le monde est une grande bouffe

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: le monde est une grande bouffe

Message par Invité le Jeu 2 Juin 2011 - 13:52

Escape a écrit: Nous sommes co-responsables de tout le mal qui se fait dans le monde
EXACT! Car on aura beau se plaindre ça ne changera pas le monde si personne ne fait rien. Chacun à son échelle peut changer les choses en changeant sa vie! Si tout le monde décide par exemple avec coca, de boycotter la marque! Coca disparaîtra mais ça ne sera pas suffisant, car coca pourra comme autant de la guerre mondiale devenir FANTA ou un autre dérivé de la marque! Donc faut boycotter toutes les boissons gazeuses et comme il y en a qui adore ça! Tout le problème est là, tant qu'on ne se réunira pas pour défendre les mêmes causes, le monde actuel ne changera pas!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le monde est une grande bouffe

Message par Imala le Jeu 2 Juin 2011 - 15:22

Lila : Il a eu la réaction qu'il ne fallait pas avoir. Il aurait infiniment mieux fait de lutter contre la dépendance envers les médicaments, d'informer, d'avertir, pour éviter des souffrances aux autres.

L'auto-destruction ne sert à rien. Si on a pris conscience de ces choses, il faut lutter, agir, changer sa vie...

Il aurait dû… il faut que…
Oui, bien sûr… mais ! Mais il y a tous les "mais" de la terre, et ils sont tout aussi important à entendre que les il faut que, donc, on n'est pas sorti de l'auberge !

Escape : Nous sommes co-responsables de tout le mal qui se fait dans le monde

À quoi bon chercher des excuses à cela ?

Je suis complètement d’accord.

Lila : C'est sans doute pour cela que le réflexe "normal" est de mettre la tête dans le sable et de s'obscurcir l'esprit avec des "distractions".

Et avec ceci aussi. Mais. Certains, pour ne pas en arriver à l’exemple de ton ami, ont besoin de trouver un autre échappatoire. Moi, ce qui me dérange, c’est qu’au travers de certains discours, on en arrive à alimenter encore leur sentiment de culpabilité.

Comment faire pour non seulement ne pas se suicider, mais encore ne pas essayer de se distraire l’esprit lorsqu'on a l'impression de devenir fou face à ce genre de réalité, et alors même que l'on se sait faire de notre mieux ?

Escape : Réaliser qu'on est co-responsable du mal est une blessure narcissique

Si l'éveil n'est pas factice, cette blessure est dépassée, --- non pas refoulée

Oui, entièrement d’accord, mais pour qu’il y ait un réel résultat propre à apaiser les tourments de Gereve, ou de tout autre personne que cela interpelle, il faudrait que cet éveil, cette conscience touche le plus grand monde, or, on en est fort loin.

Marine : Tout le problème est là, tant qu'on ne se réunira pas pour défendre les mêmes causes, le monde actuel ne changera pas!

Je l’ai toujours dit : c’est foutu de chez Foutu rire

Spoiler:
Non, mais là c’est quand j’étais pessimiste de chez Pessimiste, et je voudrais pas trop m’avancer, mais je crois que c’est tout doucettement en train de changer. Pour ceux que ce genre de détail intéresserait

avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le monde est une grande bouffe

Message par Geveil le Jeu 2 Juin 2011 - 15:37

Jipé a écrit:
Pourquoi parles-tu de fabrique d'armes de destruction ? Pour donner encore plus de poids à ton assertion ?
On peut aussi dire que l'ouvrier qui est sur une chaîne de montage de voitures, sera complice lorsqu'il y aura un accident mortel à cause du chauffard qui conduisait trop vite parce que sa voiture pouvait atteindre les 230 km/h..
On peut aussi penser à la responsabilité et complicité de l'ouvrier en usine de plats tous préparés qui rendent obèse et diabétique...
Ou du planteur de cannes à sucre dont on distillera le rhum et qui rendra peut-être alcoolique...

On peut, on peut, etc....
Pas responsable totalement, évidemment, mais complice. Quand on fabrique des armes, on finit par s'en servir, quand on fabrique des voitures rapides, il y aura toujours un accident, quand on participe à la préparation de plats il y aura forcément des acheteurs, quand on travaille dans une usine de cigarettes, on prépare des problèmes de santé, etc...
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le monde est une grande bouffe

Message par Escape le Jeu 2 Juin 2011 - 15:39

.

Cet éveil serait-il d'autant moins traumatisant qu'il serait acquis par un plus grand nombre ?

Suffit-il que la société prenne en charge cette prise de conscience pour éteindre le traumatisme ?

.
avatar
Escape
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 187
Localisation : Région Parisienne, France
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : posant la Question
Date d'inscription : 17/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le monde est une grande bouffe

Message par Jipé le Jeu 2 Juin 2011 - 15:56

Gerève:
Quand on fabrique des armes, on finit par s'en servir
oui, on peut s'en servir pour défendre son pays aussi...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: le monde est une grande bouffe

Message par Geveil le Jeu 2 Juin 2011 - 16:02

Jipé a écrit:Oui, il y a des degrés divers de responsabilité, ...........
Je trouve ce mot mal choisi, il est justement excessif ou sinon, nous sommes tous complices de qqchose de mal.
Oui, tu as raison, d'après la définition suivante:
A.− Participation à un délit ou à un crime, aide apportée à celui qui commet le délit, entente criminelle. Être accusé de complicité :
1. [Les] officiers de paix (...) exécutent avec l'aide des commissaires de police de chaque quartier les mandats de perquisition et même d'arrestation chez les personnes soupçonnées de complicité dans les crimes ou dans les délits.
le mot est excessif. Mais alors, comment qualifier le fait qu'être omnivore implique l'abattage de bêtes ? N'est-on pas "impliqué" dans cette pratique, car si nous étions végétariens, elle n'existerait pas.

Est-ce que son idée consciente ou pas, serait de ne pas partir seul, car trop injuste ?
J'ai éprouvé cela dans ma jeunesse, mais si ça reste vrai, ça a été refoulé dans l'inconscient.
Tu tentes de discréditer mes idées par des considération sur ma psychologie. Mais n'oublie pas que la plupart des pensées s'appuient sur des émotions, et donc ta remarque n'enlève rien à mes observations sur la violence du monde. Elle peut à la rigueur amener à penser qu'elle est sans intérêt, et puisque nous vivons, et souhaitons vivre, nous participons, consciemment ou non à cette violence. Alors inutile de s'y arrêter, vivons...
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le monde est une grande bouffe

Message par Imala le Jeu 2 Juin 2011 - 16:03

Escape a écrit:.

Cet éveil serait-il d'autant moins traumatisant qu'il serait acquis par un plus grand nombre ?.

... On ne peut acquérir un éveil, tout au plus le favoriser... Quand au traumatisme en question, il me semble qu'on ne pourrait le mesurer qu'à un niveau individuel, et seul celui qui se reconnaît traumatisé pourrait en dire quelque chose de probant... Maintenant si le plus grand nombre devait se reconnaître traumatisé, cela pourrait peut-être favoriser "une mise ensemble", un front commun pour changer les choses...

Suffit-il que la société prenne en charge cette prise de conscience pour éteindre le traumatisme ?

Non, bien sûr, mais il me semble que le résultat, le résultat non du traumatisme, mais de l'éveil, de la prise de conscience, qu'il y ait traumatisme ou non, par contre, devrait changer.
Si cette prise de conscience pouvait être faite à un échelon plus grand que celui du strict individu, alors les choses pourraient changer.

Du moins peut-on l'espérer...

Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le monde est une grande bouffe

Message par Geveil le Jeu 2 Juin 2011 - 16:07

Jipé a écrit:Gerève:
Quand on fabrique des armes, on finit par s'en servir
oui, on peut s'en servir pour défendre son pays aussi...
Si tu continues à voler en rase-mottes, tu ne seras peut-être embauché chez Dassault lol!
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le monde est une grande bouffe

Message par bernard1933 le Jeu 2 Juin 2011 - 22:52

Gereve a écrit:Dans ce forum, entre autres, j'apprends, certains d'entre vous me font voir le monde sous un nouvel angle, m'apportent des informations, etc, donc me permettent d'élargir mon champ de conscience.

Pour élargir le vôtre, permettez-moi de vous posez la question suivante:
Êtes vous conscient de l'horreur de la manducation? Certains cinéastes en sont bien conscients puisque dans des films gores, on voit tantôt un alien, tantôt un tyranosaure dévorer une autre bête ou un humain.
Mais inutile d'aller voir des films gores, par exemple, messieurs, vous êtes assis au restaurant en face d'une jolie femme, dotée d'une dentition splendide. Si elle est bien élevée, elle mastique sans ouvrir la bouche, mais il le faut bien, de temps en temps, pour introduire un morceau de poulet avec une fourchette; c'est alors que vous voyez des débris de nourriture dans sa bouche, sa langue visqueuse et la salive qui fait des fils. Ou encore, observez la nature et voyez un lion déchiquetant une antiloppe, un oiseau avalant une sauterelle qui agite désespérement les pattes avant de disparaître dans le gouffre du gésier, ou encore une mante religieuse dégustant son mâle, etc, etc,
L'horreur dans toute sa splendeur, la beauté esthétique, certes, mais l'horreur.

Si vous ne le voyez pas, c'est par habitude. Mais maintenant que vous avez lu ce message ?
Gereve, je te trouve pessimiste ! L'austérité du Cantal , sans doute...
Ca m'a passé, hélas, mille fois hélas, mais quand je voyais une jolie femme ouvrir la bouche pour manger du poulet, je rêvais d'être le poulet
et de sentir cette langue m'envelopper...Et puis, pendant qu'elle mange, elle ne parle pas...
Et puis, cette jolie femme, il faut bien qu' elle mange ! Et je cite Simone de Beauvoir "qui en connaissait un rayon":
" La femme est vampire, gouge, mangeuse, buveuse; son sexe se nourrit
gloutonnement du sexe mâle."
DSK, si tu me lis...Je cours aux abris...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le monde est une grande bouffe

Message par Opaline le Jeu 2 Juin 2011 - 23:42

Gereve a écrit:Mais alors, comment qualifier le fait qu'être omnivore implique l'abattage de bêtes ? N'est-on pas "impliqué" dans cette pratique, car si nous étions végétariens, elle n'existerait pas.
Il nous reste à découvrir pourquoi il y a des primates végétariens et d'autres omnivores .
Il faudrait comprendre comment s'est faite la préférence , le temps que cela a pris .
Je suis sûre que nos chercheurs pourraient nous rechercher comment transformer notre organisme omnivore en végétarien et ce, sans dommage et en un temps record !
hé bé

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le monde est une grande bouffe

Message par Invité le Jeu 2 Juin 2011 - 23:53

Jipé a écrit:Gerève:
Quand on fabrique des armes, on finit par s'en servir
oui, on peut s'en servir pour défendre son pays aussi...
Et on peut s'en servir pour aller piller d'autres pays aussi..
Pour tirer sur son propre peuple aussi..
On fabrique surtout des armes pour en vendre, donc gagner du fric sur la guerre!!
Bernard a écrit:" La femme est vampire, gouge, mangeuse, buveuse; son sexe se nourrit
gloutonnement du sexe mâle."
Peut être mais elle le dégueule aussitôt. croule de rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum