de plus en plus nombreux qui aujourd'hui jetés entre la physique et la biologie. Mieux vaut donc considérer que la question de savoir si les caractères des êtres vivants sont in fine réductibles à des lois physiques " élargies" reste ouverte.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message par Lila le Ven 8 Avr 2011 - 9:25

Je suis tout à fait d'accord aussi avec Bulle dans son soucis d'objectivité, de dénonciation du charlatanisme et de la confusion entre science et "imagination".
La différence est qu'on a l'impression qu'elle met une barrière imperméable entre les deux, alors qu'une attitude scientifique de recherche honnête devrait seulement filtrer les infos en dehors de cette barrière.

Que pour le grand public on place une "barrière" un peu trop restrictive est une bonne idée, mais si elle est trop sévère, elle fait justement le lit des charlatans, parce que le public, lui, continuera à rechercher des moyens "parallèles", à être crédule et consulter les voyantes et charlatans.

L'attitude juste, à mon avis, est d'apprendre à bien connaître ces domaines "parallèles" et à les réglementer.

L'exemple en médecine est caractéristique.

L'attitude incorrecte est de rejeter tout ce qui n'est pas "médecine moderne": comme les médecines parallèles fonctionnent souvent bien (peu importe la raison), en les diabolisant on en fait la publicité, mais sans distinguer d'une part les pratiques efficaces et honnêtes, d'autre part les charlatans.

Tandis que les accepter tout en les classant dans des "aides possibles", en les étudiant avec ouverture et objectivité, on peut en favoriser l'usage raisonnable (au pire: non nocif) tout en court-circuitant les charlatans.

Par exemple en matière de lutte contre le cancer, je trouve la position suivante parfaite:
- employer tous les moyens de la médecine moderne (chimio thérapie, rayons, opérations) et
- y ajouter les traitements "parallèles": psychothérapie, pensée positive, alimentation saine, etc...

Présenter ces dernières comme un remède unique à l'exclusion des autres est criminel, mais les nier l'est tout autant, parce que ces aides sont aussi des moyens de prévention très efficaces, comme le démontre David Servan-Schreiber dans "anticancer".
Lien : possibilité de télécharger gratuitement le résumé.

La zététique est une démarche très saine, mais le site de ce nom l'a détourné comme le démontre Patanjali, qui a une compétence et une expérience qu'on ne peut pas nier. Le discours de P. est le même que celui de mon médecin, on dirait presque la même personne qui parle. Elle a guéri des cancers en phase terminale, alors que la médecine moderne avait épuisé toutes ses possibilités. Comme David Servan-Schreiber, elle a eu deux cancers naissants et a expérimenté ses techniques sur elle même avec succès dans un délai très court (un mois), sans aucun traitement "moderne", mais elle était prête aussi à les suivre si sa tumeur avait résisté.

Ca c'est la bonne attitude, à mon avis, ça, c'est très "zététique".
Nier en bloc ne l'est pas.

Un site médical que je trouve aussi parfait à ce point de vue, à la fois scientifique et ouvert tout en coupant l'herbe sous les pieds des charlatans (ce que ne fait pas le site zététique à cause de son extrémisme) est [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message par _L'Olivier le Ven 8 Avr 2011 - 10:24

La métaphysique est une "anti-science"
Les sciences conventionnelles :
Question -> étude -> expérience -> résultat -> savoir -> croyance
La métaphysique
Question -> croyance -> expérience -> résultat -> étude -> savoir -> croyance
On peut pas aborder les questions d'ordre spirituel sans leur accorder une valeur "vraie" dès le départ.
Valeur qui peut se confirmer ou s'infirmer ... après ... pas avant ....


_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message par bernard1933 le Ven 8 Avr 2011 - 10:43

Je partage l' avis de Patanjali et de Lila . Au bout du bout, nous ne sommes qu' énergie ; la maladie traduit un dérèglement dans cette énergie . Je pense qu' on peut agir sur ce dérèglement par des méthodes qui n' ont peut-être pas d' explications scientifiques rationnelles, mais qui n' en sont pas moins efficaces . L' exemple le plus patent est
l' effet placebo dont personne ne doute .
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message par Lila le Ven 8 Avr 2011 - 11:06

qui n' ont peut-être pas d' explications scientifiques rationnelles,
"pas encore", Bernard, pas "encore", et c'est pour cela qu'il faut continuer à chercher pour rationnaliser la part de vérité qu'il y a dans les médecines dites "parallèles", et évacuer la part "fantaisiste". Malgré la levée de bouclier qu'a suscité la loi sur les produits "naturels" employés comme médicament, je l'approuve (je n'ai d'ailleurs pas signé la pétition après avoir bien lu le texte de cette loi). Si elle est appliquée dans un esprit positif et constructif, elle est positive et constructive (il y a des plantes très dangereuses, et il faut protéger le consommateur). Si elle est utilisée au bénéfice seul des industries, elle sera très nocive.

Cela fait plus de 40 ans que je suis tout cela, et je peux vous affirmer que des tas de principes venant de médecines "parallèles", qui étaient classés dans les arnaques sont maintenant reconnues officiellement, à commencer par les tisanes: quand j'étais jeune, suggérer une tisane de thym au miel était un sujet de moquerie, exactement avec le ton (et les arguments) employé actuellement par certains détracteurs des médecines naturelles.

Maintenant, les propriétés antiseptiques du miel et du thym sont reconnues scientifiquement. Cela n'aurait pas été le cas si on avait eu une attitude aussi fermée, radicale, que celle des détracteurs aveugles, qui ne voient pas le bébé qu'il y a dans l'eau du bain.

"La science" doit se rendre à l'évidence: si "cela marche", c'est qu'il y a une piste à suivre. L'attitude contraire est à ranger dans la case "non assistance à personne en danger".

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum