La vie a t-elle un sens?

Page 16 sur 19 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant

Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par _dede 95 le Sam 7 Déc 2013 - 22:27

Voter est un droit, et non une liberté!
bravo Belle mentalité, facile pour celui qui n'a pas eu a conquérir ce droit!
furieux
Encore un réac, décidemment c'est le jour! sourire
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par M'enfin le Sam 7 Déc 2013 - 22:51

Lis pas ça tu ne comprendras pas!  :

La liberté, ça ne s'acquiert pas, c'est le temps dont on dispose pour faire autre chose que d'assurer sa survie immédiate, ce qui nous permet de faire ou de développer des choix parce qu'on en a le temps. Les noirs se sont battus pour survivre parce qu'ils n'avaient pas le choix. Maintenant qu'ils ont des droits, ils ont plus de liberté parce qu'ils peuvent faire autre chose que d'essayer de survivre, et ils ont nécessairement plus de choix aussi.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par Zarzou le Jeu 12 Déc 2013 - 13:02

M'enfin a écrit:
Je dirais plutôt que c'est la continuité et le changement qui coexistent pour provoquer l'évolution, les termes déterminisme et liberté ne concernant que la philosophie qui, par ailleurs, aime bien placer la conscience dont tu parles ailleurs que dans nos têtes. Pour l'évolution biologique par exemple, le changement induit chez un individu par une mutation ou un croisement génétique provoque bel et bien la continuité de son espèce, et je crois que ce principe s'applique à toutes les formes d'évolution, y compris à l'évolution sociale et intellectuelle.

Bonjour M'enfin (bonjour à tous... Me revoilà fraîche et dispo.) Je pense que le terme "évolution biologique" désigne de façon incorrecte le principe d'adaptation d'une espèce. Il ne faudrait pas oublier que beaucoup d'espèces ont connues l'extinction, il n'est pas exclu que notre espèce connaisse le même sort. (ci-git les dinosaures.) De fait, il n'y a pas évolution mais "adaptation" environnementale pour n'importe quelle espèce animale, minérale ou végétale. Je crois que c'est cela le véritable sens de la vie: une adaptation inéluctable. C'est l'inéluctable qui prend la valeur de sens, le sens est inéluctable. On peut parler de déterminisme je crois, sur le principe de ce qui est inéluctable, inévitable, mais il ne faudrait pas confondre le sens de la vie avec le désir individuel de s'adapter dans les meilleures conditions qui nous sont imposées.

Un animal de compagnie tel que le chien, n'évolue pas parmi les hommes mais s'adapte à leur compagnie plus justement. Il en va de même pour nous les hommes, nous n'évoluons pas, nous nous adaptons à toutes les exigences sociales, environnementales. Notre quête individuelle est toujours lié à notre survie, nous sommes faits comme cela et nous ne pouvons rien faire contre cela puisque nous sommes aussi faits "pour" cela.

 sourire 
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par Ladysan le Jeu 12 Déc 2013 - 15:19

Zarzou a écrit:Bonjour M'enfin (bonjour à tous... Me revoilà fraîche et dispo.) Je pense que le terme "évolution biologique" désigne de façon incorrecte le principe d'adaptation d'une espèce. Il ne faudrait pas oublier que beaucoup d'espèces ont connues l'extinction, il n'est pas exclu que notre espèce connaisse le même sort. (ci-git les dinosaures.) De fait, il n'y a pas évolution mais "adaptation" environnementale pour n'importe quelle espèce animale, minérale ou végétale. Je crois que c'est cela le véritable sens de la vie: une adaptation inéluctable. C'est l'inéluctable qui prend la valeur de sens, le sens est inéluctable. On peut parler de déterminisme je crois, sur le principe de ce qui est inéluctable, inévitable, mais il ne faudrait pas confondre le sens de la vie avec le désir individuel de s'adapter dans les meilleures conditions qui nous sont imposées.

Un animal de compagnie tel que le chien, n'évolue pas parmi les hommes mais s'adapte à leur compagnie plus justement. Il en va de même pour nous les hommes, nous n'évoluons pas, nous nous adaptons à toutes les exigences sociales, environnementales. Notre quête individuelle est toujours lié à notre survie, nous sommes faits comme cela et nous ne pouvons rien faire contre cela puisque nous sommes aussi faits "pour" cela.
Rien à ajouter à ça Zarzou, Je suis tout à fait d'accord avec ton point de vue.  sourire 
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par ronron le Jeu 12 Déc 2013 - 16:36

Le gras est de moi dans le message de Tango et ma réponse.

tango a écrit:/une conscience qui doit se dépatouiller avec les multiples interrogations, pour progresser vers la compréhension...interrogations qui surgissent de l'écart entre les propositions intuitives (de l'être absolu) et la réalité des manifestations.
Ce matin...

Courriel de type pensée du jour de Walsch :

...without knowing who you are and why you are here, life has no meaning.
Seek, then, to study the questions. Work to expérience the grandest answers. Who You Are is an Individuation of Divinity. Why you are here is to demonstrate that.

Traduction : Ne pas savoir qui vous êtes ni pourquoi vous êtes ici, la vie n’a pas de sens.
Alors étudiez les questions. Travaillez à faire l’expérience des plus grandioses réponses. Vous Êtes une Individuation de la Divinité. Et votre raison d’être est de le démontrer.


Je fais une recherche avancée à partir de 'EMI sens de la vie' et ''expérience de mort imminente''... Je clique sur une adresse et je suis attiré par le titre de l'article : «Expérience de mort imminente - Une marque indélébile». Puis je lis...

«Lors de mon passage dans l’au-delà je ne ressentais plus d’émotion et de sensation humaine, j’étais avec L’Entendement. J’étais dans l’Univers où rien n’était figé. J’entrais à la maison. Une entité merveilleuse remplie d’amour m’accompagnait, je pouvais poser des questions et recevoir les réponses à mes questionnements karmiques. Une importante initiation ce passage! L’entité et moi avons discuté longuement sur le sens de la vie. Quel céleste souvenir! Lorsque j’entre encore aujourd’hui en résonance avec ce moment privilégié mon être s’illumine
EMI

Cela me frappe : «j’étais avec L’Entendement». [Je remarque la majuscule  L'.]

Je fais une recherche dans le CNRTL au mot Entendement : 1- Faculté de comprendre, de saisir l'intelligible par opposition aux sensations.

Cela me frappe : «par opposition aux sensations» qui me rappelle le passage de l'article cité : «je ne ressentais plus d’émotion et de sensation humaine»...

Je retourne à mes courriels. Courriel suivant... Forum Métaphysique : "La vie a t-elle un sens?"

Relecture du courriel de Walsch...

Boucle...
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par tango le Jeu 12 Déc 2013 - 18:32

Bonsoir ronron
tout d'abord, merci pour ce partage...
Il y a en effet de curieuses synchronicités qui parfois nous interpellent...
Je les vois comme un cygne qui passerait sur un lac, juste pour nous montrer où est la surface de l'eau.
Walsh a écrit:Traduction : Ne pas savoir qui vous êtes ni pourquoi vous êtes ici, la vie n’a pas de sens.
Alors étudiez les questions. Travaillez à faire l’expérience des plus grandioses réponses.
 okey  
Vous Êtes une Individuation de la Divinité. Et votre raison d’être est de le démontrer.
Là tout de suite, ma façon de le dire serait= "Vous êtes une singularité relative du Grand Un Absolu. Et votre raison d'être est de participer à sa révélation".

Disons que faute de pouvoir le démontrer, il y a des moyens habiles de le rendre évident...moyens habiles qui ne sont pas simples à trouver, mais cette difficulté n'est pas dénuée de sens, tant elle participe au fantastique déploiement des multiples façons de l'évoquer.
 hello 

avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par Milkado le Mer 18 Déc 2013 - 15:17

orthon7 a écrit:Pour moi la vie n'a aucun sens intelligible.

par contre il suffit de lui en donner un
pour quel est un sens. "salut nelson"

ps: certain n'on pas à y réfléchir, heureux sont-ils.ange 

orthon.

Tout à fait d'accord. C'est d'ailleurs ce que font tous les gens de ce forum (et du monde en général). Notre cerveau nous permet d'élaborer une construction mentale qui donne du sens à la vie, peux importe la construction : le sens de la vie c'est d'être heureux, c'est d'avoir des enfants, c'est de révéler nos potentialités cachées, faire de bonne action ou bien suivre scrupuleusement les saintes écritures (etc etc).

Une vie perçu comme sans aucun sens est terriblement déstabilisant pour l'esprit humain, et conduit à un déséquilibre entre les pulsions de vie et de mort (eros et thanatos pour les freudiens). Mais encore une fois, nous sommes des machines formidables, et la nature est bien faite, dans l'énorme majorité des cas, nous parvenons à définir (plus ou moins clairement) un sens à notre (et à LA) vie.

Alors continuons de nous creuser la tête pour que chacun trouve sa définition personnelle du sens de la vie, celle qui lui permettra de vivre pleinement et avec joie sa vie :)

PEACE AND LOVE  lol!

Milkado
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 27
Localisation : Planète terre
Identité métaphysique : Etat transitoire de la matière
Humeur : Ethéré
Date d'inscription : 15/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par M'enfin le Mer 18 Déc 2013 - 21:48

Milkado a écrit:Alors continuons de nous creuser la tête pour que chacun trouve sa définition personnelle du sens de la vie, celle qui lui permettra de vivre pleinement et avec joie sa vie :)
Jusqu'à ce qu'on s'aperçoive avec stupeur que la fonction intellectuelle qui, croyait-on, nous permettait d'accorder du sens à notre vie, ne devrait être utilisée que pour apprendre ou pour développer de nouveaux outils....
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par Zarzou le Jeu 19 Déc 2013 - 10:11

Milkado a écrit:Une vie perçu comme sans aucun sens est terriblement déstabilisant pour l'esprit humain, et conduit à un déséquilibre entre les pulsions de vie et de mort (eros et thanatos pour les freudiens). Mais encore une fois, nous sommes des machines formidables, et la nature est bien faite, dans l'énorme majorité des cas, nous parvenons à définir (plus ou moins clairement) un sens à notre (et à LA) vie.

C'est très avisé comme perception, j'y ajouterai mon grain de sel... On peut fort bien concevoir que le sens de la vie est ce qu'il est tel qu'il nous apparait, c'est à dire : dans l'intérêt général (par exemple). Le sens de la vie pour les fourmis se résume je pense à ce que toute la colonie se porte bien. Pour l'humain, le sens de la vie devrait être que le monde entier se porte bien par ce qu'il est le seul être vivant qui a la capacité non seulement de le concevoir, mais surtout de la réaliser dans la mesure où son biotope y est favorable.

Je pense que la pire des choses qui puisse arriver à l'humain est de concevoir que sa propre vie a un sens sans tenir compte du groupe (de la colonie) par ce que cela mettra nécessairement en danger le bien être du groupe que l'humain poursuive une existence individuelle. C'est un problème auquel nous sommes confrontés quotidiennement et s'exprime à travers notre économie par ce que nous aussi nous avons des travailleurs, des soldats pour défendre notre colonie mais nous ne sommes pas des fourmis pour détruire nos envahisseurs ?

avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par gaston21 le Jeu 19 Déc 2013 - 15:16

J'avance les aiguilles de l'horloge...Les années, les siècles, les millénaires si je suis optimiste! L'homme a disparu...Restent les scarabées...La vie de l'homme aura-t-elle eu un sens? Immédiat, peut-être: comme la scarole que je mange ou la p'tite dame qui a meublé mon ennui...Mais à part ça? Nous ne sommes qu'une poussière fugitive, rien de plus...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par troubaadour le Jeu 19 Déc 2013 - 15:21

Gaston l''homme oui, mais son action non !

quand l'homme aura disparu les sondes voyagers continueront, si elle n'ont pas été détruite par un astéroïdes, de traverser l'univers....

Et ce n'est que le commencement de l'emprunte de l'homme sur l'univers....
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par ronron le Jeu 19 Déc 2013 - 16:43

gaston21 a écrit:J'avance les aiguilles de l'horloge...Les années, les siècles, les millénaires si je suis optimiste! L'homme a disparu...Restent les scarabées...La vie de l'homme aura-t-elle eu un sens? Immédiat, peut-être: comme la scarole que je mange ou la p'tite dame qui a meublé mon ennui...Mais à part ça? Nous ne sommes qu'une poussière fugitive, rien de plus...
Je trouve ça extrêmement curieux tout de même. Je nais, je vis, je meurs. Après ma mort, les années passent et le souvenir de moi s'estompe. N'aurai-je été qu'un fugitif souvenir? Même si mon empreinte demeurait à tout jamais sous quelque forme que ce soit, n'y a-t-il pas quelque chose d'absurde à penser qu'il en est ainsi, que je ne subsiste pas autrement?

Ou alors la vie, la mort, tout cela est absurde...

Là, je me dis que j'aimerais bien faire ta connaissance et celle des autres. Surtout dans un grand rire, à se dire qu'on s'est bien marré sur ce forum...
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par Geveil le Jeu 19 Déc 2013 - 16:49

ronron a écrit:
Ou alors la vie, la mort, tout cela est absurde...
voilà, tu as tout compris.....


Là, je me dis que j'aimerais bien faire ta connaissance et celle des autres. Surtout dans un grand rire, à se dire qu'on s'est bien marré sur ce forum.
.. et trouvé une solution.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par tango le Jeu 19 Déc 2013 - 18:32

Geveil a écrit:
ronron a écrit:
Ou alors la vie, la mort, tout cela est absurde...
 voilà, tu as tout compris.....
Ce que je comprends surtout, c'est que cette vision est celle de celui qui désespère.
Il me semble fort probable que ce désespéré a tout misé sur le pouvoir de la raison, au détriment de l'intuition.
Ne vous est-il jamais arrivé de faire les justes choses sans avoir à les raisonner ?...sans avoir à en justifier le sens ?...
Disons que la véritable foi, se passe de toute représentation.

On peut alors dire que le sens de la vie nous est voilé, mais qu'il n'en reste pas moins qu'on peut le renifler... la quête du sens de la vie est au-delà des mots...

Disons que cette désespérance peut être regardée sous l'autre face... qui donc désespère ?... n'est-ce pas celui qui se débat contre l'absurdité ?... ne serait-il pas temps de le laisser se révéler ?
Si tout était absurde, comment un absurde pourrait se plaindre de l'absurdité ???
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par Zarzou le Jeu 19 Déc 2013 - 18:37

troubaadour a écrit:Gaston l''homme oui, mais son action non !

quand l'homme aura disparu les sondes voyagers continueront, si elle n'ont pas été détruite par un astéroïdes, de traverser l'univers....

Et ce n'est que le commencement de l'emprunte de l'homme sur l'univers....

Of, les empreintes, nous en avons plein nos sous sols... Nous avons de ce fait pu rencontrer les dinosaures, enfin, ce qu'il en reste: des os et des empreintes. Finirons nous ainsi ? Je le crains...  sourire 
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par Geveil le Jeu 19 Déc 2013 - 18:38

tango a écrit:
Si tout était absurde, comment un absurde pourrait se plaindre de l'absurdité ???
Dire que tout est absurde, n'est pas forcément s'en plaindre.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par Zarzou le Jeu 19 Déc 2013 - 18:40

tango a écrit: Ce que je comprends surtout, c'est que cette vision est celle de celui qui désespère.
Il me semble fort probable que ce désespéré a tout misé sur le pouvoir de la raison, au détriment de l'intuition.
Ne vous est-il jamais arrivé de faire les justes choses sans avoir à les raisonner ?...sans avoir à en justifier le sens ?...
Disons que la véritable foi, se passe de toute représentation.

On peut alors dire que le sens de la vie nous est voilé, mais qu'il n'en reste pas moins qu'on peut le renifler... la quête du sens de la vie est au-delà des mots...

Disons que cette désespérance peut être regardée sous l'autre face... qui donc désespère ?... n'est-ce pas celui qui se débat contre l'absurdité ?... ne serait-il pas temps de le laisser se révéler ?
Si tout était absurde, comment un absurde pourrait se plaindre de l'absurdité ???

Alors ça j'adore...
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par M'enfin le Jeu 19 Déc 2013 - 18:56

Tango a écrit:Ce que je comprends surtout, c'est que cette vision est celle de celui qui désespère. Il me semble fort probable que ce désespéré a tout misé sur le pouvoir de la raison, au détriment de l'intuition.
Pour moi l'intuition est à l'origine de la raison, mais tu voulais peut-être parler d'instinct?
Ne vous est-il jamais arrivé de faire les justes choses sans avoir à les raisonner ?...sans avoir à en justifier le sens ?...
Disons que la véritable foi, se passe de toute représentation.
Il y a quand même une différence entre avoir foi et laisser aller ses automatismes.
On peut alors dire que le sens de la vie nous est voilé, mais qu'il n'en reste pas moins qu'on peut le renifler... la quête du sens de la vie est au-delà des mots...
Comme les animaux alors!
Disons que cette désespérance peut être regardée sous l'autre face... qui donc désespère ?... n'est-ce pas celui qui se débat contre l'absurdité ?... ne serait-il pas temps de le laisser se révéler ?
Comme dit Geveil, on peut trouver l'existence absurde sans pour autant vouloir s'en défaire.
Si tout était absurde, comment un absurde pourrait se plaindre de l'absurdité ???
De la même manière que tout autre raisonnement: par réflexion sur sa propre pensée.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par tango le Jeu 19 Déc 2013 - 19:01

Geveil a écrit:
tango a écrit:
Si tout était absurde, comment un absurde pourrait se plaindre de l'absurdité ???
Dire que tout est absurde, n'est pas forcément s'en plaindre.
En tous cas c'est absurde de dire ça.
Penses-tu vraiment qu'un absurde pourrait constater l'absurdité, sans avoir été au préalable animé d' une foi en autre chose ?
Si tout était absurde on ne se poserait plus de questions...toutes les réponses seraient absurdes. sourire
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par M'enfin le Jeu 19 Déc 2013 - 19:07

Pourtant, je trouve que tout est absurde, mais je me pose quand même des questions sur le fonctionnement de ce que je perçois. Ce n'est donc pas parce que nous sommes absurdes que nous ne pouvons pas fonctionner. Notre fonction première est de survivre, peu importe ce que nous en pensons.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par tango le Jeu 19 Déc 2013 - 19:23

M'enfin a écrit:
Tango a écrit:Ce que je comprends surtout, c'est que cette vision est celle de celui qui désespère. Il me semble fort probable que ce désespéré a tout misé sur le pouvoir de la raison, au détriment de l'intuition.
Pour moi l'intuition est à l'origine de la raison, mais tu voulais peut-être parler d'instinct?
Je suis bien d'accord que l'intuition prime sur la raison, même qu'il a fallu beaucoup d'intuition pour construire les méthodes de raisonnement (qui d'ailleurs pêchent toutes sous certains aspects)
Je ne voulais pas parler d'instinct (l'instinct pour moi n'étant que pour permettre une survie matérielle)
Je parle d'intuition, parce que c'est celle-ci qui nous permet de cheminer vers le spirituel.
Ne vous est-il jamais arrivé de faire les justes choses sans avoir à les raisonner ?...sans avoir à en justifier le sens ?...
Disons que la véritable foi, se passe de toute représentation.
Il y a quand même une différence entre avoir foi et laisser aller ses automatismes.
Oui, il y a une distinction entre l'instinct et l'intuition...l'un sauvegarde la manifestation et l'autre l' élève.
On peut alors dire que le sens de la vie nous est voilé, mais qu'il n'en reste pas moins qu'on peut le renifler... la quête du sens de la vie est au-delà des mots...
Comme les animaux alors!
Oui...l' Homme est un mammifère. sourire 
Disons que cette désespérance peut être regardée sous l'autre face... qui donc désespère ?... n'est-ce pas celui qui se débat contre l'absurdité ?... ne serait-il pas temps de le laisser se révéler ?
Comme dit Geveil, on peut trouver l'existence absurde sans pour autant vouloir s'en défaire.
Ce serait absurde de se complaire dans l' absurdité.
Si tout était absurde, comment un absurde pourrait se plaindre de l'absurdité ???
De la même manière que tout autre raisonnement: par réflexion sur sa propre pensée.
ça me rappelle l'idée relevée par les maîtres zen, qui disent que finalement tout est cérébral, dans le sens que les neurones clignotent, suite à des messages que les sens leur ont transmis....Quand on voit une fleur, les neurones sont-ils sortis du crane pour aller goûter la fleur ?
Tout ça pour dire que l' interprétation qu'on se fait de la réalité, prime sur la réalité.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par M'enfin le Jeu 19 Déc 2013 - 19:34

Tango a écrit:Tout ça pour dire que l' interprétation qu'on se fait de la réalité, prime sur la réalité.
Moi je crois qu'elle précède la réalité, dans le sens où nous devons tester nos intuitions avant de les prendre pour acquis. C'est pour ça que je dis que nos intuitions relèvent du hasard de notre imagination. Nous imaginons les choses avant de les exécuter, donc avant que la réalité ait fait son œuvre dans notre cerveau puisque notre milieu est imprévisible et qu'il change constamment.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par tango le Jeu 19 Déc 2013 - 19:50

M'enfin a écrit:
Tango a écrit:Tout ça pour dire que l' interprétation qu'on se fait de la réalité, prime sur la réalité.
Moi je crois qu'elle précède la réalité, dans le sens où nous devons tester nos intuitions avant de les prendre pour acquis.
Je dirais que la réalité nous est insaisissable, et que nous cheminons à ce que notre interprétation s'en rapproche de plus en plus.
Effectivement, c'est suite à notre interprétation de la réalité que nos actions jaillissent...actions qui restent à observer tant qu' à leurs résultats, pour en tirer une nouvelle interprétation de la réalité.

C'est pour ça que je dis que nos intuitions relèvent du hasard de notre imagination.
Hasard ???....je dirais plutôt bazar...
Imagination ???...grand mystère de son origine.
Je dirais que la source nous est insaisissable, seule l'eau qui en jaillit nous est perceptible.

Nous imaginons les choses avant de les exécuter, donc avant que la réalité ait fait son œuvre dans notre cerveau puisque notre milieu est imprévisible et qu'il change constamment.
C'est bien cette mouvance relative qui m'interpelle, tant qu'à cheminer vers la compréhension de la permanence de l' absolu face à cette fugacité du relatif.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par M'enfin le Jeu 19 Déc 2013 - 20:40

tango a écrit:Je dirais que la réalité nous est insaisissable, et que nous cheminons à ce que notre interprétation s'en rapproche de plus en plus.
Effectivement, c'est suite à notre interprétation de la réalité que nos actions jaillissent...actions qui restent à observer tant qu'à leurs résultats, pour en tirer une nouvelle interprétation de la réalité.
Il s'agit en effet d'une boucle sans fin. Quand nous palpons les choses, nous saisissons la réalité, mais il faut du temps pour que l'information sur cette réalité du moment parvienne au cerveau, et il faut encore du temps pour que le cerveau réagisse. Durant ce temps, la réalité a le temps de changer, surtout s'il faut beaucoup de temps pour analyser la précédente.
M'enfin a écrit:C'est pour ça que je dis que nos intuitions relèvent du hasard de notre imagination.
Hasard ???....je dirais plutôt bazar...Imagination ???...grand mystère de son origine. Je dirais que la source nous est insaisissable, seule l'eau qui en jaillit nous est perceptible.
Le bazar dont tu parles ne pourrait-il pas ressembler au hasard dont je parle?
M'enfin a écrit:Nous imaginons les choses avant de les exécuter, donc avant que la réalité ait fait son œuvre dans notre cerveau puisque notre milieu est imprévisible et qu'il change constamment.
C'est bien cette mouvance relative qui m'interpelle, tant qu'à cheminer vers la compréhension de la permanence de l'absolu face à cette fugacité du relatif.
Pour moi, l'absolu dont tu parles, ce sont les règles naturelles que nous découvrons en avançant au hasard, et le relatif, c'est le temps qu'il nous faut pour avancer sans transgresser ces règles.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie a t-elle un sens?

Message par tango le Jeu 19 Déc 2013 - 22:00

M'enfin a écrit:[justify]
tango a écrit:Je dirais que la réalité nous est insaisissable, et que nous cheminons à ce que notre interprétation s'en rapproche de plus en plus.
Effectivement, c'est suite à notre interprétation de la réalité que nos actions jaillissent...actions qui restent à observer tant qu'à leurs résultats, pour en tirer une nouvelle interprétation de la réalité.
Il s'agit en effet d'une boucle sans fin. Quand nous palpons les choses, nous saisissons la réalité, mais il faut du temps pour que l'information sur cette réalité du moment parvienne au cerveau, et il faut encore du temps pour que le cerveau réagisse. Durant ce temps, la réalité a le temps de changer, surtout s'il faut beaucoup de temps pour analyser la précédente.
Nous ne saisissons qu'une parcelle de la réalité...nos sens sont bien trop limités pour prétendre embrasser l'entière réalité.
Face à cette mouvance de la réalité, heureusement que certaines choses se répètent.
M'enfin a écrit:C'est pour ça que je dis que nos intuitions relèvent du hasard de notre imagination.
Hasard ???....je dirais plutôt bazar...Imagination ???...grand mystère de son origine. Je dirais que la source nous est insaisissable, seule l'eau qui en jaillit nous est perceptible.
Le bazar dont tu parles ne pourrait-il pas ressembler au hasard dont je parle?
Le mot bazar sous-entend que le tout est déjà présent, et qu'il n'attend qu'une opportunité pour manifester une de ses singularités....
le mot hasard n'est que mateux.( dénué d'évocation)
M'enfin a écrit:Nous imaginons les choses avant de les exécuter, donc avant que la réalité ait fait son œuvre dans notre cerveau puisque notre milieu est imprévisible et qu'il change constamment.
C'est bien cette mouvance relative qui m'interpelle, tant qu'à cheminer vers la compréhension de la permanence de l'absolu face à cette fugacité du relatif.
Pour moi, l'absolu dont tu parles, ce sont les règles naturelles que nous découvrons en avançant au hasard, et le relatif, c'est le temps qu'il nous faut pour avancer sans transgresser ces règles.
L'articulation entre l'absolu et le relatif va bien plus loin que ça... L' absolu est permanent et intangible(les lois de l'univers y sont contenues)...Le relatif en est les manifestations impermanentes et tangibles...
Il est quand même curieux que la mouvance des manifestations soient compréhensibles par des lois qui elles ne sont pas mouvantes....c'est ce en quoi l' absolu me semble la réalité...réalité plus probable que les manifestations, puisque plus stable.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 19 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum