poésie québécoise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

poésie québécoise

Message par allégorie le Lun 11 Avr 2011 - 15:15

Les deux mains d'Anne Hébert dans Les songes en équilibre

Ces deux mains qu'on a ,
La droite fermée
Ou ouverte;

La gauche ouverte
Ou fermée.

Et les deux
Ne s'attendant pas
L' une l'autre.

Ces deux mains immêlées,
Ces deux mains immêlables.

Celle qu'on connaît
Et l'autre, l'inconnue.

Cette main d'enfant,
Cette main de femme .
Et parfois cette main travailleuse,
Simple comme une main d'homme.

Cela fait donc trois !
Et je découvre un nombre infini
En moi
Des mains qui se tendent
Vers moi,
Comme des étrangères
Dont on a peur.

Ah! qui me rendra
Mes deux mains unies ?
Et le rivage
Qu'on touche
Des deux mains,
Dans le même appareillage,
Ayant en cours de route
Éparpillé toutes ces mains inutiles...

allégorie
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1036
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 05/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: poésie québécoise

Message par allégorie le Lun 11 Avr 2011 - 16:23

1.Duo Extrait de Solos de Dominique Gaucher

Message par allégorie Aujourd'hui à 9:40
Fatiguée de l 'exil
Depuis longtemps absente
affamée
étrangère

L'impatience me gagne
de regagner l'intérieur pays
ses océans clairs
La paix de ses grottes
Goûter mon corps

Muette
je rôde autour de tes bras

Il me tarde de te suivre en moi

allégorie
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1036
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 05/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Tout le monde s'en fout de tes poètes québécois

Message par allégorie le Mar 12 Avr 2011 - 14:26

allégorie a écrit:Les deux mains d'Anne Hébert dans Les songes en équilibre

Ces deux mains qu'on a ,
La droite fermée
Ou ouverte;

La gauche ouverte
Ou fermée.

Et les deux
Ne s'attendant pas
L' une l'autre.

Ces deux mains immêlées,
Ces deux mains immêlables.

Celle qu'on connaît
Et l'autre, l'inconnue.

Cette main d'enfant,
Cette main de femme .
Et parfois cette main travailleuse,
Simple comme une main d'homme.

Cela fait donc trois !
Et je découvre un nombre infini
En moi
Des mains qui se tendent
Vers moi,
Comme des étrangères
Dont on a peur.

Ah! qui me rendra
Mes deux mains unies ?
Et le rivage
Qu'on touche
Des deux mains,
Dans le même appareillage,
Ayant en cours de route
Éparpillé toutes ces mains inutiles...

¨ca va vous prendre du Gilles Vigneault ou du Félix Leclerc pour que vous daignez commenter ?

allégorie
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1036
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 05/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: poésie québécoise

Message par ronron le Mer 13 Avr 2011 - 0:31

allégorie a écrit:¨ca va vous prendre du Gilles Vigneault ou du Félix Leclerc pour que vous daignez commenter ?
Ce poème d'Anne Hébert, personnellement, je ne le ''sens'' pas...

Mais j'aime être éclairé...
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: poésie québécoise

Message par allégorie le Mer 13 Avr 2011 - 0:49

Et bien merci ronron !

allégorie
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1036
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 05/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: poésie québécoise

Message par allégorie le Mer 13 Avr 2011 - 0:57

Gilles Vigneault, citation

Un enfant qui dit :
"Quand je serai grand"
devrait avoir
autant d'auditoire
qu'un vieillard qui dt :
"Quand j'étais petit"

allégorie
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1036
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 05/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: poésie québécoise

Message par ronron le Mer 13 Avr 2011 - 1:10

allégorie a écrit:Gilles Vigneault, citation

Un enfant qui dit :
"Quand je serai grand"
devrait avoir
autant d'auditoire
qu'un vieillard qui dt :
"Quand j'étais petit"
En chanson, ça pourrait aller comme suit:

Quand j'étais petit, je n'étais pas grand,
je poignais les fesses,
je poignais les fesses;
quand j'étais petit,
je n'étais pas grand,
je poignais les fesses à tous les passants...

Ça fredonne?
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: poésie québécoise

Message par _Bib le Mer 13 Avr 2011 - 8:33

"Et je voudrais rêver longuement, l'âme entière,
Sous les cyprès de mort, au coin du cimetière
Où gît ma belle enfance au glacial tombeau.

Mais je ne pourrai plus ; je sens des bras funèbres
M'asservir au Réel, dont le fumeux flambeau
Embrase au fond des Nuits mes bizarres Ténèbres !"


Qui s'en fiche ? sourire ..

Emile Nelligan-

_Bib
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 20/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: poésie québécoise

Message par allégorie le Mer 13 Avr 2011 - 12:24

Les corbeaux

J’ai cru voir sur mon cœur un essaim de corbeaux
En plaine lande intime avec des vols funèbres,
De grands corbeaux venus de montagnes célèbres
Et qui passaient au clair de lune et de flambeaux.

Lugubrement, comme un cercle sur des tombeaux
En flairant un régal de carcasses de zèbres,
Ils planaient au frisson glacé de mes vertèbres
Agitant à leurs becs une chair en lambeaux.

Or, cette proie échue à ces démons des nuits
N’était autre que ma vie en loque, aux ennuis
Vastes qui vont tournant sur elle ainsi toujours.

Déchirant à larges coups de bec, sans quartier,
Mon àme, une charogne éparse au champs des jours,
Que ces vieux corbeaux dévoreront en entier.

Émile Nelligan, extrait de Eaux-fortes funéraires, Poésies, Boréal

Merci Curare !

Wink


Dernière édition par allégorie le Mer 13 Avr 2011 - 12:34, édité 1 fois

allégorie
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1036
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 05/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: poésie québécoise

Message par allégorie le Mer 13 Avr 2011 - 12:28

Le tour de l'île, Félix Leclerc
Pour supporter
Le difficile
Et l'inutile
Y'a l'tour de l'île
Quarante-deux milles
De choses tranquilles
Pour oublier
Grande blessure
Dessous l'armure
Été, hiver
Y'a l'tour de l'île
l' Île d'Orléans
L' Île c'est comme Chartres
C'est haut et propre
Avec des nefs
Avec des arcs
Des corridors
Et des falaises
En février
La neige est rose
Comme chair de femme
Et en juillet
Le fleuve est tiède
Sur les battures

Au mois de mai
À marée basse
Voilà les oies
Depuis des siècles
Au mois de juin
Parties les oies
Mais nous les gens
Les descendants
De La Rochelle
Présents tout l'temps
Surtout l'hiver
Comme les arbres

Mais c'est pas vrai
Ben oui c'est vrai
Écoute encore

Maisons de bois
Maisons de pierre
Clochers pointus
Et dans les fonds
Des pâturages
De silence
Des enfants blonds
Nourris d'azur
Comme les anges
Jouent à la guerre
Imaginaire
Imaginons

L'Ile d'Orléans
Un dépotoir
Un cimetière
Parcs à vidanges
Boîte à déchets
U. S. parkings
On veut la mettre
En mini-jupe
And speak English
Faire ça à elle
L'Ile d'Orléans
Notre fleur de lys

Mais c'est pas vrai
Ben oui c'est vrai
Raconte encore

Sous un nuage
Près d'un cours d'eau
C'est un berceau
Et un grand-père
Au regard bleu
Qui monte la garde
Il sait pas trop
Ce qu'on dit dans
Les capitales
L'oeil vers le golfe
Ou Montréal
Guette le signal

Pour célébrer
L'indépendance
Quand on y pense
C'est-y en France
C'est comme en France
Le tour de l'île
Quarante-deux milles
Comme des vagues
Les montagnes
Les fruits sont mûrs
Dans les vergers
De mon pays

Ça signifie
L'heure est venue
Si t'as compris



allégorie
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1036
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 05/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum